Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Danska
Prophète

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par Danska Lun 20 Juin - 14:13
mathmax a écrit:
Danska a écrit:
lene75 a écrit:
Caspar a écrit:Exemple de tâche inutile: remplir les cases "compétences" dans les livrets scolaires de première et terminale alors que personne ne les regarde lors des délibérations. En LV nous avons à cocher la compétence "favorise la communication interculturelle", inconnue au bataillon et impossible à évaluer de toute façon mais quelqu'un quelque part a dû penser que ça sonnait bien.

Je mets "NE" dans chacune des cases. On ne m'a jamais rien dit puisque personne ne lit ça. Il n'empêche que ça me prend quand même du temps parce qu'il faut cliquer sur chaque case (ça aussi c'est un truc de dingue, ces logiciels aux 1000 clics : Santorin est un modèle du genre, ça me rend folle le temps que ça fait perdre pour rien).

C'est en grande partie ça le problème : ça ne sert à rien (et je fais comme toi, NE dans toutes les cases - ça ou cocher un chiffre au pif c'est pareil de toute façon), mais ça bouffe un temps fou qu'on pourrait consacrer à quelque chose de plus utile tellement le logiciel est anti-ergonomique au possible. C'est la double peine : inutile, donc mal fait, mais obligatoire et chronophage.

Je n’ai jamais coché aucune de ces  cases.

J'ai essayé de ne pas le faire cette année encore : raté, rappel de la direction comme quoi il faut le faire sinon ça ne passe pas pour remonter les livrets scolaires. Vrai ou faux, je n'en sais rien, mais c'est un combat trop futile à mener, j'ai laissé tomber.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par Lefteris Lun 20 Juin - 14:13
Celadon a écrit:Lefteris, tu deviens de plus en plus optimiste. Ouf. Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 1482308650
Il ya quand même matière, non ?

Mathador a écrit:....L'éconduit du Loiret,...
Ca ferait un bon titre de Comédie... Very Happy

Matteo a écrit:Enfin si vous voulez une vraie loi scientifique il y a la loi du marché et la pénurie d'enseignants montre qu'ils ne sont pas payés au prix du marché, point.
Il y aussi très simple : on admet le principe FPE que les enseignants travaillent à temps complet, sont catégorie A, et on les paie comme des cat. A temps complet. Pas si compliqué que ça. Les variables dans le traitement ? Ben elles existent déjà : PP, coordo, HS, corvées diverses...(pas toujours bien payées d'ailleurs).

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"(F. Robine , expliquant sans fard la stratégie du puzzle)

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Mathador
Mathador
Vénérable

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par Mathador Lun 20 Juin - 14:14
quattro a écrit:
Danska a écrit:
J'imagine que pour toi la réponse est simple : les enseignants, ces tire-au-flancs qui devraient bosser un peu plus ?

Pas plus.....mais de manière plus efficiente.
En fait il faudrait augmenter la rémunération des enseignants en introduisant une part variable dans leur salaire comme celà se fait déjà dans certains métiers de la Fonction Publique ( notamment les gestionnaires)
C'est le principe de la LOLF : toute dépense supplémentaire doit être justifiée .

La part variable existe déjà dans certains EPLE où la direction achète ses laquais à coups d'HSE et d'IMP distribuées en toute discrétion. J'ai un doute sur ce que cela pourrait apporter à l'instruction des jeunes qui y sont inscrits.
Et la LOLF, c'est aussi un plafond d'emplois par programme qui peut inciter à confier à des prestataires privés ce qui pourrait être fait en interne pour moins cher.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
mathmax
mathmax
Érudit

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par mathmax Lun 20 Juin - 14:17
quattro a écrit:
beaverforever a écrit:


Je veux une augmentation de 1 000€ par mois pour tous les enseignants pour rétribuer justement leur apport à la nation.

Un ancien Inspecteur Général de l'Administration me disait que le Ministère s'était aperçu que les efforts financiers consentis pour améliorer le service de lEducation n'étaient pas corellés avec les résultats attendus ( cf le classement PISA de la France en matière d'Education.)
Posons nous la question: est ce la faute des élèves, des enseignants, du système?


La corrélation me semble au contraire avérée : le pouvoir d’achat des enseignants baisse, le classement PISA se dégrade. Cet ancien Inspecteur Général devrait être en mesure de comprendre cela, non ? Pour parfaire l’expérience et éventuellement conclure sur la corrélation il faudrait maintenant augmenter significativement le niveau de vie et la considération consentis au corps enseignant, et observer les résultats PISA dans dix ans.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
Illiane
Illiane
Neoprof expérimenté

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par Illiane Lun 20 Juin - 14:22
Danska a écrit:
mathmax a écrit:
Danska a écrit:
lene75 a écrit:

Je mets "NE" dans chacune des cases. On ne m'a jamais rien dit puisque personne ne lit ça. Il n'empêche que ça me prend quand même du temps parce qu'il faut cliquer sur chaque case (ça aussi c'est un truc de dingue, ces logiciels aux 1000 clics : Santorin est un modèle du genre, ça me rend folle le temps que ça fait perdre pour rien).

C'est en grande partie ça le problème : ça ne sert à rien (et je fais comme toi, NE dans toutes les cases - ça ou cocher un chiffre au pif c'est pareil de toute façon), mais ça bouffe un temps fou qu'on pourrait consacrer à quelque chose de plus utile tellement le logiciel est anti-ergonomique au possible. C'est la double peine : inutile, donc mal fait, mais obligatoire et chronophage.

Je n’ai jamais coché aucune de ces  cases.

J'ai essayé de ne pas le faire cette année encore : raté, rappel de la direction comme quoi il faut le faire sinon ça ne passe pas pour remonter les livrets scolaires. Vrai ou faux, je n'en sais rien, mais c'est un combat trop futile à mener, j'ai laissé tomber.

Personnellement je n'ai jamais coché la moindre case, juste marqué une appréciation générale, et je n'ai jamais eu le moindre problème.
mathmax
mathmax
Érudit

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par mathmax Lun 20 Juin - 14:26
Danska a écrit:
mathmax a écrit:
Danska a écrit:
lene75 a écrit:

Je mets "NE" dans chacune des cases. On ne m'a jamais rien dit puisque personne ne lit ça. Il n'empêche que ça me prend quand même du temps parce qu'il faut cliquer sur chaque case (ça aussi c'est un truc de dingue, ces logiciels aux 1000 clics : Santorin est un modèle du genre, ça me rend folle le temps que ça fait perdre pour rien).

C'est en grande partie ça le problème : ça ne sert à rien (et je fais comme toi, NE dans toutes les cases - ça ou cocher un chiffre au pif c'est pareil de toute façon), mais ça bouffe un temps fou qu'on pourrait consacrer à quelque chose de plus utile tellement le logiciel est anti-ergonomique au possible. C'est la double peine : inutile, donc mal fait, mais obligatoire et chronophage.

Je n’ai jamais coché aucune de ces  cases.

J'ai essayé de ne pas le faire cette année encore : raté, rappel de la direction comme quoi il faut le faire sinon ça ne passe pas pour remonter les livrets scolaires. Vrai ou faux, je n'en sais rien, mais c'est un combat trop futile à mener, j'ai laissé tomber.

Soit c’est faux, soit cela dépend des académies puisque ça passe très bien chez moi. Si c’est vrai chez toi c’est que qulqu’un, localement ou au Rectorat, doit paramétrer un truc pour rendre ces petites cases incontournables. Par incompétence ou volonté délibérée d’em* les profs ?

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
quattro
quattro
Niveau 2

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par quattro Lun 20 Juin - 14:29
valle a écrit: Il s'agissait d'améliorer le taux de réussite, et on est à presque 100 % de bacheliers pour une classe d'âge. L'objectif a été atteint.

Et c'est pour celà que la moitié des bacheliers abandonnent leurs études en première année de fac.
La sélection doit être faite en amont ( au lycée? au collège ? voire au primaire?°
De mon temps on passait un examen pour entrer en 6°
Le bac de nos jours c'est un certificat de fin d'études secondaires .
valle
valle
Habitué du forum

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par valle Lun 20 Juin - 14:37
quattro a écrit:
valle a écrit: Il s'agissait d'améliorer le taux de réussite, et on est à presque 100 % de bacheliers pour une classe d'âge. L'objectif a été atteint.

Et c'est pour celà que la moitié des bacheliers abandonnent leurs études en  première année de fac.
La sélection doit être faite en amont ( au lycée? au collège ? voire au primaire?°
De mon temps on passait un examen pour entrer en 6°
Le bac de nos jours c'est un certificat de fin d'études secondaires .
Et alors ? Je ne comprends pas ce que tu veux dire, ce que tu pointes est su de tout le monde (au moins dans le milieu scolaire).
As-tu donc répondu au monsieur de ton exemple que sa question reposait sur une hypothèse fausse (que les investissements du Ministère visaient l'amélioration de la France au classement PISA*) ?

Et, quant à ma première question, pourquoi as-tu décidé que les trois possibles "coupables" de ce supposé manque d'acomplissement des objectifs ministériels (qui n'en est pas un) sont soit les professeurs, soit les élèves, soit le système ?

(*Ce qui ne serait pas non plus un objectif vraiment intéressant, mais la question n'est pas là).
Caspar
Caspar
Enchanteur

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par Caspar Lun 20 Juin - 14:48
quattro a écrit:
Iphigénie a écrit:



Parce qu’à titre personnel les efforts financiers , je vois pas: plutôt l’inverse en fait.

Les dédoublements de classe, l'aide aux devoirs, le tutorat, .....cà ne te dis rien?


Dans mon lycée il y a moins de dédoublements de classe, dites aussi "heures de groupes" qu'auparavant. Par exemple, quand je suis arrivé en 2015, les secondes avaient une heure par semaine en "demi-groupe", soit 18 élèves au lieu de 36, ce qui permet de travailler l'oral, et maintenant c'est une heure de quinzaine (horaire pour les élèves: 3 heures par semaine de toute façon, soit trois heures en classe entière, soit deux heures en classe entière et une heure en groupe, mais l'horaire du professeur est passé de 4 heures à 3 heures 30, donc de moins bonnes conditions de travail: heures plus fatigantes en classe entière et plus de classe dans un service, donc plus de copies etc...)
Clecle78
Clecle78
Grand Maître

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par Clecle78 Lun 20 Juin - 14:55
Je n'ai jamais rempli les cases
valle
valle
Habitué du forum

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par valle Lun 20 Juin - 14:57
Caspar a écrit:
quattro a écrit:
Iphigénie a écrit:



Parce qu’à titre personnel les efforts financiers , je vois pas: plutôt l’inverse en fait.

Les dédoublements de classe, l'aide aux devoirs, le tutorat, .....cà ne te dis rien?


Dans mon lycée il y a moins de dédoublements de classe, dites aussi "heures de groupes" qu'auparavant. Par exemple, quand je suis arrivé en 2015, les secondes avaient une heure par semaine en "demi-groupe", soit 18 élèves au lieu de 36, ce qui permet de travailler l'oral, et maintenant c'est une heure de quinzaine (horaire pour les élèves: 3 heures par semaine de toute façon, soit trois heures en classe entière, soit deux heures en classe entière et une heure en groupe, mais l'horaire du professeur est passé de 4 heures à 3 heures 30, donc de moins bonnes conditions de travail: heures plus fatigantes en classe entière et plus de classe dans un service, donc plus de copies etc...)
Mais je trouve ce type d'interventions instructives, ça nous fait voir qu'il y a une partie de la population qui reçoit le message qu'il y a bien des dispositifs ou des démarches qui ont lieu pour développer le niveau scolaire de la population et que ce qui fait défaut ce sont les enseignants.
Après, on ne va pas voir si ces dispositifs existent vraiment, s'ils sont des moyens pertinents pour accomplir les objectifs*, ou si le retour sur investissement est adéquat.

*Et il y a ce problème aussi d'indéfinition quant aux missions de l'ÉN qui font qu'aucune politique ne soit finalement évaluable puisqu'on ne sait pas ce qu'elle était censée viser.

Ce qui m'inquiète ce que ce soit aussi le regard d'un personnel en établissement scolaire .
Caspar
Caspar
Enchanteur

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par Caspar Lun 20 Juin - 15:00
Clecle78 a écrit:Je n'ai jamais rempli les cases

On nous tient aussi le discours "si vous ne remplissez pas les livrets ne remontent pas" donc je le fais de façon très rapide: bonne moyenne = 4 ("acquis"), résultats bof = 3 etc...C'était un exemple de tâche inutile mais peut-être que quelqu'un dans un bureau fait des statistiques et sinon ça fait partie de la com: "nous évaluons par compétences dans les lycées blablabla..." J'ai une collègue qui fait ça hyper sérieusement, en reprenant toutes les évaluations de l'année, et quand je lui ai dit que ça ne servait à rien elle m'a répondu que j'avais raison, qu'elle devait apprendre à être "moins perfectionniste". Rolling Eyes
Caspar
Caspar
Enchanteur

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par Caspar Lun 20 Juin - 15:03
valle a écrit:
Caspar a écrit:
quattro a écrit:
Iphigénie a écrit:



Parce qu’à titre personnel les efforts financiers , je vois pas: plutôt l’inverse en fait.

Les dédoublements de classe, l'aide aux devoirs, le tutorat, .....cà ne te dis rien?


Dans mon lycée il y a moins de dédoublements de classe, dites aussi "heures de groupes" qu'auparavant. Par exemple, quand je suis arrivé en 2015, les secondes avaient une heure par semaine en "demi-groupe", soit 18 élèves au lieu de 36, ce qui permet de travailler l'oral, et maintenant c'est une heure de quinzaine (horaire pour les élèves: 3 heures par semaine de toute façon, soit trois heures en classe entière, soit deux heures en classe entière et une heure en groupe, mais l'horaire du professeur est passé de 4 heures à 3 heures 30, donc de moins bonnes conditions de travail: heures plus fatigantes en classe entière et plus de classe dans un service, donc plus de copies etc...)
Mais je trouve ce type d'interventions instructives, ça nous fait voir qu'il y a une partie de la population qui reçoit le message qu'il y a bien des dispositifs ou des démarches qui ont lieu pour développer le niveau scolaire de la population et que ce qui fait défaut ce sont les enseignants.
Après, on ne va pas voir si ces dispositifs existent vraiment, s'ils sont des moyens pertinents pour accomplir les objectifs*, ou si le retour sur investissement est adéquat.

*Et il y a ce problème aussi d'indéfinition quant aux missions de l'ÉN qui font qu'aucune politique ne soit finalement évaluable puisqu'on ne sait pas ce qu'elle était censée viser.

Ce qui m'inquiète ce que ce soit aussi le regard d'un personnel en établissement scolaire .


IL vaut mieux ne pas placer de micros dans les bureaux de l'administration. la gestionnaire à un de mes collègues: "Bon, nous allons prendre rendez-vous...ça ne devrait pas être bien compliqué de trouver un créneau dans votre emploi du temps."
henriette
henriette
Médiateur

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par henriette Lun 20 Juin - 15:19
Il y a un grand mépris d'une part non négligeable des gestionnaires à l'endroit des enseignants. Il existe un forum du genre de neoprofs mais pour les gestionnaires : il vaut mieux avoir le coeur bien accroché quand on est prof pour lire certaines interventions.
Et je précise qu'un enseignant qui aurait tenu ici ce genre de propos sur des gestionnaires aurait a minima écopé d'un avertissement de l'équipe de modération du forum : la charte est très claire à ce sujet.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
beaverforever
beaverforever
Habitué du forum

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par beaverforever Lun 20 Juin - 15:27
Alors ceci-dit je pense que le niveau d'incompréhension est fort aussi entre enseignants et gestionnaires. Par ailleurs les gestionnaires subissent un mépris massif de la part du reste de l'administration, car ils sont généralement issus du bas de classement des écoles régionales d'administration, ce qui est, pour certain, un stigmate.
quattro
quattro
Niveau 2

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par quattro Lun 20 Juin - 15:41
beaverforever a écrit:Alors ceci-dit je pense que le niveau d'incompréhension est fort aussi entre enseignants et gestionnaires. Par ailleurs les gestionnaires subissent un mépris massif de la part du reste de l'administration, car ils sont généralement issus du bas de classement des écoles régionales d'administration, ce qui est, pour certain, un stigmate.

Classé 27° sur 1609 candidats au niveau national je ne pense pas être l'exemple parfait du gestionnaire que tu décris.

et que pensez des enseignants recrutés au CAPES avec une note de 5/20 ?

Danska
Danska
Prophète

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par Danska Lun 20 Juin - 15:44
quattro a écrit:
beaverforever a écrit:Alors ceci-dit je pense que le niveau d'incompréhension est fort aussi entre enseignants et gestionnaires. Par ailleurs les gestionnaires subissent un mépris massif de la part du reste de l'administration, car ils sont généralement issus du bas de classement des écoles régionales d'administration, ce qui est, pour certain, un stigmate.

Classé 27° sur 1609 candidats au niveau national je ne pense pas être l'exemple parfait du gestionnaire que tu décris.

et que pensez des enseignants recrutés au CAPES avec une note de 5/20 ?


Que de toute évidence vous confondez une note et un classement au concours, bref un examen et un concours.

Que depuis des années les concours ne font plus le plein et qu'effectivement le niveau baisse.

Et que ça ne justifie en rien votre mépris et votre méconnaissance de cette profession, dont vous nous avez déjà aimablement fait profiter.
Arlon75
Arlon75
Niveau 3

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par Arlon75 Lun 20 Juin - 15:57
Peut-on rester concentré sur nos salaires plutôt que de constamment dévier sur le système et des débats très loin des préoccupations pécuniaires ?

Les cadres d'une entreprise, les employés, les ouvriers d'une usine font-ils mille raisonnement sophistiqués sur leurs rémunérations avant de revendiquer mieux ?

Pourquoi constamment dévier et se donner le fouet ?

Regardez, dans l'ensemble, qui devient enseignant en France et qui devient enseignant en Allemagne. Grande surprise, pour attirer des profils intéressants en masse il faut payer un salaire de cadre...

Je me contrefous complètement du système, des élèves et de leur niveau. Je sais juste que nous ne sommes pas payés comme des cadres, ni du public, ni du privé, ni de n'importe quel pays développé comparable à la France. 10 % en-dessous de l'OCDE, mais regardez donc les pays qu'il y a dans l'OCDE. Le calcul se fait avec des pays comme le Portugal, la Grèce, la Pologne, la Colombie... Ces pays sont bien plus pauvres que nous. C'est du délire complet. Ce pays mérite son sous-développement futur pour tout le mépris dont nous sommes l'objet.

Il faut faire des choix. Pour espérer rester dans la course, il faut une performance académique excellente. La France des comptables technocratiques voit cela comme un coût. Quand ces comptables n'auront plus de compétences et d'individus de haut niveau en nombre suffisant pour faire rentrer les recettes, ils se rendront compte qu'ils auront choisi de liquider l'investissement le plus rentable du pays. Cette liquidation mènera in fine au sous-développement et à la banqueroute vu nos dettes.
beaverforever
beaverforever
Habitué du forum

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par beaverforever Lun 20 Juin - 16:03
quattro a écrit:
beaverforever a écrit:Alors ceci-dit je pense que le niveau d'incompréhension est fort aussi entre enseignants et gestionnaires. Par ailleurs les gestionnaires subissent un mépris massif de la part du reste de l'administration, car ils sont généralement issus du bas de classement des écoles régionales d'administration, ce qui est, pour certain, un stigmate.

Classé 27° sur 1609 candidats au niveau national je ne pense pas être l'exemple parfait du gestionnaire que tu décris.

et que pensez des enseignants recrutés au CAPES avec une note de 5/20 ?

Je suis désolé si je n'ai pas été clair. Je suis affligé par le mépris que subissent les gestionnaires. Surtout pour des motifs aussi futiles que le classement aux concours.
(Comme j'ignore 99% du métier de gestionnaire, je me garderai bien d'exprimer un jugement sur cette profession.)
quattro
quattro
Niveau 2

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par quattro Lun 20 Juin - 16:05
Danska a écrit:

Que de toute évidence vous confondez une note et un classement au concours, bref un examen et un concours.

Que depuis des années les concours ne font plus le plein et qu'effectivement le niveau baisse.

Et que ça ne justifie en rien votre mépris et votre méconnaissance de cette profession, dont vous nous avez déjà aimablement fait profiter.

Je ne confonds rien : CAPES et AAE sont ts les deux des concours nationaux et pas des examens, la note servant à déterminer le rang de classement
henriette
henriette
Médiateur

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par henriette Lun 20 Juin - 16:07
beaverforever a écrit:
quattro a écrit:
beaverforever a écrit:Alors ceci-dit je pense que le niveau d'incompréhension est fort aussi entre enseignants et gestionnaires. Par ailleurs les gestionnaires subissent un mépris massif de la part du reste de l'administration, car ils sont généralement issus du bas de classement des écoles régionales d'administration, ce qui est, pour certain, un stigmate.

Classé 27° sur 1609 candidats au niveau national je ne pense pas être l'exemple parfait du gestionnaire que tu décris.

et que pensez des enseignants recrutés au CAPES avec une note de 5/20 ?

Je suis désolé si je n'ai pas été clair. Je suis affligé par le mépris que subissent les gestionnaires. Surtout pour des motifs aussi futiles que le classement aux concours.
(Comme j'ignore 99% du métier de gestionnaire, je me garderai bien d'exprimer un jugement sur cette profession.)
Pour ce que j'ai graissé : et si par hasard il te venait l'idée de proférer un tel jugement qui dénigrerait un profession dans son ensemble, ton propos, contraire à la charte, serait modéré et te vaudrait un avertissement. Wink

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
lene75
lene75
Enchanteur

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par lene75 Lun 20 Juin - 16:14
Illiane a écrit:
Danska a écrit:
mathmax a écrit:
Danska a écrit:

C'est en grande partie ça le problème : ça ne sert à rien (et je fais comme toi, NE dans toutes les cases - ça ou cocher un chiffre au pif c'est pareil de toute façon), mais ça bouffe un temps fou qu'on pourrait consacrer à quelque chose de plus utile tellement le logiciel est anti-ergonomique au possible. C'est la double peine : inutile, donc mal fait, mais obligatoire et chronophage.

Je n’ai jamais coché aucune de ces  cases.

J'ai essayé de ne pas le faire cette année encore : raté, rappel de la direction comme quoi il faut le faire sinon ça ne passe pas pour remonter les livrets scolaires. Vrai ou faux, je n'en sais rien, mais c'est un combat trop futile à mener, j'ai laissé tomber.

Personnellement je n'ai jamais coché la moindre case, juste marqué une appréciation générale, et je n'ai jamais eu le moindre problème.

Comment tu fais ? Le logiciel refuse de valider le dossier tant qu'il reste des cases non cochées. Raison pour laquelle je perds mon temps à cocher "NE". Ce n'est pas mon administration qui me le dit : c'est directement le logiciel au moment où je remplis et où je clique sur valider (ou enregistrer ou je ne sais quoi). Même cirque pour l'EMC que notre PLE prévoit d'évaluer par une seule moyenne annuelle. On a trouvé une astuce, je ne sais plus laquelle, qui permet de ruser le logiciel mais suppose de remplir à la main un truc pour chacun des 2 autres trimestres pour chacun des élèves qu'on a en EMC (vous savez, la super matière pour laquelle on est glorieusement payé 0,5h par semaine, mais pour laquelle on se tape autant de dossier à remplir que pour n'importe quelle autre).

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
beaverforever
beaverforever
Habitué du forum

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par beaverforever Lun 20 Juin - 16:17
Arlon75 a écrit:Je me contrefous complètement du système, des élèves et de leur niveau. Je sais juste que nous ne sommes pas payés comme des cadres, ni du public, ni du privé, ni de n'importe quel pays développé comparable à la France. 10 % en-dessous de l'OCDE, mais regardez donc les pays qu'il y a dans l'OCDE. Le calcul se fait avec des pays comme le Portugal, la Grèce, la Pologne, la Colombie... Ces pays sont bien plus pauvres que nous. C'est du délire complet. Ce pays mérite son sous-développement futur pour tout le mépris dont nous sommes l'objet.

Il faut faire des choix. Pour espérer rester dans la course, il faut une performance académique excellente. La France des comptables technocratiques voit cela comme un coût. Quand ces comptables n'auront plus de compétences et d'individus de haut niveau en nombre suffisant pour faire rentrer les recettes, ils se rendront compte qu'ils auront choisi de liquider l'investissement le plus rentable du pays. Cette liquidation mènera in fine au sous-développement et à la banqueroute vu nos dettes.
Tu as raison, mais le problème c'est que, à tort ou à raison, il y a beaucoup de monde qui pense que l'école n'apprend rien et ne sert à riens sauf lire et écrire et compter, que les enseignants ne travaillent pas et que le second explique le premier.

Par ailleurs, les mêmes ont toujours des supers solutions (comme le salaire au mérite), qui sont bien connues pour être inefficientes, mais qui emportent l'unanimité dans le débat public. Le dédoublement des CP aurait dû faire l'objet d'une levée de bouclier sur le thème ça coûte cher et ça sert à rien, mais personne n'a rien dit sauf pour défendre plus de maîtres que de classe qui est une autre politique de distraction plutôt inefficiente.

Ces représentations fausses sont un véritable obstacle à la décision et, il me semble, il faut les combattre fermement si on veut être augmenté. Ce qui implique d'aborder frontalement la question de l'efficacité intellectuelle et cognitive des enseignements.
Clecle78
Clecle78
Grand Maître

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par Clecle78 Lun 20 Juin - 16:19
lene75 a écrit:
Illiane a écrit:
Danska a écrit:
mathmax a écrit:

Je n’ai jamais coché aucune de ces  cases.

J'ai essayé de ne pas le faire cette année encore : raté, rappel de la direction comme quoi il faut le faire sinon ça ne passe pas pour remonter les livrets scolaires. Vrai ou faux, je n'en sais rien, mais c'est un combat trop futile à mener, j'ai laissé tomber.

Personnellement je n'ai jamais coché la moindre case, juste marqué une appréciation générale, et je n'ai jamais eu le moindre problème.

Comment tu fais ? Le logiciel refuse de valider le dossier tant qu'il reste des cases non cochées. Raison pour laquelle je perds mon temps à cocher "NE". Ce n'est pas mon administration qui me le dit : c'est directement le logiciel au moment où je remplis et où je clique sur valider (ou enregistrer ou je ne sais quoi). Même cirque pour l'EMC que notre PLE prévoit d'évaluer par une seule moyenne annuelle. On a trouvé une astuce, je ne sais plus laquelle, qui permet de ruser le logiciel mais suppose de remplir à la main un truc pour chacun des 2 autres trimestres pour chacun des élèves qu'on a en EMC (vous savez, la super matière pour laquelle on est glorieusement payé 0,5h par semaine, mais pour laquelle on se tape autant de dossier à remplir que pour n'importe quelle autre).
Ça ne bloque rien chez moi. Question de paramétrage ?
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par Celadon Lun 20 Juin - 16:32
J'ignore tout de la façon dont les enseignants sont traités en Allemagne, par les élèves, leurs parents, leur hiérarchie et la société en général.
Ce que je sais c'est que chez nous tous ces aspects forment un tout bien compact et bien négatif. Merci aux divers ministres de l'EN qui à travers lois, décrets et autres circulaires ont sapé l'autorité des enseignants, les ont obligés à des formations ineptes et des réunions chronophages, leur ont imposé des programmes aussi timorés qu'infaisables et les ont livrés à la vindicte de parents consommateurs jamais satisfaits. Il est bien évident que dans un tel tableau, un salaire satisfaisant et à la hauteur des 5 années d'études supérieures + réussite à un concours A paraît tout à fait incongru.
Pays en voie de sous-développement écrivais-je voici déjà quelques années.
Je réitère. Et c'est de mal en pis.
Lisak40
Lisak40
Fidèle du forum

Economie : 10 points sur les salaires enseignants  - Page 3 Empty Re: Economie : 10 points sur les salaires enseignants

par Lisak40 Lun 20 Juin - 17:10
Je suis d'accord avec toi @Celadon. Je pense que je dois me barrer de ce Titanic qu'est devenu l'EN le plus rapidement possible...


Dernière édition par Laverdure le Lun 20 Juin - 17:24, édité 1 fois (Raison : coquille.)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum