Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
lirox
Niveau 6

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par lirox le Mar 22 Oct 2019 - 16:38
Chez nous c'est ça:
La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 0633571_PE695905_S5
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par tchanq' le Mar 22 Oct 2019 - 16:46
Nous avons le même modèle que lirox.
Quand mes élèves ont demandé l'heure il devait être 9h35 ou 9h40. Le positionnement des aiguilles n'était pas évident (si, si )

_________________
Failure is not an option
avatar
Bouboule
Grand sage

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Bouboule le Mar 22 Oct 2019 - 16:57
Bon, j'essaie de me convaincre que c'est juste une histoire de convention et un manque de pratique.
kensington
kensington
Esprit éclairé

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par kensington le Mar 22 Oct 2019 - 16:58
Ah oui, l'heure en anglais en 6e! C'est devenu un grand un moment. Il ne faut plus expliquer comment on la dit en anglais, il faut d'abord expliquer le "système des aiguilles"! L'heure digitale sera plus simple mais à condition d'apprendre par cœur chiffres et nombres. Comment ça? Apprendre par cœur?   La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 1138077204
lirox
lirox
Niveau 6

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par lirox le Mar 22 Oct 2019 - 17:00
Ma collègue d'anglais est obligée de faire la même chose en 2nde: d'abord leur expliquer comment ça marche en français, puis les différences en anglais. Et le problème doit se poser aussi en grammaire.
Jenny
Jenny
Modérateur

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Jenny le Mar 22 Oct 2019 - 17:01
Beaucoup ne savent plus ce qu'est un quart d'heure aussi. titanic
sookie
sookie
Expert

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par sookie le Mar 22 Oct 2019 - 17:03
@Bouboule a écrit:Bon, j'essaie de me convaincre que c'est juste une histoire de convention et un manque de pratique.

Je confirme que c'est pareil pour mes élèves, quand ils s'interpellent pour se demander l'heure, je leur dis qu'ils n'ont qu'à se retourner (j'ai le même type d'horloge sur le mur du fond) et là ils me regardent avec des gros yeux tout ronds et tout vides.
Cela fait longtemps que les collègues de langues et de maths le disent.
Je me souviens l'avoir appris en CE1.
lirox
lirox
Niveau 6

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par lirox le Mar 22 Oct 2019 - 17:03
Mais il paraît qu'ils savent faire d'autres choses. Suspect
kensington
kensington
Esprit éclairé

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par kensington le Mar 22 Oct 2019 - 17:07
@lirox a écrit:Ma collègue d'anglais est obligée de faire la même chose en 2nde: d'abord leur expliquer comment ça marche en français, puis les différences en anglais. Et le problème doit se poser aussi en grammaire.

Of course, my dear!

Rolling Eyes
avatar
Bouboule
Grand sage

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Bouboule le Mar 22 Oct 2019 - 17:11
@lirox a écrit:Ma collègue d'anglais est obligée de faire la même chose en 2nde: d'abord leur expliquer comment ça marche en français, puis les différences en anglais. Et le problème doit se poser aussi en grammaire.

Ce n'est pas juste une transposition avec "past" et "to" ?

(Je profite pour réviser.)
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Fidèle du forum

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Pourquoi 3,14159 le Mar 22 Oct 2019 - 17:27
@lirox a écrit:Mais il paraît qu'ils savent faire d'autres choses. Suspect
… que nous, simples professeurs, ne savons pas.

Je l'ai entendu dire aussi La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 1665347707

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
avatar
Bouboule
Grand sage

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Bouboule le Mar 22 Oct 2019 - 17:30
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@lirox a écrit:Mais il paraît qu'ils savent faire d'autres choses. Suspect
… que nous, simples professeurs, ne savons pas.

Je l'ai entendu dire aussi La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 1665347707

Oui, j'ai eu ce discours en physique suite à la réforme 2010.
Mais les inspecteurs qui ont sorti "cet élément de langage" n'ont jamais répondu à la question que je sortais : "ok, mais quoi ?".

(Mais je pense quand même que dans un monde tout digital et tactile, ils seraient certainement plus à l'aide que moi.)
Cassius
Cassius
Niveau 7

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Cassius le Mar 22 Oct 2019 - 17:38
Par osmose ils doivent savoir programmer ou hacker n'importe quel PC passant à leur portée La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 437980826 !
Danska
Danska
Modérateur

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Danska le Mar 22 Oct 2019 - 17:40
@Jenny a écrit:Beaucoup ne savent plus ce qu'est un quart d'heure aussi. titanic

Le grand classique, en interro : "Madame, il est quelle heure ? - Dix heures moins le quart. - ... Heu, ça veut dire qu'il reste combien de temps ?" La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 999940070


Cela dit, je ne sais pas si savoir lire l'heure sur une horloge à aiguilles est vraiment une capacité fondamentale vu que la plupart des affichages sont digitaux, aujourd'hui. Mais c'est tout de même bien pratique de pouvoir le faire, malgré tout.
stench
stench
Monarque

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par stench le Mar 22 Oct 2019 - 17:45
@Danska a écrit:
Cela dit, je ne sais pas si savoir lire l'heure sur une horloge à aiguilles est vraiment une capacité fondamentale vu que la plupart des affichages sont digitaux, aujourd'hui.

Tu peux tenir ce propos pour un peu tout (le latin, les langues en général avec les traducteurs, le calcul mental, même la lecture puisque les programmes lisent pour toi à voix haute, l'écriture puisque tu dictes les messages à ton smartphone, etc.) Je trouve très effrayant de voir une génération qui objectivement SAIT moins de choses que la précédente (et les connaissances informatiques ne comblent pas ça, beaucoup sont nuls en informatique : jouer à des jeux en réseau et regarder des vidéos de chats ne fait pas d'eux des informaticiens.).

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
kensington
kensington
Esprit éclairé

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par kensington le Mar 22 Oct 2019 - 17:47
@Bouboule a écrit:
@lirox a écrit:Ma collègue d'anglais est obligée de faire la même chose en 2nde: d'abord leur expliquer comment ça marche en français, puis les différences en anglais. Et le problème doit se poser aussi en grammaire.

Ce n'est pas juste une transposition avec "past" et "to" ?

(Je profite pour réviser.)

Pas tout à fait car l'ordre est différent, minutes en premier en anglais. Et il n'y a d'équivalent de "past" en français (mais du coup la construction est semblable pour les 2 côtés du cadran en anglais et le sens de "to" et "past" aide / devrait aider à comprendre).
Et "o'clock" ne veut pas dire "heure"! Razz
Cassius
Cassius
Niveau 7

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Cassius le Mar 22 Oct 2019 - 17:49
@stench a écrit:Je trouve très effrayant de voir une génération qui objectivement SAIT moins de choses que la précédente (et les connaissances informatiques ne comblent pas ça, beaucoup sont nuls en informatique : jouer à des jeux en réseau et regarder des vidéos de chats ne fait pas d'eux des informaticiens.).

Ce que je disais, conduire ne fait pas de nous des mécanos hors paire.
lirox
lirox
Niveau 6

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par lirox le Mar 22 Oct 2019 - 17:50
@Bouboule a écrit:
@lirox a écrit:Ma collègue d'anglais est obligée de faire la même chose en 2nde: d'abord leur expliquer comment ça marche en français, puis les différences en anglais. Et le problème doit se poser aussi en grammaire.

Ce n'est pas juste une transposition avec "past" et "to" ?


(Je profite pour réviser.)

Je pense que comme il faut dire d'abord les minutes, puis les heures, alors qu'en français c'est l'inverse, ça les perturbe. Chez nous beaucoup d'élèves de 2nde ne savent pas dire correctement leur âge en anglais.


@Bouboule a écrit:
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@lirox a écrit:Mais il paraît qu'ils savent faire d'autres choses. Suspect
… que nous, simples professeurs, ne savons pas.

Je l'ai entendu dire aussi La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 1665347707

Oui, j'ai eu ce discours en physique suite à la réforme 2010.
Mais les inspecteurs qui ont sorti "cet élément de langage" n'ont jamais répondu à la question que je sortais : "ok, mais quoi ?".

(Mais je pense quand même que dans un monde tout digital et tactile, ils seraient certainement plus à l'aide que moi.)

Peut-être... Ici on a des ST2S qui jusqu'à cette année consacraient une cinquantaine d'heures en classe de première à des AID (activités interdisciplinaires), essentiellement en salle informatique. Les collègues qui les encadraient nous ont expliqué que la plupart passaient leur temps à regarder des vidéos sur youtube vaguement en lien avec le sujet choisi, sans prendre de notes. Leurs powerpoint étaient presque illisibles, les docs word aussi, sans parler des questionnaires mal fichus. Et je ne m'attarde pas sur la qualité de la langue, bien sûr. Les profs de SNT déploraient sur un autre fil le manque de connaissances techniques basiques. Alors oui, je pense qu'ils sont à l'aise avec le numérique mais pour beaucoup c'est dans des domaines peu exploitables dans leurs études ou dans le monde du travail (sauf s'ils deviennent youtubeurs, et encore).


Dernière édition par lirox le Mar 22 Oct 2019 - 17:54, édité 4 fois
avatar
Bouboule
Grand sage

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Bouboule le Mar 22 Oct 2019 - 17:50
Oui, bon c'est de l'anglais, on inverse l'ordre ah ah ah.
Bref, a quarter past two, et a quarter to two, et vogue la galère.
(Tu as raison, la construction devrait sembler plus simple et logique car symétrique.)
Danska
Danska
Modérateur

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Danska le Mar 22 Oct 2019 - 17:51
@Stench a écrit:Tu peux tenir ce propos pour un peu tout (le latin, les langues en général avec les traducteurs, le calcul mental, même la lecture puisque les programmes lisent pour toi à voix haute, l'écriture puisque tu dictes les messages à ton smartphone, etc.) Je trouve très effrayant de voir une génération qui objectivement SAIT moins de choses que la précédente (et les connaissances informatiques ne comblent pas ça, beaucoup sont nuls en informatique : jouer à des jeux en réseau et regarder des vidéos de chats ne fait pas d'eux des informaticiens.).


Je ne prétends pas que c'est une bonne chose de ne pas savoir lire l'heure sur une horloge à aiguilles ; simplement, dire d'une génération qu'elle sait objectivement moins de choses que la précédente, c'est tout de même très réducteur. D'abord, dans une génération, il y a des profils différents, heureusement ; ensuite, le fait est que les connaissances utiles dans une société et une époque ne sont pas les mêmes.

Typiquement, je ne sais pas coudre ni broder : à une époque, j'aurais été ridicule parmi d'autres femmes qui avaient toutes ces connaissances, dans certaines strates sociales. Aujourd'hui, tout le monde s'en fiche, même si c'est bien pratique de savoir le faire. En revanche, on a bien d'autres connaissances aujourd'hui qui n'existaient pas il y a un siècle.

Je parle de façon générale, évidemment, je ne suis pas en train de défendre l'abrutissement généralisé. Mais la difficulté à se concentrer qu'on constate tous en cours, la baisse dramatique du temps consacré à la lecture ou à des jeux "calmes", l'incapacité croissante à chercher des informations de façon approfondie, à apprendre par coeur un texte, etc., me paraissent bien plus problématique que le fait de ne plus savoir lire l'heure sur une horloge.
kensington
kensington
Esprit éclairé

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par kensington le Mar 22 Oct 2019 - 17:53
@stench a écrit:
@Danska a écrit:
Cela dit, je ne sais pas si savoir lire l'heure sur une horloge à aiguilles est vraiment une capacité fondamentale vu que la plupart des affichages sont digitaux, aujourd'hui.

Tu peux tenir ce propos pour un peu tout (le latin, les langues en général avec les traducteurs, le calcul mental, même la lecture puisque les programmes lisent pour toi à voix haute, l'écriture puisque tu dictes les messages à ton smartphone, etc.) Je trouve très effrayant de voir une génération qui objectivement SAIT moins de choses que la précédente (et les connaissances informatiques ne comblent pas ça, beaucoup sont nuls en informatique : jouer à des jeux en réseau et regarder des vidéos de chats ne fait pas d'eux des informaticiens.).

Tout à fait!

avatar
Bouboule
Grand sage

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Bouboule le Mar 22 Oct 2019 - 17:54
@lirox a écrit:
@Bouboule a écrit:
@lirox a écrit:Ma collègue d'anglais est obligée de faire la même chose en 2nde: d'abord leur expliquer comment ça marche en français, puis les différences en anglais. Et le problème doit se poser aussi en grammaire.

Ce n'est pas juste une transposition avec "past" et "to" ?


(Je profite pour réviser.)

Je pense que comme il faut dire d'abord les minutes, puis les heures, alors qu'en français c'est l'inverse, ça les perturbe. Chez nous beaucoup d'élèves de 2nde ne savent pas dire correctement leur âge en anglais.


@Bouboule a écrit:
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@lirox a écrit:Mais il paraît qu'ils savent faire d'autres choses. Suspect
… que nous, simples professeurs, ne savons pas.

Je l'ai entendu dire aussi La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 1665347707

Oui, j'ai eu ce discours en physique suite à la réforme 2010.
Mais les inspecteurs qui ont sorti "cet élément de langage" n'ont jamais répondu à la question que je sortais : "ok, mais quoi ?".

(Mais je pense quand même que dans un monde tout digital et tactile, ils seraient certainement plus à l'aide que moi.)

Peut-être... Ici on a des ST2S qui jusqu'à cette année consacraient une cinquantaine d'heures en classe de première à des AID (activités interdisciplinaires). Les collègues qui les encadraient nous ont expliqué que la plupart passaient leur temps à regarder des vidéos sur youtube vaguement en lien avec le sujet choisi sans prendre de notes. Leurs powerpoint étaient illisibles, les docs word aussi, sans parler des questionnaires mal fichus. Et je ne m'attarde pas sur la qualité de la langue, bien sûr. Les profs de SNT déploraient sur un autre fil le manque de connaissances techniques basiques. Alors oui, je pense qu'ils sont à l'aise avec le numérique mais pour beaucoup c'est dans des domaines peu exploitables dans leurs études ou dans le monde du travail (sauf s'ils deviennent youtubeurs, et encore).

Ah mais je te rejoins.
Pour prendre un exemple simple, je voulais juste dire que sur un jeu video moderne (par exemple), je vais être totalement perdu par rapport à eux. Peut-être que du coup, ils piloteront en moyenne beaucoup mieux les robots que je ne peux le faire (mais sauront-ils les construire ?).
avatar
Bouboule
Grand sage

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Bouboule le Mar 22 Oct 2019 - 17:57
@Danska a écrit:
@Stench a écrit:Tu peux tenir ce propos pour un peu tout (le latin, les langues en général avec les traducteurs, le calcul mental, même la lecture puisque les programmes lisent pour toi à voix haute, l'écriture puisque tu dictes les messages à ton smartphone, etc.) Je trouve très effrayant de voir une génération qui objectivement SAIT moins de choses que la précédente (et les connaissances informatiques ne comblent pas ça, beaucoup sont nuls en informatique : jouer à des jeux en réseau et regarder des vidéos de chats ne fait pas d'eux des informaticiens.).


Je ne prétends pas que c'est une bonne chose de ne pas savoir lire l'heure sur une horloge à aiguilles ; simplement, dire d'une génération qu'elle sait objectivement moins de choses que la précédente, c'est tout de même très réducteur. D'abord, dans une génération, il y a des profils différents, heureusement ; ensuite, le fait est que les connaissances utiles dans une société et une époque ne sont pas les mêmes.

Typiquement, je ne sais pas coudre ni broder : à une époque, j'aurais été ridicule parmi d'autres femmes qui avaient toutes ces connaissances, dans certaines strates sociales. Aujourd'hui, tout le monde s'en fiche, même si c'est bien pratique de savoir le faire. En revanche, on a bien d'autres connaissances aujourd'hui qui n'existaient pas il y a un siècle.

Je parle de façon générale, évidemment, je ne suis pas en train de défendre l'abrutissement généralisé. Mais la difficulté à se concentrer qu'on constate tous en cours, la baisse dramatique du temps consacré à la lecture ou à des jeux "calmes", l'incapacité croissante à chercher des informations de façon approfondie, à apprendre par coeur un texte, etc., me paraissent bien plus problématique que le fait de ne plus savoir lire l'heure sur une horloge.

C'est-à-dire que ce qui choque probablement, c'est que ne pas avoir retenu comment on divisait un cadran en 12 parts malgré l'apprentissage en classe est une manifestation de cette incapacité à fixer les choses.
stench
stench
Monarque

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par stench le Mar 22 Oct 2019 - 18:00
@Danska a écrit:
@Stench a écrit:Tu peux tenir ce propos pour un peu tout (le latin, les langues en général avec les traducteurs, le calcul mental, même la lecture puisque les programmes lisent pour toi à voix haute, l'écriture puisque tu dictes les messages à ton smartphone, etc.) Je trouve très effrayant de voir une génération qui objectivement SAIT moins de choses que la précédente (et les connaissances informatiques ne comblent pas ça, beaucoup sont nuls en informatique : jouer à des jeux en réseau et regarder des vidéos de chats ne fait pas d'eux des informaticiens.).



Je parle de façon générale, évidemment, je ne suis pas en train de défendre l'abrutissement généralisé. Mais la difficulté à se concentrer qu'on constate tous en cours, la baisse dramatique du temps consacré à la lecture ou à des jeux "calmes", l'incapacité croissante à chercher des informations de façon approfondie, à apprendre par coeur un texte, etc., me paraissent bien plus problématique que le fait de ne plus savoir lire l'heure sur une horloge.

Je pense que les deux sont effrayants et inquiétants. Je pense aussi qu'ils vont ensemble : si je n'arrive plus à me concentrer plus de cinq minutes, logiquement, je n'apprends plus et mes connaissances baissent. Un élève de BTS croyait que l'Everest était en France, un autre ne pouvait pas réciter l'alphabet en entier, plusieurs ne savent plus lire l'heure. Ca a été remplacé par quoi ? Quelles sont ces fameuses nouvelles compétences qui valorisent ces jeunes ? Très peu de connaissances et pas de capacité de concentration ou de réflexion pour combler ce vide, c'est terrible.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
lirox
lirox
Niveau 6

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par lirox le Mar 22 Oct 2019 - 18:05
D'après une collègue à moi, ça a été remplacé par une autre forme d'intelligence, qui fait qu'ils savent notamment extraire l'information des documents et donc c'est pour ça qu'ils n'ont plus besoin d'apprendre. La vieille réac que je suis reste plus que sceptique, parce que visiblement je ne sais pas leur proposer des documents assez intéressants pour qu'ils arrivent à en extraire les informations importantes.


Dernière édition par lirox le Mar 22 Oct 2019 - 18:06, édité 1 fois
Cassius
Cassius
Niveau 7

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 2 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Cassius le Mar 22 Oct 2019 - 18:06
@Bouboule a écrit:Ah mais je te rejoins.
Pour prendre un exemple simple, je voulais juste dire que sur un jeu video moderne (par exemple), je vais être totalement perdu par rapport à eux. Peut-être que du coup, ils piloteront en moyenne beaucoup mieux les robots que je ne peux le faire (mais sauront-ils les construire ?).

Tout le monde peut apprendre à piloter un avion de chasse et à fortiori un drone, le bac et un niveau moyen en maths suffisent, la seule variable est le temps, là où il y aura avantage est la manipulation de la manette.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum