La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par RogerMartin le Dim 7 Fév 2016 - 15:38

@JPhMM a écrit:
Cripure a écrit:Rien que le titre interpelle. Pourquoi présenter cela sous l'angle d'une pratique à généraliser ? La classe inversée existe au moins depuis les années 70, j'en ai connu comme élève, pourquoi tout ce barouf ?
Tout groupe fini est la réunion des sous-groupes cycliques engendrés par ses éléments.
Or toute innovation pédagogique est produite par au moins un être humain. Ainsi le cardinal de l'ensemble des innovations pédagogiques est inférieur ou égal à celui de l'ensemble des êtres humains.
L'ensemble des êtres humains est de cardinal fini, donc l'ensemble des innovations pédagogiques est de cardinal fini.

Démontrons que c'est un groupe. Appelons-le P.
La classe inversée est une innovation pédagogique, donc P est non vide.
Soient a et b deux éléments de P, alors a&b est élément de P.
Soient a, b et c trois éléments de P, alors (a&b)&c=a&(b&c).
Il existe l'innovation "ne rien faire" = e, alors pour tout a un élément de P, a&e=e&a=a
Pour toute innovation pédagogique a (visant à passer d'une pratique A à une pratique B), il existe une innovation pédagogique b (visant à passer de la pratique B à la pratique A), et a&b=b&a=e.

Donc P est un groupe.
De plus, P est fini, donc il est réunion des sous-groupes cycliques engendrés par ses éléments, parmi lesquels le sous-groupe cyclique engendré par "classe inversée". CQFD.

J'aime beaucoup ton élément neutre yesyes

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par nautie le Dim 7 Fév 2016 - 15:38

La création des capsules a été laborieuse pour la première, mais maintenant cela me prend beaucoup moins de temps (d'autant que cela m'amuse, ce qui est une donnée non négligeable dans tout travail!).
Les élèves ont la possibilité de visionner depuis un ordinateur chez eux, depuis un portable, l'ordi du copain, ceux du CDI, ceux de la bibliothèque municipale. La première fois, les élèves qui avaient visionné la vidéo représentaient la moitié de la classe; j'avais prévu un plan B et j'ai mis un mot pour travail non fait. La fois suivante, tous (sauf 2-3) avaient eu accès à la vidéo et au questionnaire! Je ne donne jamais une vidéo du jour pour le lendemain.

nautie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par User5899 le Dim 7 Fév 2016 - 15:39

@Moonchild a écrit:En tout cas, j'ai l'impression que la réussite d'une pédagogie inversée dépend de la qualité de ses capsules.

Ah non. Je passais mes journées à m'envoyer en l'air , ça suffisait Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par JPhMM le Dim 7 Fév 2016 - 15:42

@RogerMartin a écrit:
@JPhMM a écrit:
Cripure a écrit:Rien que le titre interpelle. Pourquoi présenter cela sous l'angle d'une pratique à généraliser ? La classe inversée existe au moins depuis les années 70, j'en ai connu comme élève, pourquoi tout ce barouf ?
Tout groupe fini est la réunion des sous-groupes cycliques engendrés par ses éléments.
Or toute innovation pédagogique est produite par au moins un être humain. Ainsi le cardinal de l'ensemble des innovations pédagogiques est inférieur ou égal à celui de l'ensemble des êtres humains.
L'ensemble des êtres humains est de cardinal fini, donc l'ensemble des innovations pédagogiques est de cardinal fini.

Démontrons que c'est un groupe. Appelons-le P.
La classe inversée est une innovation pédagogique, donc P est non vide.
Soient a et b deux éléments de P, alors a&b est élément de P.
Soient a, b et c trois éléments de P, alors (a&b)&c=a&(b&c).
Il existe l'innovation "ne rien faire" = e, alors pour tout a un élément de P, a&e=e&a=a
Pour toute innovation pédagogique a (visant à passer d'une pratique A à une pratique B), il existe une innovation pédagogique b (visant à passer de la pratique B à la pratique A), et a&b=b&a=e.

Donc P est un groupe.
De plus, P est fini, donc il est réunion des sous-groupes cycliques engendrés par ses éléments, parmi lesquels le sous-groupe cyclique engendré par "classe inversée". CQFD.

J'aime beaucoup ton élément neutre yesyes
Il s'impose de lui-même, du fait de l'inverse.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par User5899 le Dim 7 Fév 2016 - 15:43

C'est limite insultant de nous le préciser !

(C'est un EPI maths/alexandrin Razz)

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par JPhMM le Dim 7 Fév 2016 - 15:45

Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par jaybe le Dim 7 Fév 2016 - 15:53

Enfin, "ne rien faire", une innovation pédagogique... plutôt se taper une bonne réunion-formation interminable et à la fin de la journée en conclure que l'on ne va absolument rien changer à sa pratique.

_________________
Wir müssen wissen, wir werden wissen

jaybe
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par JPhMM le Dim 7 Fév 2016 - 15:56

Il est vrai qu'il faudrait définir le concept innovation pédagogique.
Mais je crois bien avoir connu des innovations pédagogiques qui se résumaient à la fin à : "ne rien changer".

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par User5899 le Dim 7 Fév 2016 - 15:57

@JPhMM a écrit:Il est vrai qu'il faudrait définir le concept innovation pédagogique.
Mais je crois bien avoir connu des innovations pédagogiques qui se résumaient à la fin à : "ne rien changer".
Et dans le compte rendu, ça devient : "travailler autrement" professeur

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Dr Raynal le Dim 7 Fév 2016 - 16:02

@JPhMM a écrit:Tout groupe fini est la réunion des sous-groupes cycliques engendrés par ses éléments.
Or toute innovation pédagogique est produite par au moins un être humain. Ainsi le cardinal de l'ensemble des innovations pédagogiques est inférieur ou égal à celui de l'ensemble des êtres humains.
L'ensemble des êtres humains est de cardinal fini, donc l'ensemble des innovations pédagogiques est de cardinal fini.

Démontrons que c'est un groupe. Appelons-le P.
La classe inversée est une innovation pédagogique, donc P est non vide.
Soient a et b deux éléments de P, alors a&b est élément de P.
Soient a, b et c trois éléments de P, alors (a&b)&c=a&(b&c).
Il existe l'innovation "ne rien faire" = e, alors pour tout a un élément de P, a&e=e&a=a
Pour toute innovation pédagogique a (visant à passer d'une pratique A à une pratique B), il existe une innovation pédagogique b (visant à passer de la pratique B à la pratique A), et a&b=b&a=e.

Donc P est un groupe.
De plus, P est fini, donc il est réunion des sous-groupes cycliques engendrés par ses éléments, parmi lesquels le sous-groupe cyclique engendré par "classe inversée". CQFD.

Ben voilà, c'est clair !
Mais en tant qu'ensemble mesurable, P ne serait il pas aussi une tribu ?

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par roxanne le Dim 7 Fév 2016 - 16:10

Cripure a écrit:
@JPhMM a écrit:Il est vrai qu'il faudrait définir le concept innovation pédagogique.
Mais je crois bien avoir connu des innovations pédagogiques qui se résumaient à la fin à : "ne rien changer".
Et dans le compte rendu, ça devient : "travailler autrement" professeur
A propos d'innovation pédagogique, j'ai fait très fort en seconde vendredi. Ils râlaient, avaient du mal à suivre quand on changeait de paragraphes. J'ai donc ramené une petite cloche en bois appartenant à mon fils que j'ai posée sur le bureau ce qui a provoqué un certain questionnement. Et donc, au moment de changer de paragraphes ou de colonnes dans le tableau qu'ils devaient remplir, j'ai agité ma petite cloche. Succès fou ! Et ce cours (très bien placé) du vendredi de midi à treize heures (5° heure de cours pour eux de la matinée§!) toujours un peu difficile s'est passé dans un silence absolu tellement ils avaient peur de ne pas entendre la cloche ! Et alors que la semaine précédente, ça avait été tendu , que j'avais dû crier, qu'une gamine était sortie en déclarant que je criais tout le temps, ils sont sortis en souriant, très contents. Et j'ai remis ça avec l'autre classe qui a déclaré que c'était "super". Bon, au niveau du contenu, je ne sais ps si ça change quelque chose mais moi, je suis reposée, je n'ai pas crié. Comme quoi, l'innovation pédagogique , parfois , hein...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Isis39 le Dim 7 Fév 2016 - 16:11

@nautie a écrit:La création des capsules a été laborieuse pour la première, mais maintenant cela me prend beaucoup moins de temps (d'autant que cela m'amuse, ce qui est une donnée non négligeable dans tout travail!).
Les élèves ont la possibilité de visionner depuis un ordinateur chez eux, depuis un portable, l'ordi du copain, ceux du CDI, ceux de la bibliothèque municipale. La première fois, les élèves qui avaient visionné la vidéo représentaient la moitié de la classe; j'avais prévu un plan B et j'ai mis un mot pour travail non fait. La fois suivante, tous (sauf 2-3) avaient eu accès à la vidéo et au questionnaire! Je ne donne jamais une vidéo du jour pour le lendemain.

Merci de m'avoir répondu malgré le trollage de ce fil.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par nautie le Dim 7 Fév 2016 - 16:13

@Isis39 a écrit:
@nautie a écrit:La création des capsules a été laborieuse pour la première, mais maintenant cela me prend beaucoup moins de temps (d'autant que cela m'amuse, ce qui est une donnée non négligeable dans tout travail!).
Les élèves ont la possibilité de visionner depuis un ordinateur chez eux, depuis un portable, l'ordi du copain, ceux du CDI, ceux de la bibliothèque municipale. La première fois, les élèves qui avaient visionné la vidéo représentaient la moitié de la classe; j'avais prévu un plan B et j'ai mis un mot pour travail non fait. La fois suivante, tous (sauf 2-3) avaient eu accès à la vidéo et au questionnaire! Je ne donne jamais une vidéo du jour pour le lendemain.

Merci de m'avoir répondu malgré le trollage de ce fil.

Pas de soucis!! Wink

nautie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par User5899 le Dim 7 Fév 2016 - 16:14

@roxanne a écrit:
Cripure a écrit:
@JPhMM a écrit:Il est vrai qu'il faudrait définir le concept innovation pédagogique.
Mais je crois bien avoir connu des innovations pédagogiques qui se résumaient à la fin à : "ne rien changer".
Et dans le compte rendu, ça devient : "travailler autrement" professeur
A propos d'innovation pédagogique, j'ai fait très fort en seconde vendredi. Ils râlaient, avaient du mal à suivre quand on changeait de paragraphes. J'ai donc ramené une petite cloche en bois appartenant à mon fils que j'ai posée sur le bureau ce qui a provoqué un certain questionnement. Et donc, au moment de changer de paragraphes ou de colonnes dans le tableau qu'ils devaient remplir, j'ai agité ma petite cloche. Succès fou ! Et ce cours (très bien placé) du vendredi de midi à treize heures (5° heure de cours pour eux de la matinée§!) toujours un peu difficile s'est passé dans un silence absolu tellement ils avaient peur de ne pas entendre la cloche ! Et alors que la semaine précédente, ça avait été tendu , que j'avais dû crier, qu'une gamine était sortie en déclarant que je criais tout le temps, ils sont sortis en souriant, très contents. Et j'ai remis ça avec l'autre classe qui a déclaré que c'était "super". Bon, au niveau du contenu, je ne sais ps si ça change quelque chose mais moi, je suis reposée, je n'ai pas crié. Comme quoi, l'innovation pédagogique , parfois , hein...
Quand j'étais petit, j'avais des disques de Walt Disney avec un album. Et comme c'était destiné à des non-lecteurs, le moment de tourner la page était marqué par la fée Clochette qui se faisait entendre Very Happy
Vous les avez guidés sur la voie de l'autonomie, c'est bien. La prochaine fois, suggérez-leur de vous écouter en suçant leur pouce Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Ma'am le Dim 7 Fév 2016 - 16:50

Je croyais que les devoirs à la maison c'était le mal absolu. Avec la classe inversée, il y en a encore plus, non ? scratch

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par JPhMM le Dim 7 Fév 2016 - 16:55

maîtresse a écrit:Je croyais que les devoirs à la maison c'était le mal absolu. Avec la classe inversée, il y en a encore plus, non ? scratch
Mieux : l'inégalité — relativement aux conditions de travail à la maison — entre les élèves est encore plus grande.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Jane le Dim 7 Fév 2016 - 16:59

@JPhMM a écrit:
maîtresse a écrit:Je croyais que les devoirs à la maison c'était le mal absolu. Avec la classe inversée, il y en a encore plus, non ? scratch
Mieux : l'inégalité — relativement aux conditions de travail à la maison — entre les élèves est encore plus grande.

Rajoutez deux / trois EPI qui n'ont ni queue ni tête, un déménagement en cours de cycle, et appelez ça l'école de la République. Abracadabra, c'est magique !
Spoiler:
Tous égaux, tous illettrés Rolling Eyes

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par JPhMM le Dim 7 Fév 2016 - 17:03

@Jane a écrit:
@JPhMM a écrit:
maîtresse a écrit:Je croyais que les devoirs à la maison c'était le mal absolu. Avec la classe inversée, il y en a encore plus, non ? scratch
Mieux : l'inégalité — relativement aux conditions de travail à la maison — entre les élèves est encore plus grande.

Rajoutez deux / trois EPI qui n'ont ni queue ni tête, un déménagement en cours de cycle, et appelez ça l'école de la République. Abracadabra, c'est magique !
Spoiler:
Tous égaux, tous illettrés Rolling Eyes
Spoiler:
e-lettrés professeur

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Jane le Dim 7 Fév 2016 - 17:09

@JPhMM a écrit:
@Jane a écrit:
@JPhMM a écrit:
maîtresse a écrit:Je croyais que les devoirs à la maison c'était le mal absolu. Avec la classe inversée, il y en a encore plus, non ? scratch
Mieux : l'inégalité — relativement aux conditions de travail à la maison — entre les élèves est encore plus grande.

Rajoutez deux / trois EPI qui n'ont ni queue ni tête, un déménagement en cours de cycle, et appelez ça l'école de la République. Abracadabra, c'est magique !
Spoiler:
Tous égaux, tous illettrés Rolling Eyes
Spoiler:
e-lettrés professeur
Laughing
Spoiler:
Quand c'est-y qu'on va avoir nos super formations sur le super numérique qui va faire de nous des super profs, hein ?

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par JPhMM le Dim 7 Fév 2016 - 17:10

Dans super longtemps.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Jane le Dim 7 Fév 2016 - 17:11

@JPhMM a écrit:Dans super longtemps.
Si seulement... Rolling Eyes


_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Ignatius Reilly le Dim 7 Fév 2016 - 18:05

@Isis39 a écrit:
@Tamerlan a écrit:Un bon article qui permet de prendre de la distance avec pas mal de choses que l'on entend en ce moment. Très souvent on est sur un simple modèle de cours magistral déporté à la maison avec exercices en classe. Dans mes disciplines en tout cas ça pose question.

Dans nos matières effectivement cela interroge. Commencer par du magistral  (à la maison, en classe, capsule, manuel, peu importe) peut être intéressant et efficace pour certains chapitres. Mais y recourir de manière systématique me pose problème.

D'autant que cela est exactement à l'opposé de ce que l'on nous a longuement expliqué à L'iufm : "le môme doit lui- même élaborer la problématique du chapitre à partir de l'étude de cas". A moins que ça ne soit que ponctuel comme tu le précises, ça peut être envisagé, mais l'imposer comme une méthode révolutionnaire, quelle ânerie ! En Histoire ça n'aurait pas de sens, pour ne parler que de l'aspect pédagogique. Par ailleurs j'ai beaucoup d'élèves flemmards, et d'autres qui n'ont pas de connexion internet chez eux. Ça existe en 2016 et j’aimerais bien que nos dirigeants l'admettent.

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Isis39 le Dim 7 Fév 2016 - 18:10

@Ignatius Reilly a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Tamerlan a écrit:Un bon article qui permet de prendre de la distance avec pas mal de choses que l'on entend en ce moment. Très souvent on est sur un simple modèle de cours magistral déporté à la maison avec exercices en classe. Dans mes disciplines en tout cas ça pose question.

Dans nos matières effectivement cela interroge. Commencer par du magistral  (à la maison, en classe, capsule, manuel, peu importe) peut être intéressant et efficace pour certains chapitres. Mais y recourir de manière systématique me pose problème.

D'autant que cela est exactement à l'opposé de ce que l'on nous a longuement expliqué à L'iufm : "le môme doit lui- même élaborer la problématique du chapitre à partir de l'étude de cas". A moins que ça ne soit que ponctuel comme tu le précises, ça peut être envisagé, mais l'imposer comme une méthode révolutionnaire, quelle ânerie ! En Histoire ça n'aurait pas de sens, pour ne parler que de l'aspect pédagogique. Par ailleurs j'ai beaucoup d'élèves flemmards, et d'autres qui n'ont pas de connexion internet chez eux. Ça existe en 2016 et j’aimerais bien que nos dirigeants l'admettent.

yesyes Ils ont des classes de collège ceux qui racontent cela ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Ignatius Reilly le Dim 7 Fév 2016 - 18:32

Absolument, ils m'ont même démontré en stage qu' au moyen d'un questionnement intelligent je pouvais amener les gamins à trouver eux- mêmes la "bascule" entre l'étude de cas et la problématique.


Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Isis39 le Dim 7 Fév 2016 - 18:41

@Ignatius Reilly a écrit:Absolument, ils m'ont même démontré en stage qu' au moyen d'un questionnement intelligent je pouvais amener les gamins à trouver eux- mêmes la "bascule" entre l'étude de cas et la problématique.


Et bien je leur donne mes 4C. On verra s'ils y arrivent !

Edit. Question : chaque gamin trouve la problématique ou bien en classe entière les élèves les plus dégourdis découvrent la problématique ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain…

Message par Ignatius Reilly le Dim 7 Fév 2016 - 18:54

Tous les élèves, qui sont identiques, puisque l'éducation est une science dure, aujourd'hui.

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum