Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Pseudo
Demi-dieu

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par Pseudo le Dim 8 Mar 2020 - 9:54
@gildas a écrit:Bravo pour cette initiative.

Au point où en est la grande maison EN, plusieurs fois m'a traversé l'esprit de l'idée du fonctionnement du métier d'enseignant comme celui des médecins : libéral à fond. Pourquoi pas hein ? On ouvre son cabinet et on reçoit les élèves pour une ou plusieurs séances d'une heure par semaine : au même tarif qu'un généraliste/Spécialiste, moi je signe, avec en plus de bons dépassements d'honoraires... Very Happy


Attention quand même en faisant ton business plan : tu ne sera pas remboursé par la sécu et les mutuelles.
avatar
gildas
Niveau 3

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par gildas le Dim 8 Mar 2020 - 10:12
@Pseudo a écrit:
@gildas a écrit:Bravo pour cette initiative.

Au point où en est la grande maison EN, plusieurs fois m'a traversé l'esprit de l'idée du fonctionnement du métier d'enseignant comme celui des médecins : libéral à fond. Pourquoi pas hein ? On ouvre son cabinet et on reçoit les élèves pour une ou plusieurs séances d'une heure par semaine : au même tarif qu'un généraliste/Spécialiste, moi je signe, avec en plus de bons dépassements d'honoraires... Very Happy


Attention quand même en faisant ton business plan : tu ne sera pas remboursé par la sécu et les mutuelles.

Mon message est plus sur le mode de l'humour évidemment, et non un vrai projet mûrement réfléchi à titre personnel. Mais, tout de même,  il est vrai,  l'EN ne rime tellement plus à rien qu'on ferait peut-être mieux de carrément libéraliser le métier...
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par Pseudo le Dim 8 Mar 2020 - 10:27
@gildas a écrit:
@Pseudo a écrit:
@gildas a écrit:Bravo pour cette initiative.

Au point où en est la grande maison EN, plusieurs fois m'a traversé l'esprit de l'idée du fonctionnement du métier d'enseignant comme celui des médecins : libéral à fond. Pourquoi pas hein ? On ouvre son cabinet et on reçoit les élèves pour une ou plusieurs séances d'une heure par semaine : au même tarif qu'un généraliste/Spécialiste, moi je signe, avec en plus de bons dépassements d'honoraires... Very Happy


Attention quand même en faisant ton business plan : tu ne sera pas remboursé par la sécu et les mutuelles.

Mon message est plus sur le mode de l'humour évidemment, et non un vrai projet mûrement réfléchi à titre personnel. Mais, tout de même,  il est vrai,  l'EN ne rime tellement plus à rien qu'on ferait peut-être mieux de carrément libéraliser le métier...

Oui, j'avais bien compris l'humour acide. Ma réponse était sur le même mode Wink

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
zigmag17
zigmag17
Érudit

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par zigmag17 le Dim 8 Mar 2020 - 11:34
@gildas a écrit:Bravo pour cette initiative.

Au point où en est la grande maison EN, plusieurs fois m'a traversé l'esprit de l'idée du fonctionnement du métier d'enseignant comme celui des médecins : libéral à fond. Pourquoi pas hein ? On ouvre son cabinet et on reçoit les élèves pour une ou plusieurs séances d'une heure par semaine : au même tarif qu'un généraliste/Spécialiste, moi je signe, avec en plus de bons dépassements d'honoraires... Very Happy

Mode cynique ON:
Si l'on fait comme les médecins ici, ça va être de l'abattage: séances "dédiées" (un seul symptôme: disons pour un élève "le pluriel des verbes" ou "la métaphore"), expédié en 15 minutes car il y a trop de patients (d'élèves). Si autre chose à régler, on voit la fois d'après. Les 15 minutes valent autant qu'une heure de consultation (de cours). Et une fois que le chèque est rempli, inutile de poser une question subsidiaire on n'y répondra pas, le temps est écoulé. Une bonne mécanique bien rôdée, qui exercée en libéral peut rapporter très gros très vite.
Si on a les moyens -et vu la méthode on les a vite-, au lieu de recruter un deuxième enseignant (parce que hein, pour quoi faire), on embauche une secrétaire blonde (parce que), un peu sur le retour (retraitée? pourquoi? Parce que) qui aura pour charge d'ouvrir la porte quand ça sonne, de la fermer quand le patient (l'élève) repartira et entre-temps de poser des questions en dix secondes au patient (à l'élève) pour permettre au médecin (au prof) d'être encore plus efficace lors de la séance (il connaîtra déjà le nom du patient -de l'élève-, son parcours médical -scolaire-, l'âge du capitaine -l'âge du capitaine).
Mode cynique OFF.
(Vous l'aurez compris j'ai un petit compte à régler avec les médecins du coin)
avatar
gildas
Niveau 3

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par gildas le Dim 8 Mar 2020 - 11:58
MODE CYNIQUE ON :

Ohhhh...je me vois déjà dans un beau quartier huppé de Paris....moulures au plafond, beau bureau design avec un magnifique Imac 27 pouces (ça changera de l'ordi tout crasseux qui tourne encore avec windows seven), et tablette dernier cri pour les patients (bah oui, ce ne sont plus des élèves mais des patients)...Salle d'attente avec divers manuels en multiples exemplaires, écran plasma avec en boucle quelques vidéos pédagogiques)...Quelques belles oeuvres d'art au mur que j'aurai pu m'offrir avec tout le pognon remporté.
Je propose comme tarifs :
Séance niveau collège : 15 euros 15mn, 45 euros l'heure.
Séance plus spécialisée, niveau collège :  30 euros 15mn, 70 euros l'heure.  
Séance niveau lycée : 20 euros 15mn, 60 euros l'heure.
Préparation examen intensive : 100 euros l'heure. Résultats garantis.
Et alors pour le niveau classe prépa, je propose : nous consulter pour fixation du tarif..

Ca promet un beau petit salaire tout ça....Bref, une belle carrière digne d'un avocat de m...bonne foi.  Et puis, quelle considération, enfin, auprès de toute la haute société, pas vrai ? Aujourd'hui, dites, je suis enseignant, bon, on vous regarde comme une merde, avec un tel système, tout le joli monde de la finance, de l'immobilier viendra vous...allez je vous laisse finir la phrase comme vous voulez.


MODE  CYNIQUE OFF.
zigmag17
zigmag17
Érudit

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par zigmag17 le Dim 8 Mar 2020 - 12:47
Razz Razz
Oxford
Oxford
Fidèle du forum

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par Oxford le Dim 8 Mar 2020 - 13:29
aai Laughing

_________________
Tutti i ghjorna si n'impara.
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par Pseudo le Dim 8 Mar 2020 - 14:59
@gildas a écrit:MODE CYNIQUE ON :

Ohhhh...je me vois déjà dans un beau quartier huppé de Paris....moulures au plafond, beau bureau design avec un magnifique Imac 27 pouces (ça changera de l'ordi tout crasseux qui tourne encore avec windows seven), et tablette dernier cri pour les patients (bah oui, ce ne sont plus des élèves mais des patients)...Salle d'attente avec divers manuels en multiples exemplaires, écran plasma avec en boucle quelques vidéos pédagogiques)...Quelques belles oeuvres d'art au mur que j'aurai pu m'offrir avec tout le pognon remporté.
Je propose comme tarifs :
Séance niveau collège : 15 euros 15mn, 45 euros l'heure.
Séance plus spécialisée, niveau collège :  30 euros 15mn, 70 euros l'heure.  
Séance niveau lycée : 20 euros 15mn, 60 euros l'heure.
Préparation examen intensive : 100 euros l'heure. Résultats garantis.
Et alors pour le niveau classe prépa, je propose : nous consulter pour fixation du tarif..

Ca promet un beau petit salaire tout ça....Bref, une belle carrière digne d'un avocat de m...bonne foi.  Et puis, quelle considération, enfin, auprès de toute la haute société, pas vrai ? Aujourd'hui, dites, je suis enseignant, bon, on vous regarde comme une merde, avec un tel système, tout le joli monde de la finance, de l'immobilier viendra vous...allez je vous laisse finir la phrase comme vous voulez.


MODE  CYNIQUE OFF.

Si tu fais le calcul avec les charges, je crains que tu puisses faire un croix sur les œuvres d'art et l'adresse haut de gamme. A moins que tu n'enchaînes les clients 15 heures par jour, et encore.
Tu te sous-estimes et c'est pas une bonne idée, surtout dans un quartier coté : ce qui coûte peu est de mauvaise qualité. L'heure à moins de 100 ou 150 balles, c'est bradé.
Tu peux aussi lancer les "pack orientation", à 1500 ou 2000 boules minimum.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Cléopâtre
Cléopâtre
Niveau 4

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par Cléopâtre le Dim 8 Mar 2020 - 15:50
@gildas a écrit:Bravo pour cette initiative.

Au point où en est la grande maison EN, plusieurs fois m'a traversé l'esprit de l'idée du fonctionnement du métier d'enseignant comme celui des médecins : libéral à fond. Pourquoi pas hein ? On ouvre son cabinet et on reçoit les élèves pour une ou plusieurs séances d'une heure par semaine : au même tarif qu'un généraliste/Spécialiste, moi je signe, avec en plus de bons dépassements d'honoraires... Very Happy


Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 3854100262

Mais sérieusement, combien de fois j'ai pensé à d'autres fonctionnements, à d'autres structures (variées)... Mais bon, apparemment l'école pour tous est ce qu'il y a de plus "égalitaire"... Plutôt de plus invivable oui. Et l'école, c'est un lieu de pouvoir bien plus qu'un lieu d'apprentissage. L'Etat veut garder le contrôle.
Ce que shadowoflife propose est tout simplement super.
shadowoflife
shadowoflife
Érudit

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par shadowoflife le Jeu 25 Juin 2020 - 9:21
Coucou à tous,

Petit retour d'expérience concernant mon projet. Bon, le timing etait pourri 😅 : début des ateliers en février, confinement mi-mars... J'ai décidé de rembourser mes élèves au prorata de ce qui avait été réglé en mars (50% de remise), et bien sûr de ne pas encaisser les mois suivants. J'ai été la seule association à le faire, mais normal quand on vient de commencer et qu'on n'a assuré que trois cours sur les 15 prévus jusqu'à la fin de l'année ! Les parents d'élèves ont semble-t-il apprécié la démarche puisque je viens de lancer la campagne d'inscriptions au titre de l'année à venir et je fais face à une demande impressionnante : trois de mes groupes sur les quatre prévus sont complets et même davantage (16 élèves pour 12 places dans un groupe), je vais donc devoir ouvrir des créneaux supplémentaires sur la pause méridienne pour ne pas refuser du monde ! On n'est qu'en juin et les gens ont autre chose à faire pensais-je, à tort ! D'autant plus que la mairie me disait que 80% des enfants s'inscrivent aux activités lors du forum des associations qui a lieu le premier week-end de septembre, donc je me retrouve face à une situation inédite... La mairie me conseille déjà de prévoir encore d'autres créneaux (le mercredi par exemple), car la demande est très forte... Je ne m'en plains pas ! Comme quoi, après la difficile période du confinement, je pense que tout va rebondir de plus belle.
Oudemia
Oudemia
Esprit sacré

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par Oudemia le Jeu 25 Juin 2020 - 9:50
En voyant que tu avais posté, j'ai aussitôt pensé aux conséquences du confinement sur les rentrées d'argent...
Tant mieux si cela rebondit de façon aussi positive !
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par Elaïna le Jeu 25 Juin 2020 - 10:10
C'est super Shadow !!!!

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par Lowpow29 le Jeu 25 Juin 2020 - 10:35
Super !! Très heureuse pour toi ! Et je suis sure que ça peut inspirer plein de gens !

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 2289946511
lene75
lene75
Esprit sacré

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par lene75 le Jeu 25 Juin 2020 - 12:13
Super !

Ça n'est pas trop dur, cette période sans revenus ?

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
DaphNenya
DaphNenya
Habitué du forum

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par DaphNenya le Jeu 25 Juin 2020 - 13:22
Je te souhaite une belle réussite, ton projet est vraiment bien réfléchi.

_________________
On her finger was Nenya, the ring wrought of mithril, that bore a single white stone flickering like a frosty star.

JRR Tolkien
shadowoflife
shadowoflife
Érudit

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par shadowoflife le Jeu 25 Juin 2020 - 13:38
Merci les filles !

Lene, j'avoue avoir la chance que mon conjoint gagne très bien sa vie, c'est d'ailleurs ce qui m'a permis de me lancer en demandant ma dispo au pied levé. Sans lui je restais empêtrée dans quelque chose qui ne me convenait plus... Donc pendant ces mois sans salaire, heureusement qu'il est là... Je n'ai engrangé que 1300 euros en mars (50% de ce qui était prévu), zéro en avril - mai - juin, donc un manque à gagner de 9000 euros en tout... Il y a des aides pour les entreprises mais la mienne étant très récente (et son chiffre d'affaire encore plus), c'est complexe et je suis encore dans les papiers... On verra si ça aboutit, et en attendant j'avoue que je dépends financièrement de mon conjoint... Mais je me rattraperai à partir de septembre !
zigmag17
zigmag17
Érudit

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par zigmag17 le Jeu 25 Juin 2020 - 14:25
C'est super pour toi Shadowoflife, d'arriver à te lancer dans un projet qui te satisfait pleinement.  Smile
Depuis un certain temps -long- je m'interroge aussi sur une reconversion qui correspondrait davantage à mes aspirations profondes; ce métier étant devenu ce qu'il est je ne m'y retrouve plus vraiment, parfois plus du tout. Mais j'avoue que franchir le pas m'effraie, précisément pour la part de risques matériels que cela suppose : pas de conjoint pour amortir la période sans salaire, plutôt dépensière par ailleurs, si je me lance en free-lance -si je puis dire- je ne sais pas qui du banquier ou de moi aura une crise cardiaque en premier! (a priori plutôt moi  Very Happy )
Sans doute aussi est-il nécessaire d'avoir un état d'esprit qui ne craint pas les aléas - je me suis habituée à un salaire régulier et cela me rassure. C'est peut-être stupide au fond.
Bravo à toi en tout cas, ton exemple est salutaire  Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 1482308650  En septembre tu vas être débordée et c'est bon signe!!
shadowoflife
shadowoflife
Érudit

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par shadowoflife le Jeu 25 Juin 2020 - 16:25
Merci beaucoup ! Oui, c'est un ensemble de facteurs je pense. Pour ce qui est de septembre, je table sur 8 à 10 groupes de 12 enfants à peu près, soit le même nombre d'heures en présentiel. Ça paraît peu mais mine de rien je passe beaucoup de temps en communication / marketing / compta. En fait ce que j'aime dans cette activité c'est qu'elle me permet de tout gérer (je suis un peu control-freak), donc je touche à des tâches variées.
zigmag17
zigmag17
Érudit

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par zigmag17 le Jeu 25 Juin 2020 - 17:37
Marketing et compta: pour moi, no way Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 2950807625 Je n'aime pas du tout, m'en désintéresse et ne saurais pas faire... Attraper des nuages et bayer aux corneilles ça je sais faire! Ca existe en reconversion? Very Happy
Pour toi, chapeau bas!!
alixcleo
alixcleo
Niveau 1

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par alixcleo le Ven 31 Juil 2020 - 13:36
@shadowoflife a écrit:Je songe à une rupture conventionnelle, je me laisse un an pour décider...

Bonjour shadowoflife, je lis ton témoignage avec attention car je songe également à une reconversion.
Actuellement en dispo de droit, je songe à une rupture conventionelle, ou bien à rester en dispo pour exercer une autre activité. Le seul problème : je n'ai pas droit au chômage et aux formations de pôle emploi si je reste en dispo, or cela me serait bien utile.

Alors, tu vas te lancer pour ta rupture conventionnelle ? Et si non, ta dispo est-elle compatible avec ton nouveau statut d'auto entrepreneur ? (cotisations ect).

Merci !


Dernière édition par alixcleo le Ven 31 Juil 2020 - 15:46, édité 1 fois
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par Lowpow29 le Ven 31 Juil 2020 - 14:25
il me semble que si on est en dispo, on ne touche pas d'indemnité de départ lors d'une rupture conventionnelle, puisque notre salaire brut est de 0... À confirmer.
Je l'écris juste parce que ça peut jouer dans la balance, shadowlife disant elle-même que le salaire de son mari n'était pas pour rien dans son choix.

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 2289946511
shadowoflife
shadowoflife
Érudit

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par shadowoflife le Ven 31 Juil 2020 - 14:44
Hello,

Non, pas de rupture conventionnelle pour le moment. Je reste en dispo aussi longtemps que je le pourrai (je crois que celle pour enfants est passée aux 12 ans du dernier enfant au lieu des 8 ans). Oui, statut compatible avec celui d'AE (même en étant en activité du reste, sur autorisation). La rupture conventionnelle est encore hyper opaque donc pour l'instant je préfère conserver mon statut de professeur certifiée, qui fait aussi partie de ce que je "vends" aux familles.
shadowoflife
shadowoflife
Érudit

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par shadowoflife le Ven 31 Juil 2020 - 14:50
Et sinon, la bonne nouvelle : je n'ai même pas besoin de participer au forum des associations de mon village début septembre (mais j'y vais quand même pour finaliser la paperasse administrative avec les familles) : mes 8 groupes de 12 enfants sont pleins depuis mardi, ça y est. J'ai réussi à négocier une salle un peu plus grande pour ne pouvoir mettre que 4 élèves par grande table (au lieu de 8 habituellement), histoire d'être en règle niveau distanciation sociale. Bref, je prie actuellement pour qu'un reconfinement ne vienne pas foutre en l'air une année qui s'annonce prometteuse 😅
alixcleo
alixcleo
Niveau 1

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par alixcleo le Ven 31 Juil 2020 - 15:51
Salut,

Merci pour vos réponses. Contente d'apprendre que la dispo est compatible avec le statut d'auto entrepreneur. J'ai encore plein de questions mais je vais ouvrir un post dédié.
Bravo pour ton projet et pour avoir rempli tes classes shadowoflife !
DaphNenya
DaphNenya
Habitué du forum

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par DaphNenya le Ven 31 Juil 2020 - 16:11
@shadowoflife a écrit:Et sinon, la bonne nouvelle : je n'ai même pas besoin de participer au forum des associations de mon village début septembre (mais j'y vais quand même pour finaliser la paperasse administrative avec les familles) : mes 8 groupes de 12 enfants sont pleins depuis mardi, ça y est. J'ai réussi à négocier une salle un peu plus grande pour ne pouvoir mettre que 4 élèves par grande table (au lieu de 8 habituellement), histoire d'être en règle niveau distanciation sociale. Bref, je prie actuellement pour qu'un reconfinement ne vienne pas foutre en l'air une année qui s'annonce prometteuse 😅

Bravo ! Très contente pour toi. Smile

_________________
On her finger was Nenya, the ring wrought of mithril, that bore a single white stone flickering like a frosty star.

JRR Tolkien
avatar
Jaenelle
Habitué du forum

Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté - Page 6 Empty Re: Ma nouvelle vie : l'enseignement oui, mais en totale liberté

par Jaenelle le Ven 31 Juil 2020 - 17:17
@shadowoflife a écrit:Et sinon, la bonne nouvelle : je n'ai même pas besoin de participer au forum des associations de mon village début septembre (mais j'y vais quand même pour finaliser la paperasse administrative avec les familles) : mes 8 groupes de 12 enfants sont pleins depuis mardi, ça y est. J'ai réussi à négocier une salle un peu plus grande pour ne pouvoir mettre que 4 élèves par grande table (au lieu de 8 habituellement), histoire d'être en règle niveau distanciation sociale. Bref, je prie actuellement pour qu'un reconfinement ne vienne pas foutre en l'air une année qui s'annonce prometteuse 😅
Très contente pour toi moi aussi. Je sais qu'il y a une situation particulière dans ton village qui explique un peu ce succès, mais, franchement, tu dois faire du bon boulot pour qu'autant de parents inscrivent leur enfant, n'en doute pas ! Wink
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum