Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Page 3 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Audrey le Mar 13 Oct 2015 - 21:23

@Serge a écrit:Et Dieu sait que l'étude du latin au moyen âge, c'est sexy à mort.

Attends, grave... moi, j'étudierais bien la correspondance d'Héloïse et Abélard en 4e... avec un collègue de SVT sur l'éducation à la sexualité, ça peut être méga sexy!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Presse-purée le Mar 13 Oct 2015 - 21:34

@dami1kd a écrit:
@Audrey a écrit:Non, il suffit qu'un EPI LCA soit proposé sur le cycle 4, quelle que soit l'année, pour que l'EC puisse être proposé.

En formation lundi, la doyenne des IPR de mon académie a dit :"le seul moyen de pouvoir proposer l'EC latin sur les 3 années du cycle 4, c'est de prévoir l'EPI LCA dès le premier trimestre de 5e". Sous-entendu qu'on ne pouvait pas faire le compléments aux EPI avant d'avoir fait l'EPI en question. Par contre, une fois suffit pour tout le cycle.

Elle se trompe sur ce point.

En revanche, l'existence d'un EPI LCA en 5ème suffit à l'ouverture de l'EC grec en 3ème. Pensez-y...


_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Presse-purée le Mar 13 Oct 2015 - 21:37

@Ragnetrude a écrit:
@Serge a écrit:Si l'EPI ne dure qu'un trimestre, ça veut dire que les élèves n'auront fait qu'un peu de civilisation et que le reste en enseignement de complément leur ferait essentiellement ingurgiter de la langue et de la traduction (si les horaires sont amputés, il sera dur d'y maintenir un peu de civilisation/mythologie tout en faisant des traductions, puisqu'ils n'auront plus 3h/semaine)

Mais dans le cadre de quel programme de quelle matière peut-on faire de la civilisation latine ? Car je peux déjà vous dire qu'en histoire c'est mort : l'Antiquité se fait en 6e, pas dans le cycle 4.

Un peu partout. Les programmes de cycle 4 sont truffés d'incitations, mais le tout est peu cadré. Spontanément, je pense que les collègues qui y participeront se lieront avec des matières de SHS ou d'art, plus rarement avec les LV.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Infiniment le Mar 13 Oct 2015 - 21:42

Question toute bête... En cas de mise en place d'un EPI LCA, faut-il absolument qu'il y ait intervention d'un autre collègue, ou bien le prof de LC peut-il assurer cet EPI seul ?

scratch

_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !

Infiniment
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Audrey le Mar 13 Oct 2015 - 21:45

Non, un prof de LC ne peut pas être en interdisciplinarité avec lui-même... ça a été dit juste au dessus sur ce fil...


_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Presse-purée le Mar 13 Oct 2015 - 21:45

@Infiniment a écrit:Question toute bête... En cas de mise en place d'un EPI LCA, faut-il absolument qu'il y ait intervention d'un autre collègue, ou bien le prof de LC peut-il assurer cet EPI seul ?

scratch

Il faut être deux, sinon ce n'est pas interdisciplinaire.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Lora le Mar 13 Oct 2015 - 21:47

Bonne question ! Pour faire l'EPI LCA, il ne faut pas forcément un prof de Lettres Classiques, mais l'inverse est-il vrai ? Cela voudrait tout de même dire qu'on remplace les profs de deux disciplines concernées par l'EPI (et qu'on fait donc leur programme, même s'il est en lien avec le latin ou le grec).

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par hypermnestre le Mar 13 Oct 2015 - 21:47

En même temps, le CSP lui-même en perd son latin, en proposant des EPI LCA ne concernant que le professeur de Lettres... On n'est plus à une incohérence près !

hypermnestre
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Lora le Mar 13 Oct 2015 - 21:47

Mais si on fait de l'interdisciplinaire mais avec un seul prof ?




Ouais... bon... ça devient un peu ridicule, là...

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Akissi le Mar 13 Oct 2015 - 21:48

Bonsoir,
J'ai un peu survolé les messages mais ne peut-on imaginer pour contourner certaines difficultés :
1: UN epi lettres classiques sur le premier semestre d'initiation pour tous les 5e
2 : UN enseignement complémentaire de 2h sur le 2e semestre pour les 5e qui le choisissent ?

Akissi
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Audrey le Mar 13 Oct 2015 - 21:48

@Lora a écrit:Bonne question ! Pour faire l'EPI LCA, il ne faut pas forcément un prof de Lettres Classiques, mais l'inverse est-il vrai ? Cela voudrait tout de même dire qu'on remplace les profs de deux disciplines concernées par l'EPI (et qu'on fait donc leur programme, même s'il est en lien avec le latin ou le grec).

C'est-à-dire?

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Invité El le Mar 13 Oct 2015 - 21:52

@Ragnetrude a écrit:
@Serge a écrit:Si l'EPI ne dure qu'un trimestre, ça veut dire que les élèves n'auront fait qu'un peu de civilisation et que le reste en enseignement de complément leur ferait essentiellement ingurgiter de la langue et de la traduction (si les horaires sont amputés, il sera dur d'y maintenir un peu de civilisation/mythologie tout en faisant des traductions, puisqu'ils n'auront plus 3h/semaine)

Mais dans le cadre de quel programme de quelle matière peut-on faire de la civilisation latine ? Car je peux déjà vous dire qu'en histoire c'est mort : l'Antiquité se fait en 6e, pas dans le cycle 4.

Au cycle 4, ça commence par "Chrétienté et Islam", alors on commence par Sulpice Sévère et Venance Fortunat, pourquoi pas saint Augustin, et là, oh!, ben pour tout bien comprendre comment ça marche, "petit" détour par l'Antiquité: Sévère sans Salluste, Fortunat sans Virgile ou Augustin sans Cicéron ce n'est pas possible.
Et donc zou, c'est parti pour les classiques. Non?

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Invité El le Mar 13 Oct 2015 - 21:56

Idem pour la Renaissance: on commence (je sais, je sais, c'est débile, mais ce n'est pas ma faute à moi) par Faustus Andrelinus, "La complainte des pavés de Paris", et direction Juvénal et Martial et on se fait un cours complet sur la satire des mauvais pédagogues. Ça peut défouler...

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Invité El le Mar 13 Oct 2015 - 21:58

Bref, on est d'accord, c'est impossible, on ne sortira rien d'intéressant de tout ça. La réforme n'a pas été pensée pour nous, mais contre nous.

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Lora le Mar 13 Oct 2015 - 21:58

@Audrey a écrit:
@Lora a écrit:Bonne question ! Pour faire l'EPI LCA, il ne faut pas forcément un prof de Lettres Classiques, mais l'inverse est-il vrai ? Cela voudrait tout de même dire qu'on remplace les profs de deux disciplines concernées par l'EPI (et qu'on fait donc leur programme, même s'il est en lien avec le latin ou le grec).

C'est-à-dire?
Je reprenais ce que disait Infiniment : assurer seul un EPI LCA, donc remplacer 2 profs, puisqu'à l'inverse, ces 2 profs peuvent nous remplacer.
Mais je suis un peu fatiguée, ce soir. Je rentre de la journée de formation pour les CDE. Je crois que je dis un peu n'importe quoi.

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Luigi_B le Mar 13 Oct 2015 - 21:59


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par AsarteLilith le Mar 13 Oct 2015 - 22:00

elpenor08 a écrit:
@Ragnetrude a écrit:
@Serge a écrit:Si l'EPI ne dure qu'un trimestre, ça veut dire que les élèves n'auront fait qu'un peu de civilisation et que le reste en enseignement de complément leur ferait essentiellement ingurgiter de la langue et de la traduction (si les horaires sont amputés, il sera dur d'y maintenir un peu de civilisation/mythologie tout en faisant des traductions, puisqu'ils n'auront plus 3h/semaine)

Mais dans le cadre de quel programme de quelle matière peut-on faire de la civilisation latine ? Car je peux déjà vous dire qu'en histoire c'est mort : l'Antiquité se fait en 6e, pas dans le cycle 4.

Au cycle 4, ça commence par "Chrétienté et Islam", alors on commence par Sulpice Sévère et Venance Fortunat, pourquoi pas saint Augustin, et là, oh!, ben pour tout bien comprendre comment ça marche, "petit" détour par l'Antiquité: Sévère sans Salluste, Fortunat sans Virgile ou Augustin sans Cicéron ce n'est pas possible.
Et donc zou, c'est parti pour les classiques. Non?

Ok, et la langue ? La civi ? l'histoire ?

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Luigi_B le Mar 13 Oct 2015 - 22:01

gwenba a écrit:Bonsoir,
J'ai un peu survolé les messages mais ne peut-on imaginer pour contourner certaines difficultés :
1: UN epi lettres classiques sur le premier semestre d'initiation pour tous les 5e
2 : UN enseignement complémentaire de 2h sur le 2e semestre pour les 5e qui le choisissent ?

Donc EPI semestriel de 2 ou 3h par semaine, pris sur le tronc commun. Quel programme pendant ces 2-3h, puisqu'on ne peut pas faire de latin ?

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Akissi le Mar 13 Oct 2015 - 22:04

@Luigi_B a écrit:
gwenba a écrit:Bonsoir,
J'ai un peu survolé les messages mais ne peut-on imaginer pour contourner certaines difficultés :
1: UN epi lettres classiques sur le premier semestre d'initiation pour tous les 5e
2 : UN enseignement complémentaire de 2h sur le 2e semestre pour les 5e qui le choisissent ?

Donc EPI semestriel de 2 ou 3h par semaine, pris sur le tronc commun. Quel programme pendant ces 2-3h, puisqu'on ne peut pas faire de latin ?

Epi de deux heures par semaine, 1h au moins en français, 1h en latin sans en faire...ça, c'est le vrai problème que je nous propose de résoudre et sur lequel je n'ai plus la force de me pencher ce soir...

Akissi
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par hypermnestre le Mar 13 Oct 2015 - 22:06

@Lora a écrit:Mais si on fait de l'interdisciplinaire mais avec un seul prof ?
Ouais... bon... ça devient un peu ridicule, là...

Bien résumé...

hypermnestre
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Invité El le Mar 13 Oct 2015 - 22:06

@AsarteLilith a écrit:
elpenor08 a écrit:
@Ragnetrude a écrit:
@Serge a écrit:Si l'EPI ne dure qu'un trimestre, ça veut dire que les élèves n'auront fait qu'un peu de civilisation et que le reste en enseignement de complément leur ferait essentiellement ingurgiter de la langue et de la traduction (si les horaires sont amputés, il sera dur d'y maintenir un peu de civilisation/mythologie tout en faisant des traductions, puisqu'ils n'auront plus 3h/semaine)

Mais dans le cadre de quel programme de quelle matière peut-on faire de la civilisation latine ? Car je peux déjà vous dire qu'en histoire c'est mort : l'Antiquité se fait en 6e, pas dans le cycle 4.

Au cycle 4, ça commence par "Chrétienté et Islam", alors on commence par Sulpice Sévère et Venance Fortunat, pourquoi pas saint Augustin, et là, oh!, ben pour tout bien comprendre comment ça marche, "petit" détour par l'Antiquité: Sévère sans Salluste, Fortunat sans Virgile ou Augustin sans Cicéron ce n'est pas possible.
Et donc zou, c'est parti pour les classiques. Non?

Ok, et la langue ? La civi ? l'histoire ?

Bien entendu, la langue, elle est bel et bien morte... Une fois tous ces contournements, il doit rester 15 minutes dans le cours pour faire un peu de grammaire... C'est vraiment déprimant.

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Invité El le Mar 13 Oct 2015 - 22:09

@hypermnestre a écrit:
@Lora a écrit:Mais si on fait de l'interdisciplinaire mais avec un seul prof ?
Ouais... bon... ça devient un peu ridicule, là...

Bien résumé...

Un professeur de lettres classiques en 2016:


Oh pardon, j'ai oublié qu'il devait avoir une tablette et un vidéoprojecteur.

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Amaliah le Mar 13 Oct 2015 - 22:09

gwenba a écrit:Bonsoir,
J'ai un peu survolé les messages mais ne peut-on imaginer pour contourner certaines difficultés :
1: UN epi lettres classiques sur le premier semestre d'initiation pour tous les 5e
2 : UN enseignement complémentaire de 2h sur le 2e semestre pour les 5e qui le choisissent ?

A condition de pouvoir faire l'EPI pour tous les 5e en début d'année. Possible dans les petits collèges. Impossible si c'est le prof de LC qui doit se coltiner x heures...

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par bernardo le Mar 13 Oct 2015 - 22:10

@Lora a écrit:Bon, ben voilà, plus ça va et plus la réforme approche...

Je suis partagée : est-ce que je dois proposer de faire un EPI LCA (à prendre sur quelles disciplines ?) et " sauver " le latin (et le grec) car je pourrais alors mettre en place l'enseignement de complément, ou bien dois-je faire front et refuser de donner des heures de français (et prendre des heures dans une autre matière) pour faire un EPI LCA qui ne ressemblerait à rien de toute façon ? Mais cela voudra dire la mort définitive du latin dans mon collège, alors que ça marche bien.

Ma principale veut absolument qu'il y ait encore du latin dans notre établissement. Ça fait du bien de se sentir soutenue, mais quand on voit les conditions...

Quelle est votre position là-dessus ?

Ta question est piégeante : elle pose un cadre déprimant, qui est comme un labyrinthe dans lequel on ne peut que tourner en rond ; tu supposes en effet que "la réforme approche", donc, grosso modo que la réforme est passée. Tu n'es plus dans une perspective de lutte contre une réforme inacceptable ; tu acceptes les "prérequis" et tu essayes (sans y parvenir) de trouver les solutions les moins pires. Je ne veux pas de ce cadre ; j'en propose un autre : comment continuer de s'organiser, après la journée du 10, pour élargir la lutte contre la réforme ? Je crois que cela passe d'abord par le refus de toute discussion sur les modalités de la mise en place de la réforme dans nos établissements ; y réfléchir et faire des propositions, c'est déjà la mettre en place ; c'est faire ce avec quoi on n'est pas d'accord. En ce qui me concerne, cette contradiction est impossible pour mon esprit. Je ne peux pas être contre et faire des propositions pour.

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par pamplemousses4 le Mar 13 Oct 2015 - 22:12

Guennec, topela

pamplemousses4
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposer un EPI LCA... ou pas ?!

Message par Lora le Mar 13 Oct 2015 - 22:17

Je comprends, Guennec. En fait, ma question est : puisque je suis tout à fait contre la réforme, est-ce que je continue à lutter, à fermer les yeux devant le fait qu'elle est légalement là et je laisse ma principale et les autres profs mettre tout en place ou est-ce que j'essaie de sauver ma matière et me vendre à l'ennemi ?

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum