Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par Thalia de G le Mer 13 Mai 2015 - 19:57

J'ai pu le lire dans son intégralité tout à l'heure et plus maintenant. Par ailleurs, il s'est produit un phénomène étrange : les onglets se sont multipliés d'un seul coup, j'ai dû quitter internet. Et il n'apparaît pas dans l'historique.

Pour en revenir à l'article, je l'ai trouvé roboratif, par son ton et sa lucidité.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par Nasopi le Mer 13 Mai 2015 - 20:59

Je n'ai pas pu lire l'article moi non plus ! Sad

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par adrifab le Mer 13 Mai 2015 - 21:03


adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par V.Marchais le Jeu 14 Mai 2015 - 13:01

Bon, j'ai acheté le Point (je ne veux pas spécialement m'abonner) : l'article n'y est pas. Par contre, tout un dossier sur les profs, effectivement.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par Olympias le Jeu 14 Mai 2015 - 13:23

@Docteur OX a écrit:Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

http://www.lepoint.fr/societe/reforme-du-college-michel-zink-decouvre-le-ministere-de-l-education-nationale-13-05-2015-1928279_23.php

Le professeur au Collège de France, spécialiste de littérature médiévale, a participé à une réunion autour de Najat Vallaud-Belkacem. Billet d'humeur.

veneration  veneration  veneration  veneration

Ce texte est magnifique. On est, comme l'auteur, dans un mélange de stupeur, de désolation et de fatalisme.




Il ne doit pas être déçu du voyage

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par frdm le Jeu 14 Mai 2015 - 14:04

@V.Marchais a écrit:Bon, j'ai acheté le Point (je ne veux pas spécialement m'abonner) : l'article n'y est pas. Par contre, tout un dossier sur les profs, effectivement.
Où on apprend avec stupéfaction que le salaire moyen d'un professeur de lycée est de 3389 euros ! Mais comment les "experts" de l'ocde arrivent-ils à ces chiffres faramineux ? Nous allons encore passer pour des nantis.

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par V.Marchais le Jeu 14 Mai 2015 - 14:30

Peut-être cette moyenne est-elle juste.
Si 10 Pékin gagnent 10 euros par jour et un seul 50, la moyenne sera de près de 15 euros, et la plupart des Pékins, se concertant entre eux, trouveront cela délirant - mais ce sera un fait tout de même. Il y a des cas de profs de lycée avec des heures sups, des kholles, des missions diverses, rares, mais suffisants pour fausser la moyenne. Sans doute une salaire médian serait-il plus significatif.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par ycombe le Jeu 14 Mai 2015 - 18:20

@frdm a écrit:
@V.Marchais a écrit:Bon, j'ai acheté le Point (je ne veux pas spécialement m'abonner) : l'article n'y est pas. Par contre, tout un dossier sur les profs, effectivement.
Où on apprend avec stupéfaction que le salaire moyen d'un professeur de lycée est de 3389 euros ! Mais comment les "experts" de l'ocde arrivent-ils à ces chiffres faramineux ? Nous allons encore passer pour des nantis.
Proportion d'agrégé et de HC? Àge et échelon moyen en lycée? Compte-t-on les prof de chaires supérieure dedans?

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par dandelion le Jeu 14 Mai 2015 - 18:24

Brut ou net?

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par frdm le Jeu 14 Mai 2015 - 19:57

@dandelion a écrit:Brut ou net?
Salaire net, je suis agrégé 8 ème échelon et je suis loin de toucher ça : cela correspond au salaire d'un agrégé hors classe chevron A2 !

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par saun le Jeu 14 Mai 2015 - 20:19

Le texte de Zink (à voir avec les modérateurs si on peut le laisser. ..)

J'édite en attendant une décision de l'équipe des modérateurs.

Il eût mieux valu demander avant !  furieux

Si la modération accepte la citation complète, l'article sera recopié.

saun
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par dandelion le Jeu 14 Mai 2015 - 20:33

J'aime beaucoup la fin Razz

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par MUTIS le Jeu 14 Mai 2015 - 20:39

Bon, l'extrême droite représente donc 80% à 90% dans mon collège... Consternant d'aveuglement et de... Le symptôme Allègre : le mépris des élites pour le petit peuple, le dédain (et l'incurie) des sous-officiers pour les soldats du front.
Insupportable et encore pire que prévu...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par fanette le Jeu 14 Mai 2015 - 21:49

Merci saun !  fleurs Edifiant, ce témoignage ... Evil or Very Mad

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par Florettebatave le Jeu 14 Mai 2015 - 22:12

Citation éditée

Comment peut-on laisser passer cela!

Tous les pays d'Asie en tête de classement sélectionnent. Je ne sais pas si leur collège est unique, mais l'entrée dans le secondaire se fait sur dossier, concours, sélection... au moins pour être dans les bonnes écoles qui prépareront aux concours d'entrée à l'université (c'est au moins le cas du Japon, Taïwan, Singapour, Hong Kong)

Pour l'Europe, la Finlande a été distancée par les Pays-Bas qui ont une sélection officielle, avec un examen national qui détermine dès 12 ans dans quelle filière ira l'élève: généraliste supérieur qui ouvre l'accès à l'université(VWO pour seulement 20% des élèves); le HAVO , généraliste technique qui permet l'entrée dans des filières plus courtes; et le MBO la voie professionnelle (60% des élèves, ce n'est pas synonyme d'échec). J'en ai suffisamment discuté avec mes voisins.
Il me semble que l'Allemagne, bien classée à l'étude PISA elle aussi, fait de même avec ses Gymnasium.

Si leurs experts sont tous aussi calés dans leur domaine, on comprend mieux pourquoi cette réforme est ridicule.

(et dire qu'on revient en France en 2016 pour tester la 5ème...)


Dernière édition par Thalia de G le Ven 15 Mai 2015 - 10:06, édité 2 fois (Raison : faute d'orthographe qui pique les yeux)

Florettebatave
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par MUTIS le Jeu 14 Mai 2015 - 22:26

Je confirme : c'est absolument faux comme quand on entend (Lussault ou Robine) dire que les pays avec des rythmes en cycles (le "curricualire") et des enseignements pluridisciplinaires réussissent mieux. Il faudrait lancer des fils pour chacune des affirmations de ce type...
Sur le pluridisciplinaire voir le fil et les résultats récents du Québec...
Sur le curriculaire, il faut qu'on fasse un fil.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par e-Wanderer le Jeu 14 Mai 2015 - 22:28

Un collègue allemand m'a dit que la solution du collège unique avait été expérimentée outre-Rhin dans les années 70, mais que les autorités, pragmatiques, avaient rapidement fait machine arrière.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par ylm le Jeu 14 Mai 2015 - 22:38

Ce texte est terrifiant. Ceux qui font les réformes sont totalement déconnectés de la réalité. Si un jour ils proposent quelque chose d'efficace, ça sera vraiment par hasard.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par dandelion le Jeu 14 Mai 2015 - 22:47

La Suisse, qui se classe nettement mieux que la France, n'a pas non plus de collège unique. Les élèves sont dans les mêmes murs mais pour les tests PISA concernés il y avait encore trois voies, avec une orientation en fin de notre sixième. Les élèves doivent avoir un score minimum dans chaque groupe de disciplines pour intégrer la voie prégymnasiale (maths/allemand/français/sciences, 1er groupe par exemple) et un score minimum pour passer en année supérieure également. L'accès au gymnase est aussi soumis à un certain niveau de réussite, avec, néanmoins, un taux d'échec important. En même temps, il y a plus de soutien intégré aux élèves en difficulté (orthophoniste scolaire, psy scolaire, psychomotricien...) et des possibilités réelles de trouver un bon emploi même si on n'a pas suivi un cursus académique, notamment grâce à l'apprentissage.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par Thalie le Jeu 14 Mai 2015 - 23:38

@Florettebatave a écrit:
Comment peut-on laisser passer cela!

Tous les pays d'Asie en tête de classement sélectionnent. Je ne sais pas si leur collège est unique, mais l'entrée dans le secondaire se fait sur dossier, concours, sélection... au moins pour être dans les bonnes écoles qui prépareront aux concours d'entrée à l'université (c'est au moins le cas du Japon, Taïwan, Singapour, Hong Kong)

Pour l'Europe, la Finlande a été distancée par les Pays-Bas qui ont une sélection officielle, avec un examen national qui détermine dès 12 ans dans quelle filière ira l'élève: généraliste supérieur qui ouvre l'accès à l'université(VWO pour seulement 20% des élèves); le HAVO , généraliste technique qui permet l'entrée dans des filières plus courtes; et le MBO la voie professionnelle (60% des élèves, ce n'est pas synonyme d'échec). J'en ai suffisamment discuté avec mes voisins.
Il me semble que l'Allemagne, bien classée à l'étude PISA elle aussi, fait de même avec ses Gymnasium.

Si leurs experts sont tous aussi calés dans leur domaine, on comprend mieux pourquoi cette réforme est ridicule.

(et dire qu'on revient en France en 2016 pour tester la 5ème...)
De même, la ministre et ses thuriféraires répètent à l'envi que la France est le pays où les inégalités se sont le plus creusées, où les faibles réussissent de moins en moins etc. D'où sortent-ils cela ? de Pisa ? La France est-elle la seule à voir cet élément mis en avant ? Si c'est bien le cas comment l'expliquer ? N'est-ce pas seulement parce que tous les enfants de 15 ans sont dans le même système en France alors qu'ils sont déjà séparés dans d'autres pays de l'ocde ? Il me semble que Luigi évoquait cela pour la fameuse Finlande notamment. Je me trompe ?

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par ycombe le Ven 15 Mai 2015 - 8:08

Zink a écrit: Le sociologue, qui est un expert, s'indigne. L'exemple de tous les pays du monde montre que, hors du collège unique, point de salut. Les pays dont l'enseignement est le meilleur sont ceux qui pratiquent le collège unique. Si la France a de si mauvais résultats, c'est que son collège unique n'est pas assez unique. Il bredouille quelque chose sur la Finlande et retrouve l'éclat de sa voix pour conclure qu'il est un expert et qu'il n'est donc pas question de le démentir.
La Finlande a une sélection féroce à 15 ans: seuls 1/3 des élèves entrent au lycée général. De quoi obliger les élèves qui veulent y aller à bosser nettement plus que chez nous.

Et leur école fondamentale a  une taille réduite: 250 élèves par école pour le primaire-collège, ça fait deux classes par niveaux et tout le monde connait très vite tout le monde (et il y a 3 équivalents-COPSY qui suivent ces 250 élèves).

C'est pareil pour les gymnasium allemand, d'ailleurs. Quand les parents de la correspondante de ma fille ont su que le lycée  du coin avait 14 classes par niveau, ils n'en revenaient pas.


Pour la Finlande, voir ce texte de Pedro Cordoba:
http://pedrocordoba.blog.lemonde.fr/2013/02/23/la-finlande-au-tableau-noir/


Dernière édition par ycombe le Ven 15 Mai 2015 - 14:33, édité 1 fois

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par swurm le Ven 15 Mai 2015 - 8:59

@ylm a écrit:Ce texte est terrifiant. Ceux qui font les réformes sont totalement déconnectés de la réalité. Si un jour ils proposent quelque chose d'efficace, ça sera vraiment par hasard.

Oui, clairement.

Trouvé ce lien, sur le site de Pierre Dubois, qui permet de prendre la mesure, pour ceux qui l'ignorent, de ceux qui font le ministère, derrière le visage de NVB.

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=88568

On voit que le ministère est peuplé d'énarques ou d'irarques, et plus marginalement d'attachés d'administration principale et de quelques IA-IPR sur leur fin. Pour les énarques, ce sont ceux qui ont échoué à intégrer les institutions les plus prestigieuses (IGF, Cour des Comptes, Conseil d'État, Quai d'Orsay, ministères régaliens...)...

Je pense que cela explique pour une bonne part l'origine du mal...

Je ne dis pas que les bêtes à concours, spécialistes de notes de synthèse que sont les énarques ne soient pas une chose nécessaire et même très nécessaires pour faire tourner un ministère, mais faut-il qu'ils soient en si grand nombre ? Je crains que cela ne serve qu'à cultiver une forme d'entre-soi énarchique, qui ne fait que favoriser les travers des personnes concernées.

Il me semble que s'il y avait un peu plus d'anciens enseignants, quelques universitaires également, il y aurait une idée plus concrète de la réalité de l'école, et des vues également plus larges. Moins d'abstractions purement administratives, en somme...

swurm
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par V.Marchais le Ven 15 Mai 2015 - 9:24

@swurm a écrit:
Je ne dis pas que les bêtes à concours, spécialistes de notes de synthèse que sont les énarques ne soient pas une chose nécessaire et même très nécessaires pour faire tourner un ministère, mais faut-il qu'ils soient en si grand nombre ? Je crains que cela ne serve qu'à cultiver une forme d'entre-soi énarchique, qui ne fait que favoriser les travers des personnes concernées.

À bas l'entre-soi ! C'est intolérable et profondément inégalitaire. Supprimons l'ENA.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par e-Wanderer le Ven 15 Mai 2015 - 9:25

Je préfère qu'ils ne prennent pas davantage d'universitaires, si c'est pour recruter des clones de Meirieu…

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par 79 airlines le Ven 15 Mai 2015 - 9:39

Pour info, j'ai entendu Yann Moix déclarer (sur RTL ?) : "cette réforme est fantastique, encore meilleure que NVB ne l'imagine".
Comme quoi elle a ses partisans^^

79 airlines
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Zink découvre le ministère de l'Éducation nationale

Message par titus06 le Ven 15 Mai 2015 - 9:47

@V.Marchais a écrit:
@swurm a écrit:
Je ne dis pas que les bêtes à concours, spécialistes de notes de synthèse que sont les énarques ne soient pas une chose nécessaire et même très nécessaires pour faire tourner un ministère, mais faut-il qu'ils soient en si grand nombre ? Je crains que cela ne serve qu'à cultiver une forme d'entre-soi énarchique, qui ne fait que favoriser les travers des personnes concernées.

À bas l'entre-soi ! C'est intolérable et profondément inégalitaire. Supprimons l'ENA.

Supprimons aussi les classes prépa pendant qu'on y est Very Happy. Et que l'on crée une filière unique pour le Bac, pour mettre fin à toute forme de ségrégation! A bas l'élitisme!


@79 airlines a écrit:Pour info, j'ai entendu Yann Moix déclarer (sur RTL ?)  : "cette réforme est fantastique,  encore meilleure que NVB ne l'imagine".
Comme quoi elle a ses partisans^^

Lui, quand je l'entends s'exprimer à la télévision, j'ai toujours l'impression que c'est sous l'influence de substances illicites...

titus06
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum