Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
supersoso
Sage

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par supersoso Jeu 2 Mar 2017 - 21:52
Bah je dois dire que personnellement, ça me fait sortir d'une certaine routine de lecture et permet de sortir (un peu) de mes habitudes. Du coup, je suis allée fouillée un peu partout sur le net, j'en ressors avec plein d'envies, plein d'idées lectures, certaines pour ce défi, d'autres pour mes autres lectures et du coup, j'apprécie d'autant plus ce défi... qui me donne encore plus envie de lire. Et une j'ai une PAL qui gonfle à vue d'oeil Razz
avatar
Agrippina furiosa
Fidèle du forum

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par Agrippina furiosa Jeu 2 Mar 2017 - 22:52
supersoso a écrit:Bah je dois dire que personnellement, ça me fait sortir d'une certaine routine de lecture et permet de sortir (un peu) de mes habitudes. Du coup, je suis allée fouillée un peu partout sur le net, j'en ressors avec plein d'envies, plein d'idées lectures, certaines pour ce défi, d'autres pour mes autres lectures et du coup, j'apprécie d'autant plus ce défi... qui me donne encore plus envie de lire. Et une j'ai une PAL qui gonfle à vue d'oeil Razz
Pareil ! Beaucoup de livres que j'ai lus pour le défi sont des livres vers lesquels je ne serais pas forcément spontanément allée ... donc c'est une super idée, ce défi-lecture ! Et oui, les critères ont été très bien choisis !
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Expert

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par Pointàlaligne Ven 3 Mar 2017 - 7:10
Pareil !
Cela change bien les idées de chercher l'oiseau rare à la médiathèque... yesyes
Hermiony
Hermiony
Monarque

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par Hermiony Ven 3 Mar 2017 - 10:31
-défi : un livre avec un animal dans le titre : Les clients du Bon Chien Jaune, de Pierre Mac Orlan. Un récit de pirates, lu pour le donner ensuite en cursive à mes élèves. J'ai été déçue par la fin, que je trouve particulièrement expédiée et peu crédible, mais le reste du récit m'a plu. Je le place un cran en-dessous du livre de Stevenson.

J'ai commencé Passé Parfait, de L.Padura, pour un premier livre d'une série avec le même personnage.


Dernière édition par Hermiony le Sam 4 Mar 2017 - 9:06, édité 1 fois

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
miss sophie
miss sophie
Expert spécialisé

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par miss sophie Ven 3 Mar 2017 - 10:33
21 défis sur 50... https://www.neoprofs.org/t107801p25-le-neo-defi-lecture-2017-les-listes-des-participants?highlight=d%E9fi

Pour le défi 29, "une pièce de théâtre contemporaine", j'ai enfin lu le recueil Théâtre 3 d'Yves Navarre (1982) que j'ai depuis longtemps dans ma bibliothèque. Ce sont quatre pièces (que l'on trouve aussi ici : http://www.yvesnavarre.org/htm/theatre.htm) qui me permettent également de valider le défi 31 (un livre dont le personnage principal est enseignant, pour deux d'entre elles).
  Le butoir (+ défi 31 et 12 : homosexualité) : pièce émouvante, à l’origine d’un roman que j’aime beaucoup, Le temps voulu. Dans un café, un homme retrouve (croit retrouver ?) celui qu’il a aimé et qui l’a quitté. Leur étrange dialogue semble être à la fois celui de leur rencontre initiale, un jeu de séduction, et celui, a posteriori, du questionnement et de la confidence d’un amour blessé toujours vif.
  September song (+ défi 12 et 26 : personnage artiste) : plaisant. La pièce se passe dans les coulisses d’un cabaret.
  Happy end (+ défi 36 : héros frères ou sœurs) : ennuyeux. Les retrouvailles annuelles d’une famille bourgeoise donnent lieu à de longs échanges qui tournent en rond, les paroles sont vides, les jeux de mots répétés : tout cela est voulu mais agaçant.
  Vue imprenable sur Paris (+ défi 31) : un vrai plaisir de lecture ; une fois n’est pas coutume, Yves Navarre met en scène des histoires d’amour heureux dans un premier acte à la fois délicat et entraînant, réjouissant ; le deuxième acte, plus sombre, est celui d’un virage inattendu mais où l’amour est toujours le personnage principal. Les indications scéniques sont intéressantes, avec un décor « à lieux multiples » dont j'ai du mal à imaginer la réalisation pratique mais qui fonctionne très bien à la lecture.
avatar
Agrippina furiosa
Fidèle du forum

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par Agrippina furiosa Ven 3 Mar 2017 - 11:48
'jour tout le monde !
Miss Sophie, je note pour Y. Navarre, la pièce Le Butoir m'intéresse beaucoup. Est-ce que le roman Le temps voulu dont tu parles est du même auteur ?
De mon côté, défi n°40 : un livre dans lequel le paysage compte, avec Grâce et dénuement d'A. Ferney. Je suis toujours à la recherche de romans pour mes 3 classes de 3ème de l'an prochain, je l'ai trouvé au CDI donc j'ai tenté et je n'ai pas été déçue.
Tout se passe dans un terrain vague, en fait l'ancien potager complètement à l'abandon d'une ancienne institutrice qui est partie en maison de retraite mais refuse de vendre ce terrain la mairie car une famille de gitans s'y est installée et qu'elle ne veut pas qu'ils se retrouvent chassés. A la tête de cette tribu, la vieille Angéline, qui veille sur les siens et sur le feu, véritable coeur du roman : c'est la que tout se passe, les jeux des enfants (la grâce), les conversations des adultes, au milieu de la boue, omniprésente elle aussi, et des détritus. Et un jour entre dans cet espace de dénuement extrême Esther, une bibliothécaire entêtée qui veut initier les enfants aux plaisirs des livres. Peu à peu, Esther se fait une place dans ce petit monde extrêmement dur mais intensément vivant ...
J'ai tout aimé : l'histoire, le très beau style d'Alice Ferney, très poétique, les personnages (magnifique Angéline, mais les fils et belles-filles sont aussi très réussis) tous très émouvants. Un très beau roman. Bref, je vous le conseille vivement : en plus, environ 180 pages et pas cher (Etonnants classiques en GF) !
dorémy
dorémy
Expert spécialisé

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par dorémy Ven 3 Mar 2017 - 12:00
Je viens en coup de vent vous conseiller Le violon noir de Maxence Fermine pour le défi 26. Un livre ayant pour thème une œuvre d'art ou dont le personnage est un artiste.

J'ai découvert cet écrivain avec Neige, grâce à Néo alors je rends la monnaie de ma pièce en espérant faire découvrir cet auteur à l'un(e) d'entre vous !
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par micaschiste Ven 3 Mar 2017 - 14:02
Ce matin, j'ai fini Le cycliste de Tchernobyl de Javier Sebastián pour le défi 40 un livre dans lequel le paysage compte. J'aurais aussi pu le mettre pour le défi 41 pour une histoire qui se passe dans une ville qui a disparu.
Une histoire lugubre où la mort est omniprésente.lien babelio

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
miss sophie
miss sophie
Expert spécialisé

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par miss sophie Ven 3 Mar 2017 - 14:05
Agrippina furiosa a écrit:Miss Sophie, je note pour Y. Navarre, la pièce Le Butoir m'intéresse beaucoup. Est-ce que le roman Le temps voulu dont tu parles est du même auteur ?

Oui ! C'est un auteur qui me touche vraiment. J'ai lu beaucoup de ses œuvres, mais pas tout encore ; il a beaucoup écrit et il est peu réédité (il est mort en 1994 - un suicide). Parfois il m'agace, car il a ses tics et ses tocs ; certains de ses romans, ceux que j'appellerais "bourgeois", m'ennuient. Mais la majeure partie de son œuvre m'émeut profondément : Le jardin d'acclimatation (prix Goncourt 1980), Portrait de Julien devant la fenêtre, Le temps voulu, Kurwenal, Ce sont amis que vent emporte... Une vie de chat, aussi ! et puis ses autobiographies, Biographie et La terrasse des audiences au moment de l'adieu. C'est un écrivain d'une grande sensibilité, qui a dit l'amour et la sensualité (masculine et homosexuelle, essentiellement) comme personne. Son regard sur les relations humaines et en particulier sur la famille est acerbe et désabusé. La fêlure qui l'emportera est perceptible dans chaque œuvre. Le butoir : "Chaque étreinte, comme une rupture. Le premier regard échangé, et déjà, à bien se le remémorer, tout est lézardé d'avance."
Amaliah
Amaliah
Empereur

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par Amaliah Ven 3 Mar 2017 - 18:34
Agrippina, j'adore Grâce et dénuement mais je n'ai jamais osé le donner à mes 3e. Je ne sais pas comment ils réagiraient et je ne voudrais pas conforter certains élèves dans leurs préjugés contre les Gitans.
avatar
Agrippina furiosa
Fidèle du forum

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par Agrippina furiosa Ven 3 Mar 2017 - 20:28
Oui, j'y ai pensé, je ne sais pas encore ... Je verrai si une des 3 classes a un profil un peu plus mature et ouvert. Mais c'est un peu risqué. Et je me suis dit aussi que c'était peut-être pas évident à lire : l'écriture est très belle, très poétique ... et enfin le thème de la maternité, la force vitale liée à l'enfantement, c'est sûrement aussi assez abstrait pour eux ! A voir !
Malaga
Malaga
Modérateur

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par Malaga Ven 3 Mar 2017 - 22:26
J'ai terminé le livre d'Eric-Emmanuel Schmitt Concerto à la mémoire d'un ange, ce qui me permet de valider le défi "livre dont le titre comprend plus de six mots.

Il s'agit de quatre nouvelles pour lesquelles sainte Rita est le point commun. Quatre histoire de changements (ou pas). "L'empoisonneuse" nous narre la rencontre d'une femme très mystérieuse et d'un prêtre. "Concerto à la mémoire d'un ange" raconte le destin croisé de Chris et Axel, deux jeunes musiciens. "Le retour" décrit la fin d'un voyage d'un marin père de famille. "Un amour à l'Elysée" décrit le lien entre amour, haine et pouvoir.

J'aime beaucoup Eric-Emmanuel Schmitt et ce livre ne fait pas exception. Ces quatre nouvelles, très diverses, sont passionantes notamment "le retour" et "concerto à la mémoire d'un ange". Les personnages sont croqués en quelques lignes et certaines chutes sont vraiment étonnantes.

_________________
Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Banana244   Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Banana244     Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Dimka
Dimka
Vénérable

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par Dimka Sam 4 Mar 2017 - 1:31
Pour le vingt-septième défi, j’ai lu Ulysses de James Joyce.

C’est marrant, parce que j’avais un a priori négatif, sur ce bouquin : quand j’étais stagiaire, dans mon bahut, il y avait un groupe de profs que j’avais appelé « le club des agrégés ». C’était un peu caricatural : des profs, à profil littéraire, très fiers de leur agrégation, de leur supériorité intellectuelle, de leur culture, de leur respectabilité, et toujours à se tirer la bourre pour être le plus brillant. Malheureusement, mon tuteur en faisait partie… En rentrant des vacances de la Toussaint, l’un d’entre eux avait dit sur un ton très pompeux qu’il avait relu Ulysse de Joyce, et je te passe les détails sur l’éloge du livre… Tu parles, moi j’avais relu Harry Potter, je me suis demandé ce que je foutais là… Razz

Bon, bref. Quand j’ai demandé à des amis des conseils pour une réécriture d'un mythe antique, et qu’on m’a proposé Joyce, j’ai un peu tiré la tronche, et encore plus quand j’ai vu la taille du pavé. D’un autre côté, je me suis dit que ce serait rigolo. Genre revanche.

Je n’ai pas vraiment aimé ce livre. Déjà, je n’y ai compris quelque chose que parce que j’ai lu le résumé sur Wikipédia, au fur et à mesure de chaque chapitre : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ulysse_(roman) Pour le reste, j’ai lu… disons mots après mots, phrases après phrases, comme un forçat. J’ai compris, au sens littéral, ce que je lisais, mais pour le reste, je n’ai pas vraiment perçu d’intérêt. Parfois, tu t’dis que ho, ho, voilà un passage original sur le plan formel, mais bon, et alors ? Qu’est-ce que ça a apporté ? Je veux dire : Céline est original sur le plan formel, mais ça donne l’impression de soutenir quelque chose, l’écriture n’est pas qu’au service de son propre nombril.

Ensuite, ça m’a saoulé. C’est blindé de références, genre subtiles et happy few, et je ne suis pas hyper convaincu par cette attitude d’entre-soi intellectuel. J’ai lu que c’était soi-disant l’un des livres les plus importants du XXe, et c’est le genre de commentaire qui me fait hausser au moins un sourcil : comment une œuvre peut-elle être parmi les plus importantes, alors qu’elle n’a probablement été lue que par cinquante personnes, et comprise par vingt ? Les romans harlequins ont probablement eu une influence plus grande sur la littérature et la société… Rolling Eyes

C’est dommage, parce que sur le concept de la ré-écriture du mythe antique, j’ai trouvé ça sympa.

Bref. Je n’ai pas trouvé ça divertissant et ça ne m’a pas renversé les tripes ou ma vision du monde (les deux critères qui me font apprécier un bouquin). Par contre, je vais pouvoir me la péter.
Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Sir
Spoiler:

_________________
Spoiler:
Dimka
Dimka
Vénérable

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par Dimka Sam 4 Mar 2017 - 1:34
Comme je lis plusieurs livres à la fois, et que Joyce, c’était loooooooooooong, et que ça méritait largement des petites pauses… Razz

Pour le vingt-huitième défi (un livre qui évoque (ou dont le titre évoque) un bijou ou une pierre précieuse), j’ai lu Le poisson de jade et l’épingle au phénix, Conte chinois du XVIIe siècle, et je n’ai pas trouvé ça passionnant. Je suppose que ça souffre un peu de la traduction : les personnages n’arrêtent pas de faire des poèmes, peut-être que ça sonne mieux en VO. Heureusement, c’était court.

_________________
Spoiler:
Dimka
Dimka
Vénérable

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par Dimka Sam 4 Mar 2017 - 1:39
Pour le vingt-neuvième défi (une pièce de théâtre contemporaine), j’ai lu Médée de Jean Anouilh.

Au début, je me disais que le théâtre, ça ne se lit pas mais ça se voit, donc j’avais eu le projet d’aller voir une pièce de théâtre contemporaine. Bon, en fait, il se trouve que j’ai eu la flemme de chercher sur internet où, quand, comment… aller assister à une représentation, donc j’ai laissé tomber (*boom*), et je suis allé à la librairie, où il y a un petit rayon de théâtre contemporain.

Ça m’a d’abord moyennement convaincu, les pièces ne me disaient rien, les rares auteurs contemporains que j’ai déjà lus contraint et forcé par mes études ont plutôt eu tendance à me saouler. Puis, finalement, j’ai vu qu’Anouilh avait repris plusieurs pièces antiques, je me suis souvenu qu’en troisième, on avait vu Antigone que j’avais vraiment beaucoup aimée. Du coup, j’ai choisi Médée plutôt qu’Eurydice, parce qu’elle était moins chère.

Je crois que j’ai moins aimé qu’Antigone, la personnage est moins flamboyante, on a moins envie de s’identifier. D’un autre côté, j’ai trouvé ça chouette quand même, j’aime bien la façon qu’a Anouilh de moderniser les mythes, de les désacraliser, de leur donner une lecture moderne. Je trouve aussi que le message est moins clair, plus ambigu que dans Antigone, et du coup, je me demande si la pièce n’est pas plus complexe, moins simpliste. Peut-être qu’il faudrait que je la relise, pour y réfléchir.

J’ai l’impression qu’il y a une critique de l’ordre social bourgeois, de la bonne conscience bourgeoise (« Race d’Abel, race des justes, race des riches, comme vous parlez tranquillement. C’est bon, n’est-ce pas, d’avoir le ciel pour soi et aussi les gendarmes »), qui marginalise et rejette, alors même que Jason est la cause des crimes de Médée. En même temps, Médée fait preuve d’un mépris social à l’égard de la nourrice (« À ta vaisselle, vieille, à ton balai, à tes épluchures, avec les autres de ta race. Le jeu que nous jouons n’est pas pour vous. Et si vous y crevez aussi, par mégarde et sans comprendre, c’est bien dommage, mais c’est tout ! »), et c’est bien cette dernière qui tient le dernier discours. Disons que les personnages sont nettement moins manichéens qu’avec Antigone.

_________________
Spoiler:
Aphrodissia
Aphrodissia
Grand Maître

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par Aphrodissia Sam 4 Mar 2017 - 3:53
Je note dans ma liste de recommandations Y. Navarre.
J'avais aussi prévu de lire L'Ulysse de Joyce mais tu casses mon élan, Dimka: déjà qu'il n'est pas à la bibliothèque municipale et que j'ai du mal à avancer dans Chateaubriand, alors je ne suis pas sûre de persévérer dans cette idée.
Par contre, petit rectificatif, je sais qu'il y a débat sur un autre fil, mais aussi beau, passionnant, flamboyant et féminin soit-il, un personnage reste un , ne devient pas une et ne fait pas l'accord au féminin. professeur

_________________
Hominis mens discendo alitur et cogitando. (Cicéron)
Et puis les steaks ? Ça se rate toujours comme la tragédie. Mais à des degrés différents. (M. Duras)
miss sophie
miss sophie
Expert spécialisé

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par miss sophie Sam 4 Mar 2017 - 11:06
Pointàlaligne a écrit:Bonne idée Célestin Louise, merci Miss Sophie. J'avais bien aimé La cote 512 aussi, j'irai peut être en rechercher un pour le roman policier...

J'ai enchaîné avec le tome 2, L'arme secrète de Louis Renault, lecture agréable ; Célestin Louise quitte le front pour une permission exceptionnelle car il est missionné pour mener l'enquête sur le vol de plans secrets d'un char d'assaut. Je le classe dans le défi 14 (un livre qui se déroule durant une guerre).
Dimka
Dimka
Vénérable

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par Dimka Sam 4 Mar 2017 - 11:35
Aphrodissia a écrit:
Par contre, petit rectificatif, je sais qu'il y a débat sur un autre fil, mais aussi beau, passionnant, flamboyant et féminin soit-il, un personnage reste un , ne devient pas une et ne fait pas l'accord au féminin. professeur
Je suis un rebeau. Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 1442366007

_________________
Spoiler:
Tem-to
Tem-to
Grand sage

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par Tem-to Sam 4 Mar 2017 - 11:45
Je considère tout cela à mon échel... :aaq:
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Expert

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par Pointàlaligne Sam 4 Mar 2017 - 20:35
miss sophie a écrit:
Pointàlaligne a écrit:Bonne idée Célestin Louise, merci Miss Sophie. J'avais bien aimé La cote 512 aussi, j'irai peut être en rechercher un pour le roman policier...

J'ai enchaîné avec le tome 2, L'arme secrète de Louis Renault, lecture agréable ; Célestin Louise quitte le front pour une permission exceptionnelle car il est missionné pour mener l'enquête sur le vol de plans secrets d'un char d'assaut. Je le classe dans le défi 14 (un livre qui se déroule durant une guerre).

Voilà qui donne envie !
Merci d'avoir parlé d'Y. Navarre... Il est bien oublié aujourd'hui.
miss sophie
miss sophie
Expert spécialisé

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par miss sophie Sam 4 Mar 2017 - 20:55
En effet, malheureusement. Mais j'ai vu que les éditions H&O, qui ont fait un travail de réédition de certaines des œuvres d'Yves Navarre depuis 2005, ont publié très récemment un inédit de lui, Pour dans peu : http://www.ho-editions.com/productdisplay/pour-dans-peu. Je l'ai commandé, je vous en donnerai des nouvelles.
Dimka
Dimka
Vénérable

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par Dimka Sam 4 Mar 2017 - 22:39
Pour le livre acheté chez un bouquiniste ou d’occasion (trentième défi), j’ai lu Tancrède, Une uchronie d’Ugo Bellagamba. Je n’ai pas franchement accroché.

L’histoire se base sur l’histoire de Tancrède de Hauteville et sa participation à la première croisade. Il y a deux parties : « L’Apostat » qui s’appuie à peu près sur le cadre historique réel, et qui montre le héros participer à la croisade et confronter ses sentiments religieux profonds à la violence excessive et aux manœuvres politiques, prosaïques, des Croisés. À la fin de la première partie, Tancrède quitte les Croisés. Dans la seconde partie, il devient progressivement musulman, et un Assassin, et le cadre historique global devient franchement fictionnel, tant au niveau du personnage en particulier, qu’au niveau des événements en général.

À la limite, la première partie… pourquoi pas. C’est plutôt sympa, on peut accrocher, et j’aime bien les fictions qui flirtent comme ça avec un cadre historique réel : c’est toujours plaisant de retrouver ce que l’on connaît, et de pouvoir se dire que tiens, là, c’est de la fiction, et tiens, là c’est historique. Même si là, ça manque un peu de subtilité, le discours est un peu trop anachronique. Et après, je dis que c’est sympa mais sans plus : pas transcendant. Au niveau divertissement, ce n’est pas emballant non plus, et pour le reste, c’est quand même un peu creux, pas le genre de texte qui va renverser ma vision du monde.

Pour la deuxième partie… j’ai complètement lâché, et je n’ai pas laissé tomber le livre uniquement pour pouvoir le valider dans le cadre du défi lecture. Au niveau historique, on perd toute subtilité. Tu me diras, c’est le principe de l’uchronie, et le livre est explicitement présenté comme telle. D’un autre côté… Chais pas, je trouve que ça manque trop de subtilité, les ficelles pour résoudre le problème du héros sont trop grosses.
Spoiler:
Je trouve la fin hyper naïve, mièvre, et pour le coup vraiment anachronique, dans la pensée.

Au niveau de l’anachronisme… je pense que je suis assez ouvert, au niveau des uchronies, mais là, en fait, ce qui est gênant, c’est que finalement, ça traîne pas mal de préjugés habituels sur les croisades, le manque de subtilité de l’histoire reflète alors le manque de subtilité qu’ont globalement les gens qui baratinent sur l’histoire en général sans rien y connaître et en y plaquant leurs préjugés. Du coup, ça ne donne pas l’impression d’une habile utilisation d’un cadre historique pour faire passer un message moderne, mais juste d’une vision banalement pleine de préjugés de l’histoire des croisades.

Et surtout, j’ai trouvé ça creux. L’impression que l’auteur n’a pas franchement grand chose à dire, sinon une vision du monde assez banale et plate.

_________________
Spoiler:
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Expert

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par Pointàlaligne Dim 5 Mar 2017 - 12:55
Un livre ayant pour sujet une oeuvre d'art OU un roman policier :
Joséphine TEY, La Fille du temps.
Un détective cloué sur son lit d'hôpital développe une passion pour un portrait de Richard III et veut enquêter sur l'assassinat de ses neveux (les "princes de la tour"...). Très agréable, encore un auteur que je découvre grâce au défi.

T. Salih, Saison de la migration vers le nord : Un livre dont le titre fait plus de 6 mots, OU un livre d'un auteur venu d'Afrique... Un bijou ! Il paraît qu'en VO il est qualifié de poème en prose, mais déjà, la traduction donne envie de découvrir l'auteur...


Dernière édition par Pointàlaligne le Lun 6 Mar 2017 - 22:19, édité 1 fois (Raison : erreur de catégorie)
Frisouille
Frisouille
Enchanteur

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par Frisouille Lun 6 Mar 2017 - 0:20
Entre deux pavés, j'ai  lu le très court roman l'Annulaire, de Yoko Ogawa pour le défi "Disparition".
Une jeune femme perd un bout de doigt, ce qui l'amène à changer de travail et son employeur se révèle curieusement attrayant en même temps qu'inquiétant. Elle semble peu à peu disparaitre dans cette relation ambigüe, jusqu'à confier son bout de doigt disparu à son amant-employeur pour en faire un "spécimen".
Comme toujours avec cette auteur, le récit est à la fois bref, intriguant et assez hypnotique.
Dimka
Dimka
Vénérable

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par Dimka Lun 6 Mar 2017 - 2:15
Pour le défi 31 (un livre dont le personnage principal est enseignant ou médecin), j’ai lu Alors vous ne serez plus jamais triste, de Baptiste Beaulieu (qui tient le génialissime blog http://www.alorsvoila.com/).

Bon… Je pense que j’ai commencé par être légèrement sceptique, car j’avais déjà lu Alors voilà : Les 1001 vies des urgences, ainsi que son blog, et que j’avais acheté ce livre dans l’idée d’avoir des histoires/anecdotes/réflexions d’urgences. Et en fait, certes il y en a, mais ce n’est pas le cœur du livre. Mais du coup, il y a une vraie histoire, et qui est divertissante car complètement barrée, facile à lire, et qui fait aussi réfléchir (sans que ça ne renverse ma vision du monde, non plus).

Du coup, ça m’a normalement plu.

Je suis quand même carrément fan de ce passage :

Plus tard, dans la voiture, quand la vieille dame lui demanda pourquoi il avait choisi la chirurgie, le Docteur lui répondit froidement :
− J’adore découper les gens, et les autres activités qui proposent ça sont toutes illégales.
(p. 67)
(pour ceux qui chercheraient un livre avec une structure bizarre, précisons que les pages sont numérotées de façon décroissante, ce qui permet de savoir exactement combien de pages on a encore à lire, sans avoir de calculs pénibles à effectuer)

Sinon, pour ceux qui chercheraient des livres géniaux avec des morceaux de médecins géniaux dedans, je vous conseille Juste après dresseuse d’ours de Jaddo (elle a aussi un super blog plus très actif, mais sympa à relire), La maladie de Sachs de Martin Winckler, et Alors voilà : Les 1001 vies des urgences que j’ai cité plus haut.

_________________
Spoiler:
Dimka
Dimka
Vénérable

Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote !

par Dimka Lun 6 Mar 2017 - 2:24
Pour le trente-deuxième défi (un livre avec du langage oral, familier), j’ai lu Raoul de Cambrai. Chanson de geste du XIIe siècle. Comme c’est une chanson de geste, je pense qu’on peut considérer ça comme du langage oral, et comme ils passent leur temps à se traiter de bastars, de fil a *** et de *** chanberiere qi ait esté corsaus ne maailliere, a toute gens communax garsoniere, je pense qu’on peut admettre qu’il y a du langage familier.

Sinon, c’est cool, il y a plein de bastons chevaleresques. Razz

Edit : d’ailleurs, c’est tellement familier que le forum s’en trouve tout ébaubi. Le Neo-défi lecture 2017 - Ici, on papote ! - Page 24 558662839

_________________
Spoiler:
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum