Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Ven 6 Nov 2020 - 20:31
@Halybel a écrit:
@Catalunya a écrit:Encore faudrait-il prouver l'efficacité des demi-groupes. L'Italie, qui a embauché en masse pour diminuer les effectifs par classe, se trouve dans le même état sanitaire que nous, peu ou prou.

Oui les écoles ne sont pas contagieuses. Le conseil scientifique se trompe, Salomon aussi, et puis les autre pays aussi. Catalunya guide nous.

Sans partager l'argument, il faut quand même reconnaitre que l'Italie qui était prise pour exemple avec ses mesures dans le milieu scolaire (plus d'espaces, plus d'enseignants, moins d'élèves dans les salles, masque dès 6 ans) mais force est de constater que leur bilan actuel n'est pas pour autant enviable...
Dinimip!
Dinimip!
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Dinimip! Ven 6 Nov 2020 - 20:31
Prenons un peu de recul.
Les dernières pages montrent que dans de nombreux établissements la grande majorité des enseignants souhaitent pouvoir continuer à faire cours en présentiel (opinion également largement majoritaire dans ma salle des profs).
Pour autant, dès qu'un collègue exprime cette opinion sur ce forum, il reçoit une volée de bois vert.
Paradoxal, non ? Il semble y avoir un biais sur ce forum, qui peut avoir plusieurs interprétations : peut-être que beaucoup d'utilisateurs du forum se sont montés la tête au fil des mois sur le risque de contagion dans la salle des classes, ou que ceux qui ont une opinion différente n'osent plus intervenir ? Je n'ai pas la réponse...
Chutney
Chutney
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Chutney Ven 6 Nov 2020 - 20:34
@Rubik a écrit:
@ysabel a écrit:Je ne sais pas chez vous, mais dans notre lycée, un avenant au règlement pour le port du masque... un élève pourra être exclu pour "mise en danger d'autrui" s'il refuse de le porter correctement. Et il y en a un paquet comme cela.
Tu as bien de la chance.
Dans mon collège, nous avons demandé "que faire avec les élèves qui ont toujours le masque sous le nez voire qui l'enlève quoi qu'on leur dise ?"
Réponse de la direction : "Vous voyez avec les parents."

Par ailleurs, on nous a interdit d'exclure un élève pour quelque motif que ce soit, car sinon, "il y aurait un brassage dans les bureaux et en plus on n'utilise plus la salle de perm donc on n'a aucun endroit où mettre des exclus".


A faire inscrire immédiatement dans le registre santé et sécurité. C'est inadmissible, et tout professeur est responsable de la sécurité des élèves qui lui sont confiés. Si l'administration empêche les professeurs de protéger les élèves, ça doit être noté, car il faut laisser des traces.
ritta68
ritta68
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ritta68 Ven 6 Nov 2020 - 20:35
Preuve Catalunya que les écoles restent des lieux de contagion même avec moins d’élèves.
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Ven 6 Nov 2020 - 20:35
@Catalunya a écrit:Encore faudrait-il prouver l'efficacité des demi-groupes. L'Italie, qui a embauché en masse pour diminuer les effectifs par classe, se trouve dans le même état sanitaire que nous, peu ou prou.

Les écoles ne sont pas le seul critère, on ne sait pas ce qui se passe dans d'autres domaines. Quoi qu'il en soit, la lutte contre l'épidémie repose sur une empilement de mesures imparfaites (cf emmental). Si on enlève une tranche d'emmental, on diminue l'efficacité de la lutte. On ajoute une tranche, on amplifie l'efficacité.
Peut-être qu'en Italie, si on avait supprimé la tranche "mesures dans les écoles", la situation serait pire qu'actuellement.

avatar
volny
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par volny Ven 6 Nov 2020 - 20:36
@Albert Jarl a écrit:C'est encore moi qui vait mettre les pieds dans le plat mais je me demande s'il n'y a pas un calcul macabre chez certains qui consiste à refuser les demi-groupes pour accéder plus vite au distantiel intégral, et donc aux "vacances".
Des vacances????Tu vois comme ça le distanciel?Moi, j'ai bossé pendant le premier confinement. Pas toi?
ritta68
ritta68
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ritta68 Ven 6 Nov 2020 - 20:37
Tu parles pour ton cas. Bel exemple Albert.
Tivinou
Tivinou
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Tivinou Ven 6 Nov 2020 - 20:39
@Dinimip! a écrit:Prenons un peu de recul.
Les dernières pages montrent que dans de nombreux établissements la grande majorité des enseignants souhaitent pouvoir continuer à faire cours en présentiel (opinion également largement majoritaire dans ma salle des profs).
Pour autant, dès qu'un collègue exprime cette opinion sur ce forum, il reçoit une volée de bois vert.
Paradoxal, non ?  Il semble y avoir un biais sur ce forum, qui peut avoir plusieurs interprétations : peut-être que beaucoup d'utilisateurs du forum se sont montés la tête au fil des mois sur le risque de contagion dans la salle des classes, ou que ceux qui ont une opinion différente n'osent plus intervenir ? Je n'ai pas la réponse...
Mais tu sais très bien la sous-entendre.
J'ai détesté le premier confinement et le distanciel. C'est aussi pour cette raison que je voudrais des dédoublements, au-delà de l'argument sanitaire. Je ne souhaite pas recommencer.
Allez, j'essaie encore une fois: le masque ne suffit pas : il faut distanciation physique ET aération régulière et importante. Ce que nous n'avons pas dans nos conditions "normales" d'exercice.
Non, nous ne sommes pas en sécurité, et les élèves et leurs familles non plus.


Dernière édition par Tivinou le Ven 6 Nov 2020 - 20:41, édité 1 fois
Albert Jarl
Albert Jarl
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Albert Jarl Ven 6 Nov 2020 - 20:40
@volny a écrit:
@Albert Jarl a écrit:C'est encore moi qui vait mettre les pieds dans le plat mais je me demande s'il n'y a pas un calcul macabre chez certains qui consiste à refuser les demi-groupes pour accéder plus vite au distantiel intégral, et donc aux "vacances".
Des vacances????Tu vois comme ça  le distanciel?Moi, j'ai bossé pendant le premier confinement. Pas toi?

Je parle de ceux qui potentiellement font ce calcul, pas de moi. Moi je suis pour les groupes même si je ne crois guère à leur efficacité à ce stade de l'épidémie.

_________________
Si vis pacem, para bellum
ritta68
ritta68
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ritta68 Ven 6 Nov 2020 - 20:40
Catalunya. Les inspecteurs te remercieront.
avatar
Gray
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Gray Ven 6 Nov 2020 - 20:42
Bonsoir à tous,
Dans le collège où je travaille, la quasi totalité de l'équipe devait faire grève (enseignants, aesh, vie scolaire...)
Mais les revendications pouvaient diverger, certains enseignants voulaient obtenir des groupes allégés, d'autres s'en moquent et veulent juste récupérer "leur" salle (et ne plus avoir à se déplacer pour rejoindre les élèves).
Dans l'optique j'imagine de récupérer une partie des grévistes, la direction a décidé de revenir au protocole d'avant les vacances de Toussaint. Les élèves vont donc recommencer à se déplacer de salle en salle, et les enseignants récupéreront leur salle.
La raison invoquée est que le protocole "ne produit pas les effets escomptés". Est-ce légal?
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Ven 6 Nov 2020 - 20:43
@Tivinou a écrit:
@Dinimip! a écrit:Prenons un peu de recul.
Les dernières pages montrent que dans de nombreux établissements la grande majorité des enseignants souhaitent pouvoir continuer à faire cours en présentiel (opinion également largement majoritaire dans ma salle des profs).
Pour autant, dès qu'un collègue exprime cette opinion sur ce forum, il reçoit une volée de bois vert.
Paradoxal, non ?  Il semble y avoir un biais sur ce forum, qui peut avoir plusieurs interprétations : peut-être que beaucoup d'utilisateurs du forum se sont montés la tête au fil des mois sur le risque de contagion dans la salle des classes, ou que ceux qui ont une opinion différente n'osent plus intervenir ? Je n'ai pas la réponse...
Mais tu sais très bien la sous-entendre.
J'ai détesté le premier confinement et le distanciel. C'est aussi pour cette raison que je voudrais des dédoublements, au-delà de l'argument sanitaire. Je ne souhaite pas recommencer.
Allez, j'essaie encore une fois: le masque ne suffit pas : il faut distanciation physique ET aération régulière et importante. Ce que nous n'avons pas dans nos conditions "normales" d'exercice.
Non, nous ne sommes pas en sécurité, et les élèves et leur famille non plus.

Dinimip! te répondra que tu te montes le bourrichon, que l'épidémie n'est pas si dangereuse que ça, que le programme est plus important que bientôt 40 000 morts, et patati et patata... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 2164541516

Ce qui est impressionnant, je trouve, ce sont ces gens persuadés de détenir la vérité contre tous : l'OMS, les labos qui ont mis des sommes folles dans la recherche d'un traitement d'un vaccin, les Etats qui courent le risque de couler leur économie pour ralentir le virus, les médecins au bord du burn-out, les gérants de patinoire qui commencent à entendre parler de réquisitions pour stocker les cadavres, les scientifiques qui alertent dans le vide...

Personnellement, je ne me sens pas particulièrement compétente pour juger si le virus est dangereux ou pas. Individuellement, j'aurais même tendance à trouver qu'on en fait trop - facile à dire quand on est jeune et non vulnérable. Mais je pars du principe que si tous ces gens sont prêts à en faire des tonnes pour lutter contre l'épidémie, c'est qu'il doit bien y avoir une raison.


Dernière édition par Danska le Ven 6 Nov 2020 - 20:45, édité 1 fois
avatar
volny
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par volny Ven 6 Nov 2020 - 20:44
@Albert Jarl a écrit:
@volny a écrit:
@Albert Jarl a écrit:C'est encore moi qui vait mettre les pieds dans le plat mais je me demande s'il n'y a pas un calcul macabre chez certains qui consiste à refuser les demi-groupes pour accéder plus vite au distantiel intégral, et donc aux "vacances".
Des vacances????Tu vois comme ça  le distanciel?Moi, j'ai bossé pendant le premier confinement. Pas toi?

Je parle de ceux qui potentiellement font ce calcul, pas de moi. Moi je suis pour les groupes même si je ne crois guère à leur efficacité à ce stade de l'épidémie.
60 000 contaminations aujourd’hui:un record alors que cela devrait baisser après plus d'une semaine de confinement.
c'est bien la preuve que le confinement est trop light.

Je préfère faire 100% de cours à distance plutôt que de faire des demi groupes et  bosser 2 fois plus(18 heures de présence + 18 h de distance+18 h de préparation)


Dernière édition par volny le Ven 6 Nov 2020 - 20:45, édité 1 fois
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Ven 6 Nov 2020 - 20:45
@Dinimip! a écrit:Prenons un peu de recul.
Les dernières pages montrent que dans de nombreux établissements la grande majorité des enseignants souhaitent pouvoir continuer à faire cours en présentiel (opinion également largement majoritaire dans ma salle des profs).
Pour autant, dès qu'un collègue exprime cette opinion sur ce forum, il reçoit une volée de bois vert.
Paradoxal, non ?  Il semble y avoir un biais sur ce forum, qui peut avoir plusieurs interprétations : peut-être que beaucoup d'utilisateurs du forum se sont montés la tête au fil des mois sur le risque de contagion dans la salle des classes, ou que ceux qui ont une opinion différente n'osent plus intervenir ? Je n'ai pas la réponse...

Les membres de ce forum ne sont pas représentatifs de la salle des profs lambda. C'est un fait.
Les sondages concernant les grèves sont éloquents. Les témoignages concernant les collègues également.

Nous sommes sur un forum où des gens viennent passer des heures pour s'informer et parler de leur métier. Rien que ça, ça explique le contraste.
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Ven 6 Nov 2020 - 20:47
@Enaeco a écrit:
@Dinimip! a écrit:Prenons un peu de recul.
Les dernières pages montrent que dans de nombreux établissements la grande majorité des enseignants souhaitent pouvoir continuer à faire cours en présentiel (opinion également largement majoritaire dans ma salle des profs).
Pour autant, dès qu'un collègue exprime cette opinion sur ce forum, il reçoit une volée de bois vert.
Paradoxal, non ?  Il semble y avoir un biais sur ce forum, qui peut avoir plusieurs interprétations : peut-être que beaucoup d'utilisateurs du forum se sont montés la tête au fil des mois sur le risque de contagion dans la salle des classes, ou que ceux qui ont une opinion différente n'osent plus intervenir ? Je n'ai pas la réponse...

Les membres de ce forum ne sont pas représentatifs de la salle des profs lambda. C'est un fait.
Les sondages concernant les grèves sont éloquents. Les témoignages concernant les collègues également.

Nous sommes sur un forum où des gens viennent passer des heures pour s'informer et parler de leur métier. Rien que ça, ça explique le contraste.


Exact. Et bien dommage : peut-être que si on avait des collègues plus informés, on avancerait davantage - pour contrôler l'épidémie en ce moment, mais aussi de façon générale pour revendiquer enfin des conditions de travail et de rémunération à la hauteur de notre qualification et de notre statut.
kaktus65
kaktus65
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par kaktus65 Ven 6 Nov 2020 - 20:48
@Catalunya a écrit:Encore faudrait-il prouver l'efficacité des demi-groupes. L'Italie, qui a embauché en masse pour diminuer les effectifs par classe, se trouve dans le même état sanitaire que nous, peu ou prou.

Le problème est qu'il aurait fallu le faire dès la rentrée.
Quant à la gestion à la Macron -saluée par l'OMS souvenons-nous !!-, on est pire actuellement que l'Italie et les USA !

Italie :
Quelque 20 000 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés lors des 24 dernières heures en Italie, selon le comptage annoncé par les autorités samedi, un record national. Au total, plus de 500 000 cas d’infection et 37 000 décès ont été recensés dans le premier pays européen à avoir été durement frappé par la pandémie.
Source : OuestFrance
Rappel : on a largement dépassé le million de cas en France.

France : 60 000 cas
Source : OuestFrance

Les USA, c'est 120 000 cas, sauf qu'ils sont 5 fois plus nombreux que nous  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 2790680366
Source : Figaro


Dernière édition par kaktus65 le Ven 6 Nov 2020 - 20:56, édité 2 fois
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Ven 6 Nov 2020 - 20:48
@volny a écrit:
@Albert Jarl a écrit:
@volny a écrit:
@Albert Jarl a écrit:C'est encore moi qui vait mettre les pieds dans le plat mais je me demande s'il n'y a pas un calcul macabre chez certains qui consiste à refuser les demi-groupes pour accéder plus vite au distantiel intégral, et donc aux "vacances".
Des vacances????Tu vois comme ça  le distanciel?Moi, j'ai bossé pendant le premier confinement. Pas toi?

Je parle de ceux qui potentiellement font ce calcul, pas de moi. Moi je suis pour les groupes même si je ne crois guère à leur efficacité à ce stade de l'épidémie.
60 000 contaminations aujourdh'ui:un record alors que cela devrait baisser après plus d'une semaine de confinement.
c'est bien la preuve que le confinement est trop light.

Je préfère faire 100% de cours à distance plutôt que de faire des demi groupes et  bosser 2 fois plus(18 heures de présence + 18 h de distance+18 h de préparation)

Hier on expliquait que pour espérer voir un éventuel impact des vacances il fallait encore attendre quelques jours (pourtant J+20) et la on utilise les résultats à J+7 pour expliquer que c'est trop light.

Personnellement j'estime aussi que ce confinement est BEAUCOUP trop light mais il est trop tôt pour l'affirmer à travers les chiffres actuels. Un peu de patience, je ne vois pas comment on pourrait te donner tord d'ici quelques jours/semaines, malheureusement.
Hélips
Hélips
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Hélips Ven 6 Nov 2020 - 20:51
@volny a écrit:
Je préfère faire 100% de cours à distance plutôt que de faire des demi groupes et  bosser 2 fois plus(18 heures de présence + 18 h de distance+18 h de préparation)
Je ne comprends pas ton calcul. Vraiment pas. Tu imagines faire 18h de visio ? Je laisse de côté les considérations pédagogiques, les considérations santé au travail pour toi, je vais juste me concentrer sur le côté matériel : tu les places quand ?

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
kaktus65
kaktus65
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par kaktus65 Ven 6 Nov 2020 - 20:54
@Hélips a écrit:
@volny a écrit:
Je préfère faire 100% de cours à distance plutôt que de faire des demi groupes et  bosser 2 fois plus(18 heures de présence + 18 h de distance+18 h de préparation)
Je ne comprends pas ton calcul. Vraiment pas. Tu imagines faire 18h de visio ? Je laisse de côté les considérations pédagogiques, les considérations santé au travail pour toi, je vais juste me concentrer sur le côté matériel : tu les places quand ?

C'est infaisable. Et même pour les élèves, 18h de visio, c'est ingérable, ils décrocheront immanquablement.
Prezbo
Prezbo
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Prezbo Ven 6 Nov 2020 - 20:56
@Hélips a écrit:
@volny a écrit:
Je préfère faire 100% de cours à distance plutôt que de faire des demi groupes et  bosser 2 fois plus(18 heures de présence + 18 h de distance+18 h de préparation)
Je ne comprends pas ton calcul. Vraiment pas. Tu imagines faire 18h de visio ? Je laisse de côté les considérations pédagogiques, les considérations santé au travail pour toi, je vais juste me concentrer sur le côté matériel : tu les places quand ?

Mais qui pense encore faire des visios si on passe en enseignement mixte avec groupes allégés et maintient du nombre d'heures de présentiel ?

C'est curieux comme la "visio" semble être devenu sans aucuns débats ni réflexion le symbole de l'enseignement à distance, alors que si on garde un contact régulier avec les élèves, il y a d'autres Solutions, et plus simples : travail à faire à la maison, maintien d'un contact asynchrone avec le mail et l'ENT...
Pat B
Pat B
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pat B Ven 6 Nov 2020 - 20:56
@Dinimip! a écrit:Prenons un peu de recul.
Les dernières pages montrent que dans de nombreux établissements la grande majorité des enseignants souhaitent pouvoir continuer à faire cours en présentiel (opinion également largement majoritaire dans ma salle des profs).
Pour autant, dès qu'un collègue exprime cette opinion sur ce forum, il reçoit une volée de bois vert.
Paradoxal, non ?  Il semble y avoir un biais sur ce forum, qui peut avoir plusieurs interprétations : peut-être que beaucoup d'utilisateurs du forum se sont montés la tête au fil des mois sur le risque de contagion dans la salle des classes, ou que ceux qui ont une opinion différente n'osent plus intervenir ? Je n'ai pas la réponse...

" De nombreux établissements" ne signifie pas que l'opinion est majoritaire.
Et tout dépend de quelle opinion tu parles.
D'un point de vue pédagogique, mes collègues s'accordent à dire que rien ne vaut le présentiel, et donc ils préféreraient faire cours.
MAIS... ils voient bien qu'entasser des centaines d'élèves à la cantine est une aberration totale. Et donc, par civisme, pour protéger les autres, limiter la flambée de l'épidémie et éviter la surcharge des hôpitaux, ils veulent bien sacrifier un peu de leur confort pédagogique et chercher des solutions pour diminuer de moitié le nombre de présents. Et là, sans hésiter, le semi-distanciel a largement leur préférence (en s'organisant sur 15 jours, en préparant l'équivalent d'une semaine de travail à faire en autonomie et d'une semaine à faire en classe).

Pour ma part, je n'ai pas peur de me faire contaminer en classe, les salles sont globalement bien aérées (sauf une) et grandes. Mais la cantine... quelle horreur !


Dernière édition par Pat B le Ven 6 Nov 2020 - 20:57, édité 1 fois
avatar
volny
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par volny Ven 6 Nov 2020 - 20:56
@Hélips a écrit:
@volny a écrit:
Je préfère faire 100% de cours à distance plutôt que de faire des demi groupes et  bosser 2 fois plus(18 heures de présence + 18 h de distance+18 h de préparation)
Je ne comprends pas ton calcul. Vraiment pas. Tu imagines faire 18h de visio ? Je laisse de côté les considérations pédagogiques, les considérations santé au travail pour toi, je vais juste me concentrer sur le côté matériel : tu les places quand ?
nulle part justement. Mais on va nous demander cela,je le sens.Mélanger présentiel et visio.Pour ma part je refuse la visio et j'enverrai du boulot et des vidéos.
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Ven 6 Nov 2020 - 20:57
@kaktus65 a écrit:
@Catalunya a écrit:Encore faudrait-il prouver l'efficacité des demi-groupes. L'Italie, qui a embauché en masse pour diminuer les effectifs par classe, se trouve dans le même état sanitaire que nous, peu ou prou.

Le problème est qu'il aurait fallu le faire dès la rentrée.
Quant à la gestion à la Macron -saluée par l'OMS souvenons-nous !!-, on est pire actuellement que l'Italie et les USA !

Italie :
Quelque 20 000 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés lors des 24 dernières heures en Italie, selon le comptage annoncé par les autorités samedi, un record national. Au total, plus de 500 000 cas d’infection et 37 000 décès ont été recensés dans le premier pays européen à avoir été durement frappé par la pandémie.
Source : OuestFrance
Rappel : on a largement dépassé le million de cas en France.

France : 60 000 cas
Source : OuestFrance

Les USA, c'est 120 000 cas, sauf qu'ils sont 5 fois plus nombreux que nous  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 2790680366
Figaro

Est-il pertinent de comparer le nombre de cas ?

Le nombre de cas positifs n'est pas forcément révélateur de la situation actuelle.
En Italie, on 3 fois moins de nouveaux cas mais on a autant de morts quotidiens. Enfin peut-être que nos vieux sont plus solides en France...
avatar
volny
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par volny Ven 6 Nov 2020 - 20:58
@Prezbo a écrit:
@Hélips a écrit:
@volny a écrit:
Je préfère faire 100% de cours à distance plutôt que de faire des demi groupes et  bosser 2 fois plus(18 heures de présence + 18 h de distance+18 h de préparation)
Je ne comprends pas ton calcul. Vraiment pas. Tu imagines faire 18h de visio ? Je laisse de côté les considérations pédagogiques, les considérations santé au travail pour toi, je vais juste me concentrer sur le côté matériel : tu les places quand ?

Mais qui pense encore faire des visios si on passe en enseignement mixte avec groupes allégés et maintient du nombre d'heures de présentiel ?

C'est curieux comme la "visio" semble être devenu sans aucuns débats ni réflexion le symbole de l'enseignement à distance, alors que si on garde un contact régulier avec les élèves, il y a d'autres Solutions, et plus simples : travail à faire à la maison, maintien d'un contact asynchrone avec le mail et l'ENT...
ou les appels téléphoniques.
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Ven 6 Nov 2020 - 20:58
Mais @Pat B, puisqu'on te dit que c'est le forum qui est biaisé ! Même que c'est l'équipe de modération qui influe l'OMS, et par son biais les chefs d'Etat, les labos et la Terre entière. En échange on percevra des royalties sur le vaccin, bien sûr professeur
EnglishTidsear
EnglishTidsear
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 19 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EnglishTidsear Ven 6 Nov 2020 - 20:59
@Dinimip! a écrit:Prenons un peu de recul.
Les dernières pages montrent que dans de nombreux établissements la grande majorité des enseignants souhaitent pouvoir continuer à faire cours en présentiel (opinion également largement majoritaire dans ma salle des profs).
Pour autant, dès qu'un collègue exprime cette opinion sur ce forum, il reçoit une volée de bois vert.
Paradoxal, non ? Il semble y avoir un biais sur ce forum, qui peut avoir plusieurs interprétations : peut-être que beaucoup d'utilisateurs du forum se sont montés la tête au fil des mois sur le risque de contagion dans la salle des classes, ou que ceux qui ont une opinion différente n'osent plus intervenir ? Je n'ai pas la réponse...
J'interviens peu sur le forum mais suis bien contente de passer en 1/2 groupes dès lundi. Certains collègues y étaient opposés par peur de la charge de travail supplémentaire. D'autres, sous prétexte d'avoir eu le covid quasi sans symptômes, ne pensent pas au danger que nous faisons courir au reste de la population. Il n'y a pas de solution parfaite, mais cette crise sanitaire justifie bien de faire quelques efforts pour le bien de tous.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum