Après le collège: l'université? "suppression de la licence de lettres classiques au profit d'une licence "humanités"

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Après le collège: l'université? "suppression de la licence de lettres classiques au profit d'une licence "humanités"

Message par Salammb0 le Dim 28 Juin 2015 - 18:40

Marcel Khrouchtchev a écrit:
Salammb0 a écrit:
Marcel Khrouchtchev a écrit:

Elle en est le symbole, avec la pluridisciplinarité. On dirait le rajout de classes après la terminale. Et comme les étudiants sont très très loin du niveau de ceux qui sont en CPGE, la comparaison est difficile.
Et puis que va-t-on récupérer en master, avec des étudiants qui ne maîtriseront pas leur discipline? Difficile de faire de la recherche dans ces conditions.


Reste à savoir si les étudiants sortant de la licence en humanités maîtrisent moins leur discipline de spécialité que les étudiants sortant d'une licence lambda.

Oui, c'est vrai. Tout dépendra à vrai dire de la qualité de départ des étudiants qui s'y inscrivent et de ce que ces licences humanités pourront leur faire miroiter comme débouchés.
A titre personnel, je trouve que ces licences sont un bon moyen de sauver des postes de collègues. Mais cela ne suffit pas à en faire de vrais projets pédagogiques.


Je crois que l'objectif de l'université est d'attirer à elle un certain nombre d'étudiants ayant un profil prépa, et je crois que tout ce qui est double-cursus et cursus pluridisciplinaire y contribue. Après, l'admission de l'étudiant se fait sur dossier (pour un double-cursus), ce qui se rapproche de la sélection des CPGE.

Par expérience perso (qui joue clairement dans ma perception plutôt positive de tout ce qui est double-cursus), en double-licence philosophie et droit : une grosse majorité d'étudiants avaient eu une mention TB, une autre partie une mention B, et une très petite minorité une mention AB (et ils peinaient à valider). La plupart avait un profil prépa. Après, le droit est peut-être plus séducteur que d'autres disciplines, donc peut-être ne peut-on pas généraliser.
Mes camarades qui ont poursuivi en droit en master n'ont absolument pas été mis en difficulté par rapport aux autres étudiants provenant d'une licence de droit pur. En fait, c'est même exactement l'inverse. Ils ont brillé. Ils ont quasiment tous intégré soit un master à Paris 1, à Paris 2, à Dauphine ou à Science po Paris. Aucun n'a poursuivi en philo en revanche.

Salammb0
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le collège: l'université? "suppression de la licence de lettres classiques au profit d'une licence "humanités"

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 28 Juin 2015 - 18:55

Bien entendu, mes étudiants qui sont en double cursus sont les meilleurs. Mais c'est parce qu'ils sont les meilleurs qu'ils peuvent faire deux licences (ce qui est différent d'une licence pluridisciplinaire).
Avoir deux licences est évidemment un atout en master. Mais la licence humanités garantit-elle l'acquisition de l'équivalent (déjà pas bien haut) de ce qui est exigé dans toutes les licences des disciplines enseignées?
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le collège: l'université? "suppression de la licence de lettres classiques au profit d'une licence "humanités"

Message par Salammb0 le Dim 28 Juin 2015 - 19:09

Marcel Khrouchtchev a écrit:Bien entendu, mes étudiants qui sont en double cursus sont les meilleurs. Mais c'est parce qu'ils sont les meilleurs qu'ils peuvent faire deux licences (ce qui est différent d'une licence pluridisciplinaire).
Avoir deux licences est évidemment un atout en master. Mais la licence humanités garantit-elle l'acquisition de l'équivalent (déjà pas bien haut) de ce qui est exigé dans toutes les licences des disciplines enseignées?

D'accord. Moi je pars du principe que la licence en humanités se rapproche d'un double-cursus, sinon plus. Je suis peut-être trop optimiste. En tout cas, sur le papier, le cursus humanités me semble honorable.
Quant à votre question, je rejoins plus ou moins ce que vous avez dit plus haut : je suppose que tout dépendra du niveau de départ de l'étudiant et de sa motivation personnelle.
avatar
Salammb0
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le collège: l'université? "suppression de la licence de lettres classiques au profit d'une licence "humanités"

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 28 Juin 2015 - 19:12

Ah oui, tu es franchement trop optimiste. Les double-cursus valident vraiment deux licences fondamentales. C'est très loin de ce qui est attendu d'une licence humanités dans mon université. Après c'es sans doute différent à Nanterre.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le collège: l'université? "suppression de la licence de lettres classiques au profit d'une licence "humanités"

Message par Salammb0 le Dim 28 Juin 2015 - 19:14

Petite précision (par souci d'honnêteté) : je n'ai jamais mis les pieds à Nanterre. Je parle d'après les dires d'une amie.

_________________
"Avant les Dieux, les ténèbres étaient seules, et un souffle flottait, lourd et indistinct comme la conscience d’un homme dans un rêve. Il se contracta, créant le Désir et la Nue, et du Désir et de la Nue sortit la Matière primitive. C’était une eau bourbeuse, noire, glacée, profonde."

Spoiler:
avatar
Salammb0
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le collège: l'université? "suppression de la licence de lettres classiques au profit d'une licence "humanités"

Message par Saltaojos le Dim 28 Juin 2015 - 19:16

A Poitiers quand j'étais en licence, j'étais surprise que la mention "lettres classiques" n'existe pas. C'était "lettres et humanités" contre "lettres modernes" et "lettres et cultures contemporaines". Nous avions un gros tronc commun.

_________________
2016-2017 : TZR en AFA, 5e, 4e et 3e
2015-2016 : la bénédiction : T1, TZR en AFA, 6e, 4e et 3e
2014-2015 : stagiaire, 2de et BTS
avatar
Saltaojos
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le collège: l'université? "suppression de la licence de lettres classiques au profit d'une licence "humanités"

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 28 Juin 2015 - 19:17

Nanterre me semble être la "licence souche" des humanités, celle qui a inspiré les autres, ce ne serait pas étonnant que, par sa réputation, elle ait attiré un vivier d'étudiants d'assez bon niveau (surtout si elle est enseignée à distance, mais ça je ne sais pas, je sais seulement que c'est une des grandes spécialités de Nanterre).
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le collège: l'université? "suppression de la licence de lettres classiques au profit d'une licence "humanités"

Message par Salammb0 le Dim 28 Juin 2015 - 19:21

Saltaojos a écrit:A Poitiers quand j'étais en licence, j'étais surprise que la mention "lettres classiques" n'existe pas. C'était "lettres et humanités" contre "lettres modernes" et "lettres et cultures contemporaines". Nous avions un gros tronc commun.

Rien de très surprenant dans cette appellation je trouve. "Faire ses humanités" est une expression faisant écho à l'étude du latin et du grec après tout, et c'est bien ce que j'entends par "humanités".

En revanche, la mention "lettres et cultures contemporaines" me semble plus expérimentale.
avatar
Salammb0
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le collège: l'université? "suppression de la licence de lettres classiques au profit d'une licence "humanités"

Message par Saltaojos le Dim 28 Juin 2015 - 19:27

Oui oui je le disais juste en réponse à l'article en page 1. Et parce qu'en prépa on avait l'option lettres classiques, donc arrivée en L3 ça me faisait drôle que ça n'apparaisse nulle part dans les maquettes d'une fac de lettres.

La L2C est expérimentale, oui, ils ont créé cette licence de lettres pour les étudiants ne se destinant pas à l'enseignement car il n'y a ni latin ni ancien français, "les matières qui font peur" -_- (et de toute manière, même en licence de lettres modernes le latin et l'ancien français sont en option...)

_________________
2016-2017 : TZR en AFA, 5e, 4e et 3e
2015-2016 : la bénédiction : T1, TZR en AFA, 6e, 4e et 3e
2014-2015 : stagiaire, 2de et BTS
avatar
Saltaojos
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le collège: l'université? "suppression de la licence de lettres classiques au profit d'une licence "humanités"

Message par Salammb0 le Dim 28 Juin 2015 - 19:37

Saltaojos a écrit:Oui oui je le disais juste en réponse à l'article en page 1. Et parce qu'en prépa on avait l'option lettres classiques, donc arrivée en L3 ça me faisait drôle que ça n'apparaisse nulle part dans les maquettes d'une fac de lettres.

La L2C est expérimentale, oui, ils ont créé cette licence de lettres pour les étudiants ne se destinant pas à l'enseignement car il n'y a ni latin ni ancien français, "les matières qui font peur" -_- (et de toute manière, même en licence de lettres modernes le latin et l'ancien français sont en option...)

Oui, bah c'est une mention qui donne tout sauf envie. Une peu comme la mention "lettres modernes appliqués" à Paris 4. En philo, à Paris 1, il y a aussi un master d' "éthique appliquée". cafe
avatar
Salammb0
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le collège: l'université? "suppression de la licence de lettres classiques au profit d'une licence "humanités"

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 28 Juin 2015 - 19:39

Quand c'est la Sorbonne, ça passe, parce que c'est la Sorbonne.
Mais ailleurs, effectivement, on a l'impression d'être sur un marché, où on doit attirer le chaland l'étudiant, et donc lui donner toutes les garanties que ce sera super fun et pas du tout ennuyeux.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le collège: l'université? "suppression de la licence de lettres classiques au profit d'une licence "humanités"

Message par Ronin le Dim 28 Juin 2015 - 19:42

Rien ne sera jamais pire que mon cours sur les sociétés rurales françaises et anglaises aux XVII et XVIII è siècle.

_________________
avatar
Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le collège: l'université? "suppression de la licence de lettres classiques au profit d'une licence "humanités"

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 28 Juin 2015 - 19:48

Ronin a écrit:Rien ne sera jamais pire que mon cours sur les sociétés rurales françaises et anglaises aux XVII et XVIII è siècle.

Evidemment! Donc on ne propose plus ça malheureux! On fait des trucs plus attractifs. Et surtout de la ME-THO-DO-LO-GIE. C'est le secret et le remède anti-tout.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le collège: l'université? "suppression de la licence de lettres classiques au profit d'une licence "humanités"

Message par Ronin le Dim 28 Juin 2015 - 19:55

Non mais on sait tous que la moderne c'est le bagne Laughing

_________________
avatar
Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le collège: l'université? "suppression de la licence de lettres classiques au profit d'une licence "humanités"

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 28 Juin 2015 - 19:57

Ronin a écrit:Non mais on sait tous que la moderne c'est le bagne  Laughing

Je ne répondrai pas à cette scandaleuse provocation. diable

avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le collège: l'université? "suppression de la licence de lettres classiques au profit d'une licence "humanités"

Message par Saltaojos le Lun 29 Juin 2015 - 9:32

Ronin a écrit:Rien ne sera jamais pire que mon cours sur les sociétés rurales françaises et anglaises aux XVII et XVIII è siècle.

Un semestre entier sur Michel Houellebecq ! Je suis sûre que j'aurais préféré les sociétés rurales diable
avatar
Saltaojos
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum