Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cath
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cath le Mar 30 Juin 2020 - 19:15
Mais euh, ils sont fous chez toi ?
Dis que tu le feras sur le pc que ton ministère te fournira. Le tien, c'est le tien, tu mets ce que tu veux dessus. D'ailleurs tu n'en as pas.
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Mar 30 Juin 2020 - 19:59
C'est quoi cette lubie ? Et d'abord, ils veulent te faire installer quoi? La classe virtuelle du CNED, ça ne leur va pas? C'est quel logiciel qu'ils veulent que tu installes?
Déjà chez nous, on nous a demandé d'installer Skype pour les réunions, je l'ai fait mais j'ai râlé (je ne mets pas de produits Microsoft sur mon Linux normalement...) Alors qu'on a des solutions fournies par l'académie... qui sont nettement plus efficaces et moins pourries.

Sinon, pour la classe virtuelle, c'est quasiment infaisable à la souris, il faut impérativement une tablette graphique si on veut être lisible et éviter la tendinite de la souris (pour écrire sur le tableau blanc du CNED car si on utilise le clavier, c'est franchement trop petit pour les élèves qui ont un portable, pour la géométrie, pour les fractions...). En plus beaucoup d'élèves n'assistent pas car l'ordinateur est utilisé par maman, papa, le frère... si les tiens ont tous un smartphone, c'est différent, mais ça reste peu pratique.
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ajonc35 le Mar 30 Juin 2020 - 20:08
Merci mes néo. Oui ils sont fous. On n'était tellement pas préparé que maintenant ils veulent mettre le paquet, donner une bonne image de notre lep, recruter dans les collèges des environs,..... ( en fin c'est ce que je pense).
Ils imaginent donc une procédure comme maintenant avec des demi-groupes .
Donc comme ils ne peuvent nous obliger à installer le matériel sur notre PC, ils feraient en sorte que nous venions travailler au lycée ( connexion pourrie, mais à la rentrée tout ira mieux, cela fait des années et c'est devenu un défi entre nous) pour faire ces visios ( par exemple un prof par classe équipée), d'où les deux questions. Mais moi, je suis un peu têtue ( à l'ouest) quand on me dit d'aller à gauche je vais à droite si je n'en vois pas l'intérêt.  Les élèves que j'ai revus, ont certes regretté que je n'en ai pas fait mais m'ont dit que les exercices proposés leur avaient plu ( mode travail quand même) mais que cela leur avait demandé du temps.
Dans mon LEP, le gâteau est tellement pourri qu'on met de la crème dessus en pensant qu'il sera meilleur.
Pour répondre à vos interrogations, notre cde adjoint nous a dit qu'il allait falloir préparer nos cours dans cette perspective d'une reprise en demi-teinte et donc travailler durant l'été. Quand on le connait, c'est une histoire pour rire chez Carambar.
Pour te répondre Dalva, je pense que visio dans leur tête c'est avoir un contact direct avec les élèves, pas forcément ta bobine. Mais il est vrai qu'ils doivent être clairs. Je reprends aussi tes phrases :"Sinon, c'est juste vous pourrir vos conditions de travail encore un peu plus, d'une part. Et d'autre part, peut-on vraiment nous obliger à faire cours à distance ? " Oui notre CDE et son adjoint trouvent que nous ne travaillons pas assez. Pour la seconde, ils auraient été bien malins de nous faire venir en plein confinement puisque les Ecoles étaient fermées. ( Quant à moi dans un cluster avant le confinement total, ils n'auraient même pas pu me faire revenir. Me suis débrouillée toute seule au début sans un mot de mon CDE ou de son adjoint qui tous deux m'ont laissé tomber comme une vieille chaussette)
Donc visio, pas visio chez loi ou au LEp = liberté, la mienne?


Dernière édition par Ajonc35 le Mar 30 Juin 2020 - 21:32, édité 2 fois
EdithW
EdithW
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par EdithW le Mar 30 Juin 2020 - 20:35
Mon conjoint a plusieurs élèves qui sont revenus aujourd'hui, 30 juin Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 2314601941 pourquoi pas, hein...
Au collège de mes filles, les surveillants ont quasiment supplié les élèves de ne pas revenir jeudi-vendredi, jours de réunion, donc les surveillant, qui habituellement soufflent un chouïa et s'attaquent aux manuels, devront "garder" les présents. J'en ai une qui veut quand même y aller jusqu'au bout!
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Mar 30 Juin 2020 - 21:00
Je serais extrêmement curieuse de connaître le texte qui puisse permettre à vos chefs de vous contraindre à installer quoi que ce soit sur votre matériel personnel, Ajonc. Il veut aussi vous obliger à prendre la fibre, ou une clé 4G, pendant qu'il y est ?
Il me semble prudent de vous faire conseiller par un syndicat.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ajonc35 le Mar 30 Juin 2020 - 21:29
@henriette a écrit:Je serais extrêmement curieuse de connaître le texte qui puisse permettre à vos chefs de vous contraindre à installer quoi que ce soit sur votre matériel personnel, Ajonc. Il veut aussi vous obliger à prendre la fibre, ou une clé 4G, pendant qu'il y est ?
Il me semble prudent de vous faire conseiller par un syndicat.
Merci Henriette. Notre Direction a résolu le problème puisqu'elle veut nous contraindre à revenir au lep si un nouvel événement de ce type se reproduisait ( sauf qu'elle oublie qu'il y aura toujours des collégues qui ne pourront revenir pour x raisons, voir crise covid ), pour faire ces visios. D'où mes questions? Est ce mieux et que veut dire mieux? Ou est notre liberté car même en nous faisant revenir nous sommes souverains de nos choix? Donc à distance chez soi ou à distance au lep, rien ne peut m'obliger à faire ces visios. Je ne comprends pas cette obstination car pour moi une visio ne garantit rien en terme de travail auprès des élèves. Ou plutôt je la comprends car cela fait bien, moderne, etc.. dans la vitrine surtout quand la réserve est vide. ( Dans notre lep, les élèves sont contents, plutôt contents, de l'enseignement et du secretariat pédagogique mais pas du reste : self, internat, foyer - qui ne porte que le nom, ....)
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Mar 30 Juin 2020 - 21:48
@Ajonc35 a écrit:
@henriette a écrit:Je serais extrêmement curieuse de connaître le texte qui puisse permettre à vos chefs de vous contraindre à installer quoi que ce soit sur votre matériel personnel, Ajonc. Il veut aussi vous obliger à prendre la fibre, ou une clé 4G, pendant qu'il y est ?
Il me semble prudent de vous faire conseiller par un syndicat.
Merci Henriette. Notre Direction a résolu le problème puisqu'elle veut nous contraindre à revenir au lep si un nouvel événement de ce type se reproduisait ( sauf qu'elle oublie qu'il y aura toujours des collégues qui ne pourront revenir pour x raisons, voir crise covid ), pour faire ces visios. D'où mes questions? Est ce mieux et que veut dire mieux? Ou est notre liberté car même en nous faisant revenir nous sommes souverains de nos choix? Donc à distance chez soi ou à distance au lep, rien ne peut m'obliger à faire ces visios. Je ne comprends pas cette obstination car pour moi une visio ne garantit rien en terme de travail auprès des élèves. Ou plutôt je la comprends car cela fait bien, moderne, etc.. dans la vitrine surtout quand la réserve est vide. ( Dans notre lep, les élèves sont contents, plutôt contents, de l'enseignement et du secretariat pédagogique mais pas du reste : self, internat, foyer - qui ne porte que le nom, ....)
Si votre connexion est mauvaise, ça ne marchera de toute manière pas. Dans le cas où vous seriez obligés, tu laisses les collègues t'y coller en premier si tu peux, tu t'y colles un jour ou 2 si vraiment tu n'as pas le choix, puis vous vous mettez à plusieurs pour leur montrer que ce n'est pas possible.
La visio, ça a surtout l'intérêt de garder le contact avec les élèves. D'un point de vue pédagogique, je ne suis pas convaincue (ou alors je ne sais pas faire). Il est impossible de savoir si le rythme est bon où pas. Parfois j'ai fait des corrections, pour réaliser après que c'était inutile, un seul élève n'avait pas réussi l'exercice... la plupart du temps ils sont totalement passifs (le seul moyen de les faire se bouger un peu c'est lancer un sondage, on peut le faire avec le CNED). Je suis plus convaincue par des capsules vidéos, même si ce n'est pas génial et que ça prend du temps (j'en ai fait sur le tard pour des corrections, en parallèle des corrections papier, les élèves m'ont dit qu'ils appréciaient). J'ai aussi fait des visios ponctuellement avec un seul élève...

Rien à voir mais j'ai envoyé un document aux parents, et je viens de réaliser d'après leurs réponses qu'une bonne partie des messages que les élèves m'ont envoyés ont simplement disparu ! (je ne les ai jamais reçus, et les parents n'ont jamais été avertis, les messages ont été avalés par l'ENT... parce que je n'ai pas coché la case "accepte de recevoir des mails des parents". À ma décharge, on a 2 ENT, et j'ai toujours dit aux élèves d'utiliser l'autre, mais pas certains de mes collègues)
dryade
dryade
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par dryade le Mar 30 Juin 2020 - 21:59
@Ajonc35 a écrit: Me suis débrouillée toute seule au début sans un mot de mon CDE ou de son adjoint qui tous deux m'ont laissé tomber comme une vieille chaussette

Oui, on peut supposer qu'ils étaient débordés.
Quoi qu'il en soit, notre employeur peut nous obliger à télétravailler, oui, selon des règles strictes (choix, temps partiel, fourniture du matériel...). Et non, notre employeur ne peut pas nous obliger à faire des "visio" car nous avons, comme toute le monde, notre droit à l'image. Si nous ne voulons pas faire les guignolos (à notre insu) sur le net, nous n'y sommes pas obligés. Manquerait plus que ça !
Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Isis39 le Mar 30 Juin 2020 - 22:01
Ce qui m'énerve profondément c'est que depuis le fin du confinement les cours à distance c'est devenu les cours en visio. Hors des visio, point de salut. "Le prof de ma fille n'a jamais fait de visio !"
Mais zut ! Ce n'est qu'une possibilité parmi d'autres !!
avatar
meevadeborah
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par meevadeborah le Mar 30 Juin 2020 - 22:16
@Ajonc35 a écrit:Merci mes néo. Oui ils sont fous. On n'était tellement pas préparé que maintenant ils veulent mettre le paquet, donner une bonne image de notre lep, recruter dans les collèges des environs,..... ( en fin c'est ce que je pense).
Ils imaginent donc une procédure comme maintenant avec des demi-groupes .
Donc comme ils ne peuvent nous obliger à installer le matériel sur notre PC, ils feraient en sorte que nous venions travailler au lycée ( connexion pourrie, mais à la rentrée tout ira mieux, cela fait des années et c'est devenu un défi entre nous) pour faire ces visios ( par exemple un prof par classe équipée), d'où les deux questions. Mais moi, je suis un peu têtue ( à l'ouest) quand on me dit d'aller à gauche je vais à droite si je n'en vois pas l'intérêt.  Les élèves que j'ai revus, ont certes regretté que je n'en ai pas fait mais m'ont dit que les exercices proposés leur avaient plu ( mode travail quand même) mais que cela leur avait demandé du temps.
Dans mon LEP, le gâteau est tellement pourri qu'on met de la crème dessus en pensant qu'il sera meilleur.
Pour répondre à vos interrogations, notre cde adjoint nous a dit qu'il allait falloir préparer nos cours dans cette perspective d'une reprise en demi-teinte et donc travailler durant l'été. Quand on le connait, c'est une histoire pour rire chez Carambar.
Pour te répondre Dalva, je pense que visio dans leur tête c'est avoir un contact direct avec les élèves, pas forcément ta bobine. Mais il est vrai qu'ils doivent être clairs. Je reprends aussi tes phrases :"Sinon, c'est juste vous pourrir vos conditions de travail encore un peu plus, d'une part. Et d'autre part, peut-on vraiment nous obliger à faire cours à distance ? " Oui notre CDE et son adjoint trouvent que nous ne travaillons pas assez. Pour la seconde, ils auraient été bien malins de nous faire venir en plein confinement puisque les Ecoles étaient fermées. ( Quant à moi dans un cluster avant le confinement total, ils n'auraient même pas pu me faire revenir. Me suis débrouillée toute seule au début sans un mot de mon CDE ou de son adjoint qui tous deux m'ont laissé tomber comme une vieille chaussette)
Donc visio, pas visio chez loi ou au LEp = liberté, la mienne?

Ton histoire de gâteau, Ajonc35, c'est même plus de la crème dessus mais une belle boîte autour et au final, le gâteau il n'existe même plus. J'ai pensé à cet extrait d'Adieu Gary Cooper de Romain Gary :
"- M’en fous, Bug. Parole d’honneur. M’en fous complètement. Si tu veux mon avis, il n’y a jamais été, le gâteau. Ils avaient oublié de l’y mettre, dans leur *** de boîte à gâteau U.S.A.
- Who took the cookie from the cookie jar, Lenny ? Il paraît que c’était le plus beau gâteau du monde.
- Sûr. Les plus beaux gâteaux, Bug, ce sont ceux qui n’existent pas. Dieu. Le communisme. La fraternité. L’Homme, avec un H grand comme ça." 

Voilà, on pourrait ajouter feu l'éducation nationale parmi les gâteaux.
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Mar 30 Juin 2020 - 22:21
Les visios... J'en ai fait mais ce n'était que la partie émergée de mon travail, d'une certaine façon. Pour mémoire : 1h/semaine de visio pour reprendre collectivement le travail hebdomadaire et incorporer quelques apports.

Mais avant cela : choix du texte, composition du questionnaire, mise en ligne et planification, temps d'échange via ENT/Mél/ou mini visio pour expliciter le travail à faire, récupération des travaux, lecture, analyse, réponses individuelles, puis donc reprise collective en visio. Puis envoi de synthèse écrite.

Bref la visio même pour ceux qui en ont fait n'était qu'une composante à mon avis mineure de notre enseignement à distance.

L'intérêt que j'y ai trouvé : établir un contact humain se rapprochant de celui d'un vrai cours, pour rassurer un peu les collégiens, réduire leur isolement, apporter un contrepoint à l'éclairage de la cellule familial (pas en concurrence, mais en complément).

Une chose est sûre, si notre CDE avait voulu me l'imposer, je n'en aurais pas fait.

Un autre point : 1h de visio par classe pour moi ça ne faisait que 4h de visio par semaine. La même chose pour un collègue de LV ou SVT etc, ce serait déjà entre 10 et 12h de visio par semaine.

Je n'ai jamais manqué de le rappeler aux élèves qui évoquaient M./Mme Tartempion qui ne faisait pas de visio.

Un point à ne pas négliger : même si c'est factuellement inexact, nos élèves ont souvent eu du mal à comprendre qu'on passait du temps pour eux quand ce n'était pas du temps d'échange direct.

Il est possible qu'une partie des parents ait aussi perdu de vue le travail non réalisé en lien direct avec leur enfant. Au hasard les parents avec lesquels le malentendu scolaire est le plus ancré.

Bref, il y a un problème de perception, mais il ne faut pas s'en scandaliser, par contre il faut absolument y remédier. Et surtout à la rentrée.

_________________
"Never complain, just fight."
Tivinou
Tivinou
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tivinou le Mar 30 Juin 2020 - 22:27
@Cath a écrit:Mais euh, ils sont fous chez toi ?
Dis que tu le feras sur le pc que ton ministère te fournira. Le tien, c'est le tien, tu mets ce que tu veux dessus. D'ailleurs tu n'en as pas.

En réalité je vois 2 problèmes différents. 
1. Le matériel.  @Ajonc précise que le CDE veut les faire venir au lycée où du matériel sera disponible.
Et là, il faudrait que tous les enseignants soient solidaires  et disent ensemble " Nous viendrons au lycée" ( je ne pense pas que le lycée puisse fournir du matériel chacun).
2. La liberté pédagogique. Peut-on imposer aux enseignants les classes virtuelles ?
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ajonc35 le Mar 30 Juin 2020 - 22:35
@Tivinou a écrit:
@Cath a écrit:Mais euh, ils sont fous chez toi ?
Dis que tu le feras sur le pc que ton ministère te fournira. Le tien, c'est le tien, tu mets ce que tu veux dessus. D'ailleurs tu n'en as pas.

En réalité je vois 2 problèmes différents. 
1. Le matériel.  @Ajonc précise que le CDE veut les faire venir au lycée où du matériel sera disponible.
Et là, il faudrait que tous les enseignants soient solidaires  et disent ensemble " Nous viendrons au lycée" ( je ne pense pas que le lycée puisse fournir du matériel chacun).
2. La liberté pédagogique. Peut-on imposer aux enseignants les classes virtuelles ?

C'est exactement cela.
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ajonc35 le Mar 30 Juin 2020 - 22:38
@Flo44 a écrit:
@Ajonc35 a écrit:
@henriette a écrit:Je serais extrêmement curieuse de connaître le texte qui puisse permettre à vos chefs de vous contraindre à installer quoi que ce soit sur votre matériel personnel, Ajonc. Il veut aussi vous obliger à prendre la fibre, ou une clé 4G, pendant qu'il y est ?
Il me semble prudent de vous faire conseiller par un syndicat.
Merci Henriette. Notre Direction a résolu le problème puisqu'elle veut nous contraindre à revenir au lep si un nouvel événement de ce type se reproduisait ( sauf qu'elle oublie qu'il y aura toujours des collégues qui ne pourront revenir pour x raisons, voir crise covid ), pour faire ces visios. D'où mes questions? Est ce mieux et que veut dire mieux? Ou est notre liberté car même en nous faisant revenir nous sommes souverains de nos choix? Donc à distance chez soi ou à distance au lep, rien ne peut m'obliger à faire ces visios. Je ne comprends pas cette obstination car pour moi une visio ne garantit rien en terme de travail auprès des élèves. Ou plutôt je la comprends car cela fait bien, moderne, etc.. dans la vitrine surtout quand la réserve est vide. ( Dans notre lep, les élèves sont contents, plutôt contents, de l'enseignement et du secretariat pédagogique mais pas du reste : self, internat, foyer - qui ne porte que le nom, ....)
Si votre connexion est mauvaise, ça ne marchera de toute manière pas. Dans le cas où vous seriez obligés, tu laisses les collègues t'y coller en premier si tu peux, tu t'y colles un jour ou 2 si vraiment tu n'as pas le choix, puis vous vous mettez à plusieurs pour leur montrer que ce n'est pas possible.
La visio, ça a surtout l'intérêt de garder le contact avec les élèves. D'un point de vue pédagogique, je ne suis pas convaincue (ou alors je ne sais pas faire). Il est impossible de savoir si le rythme est bon où pas. Parfois j'ai fait des corrections, pour réaliser après que c'était inutile, un seul élève n'avait pas réussi l'exercice... la plupart du temps ils sont totalement passifs (le seul moyen de les faire se bouger un peu c'est lancer un sondage, on peut le faire avec le CNED). Je suis plus convaincue par des capsules vidéos, même si ce n'est pas génial et que ça prend du temps (j'en ai fait sur le tard pour des corrections, en parallèle des corrections papier, les élèves m'ont dit qu'ils appréciaient). J'ai aussi fait des visios ponctuellement avec un seul élève...

Rien à voir mais j'ai envoyé un document aux parents, et je viens de réaliser d'après leurs réponses qu'une bonne partie des messages que les élèves m'ont envoyés ont simplement disparu ! (je ne les ai jamais reçus, et les parents n'ont jamais été avertis, les messages ont été avalés par l'ENT... parce que je n'ai pas coché la case "accepte de recevoir des mails des parents". À ma décharge, on a 2 ENT, et j'ai toujours dit aux élèves d'utiliser l'autre, mais pas certains de mes collègues)
Pour la connexion, ça fait des années que la Direction nous ballade avec l'an prochain ce sera mieux.
Garder le contact , on peut le faire autrement mais pourquoi pas. Pour le contact, la voix peut suffire.
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ajonc35 le Mar 30 Juin 2020 - 22:41
@Isis39 a écrit:Ce qui m'énerve profondément c'est que depuis le fin du confinement les cours à distance c'est devenu les cours en visio. Hors des visio, point de salut. "Le prof de ma fille n'a jamais fait de visio !"
Mais zut ! Ce n'est qu'une possibilité parmi d'autres !!
C'est le slogan de notre Direction. Ceux qui ont fait des visios sont de bons profs, les autres ont besoin d'être mis au pas, à savoir que ce sont des fainéants qu'ON ne peut pas contrôler.
Tangleding , c'est ainsi que je le vois. Tu vois j'ai 9 classes. donc tu comptes déjà 9 heures.
En fait je pense que notre Direction voudrait que nous fassions 18 heures comme en présentiel et oublie complètement l'autre partie de notre travail qui a été extrêmement importante car écrire c'est plus long que parler et en plus s'il faut faire les deux car n'importe comment sur une classe on n'aura jamais tout le monde.
Mais imaginez aussi deux secondes que si l'ensemble des enseignants d'une classe fait 1 heure de visio par semaine, cela fait entre 10 et 12 heures chez nous.


Dernière édition par Ajonc35 le Mar 30 Juin 2020 - 22:47, édité 1 fois
zigmag17
zigmag17
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par zigmag17 le Mar 30 Juin 2020 - 22:43
Ajonc35: Pour le contact, la lentille peut suffire (pour mieux voir ces absurdités en face Razz)
Je compatis , c'est ce qui nous pend au nez également je le sens: une petite dose de visio pour faire "in" et faire en sorte que la vitrine du lycée soit intacte.
Courage: pense à ton futur badge!!! abi
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ajonc35 le Mar 30 Juin 2020 - 22:58
@zigmag17 a écrit:Ajonc35: Pour le contact, la lentille peut suffire (pour mieux voir ces absurdités en face Razz)
Je compatis , c'est ce qui nous pend au nez également je le sens: une petite dose de visio pour faire "in" et faire en sorte que la vitrine du lycée soit intacte.
Courage: pense à ton futur badge!!! abi
Merci Zigmag, on est sur la même longueur d'onde depuis quelques temps. Bienvenue au pays de l'absurdie.
Avec la technologie, les transporteurs contrôlent leurs salariés, le voyage des marchandises. Chez les conseillers en ligne,dans les banques, les assurances, les entreprises de sondage, on vous prévient que la conversation est enregistrée, mais en même temps le temps du " conseiller" avec le client ne doit pas être trop long. Avec un logiciel de visio, on peut imaginer un signal début, un signal fin; un signal pour telle classe; un autre, pour une seconde cela existe déjà pour les devoirs en ligne, avec un temps de début et un temps de fin, et on l'a vu pendant le confinement avec les mouvements des yeux, de la tête ( pour vérifier qu'il n'y a pas de triche).
Notre CDE adjoint nous explique aussi que l'ENT, les visios pourraient aussi être utilisés lorsqu'un élève est absent ( je n'ai pas tout suivi, donc je pense que c'est pour une longue durée)
Oui pour la vitrine, car tel est le cas. Mais à quoi sert une belle vitrine ( version Direction) s'il n'y a rien dans le magasin. Voir messages précédents.
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Mar 30 Juin 2020 - 23:02
@Ajonc35 a écrit: Pour le contact, la voix peut suffire.
Quand je dis "visio" c'était classe virtuelle, mais sans image. Parce que dès que je mettais l'image, les élèves n'entendaient plus trop tellement ça ramait (la plupart sont à la campagne, avec des connexions pas géniales). Les collègues qui avaient commencé avant moi m'avaient avertie, donc je mettais ma bobine juste une minute pour dire bonjour, et après c'était voix et écriture...
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ajonc35 le Mar 30 Juin 2020 - 23:05
@Flo44 a écrit:
@Ajonc35 a écrit: Pour le contact, la voix peut suffire.
Quand je dis "visio" c'était classe virtuelle, mais sans image. Parce que dès que je mettais l'image, les élèves n'entendaient plus trop tellement ça ramait (la plupart sont à la campagne, avec des connexions pas géniales). Les collègues qui avaient commencé avant moi m'avaient avertie, donc je mettais ma bobine juste une minute pour dire bonjour, et après c'était voix et écriture...
C'est là où j'ai loupé le coche et n'ai pas demandé ce qu'il entendait par visio, mais je pense sincèrement que pour lui c'est visio visuel. Il est un peu ras des pâquerettes question vocabulaire.
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Mar 30 Juin 2020 - 23:20
@Ajonc35 : je conseillais aux collègues des disciplines à faible volume horaire de réduire la durée des sessions.

Il m'est arrivé de proposer des sessions de 30 minutes.

Et même plus court pour le temps d'explication de consigne en début de semaine.

Mais je redis que la visio n'est pas obligatoire et que même quand ça a été utilisé, je doute que ce fût l'essentiel du travail didactique et pédagogique des enseignants. Pour moi ce n'était qu'une partie superficielle de mon travail.

_________________
"Never complain, just fight."
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Mer 1 Juil 2020 - 0:16
Je viens de regarder l'émission arrêt sur image sur les "professeurs "décrocheurs""... avec l'ineffable Marie-Estelle Pech, mais aussi Sophie Vénétitay (SG adjointe du SNES-Fsu), une représentante de la PEEP 94 et une collègue de lettres que j'ai trouvée très bien.

https://www.arretsurimages.net/emissions/arret-sur-images/profs-le-mot-de-decrocheur-a-fait-beaucoup-de-mal

Je suis frappé par les expressions employées par Mme Pech (qui sans doute en a pris plein la figure), ce qui me frappe c'est vraiment la coloration du langage qu'elle emploie pour parler des questions d'éducation et des professeurs : "retour de bâton", etc.

Bref, elle se plaint de la psychologisation dont fait l'objet son travail de journaliste éducation, mais malheureusement elle récolte ce qu'elle sème car son analyse est extrêmement pauvre, à base d'exemples individuels, sans mise en perspective et sans aucune réflexion sur les aspects structurels. Je l'ai trouvé affligeante alors même que l'émission, par son format (et par la mesure de ses contradicteurs) aurait pu lui permettre de proposer une analyse plus nuancée, plus rigoureuse et plus pertinente.

Ce qui est intéressant c'est que Mme Pech a au contraire renforcé ses critiques (toujours individuelles) en élargissant le terme décrocheur, non plus à ceux qui n'ont donné aucun signe, mais aussi aux professeurs dans la "zone grise". Effrayant.

Pour mémoire, pendant que cette "journaliste" continue son délire sur le décrochage des professeurs, on ne revient toujours pas sur le chiffre de 4% d'élèves décrocheurs, chiffre totalement fantaisiste comme nous avons tous pu le constater d'expérience et en partageant nos expériences.

Je serais vraiment surpris de ne pas être considéré par cette journaliste comme un prof peu investi/ de la zone grise, au prétexte que faute de ne pouvoir recevoir plus de 35 à 50% de retour du travail que je donnais, je ne me suis pas senti tenu d'aggraver le creusement d'inégalités en doublant la charge de travail proposée.

Et ô quelle surprise, quand une partie des élèves a pu revenir au collège et être encadrée par des enseignants, en simple mode "aide aux devoirs", le taux de retour, avec beaucoup d'énergie des collègues et moi-même, est enfin remonté (entre 50 et 70%, ce qui laisse encore pas mal d'élèves sur le carreau).

Bref je trouve ahurissant qu'on continue de parler d'un non phénomène (le "décrochage" supposé de 5% des enseignants) pour ne surtout pas parler d'un vrai phénomène particulièrement problématique, le décrochage d'un très grand nombre d'élèves, alors que selon Blanquer le ministère "était prêt"...

_________________
"Never complain, just fight."
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par roxanne le Mer 1 Juil 2020 - 7:11
Pour changer un peu, hier nous avons eu notre réunion pédagogique avec le proviseur . (masques et distances).. Il a dit qu'il était très content de nous revoir nos a remercié pour le travail fait pendant le confinement , qu'on n'avait pas à rougir malgré "le silence et l'absence d'au dessus". . On a été abandonnés à nous-mêmes et là on vient nous chercher des poux . Et le décrochage des instances ministérielles, on en parle?
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ajonc35 le Mer 1 Juil 2020 - 7:24
@roxanne a écrit:Pour changer un peu, hier nous avons eu notre réunion pédagogique avec le proviseur . (masques et distances).. Il a dit qu'il était très content de nous revoir nos a remercié pour le travail fait pendant le confinement , qu'on n'avait pas à rougir malgré "le silence et l'absence d'au dessus". . On a été abandonnés à nous-mêmes et là on vient nous chercher des poux . Et le décrochage des instances ministérielles, on en parle?
Notre cde, sans doute très occupé dans de plus hautes sphères, a délégué ces activites à notre cde adjoitnt qui jongle entre differentes reunions. Il n'a meme daigné venir nous saluer au moment de cette reprise et nous etions nombreux ici et là. Cela lui aurait pris 5 minutes juste pour nous saluer. Ah certes, il nous a remerciés par un mail pour notre travail et notre investissement, mais cela n'a pas la valeur d'un échange même court avec le personnel enseignant ( je ne sais pas pour les autres) Dans la même veine, nous avons fait les réunions sans aucun membre de la vie scolaire ( dont l'un est en arrêt pour un autre motif que le covid). Le responsable, en confinement jusque là et en télétravail, lui non plus. Je ne savais pas que le covid circulait de manière massive dans notre lep, à tel point que certaines personnes restaient à distance, non pas des élèves mais des enseignants.
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Mer 1 Juil 2020 - 7:33
A propos du virus, appris une bonne hier, par un camarade de la section départementale 78 :

Dans un lycée près de chez moi, 2 cas de covid à la vie sco. Tous les aed en quarantaine. Mais le lycée n'est pas fermé, ils font appel aux aed des bahuts environnant.

Roulez jeunesse !

_________________
"Never complain, just fight."
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ajonc35 le Mer 1 Juil 2020 - 7:42
@Tangleding a écrit:A propos du virus, appris une bonne hier, par un camarade de la section départementale 78 :

Dans un lycée près de chez moi, 2 cas de covid à la vie sco. Tous les aed en quarantaine. Mais le lycée n'est pas fermé, ils font appel aux aed des bahuts environnant.

Roulez jeunesse !
Chez nous ce sont sans doute les enseignants qui sont contagieux. Quarantaine en salle de réunion. Les aed sont en train de décoller les étiquettes des tables et je ne sais quel choix a été fait, mais ils ne s'amusent pas; comme les avions ça a du mal à décoller!
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Mer 1 Juil 2020 - 8:13
Ajonc35, Je ne sais pas si c'est la fatigue ou quoi, mais je ne comprends pas tes derniers messages.
@Ajonc35 a écrit:Je ne savais pas que le covid circulait de manière massive dans notre lep, à tel point que certaines personnes restaient à distance, non pas des élèves mais des enseignants.
S'ils sont à risque, qu'il y ait ou pas des cas déclarés dans ton lycée, ils doivent rester à la maison (souviens-toi du discours d'Édouard Philippe juste avant le 11 mai). Donc je ne comprends vraiment pas ton message, la situation n'a pas changé depuis, si le médecin a fait un certificat médical, le chef d'établissement n'a pas le droit de les faire revenir, et même eux ne peuvent pas décider de revenir sans avis favorable d'un médecin du travail... (ou du médecin traitant, mais le mien m'a dit que tout médecin refuserait, vu qu'ils ne peuvent pas se prononcer sur les conditions de travail et qu'ils engagent leur responsabilité)
Donc je ne comprends vraiment pas le sens de ta remarque.

@Ajonc35 a écrit:Quarantaine en salle de réunion. Les aed sont en train de décoller les étiquettes des tables et je ne sais quel choix a été fait, mais ils ne s'amusent pas; comme les avions ça a du mal à décoller!
Là non plus je ne comprends pas : pourquoi y avait-il des étiquettes?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum