Problèmes avec mes 3ème

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Problèmes avec mes 3ème

Message par vivi1982 le Mar 8 Sep 2015 - 20:47

Ca c'est beaucoup mieux passé aujourd'hui, pourtant c'était 1h30 en fin de journée avec la récrée au milieu (enfin aux 2/3). J'ai commencé par un gros recadrage en leur disant que l'entrée en classe et le rangement dans le couloir ça n'allait pas en prenant pour exemple la classe de 5ème à côté qui était bien mieux rangée et silencieuse, ça les a vexés. Après j'ai reposé les règles, en leur expliquant bien que j'étais là pour travailler avec eux et pas contre eux. Ils l'ont compris quand je leur ai fait une dictée où j'avais précisé que ce n'était pas noté mais que c'était pour les faire progresser et revoir des règles d'orthographe, même les plus réticents d'habitude ont bien joué le jeu.
Finalement pour l'instant, je repère surtout 2 élèves qui posent problème (un garçon et une fille), je les ai déjà eus l'an dernier et c'est assez délicat car ils se braquent très vite, et 2 suiveurs, les autres se sont bien comportés après le recadrage, c'est encourageant mais je pense qu'il faudra faire des piqûres de rappel très souvent.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec mes 3ème

Message par ycombe le Mar 8 Sep 2015 - 21:37

@vivi1982 a écrit:Ca c'est beaucoup mieux passé aujourd'hui, pourtant c'était 1h30 en fin de journée avec la récrée au milieu (enfin aux 2/3). J'ai commencé par un gros recadrage en leur disant que l'entrée en classe et le rangement dans le couloir ça n'allait pas en prenant pour exemple la classe de 5ème à côté qui était bien mieux rangée et silencieuse, ça les a vexés. Après j'ai reposé les règles, en leur expliquant bien que j'étais là pour travailler avec eux et pas contre eux. Ils l'ont compris quand je leur ai fait une dictée où j'avais précisé que ce n'était pas noté mais que c'était pour les faire progresser et revoir des règles d'orthographe, même les plus réticents d'habitude ont bien joué le jeu.
Finalement pour l'instant, je repère surtout 2 élèves qui posent problème (un garçon et une fille), je les ai déjà eus l'an dernier et c'est assez délicat car ils se braquent très vite, et 2 suiveurs, les autres se sont bien comportés après le recadrage, c'est encourageant mais je pense qu'il faudra faire des piqûres de rappel très souvent.
Place les deux meneurs devant: un à droite et à gauche de la salle. Seuls à table si tu as assez de place. Les deux suiveurs au fond, de même.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec mes 3ème

Message par ycombe le Mar 8 Sep 2015 - 21:38

S'ils n'ont plus cours après ton heure et demi, il n'y a pas de raison de les laisser prendre la récré.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec mes 3ème

Message par Marounette le Mar 8 Sep 2015 - 21:51

@ycombe a écrit:S'ils n'ont plus cours après ton heure et demi, il n'y a pas de raison de les laisser prendre la récré.

Je me suis faite la même réflexion.
En demandant une autorisation, n'y a-t-il pas moyen de ne pas aller en récréation (et peu être laisser les élèves sortir plus tôt vu qu'ils n'ont pas eu de récréation)?
En plus, en seconde, ils auront peu être des cours par bloc de 2 heures. Procédé ainsi pourrait les préparer à ces blocs de 2h sans pause.

_________________
"Je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien." Socrate
La recherche est l'un des rares domaines où des personnes volontaires peuvent mesurer leur ignorance.  Laughing

Marounette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec mes 3ème

Message par vivi1982 le Mar 8 Sep 2015 - 22:28

J'y ai pensé et je sauterais la récré quand je ferais des évaluations mais là ils commencent à 13h l'aprem (et moi aussi), ca fait long.
J'attends de voir les nouveaux emplois du temps pour décider de cela (ça va changer d'ici 2 semaines).

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec mes 3ème

Message par Marie Laetitia le Mer 9 Sep 2015 - 8:55

Et vu qu'ils se sont mieux comportés la dernière fois, il faut garder ce genre de mesure dans sa manche pour sévir lors d'une prochaine séance difficile. Action-réaction. Neutral Faire autrement risquerait de brouiller le message et d'exacerber leur sentiment d'injustice.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec mes 3ème

Message par Sei le Mer 9 Sep 2015 - 9:08

Truc de fou : j'ai pu bosser avec mes 3e. Bon en revanche, avec les 4e… affraid

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec mes 3ème

Message par vivi1982 le Jeu 10 Sep 2015 - 21:31

A chaque jour suffit sa peine! Smile
Je n'ai pas revu mes 3ème pour l'instant donc tout va bien! 2h demain par contre! Aïe!!!!! J'espère qu'ils vont bosser car vu le niveau de leurs dictées, tout est à revoir depuis le début.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec mes 3ème

Message par vivi1982 le Ven 11 Sep 2015 - 22:14

Bon, 3ème revus 2h aujourd'hui et ce fut épouvantable comme jamais, vraiment intenables, du jamais vu. L'autre jour je n'avais pas tilté mais un des perturbateurs (pas le pire mais qui tire gentiment les ficelles et a très mauvais esprit) n'était pas là, je pense que ça aidait aussi.
Ils n'ont rien fichu, pas capables (sauf quelques-uns) de répondre à une malheureuse question sur un texte.
Je ne vois qu'une solution avec eux: du cours magistral et écrire, écrire écrire, ils sont à peu près tranquilles seulement quand ils écrivent.
Mon dieu que l'année va être longue.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec mes 3ème

Message par marie91270 le Ven 11 Sep 2015 - 22:20

Ce sont des petits cons.
Profite bien de ton week end pour te reposer fleurs

marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec mes 3ème

Message par Jézabel le Ven 11 Sep 2015 - 22:39

@vivi1982 a écrit:Bon, 3ème revus 2h aujourd'hui et ce fut épouvantable comme jamais, vraiment intenables, du jamais vu. L'autre jour je n'avais pas tilté mais un des perturbateurs (pas le pire mais qui tire gentiment les ficelles et a très mauvais esprit) n'était pas là, je pense que ça aidait aussi.
Ils n'ont rien fichu, pas capables (sauf quelques-uns) de répondre à une malheureuse question sur un texte.
Je ne vois qu'une solution avec eux: du cours magistral et écrire, écrire écrire, ils sont à peu près tranquilles seulement quand ils écrivent.
Mon dieu que l'année va être longue.

Et pourquoi ne pas leur mettre une éva pour sanctionner le comportement ? Lundi, par exemple ? Ceux qui ont écouté (et revu le cours) auront une bonne note. Les autres...
En sachant que c'est un contrôle continu pour le DNB, ça devrait calmer certaines ardeurs.

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec mes 3ème

Message par lumeeka le Ven 18 Sep 2015 - 11:16

Je suis nouvelle en Rep+ moi aussi et le manque d'empathie, voire de darwinisme social de certains posts m'ont beaucoup attristée. Je précise que je ne subis pas ce type d'établissement, je l'ai demandé, et que j'ai aussi travaillé dans le social; mon regard est donc peut-être différent de celui de Chertea.

Cet été, j'ai relu Gestion de classes et d'élèves difficiles de Jean-Claude Richoz et j'ai découvert les précieux conseils de Marie Laetitia. Ces deux lectures m'ont été très utiles jusqu'à présent.

Quand on parle de classes difficiles, il s'agit rarement d'une classe entière mais d'une poignée d'élèves qui peuvent effectivement transformer une séance en fête du slip. C'est idiot mais cela fait du bien de se le rappeler pour ne pas être démoralisé et porter un regard négatif sur une classe ou, pire, sur un établissement tout en entier. Je vais peut-être me faire taper dessus virtuellement, mais je crois vraiment à l'effet Pygmalion.
J'avertis une fois mais pas deux en expliquant, parfois pour la énième fois, ce qui n'allait pas : si certains élèves testent (surtout les nouveaux enseignants, et ce que l'on soit en Rep ou pas), d'autres selon leur âge, leur contexte familial ou leur maturité ne réalisent pas toujours les limites qu'ils ont franchies ("c'était pour rire" ou l’étrangement sincère "j'ai rien fait"). Leur parler à la fin d'un cours peut avoir un effet positif sur certains.
J'évite autant que je peux de lever la voix - certains élèves y sont immunisés de toute façon et faire sortir un prof de ses gonds peut aussi devenir un jeu terriblement divertissant. Après avoir réprimandé ou sanctionné un élève, j'essaie toujours de le valoriser par la suite en l'interrogeant, en passant voir son travail lors d'une activité. Le but est que l'élève comprenne que ce n'est pas sa personne mais son comportement qui pose problème. Pour ma propre santé mentale, j'applique le même raisonnement - je ne prends rien personnellement.

J'arrive à faire cours et, contrairement à ce que beaucoup de collègues m'avaient dit, j'arrive même à faire cours presque tout en anglais. J'avance plus lentement car je ne laisse rien passer, mais j'avance quand même. Quand il y a trop de débordement généralisé (les cours en dernière heure yesyes ), j'aime leur rappeler que certains veulent travailler et que je suis payée pour faire mon travail d'enseignante. Curieusement, ça fonctionne.
J'aime aussi me souvenir des dernières heures de formations à l'ESPE où, moi aussi, j'avais l'attention défaillante...

Ils travaillent aussi en îlots et ont commencé à s'auto-réguler; ici encore, plus lentement mais c'est un début. Quand j'ai le dos tourné pour la trace écrite ou lors d'un changement d'activités et que le niveau sonore augmente un peu partout, j'ai mis en place un système de bâtons dans un coin du tableau : au bout de trois, ils ont une petite évaluation notée. Je n'aimais pas ce système que je trouvais injuste mais il semble fonctionner. J'ai donc expliqué aux victimes de ce système, que comme ils écoutent et travaillent, cette méthode ne les pénaliserait pas car ils réviseront de toute façon et auront donc une bonne note (caresse psychologique, valorisation) mais aussi que les autres arrêteraient de les empêcher de travailler.
Mais je n'aime toujours pas ce système, je le trouve horrible. Razz
Enfin, pour combattre les insultes ou les comportements "anti-intellos", j'utilise l'humour et ce que j'appelle la Méthode Tom Sawyer - le chapitre dans lequel il doit repeindre une palissade. Je l'utilise aussi sur ma naine. Wink

Courage à Vivi et à Sei, ce n'est pas toujours facile mais il faut y croire et savourer chaque petite victoire.
J'ai eu des séances démoralisantes, ma pire "classe" étant une classe de 6e, et j'ai eu mon premier clash avec un petit gitan la semaine dernière - j'ai commis l'erreur de le considérer comme un enfant de 12 ans alors qu'à la maison, il est presque considéré comme un homme.
Bref, j'apprends tous les jours. En cas de coup de blues, on peut toujours s'envoyer des MP également.
trefle

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/

lumeeka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec mes 3ème

Message par Chertea le Ven 18 Sep 2015 - 21:00

Le problème Lumeeka, c'est que ce n'est pas le même métier, y en a qui aime avoir des classes difficiles, avoir ce genre de public, donc pourquoi ne pas envoyer ces gens là en ZEP/REP, et ne PAS envoyer ceux qui n'ont pas envie d'y aller tout simplement?

Perso le manque de respect je déteste ça donc je ne trouve pas les élèves en ZEP/REP attachants comme certains.

Sans compter que le métier de prof est suffisamment mal payé et chronophage (avec la préparation des cours et correction des copies), donc pourquoi se rajouter de la difficulté/pénibilité?

Chertea
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec mes 3ème

Message par florestan le Ven 18 Sep 2015 - 21:09

@Chertea a écrit:Le problème Lumeeka, c'est que ce n'est pas le même métier, y en a qui aime avoir des classes difficiles, avoir ce genre de public, donc pourquoi ne pas envoyer ces gens là en ZEP/REP, et ne PAS envoyer ceux qui n'ont pas envie d'y aller tout simplement?

Perso le manque de respect je déteste ça donc je ne trouve pas les élèves en ZEP/REP attachants comme certains.

Sans compter que le métier de prof est suffisamment mal payé et chronophage (avec la préparation des cours et correction des copies), donc pourquoi se rajouter de la difficulté/pénibilité?

 Parce que des gens comme Lumeeka ça ne court pas les rues et qu'il y a beaucoup plus de gens comme toi ou moi qui n'ont pas envie de se frotter à trop de difficultés.

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec mes 3ème

Message par johar le Ven 18 Sep 2015 - 21:53

@Marie Laetitia a écrit:
@Chertea a écrit:
@Rosanette a écrit:Eh bien c'est chouette Chertea, tu es méritant.

Dommage que ça t'empêche de comprendre que certains gamins (ça va bien au-delà des questions de "cité" et de "non-francophonie des parents" même si ce sont des paramètres lourds) ont un environnement de travail chez eux qui est difficile. Quand en 6e, des élèves à qui tu fais acheter un livre font les yeux ronds et te demandent ensuite ce qu'ils vont bien pouvoir en foutre, c'est difficile de tenir le discours selon lequel tous les gosses sont égaux devant la réussite scolaire et l'accès au savoir. Sauf bien sûr à dire que ces sales morveux de 6e n'ont aucune ambition et préfèrent reproduire des schémas d'échec.

C'est quoi un environnement de travail difficile? Un élève qui n'a pas de domicile fixe, ça évidemment c'est un environnement très difficile. La plupart des élèves en REP/ZEP ont un toit, de quoi manger, des parents qui ont envie que leur enfant réussisse... je ne vois pas ce qui les empêche de travailler à moins que leurs parents les empêchent de faire leurs devoirs par exemple.

Tu as travaillé en REP...

Et tu n'as jamais vu de situations où les gamins grandissent en manquant d'un cadre affectif stable, de parents qui tiennent bien leur rôle, sans céder, sans les couver, sans chercher à compenser leur propre enfance difficile.
Tu n'as jamais vu d'enfants qui grandissent dans des familles où l'école est un souvenir trop douloureux. Ou encore dans d'autres familles où jamais un livre n'est ouvert. Tu n'as jamais vu de gamins qui grandissent seuls dans la rue, parce que personne ne les attend à heure fixe à la maison.

Je me demande bien ce que tu as vu en REP.

Pas la même chose que beaucoup de collègues, en tout cas.

bisous Merci.

johar
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec mes 3ème

Message par User5899 le Ven 18 Sep 2015 - 22:03

Je ne suis pas confronté à des classes difficiles, mais vu de mon petit coin tranquille, je dirais tout de même que les préconisations de Lumeeka me semblent très pertinentes et potentiellement efficaces. On ne peut pas instaurer une guérilla au quotidien et l'âge du collège, qu'on le veuille ou non, est celui où on se fout des cours et où seul l'affectif fonctionne. Sanctionner pour marquer le coup, évidemment, en équipe (direction, vie scolaire), c'est encore mieux, mais ce doit être ponctuel.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec mes 3ème

Message par Sei le Dim 20 Sep 2015 - 21:08

Cripure a écrit:Je ne suis pas confronté à des classes difficiles, mais vu de mon petit coin tranquille, je dirais tout de même que les préconisations de Lumeeka me semblent très pertinentes et potentiellement efficaces. On ne peut pas instaurer une guérilla au quotidien et l'âge du collège, qu'on le veuille ou non, est celui où on se fout des cours et où seul l'affectif fonctionne. Sanctionner pour marquer le coup, évidemment, en équipe (direction, vie scolaire), c'est encore mieux, mais ce doit être ponctuel.

C'est là exactement mon problème, et c'est ce qui m'inquiétait l'année dernière, alors que je savais que je passerais du lycée au collège. Je ne parviens pas à jouer avec l'affectif, ça me demande beaucoup d'énergie. C'est d'ailleurs pour cette raison que je vais passer l'agrégation dès que possible pour avoir plus de chances d'être en lycée (bon, il faut la passer, mais aussi l'avoir, hum). Autre point : je me sens plus libre en lycée, y compris en ZEP, dans les quartiers similaires à ceux où j'enseigne actuellement. Au collège, j'ai les poings liés par le programme serré, le niveau des élèves, et la nécessité de tout calibrer, baliser (et ce sera pire avec la réforme). Ce n'est pas ma manière de penser, et cela me pèse.

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec mes 3ème

Message par Marie Laetitia le Dim 20 Sep 2015 - 22:03

@Sei a écrit:
Cripure a écrit:Je ne suis pas confronté à des classes difficiles, mais vu de mon petit coin tranquille, je dirais tout de même que les préconisations de Lumeeka me semblent très pertinentes et potentiellement efficaces. On ne peut pas instaurer une guérilla au quotidien et l'âge du collège, qu'on le veuille ou non, est celui où on se fout des cours et où seul l'affectif fonctionne. Sanctionner pour marquer le coup, évidemment, en équipe (direction, vie scolaire), c'est encore mieux, mais ce doit être ponctuel.

C'est là exactement mon problème, et c'est ce qui m'inquiétait l'année dernière, alors que je savais que je passerais du lycée au collège. Je ne parviens pas à jouer avec l'affectif, ça me demande beaucoup d'énergie. C'est d'ailleurs pour cette raison que je vais passer l'agrégation dès que possible pour avoir plus de chances d'être en lycée (bon, il faut la passer, mais aussi l'avoir, hum). Autre point : je me sens plus libre en lycée, y compris en ZEP, dans les quartiers similaires à ceux où j'enseigne actuellement. Au collège, j'ai les poings liés par le programme serré, le niveau des élèves, et la nécessité de tout calibrer, baliser (et ce sera pire avec la réforme). Ce n'est pas ma manière de penser, et cela me pèse.

Je ne sais pas ce que Cripure entendait par jouer avec l'affectif. En tout cas, je n'ai pas de problème de contact avec le public de collégiens, en ZEP ou ailleurs (pour être honnête, maintenant je n'en ai pas, pendant ma première année Rolling Eyes c'était une autre affaire). Je leur fais clairement savoir que je ne suis pas leur mère. Cela n'empêche pas de jeter un regard bienveillant sur eux, cela ne les empêche pas non plus de s'attacher à leurs professeurs (mais on l'a tous fait, ça, plus ou moins et bien au-delà du collège). En ZEP, les élèves sont peut-être plus sensibles à l'affectif. Mais pour moi, cela commence par le fait de pouvoir faire confiance aux adultes de l'établissement. Ils doivent savoir que les adultes du collège fixent des règles qui ne bougeront pas, ce qui est assez sécurisant pour des gamins souvent destructurés. Pas besoin d'aller plus loin.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum