Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
RogerMartin
Esprit sacré

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par RogerMartin le Ven 10 Avr 2020 - 20:35
@Not a Panda a écrit:
@Elaïna a écrit:
@Rosanette a écrit:Sur le plan technique, la plateforme du CNED fonctionne, elle est RGPD, c'est l'outil qu'on est censé utiliser si on veut faire cours avec une plateforme vidéo.

Par contre effectivement les problèmes d'identification peuvent vite se poser, il n'y a pas vraiment de parade avec les outils institutionnels. En lycée, je n'ai pas eu de problème, mais en collège et même au lycée avec certains publics je peux bien imaginer les dérives.

J'ai eu aussi l'impression, pour avoir été invitée sur Discord par des collègues, que la tentation tralilalallol se fait plus grande pour les élèves sur cette plateforme, ils abusent plus du chat et lancent beaucoup de c*nneries. Au lycée, l'interface no-nonsense du CNED aide un peu plus à avoir des comportements d'élèves.

Tu parles...
Ma collègue de lettres utilise la plateforme du CNED. A chaque fois ça part en sucette avec des perturbateurs. J'utilise discord avec mes terminales, zéro problème.

Ce n'est pas la plateforme le problème, ce sont les élèves

Les outils de modération de discord et de gestion des privilèges sont quand même sans commune mesure avec ce que permet la plateforme du CNED.
Oui, c'est bien mieux adapté d'un point de vue pratique, encore faut-il savoir bien s'en servir. Les étudiants de ma fac ne nous font pas de misères, heureusement, mais il y a des publics plus difficiles Wink
avatar
krit
Niveau 3

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par krit le Ven 10 Avr 2020 - 20:37
C'est bien plus basique que ça. Ça utilise un lien du type :
https://eu.bbcollab.com/guest/CODEDELACLASSEVIRTUELLE?guestName=PSEUDOAAJOUTER

CODEDELACLASSEVIRTUELLE = code de ta classe virtuelle

Il suffit de remplacer PSEUDOAAJOUTER par le nom que tu veux.
Rouletabille
Rouletabille
Niveau 9

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Rouletabille le Ven 10 Avr 2020 - 21:40
J'ai du mal à comprendre le dernier message de KrIT... Ca veut dire qu'il n'y a rien de sécuriser par le "guest name" ?
Mathador
Mathador
Grand sage

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Mathador le Ven 10 Avr 2020 - 21:44
Rien de sécurisé face à quelqu'un qui s'y connaît en informatique. Face à un troll moyen de collège, cela peut suffire.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
A Tuin
A Tuin
Sage

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par A Tuin le Sam 11 Avr 2020 - 0:35
@polvoron a écrit:Et par curiosité car je m'en tiens le plus loin possible, ces vidéos sont réalisées sur du RGPD compatible ? Parce qu'en cas contraire, j'aurais tendance à dire que ceux qui continuent d'utiliser Discord et cie, après tout ce qu'on a pu en lire ici et ailleurs, n'ont qu'à assumer ces dérives prévisibles (d'ailleurs, rien que le nom, Discord, devrait nous rendre méfiants).

Mais enfin, à la base déjà, vous êtes tous OK pour acheter ou utiliser à vos frais une webcam et installer des logiciels chelous sur vos ordis pour visioconférencer ?
Nais résistez, bon sang de nom de**** . Ne viendrez pas vous plaindre dans les mois et les années qui viennent si ont nous demande après coup d'en faire toujours plu, pour toujours moins.
Faut assumer de dire non un peu, vous avez peur de quoi ??
Si déjà vous faites le travail en fournissant des cours et contenus de qualité, je ne vois pas bien ce qu'on pourrait trouver à vous reprocher.
Il faut vraiment se réveiller, là j'hallucine de plus en plus.....


Je lis tous ces fils avec intermittence, mais néanmoins avec attention. Et plus le recul augmente, plus mon point de vue initial se raffermit.
Ou alors il y a des paramètres qui m'échappent, bref... Expliquez-moi, parce que là le bon sens me dit Bénéfice moindre, mais par contre Warning à tous les étages pour notre profession si on commence à accepter tout et n'importe quoi en termes d'utilisation du matériel personnel, RGPD, risques associés et j'en passe.

Bon week-end à vous
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par anthinéa le Sam 11 Avr 2020 - 0:58
@A Tuin a écrit:
@polvoron a écrit:Et par curiosité car je m'en tiens le plus loin possible, ces vidéos sont réalisées sur du RGPD compatible ? Parce qu'en cas contraire, j'aurais tendance à dire que ceux qui continuent d'utiliser Discord et cie, après tout ce qu'on a pu en lire ici et ailleurs, n'ont qu'à assumer ces dérives prévisibles (d'ailleurs, rien que le nom, Discord, devrait nous rendre méfiants).

Mais enfin, à la base déjà, vous êtes tous OK pour acheter ou utiliser à vos frais une webcam et installer des logiciels chelous sur vos ordis pour visioconférencer ?
Nais résistez, bon sang de nom de**** . Ne viendrez pas vous plaindre dans les mois et les années qui viennent si ont nous demande après coup d'en faire toujours plu, pour toujours moins.
Faut assumer de dire non un peu, vous avez peur de quoi ??
Si déjà vous faites le travail en fournissant des cours et contenus de qualité, je ne vois pas bien ce qu'on pourrait trouver à vous reprocher.
Il faut vraiment se réveiller, là j'hallucine de plus en plus.....


Je lis tous ces fils avec intermittence, mais néanmoins avec attention. Et plus le recul augmente, plus mon point de vue initial se raffermit.
Ou alors il y a des paramètres qui m'échappent, bref... Expliquez-moi, parce que là le bon sens me dit Bénéfice moindre, mais par contre Warning à tous les étages pour notre profession si on commence à accepter tout et n'importe quoi en termes d'utilisation du matériel personnel, RGPD, risques associés et j'en passe.

Bon week-end à vous

Alors ...
Moi, je fais entre 30 et 40 minutes fois 2 jours   par niveau (avec mes deux classes réunies).  
MAIS je ne corrige aucun devoirs rendus par mail. Je ne réponds pas à 40 mails par jour.
La routine s’est mise en place et les parents et élèves ont bien compris. Et attendent ces rendez vous pour poser leurs questions  car ils savent que j’y répondrai.
Je suis sur le pont à 14 h ! Mais, avant et après et bien je gère comme je veux, à mon rythme.
J’utilise le CNED donc je suis dans les clous.
Je fais cours aux présents et les parents sont contents. Pour les autres, tout est sur pronote : documents, rappels éventuels de ce qui va découler de la visio. Possibilité de le mettre à l’avance car mes docs sont prêts pour la visio.
Les gosses adorent ces moments.
Je fais cours et j’ai un sentiment de normalité.
Et, surtout, ça me facilite la tâche ! Un message au plus grand nombre ! Pas 19, pas 20.
Allez, 3/4 en une semaine grand Max !
Bref, j’ai vraiment l’impression que ça m’a facilité la vie par rapport à mes collègues. Visio mise en place dès le départ . À semaine 4, ça roule !
Par contre, je ne te cacherai pas que je me suis dit « est ce que je nous tire pas une balle dans le pied là ? » « Et si on nous demandait de visioconférence en cas de fracture ou entorse par exemple ».
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Rosanette le Sam 11 Avr 2020 - 1:02
@A Tuin a écrit: accepter tout et n'importe quoi en termes d'utilisation du matériel personnel,


Arrêtons l'hypocrisie sur ce point, on est une écrasante majorité à utiliser notre ordi personnel pour travailler chez nous, et il se trouve que ces ordis sont parfois équipés de webcam et micro.

On ne peut pas nous forcer à acheter ce matériel mais on va quand même pas se faire engueuler si on l'a chez soi.
Autant je suis ravie de ne pas avoir d'imprimante et j'estime qu'en temps ordinaire celle du travail convient parfaitement, autant le coup es ordis...
nc33
nc33
Niveau 6

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par nc33 le Sam 11 Avr 2020 - 10:20
@polvoron a écrit:Et par curiosité car je m'en tiens le plus loin possible, ces vidéos sont réalisées sur du RGPD compatible ? Parce qu'en cas contraire, j'aurais tendance à dire que ceux qui continuent d'utiliser Discord et cie, après tout ce qu'on a pu en lire ici et ailleurs, n'ont qu'à assumer ces dérives prévisibles (d'ailleurs, rien que le nom, Discord, devrait nous rendre méfiants).
Il y a du lourd sur ce topic Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 1665347707
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par frimoussette77 le Sam 11 Avr 2020 - 10:26
@nc33 a écrit:
@polvoron a écrit:Et par curiosité car je m'en tiens le plus loin possible, ces vidéos sont réalisées sur du RGPD compatible ? Parce qu'en cas contraire, j'aurais tendance à dire que ceux qui continuent d'utiliser Discord et cie, après tout ce qu'on a pu en lire ici et ailleurs, n'ont qu'à assumer ces dérives prévisibles (d'ailleurs, rien que le nom, Discord, devrait nous rendre méfiants).
Il y a du lourd sur ce topic Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 1665347707
Je trouve au contraire qu'il y a encore quelques personnes raisonnables et respectueuses des droits des élèves.
A Tuin
A Tuin
Sage

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par A Tuin le Sam 11 Avr 2020 - 11:54
@Rosanette a écrit:
@A Tuin a écrit: accepter tout et n'importe quoi en termes d'utilisation du matériel personnel,


Arrêtons l'hypocrisie sur ce point,  on est une écrasante majorité à utiliser notre ordi personnel pour travailler chez nous, et il se trouve que ces ordis sont parfois équipés de webcam et micro.

Qui parle d'hypocrisie ?
Vous verrez qu'après, l'institution et les établissements vont estimer que ces utilisations et pratiques régulières sont un dû.
Et nul ne sera payé plus pour ce énième supplément de travail, parce que je suis désolée, cela en constitue un - et conséquent - au départ, et par la suite aussi en termes d’assiduité et régularité, quoi qu'on veuille en dire et même si cette impression se délite avec l'habitude et la routine.
L'utilisation telle que décrite par anthinéa me paraît intéressante, même si personnellement j'ai choisi de fonctionner autrement (création d'un site pour mutualiser ce que je donne chaque semaine, et cela pourra me servir par la suite. Mais bon pareil la première semaine je n'en ai pas vu le bout entre ça à concevoir, et le travail à donner. Et je ne me leurre pas non plus, si je choisis par la suite de laisser vie à ce site, ça me prendra du temps et de l'investissement, donc malgré tout, ça reste une possibilité).

Et concernant les visios dans le cadre du confinement, je ne parle même pas du côté intrusif, le temps à passer supplémentaire dans la vie privée, surtout si on est seule avec ses enfants ou même si simplement enfants par la maison à garder. Quand ils sont petits ils vont se garder tous seuls pendant 1h30 ou 2h ??? L'autre fois j'ai dû en faire une avec l'administration, comme d'autres collègues. Ben mon mari gardait les enfants pendant ce temps. Super. S'il n'avait pas été là je crois que j'aurais dit non, c'est tout. Et moi j'étais dans un coin avec mon téléphone, à attendre me faire suer pendant 1h et demi. Super aussi. Après je comprends l'utilisation d'anthinéa, qui paraît chouette, mais moi je ne souhaiterais pas pratiquer, parce que c'est juste pénible par rapport à ma vie. Vraiment pénible. Chacun adapte en fonction au mieux.

Mais je ne parle pas non plus des éventuels mauvais gosses qui sont susceptibles de récupérer nos têtes en photos ou vidéos pour ensuite s'amuser avec en faisant n'importe quoi. J'estime que nous n'avons pas à devoir supposer, anticiper, craindre, redouter, résoudre, s'ennuyer, se prendre la tête, devoir surveiller, aller porter plainte ou je ne sais encore, avec ce genre de problématique.

Complètement hors sol.
A un moment les gens on une vie.
Et si pour certaines personnes il s'agit "d'hypocrisie" que d'exprimer ces éléments, ce n'est que leur avis subjectif sur la question parce que je ne suis en aucun cas d'accord avec ce genre d'avis....
polvoron
polvoron
Niveau 3

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par polvoron le Sam 11 Avr 2020 - 12:09
@frimoussette77 a écrit:
@nc33 a écrit:
@polvoron a écrit:Et par curiosité car je m'en tiens le plus loin possible, ces vidéos sont réalisées sur du RGPD compatible ? Parce qu'en cas contraire, j'aurais tendance à dire que ceux qui continuent d'utiliser Discord et cie, après tout ce qu'on a pu en lire ici et ailleurs, n'ont qu'à assumer ces dérives prévisibles (d'ailleurs, rien que le nom, Discord, devrait nous rendre méfiants).
Il y a du lourd sur ce topic Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 1665347707
Je trouve au contraire qu'il y a encore quelques personnes raisonnables et respectueuses des droits des élèves.

Merci frimoussette77, et aussi des droits des enseignants hein.

nc33 : aussi lapidaire que toi : no comment.
avatar
User10247
Niveau 9

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par User10247 le Sam 11 Avr 2020 - 12:23
@A Tuin a écrit:
@Rosanette a écrit:
@A Tuin a écrit: accepter tout et n'importe quoi en termes d'utilisation du matériel personnel,


Arrêtons l'hypocrisie sur ce point,  on est une écrasante majorité à utiliser notre ordi personnel pour travailler chez nous, et il se trouve que ces ordis sont parfois équipés de webcam et micro.

Qui parle d'hypocrisie ?
Vous verrez qu'après, l'institution et les établissements vont estimer que ces utilisations et pratiques régulières sont un dû.
Et nul ne sera payé plus pour ce énième supplément de travail, parce que je suis désolée, cela en constitue un - et conséquent - au départ, et par la suite aussi en termes d’assiduité et régularité, quoi qu'on veuille en dire et même si cette impression se délite avec l'habitude et la routine.
L'utilisation telle que décrite par anthinéa me paraît intéressante, même si personnellement j'ai choisi de fonctionner autrement (création d'un site pour mutualiser ce que je donne chaque semaine, et cela pourra me servir par la suite. Mais bon pareil la première semaine je n'en ai pas vu le bout entre ça à concevoir, et le travail à donner. Et je ne me leurre pas non plus, si je choisis par la suite de laisser vie à ce site, ça me prendra du temps et de l'investissement, donc malgré tout, ça reste une possibilité).

Et concernant les visios dans le cadre du confinement, je ne parle même pas du côté intrusif, le temps à passer supplémentaire dans la vie privée, surtout si on est seule avec ses enfants ou même si simplement enfants par la maison à garder. Quand ils sont petits ils vont se garder tous seuls pendant 1h30 ou 2h ??? L'autre fois j'ai dû en faire une avec l'administration, comme d'autres collègues. Ben mon mari gardait les enfants pendant ce temps. Super. S'il n'avait pas été là je crois que j'aurais dit non, c'est tout. Et moi j'étais dans un coin avec mon téléphone, à attendre me faire suer pendant 1h et demi. Super aussi. Après je comprends l'utilisation d'anthinéa, qui paraît chouette, mais moi je ne souhaiterais pas pratiquer, parce que c'est juste pénible par rapport à ma vie. Vraiment pénible. Chacun adapte en fonction au mieux.

Mais je ne parle pas non plus des éventuels mauvais gosses qui sont susceptibles de récupérer nos têtes en photos ou vidéos pour ensuite s'amuser avec en faisant n'importe quoi. J'estime que nous n'avons pas à devoir supposer, anticiper, craindre, redouter, résoudre, s'ennuyer, se prendre la tête, devoir surveiller, aller porter plainte ou je ne sais encore, avec ce genre de problématique.

Complètement hors sol.
A un moment les gens on une vie.
Et si pour certaines personnes il s'agit "d'hypocrisie" que d'exprimer ces éléments, ce n'est que leur avis subjectif sur la question parce que je ne suis en aucun cas d'accord avec ce genre d'avis....

Je pense que chacun s'est posé la question de l'usage qu'il souhaitait faire de son matériel en période de continuité pédagogique. Tout comme chacun (ou presque) s'est demandé s'il ne se sciait pas la branche sur laquelle il est assis en causant du tort à la profession de cette façon.

Je n'ai bien évidemment pas trouvé réponses à ces questions...

Mais que faudrait-il faire, selon vous ?
Mathador
Mathador
Grand sage

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Mathador le Sam 11 Avr 2020 - 12:27
Le minimum syndical. Rappelons que la réforme des retraites n'est que suspendue…

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
avatar
User10247
Niveau 9

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par User10247 le Sam 11 Avr 2020 - 12:29
J'estime déjà faire le minimum syndical, c'est à dire juste ce qu'il faut pour que mes élèves bénéficient d'un cours de qualité.

La limite est très subjective...
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 6

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par TrucOuBidule le Sam 11 Avr 2020 - 12:35
@A Tuin a écrit:
@Rosanette a écrit:
@A Tuin a écrit: accepter tout et n'importe quoi en termes d'utilisation du matériel personnel,


Arrêtons l'hypocrisie sur ce point,  on est une écrasante majorité à utiliser notre ordi personnel pour travailler chez nous, et il se trouve que ces ordis sont parfois équipés de webcam et micro.

Qui parle d'hypocrisie ?
Vous verrez qu'après, l'institution et les établissements vont estimer que ces utilisations et pratiques régulières sont un dû.
Et nul ne sera payé plus pour ce énième supplément de travail, parce que je suis désolée, cela en constitue un - et conséquent - au départ, et par la suite aussi en termes d’assiduité et régularité, quoi qu'on veuille en dire et même si cette impression se délite avec l'habitude et la routine.
L'utilisation telle que décrite par anthinéa me paraît intéressante, même si personnellement j'ai choisi de fonctionner autrement (création d'un site pour mutualiser ce que je donne chaque semaine, et cela pourra me servir par la suite. Mais bon pareil la première semaine je n'en ai pas vu le bout entre ça à concevoir, et le travail à donner. Et je ne me leurre pas non plus, si je choisis par la suite de laisser vie à ce site, ça me prendra du temps et de l'investissement, donc malgré tout, ça reste une possibilité).

Et concernant les visios dans le cadre du confinement, je ne parle même pas du côté intrusif, le temps à passer supplémentaire dans la vie privée, surtout si on est seule avec ses enfants ou même si simplement enfants par la maison à garder.

Et je ne parle pas non plus des éventuels mauvais gosses qui sont susceptibles de récupérer nos têtes en photos ou vidéos pour ensuite s'amuser avec en faisant n'importe quoi. J'estime que nous n'avons pas à devoir supposer, anticiper, craindre, redouter, résoudre, s'ennuyer, se prendre la tête, devoir surveiller, aller porter plainte ou je ne sais encore, avec ce genre de problématique.

Complètement hors sol.
A un moment les gens on une vie.
Et si pour certaines personnes il s'agit "d'hypocrisie" que d'exprimer ces éléments, ce n'est que leur avis subjectif sur la question parce que je ne suis en aucun cas d'accord avec ce genre d'avis....

Bonjour,
je suis complètement d'accord avec tout ce que A Tuin a évoqué (pour le matériel et le rapport à la vie privée).

Concernant les achats de matériel perso à des fins pro, j'avais évoqué en tout début de confinement que certains de vos collègues ont d'ordinaire besoin de plus de matériel que d'autres pour travailler en présentiel.
Si on pousse le raisonnement, on pourrait dire que les collègues d'EPS n'ont qu'à acheter sur leurs deniers le matériel sportif, les collègues d'arts n'ont qu'à financer l'éventuel piano présent en classe (ainsi que son accord annuel) ou le matériel pour des pratiques artistiques plastiques, les collègues de sciences n'ont qu'à se débrouiller pour financer le matos de labo etc et si cela semble me concerner, c'est parce que je suis en techno et que le "numérique" est la porte ouverte à cette ambiguïté.
Ok pour un ordi perso "connecté" comme tous les profs (et encore, quand on y pense) mais non pour un smartphone autofinancé, non pour un drone, non pour une imprimante 3d (voire une fraiseuse à commande numérique), non pour équiper une salle (mon BO mentionne 18 postes élève normalement), non pour le financement de licence logicielle... Mon employeur exige que j'enseigne certaines choses qui nécessitent un type d'environnement, il n'a qu'à me fournir le matériel.  Où serait la limite sinon ?
Après, si on estime que tout ça c'est trop cher voire inutile, bah on arrête l'enseignement secondaire collège et on restreint à maths / français...

Au-delà de cela, les GAFAM peuvent se gaver sur le dos de l'incompétence de notre employeur (et quand je vois les prévisions concernant l'appli de traçage des malades que Google et Apple vont cocréer... je m'apprête personnellement à abondonner mon "téléphone intelligent").
Et quand la plupart des collègues ne voient pas le mal de faire utiliser des plate-formes douteuses à des mineurs de moins de 15 ans, qu'ils s'étonnent par la suite de voir des intrusions se faire voire pire (insultes et porno), comment dire...

J'arrête là mais je trouve en effet que sur pas mal de fils, une inconséquence effrayante se manifeste et que c'est assez décevant d'une profession qui après, s'étonnerait de passer de "cadres et professions intellectuelles supérieures" à "professions intermédiaires" dans le classement INSEE.

TrucOuBidule
zigmag17
zigmag17
Expert

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par zigmag17 le Sam 11 Avr 2020 - 12:38
Florine98 a écrit:
@A Tuin a écrit:
@Rosanette a écrit:
@A Tuin a écrit: accepter tout et n'importe quoi en termes d'utilisation du matériel personnel,


Arrêtons l'hypocrisie sur ce point,  on est une écrasante majorité à utiliser notre ordi personnel pour travailler chez nous, et il se trouve que ces ordis sont parfois équipés de webcam et micro.

Qui parle d'hypocrisie ?
Vous verrez qu'après, l'institution et les établissements vont estimer que ces utilisations et pratiques régulières sont un dû.
Et nul ne sera payé plus pour ce énième supplément de travail, parce que je suis désolée, cela en constitue un - et conséquent - au départ, et par la suite aussi en termes d’assiduité et régularité, quoi qu'on veuille en dire et même si cette impression se délite avec l'habitude et la routine.
L'utilisation telle que décrite par anthinéa me paraît intéressante, même si personnellement j'ai choisi de fonctionner autrement (création d'un site pour mutualiser ce que je donne chaque semaine, et cela pourra me servir par la suite. Mais bon pareil la première semaine je n'en ai pas vu le bout entre ça à concevoir, et le travail à donner. Et je ne me leurre pas non plus, si je choisis par la suite de laisser vie à ce site, ça me prendra du temps et de l'investissement, donc malgré tout, ça reste une possibilité).

Et concernant les visios dans le cadre du confinement, je ne parle même pas du côté intrusif, le temps à passer supplémentaire dans la vie privée, surtout si on est seule avec ses enfants ou même si simplement enfants par la maison à garder. Quand ils sont petits ils vont se garder tous seuls pendant 1h30 ou 2h ??? L'autre fois j'ai dû en faire une avec l'administration, comme d'autres collègues. Ben mon mari gardait les enfants pendant ce temps. Super. S'il n'avait pas été là je crois que j'aurais dit non, c'est tout. Et moi j'étais dans un coin avec mon téléphone, à attendre me faire suer pendant 1h et demi. Super aussi. Après je comprends l'utilisation d'anthinéa, qui paraît chouette, mais moi je ne souhaiterais pas pratiquer, parce que c'est juste pénible par rapport à ma vie. Vraiment pénible. Chacun adapte en fonction au mieux.

Mais je ne parle pas non plus des éventuels mauvais gosses qui sont susceptibles de récupérer nos têtes en photos ou vidéos pour ensuite s'amuser avec en faisant n'importe quoi. J'estime que nous n'avons pas à devoir supposer, anticiper, craindre, redouter, résoudre, s'ennuyer, se prendre la tête, devoir surveiller, aller porter plainte ou je ne sais encore, avec ce genre de problématique.

Complètement hors sol.
A un moment les gens on une vie.
Et si pour certaines personnes il s'agit "d'hypocrisie" que d'exprimer ces éléments, ce n'est que leur avis subjectif sur la question parce que je ne suis en aucun cas d'accord avec ce genre d'avis....

Je pense que chacun s'est posé la question de l'usage qu'il souhaitait faire de son matériel en période de continuité pédagogique. Tout comme chacun (ou presque) s'est demandé s'il ne se sciait pas la branche sur laquelle il est assis en causant du tort à la profession de cette façon.

Je n'ai bien évidemment pas trouvé réponses à ces questions...

Mais que faudrait-il faire, selon vous ?

Florine 98 j'ai la réponse: ce qu'il faut faire à mon sens c'est utiliser les outils que l'EN nous fournit, ni plus ni moins, à savoir pronote, l'ENT et les mails pro. C'est la seule façon de préserver son environnement personnel , son droit à l'image etc, et le seul moyen de montrer, puisqu'il s'agit d'outils défaillants, les dysfonctionnements de l'institution.
Utiliser d'autres outils plus efficaces c'est chercher à améliorer soi-même un système qui ne nous permet pas, puisque ce n'est pas sa nature (du moins pour l'instant) de travailler à distance. Utiliser ces outils permet de cautionner le fait que notre bonne volonté remédie aux défaillances. Bientôt ces outils nous seront imposés.
Il est scandaleux je trouve d'entendre en ce moment que l'on en est à fournir du matériel de protection donné par des "cicils" aux hôpitaux honteusement appauvris par des décennies de capitalisation forcenée. On peut l'entendre, à  regret, uniquement parce qu'il s'agit de sauver des vies.
Dans l'EN nous ne sommes pas vitaux à ce point. Devoir sans arrêt pallier, ou pallier à ( pardon je ne retiens jamais la grammaire correcte dans cette expression pale ) ce qui ne fonctionne pas, c'est trop facile pour le Ministère qui peut ensuite se défausser de tous ses manquements.
Chacun travaille comme il le veut, aucune critique là-dedans. C'est juste qu'à mon avis en effet on se tire une balle dans le pied en voulant toujours bien faire alors que l'on ne nous en donne jamais les moyens, ni matériels ni financiers ni humains (RIP le Service Public en général d'ailleurs)
Mathador
Mathador
Grand sage

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Mathador le Sam 11 Avr 2020 - 12:48
@zigmag17 a écrit:
Florine98 a écrit:Je pense que chacun s'est posé la question de l'usage qu'il souhaitait faire de son matériel en période de continuité pédagogique. Tout comme chacun (ou presque) s'est demandé s'il ne se sciait pas la branche sur laquelle il est assis en causant du tort à la profession de cette façon.

Je n'ai bien évidemment pas trouvé réponses à ces questions...

Mais que faudrait-il faire, selon vous ?

Florine 98 j'ai la réponse: ce qu'il faut faire à mon sens c'est utiliser les outils que l'EN nous fournit, ni plus ni moins, à savoir pornote, l'ENT et les mails pro. C'est la seule façon de préserver son environnement personnel , son droit à l'image etc, et le seul moyen de montrer, puisqu'il s'agit d'outils défaillants, les dysfonctionnements de l'institution.

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 437980826
Plus sérieusement, étant donné que l'EN ne me paye pas d'ordi je considère qu'en m'étant connecté sur Pronote après le 17 mars j'ai déjà fait plus que ce que l'EN était en droit d'attendre de moi. D'autant plus que le télétravail est réglementé et que le décret n°2016-151 stipule notamment les dispositions suivantes:
Article 5 En savoir plus sur cet article...

Modifié par Décret n°2019-637 du 25 juin 2019 - art. 2


L'exercice des fonctions en télétravail est accordé sur demande écrite de l'agent. Celle-ci précise les modalités d'organisation souhaitées, notamment les jours de la semaine travaillés sous cette forme ainsi que le ou les lieux d'exercice.

[…]

Article 6 En savoir plus sur cet article...


Les agents exerçant leurs fonctions en télétravail bénéficient des mêmes droits et obligations que les agents exerçant sur leur lieu d'affectation.
L'employeur prend en charge les coûts découlant directement de l'exercice des fonctions en télétravail, notamment le coût des matériels, logiciels, abonnements, communications et outils ainsi que de la maintenance de ceux-ci.
Le vrai minimum syndical pour nous en cette période est donc clair: zéro, rien, nothing, nichts.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
zigmag17
zigmag17
Expert

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par zigmag17 le Sam 11 Avr 2020 - 12:51
@Mathador a écrit:
@zigmag17 a écrit:
Florine98 a écrit:Je pense que chacun s'est posé la question de l'usage qu'il souhaitait faire de son matériel en période de continuité pédagogique. Tout comme chacun (ou presque) s'est demandé s'il ne se sciait pas la branche sur laquelle il est assis en causant du tort à la profession de cette façon.

Je n'ai bien évidemment pas trouvé réponses à ces questions...

Mais que faudrait-il faire, selon vous ?

Florine 98 j'ai la réponse: ce qu'il faut faire à mon sens c'est utiliser les outils que l'EN nous fournit, ni plus ni moins, à savoir pornote, l'ENT et les mails pro. C'est la seule façon de préserver son environnement personnel , son droit à l'image etc, et le seul moyen de montrer, puisqu'il s'agit d'outils défaillants, les dysfonctionnements de l'institution.

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 437980826
Plus sérieusement, étant donné que l'EN ne me paye pas d'ordi je considère qu'en m'étant connecté sur Pronote après le 17 mars j'ai déjà fait plus que ce que l'EN était en droit d'attendre de moi. D'autant plus que le télétravail est réglementé et que le décret n°2016-151 stipule notamment les dispositions suivantes:
Article 5 En savoir plus sur cet article...

   Modifié par Décret n°2019-637 du 25 juin 2019 - art. 2


L'exercice des fonctions en télétravail est accordé sur demande écrite de l'agent. Celle-ci précise les modalités d'organisation souhaitées, notamment les jours de la semaine travaillés sous cette forme ainsi que le ou les lieux d'exercice.

[…]

Article 6 En savoir plus sur cet article...


Les agents exerçant leurs fonctions en télétravail bénéficient des mêmes droits et obligations que les agents exerçant sur leur lieu d'affectation.
L'employeur prend en charge les coûts découlant directement de l'exercice des fonctions en télétravail, notamment le coût des matériels, logiciels, abonnements, communications et outils ainsi que de la maintenance de ceux-ci.
Le vrai minimum syndical pour nous en cette période est donc clair: zéro, rien, nothing, nichts.

Ca c'est pas sympa, je viens d'éditer c'est juste waouh!! Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 437980826 Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 437980826
zigmag17
zigmag17
Expert

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par zigmag17 le Sam 11 Avr 2020 - 12:52
En même temps on peut dire que l'EN a été bien déshabillée depuis qu'on la connaît! abi abi
PrCosinus
PrCosinus
Niveau 5

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par PrCosinus le Sam 11 Avr 2020 - 13:37
A ceux qui s'émeuvent de devoir acheter du matériel informatique sur leurs deniers à des fins professionnelles, je signale qu'il y a un abattement de 10% des impôts pour ce genre de frais. Et si vous estimez que 10% ne couvrent pas vos frais, dans ce cas vous passez en frais réels.

_________________
"Plus j'aime mon métier et moins je supporte ma profession." (J-L Godard).
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Rosanette le Sam 11 Avr 2020 - 13:38
@Mathador a écrit:
Plus sérieusement, étant donné que l'EN ne me paye pas d'ordi je considère qu'en m'étant connecté sur Pronote après le 17 mars j'ai déjà fait plus que ce que l'EN était en droit d'attendre de moi. D'autant plus que le télétravail est réglementé et que le décret n°2016-151 stipule notamment les dispositions suivantes:
Article 5 En savoir plus sur cet article...

   Modifié par Décret n°2019-637 du 25 juin 2019 - art. 2


L'exercice des fonctions en télétravail est accordé sur demande écrite de l'agent. Celle-ci précise les modalités d'organisation souhaitées, notamment les jours de la semaine travaillés sous cette forme ainsi que le ou les lieux d'exercice.

[…]

Article 6 En savoir plus sur cet article...


Les agents exerçant leurs fonctions en télétravail bénéficient des mêmes droits et obligations que les agents exerçant sur leur lieu d'affectation.
L'employeur prend en charge les coûts découlant directement de l'exercice des fonctions en télétravail, notamment le coût des matériels, logiciels, abonnements, communications et outils ainsi que de la maintenance de ceux-ci.
Le vrai minimum syndical pour nous en cette période est donc clair: zéro, rien, nothing, nichts.

Bah non, en fait, sinon ce serait de l'abandon de poste, le chèque est tombé à la fin du mois il me semble.

A fortiori quand le prof n'a fait aucune demande au lycée concernant un prêt envisageable de matériel (parce que des tablettes et des webcams/casques micro qui prennent la poussière dans les bahuts, il y en a).

On est payé pour faire de la continuité pédagogique, on a plusieurs moyens de le faire, et le cas échéant ce sera à nous d'apporter une preuve de tout : de notre travail, de nos difficultés à assurer cette continuité et de ce qu'on a fait pour solliciter de l'aide.
Mathador
Mathador
Grand sage

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Mathador le Sam 11 Avr 2020 - 13:43
@Rosanette a écrit:Bah non, en fait, sinon ce serait de l'abandon de poste, le chèque est tombé à la fin du mois il me semble.

A fortiori quand le prof n'a fait aucune demande au lycée concernant un prêt envisageable de matériel (parce que des tablettes et des webcams/casques micro qui prennent la poussière dans les bahuts, il y en a).

Et les abonnements Internet aussi ils prennent la poussière au lycée ? Certes j'ai accès au net, vous pouvez en témoigner, mais pour exiger que je m'en serve à des fins professionnelles mon employeur doit casquer conformément au décret de 2016. Pour l'instant je n'ai pas eu écho du moindre centime venant du rectorat pour me défrayer ma connexion.

@Rosanette a écrit:On est payé pour faire de la continuité pédagogique, on a plusieurs moyens de le faire, et le cas échéant ce sera à nous d'apporter une preuve de tout : de notre travail, de nos difficultés à assurer cette continuité et de ce qu'on a fait pour solliciter de l'aide.

Ce n'est pas ce que dit le décret de 2016.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
avatar
meevadeborah
Niveau 7

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par meevadeborah le Sam 11 Avr 2020 - 13:43
@PrCosinus a écrit:A ceux qui s'émeuvent de devoir acheter du matériel informatique sur leurs deniers à des fins professionnelles, je signale qu'il y a un abattement de 10% des impôts pour ce genre de frais. Et si vous estimez que 10% ne couvrent pas vos frais, dans ce cas vous passez en frais réels.

Je signale que certains ne paient pas d'impôts et qu'à ma connaissance, il ne s'agit pas là de crédit d'impôt mais de réduction.
Not a Panda
Not a Panda
Niveau 10

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Not a Panda le Sam 11 Avr 2020 - 13:46
@Mathador a écrit:
@zigmag17 a écrit:
Florine98 a écrit:Je pense que chacun s'est posé la question de l'usage qu'il souhaitait faire de son matériel en période de continuité pédagogique. Tout comme chacun (ou presque) s'est demandé s'il ne se sciait pas la branche sur laquelle il est assis en causant du tort à la profession de cette façon.

Je n'ai bien évidemment pas trouvé réponses à ces questions...

Mais que faudrait-il faire, selon vous ?

Florine 98 j'ai la réponse: ce qu'il faut faire à mon sens c'est utiliser les outils que l'EN nous fournit, ni plus ni moins, à savoir pornote, l'ENT et les mails pro. C'est la seule façon de préserver son environnement personnel , son droit à l'image etc, et le seul moyen de montrer, puisqu'il s'agit d'outils défaillants, les dysfonctionnements de l'institution.

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 437980826
Plus sérieusement, étant donné que l'EN ne me paye pas d'ordi je considère qu'en m'étant connecté sur Pronote après le 17 mars j'ai déjà fait plus que ce que l'EN était en droit d'attendre de moi. D'autant plus que le télétravail est réglementé et que le décret n°2016-151 stipule notamment les dispositions suivantes:
Article 5 En savoir plus sur cet article...

   Modifié par Décret n°2019-637 du 25 juin 2019 - art. 2


L'exercice des fonctions en télétravail est accordé sur demande écrite de l'agent. Celle-ci précise les modalités d'organisation souhaitées, notamment les jours de la semaine travaillés sous cette forme ainsi que le ou les lieux d'exercice.

[…]

Article 6 En savoir plus sur cet article...


Les agents exerçant leurs fonctions en télétravail bénéficient des mêmes droits et obligations que les agents exerçant sur leur lieu d'affectation.
L'employeur prend en charge les coûts découlant directement de l'exercice des fonctions en télétravail, notamment le coût des matériels, logiciels, abonnements, communications et outils ainsi que de la maintenance de ceux-ci.
Le vrai minimum syndical pour nous en cette période est donc clair: zéro, rien, nothing, nichts.

Je vais faire l'avocat du diable : la direction pourrait-elle exiger que nous venions au lycée (une fois par semaine par exemple) pour y utiliser les ordinateurs ? Au nom de la continuité du service public.
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Rosanette le Sam 11 Avr 2020 - 13:49
@Mathador a écrit:
@Rosanette a écrit:Bah non, en fait, sinon ce serait de l'abandon de poste, le chèque est tombé à la fin du mois il me semble.

A fortiori quand le prof n'a fait aucune demande au lycée concernant un prêt envisageable de matériel (parce que des tablettes et des webcams/casques micro qui prennent la poussière dans les bahuts, il y en a).

Et les abonnements Internet aussi ils prennent la poussière au lycée ? Certes j'ai accès au net, vous pouvez en témoigner, mais pour exiger que je m'en serve à des fins professionnelles mon employeur doit casquer conformément au décret de 2016. Pour l'instant je n'ai pas eu écho du moindre centime venant du rectorat pour me défrayer ma connexion.

@Rosanette a écrit:On est payé pour faire de la continuité pédagogique, on a plusieurs moyens de le faire, et le cas échéant ce sera à nous d'apporter une preuve de tout : de notre travail, de nos difficultés à assurer cette continuité et de ce qu'on a fait pour solliciter de l'aide.

Ce n'est pas ce que dit le décret de 2016.

Non c'est ce que dit la circulaire du MEN sur le confinement, m'enfin ! On est pas dans le cas de fonctionnaires dans un cadre classique de mise en place du télétravail. On n'est normalement pas éligible au télétravail.
Sinon la procédure serait autrement plus contraignante, avec respect strict de l'EDT.


Aucun décret n'a été publié sur les enseignants en dehors de la mise en place de la continuité péda.
Quant à l'abonnement, des associations œuvrent pour les élèves et personnels en situation de fracture numérique, elles sont d'ailleurs assez débordées avec les demandes des bahuts en ce moment (Emmaüs Connect par exemple).

Et je voudrais bien savoir sur quelle base on est censé rembourser votre abonnement perso qui vous sert aussi en ce moment à des fins pros. Vous gardez un compteur de votre temps de connexion.

Je trouve ça assez incroyable, on est payé sans pouvoir faire notre boulot correctement mais il faudrait chercher à mégoter, sans prendre en compte ce qui existe déjà comme aide, y compris comme aide fiscale.


Dernière édition par Rosanette le Sam 11 Avr 2020 - 13:50, édité 1 fois
Isis39
Isis39
Bon génie

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 3 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Isis39 le Sam 11 Avr 2020 - 13:50
@PrCosinus a écrit:A ceux qui s'émeuvent de devoir acheter du matériel informatique sur leurs deniers à des fins professionnelles, je signale qu'il y a un abattement de 10% des impôts pour ce genre de frais. Et si vous estimez que 10% ne couvrent pas vos frais, dans ce cas vous passez en frais réels.

Donc les personnes qui n'achètent pas de matériel informatique sur leurs deniers à des fins professionnelles ne bénéficient pas de cet abattement de 10% ?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum