Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Thalie
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Thalie le Sam 4 Avr 2020 - 15:15
@henriette a écrit:Si quelqu'un du MEN qui nous lit ici (il y en a) pouvait faire remonter que ces mails sans message écrit, avec uniquement des vidéos, sont contreproductifs, perçus comme au mieux infantilisants, au pire insultants, qu'ils sont de ce fait très souvent directement supprimés, et que les enseignants savent comprendre un texte écrit (sûrement bien moins cher à produire que ces gadgets vidéos), ce serait rudement sympa.
Merci d'avance.

+ 10000. Je ne supporte pas les vidéos. Je n'en ouvre aucune et je suis contente quand sur FB il y a des sous-titres, je peux les lire en faisant autre chose. Oui, Ysabel a raison, on lit plus vite que l'on ne parle et c'est au plus haut moins dégradant et infantilisant !

Cela me fait penser au joli Magistère fabriqué dans mon académie pour gérer le handicap. Que des vidéos avec des collègues qui parlent avec une lenteur neurasthénique, j'ai mis en accéléré ou je n'ai lu que les titres, nan mé ho !!! Evidemment le temps de travail sur Magistère était estimé à plus d'une heure le temps de regarder ces vidéos Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 890557982
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par RogerMartin le Sam 4 Avr 2020 - 15:20
@Ergo a écrit:
@Cath a écrit:Et toujours rien pour les étudiants ? Quid des examens ?
J'aurais tendance à dire que le problème des étudiants, c'est qu'il n'y a pas grand chose de national dans les calendriers et modalités des facs et que les dernières ordonnances permettent de tout modifier localement également, à condition que les étudiant⋅e⋅s soient prévenu⋅e⋅s 15 jours à l'avance.

On a pu lire ou entendre en vrac que des examens pouvaient avoir lieu à distance, en temps limité télésurveillés (sic) et à charge pour les étudiant⋅e⋅s de se débrouiller pour avoir le matériel adéquat (Rolling Eyes), ou que tout serait passé en DM à rendre, ou encore qu'on pouvait arrêter les notes à ce qui a été passé avant la coupure, ou encore certains mettent en place des QCM ou d'autres évaluations sur moodle and co ou...  

Nous ici, par exemple, il y a apparemment eu un rejet par la présidence de la proposition des UFR de décaler le calendrier des examens, ce qui semblerait orienter vers l'idée que tout se fera à distance (ou avec uniquement les notes déjà acquises aux semestres pairs avant la coupure), mais aucune décision officielle n'a encore été prise.

Vidal devait s'exprimer en fin de semaine ou la semaine prochaine, mais je ne suis pas sûre que ce qu'elle exprimera nous éclairera (sauf éventuellement sur les concours), d'autant que selon les filières et les modalités d'examens initiales, c'est aussi un petit casse-tête.
On se démène pour proposer des contenus aux étudiants, pour que ceux qui veulent pouvoir s'abstraire dans le travail puissent le faire, et on a décrété une pause dans l'évaluation, mais d'autres UFR (ou d'autres facs) demandent des DM ou des DST en temps limité. Quand on sait ce que traversent certains de nos étudiants, c'est tout simplement honteux.
En anglais on s'est dit qu'on allait leur mettre à disposition de quoi revoir/préparer l'avenir, et il y a à la fois une demande très forte de certains et des étudiants qui ne peuvent participer à rien : repartis dans leurs familles, pas de livres, pas d'ordis à eux, pas beaucoup de connexions, des frères et soeurs qui ont aussi besoin de l'ordi, etc. Et je ne vois pas de quel droit on pourrait leur imposer de s'acheter un ordi s'ils n'en ont pas l'usage d'habitude, et la connexion qui va avec bien sûr. Certains ont des petits forfaits téléphoniques, ils peuvent écouter des podcasts par ex. D'autres imprimeraient des livres entiers si on le leur demandait. Il faut qu'on reste vigilants, et les collègues sont crevés.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par gauvain31 le Sam 4 Avr 2020 - 15:32
@Thalie a écrit:
@henriette a écrit:Si quelqu'un du MEN qui nous lit ici (il y en a) pouvait faire remonter que ces mails sans message écrit, avec uniquement des vidéos, sont contreproductifs, perçus comme au mieux infantilisants, au pire insultants, qu'ils sont de ce fait très souvent directement supprimés, et que les enseignants savent comprendre un texte écrit (sûrement bien moins cher à produire que ces gadgets vidéos), ce serait rudement sympa.
Merci d'avance.

+ 10000. Je ne supporte pas les vidéos. Je n'en ouvre aucune et je suis contente quand sur FB il y a des sous-titres, je peux les lire en faisant autre chose. Oui, Ysabel a raison, on lit plus vite que l'on ne parle et c'est au plus haut moins dégradant et infantilisant !

Cela me fait penser au joli Magistère fabriqué dans mon académie pour gérer le handicap. Que des vidéos avec des collègues qui parlent avec une lenteur neurasthénique, j'ai mis en accéléré ou je n'ai lu que les titres, nan mé ho !!! Evidemment le temps de travail sur Magistère était estimé à plus d'une heure le temps de regarder ces vidéos Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 890557982

+1000 Et je rajouterais aussi la plaquette de la région Occitanie (peut-être aussi dans d'autres régions c'est le cas) dédiée à la bonne utilisation de l'ENT avec des gros pouces verts (vers le haut) pour dire ce qu'il faut faire et des gros pouces rouges (vers le bas) pour dire ce qu'il ne faut pas faire. Le design utilisé est celui qu'on utilise quand on s'adresse à des enfants en bas âge.

Je n'ai pas lu les consignes : on ne s'adresse pas aux enseignants comme on s'adresse à des adultes. J'ai donc estimé qu'il ne m'était pas adressé.

Merci aux gens du MEN qui nous lisent qu'ils cessent cette pratique managériale consistant à s'adresser au personnel de l’Éducation Nationale en les infantilisant (façon indirecte de dire que nous ne sommes pas très responsables...).
beaverforever
beaverforever
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par beaverforever le Sam 4 Avr 2020 - 15:33
@Leclochard a écrit:
@nigousse a écrit:Blanquer ne peut pas encore dire la vérité, on rentrera en septembre.
Si Blanquer envisage cette hypothèse sérieusement (et j'espère qu'il le fait car à son poste, il faut tout envisager), il devra l'annoncer le plus tard possible (mettons fin mai ou juin) car l'effet serait dévastateur sur les élèves.
Est-ce que tu peux m'expliquer pourquoi tu penses cela ?
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par micaschiste le Sam 4 Avr 2020 - 15:43
Blanquer est sur BFM à 18h aujourd'hui.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
gauvain31
gauvain31
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par gauvain31 le Sam 4 Avr 2020 - 15:43
@micaschiste a écrit:Blanquer est sur BFM à 18h aujourd'hui.

Sait-on pour quel motif?
Ergo
Ergo
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ergo le Sam 4 Avr 2020 - 15:49
@gauvain31 a écrit:
@micaschiste a écrit:Blanquer est sur BFM à 18h aujourd'hui.

Sait-on pour quel motif?
Être là.
Proton
Proton
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Proton le Sam 4 Avr 2020 - 15:50
Bah répondre aux questions des journalistes ... tu sais c'est un grand bavard Blanquer. Peut-être va-t-il nous annoncer une nouvelle date de reprise des cours trouvée dans sa boule de cristal .
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par RogerMartin le Sam 4 Avr 2020 - 15:52
@Ergo a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@micaschiste a écrit:Blanquer est sur BFM à 18h aujourd'hui.

Sait-on pour quel motif?
Être là.
Se contredire pour nos menus plaisirs ? On a si peu de pascalien, ces jours-ci...

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Halybel
Halybel
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Halybel le Sam 4 Avr 2020 - 15:54
@beaverforever a écrit:
@Leclochard a écrit:
@nigousse a écrit:Blanquer ne peut pas encore dire la vérité, on rentrera en septembre.
Si Blanquer envisage cette hypothèse sérieusement (et j'espère qu'il le fait car à son poste, il faut tout envisager), il devra l'annoncer le plus tard possible (mettons fin mai ou juin) car l'effet serait dévastateur sur les élèves.
Est-ce que tu peux m'expliquer pourquoi tu penses cela ?

Annoncer un contrôle continu avec aucunes notes du confinement etc. Ça a peu ou prou le même effet.

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
Ergo
Ergo
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ergo le Sam 4 Avr 2020 - 15:56
@RogerMartin a écrit:
Se contredire pour nos menus plaisirs ? On a si peu de pascalien, ces jours-ci...
Le Ministère de l'Injonction Paradoxale, il faut dire que ça a de l'avenir...

cupoftea
cupoftea
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par cupoftea le Sam 4 Avr 2020 - 15:56
J'ai écouté la vidéo d'une oreille et il n'y dit rien qu'on ne savait déjà (il donne les modalités des examens reportés en gros). Les seuls trucs qu'on y apprend c'est que :
- Il dit brévet (pourquoi ?)
- Il fera un facebook live lundi midi (même question)
- Il finit par un motivational speech genre " notre bienveillance de tous envers tous montrera que la société française est capable de faire face à une crise et de rebondir à travers ses difficultés", que "nous tirerons des enseignements de cette crise" tout ça, et il nous remercie à la fin.

_________________
Ni plan de bataille, ni plan B.
Marxou
Marxou
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Marxou le Sam 4 Avr 2020 - 16:05
@henriette a écrit:Si quelqu'un du MEN qui nous lit ici (il y en a) pouvait faire remonter que ces mails sans message écrit, avec uniquement des vidéos, sont contreproductifs, perçus comme au mieux infantilisants, au pire insultants, qu'ils sont de ce fait très souvent directement supprimés, et que les enseignants savent comprendre un texte écrit (sûrement bien moins cher à produire que ces gadgets vidéos), ce serait rudement sympa.
Merci d'avance.

Franchement, des bafouilles-discours démago-creux écrits par Blanquer (enfin par son staff-com), je ne les lirais pas non plus. humhum
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Sam 4 Avr 2020 - 16:39
@cupoftea a écrit:J'ai écouté la vidéo d'une oreille et il n'y dit rien qu'on ne savait déjà (il donne les modalités des examens reportés en gros). Les seuls trucs qu'on y apprend c'est que :
- Il dit brévet (pourquoi ?)
- Il fera un facebook live lundi midi (même question)
- Il finit par un motivational speech genre " notre bienveillance de tous envers tous montrera que la société française est capable de faire face à une crise et de rebondir à travers ses difficultés", que "nous tirerons des enseignements de cette crise" tout ça, et il nous remercie à la fin.
C'est ça qui m'inquiète, à dire vrai...

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par mafalda16 le Sam 4 Avr 2020 - 16:52
@gauvain31 a écrit:
@micaschiste a écrit:Blanquer est sur BFM à 18h aujourd'hui.

Sait-on pour quel motif?


Occuper le terrain. Sourire.
avatar
barèges
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par barèges le Sam 4 Avr 2020 - 16:55
@henriette a écrit:
@cupoftea a écrit:J'ai écouté la vidéo d'une oreille et il n'y dit rien qu'on ne savait déjà (il donne les modalités des examens reportés en gros). Les seuls trucs qu'on y apprend c'est que :
- Il dit brévet (pourquoi ?)
- Il fera un facebook live lundi midi (même question)
- Il finit par un motivational speech genre " notre bienveillance de tous envers tous montrera que la société française est capable de faire face à une crise et de rebondir à travers ses difficultés", que "nous tirerons des enseignements de cette crise" tout ça, et il nous remercie à la fin.
C'est ça qui m'inquiète, à dire vrai...

Si ce pouvait être que l'enseignement à distance est à la fois pénible, chronophage, moins efficace qu'en présentiel et surtout terriblement inégalitaire...
Et je dis cela en ayant affaire à des "grands", je n'imagine même pas pour des ados ou des enfants.
zigmag17
zigmag17
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par zigmag17 le Sam 4 Avr 2020 - 17:19
"Tirer des enseignements de cette crise" = nous imposer la numérisation et l'annualisation du travail "parce que pendant cette crise les enseignants ont su montrer leur engagement et leur adaptabilité aux nouvelles ressources qui ont fait leurs preuves" . Vous verrez Twisted Evil
J'ai eu vent par la PP de l'une de mes classes que le CdE avait l'intention en septembre de nous coller des formations aux visio-conférences. Ca commence.

-------

https://www.neoprofs.org/viewtopic.php?t=128275
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tamerlan le Dim 5 Avr 2020 - 12:17
@JayKew a écrit:Pour réagir au message de Danska (je me sens un peu visé), cette crise fait ressortir le manque de médecine du travail au sein de la fonction publique en général, et de l'Ed Nat en particulier. Tout cela participe de la "gestion de la crise par l'Ed Nat", il me semble. On se sent seul, quand ça nous arrive : on n'a pas de "correspondants" Ed Nat vers qui se retourner. Même sur ce forum, je n'ai pas trouvé de fil qui concernait les collègues en proie avec ce virus, leur façon d'y faire face etc. C'est sans doute pour des problèmes d'anonymat, le forum étant public, mais de fait, c'est compliqué de trouver un endroit où échanger avec les collègues sur ce point précis.

En fait ce n'est pas tant la question de l'anonymat mais le fait que quand les discussions se mettent à évoquer fortement la situation médicale des cas particuliers elles finissent immanquablement par tourner autour des traitements, de leur évaluation, de "solutions alternatives" alors que nous sommes tous parfaitement incompétents pour le faire. Et que les conséquences peuvent ne pas être anodines quand il ne s'agit non plus de considérations très générales mais qu'elles s'adressent aux personnes. C'est effectivement dommage de se priver d'un espace de discussion qui pourrait faire du bien à certains mais cet écueil nous parait inévitable (par expérience) et ingérable.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum