L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Page 18 sur 21 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20, 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par barèges le Lun 23 Mai 2016 - 8:34

Une question pour tous ceux qui ont joué une année ou l'autre au grand jeu des auditions : les "résultats" arrivent au bout de combien de temps (je ne parle pas pour le premier, qui doit déjà savoir Wink ) ?

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Niht le Lun 23 Mai 2016 - 8:36

Pour un poste de PRAG ?

Niht
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par barèges le Lun 23 Mai 2016 - 8:37

Pour un poste de MCF.

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Niht le Lun 23 Mai 2016 - 9:01

Pas de réponse désolée. Bon courage pour l'attente !

Niht
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par DesolationRow le Lun 23 Mai 2016 - 9:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Pour un poste de MCF.

Ca dépend des commissions. Certaines attendent que le CA ait validé les résultats. Certaines ne prennent pas même la peine de communiquer  le classement aux auditionnés.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par barèges le Lun 23 Mai 2016 - 9:17

Et dans le dernier cas, alors, ils ne savent jamais ? C'est fou tout de même Shocked

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Condorcet le Lun 23 Mai 2016 - 9:43

Vérifie s'il existe un wiki auditions dans ta section CNU.
Sinon,  on le sait par défaut, passé une certaine date (les auditions de mcf se déroulent en mai-juin). Quelquefois (rarement), le président du jury envoie un courriel au candidat sinon Galaxie (la plupart du temps) s'en charge.

Pour ce qui est du classement des auditionnés, la présence d'un wiki auditions peut aider à faire circuler l'information.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par barèges le Lun 23 Mai 2016 - 10:00

Pas de wiki dans ma section.
C'est que j'ai tout de même un reste de curiosité, j'aimerais savoir si je suis bonne dernière dans les auditionnés ou pas tout à fait Razz
Galaxie donne la place dans le classement ?

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Condorcet le Lun 23 Mai 2016 - 10:08

Si tu es bien classée et en position favorable pour obtenir le poste en cas de désistement, je pense que oui. Sinon, Tu peux respectueusement le demander au président du jury.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par DesolationRow le Lun 23 Mai 2016 - 10:10

Effectivement, un mail adressé au président du jury permet d'obtenir l'information. Mais il faut laisser passer un délai raisonnable.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par barèges le Lun 23 Mai 2016 - 10:50

Merci à vous trois !

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Ergo le Mar 24 Mai 2016 - 10:18

Notre filière d'allemand LLCER semble avoir eu son répit.

Je viens de voir qu'à l'ordre du jour de la prochaine CFVU, il y avait "Principes de l'expérimentation du contrôle continu intégral". cafe

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par barèges le Mar 24 Mai 2016 - 10:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Notre filière d'allemand LLCER semble avoir eu son répit.

Je viens de voir qu'à l'ordre du jour de la prochaine CFVU, il y avait "Principes de l'expérimentation du contrôle continu intégral". cafe

Si vous vous lancez, attention à la traduction réglementaire, parce que c'est un coup à devoir refaire des évaluations jusqu'à ce que tous les étudiants inscrits aient daigné venir.

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Niht le Mar 24 Mai 2016 - 10:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Notre filière d'allemand LLCER semble avoir eu son répit.

Je viens de voir qu'à l'ordre du jour de la prochaine CFVU, il y avait "Principes de l'expérimentation du contrôle continu intégral". cafe

Si vous vous lancez, attention à la traduction réglementaire, parce que c'est un coup à devoir refaire des évaluations jusqu'à ce que tous les étudiants inscrits aient daigné venir.

Est-ce que tu peux préciser barèges ?

Niht
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Philomèle le Mar 24 Mai 2016 - 10:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Notre filière d'allemand LLCER semble avoir eu son répit.

Je viens de voir qu'à l'ordre du jour de la prochaine CFVU, il y avait "Principes de l'expérimentation du contrôle continu intégral". cafe

Si vous vous lancez, attention à la traduction réglementaire, parce que c'est un coup à devoir refaire des évaluations jusqu'à ce que tous les étudiants inscrits aient daigné venir.

C'est-à-dire ? La notion de défaillance à l'examen existe toujours en régime de contrôle continu.

Philomèle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par RogerMartin le Mar 24 Mai 2016 - 10:56

Chez nous (en anglais) on a été contraints de passer au contrôle continu en L1 L2, pour laisser la place lors des sessions d'examens raccourcies aux matières vraiment importantes Rolling Eyes Merci notre cher directeur d'UFR qui a oeuvré pour ce changement.

Les modalités des rattrapages pour absence ensuite au sein des TD, cela dépend de chaque université, nous officiellement c'est niet, mais on accommode les étudiants quand on le peut en cas de situation compliquée avérée (décès de proche etc.).
Il y a de toute façon bien longtemps que je ne tiens plus compte des certificats médicaux, souvent rédigés par un membre de la famille Rolling Eyes

Là où on s'est fait empapouter :
- cela veut dire deux notes au moins dans le semestre au sein du TD, si on ne veut pas faire compter de travaux à la maison (je ne mets pas "personnel"  Razz ) ça bouffe un temps fou
- nos TD et cours en général sont ouverts à des non spé, et le syndicat étudiant local insiste pour qu'ils aient aussi deux notes, du coup même en L3 où il reste des exams chaque TD même d'une heure doit donner lieu à deux épreuves pendant les semaines de cours

-- plus beaucoup le temps d'enseigner... mais comme c'est le but, youpi.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par barèges le Mar 24 Mai 2016 - 11:03

Chez nous on joue sur une ambiguïté : il reste vaguement une session d'"examens" (auquel cas on n'est pas tenu de faire un rattrapage en cas d'absence d'un étudiant), mais si on regarde bien, un certain nombre de matières est administrativement en contrôle continu, et l'examen, n'étant plus un examen, n'obéit plus à notre réglementation d'examen.

Et là, c'est la galère, parce qu'il faut recommencer tant qu'il y a des absents; si on s'y prend mal (la semaine des "contrôles" étant la dernière avant les stages), il reste à trouver un créneau possible, refaire des sujets, etc.

Le règlement fin est compliqué (nombre de notes comptant pour le CC dans le semestre, notion d'absence justifiée ou pas), on fait beaucoup de vie scolaire (vérification des justifications d'absence). Si l'absence est justifiée, il y a une cascade de règles : l'étudiant doit faire la démarche de contacter l'enseignant, les deux conviennent d'une date de rattrapage, si absence au rattrapage : 0.

On sait qu'il y a des certificats de complaisance, je vous laisse imaginer le grand jeu : étudiant absent au premier "contrôle", absence justifiée, on aménage un "rattrapage", idem au contrôle 2... Le tout multiplié par X étudiants. On s'amuse bien. Sans compter les absences non justifiées administrativement mais pour lesquelles on se demande s'il ne faut pas aménager (drames familiaux, problèmes matériels- voiture, etc.).


Dernière édition par barèges le Mar 24 Mai 2016 - 11:08, édité 1 fois

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par RogerMartin le Mar 24 Mai 2016 - 11:07

Ah ben vous ne jouez pas très bien sur l'ambiguïté, alors Wink

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par barèges le Mar 24 Mai 2016 - 11:11

Je crois qu'il y a encore quelques épreuves terminales résiduelles, contre le règlement plus général (national ?) du diplôme qui dit "tout en contrôle continu"... Ce n'est pas toujours très clair.
Franchement, il y a des cours de 10 heures-étudiant. Comment faire en contrôle continu avec plus de deux notes ?

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Korémuse le Mar 24 Mai 2016 - 11:14

Chez nous , certaines matières ont intégré du cc pour obliger les étudiants à travailler (en plus du comptage des absences : 2 abs non justifiées = 0/20 ou défaillant à partir de cette année , ce qui bloquera le calcul des notes des autres matières)
le cc compte pour 40 % de la note finale, l'examen 60%
Nous avons effectivement de meilleurs résultats depuis que nous avons integré le cc (courtes interrogations sur le cours précédent + un sujet d'examen des années précédentes à faire chez soi car je ne veux pas prendre sur les 2 heures de cours et réduire le programme) mais cela nous demande beaucoup plus de temps  de correction chez nous. Faire l'appel m'horripile également. J'avais opté pour des feuilles d'émargement cette année mais j'ai encore plus perdu de temps en gestion et comptabilité des absences donc je reviens aux liste d'appel l'année prochaine.

De plus le cc leur permet d'assurer de meilleures notes s'ils sont sérieux et cela les rassure , surtout en L1.

Korémuse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par RogerMartin le Mar 24 Mai 2016 - 11:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je crois qu'il y a encore quelques épreuves terminales résiduelles, contre le règlement plus général (national ?) du diplôme qui dit "tout en contrôle continu"... Ce n'est pas toujours très clair.
Franchement, il y a des cours de 10 heures-étudiant. Comment faire en contrôle continu avec plus de deux notes ?

Tu m'étonnes. La longueur hebdomadaire des enseignements, c'est le nerf de la guerre, mais personne n'y prête attention quand on trifouille les maquettes sauf parfois certains requins pour assurer des heures à leur écurie Rolling Eyes

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Korémuse le Mar 24 Mai 2016 - 11:17

Je complète: la note du cc tombe pour la seconde session ; l'examen ecrit comptant pour 100 %

Il n' y a pas non plus de rattrapage de cc s'ils sont absent. Si l'abs est justifiée, je fais la moyenne du cc sans compter bien sûr la note. Sinon, c'est 0 (d'autres marquent  "défaillant")

Korémuse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Ergo le Mar 24 Mai 2016 - 11:19

Ah oui. Shocked

On a un examen hors session en S1 (judicieusement appelé test boost, il peut y en avoir deux, en grammaire par ex, ce qui est déjà énorme sur 12h/étudiant): on avertit les étudiants et le secrétariat au moins une semaine avant, c'est envoyé par mail et affiché. Ils viennent, ils ont une note; ils ne viennent pas, ils n'ont pas de note. Razz
Certains font une demande de rattrapage (j'en ai eu trois ou quatre) et on m'a dit que je n'étais pas obligée d'accepter. Je leur ai donné un autre créneau, hors cours pour le thème, que j'ai fait circuler par mail également. Et tous les autres sont notés absents. Pour l'exposé oral qu'il devait y avoir en civi, personne n'a fait de demande de rattrapage (et vu qu'en plus, c'était en groupe Rolling Eyes) et on ne m'a rien dit.

Et aux autres semestres, il y a quelques trucs en contrôle continu (langue et communication, composition par ex) et puis voilà. Mais ceux qui ne sont pas là ne sont pas là (quand ce sont des oraux, c'est un peu compliqué...).

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Philomèle le Mar 24 Mai 2016 - 11:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Chez nous on joue sur une ambiguïté : il reste vaguement une session d'"examens" (auquel cas on n'est pas tenu de faire un rattrapage en cas d'absence d'un étudiant), mais si on regarde bien, un certain nombre de matières est administrativement en contrôle continu, et l'examen, n'étant plus un examen, n'obéit plus à notre réglementation d'examen.

Et là, c'est la galère, parce qu'il faut recommencer tant qu'il y a des absents; si on s'y prend mal (la semaine des "contrôles" étant la dernière avant les stages), il reste à trouver un créneau possible, refaire des sujets, etc.

Le règlement fin est compliqué (nombre de notes comptant pour le CC dans le semestre, notion d'absence justifiée ou pas), on fait beaucoup de vie scolaire (vérification des justifications d'absence). Si l'absence est justifiée, il y a une cascade de règles : l'étudiant doit faire la démarche de contacter l'enseignant, les deux conviennent d'une date de rattrapage, si absence au rattrapage : 0.

On sait qu'il y a des certificats de complaisance, je vous laisse imaginer le grand jeu : étudiant absent au premier "contrôle", absence justifiée, on aménage un "rattrapage", idem au contrôle 2... Le tout multiplié par X étudiants. On s'amuse bien. Sans compter les absences non justifiées administrativement mais pour lesquelles on se demande s'il ne faut pas aménager (drames familiaux, problèmes matériels- voiture, etc.).

Le fonctionnement semble être le même par chez moi.
En revanche, je ne reçois pas tant de justificatifs d'absence que cela. Et sans justificatif d'absence, l'étudiant est défaillant à la première session.

J'ai tendance également à accepter un peu trop facilement les e-mails reçus le jour de l'examen et qui m'expliquent j'ai mal au ventre / j'ai mal aux dents / mon train n'est pas passé / ma voiture n'a pas démarré (barrer les mentions inutiles). Je me débrouille en général pour connaître les dates des devoirs sur table dans les autres groupes du même TD ou bien avec d'autres collègues de connivence, et j'y envoie les étudiants pour composer avec un nouveau sujet. Si l'étudiant ne se présente pas à ce second devoir, il reste défaillant et est renvoyé à la seconde session. Il est vrai que cela suppose un suivi rigoureux et chronophage. Cela contraint à préparer plusieurs sujets, ce qui n'est pas toujours facile si l'on souhaite rester équitable (même niveau de difficulté et même intérêt du sujet).

Philomèle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Niht le Mar 24 Mai 2016 - 12:11

Dans mon établissement c'est un joyeux bazar. En L1 et L2, les modules mélangent contrôle continu (avec un seul devoir) et examen. Une absence à l'unique devoir de contrôle continu peut conduire, selon l'humeur du responsable de module, à :
- rattrapage si justifiée et 0 si non justifiée
- rattrapage dans les 2 cas
- pas de rattrapage (je n'ai pas compris comment la moyenne du module était calculée dans ce cas).

Les certificats de complaisance on connaît (ah les médecins qui travaillent le dimanche Rolling Eyes ). Après, il existe des moyens de faire préférer aux étudiants l'examen initial au sujet de rattrapage Very Happy

Le pire sera la session de rattrapage de fin d'année. Les responsables de département veulent faire un rattrapage par UE et non par module. En gros, chaque module proposera un exercice et non un sujet complet, le sujet de rattrapage sera la somme de ces exercices.

Niht
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement dans le supérieur au quotidien

Message par Voledia le Mer 25 Mai 2016 - 13:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Tiens, mes TS étaient la-dessus avant les vacances.
Dérive génétique, et influence de la taille de la population sur la disparition d'allèles.
La loi binomiale intervient au moment où tu passes de la génération k à la génération k+1 ; tu peux considérer que tu prélèves n fois une allèle dans la population à la génération k, pour construire ton pool de gènes à la génération k+1, avec une proba p=proportion de l'allèle A à la génération k de choisir l'allèle A. Alors le nb d'exemplaires de l'allèle A à la génération k+1 suit une loi binomiale.
Pour n petit, la probabilité d'une disparition est assez grande ; pour n grand, on aura une fréquence p(k+1) proche de p(k).
Bonjour,
Je serais très intéressée par un tel exercice pour un groupe de Tle S. Une personne mentionnait un manuel pour un tel exercice, mais je ne le trouve dans aucun des miens ni sur Internet. Et comme je ne me sens pas assez sûre de moi en bio, pour le réinventer, pourriez-vous me donner une référence pour le trouver ?
Merci d'avance. Smile

Voledia
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 18 sur 21 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20, 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum