Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
ycombe
Modérateur

Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par ycombe le Mer 28 Oct 2015 - 19:59
Le travail de groupe. Quel enseignant n'a pas subit l'injonction d'un IPR à faire travailler les élèves en groupe?

Ce type de travail m'a été présenté à l'IUFM en utilisant une video de Philippe Meirieu qui montrait des lycéennes partant en groupe préparer des affiches dans des salles différentes.

Et voilà que, selon le café pédagogique, ce même Philippe Meirieu s'attaquerait au travail en groupe:

Il faut d’ailleurs se méfier des modalités mises en place pendant le travail de groupe : qui travaille et qui progresse dans une activité de groupe ? L’apprentissage de la coopération, c’est un objectif pertinent mais c’est compliqué, difficile, y compris pour les adultes, et ça nécessite de l’organisation. Comment les élèves se répartissent-ils les tâches ? Souvent, on assiste à une répartition entre des types de fonctions (le consultant, le concepteur, l’exécutant, le gêneur et le chômeur). Si l’on n’y prend garde, le travail de groupe creuse les écarts au lieu de les diminuer : le travail de groupe n’est formatif et éducatif que si l’on met en place une rotation systématique des tâches et des fonctions ! Chacun doit occuper toutes les fonctions, c’est une pédagogie essentielle ici pour lutter contre des inégalités existantes.

Philippe Meirieu qui met en garde contre le travail de groupe ! Mais où va-t-on? Tout fout le camp ma bonne dame !

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
henriette
Médiateur

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par henriette le Mer 28 Oct 2015 - 20:12
Philippe Meirieu est LE grand virtuose du volte-face, tu sais. Ce ne sera pas la première fois qu'il critiquera ce qu'il encensait et contribuait à imposer la veille.
Le plus dingue, au final, c'est qu'on continue à lui donner le même crédit malgré ça.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Mewtow
Niveau 1

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par Mewtow le Mer 28 Oct 2015 - 20:13
Il est quand même constant, je trouve : Il change souvent d'avis, jamais de méthode. A chaque fois qu'il fait un constat, c'est sur la base de réflexions pseudo-philosophiques, sorties d'on ne sait où, bardées de lieux communs, qui utilisent les références à la mode (visiblement, il a découvert Ferdinand Buisson...).


Dernière édition par Mewtow le Mer 28 Oct 2015 - 20:20, édité 1 fois
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par Elyas le Mer 28 Oct 2015 - 20:17
C'est marrant, il confond collaboratif et coopératif et il pense que le travail de groupe ne peut avoir qu'une seule forme (sa répartition des rôles est une dérive du travail de groupe, je suis surpris qu'il n'imagine que ça).
avatar
Mateo_13
Niveau 5

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par Mateo_13 le Mer 28 Oct 2015 - 20:25
@ycombe a écrit: Ce type de travail m'a été présenté à l'IUFM en utilisant une video de Philippe Meirieu qui montrait des lycéennes partant en groupe préparer des affiches dans des salles différentes.

Je me rappelle d'une vidéo semblable à l'IUFM, et auparavant, il avait fait un bref cours magistral à 3 classes réunies.

D'après https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Meirieu , il a parfois reconnu ses erreurs :

Wikipedia a écrit:Dans son essai Des enfants et des hommes (1999), il revient sur un certain nombre d'erreurs pédagogiques qu'il a prônées par le passé (apprentissage de la lecture dans des modes d'emploi...), erreurs qu'il attribue à l'influence de « Bourdieu, dans celle du marxisme ».

Amicalement,

_________________
Mateo.
www.mathemagique.com : Axiomatique de collège.
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par Dimka le Mer 28 Oct 2015 - 20:46
Salut,
@ycombe a écrit:Et voilà que, selon le café pédagogique, ce même Philippe Meirieu s'attaquerait au travail en groupe:

Il faut d’ailleurs se méfier des modalités mises en place pendant le travail de groupe : qui travaille et qui progresse dans une activité de groupe ? L’apprentissage de la coopération, c’est un objectif pertinent mais c’est compliqué, difficile, y compris pour les adultes, et ça nécessite de l’organisation. Comment les élèves se répartissent-ils les tâches ? Souvent, on assiste à une répartition entre des types de fonctions (le consultant, le concepteur, l’exécutant, le gêneur et le chômeur). Si l’on n’y prend garde, le travail de groupe creuse les écarts au lieu de les diminuer : le travail de groupe n’est formatif et éducatif que si l’on met en place une rotation systématique des tâches et des fonctions ! Chacun doit occuper toutes les fonctions, c’est une pédagogie essentielle ici pour lutter contre des inégalités existantes.
Le professeur doit s’assurer que chaque élève assure la fonction de gêneur et de chômeur ? Chômeur, je peux comprendre, il faut bien former les gens à leur avenir. Mais gêneur, ce n’est pas un peu trop subversif et révolutionnaire ?! Suspect


Dernière édition par Dimka le Mer 28 Oct 2015 - 21:04, édité 1 fois

_________________
pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par ycombe le Mer 28 Oct 2015 - 21:03
Il ne fait effectivement que dire des banalités que tout enseignant peut constater. J'avais déjà pointé les limites du travail de groupe là-bas:
http://www.neoprofs.org/t70435p20-comment-bien-organiser-le-travail-de-groupe-sur-une-activite-en-classe#2507575

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par ycombe le Mer 28 Oct 2015 - 21:07
@henriette a écrit:Philippe Meirieu est LE grand virtuose du volte-face, tu sais. Ce ne sera pas la première fois qu'il critiquera ce qu'il encensait et contribuait à imposer la veille.
Le plus dingue, au final, c'est qu'on continue à lui donner le même crédit malgré ça.
Et oui, je sais bien. Il ne reste à peu près rien aujourd'hui dans ses discours de tout ce qu'il a promu hier. Le problème, c'est qu'il a oublié de prévenir le ministère qui impose de plus en plus les méthodes qu'il encensait dans les années 1980. Les EPI, c'est du Meirieu d'avant.


_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par Lefteris le Mer 28 Oct 2015 - 21:08
Dans la catégorie "j'ai dit tout et son contraire pour plaire à tous les régimes", le gagnant est...

le Talleyrand des pédagogols.

"Brûle ce que tu as adoré, adore ce que tu as brûlé..."

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
User21714
Expert spécialisé

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par User21714 le Mer 28 Oct 2015 - 23:02
Il ne devait pas prendre sa retraite, lui?
cafe
avatar
Olympias
Prophète

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par Olympias le Mer 28 Oct 2015 - 23:46
Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par Balthazaard le Mer 28 Oct 2015 - 23:55
Dans le travail en groupe, certains ne foutent rien et attendent, d'autres s'amusent et s'agitent, les bons travaillent par habitude!

Cela prend une ligne et c'est la constatation de bon sens que tout le monde fait et mille fois vérifiée (idd tpe mps ..etc)  en termes simples. J’admire le talent de Meirieu qui arrive à diluer cela en quatre lignes (et probablement plus car je suppose que le texte ne s’arrête pas là).
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par ycombe le Jeu 29 Oct 2015 - 0:16
Le texte est un compte-rendu du café pédagogique. Ce n'est pas Meirieu qui l'a écrit.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par Balthazaard le Jeu 29 Oct 2015 - 1:03
Alors je reporte mon admiration sur l'auteur de l'article du café...j'étais d’ailleurs quand même un peu étonné de la simplicité de termes employés et de la concision pour du Meirieu
avatar
dita
Habitué du forum

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par dita le Jeu 29 Oct 2015 - 18:51
il a quel âge , ce M. Meirieu ?
avatar
egomet
Grand sage

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par egomet le Jeu 29 Oct 2015 - 18:55
L'âge de la retraite.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
henriette
Médiateur

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par henriette le Jeu 29 Oct 2015 - 18:55
Meirieu n'a pas d'âge, Meirieu est Meirieu, Meirieu est éternel, atemporel. professeur

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
egomet
Grand sage

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par egomet le Jeu 29 Oct 2015 - 18:59
@ycombe a écrit:Il ne fait effectivement que dire des banalités que tout enseignant peut constater. J'avais déjà pointé les limites du travail de groupe là-bas:
http://www.neoprofs.org/t70435p20-comment-bien-organiser-le-travail-de-groupe-sur-une-activite-en-classe#2507575

N'hésitons pas à rappeler inlassablement les évidences qui ne sont pas évidentes pour tout le monde. C'est la base de la pédagogie.  professeur

Et puis il n'est jamais trop tard pour apprendre.  Croyons en l'éducabilité de Philippe Meirieu.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par JPhMM le Jeu 29 Oct 2015 - 19:06
@egomet a écrit:Croyons en l'éducabilité de Philippe Meirieu.
Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
InviteAV
Niveau 2

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par InviteAV le Ven 30 Oct 2015 - 12:31
@ycombe a écrit:Le travail de groupe. Quel enseignant n'a pas subit l'injonction d'un IPR à faire travailler les élèves en groupe?

Ce type de travail m'a été présenté à l'IUFM en utilisant une video de Philippe Meirieu qui montrait des lycéennes partant en groupe préparer des affiches dans des salles différentes.

Et voilà que, selon le café pédagogique, ce même Philippe Meirieu s'attaquerait au travail en groupe:

Il faut d’ailleurs se méfier des modalités mises en place pendant le travail de groupe : qui travaille et qui progresse dans une activité de groupe ? L’apprentissage de la coopération, c’est un objectif pertinent mais c’est compliqué, difficile, y compris pour les adultes, et ça nécessite de l’organisation. Comment les élèves se répartissent-ils les tâches ? Souvent, on assiste à une répartition entre des types de fonctions (le consultant, le concepteur, l’exécutant, le gêneur et le chômeur). Si l’on n’y prend garde, le travail de groupe creuse les écarts au lieu de les diminuer : le travail de groupe n’est formatif et éducatif que si l’on met en place une rotation systématique des tâches et des fonctions ! Chacun doit occuper toutes les fonctions, c’est une pédagogie essentielle ici pour lutter contre des inégalités existantes.

Philippe Meirieu qui met en garde contre le travail de groupe ! Mais où va-t-on? Tout fout le camp ma bonne dame !

Bonjour.

Il m'est souvent arrivé, dans différents billets, de soumettre les propos de Philippe Meirieu à une critique acerbe. Mais dans un souci d'honnêteté et de justesse intellectuelles, il ne me paraît guère s'attaquer ici au travail de groupe, en tant qu'organisation pédagogique ; sa phrase (<< Il faut d’ailleurs se méfier des modalités mises en place pendant le travail de groupe. >>) est on ne peut plus limpide, à cet égard.
Autrement dit, il ne remet pas en cause ce type d'organisation en tant que telle ; mais il fustige les dérives qui lui sont inhérentes, sinon pourquoi affirme-t-il qu'il s'agit d'<< une pédagogie essentielle ici pour lutter contre des inégalités existantes >> ?
Parmi ces dérives, il met ainsi en garde contre la propension qu'on pourrait avoir de figer, volontairement ou non, les tâches et les fonctions assignées au sein d'un groupe (les mêmes qui feraient toujours les mêmes tâches et occuperaient les mêmes fonctions). il s'ensuit, précise-t-il, que l'efficience d'un tel type d'organisation pédagogique est tributaire d'une << rotation systématique des tâches et des fonctions. >>
Cordialement.
avatar
dita
Habitué du forum

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par dita le Ven 30 Oct 2015 - 15:25
Donc, si je comprends bien, d'après beaucoup, M. Meirieu disait essentiellement des *** lorsqu'il était en fonction, et, depuis qu'il est en retraite, il se bonnifie.
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par Spinoza1670 le Ven 6 Nov 2015 - 17:33
averoes a écrit:
@ycombe a écrit:Le travail de groupe. Quel enseignant n'a pas subit l'injonction d'un IPR à faire travailler les élèves en groupe?

Ce type de travail m'a été présenté à l'IUFM en utilisant une video de Philippe Meirieu qui montrait des lycéennes partant en groupe préparer des affiches dans des salles différentes.

Et voilà que, selon le café pédagogique, ce même Philippe Meirieu s'attaquerait au travail en groupe:
Il faut d’ailleurs se méfier des modalités mises en place pendant le travail de groupe : qui travaille et qui progresse dans une activité de groupe ? L’apprentissage de la coopération, c’est un objectif pertinent mais c’est compliqué, difficile, y compris pour les adultes, et ça nécessite de l’organisation. Comment les élèves se répartissent-ils les tâches ? Souvent, on assiste à une répartition entre des types de fonctions (le consultant, le concepteur, l’exécutant, le gêneur et le chômeur). Si l’on n’y prend garde, le travail de groupe creuse les écarts au lieu de les diminuer : le travail de groupe n’est formatif et éducatif que si l’on met en place une rotation systématique des tâches et des fonctions ! Chacun doit occuper toutes les fonctions, c’est une pédagogie essentielle ici pour lutter contre des inégalités existantes.

Philippe Meirieu qui met en garde contre le travail de groupe ! Mais où va-t-on? Tout fout le camp ma bonne dame !

Bonjour.

Il m'est souvent arrivé, dans différents billets, de soumettre les propos de Philippe Meirieu à une critique acerbe. Mais dans un souci d'honnêteté et de justesse intellectuelles, il ne me paraît guère s'attaquer ici au travail de groupe, en tant qu'organisation pédagogique ; sa phrase (<< Il faut d’ailleurs se méfier des modalités mises en place pendant le travail de groupe. >>) est on ne peut plus limpide, à cet égard.
Autrement dit, il ne remet pas en cause ce type d'organisation en tant que telle ; mais il fustige les dérives qui lui sont inhérentes, sinon pourquoi affirme-t-il qu'il s'agit d'<< une pédagogie essentielle ici pour lutter contre des inégalités existantes >> ?
Parmi ces dérives, il met ainsi en garde contre la propension qu'on pourrait avoir de figer, volontairement ou non, les tâches et les fonctions assignées au sein d'un groupe (les mêmes qui feraient toujours les mêmes tâches et occuperaient les mêmes fonctions). il s'ensuit, précise-t-il, que l'efficience d'un tel type d'organisation pédagogique est tributaire d'une << rotation systématique des tâches et des fonctions. >>
Cordialement.

D'accord avec averoes. Meirieu-d'après-le-café-péda (ça m'étonnerait fort que Meirieu tel qu'en lui-même propose une fonction de chômeur et une fonction de gêneur) ne critique pas le travail de groupe dans l'extrait cité ci-dessus ; il invite à faire du travail de groupe mais pas n'importe comment, il faut "se méfier des modalités mises en place pendant le travail de groupe". Plutôt qu'un retournement de veste, je vois ça au contraire comme une défense de ses positions antérieures en faveur du travail de groupe contre les attaques du type : "Voyez, M. Meirieu, le travail de groupe, ça ne marche pas".

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
avatar
francois75
Niveau 5

Re: Philippe Meirieu attaquerait le travail de groupe ?

par francois75 le Ven 6 Nov 2015 - 18:24
*
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum