Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
agirou
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par agirou le Dim 28 Juin - 11:08
@Henriette a écrit:Tout à fait : l'essence même de la réforme du lycée de Blanquer, c'est la déstructuration voulue, assumée et même revendiquée, de l'entité groupe-classe, alors il est inévitable qu'il soit impossible de faire sans brassage.

Attention, ils sont capables de recopier ta phrase dans un protocole pour que la brassage soit mieux acquiescé par tout le monde. Il suffit d'enlever la négation: "alors il est évitable qu'il soit possible de faire avec brassage" et tout de suit on perd une partie des personnes concernées. L'explication du texte est le cœur de toutes les décisions. Ne le prends pas mal: c'est juste la force de langue qui nous permet de re-formuler tout en essayant de faire comprendre tout en perdant sciemment une partie de l'assemblée/auditoire.


Dernière édition par Danska le Dim 28 Juin - 11:10, édité 1 fois (Raison : balises de citation)
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska le Dim 28 Juin - 11:19
@agirou, avant de décortiquer les messages des autres, pourrais-tu te présenter dans la section idoine (ici) comme tous les nouveaux inscrits ?

Par ailleurs, pour citer un message, il te suffit de cliquer sur la petite icône en forme de guillemets en haut à droite du message que tu veux citer.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Dim 28 Juin - 11:22
@agirou a écrit:
@Henriette a écrit:Tout à fait : l'essence même de la réforme du lycée de Blanquer, c'est la déstructuration voulue,  assumée et même revendiquée, de l'entité groupe-classe, alors il est inévitable qu'il soit impossible de faire sans brassage.

Attention, ils sont capables de recopier ta phrase dans un protocole pour que la brassage soit mieux acquiescé par tout le monde. Il suffit d'enlever la négation: "alors il est évitable qu'il soit possible de faire avec brassage" et tout de suit on perd une partie des personnes concernées. L'explication du texte est le cœur de toutes les décisions. Ne le prends pas mal: c'est juste la force de langue qui nous permet de re-formuler tout en essayant de faire comprendre tout en perdant sciemment une partie de l'assemblée/auditoire.
Heu, ne le prends pas mal non plus, mais je n'ai rien compris à ce que tu as écrit, et tes explications me semblent très embrouillées.
"Ils" c'est qui ? Suspect
"pour que la brassage soit mieux acquiescé par tout le monde." Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 2314601941
"la force de langue qui nous permet de re-formuler tout en essayant de faire comprendre tout en perdant sciemment une partie de l'assemblée/auditoire." Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 3795679266

En tout cas je maintien ce que j'ai dit : la réforme telle que voulue par Blanquer impose de facto un brassage des élèves, il est impossible de la mettre en oeuvre en maintenant un groupe-classe sans mélange d'élèves.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
agirou
agirou
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par agirou le Dim 28 Juin - 11:31
@Danska a écrit:@agirou, avant de décortiquer les messages des autres, pourrais-tu te présenter dans la section idoine (ici) comme tous les nouveaux inscrits ?

Par ailleurs, pour citer un message, il te suffit de cliquer sur la petite icône en forme de guillemets en haut à droite du message que tu veux citer.
Merci et je tâcherai de m'atteler au bon fonctionnement des discussions.
agirou
agirou
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par agirou le Dim 28 Juin - 11:41
@henriette a écrit:
@agirou a écrit:
@Henriette a écrit:Tout à fait : l'essence même de la réforme du lycée de Blanquer, c'est la déstructuration voulue,  assumée et même revendiquée, de l'entité groupe-classe, alors il est inévitable qu'il soit impossible de faire sans brassage.

Attention, ils sont capables de recopier ta phrase dans un protocole pour que la brassage soit mieux acquiescé par tout le monde. Il suffit d'enlever la négation: "alors il est évitable qu'il soit possible de faire avec brassage" et tout de suit on perd une partie des personnes concernées. L'explication du texte est le cœur de toutes les décisions. Ne le prends pas mal: c'est juste la force de langue qui nous permet de re-formuler tout en essayant de faire comprendre tout en perdant sciemment une partie de l'assemblée/auditoire.
Heu, ne le prends pas mal non plus, mais je n'ai rien compris à ce que tu as écrit, et tes explications me semblent très embrouillées.
"Ils" c'est qui ?  Suspect
"pour que la brassage soit mieux acquiescé par tout le monde." Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 2314601941
"la force de langue qui nous permet de re-formuler tout en essayant de faire comprendre tout en perdant sciemment une partie de l'assemblée/auditoire."  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 3795679266

En tout cas je maintien ce que j'ai dit : la réforme telle que voulue par Blanquer impose de facto un brassage des élèves, il est impossible de la mettre en oeuvre en maintenant un groupe-classe sans mélange d'élèves.
C'est juste pour égayer l'atmosphère concernant comment tu a s formulé ta phrase "il est inévitable qu'il soit impossible sans brassage" en alignant les préfixes "in-"/"im-" et la préposition "sans", le tout rendant la proposition sous sa forme négative.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Dim 28 Juin - 11:53
Ecoute, je crois comprendre de tes messages que tu trouves ma formulation inélégante : si c'est cela, je veux bien te l'accorder. Mais vraiment, si tu veux être crédible pour donner des leçons d'expression, s'il te plaît, commence par te relire, parce que tes messages sont vraiment loin d'être diaphanes et écrits dans un français correct ! Laughing Wink

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
gp20
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par gp20 le Dim 28 Juin - 14:37
@Enaeco a écrit:
@henriette a écrit:Les 20 bilangues en question sont dans une classe de 30 donc mélangés avec 10 LV2 italianisants, qui sont eux-mêmes mélangés en cours de LV2 aux 12 autres italianisants mis dans une classe avec 18 hispanisants qui sont eux-mêmes mélangés avec d'autres pour la LV2, etc.
Ajoute là dessus le latin et le provençal : tu gères ça comment sans brassage et avec une salle affectée à une classe exclusivement ?

Dans ton exemple, de toute évidence, il y aura brassage. On peut au mieux réfléchir pour le limiter. Ca fait partie des exemples inévitables.
En revanche, sans savoir si ton établissement ressemble à la norme, j'ai connu nombre de collèges avec seulement 2 LV2 (espagnol allemand) et quelques latinistes. Pas de bilangue, pas de provençal. Ca simplifie grandement l'équation.
Ici, c'est même encore plus simple, tout le monde a LV1 anglais, LV2 espagnol. Il y a des collèges qui donnent encore le choix des LV aux élèves ? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 3795679266
Pas de souci de brassage donc, excepté pour le latin.
amethyste
amethyste
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par amethyste le Dim 28 Juin - 14:47
LV1 anglais et/ou allemand en bilangue en 6e, ensuite anglais/espagnol, ou anglais/allemand, ou anglais/espagnol/allemand renforcé (pour les bilangues). Tu rajoutes les groupes de latinistes.

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
mistinguette
mistinguette
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par mistinguette le Dim 28 Juin - 15:39
Rien d’extraordinaire; pareil chez nous avec en bonus les derniers groupes de sciences....

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par micaschiste le Lun 29 Juin - 9:15
A Tahiti, les résultats du premier groupe du bac sont tombés. Cela risque de préfigurer les résultats en métropole.
Les résultats du baccalauréat général et technologique en Polynésie française sont tombés jeudi. Même si l'attente n'avait évidemment pas la même saveur cette année pour les 2 235 candidats inscrits dans les différentes filières. En raison de l'épidémie de coronavirus, les épreuves écrites du bac ont été annulées. Et c'est en fonction du contrôle continu que les élèves ont décroché le précieux sésame sanctionnant la fin des études secondaires. "Avant le coronavirus, on avait pu clôturer le deuxième trimestre. Donc le contrôle continu porte sur les deux premiers trimestres", détaille le directeur général de l'éducation et des enseignements (DGEE), Thierry Delmas.
Loin d'avoir pénalisé les élèves, la formule semble au contraire avoir plutôt bénéficié aux lycéens. Le taux de réussite a en effet bondi de +15,5%, toutes filières confondues, pour passer de 70,2% en 2019 à 85,7% en 2020. L'augmentation est plus forte dans les filières générales que technologiques et même l'attribution de mentions a progressé : +6% de mentions assez bien, +3,5% de mentions bien et +4,2% de mentions très bien.
source

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
gregforever
gregforever
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par gregforever le Lun 29 Juin - 9:55
Pffff! C'est l'école des fans le bac cette année!
Tivinou
Tivinou
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tivinou le Lun 29 Juin - 10:54
Entre le coronavirus et la réforme du bac, rien d'étonnant.
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Mar 30 Juin - 6:59
On n'a toujours rien sur la préparation de la rentrée? Il me semble que maintenant que le Conseil Scientifique a détaillé 4 scénarios, nos chers hauts fonctionnaires devraient avoir un plan d'action prêt pour chaque cas... ou bien qu'il devrait y avoir des consultations intenses et longues avec les organisations syndicales. Que se passe-t-il?
NB : je ne suis au courant de rien par mon établissement, étant la seule en télétravail (l'autre enseignant à risque est en arrêt maladie...)
Honchamp
Honchamp
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Honchamp le Mar 30 Juin - 7:03
Le Café Pédagogique : dans un lycée privé de Saint-Mandé, une sorte "d'enquête de satisfaction" par les parents et auprès des parents sur les pratiques des enseignants pendant le confinement.
De mieux en mieux.
Peu de réactions des autorités pour protéger leurs profs.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2020/06/30062020Article637290981723042190.aspx?actId=ebwp0YMB8s1_OGEGSsDRkNUcvuQDVN7aFZ1E4yS5hsazRMcXqUKFtAekmkJluPnK&actCampaignType=CAMPAIGN_MAIL&actSource=503545

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par micaschiste le Mar 30 Juin - 10:32
Quelques cas en ce début de semaine. Les vacances d'été vont commencer par un isolement pour certains.
Ce lundi 29 juin, la préfecture de la Seine-Maritime a ainsi été informée que trois élèves scolarisés au collège Boieldieu ont été testés positifs au Covid-19.Deux élèves ont également été testés positifs à l’école maternelle des Sapins.(...)Conformément aux procédures en vigueur en de tels cas, sur préconisation de l’ARS et en accord avec la préfecture, l’autorité académique et la mairie, l’école maternelle des Sapins a été immédiatement fermée.(...)Concernant le collège Boieldieu, tous les cas contacts ayant été identifiés et isolés, il n'a pas été pour l'instant estimé nécessaire de fermer l’établissement. (...)Ce vendredi 26 juin, la préfecture de Seine-Maritime a en effet signalé que deux élèves scolarisés à l’école élémentaire Pablo Picasso de Petit-Quevilly avaient été testés positifs au Covid-19.Compte tenu des clusters en cours d’investigation, il a été aussitôt décidé de fermer deux classes dans le cours de l’après-midi, puis l’école entière à titre préventif.
source
À Toulouse, un élève de CM1 de l'école élémentaire Patte d'Oie a été testé positif au nouveau coronavirus. La classe, l'enseignant et l'animateur ont été placés en quatorzaine.
source
Ce lundi matin, deux classes de l'école Max Barel sont restées fermées à Vénissieux, vers Lyon, après la confirmation de deux cas de coronavirus dans une fratrie Ce lundi matin, une classe de moyenne section et de CP sont restées fermées et le resteront cette semaine après la découverte de deux cas avérés de coronavirus chez des écoliers, a indiqué la mairie.
source
La mairie du Vigan (Gard) a décidé de fermer à partir de ce lundi toutes les écoles de la commune et d'interdire les rassemblements en raison de l'émergence d'un foyer infectieux de coronavirus, a annoncé la préfecture dimanche soir.
Treize personnes ont été testées positives au Covid-19 dans cette commune des Cévennes, de près de 4000 habitants. L'école primaire publique, une école privée et une cité scolaire seront donc fermées à partir de ce lundi, a annoncé la préfecture du Gard dans un communiqué.
source
Au Pays Basque,
Deux cas de Covid-19 ont été relevés ce dimanche sur des enfants scolarisés à l'ikastola d'Anglet, Kimua ikastola. Il s'agit de deux frères, deux jumeaux de quatre ans qui fréquentent la même classe. Seaska a décidé de fermer cet établissement mais aussi ceux de Biarritz et Bayonne Polo.A Itsas Argi ikastola à Biarritz, mais aussi à Poloko ikastola du quartier du Polo Beyris à Bayonne, des enseignants et des enfants ont des liens familiaux, ou des contacts avec les deux enfants contaminés.
source

Les cas isolés se multiplient dans l'agglo montargoise : après les collèges du Grand-Clos et Pablo-Picasso, l'école Jean-Moulin est concernée à son tour par un cas de Covid-19. Depuis le 25 juin, une classe de l’école Jean-Moulin, à Montargis, est en quatorzaine, ont confirmé l’Agence régionale de santé (ARS) et l’inspecteur d’académie Philippe Ballé. Cette précaution fait suite au test positif au coronavirus d’un élève.
source

Un cas découvert par hasard. Un garçon scolarisé à l'école élémentaire Marcel Pagnol, aux Mureaux, a été testé positif au Covid-19 alors qu'il ne présentait aucun symptôme de la maladie. Le cas a été révélé au grand jour ce mercredi, car la famille devait partir en vacances vers une destination nécessitant un test de dépistage préalable.(...)Dans la foulée, les services de l'Education nationale et la ville des Mureaux ont pris des mesures de précaution dont la fermeture de la classe de CE2 et de l'accueil périscolaire fréquentés par le jeune malade.
source
Les 548 élèves ne sont pas revenus en classe lundi matin au collège Jean-Monnet de Saint-Agnant près de Rochefort en Charente-Maritime. Il est fermé après qu'un personnel administratif ait été testé positif au Coronavirus. 17 cas contacts ont été identifiés.
source

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
EdithW
EdithW
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par EdithW le Mar 30 Juin - 10:41
École primaire de ma dernière, la cour est jonchée de jeux et jouets apportés par les enfants (comme chaque année à la même période ). Et auxquels tout le monde peut toucher. Voilà voilà. Coronavirus ? Quel coronavirus ?
celitian
celitian
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par celitian le Mar 30 Juin - 10:53
Dans le même style @EdithW, ici repas de fin d'année organisé à l'identique donc un buffet, pas certaine que ce soit l'idée du siècle.
Dalva
Dalva
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dalva le Mar 30 Juin - 12:03
Au collège, on a la gale, maintenant, aussi. Et les élèves dans la cour s'amusent à arracher les masques des autres.
maikreeeesse
maikreeeesse
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par maikreeeesse le Mar 30 Juin - 12:18
Hummmm ! Sympa ! Cela fait plusieurs fois que je vois dans les établissements du secondaire de mes enfants l'affiche "attention gale", que je n'ai par chance jamais rencontrée en primaire.
Dalva
Dalva
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dalva le Mar 30 Juin - 12:31
Là c'est clair, les parents ont abandonné, ils ne renvoient plus leurs enfants et je les comprends. Enfin, tous ceux qui ont eu l'info. La classe s'est vidée entre hier et aujourd'hui. Quant aux collègues concernés, ils n'ont pas été jugés dignes de recevoir l'info, apparemment. C'est nous qui la leur avons donnée (je suis parent d'élève dans cette classe).
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ajonc35 le Mar 30 Juin - 16:55
Je sors de différentes réunions de fin d'année et je voudrais votre avis.
Dans notre Lep, un questionnaire a été adressé aux parents, aux jeunes et aux enseignants. Je sais ce que contient le questionnaire qui nous a été remis, mais je ne sais pas pour les autres. Notre Cde adjoint nous fait donc part des retours et il apparait que nos équipes n'ont pas fait assez de visio ( pas de matériel, pas envie d'installer des logiciels, pas envie, pas le temps -entre refaire les cours, ou les adapter-ou autre, bref différentes raisons). Je fais partie de ceux-là tout en ayant énormément travaillé pour reconfigurer les cours, proposer des corrigés,..... ce que vous connaissez déjà. Mes raisons: pas envie, pas vraiment le temps et c'est mon matériel.
Je pense aussi que les élèves et les familles, et surtout les élèves ont répondu ainsi car cela leur donnait moins de travail ( Je rappelle: je suis en LEP) et en tout cas pas l'obligation d'écrire ce qui est plus long ( après je ne sais pas car peut-être certains d'entre vous ont fait beaucoup de visio ce qui leur a aussi demandé beaucoup de temps).
La Direction nous informe donc que si nous ne voulons pas installer un logiciel de visio sur notre matériel, nous serons contraints de venir au Lep faire ce travail.
Donc deux questions :
1 -La visioconférence est-elle une garantie de meilleure qualité de travail de l'enseignant? ( cela dépend peut-être des disciplines)
2 -A-t-on l'obligation d'en faire d'autant plus que notre travail est respectueux des programmes, des attentes , etc.....? N'est ce pas une atteinte à notre liberté de pratiques? Ou alors ne serions nous pas devenus des gentils animateurs (attention, je ne dis pas que ceux qui ont fait des visio ne font pas leur travail sérieusement - je pense qu'il y a parmi vous des profs de niveau open badge "au ciel" mais l'inverse est aussi vrai, n'est ce pas?) ( En temps normal l'enseignant choisit ses supports : livres scolaires, diaporamas, extraits de films ou de documentaires, travail en groupes ou pas, classes inversées ou pas. Comme il choisit sa manière d'évaluer en fonction des niveaux, des disciplines, d'une classe d'examen ou pas, etc... là aussi vous connaissez)

Je suis perdue car j'ai le sentiment que notre cde et cde adjointe ne cherchent plus le fond mais la forme. Il vaut mieux que ce soit joli que bon. J'aime bien les beaux gâteaux car le plus souvent ils sont bons, mais je préfère un bon qu'un beau gâteau. je n'ai rien à perdre ( sauf un mauvais edt) ni rien à gagner car en fin de course mais marre de dire oui à tout sous prétexte que c'est mieux. Mieux?

Merci de vos réponses.
avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ramanujan974 le Mar 30 Juin - 17:02
@Ajonc35 a écrit:Je sors de différentes réunions de fin d'année et je voudrais votre avis.
Dans notre Lep, un questionnaire a été adressé aux parents, aux jeunes et aux enseignants. Je sais ce que contient le questionnaire qui nous a été remis, mais je ne sais pas pour les autres. Notre Cde adjoint nous fait donc part des retours et il apparait que nos équipes n'ont pas fait assez de visio ( pas de matériel, pas envie d'installer des logiciels, pas envie, pas le temps -entre refaire les cours, ou les adapter-ou autre, bref différentes raisons). Je fais partie de ceux-là tout en ayant énormément travaillé pour reconfigurer les cours, proposer des corrigés,..... ce que vous connaissez déjà. Mes raisons: pas envie, pas vraiment le temps et c'est mon matériel.
Je pense aussi que les élèves et les familles, et surtout les élèves ont répondu ainsi car cela leur donnait moins de travail ( Je rappelle: je suis en LEP) et en tout cas pas l'obligation d'écrire ce qui est plus long ( après je ne sais pas car peut-être certains d'entre vous ont fait beaucoup de visio ce qui leur a aussi demandé beaucoup de temps).
La Direction nous informe donc que si nous ne voulons pas installer un logiciel de visio sur notre matériel, nous serons contraints de venir au Lep faire ce travail.
Donc deux questions :
1 -La visioconférence est-elle une garantie de meilleure qualité de travail de l'enseignant? ( cela dépend peut-être des disciplines)
2 -A-t-on l'obligation d'en faire d'autant plus que notre travail est respectueux des programmes, des attentes , etc.....? N'est ce pas une atteinte à notre liberté de pratiques? Ou alors ne serions nous pas devenus des gentils animateurs (attention, je ne dis pas que ceux qui ont fait des visio ne font pas leur travail sérieusement - je pense qu'il y a parmi vous des profs de niveau open badge "au ciel" mais l'inverse est aussi vrai, n'est ce pas?) ( En temps normal l'enseignant choisit ses supports : livres scolaires, diaporamas, extraits de films ou de documentaires, travail en groupes ou pas, classes inversées ou pas. Comme il choisit sa manière d'évaluer en fonction des niveaux, des disciplines, d'une classe d'examen ou pas, etc... là aussi vous connaissez)

Je suis perdue car j'ai le sentiment que notre cde et cde adjointe ne cherchent plus le fond mais la forme. Il vaut mieux que ce soit joli que bon. J'aime bien les beaux gâteaux car le plus souvent ils sont bons, mais je préfère un bon qu'un beau gâteau. je n'ai rien à perdre ( sauf un mauvais edt) ni rien à gagner car en fin de course mais marre de dire oui à tout sous prétexte que c'est mieux. Mieux?

Merci de vos réponses.

Dans ce cas comme dans d'autres (dès que le CDE a une lubie), il y a la réponse : "je souhaite voir le texte de loi qui dit que je dois faire des visio".
Dalva
Dalva
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dalva le Mar 30 Juin - 17:04
Je ne comprends pas à quel moment on veut vous faire faire de la visio. Ils comptent qu'on soit reconfinés en septembre ou quoi ?
Philomène87
Philomène87
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Philomène87 le Mar 30 Juin - 17:06
Et pourquoi veut-il vous faire installer ce logiciel maintenant ? En prévision d'un nouveau confinement ?
Pour moi, il est en tort, il n'a pas à obliger les enseignants à faire des visios. Ou alors, il paie le matériel (tu n'es pas obligée d'avoir un ordi chez toi, ou d'accepter de l'user pour ton travail).
En ce qui me concerne, la visio c'est niet pour des raisons de droit à l'image (ils peuvent faire des captures d'écran). Votre cde essaie de vous contraindre à des choses que vous n'êtes pas obligés d'accepter. Comme tu le dis, c'est la liberté pédagogique.
Dalva
Dalva
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dalva le Mar 30 Juin - 17:11
C'est-à-dire qu'en plus, qu'est-ce qu'ils entendent pas "visio" ?
Parce que moi, j'ai bien fait des cours sur la plateforme du Cned (ça me gagnait du temps, un peu) mais pas question de montrer ma bobine : j'affichais des documents, je parlais (les élèves aussi, bien que peu), et c'est tout.

Donc s'ils veulent vous faire bosser obligatoirement en visio, ils installent un ordi avec tout le matériel nécessaire (connexion rapide, casque micro pour du son pas pourri, deux écrans sinon ce n'est vraiment pas pratique, voire écran tactile + stylet, etc.). Sinon, c'est juste vous pourrir vos conditions de travail encore un peu plus, d'une part. Et d'autre part, peut-on vraiment nous obliger à faire cours à distance ?
avatar
Cath
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cath le Mar 30 Juin - 17:15
Mais euh, ils sont fous chez toi ?
Dis que tu le feras sur le pc que ton ministère te fournira. Le tien, c'est le tien, tu mets ce que tu veux dessus. D'ailleurs tu n'en as pas.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum