Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
jésus
Habitué du forum

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Stratégie de retour dans l'enseignement

par jésus Jeu 7 Avr 2022 - 10:29
Bonjour à tous,

J'ai posté récemment dans un autre thread une question lié à ce thème à savoir :

-Comment travailler l'oral du CAPES hors université et de toute formation?

( Visiblement, à part demander à un ami ou de trouver un prof pour des cours particuliers, pas trop de solutions)

Plus largement, j'attends les résultats du CAPES externe de philo le 12 mai.

J'ai déjà plus de 5 ans d'expérience dans l'enseignement , 2 admissions en 2010 et 2015 à l'écrit. 2 oraux que j'ai loupé , faute de préparation suffisante, parce que j'étais aussi hors formation.

J'ai fait un récent bilan de compétences, et enseignant est le métier qui revient en 1. Et de fait, la philo étant ma matière de formation, prof de philo est le métier numéro 1 de liste, et ensuite enseignant en matière dites littéraires, sciences humaines, culture gé.

Les possibilités de remplacement se tarissent. Dixit le bureau des remplacements dans mon académie que ce soit dans le public et le privé. Même chose dans une académie limitrophe où on a même refuser ma candidature dans le privé car pas de place.

On a refusé une bi-valence en lettres modernes dans mon académie ( Alors que j'avais enseigné les Lettres modernes durant 1 an et plus sur plusieurs établissements sans que cela pose problème)

Donc, sans CAPES :

Il reste à faire le pied de grue devant les rectorats dès fin août ou sur Pôle Emploi. Mais avec quelle succès?

Ou sinon, On m'a suggéré lettres-histoire en lycée pro.

Est-ce que prendre un poste en lettres-histoire, pour avoir malgré tout un poste et me remettre le pied à l'étrier pour ensuite vise le CAPES philo est une bonne stratégie ou bien oublier la philo ( CAPES trop dur, pas de place en remplacement)

- Chercher un poste généraliste en français, culture générale en BTS, lycée agricole, MFR ( mais j'imagine que j'aurais peu de temps pour bosser le CAPES philo sur une prise de poste dans une matière nouvelle pour moi)

- Me réinscrire en préparation agrégation à l'Université ? ( sous réserve qu'un conseiller PE accepte) , sans forcément être sûr du succès.

Si vous avez des conseils.

Cochonou
Cochonou
Niveau 5

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par Cochonou Jeu 7 Avr 2022 - 12:30
Bonjour,

Pourquoi ne pas tenter à nouveau le CAPES de philo en suivant une formation à distance ? Vous pourriez peut-être aussi passer le CAPES de lettres. Le nombre de postes en lettres est bien supérieur à celui qui existe en philo. Une fois certifié et assuré de toucher un salaire rien ne vous empêchera de repasser le CAPES de philo si l'enseignement de la philo vous plaît davantage.


Iridiane
Iridiane
Niveau 6

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par Iridiane Jeu 7 Avr 2022 - 12:37
J’abonde dans le sens de Cochonou: le CAPES de philo est difficile à cause du ratio postes / candidats alors que le CAPES de lettres modernes est depuis quelques années une simple formalité de ce point de vue.
Le problème, c’est que vous n’aurez sans doute pas le temps de travailler le CAPES de philo pendant votre année de stage. Mais ensuite, vous pouvez demander un temps partiel (par exemple un 80%) et vous inscrire dans une prepa CAPES à distance pour la philo.
avatar
jésus
Habitué du forum

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par jésus Jeu 7 Avr 2022 - 13:38
Bon, en résumé, si j'échoue au CAPES de philo, il faudrait passer le capes de lettres modernes ( qui j'imagine nécessite une préparation)

Après, comme je disais, on me refuse la bi-valence en lettres modernes. Donc, difficile de se préparer au concours via une année en tant que prof contractuel.

Aucune idée non plus, de la facilité à enseigner cette matière sur le long terme et/ou être bien vu de la hiérarchie avec mon cursus dans une autre matière.

Pour le moment, vu ce refus de bi-valence en plus, je ne vois pas d'indice rassurant qui vont dans le bon sens.

Quand je fais une recherche google sur cette question, je retombe sur ma propre question sur ce forum. Autant dire que j'ai aucun avis ou retour d'expérience sur cette question.


Dernière édition par jésus le Jeu 7 Avr 2022 - 13:56, édité 1 fois
Jenny
Jenny
Médiateur

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par Jenny Jeu 7 Avr 2022 - 13:47
S’inscrire à une formation peut être une bonne idée. Est-ce qu’il y a un financement par pôle emploi ?
avatar
jésus
Habitué du forum

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par jésus Jeu 7 Avr 2022 - 13:55
Ce qui reviendrait à faire un master 2 meef lettres modernes? Ou préparation agrégation philo?
Cochonou
Cochonou
Niveau 5

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par Cochonou Jeu 7 Avr 2022 - 13:58
jésus a écrit: Quand je fais une recherche google sur cette question, je retombe sur ma propre question sur ce forum. Autant dire que j'ai aucun avis ou retour d'expérience sur cette question.

Ce n'est pas très gentil pour ceux qui ont pris le temps de vous répondre.

Certes, il est toujours préférable de se préparer lorsque l'on passe un concours comme le CAPES. Cela dit, comme le dit Iridiane, le CAPES de lettres ressemble de plus en plus à une formalité. A titre personnel, je serais surpris qu'une personne ayant fait des études de philosophie ne réussisse pas le CAPES de lettres. D'ailleurs, je connais personnellement des enseignants certifiés de lettres qui ont réussi le CAPES de lettres après des études de philosophie. Pour s'inscrire au CAPES, peu importe la discipline du diplôme que l'on a, pourvu que le niveau du diplôme corresponde au niveau exigé.

Le fait que l'on vous refuse actuellement la bi-valence en lettres modernes ne signifie absolument pas que vous ne réussirez pas le CAPES de lettres. Une fois certifié de lettres, vous serez un professeur certifié de lettres comme tous les autres et personne n'aura rien à redire. Au risque de me répéter, vous ne serez pas le premier à être certifié dans une matière qui ne correspond pas aux études que vous avez faites. Cela n'est pas aussi rare que vous semblez l'imaginer.
avatar
jésus
Habitué du forum

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par jésus Jeu 7 Avr 2022 - 14:19
Bonjour,

Désolé, si ma réponse a été mal interprétée.
Je voulais dire qu'hormis le thread que j'avais ouvert, aucun site, forum, blog n'aborde cette question. Chose que je trouve bizarre alors que google a réponse à tout en général. Je n'ai qu'ici pour avoir des réponses.

Oui, le thread que j'avais ouvert me disait que c'était possible.

Effectivement, un m1 meef lettres modernes peut être une solution.
avatar
User12576
Fidèle du forum

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par User12576 Jeu 7 Avr 2022 - 14:21
jésus a écrit:-Comment travailler l'oral du CAPES hors université et de toute formation?

( Visiblement, à part demander à un ami ou de trouver un prof pour des cours particuliers, pas trop de solutions)

Si j'ai bien compris, tu es admissible au CAPES externe. Il me paraît donc que ta priorité est donc en effet de préparer les oraux, et que les autres possibilités ne viendraient qu'après.

Cela dit, je ne comprends pas trop bien le "résumé" des informations que tu as eues. Mis à part un ami ou des cours particuliers, quel type de démarche envisages-tu qui ne soit pas une formation (ce que tu exclus explicitement) ? Tu cherches donc une formation qui n'en soit pas une ?

Quoi qu'il en soit, comme l'on te l'a dit, la question n'est pas si compliquée que ça (diplômes, regard de la hiérarchie, etc...) : soit tu réussis (pôle emploi, par exemple) à te faire financer une année de préparation (meef ou autre), soit tu bosses à côté (à temps plein ou partiel). Pour ce qui es du concours à préparer, tu sembles viser le CAPES ou l'agrég de philo ou de lettres ou le CAPLP lettres-philo. Les trois concours sont à priori liés à ta formation, ce qui est un atout pour les décrocher.
avatar
jésus
Habitué du forum

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par jésus Jeu 7 Avr 2022 - 15:10
Alors, je n'ai pas eu encore les résultats de l'écrit qui n'arrivent que le 12 mai.
Mais dans la perspective d'être admissible, je m'interrogeais sur les possibilités existantes pour travailler les oraux.
Là, les inscriptions pour l'année universitaire en cours sont closes, on ne peut plus s'inscrire au CNED.
En dehors des cours particuliers, je sèche.
L'idée étant qu'on me confirme que c'est le cas ou non.

(Moralité pour moi-même, il faut a minima s'inscrire au CNED. Cela dit bosser des concours en étant à 35h ( et très souvent des heures supp, 6 semaines de congés par an) et une absence regrettable de 3ème concours en philo. Je n'ai pas eu trop le choix.)

Mais, oui, attendre les résultats du CAPES philo, et tenter de une formation via un financement PE, et sinon trouver un emploi qui laisse un peu de temps type enseignant à temps partiel pour travailler le Capes de lettres modernes.

avatar
jésus
Habitué du forum

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par jésus Ven 8 Avr 2022 - 10:29
Bonjour,

J'imagine que l'obtention du capes de lettres n'oblige en rien à avoir un poste en lycée à la suite? C'est bien le cas. Est-ce facile de muter en lycée après avoir été affecté en collège? Est-ce qu'on peut faire des voeux en ce sens à la mutation? Viser des postes à profil?

Ou bien faut-il viser l'agrégation de lettres modernes pour enseigner en lycée?

Là, je m'imagine beaucoup plus professeur en lycée qu'en collège. Pour moi, c'est le vrai bémol du capes de lettres par rapport au capes de philosophie.

Après, à la lecture de la maquette du master 1 meef Lettres modernes, je me sens moins enthousiaste sur la partie grammaire ( matière , de fait pas enseignée en tant que tel en lycée)

Donc, choix cornélien entre un CAPES difficile à obtenir et un CAPES plus facile à obtenir mais qui risque de moins me satisfaire car je me retrouve à enseigner en Collège. Pas tant que je n'aime pas les élèves de cet âge mais parce que j'aurai le sentiment d'être encore plus loin de ma formation de base, notamment en terme de grammaire, enseignement de la conjugaison, orthographe, etc.


Dernière édition par jésus le Ven 8 Avr 2022 - 10:40, édité 1 fois
avatar
User12576
Fidèle du forum

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par User12576 Ven 8 Avr 2022 - 10:39
Tu trouveras des informations sur le système des mutations dans ce même forum. (Pour résumer, oui, on peut demander un lycée ou un poste à profil ; et oui, statistiquement il est plus probable d'excercer, en tant que certifié de LM, en collège qu'ailleurs).
D'après ce que tu racontes, il n'y a pas vraiment de choix cornélien. Il y a une "bonne" solution (certifié de philo) et une solution "b" (certifié de lettres). À toi de savoir la mesure dans laquelle tu seras obligé d'avoir recours à la solution B pour avoir des revenus.
avatar
jésus
Habitué du forum

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par jésus Ven 8 Avr 2022 - 10:47
Oui, après étant donné que les CAPES de lettres modernes ( que ce soit 3ème concours ou externe) et le CAPES de philo tombent le même jour. Il faut faire un choix dès le jour où on commence à se préparer aux concours ou non. On ne peut pas jouer sur les 2 tableaux du CAPES.
Si j'échoue cette année au CAPES de philo que ce soit à l'écrit ou à l'oral, il faudra me dire stop ou encore pour la philo.

Visiblement, si je veux me donner plus de chance d'être certifié, il faut choisir plutôt Lettres modernes. Si j'ai le loisir de repasser le CAPES 2023.

Je vais faire un dossier pour un master 1 MEEF Lettres modernes au cas où, ( la scolarité du master n'a pas donné la possibilité de tâter le terrain et voir en amont si ma candidature était pertinente ou non, donc pas d'autres solution que de déposer un dossier pour le savoir) . Et voir si mon dossier est accepté ou non. Cela tranchera la question.
Une passante
Une passante
Expert spécialisé

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par Une passante Ven 8 Avr 2022 - 13:33
jésus a écrit:Bonjour,

J'imagine que l'obtention du capes de lettres n'oblige en rien à avoir un poste en lycée à la suite? C'est bien le cas. Est-ce facile de muter en lycée après avoir été affecté en collège? Est-ce qu'on peut faire des voeux en ce sens à la mutation? Viser des postes à profil?

Ou bien faut-il viser l'agrégation de lettres modernes pour enseigner en lycée?

Là, je m'imagine beaucoup plus professeur en lycée qu'en collège. Pour moi, c'est le vrai bémol du capes de lettres par rapport au capes de philosophie.

Après, à la lecture de la maquette du master 1 meef Lettres modernes, je me sens moins enthousiaste sur la partie grammaire ( matière , de fait pas enseignée en tant que tel en lycée)

Donc, choix cornélien entre un CAPES difficile à obtenir et un CAPES plus facile à obtenir mais qui risque de moins me satisfaire car je me retrouve à enseigner en Collège. Pas tant que je n'aime pas les élèves de cet âge mais parce que j'aurai le sentiment d'être encore plus loin de ma formation de base, notamment en terme de grammaire, enseignement de la conjugaison, orthographe, etc.

Depuis la dernière réforme, la grammaire s'enseigne également au lycée, et fait même l'objet d'une partie de l'évaluation à l'oral du bac de français.
avatar
jésus
Habitué du forum

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par jésus Ven 8 Avr 2022 - 14:42
Bonjour,

Merci pour l'info.
j'ai enseigné en Lycée pour la dernière fois en 2010.
Je me fais vieux.
Caspar
Caspar
Enchanteur

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par Caspar Ven 8 Avr 2022 - 15:09
Il y a eu au moins deux réformes du lycée depuis 2010, et la dernière a un peu fait parler d'elle. 

25% des agrégés enseignent en collège à ma connaissance.
avatar
jésus
Habitué du forum

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par jésus Ven 8 Avr 2022 - 16:04
Oui,
Voilà, la philo n'a pas été autant réformée que les lettres et le français. Oui, désolé, étant sur une autre matière ou carrément sur un autre travail, je n'ai pas tout suivi.
Je viens ici, justement pour avoir tous les éléments.

Donc, est-ce que les réformes faites depuis que je suis parti en 2010 ont fait du tort au métier? Etre enseignant en lettres au lycée est moins intéressant qu'il y a 10 ans?
avatar
User12576
Fidèle du forum

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par User12576 Ven 8 Avr 2022 - 16:18
Mais je ne comprends pas trop la situation. As-tu d'autres possibilités mis à part (re)devenir enseignant ?
Dadoo33
Dadoo33
Grand sage

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par Dadoo33 Ven 8 Avr 2022 - 16:36
jésus a écrit:Oui,
Voilà, la philo n'a pas été autant réformée que les lettres et le français. Oui, désolé, étant sur une autre matière ou carrément sur un autre travail, je n'ai pas tout suivi.
Je viens ici, justement pour avoir tous les éléments.

Donc, est-ce que les réformes faites depuis que je suis parti en 2010 ont fait du tort au métier? Etre enseignant en lettres au lycée est moins intéressant qu'il y a 10 ans?


Tu as la réponse à ta première question sur le forum. Il suffit de lire différents fils.
La réforme a fait du mal à toutes les matières.
Caspar
Caspar
Enchanteur

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par Caspar Ven 8 Avr 2022 - 16:40
La philo aussi été "réformée": il n'y a plus les huit heures de philo hebdomadaires en terminale L, les collègues de philo enseignent en HLP avec des profs de lettres, souvent aussi l'EMC...
Dadoo33
Dadoo33
Grand sage

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par Dadoo33 Ven 8 Avr 2022 - 16:43
Pour l’emc, ça n’a pas changé.
Caspar
Caspar
Enchanteur

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par Caspar Ven 8 Avr 2022 - 16:47
Je ne sais plus s'il y avait déjà de l'EMC en 2010 et qui ne faisait. Je suppose qu'il y a aussi des collègues de philo qui enseignent les SNT en seconde puisque c'est "ouvert à tous".
Dadoo33
Dadoo33
Grand sage

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par Dadoo33 Ven 8 Avr 2022 - 16:48
Tous les collègues peuvent enseigner l’emc en lycée.
C’était déjà le cas en2010 Wink
C’était l’ecjs
Caspar
Caspar
Enchanteur

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par Caspar Ven 8 Avr 2022 - 16:51
Oui tu as raison, même si ce sont les plus souvent les collègues de philo où d histoire-géo qui enseignent l'EMC. En tout cas la philo a bel été réformée elle aussi, même si elle conserve une épreuve finale.
Dadoo33
Dadoo33
Grand sage

Stratégie de retour dans l'enseignement Empty Re: Stratégie de retour dans l'enseignement

par Dadoo33 Ven 8 Avr 2022 - 16:58
Oui Et de Ses également traditionnellement.

Je confirme pour la philo.
Cette réforme a toute façon été une catastrophe pour tout le monde.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum