Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ha@_x
Fidèle du forum

Problème de discipline  - Page 3 Empty Re: Problème de discipline

par Ha@_x Mar 9 Mar 2021 - 21:11
@Cléopatra2 a écrit:Moi non plus, mais dans certaines classes j'en aurais viré 3 à chaque heure si j'avais dû exclure pour ça.

As-tu déjà essayé le je vire le premier qui me dit ça, dès le 3 septembre s'il le faut ? Problème de discipline  - Page 3 3795679266

J'ai tout de même constaté que la discipline en classe, c'est comme les CD dans l'établissement : plus tu en fais tôt, moins tu as à en faire à la mi/fin de l'année.

Mais c'est sûr qu'il vaut mieux avoir des CPE et des chefs qui tiennent la route, sujet récurrent depuis plusieurs pages... Problème de discipline  - Page 3 1665347707


Dernière édition par Ha@_x le Mar 9 Mar 2021 - 21:15, édité 1 fois
zigmag17
zigmag17
Expert spécialisé

Problème de discipline  - Page 3 Empty Re: Problème de discipline

par zigmag17 Mar 9 Mar 2021 - 21:15
Voilà, le problème est là: le soutien, le suivi, le crédit, donnés a priori à la parole et à la réaction du prof.
Pour les reste on sera tous d'accord pour dire que certaines paroles et comportements sont insupportables Problème de discipline  - Page 3 1482308650
berzeko
berzeko
Niveau 5

Problème de discipline  - Page 3 Empty Re: Problème de discipline

par berzeko Mer 10 Mar 2021 - 8:45
@Gaelle25 a écrit:Je vais peut-être vous surprendre mais, étant une prof ayant très peu d'autorité, mes soucis se sont arrangés progressivement au fur et à mesure que je lâchais prise.
J'ai renoncé à avoir une classe totalement silencieuse ; s'il y a quelques bavardages, j'ai décidé que ça ne me dérangerait pas. J'ai renoncé à avoir 100 % d'élèves qui travaillent ; si certain.e.s rêvent dans leur coin, tant pis ! Au final, ça donne un côté convivial à mes cours et j'ai l'impression que les élèves sont contents de venir dans mon cours.
Idem avec tous ces petits rituels qui, finalement, me surchargeaient mentalement et me polluaient la vie ; j'ai tout laissé tombé ; plus de croix, de punitions, de sanctions. Et maintenant j'arrive plus détendue et plus sereine en cours. Et les élèves le sentent.
En quelque sorte, j'ai laissé tomber les armes ; je ne suis plus jamais menaçante mais toujours extrêmement gentille et compréhensive avec les élèves. Du coup, ils ne ressentent pas le besoin de me "pourrir". Parfois, même, on rigole tous ensemble, comme une grande fratrie.
Ceci étant dit, j'enseigne en milieu rural avec un public très facile. Je crains que je sois totalement incapable d'en faire autant avec un public difficile.
Et cela m'a bien pris 15 ans pour lâcher prise...

Entièrement d'accord
menerve
menerve
Prophète

Problème de discipline  - Page 3 Empty Re: Problème de discipline

par menerve Mer 10 Mar 2021 - 9:13
Moi aussi je ne suis pas du genre terreur... Et finalement ça ne va pas plus mal... Mais c'est différent car je suis documentaliste, donc je vois les élèves dans un autre contexte et quand je les ai en cours, je suis rarement seule.
Cléopatra2
Cléopatra2
Doyen

Problème de discipline  - Page 3 Empty Re: Problème de discipline

par Cléopatra2 Mer 10 Mar 2021 - 9:26
@Ha@_x a écrit:
@Cléopatra2 a écrit:Moi non plus, mais dans certaines classes j'en aurais viré 3 à chaque heure si j'avais dû exclure pour ça.

As-tu déjà essayé le je vire le premier qui me dit ça, dès le 3 septembre s'il le faut ? Problème de discipline  - Page 3 3795679266

J'ai tout de même constaté que la discipline en classe, c'est comme les CD dans l'établissement : plus tu en fais tôt, moins tu as à en faire à la mi/fin de l'année.

Mais c'est sûr qu'il vaut mieux avoir des CPE et des chefs qui tiennent la route, sujet récurrent depuis plusieurs pages... Problème de discipline  - Page 3 1665347707

Ah ah c'est une plaisanterie? J'ai cette réflexion plusieurs fois par semaine, dans plusieurs classes, c'est un non événement même si je trouve ça insupportable. 
Cette année j'en ai moins mais mes élèves sont apathiques et donc ne parlent pas du tout. Néanmoins, c'est probablement arrivé plusieurs fois, j'ai un ou deux élèves de spé 1ère en tête.
Et encore je n'ai pas de STMG, là ça serait tous les cours plusieurs fois par cours. On ne s'en sortirait pas si on devait virer pour ça. Déjà faire une remarque c'est pas mal, quand ça ne fait pas monter la mayonnaise qui aboutit au vrai incident et à la vraie prise de tête avec exclusion. Je précise que mon lycée n'est pas difficile mais que nous avons des élèves qui ont peu de filtres (enfin les STMG sont difficiles, donc il faut garder l'artillerie lourde pour les vrais soucis en classe et non les "c'est bon" assortis de souffles appuyés). Bien sûr c'est valable dans mon lycée, il faut voir au cas par cas. Je rêverais de bosser dans un établissement où on peut exclure pour ça.

Edit : je précise que les élèves me trouvent en général très sévère et que je dois gérer des "incidents" et des protestations régulièrement puisque je mets des mots sur le carnet pour oubli de matériel et travail non fait.
dita
dita
Neoprof expérimenté

Problème de discipline  - Page 3 Empty Re: Problème de discipline

par dita Mer 10 Mar 2021 - 10:01
@berzeko a écrit:
@Gaelle25 a écrit:Je vais peut-être vous surprendre mais, étant une prof ayant très peu d'autorité, mes soucis se sont arrangés progressivement au fur et à mesure que je lâchais prise.
J'ai renoncé à avoir une classe totalement silencieuse ; s'il y a quelques bavardages, j'ai décidé que ça ne me dérangerait pas. J'ai renoncé à avoir 100 % d'élèves qui travaillent ; si certain.e.s rêvent dans leur coin, tant pis ! Au final, ça donne un côté convivial à mes cours et j'ai l'impression que les élèves sont contents de venir dans mon cours.
Idem avec tous ces petits rituels qui, finalement, me surchargeaient mentalement et me polluaient la vie ; j'ai tout laissé tombé ; plus de croix, de punitions, de sanctions. Et maintenant j'arrive plus détendue et plus sereine en cours. Et les élèves le sentent.
En quelque sorte, j'ai laissé tomber les armes ; je ne suis plus jamais menaçante mais toujours extrêmement gentille et compréhensive avec les élèves. Du coup, ils ne ressentent pas le besoin de me "pourrir". Parfois, même, on rigole tous ensemble, comme une grande fratrie.
Ceci étant dit, j'enseigne en milieu rural avec un public très facile. Je crains que je sois totalement incapable d'en faire autant avec un public difficile.
Et cela m'a bien pris 15 ans pour lâcher prise...

Entièrement d'accord
Rassurez-moi, vous êtes bien animateurs, non ?
berzeko
berzeko
Niveau 5

Problème de discipline  - Page 3 Empty Re: Problème de discipline

par berzeko Mer 10 Mar 2021 - 10:17
@Cléopatra2 a écrit:
@Ha@_x a écrit:
@Cléopatra2 a écrit:Moi non plus, mais dans certaines classes j'en aurais viré 3 à chaque heure si j'avais dû exclure pour ça.

As-tu déjà essayé le je vire le premier qui me dit ça, dès le 3 septembre s'il le faut ? Problème de discipline  - Page 3 3795679266

J'ai tout de même constaté que la discipline en classe, c'est comme les CD dans l'établissement : plus tu en fais tôt, moins tu as à en faire à la mi/fin de l'année.

Mais c'est sûr qu'il vaut mieux avoir des CPE et des chefs qui tiennent la route, sujet récurrent depuis plusieurs pages... Problème de discipline  - Page 3 1665347707

Ah ah c'est une plaisanterie? J'ai cette réflexion plusieurs fois par semaine, dans plusieurs classes, c'est un non événement même si je trouve ça insupportable. 
Cette année j'en ai moins mais mes élèves sont apathiques et donc ne parlent pas du tout. Néanmoins, c'est probablement arrivé plusieurs fois, j'ai un ou deux élèves de spé 1ère en tête.
Et encore je n'ai pas de STMG, là ça serait tous les cours plusieurs fois par cours. On ne s'en sortirait pas si on devait virer pour ça. Déjà faire une remarque c'est pas mal, quand ça ne fait pas monter la mayonnaise qui aboutit au vrai incident et à la vraie prise de tête avec exclusion. Je précise que mon lycée n'est pas difficile mais que nous avons des élèves qui ont peu de filtres (enfin les STMG sont difficiles, donc il faut garder l'artillerie lourde pour les vrais soucis en classe et non les "c'est bon" assortis de souffles appuyés). Bien sûr c'est valable dans mon lycée, il faut voir au cas par cas. Je rêverais de bosser dans un établissement où on peut exclure pour ça.

Edit : je précise que les élèves me trouvent en général très sévère et que je dois gérer des "incidents" et des protestations régulièrement puisque je mets des mots sur le carnet pour oubli de matériel et travail non fait.

Exactement, je n'ai que des STMG et je peux vous assurer que je devrais passer mon temps à virer tout le monde dans ce cas, même si la colère me monte vraiment au nez quand ça arrive. Je l'ai d'ailleurs fait une fois. Mais je préfère réserver l'exclusion quand ça devient vraiment trop du genre bavardages alors que j'ai prévenu 2 fois, manque de respect ect ... là forcément j'exclus. Mais c'est toujours pareil, on se demande quand en arriver là ou si il ne vaut mieux pas le réserver à des cas plus graves qui de toute façon en STMG vont arriver vu leur attitude.
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Problème de discipline  - Page 3 Empty Re: Problème de discipline

par Moonchild Mer 10 Mar 2021 - 12:16
@berzeko a écrit:
@Cléopatra2 a écrit:

Ah ah c'est une plaisanterie? J'ai cette réflexion plusieurs fois par semaine, dans plusieurs classes, c'est un non événement même si je trouve ça insupportable.
Cette année j'en ai moins mais mes élèves sont apathiques et donc ne parlent pas du tout. Néanmoins, c'est probablement arrivé plusieurs fois, j'ai un ou deux élèves de spé 1ère en tête.
Et encore je n'ai pas de STMG, là ça serait tous les cours plusieurs fois par cours. On ne s'en sortirait pas si on devait virer pour ça. Déjà faire une remarque c'est pas mal, quand ça ne fait pas monter la mayonnaise qui aboutit au vrai incident et à la vraie prise de tête avec exclusion. Je précise que mon lycée n'est pas difficile mais que nous avons des élèves qui ont peu de filtres (enfin les STMG sont difficiles, donc il faut garder l'artillerie lourde pour les vrais soucis en classe et non les "c'est bon" assortis de souffles appuyés). Bien sûr c'est valable dans mon lycée, il faut voir au cas par cas. Je rêverais de bosser dans un établissement où on peut exclure pour ça.

Edit : je précise que les élèves me trouvent en général très sévère et que je dois gérer des "incidents" et des protestations régulièrement puisque je mets des mots sur le carnet pour oubli de matériel et travail non fait.

Exactement, je n'ai que des STMG et je peux vous assurer que je devrais passer mon temps à virer tout le monde dans ce cas, même si la colère me monte vraiment au nez quand ça arrive. Je l'ai d'ailleurs fait une fois. Mais je préfère réserver l'exclusion quand ça devient vraiment trop du genre bavardages alors que j'ai prévenu 2 fois, manque de respect ect ... là forcément j'exclus. Mais c'est toujours pareil, on se demande quand en arriver là ou si il ne vaut mieux pas le réserver à des cas plus graves qui de toute façon en STMG vont arriver vu leur attitude.

D'une certaine manière vos interventions me rassurent : je commençais à me demander si ma perception du réel n'était pas altérée... mais finalement je ne suis pas le seul à voir ce que je vois et à entendre ce que j'entends au quotidien.  
Dans le même registre, il m'arrive de laisser certains élèves dormir en classe car c'est encore dans ces moments-là qu'ils nuisent le moins au déroulement du cours.
Et, à propos de l'exclusion de cours, certains de mes élèves n'y sont plus vraiment sensibles (sauf peut-être tôt le matin : j'ai eu récemment droit à "ouais, c'est bon, je me lève pour venir à 8h et vous vous me faites sortir"...) donc je doute qu'une exclusion dès le 3 septembre suffise à poser des limites.
Tant que j'y pense, est-ce que je suis le seul à avoir croisé des collègues qui, lorsqu'on leur raconte qu'on dû virer un élève, répondent avec un air satisfait et un brin méprisant "ah mais moi je n'ai jamais eu besoin d'exclure un élève" ?
berzeko
berzeko
Niveau 5

Problème de discipline  - Page 3 Empty Re: Problème de discipline

par berzeko Mer 10 Mar 2021 - 12:26
@Moonchild a écrit:
@berzeko a écrit:
@Cléopatra2 a écrit:

Ah ah c'est une plaisanterie? J'ai cette réflexion plusieurs fois par semaine, dans plusieurs classes, c'est un non événement même si je trouve ça insupportable.
Cette année j'en ai moins mais mes élèves sont apathiques et donc ne parlent pas du tout. Néanmoins, c'est probablement arrivé plusieurs fois, j'ai un ou deux élèves de spé 1ère en tête.
Et encore je n'ai pas de STMG, là ça serait tous les cours plusieurs fois par cours. On ne s'en sortirait pas si on devait virer pour ça. Déjà faire une remarque c'est pas mal, quand ça ne fait pas monter la mayonnaise qui aboutit au vrai incident et à la vraie prise de tête avec exclusion. Je précise que mon lycée n'est pas difficile mais que nous avons des élèves qui ont peu de filtres (enfin les STMG sont difficiles, donc il faut garder l'artillerie lourde pour les vrais soucis en classe et non les "c'est bon" assortis de souffles appuyés). Bien sûr c'est valable dans mon lycée, il faut voir au cas par cas. Je rêverais de bosser dans un établissement où on peut exclure pour ça.

Edit : je précise que les élèves me trouvent en général très sévère et que je dois gérer des "incidents" et des protestations régulièrement puisque je mets des mots sur le carnet pour oubli de matériel et travail non fait.

Exactement, je n'ai que des STMG et je peux vous assurer que je devrais passer mon temps à virer tout le monde dans ce cas, même si la colère me monte vraiment au nez quand ça arrive. Je l'ai d'ailleurs fait une fois. Mais je préfère réserver l'exclusion quand ça devient vraiment trop du genre bavardages alors que j'ai prévenu 2 fois, manque de respect ect ... là forcément j'exclus. Mais c'est toujours pareil, on se demande quand en arriver là ou si il ne vaut mieux pas le réserver à des cas plus graves qui de toute façon en STMG vont arriver vu leur attitude.

D'une certaine manière vos interventions me rassurent : je commençais à me demander si ma perception du réel n'était pas altérée... mais finalement je ne suis pas le seul à voir ce que je vois et à entendre ce que j'entends au quotidien.  
Dans le même registre, il m'arrive de laisser certains élèves dormir en classe car c'est encore dans ces moments-là qu'ils nuisent le moins au déroulement du cours.
Et, à propos de l'exclusion de cours, certains de mes élèves n'y sont plus vraiment sensibles (sauf peut-être tôt le matin : j'ai eu récemment droit à "ouais, c'est bon, je me lève pour venir à 8h et vous vous me faites sortir"...) donc je doute qu'une exclusion dès le 3 septembre suffise à poser des limites.
Tant que j'y pense, est-ce que je suis le seul à avoir croisé des collègues qui, lorsqu'on leur raconte qu'on dû virer un élève, répondent avec un air satisfait et un brin méprisant "ah mais moi je n'ai jamais eu besoin d'exclure un élève" ?

Non tu n'es pas le seul loin de là j'en ai bien peur. ça devient la norme absolument partout, sauf peut-être dans un petit lycée au fin fond du Jura avec des généraux. Rien que la différence général/techno c'est un gouffre alors en plus quand tu es en REP là tu vois de ces trucs tu tombes part terre. C'est pas mal le coup de l'exclusion à 8h on sent qu'il sera un futur dirigeant du cac 40 celui-là. Je laisse aussi les plus récalcitrants dormir tant qu'ils ne m'embêtent pas, j'ai déjà eu trop de problèmes à gérer quand tu appliques ce qui est normal ça peut monter très vite. Ils adorent jouer les martyrs devant les autres et on se retrouve dans des situations explosives.

Pour ton collègue j'aurais dit "tu dois avoir trop de charisme c'est pour ça" ce sont les premiers à subir leurs classes, mais ils font semblant de j'ai remarqué. Et puis que veut-il dire par là ? Qu'il est trop bon pour les autres ? Entre les CPE inutiles et ce genre de personnes il ne faut pas s'étonner d'être ainsi divisés alors que ne nous devrions être unis ensemble.
Jenny
Jenny
Modérateur

Problème de discipline  - Page 3 Empty Re: Problème de discipline

par Jenny Mer 10 Mar 2021 - 12:32
Je crois qu'on a chacun nos trucs, mais le manque de respect, je ne supporte pas et je vire sans états d'âme pour ça. La première fois, j'ai tendance à mettre un mot dans le carnet et à bien leur expliquer pourquoi c'est un manque de respect. Mais en cas de récidive, tant pis pour eux (d'autant plus que s'ils me répondent ça, c'est qu'ils ont déjà autre chose à se reprocher, donc dans la pratique, je ne vire pas "juste pour ça").
Je n'enseigne pas "au fin fond du Jura", @Ha@_x non plus.
Cléopatra2
Cléopatra2
Doyen

Problème de discipline  - Page 3 Empty Re: Problème de discipline

par Cléopatra2 Mer 10 Mar 2021 - 12:37
Moi non plus je ne supporte pas, mais je préfère faire une remarque et laisser couler sinon je perds du temps, mon calme (difficilement gardé déjà) et mon efficacité. 
Généralement, les "c'est bon" sont isolés et suivis d'effet (à savoir qu'ils font ce que je demande donc je laisse glisser). 
Mais dans l'idéal, oui, il faudrait pouvoir exclure pour cela, à la moindre récidive.
zigmag17
zigmag17
Expert spécialisé

Problème de discipline  - Page 3 Empty Re: Problème de discipline

par zigmag17 Mer 10 Mar 2021 - 13:12
J'insiste: personne ne supporte le manque de respect, ou alors il faudrait être maso. La limite imposée au seuil de tolérance est celle que la hiérarchie nous donne. Il m'arrive d'exclure des élèves pour insolence, j'ai cette année en GA un quatuor infernal qui va finir par mieux connaître la vie scolaire ou la salle d'étude que les cours de Lettres c'est évident mais je peux le faire parce qu'en général j'exclus très rarement et uniquement quand la limite est dépassée, et que la Vie scolaire suit, sans remettre ma décision en question.
Dans d'autres établissements, ce n'est pas possible; j'ai connu de douloureux et tendus "retours à l'envoyeur", des élèves que j'avais exclus, ramenés manu militari dans ma classe en plein cours bien sûr, avec les remarques de la CPE pour bien montrer que ce n'était pas moi qui décidais: le bras de fer devant une classe n'est pas ce qui se fait de mieux, et bonjour l'autorité ensuite (sans parler du cours, foutu en l'air évidemment mais ça, il faut avoir été prof avant pour savoir ce que peuvent générer des interventions de cette nature en pleine séance).
Je connais des collègues qui disent "moi le bruit je ne supporte pas", "moi l'insolence je ne supporte pas", "moi la paresse je ne supporte pas"... sous-entendu "je ne tolère pas", et si toi tu le supportes ou le tolères, c'est que tu le veux bien et que tu es laxiste ou ne sais pas faire (esprit critique inside).
C'est pourquoi je le redis: personne ne supporte ni tolère les insolences, incivilités... Mais le contexte ensuite joue pour beaucoup.
berzeko
berzeko
Niveau 5

Problème de discipline  - Page 3 Empty Re: Problème de discipline

par berzeko Mer 10 Mar 2021 - 13:19
@Jenny a écrit:Je crois qu'on a chacun nos trucs, mais le manque de respect, je ne supporte pas et je vire sans états d'âme pour ça. La première fois, j'ai tendance à mettre un mot dans le carnet et à bien leur expliquer pourquoi c'est un manque de respect. Mais en cas de récidive, tant pis pour eux (d'autant plus que s'ils me répondent ça, c'est qu'ils ont déjà autre chose à se reprocher, donc dans la pratique, je ne vire pas "juste pour ça").
Je n'enseigne pas "au fin fond du Jura", @Ha@_x non plus.

Je ne parlais pas pour toi et Ha@_x non plus. Nuance, je dis que ça devient de plus en plus difficile partout.
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Problème de discipline  - Page 3 Empty Re: Problème de discipline

par Ha@_x Mer 10 Mar 2021 - 16:45
@Moonchild a écrit:D'une certaine manière vos interventions me rassurent : je commençais à me demander si ma perception du réel n'était pas altérée... mais finalement je ne suis pas le seul à voir ce que je vois et à entendre ce que j'entends au quotidien.  
Dans le même registre, il m'arrive de laisser certains élèves dormir en classe car c'est encore dans ces moments-là qu'ils nuisent le moins au déroulement du cours.
Et, à propos de l'exclusion de cours, certains de mes élèves n'y sont plus vraiment sensibles (sauf peut-être tôt le matin : j'ai eu récemment droit à "ouais, c'est bon, je me lève pour venir à 8h et vous vous me faites sortir"...) donc je doute qu'une exclusion dès le 3 septembre suffise à poser des limites.
Tant que j'y pense, est-ce que je suis le seul à avoir croisé des collègues qui, lorsqu'on leur raconte qu'on dû virer un élève, répondent avec un air satisfait et un brin méprisant "ah mais moi je n'ai jamais eu besoin d'exclure un élève" ?

Pas une, mais des exclusions, dès le début de l'année au moindre manquement. Au début, à mon arrivée, je virai beaucoup, et j'ai souvent été soutenu, ça aide, ça a beaucoup baissé avec les années et je n'ai pas baissé mes exigences en termes de respect pour autant. (Pour donner un ordre de grandeur, je suis passé de 35/40 exclusions de cours par an à une quinzaine)
Je n'ai pas de STMG, mais je précise que j'ai la crème de la crème non-écrémée, à savoir des 3e en REP+ dans le 93  Very Happy .
Le problème n'est pas tant ce que l'on supporte ou pas, le problème est le support que l'on reçoit...

Là, premier pétage de plombs,  Rolling Eyes , s'entendre dire ça en salle des profs est insupportable : généralement ces collègues qui n'ont jamais eu besoin d'exclure un élève, cachent un certain nombre de choses. Et ce genre de propos, ça se méprise ( c'est comme le : avec moi ils sont parfaits  Problème de discipline  - Page 3 1665347707 )
J'ai eu un phénomène du genre, elle se vantait de ne jamais exclure d'élèves en SDP. Ah c'est sûr elle me les envoyait à moi, en face .... Problème de discipline  - Page 3 4105177660

@zigmag17 a écrit:Dans d'autres établissements, ce n'est pas possible; j'ai connu de douloureux et tendus "retours à l'envoyeur", des élèves que j'avais exclus, ramenés manu militari dans ma classe en plein cours bien sûr, avec les remarques de la CPE pour bien montrer que ce n'était pas moi qui décidais: le bras de fer devant une classe n'est pas ce qui se fait de mieux

Second pétage de plombs. furieux  Moi aussi ça m'est déjà arrivé, un adjoint m'avait ramené l'élève exclu. Non mais là il est exclu de céder. Le prof est le patron dans sa salle. Et il vaut mieux un bras de fer devant les élèves, que de se faire transformer en paillasson devant ces derniers. Après il faut tenir derrière. Donc il faut écrire. Quand la hiérarchie, défaillante, est confrontée à des piles de rapports d'incident , le pourrissement et le #pasdevague, ne tiennent pas bien longtemps.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Hermiony
Hermiony
Monarque

Problème de discipline  - Page 3 Empty Re: Problème de discipline

par Hermiony Mer 10 Mar 2021 - 17:01
@zigmag17 a écrit:
Dans d'autres établissements, ce n'est pas possible; j'ai connu de douloureux et tendus "retours à l'envoyeur", des élèves que j'avais exclus, ramenés manu militari dans ma classe en plein cours bien sûr, avec les remarques de la CPE pour bien montrer que ce n'était pas moi qui décidais: le bras de fer devant une classe  n'est pas ce qui se fait de mieux, et bonjour l'autorité ensuite (sans parler du cours, foutu en l'air évidemment mais ça, il faut avoir été prof avant pour savoir ce que peuvent générer des interventions de cette nature en pleine séance).

On m'a fait le coup une fois, quand j'étais stagiaire, avec un formateur dans ma classe (et oui, j'avais exclu un élève pendant une visite de formation, même pas peur). La CPE était remontée avec l'élève : "je te le ramène, il s'est excusé". J'ai été tellement surprise que je n'ai pas su quoi répondre.
A la fin de l'heure, le formateur m'a dit qu'il n'en revenait pas qu'on m'ait renvoyé l'élève et ma tutrice était allée taper un mini-scandale dans le bureau de la CPE qui ne m'a plus jamais fait le coup...

Pour en revenir au sujet, pour les "c'est bon", je préviens une fois. Après, j'exclus. Je suis en collège, avec une Vie Sco qui suit (ça n'a pas toujours été le cas et on a vécu des années difficiles, où les conseils de discipline étaient même inexistants), et franchement, ça change la vie.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
Cléopatra2
Cléopatra2
Doyen

Problème de discipline  - Page 3 Empty Re: Problème de discipline

par Cléopatra2 Mer 10 Mar 2021 - 18:20
J'essaierai l'an prochain, je crois que je vais avoir des STMG. Je crains fort que 40 exclusions dans l'année (si c'est pour des "c'est bon" ou approchant) auraient réellement posé problème dans mon collège REP+ de l'époque (là au lycée c'est inenvisageable). A une dizaine on se faisait déjà mal voir. Après, on mettait pas mal dans le couloir porte ouverte, en vue. Une fois je n'ai pas accepté un élève qui avait accueilli un autre d'un "salut sale Malien" "pour rigoler", et je m'étais fait reprendre ensuite, pour vous situer les choses.
Au lycée, le truc, c'est que même si je n'exclus pas l'élève, ça ne dégénère pas, en fait. Les autres ne s'en mêlent pas et l'élève ne continue pas, dans 95% des cas. Sauf, je pense, en STMG, mais là clairement, l'élève qui dit "c'est bon" va ensuite chercher plus loin et n'attend que ça, se faire exclure. Le problème c'est que parfois ils refusent de sortir et là c'est le spectacle pour les autres. J'attends septembre avec impatience Smile .
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Problème de discipline  - Page 3 Empty Re: Problème de discipline

par Ha@_x Mer 10 Mar 2021 - 20:00
@Cléopatra2 a écrit:J'essaierai l'an prochain, je crois que je vais avoir des STMG. Je crains fort que 40 exclusions dans l'année (si c'est pour des "c'est bon" ou approchant) auraient réellement posé problème dans mon collège REP+ de l'époque (là au lycée c'est inenvisageable). A une dizaine on se faisait déjà mal voir. Après, on mettait pas mal dans le couloir porte ouverte, en vue. Une fois je n'ai pas accepté un élève qui avait accueilli un autre d'un "salut sale Malien" "pour rigoler", et je m'étais fait reprendre ensuite, pour vous situer les choses.

C'est typiquement le genre d'incidents où quand l'administration est franchement branque, il faut monter sur ses grands chevaux : rapport d'incident circonstancié, menace de dépot de plainte (article 40, témoin d'un délit, c'est une injure raciale). Quand on est face à des chefs #pasdevague, il faut écrire...des rapports, en écrire, encore et toujours.
Mettre dans le couloir c'est un pis-aller, et dans certains cas c'est créateur de b..del... il faut au contraire les mettre (l'administration) devant leur responsabilités : exclure les gamins problématiques en bonne et due forme, avec rapport à l'appui. Pourquoi il n'y aurait que les profs, les aeds et les CPE à se prendre les ronces ? Problème de discipline  - Page 3 1665347707 Pour rester poli hein...
Dans mon bahut, l'exclusion de cours n'est plus un sujet (on y veille Twisted Evil ) Même si les nouveaux collègues subissent toujours d'insidieuses pressions.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum