que pensez vous de la méthode "je lis avec mona" ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: que pensez vous de la méthode "je lis avec mona" ?

Message par steph17 le Mer 14 Oct 2015 - 19:12

Ta remarque peut s'appliquer à presque toutes les méthodes, coindeparadis...

steph17
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: que pensez vous de la méthode "je lis avec mona" ?

Message par coindeparadis le Mer 14 Oct 2015 - 19:40

Bien-sûr que non ! Il y a des méthodes qui réussissent à 99% et d'autres à 60% voire moins . Et l'on voit ensuite la différence lors de la scolarité de l'élève. Parce qu'un élève qui sort de CP sans vraiment savoir lire, se prépare des lendemains difficiles...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: que pensez vous de la méthode "je lis avec mona" ?

Message par Sapotille le Mer 14 Oct 2015 - 19:58

Allez faire un petit tour par là :
http://www.zaubette.fr/ecrire-et-lire-au-cp-a47151389

J'ai encore une fois utilisé Ecrire et Lire au CP avec une fillette cet été et la "magie" a encore opéré.
C'est tout à fait syllabique et en plus, les gamins adorent les images et les histoires.
Succès et efficacité garantis !

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: que pensez vous de la méthode "je lis avec mona" ?

Message par Laura Ingalls le Ven 16 Oct 2015 - 17:28

J'ai déjà lu plusieurs posts sur ce sujet dans ce forum, et ce qui m'étonne, c'est que, au delà de la bataille de méthode (personnellement, je suis aussi "pour" la syllabique), ça ne choque personne d'envisager sereinement un apprentissage parallèle à celui de la maîtresse, en terme de diplomatie, de regard de l'enfant sur son enseignant... En gros, on fait comprendre à son enfant qu'on ne fait pas confiance à la maîtresse pour lui apprendre des choses.
J'ai connu des enfants qui se sont retrouvés en difficulté simplement à cause de ça...
Une rencontre avec la maîtresse me semble en effet nécessaire, et effectivement, en tête à tête, pourquoi l'interpeller devant les autres parents ? Enfin je ne sais pas, c'est du bon sens, non ?
Imaginez la situation inverse avec un parent d'élève qui vous ferait ça... Vous vous rendez compte qu'il apprend à son enfant avec d'autres supports que les vôtres, et il remet en question votre façon d'enseigner dans une réunion publique...

Laura Ingalls
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: que pensez vous de la méthode "je lis avec mona" ?

Message par LouisBarthas le Ven 16 Oct 2015 - 18:59

@coindeparadis a écrit:Bien-sûr que non ! Il y a des méthodes qui réussissent à 99% et d'autres à 60% voire moins  . Et l'on voit ensuite la différence lors de la scolarité de l'élève. Parce qu'un élève qui sort de CP sans vraiment savoir lire, se prépare des lendemains difficiles...
À 100 % avec Léo et Léa, lors de mon dernier CP. professeur
Évaluation nationale faite par le RASED et non les enseignants. Les seules à ma connaissance jamais effectuées après une année de CP, abandonnées à cause de leurs résultats catastrophiques : 1/3 à 2/3 d'échecs.

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: que pensez vous de la méthode "je lis avec mona" ?

Message par Spinoza1670 le Ven 16 Oct 2015 - 19:16

@Laura Ingalls a écrit:J'ai déjà lu plusieurs posts sur ce sujet dans ce forum, et ce qui m'étonne, c'est que, au delà de la bataille de méthode (personnellement, je suis aussi "pour" la syllabique), ça ne choque personne d'envisager sereinement un apprentissage parallèle à celui de la maîtresse, en terme de diplomatie, de regard de l'enfant sur son enseignant... En gros, on fait comprendre à son enfant qu'on ne fait pas confiance à la maîtresse pour lui apprendre des choses.
J'ai connu des enfants qui se sont retrouvés en difficulté simplement à cause de ça...
Une rencontre avec la maîtresse me semble en effet nécessaire, et effectivement, en tête à tête, pourquoi l'interpeller devant les autres parents ? Enfin je ne sais pas, c'est du bon sens, non ?
Imaginez la situation inverse avec un parent d'élève qui vous ferait ça... Vous vous rendez compte qu'il apprend à son enfant avec d'autres supports que les vôtres, et il remet en question votre façon d'enseigner dans une réunion publique...
Je me rappelle aussi de pas mal de discussions sur ce point.

Il n'y a pas de contradiction à partir du moment où, dans la tête de l'élève, de l'enseignant et du parent, l'accent est mis sur les savoirs, plutôt que sur les personnes, les méthodes ou les supports.
Par exemple, 2 + 2, ça fait toujours 4, que ce soit en classe ou à la maison. 346 et 346, 692. Là aussi, ça ne change pas.
Le mot "salade" ne change pas non plus entre la classe et la maison, ainsi que tous les mots d'ailleurs.

J'ai utilisé une méthode de lecture à la maison avec ma fille mais elle suivait aussi sans problème celle de la maîtresse. Il n'y avait pas de souci. Pour elle, on apprenait à lire dans les deux cas.

Aujourd'hui, elle est en CE2, on lui fait faire des exos de grammaire et de maths en plus et après les devoirs de l'école. Quand je dis après, c'est pas après les devoirs tous les soirs, ça veut dire que ça passe après, quand il y a un peu de temps libre (w-e, vacances, certains soirs où il n'y a rien à faire). Elle n'a pas très envie de s'y mettre parfois, mais elle ne voit pas ça comme une critique de la maîtresse.

Là où ça ne va plus, c'est quand le parent commence à critiquer devant l'enfant ce que fait la maîtresse. Cette attitude est contre-productrice pour tout le monde.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: que pensez vous de la méthode "je lis avec mona" ?

Message par coindeparadis le Ven 16 Oct 2015 - 20:19

@LouisBarthas a écrit:
@coindeparadis a écrit:Bien-sûr que non ! Il y a des méthodes qui réussissent à 99% et d'autres à 60% voire moins  . Et l'on voit ensuite la différence lors de la scolarité de l'élève. Parce qu'un élève qui sort de CP sans vraiment savoir lire, se prépare des lendemains difficiles...
À 100 % avec Léo et Léa, lors de mon dernier CP. professeur
Évaluation nationale faite par le RASED et non les enseignants. Les seules à ma connaissance jamais effectuées après une année de CP, abandonnées à cause de leurs résultats catastrophiques : 1/3 à 2/3 d'échecs.
Je n'ai pas mis "100%" parce qu'on m'aurait traitée de sectaire. Mais j'ai vu des réussites à 100% avec Mico, y compris avec des élèves handicapés, âgés de 10 à 12 ans, ayant eu droit à une méthode idéovisuelle différente par an depuis leur 1er CP.

@Spinoza1670 a écrit:
@Laura Ingalls a écrit:J'ai déjà lu plusieurs posts sur ce sujet dans ce forum, et ce qui m'étonne, c'est que, au delà de la bataille de méthode (personnellement, je suis aussi "pour" la syllabique), ça ne choque personne d'envisager sereinement un apprentissage parallèle à celui de la maîtresse, en terme de diplomatie, de regard de l'enfant sur son enseignant... En gros, on fait comprendre à son enfant qu'on ne fait pas confiance à la maîtresse pour lui apprendre des choses.
J'ai connu des enfants qui se sont retrouvés en difficulté simplement à cause de ça...
Une rencontre avec la maîtresse me semble en effet nécessaire, et effectivement, en tête à tête, pourquoi l'interpeller devant les autres parents ? Enfin je ne sais pas, c'est du bon sens, non ?
Imaginez la situation inverse avec un parent d'élève qui vous ferait ça... Vous vous rendez compte qu'il apprend à son enfant avec d'autres supports que les vôtres, et il remet en question votre façon d'enseigner dans une réunion publique...
Je me rappelle aussi de pas mal de discussions sur ce point.

Il n'y a pas de contradiction à partir du moment où, dans la tête de l'élève, de l'enseignant et du parent, l'accent est mis sur les savoirs, plutôt que sur les personnes, les méthodes ou les supports.
Par exemple, 2 + 2, ça fait toujours 4, que ce soit en classe ou à la maison. 346 et 346, 692. Là aussi, ça ne change pas.
Le mot "salade" ne change pas non plus entre la classe et la maison, ainsi que tous les mots d'ailleurs.

J'ai utilisé une méthode de lecture à la maison avec ma fille mais elle suivait aussi sans problème celle de la maîtresse. Il n'y avait pas de souci. Pour elle, on apprenait à lire dans les deux cas.

Aujourd'hui, elle est en CE2, on lui fait faire des exos de grammaire et de maths en plus et après les devoirs de l'école. Quand je dis après, c'est pas après les devoirs tous les soirs, ça veut dire que ça passe après, quand il y a un peu de temps libre (w-e, vacances, certains soirs où il n'y a rien à faire). Elle n'a pas très envie de s'y mettre parfois, mais elle ne voit pas ça comme une critique de la maîtresse.

Là où ça ne va plus, c'est quand le parent commence à critiquer devant l'enfant ce que fait la maîtresse. Cette attitude est contre-productrice pour tout le monde.
Je suis tout à fait d'accord avec toi Spinoza. Mais également avec Laura Ingalls au sens où il n'est pas judicieux de critiquer l'enseignant devant les autres parents.
De toutes façons, au rythme où l'enseignement disciplinaire dégringole, on risque de passer de plus en plus de temps à faire travailler nos propres enfants !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: que pensez vous de la méthode "je lis avec mona" ?

Message par coindeparadis le Ven 16 Oct 2015 - 20:21

Spinoza, tu utilises quoi en grammaire avec ta fille? Avec mon fils, je fais comme avec mes GS/CP : le Maquet à l'oral. Ça passe tout seul !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: que pensez vous de la méthode "je lis avec mona" ?

Message par zeprof le Sam 17 Oct 2015 - 9:23

alors on ne s'énerve pas : si j'avais posé la question lors de la réunion j'aurais bien sur fait attention à ne pas critiquer la façon de faire de l'enseignante... juste demander le pourquoi du choix de cette méthode là de préférence à une autre... par curiosité... sachant que la plupart des parents se posaient la même question.

je précise que je parle au conditionnel, la réunion a eu lieu et je ne l'ai pas fait.
tout simplement parce que la maitresse a anticipé la question et nous a expliqué les raisons du choix de la méthode (qui ne sont pas de son fait, arrivant dans l'école elle s'est pliée aux choix de l'équipe en place) elle n'a pas explicitement critiqué la méthode mais je l'ai sentie un peu réticente au concept Smile
Par contre, elle a bien expliqué qu'elle la couplait à de la syllabique intense.
ce que je confirme : elle le fait réellement.
il y a un vrai travail de syllabique et du coup très pointu.

du coup ma fille lit déjà très bien à ce stade de l'année.
elle est capable de lire de petites phrases courtes.

pour le reste je n'ai bien évidemment rien dit devant elle.
on utilise la méthode "bien lire aimer lire" pour lire plus (+) car elle est très demandeuse et les phrases de Mona ne lui suffisent pas mais elle prend ça comme un jeu, un complément et certainement pas comme une critique de la méthode de sa maitresse.

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: que pensez vous de la méthode "je lis avec mona" ?

Message par Laura Ingalls le Sam 17 Oct 2015 - 13:43

Bon du coup tout est pour le mieux Wink

Il est bon de savoir quand même que dans beaucoup de circonscription, nous sommes encore mal vus quand nous employons des méthodes syllabiques. L'année dernière, c'était une quasi débutante qui avait le CP dans l'école, la conseillère pédagogiste excessif lui a pratiquement imposé une méthode lecture ("chut, je lis!") et elle n'a pas eu le choix. Quand on a des années derrière soi, on assume ses choix et on les revendique, mais les p'tits nouveaux, ils n'osent pas, pour la plupart, ruer dans les brancards (ce que je peux comprendre) et l'inspection peut mal se passer si on n'a pas LA méthode préconisée par l'inspecteur ou ses conseillers...

Laura Ingalls
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: que pensez vous de la méthode "je lis avec mona" ?

Message par Spinoza1670 le Lun 19 Oct 2015 - 13:43

@coindeparadis a écrit:Spinoza, tu utilises quoi en grammaire avec ta fille? Avec mon fils, je fais comme avec mes GS/CP : le Maquet à l'oral. Ça passe tout seul !
Avec ma fille, j'ai commencé avec le manuel de la librairie des écoles il y a 6 mois, je crois, mais on n'avance pas très vite.
Avec mes cp, j'utilise l'Auriac-Canac-Jughon à l'oral. Ca marche aussi très bien. topela

Auriac-Canac : http://manuelsanciens.blogspot.fr/2012/05/auriac-canac-jughon-ma-premiere.html
Maquet : http://manuelsanciens.blogspot.com/2012/04/maquet-flot-et-roy-cours-de-langue.html

Faudrait comparer les 2 mais pas le temps.


Dernière édition par Spinoza1670 le Lun 19 Oct 2015 - 17:56, édité 1 fois

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: que pensez vous de la méthode "je lis avec mona" ?

Message par coindeparadis le Lun 19 Oct 2015 - 13:46

Je suis allée sur le site de l'école de Neris et ai acheté du coup la grammaire préconisée.

Un basique. Mais on n'y trouve pas d’exercices. C'est davantage un bon mémento.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: que pensez vous de la méthode "je lis avec mona" ?

Message par zeprof le Lun 19 Oct 2015 - 14:30

@Laura Ingalls a écrit:Bon du coup tout est pour le mieux Wink

Il est bon de savoir quand même que dans beaucoup de circonscription, nous sommes encore mal vus quand nous employons des méthodes syllabiques. L'année dernière, c'était une quasi débutante qui avait le CP dans l'école, la conseillère pédagogiste excessif lui a pratiquement imposé une méthode lecture ("chut, je lis!") et elle n'a pas eu le choix. Quand on a des années derrière soi, on assume ses choix et on les revendique, mais les p'tits nouveaux, ils n'osent pas, pour la plupart, ruer dans les brancards (ce que je peux comprendre) et l'inspection peut mal se passer si on n'a pas LA méthode préconisée par l'inspecteur ou ses conseillers...

oui la PE qu'avaient eu les 2 grands avait beaucoup d'ancienneté et un caractère plutôt fort, ça joue j'imagine.

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum