Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
lene75
Enchanteur

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par lene75 Mer 2 Nov 2022 - 17:26
C'est-à-dire qu'avant que les enfants ne soient capables de lire la Comtesse de Ségur (ou autre, hein, je ne suis pas sectaire) en étant passés par une méthode à départ global, les poules auront des dents. Alors il me paraît plus judicieux de leur faire lire "la salade de Lola" en début d'année et de continuer à leur lire des choses bien écrites à côté pour qu'ils puissent lire la Comtesse de Ségur seuls en fin d'année plutôt que de leur faire lire par eux-mêmes (enfin apprendre par cœur) des textes qui de toute façon ne sont pas très enrichissants ni très bien écrits dès le début d'année avec pour résultat qu'arrivés en terminale ils sont toujours incapables de comprendre un texte à force de remplacer un mot par un autre.

Ça fait un sacré bout de temps que cette histoire dure. Mon frère était dans une "école pilote" dans les années 70, avec pédagogies à la noix, dont la fameuse méthode globale. Quand ma mère est allée voir son instituteur aux vacances de Noël, s’inquiétant que mon frère ne sache toujours pas lire et lise "grand-père fume sa cigarette" quand il y avait écrit "grand-père fume sa pipe" (oui, ce sont des exemples d'époque) alors qu'à l'École normale on lui avait dit que quasi tous les élèves devaient savoir lire à Noël et les plus en difficulté à Pâques et qu'aucun ne devait sortir du CP sans savoir lire, il lui a été rétorqué qu'elle ne comprenait rien aux méthodes modernes et qu'elle avait fait l'École normale au moyen âge (elle avait 29 ans quand mon frère était au CP...). Elle a donc attendu de voir... et elle a vu le désastre... Mon frère vient de fêter ses 50 ans et on en est toujours là.
Alexa
Alexa
Niveau 1

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Alexa Mer 2 Nov 2022 - 17:45
Ce qu'on peut lire quand même dans ce rapport :
" Sans surprise, les stratégies pédagogiques à dominance phonique, fondées sur l’apprentissage rapide et systématique des correspondances graphèmephonème, l’assemblage progressif des lettres en syllabes et en mots, et l’absence de mots outils, conduisent aux meilleures performances des élèves. "
Il en a fallu du temps quand même pour arriver là !
Sapotille
Sapotille
Empereur

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Sapotille Mer 2 Nov 2022 - 17:48
Alexa a écrit:Bonjour
Je viens juste de m'inscrire. J'ai actuellement un CP et j'enseigne dans un DOM.
Par curiosité, je suis allée lire le rapport. Il est très court mais toute sa critique se porte essentiellement sur une méthode gratuite en ligne.
Franchement, j'ai des doutes sur une utilisation massive des supports provenant du " lutin-latulu ".
C'est d'une laideur ! Quel enseignant peut utiliser cela en classe ? Et c'est bien du pur global ! Il ne faudrait pas qu'à partir d'une ou deux utilisations, le conseil scientifique en fasse un cas général. Les méthodes les plus en vogue autour de moi sont plutôt Taoki, Piano et surtout Pilotis.

As-tu envie d'utiliser une méthode syllabique ?
As-tu le droit de le faire sans risquer de te faire sanctionner ?
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par epekeina.tes.ousias Mer 2 Nov 2022 - 17:54
C'est d'autant plus curieux que les conférences de consensus (auxquelles participent les ESPE/INSPE, Canopée, l'IFÉ, etc.) vont dans ce sens depuis déjà un certain temps. Cf. par exemple https://www.cnesco.fr/wp-content/uploads/2016/09/CCLecture_synthese_recommandations.pdf (page 14, par exemple).

_________________
Si tu vales valeo. Wink
Alexa
Alexa
Niveau 1

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Alexa Mer 2 Nov 2022 - 17:57
Bonjour Sapotille
J'utilise pour mon CP et pour mon petit groupe de CE1 essentiellement des manuels SLECC. J'ai eu mon RV de carrière en début d'année et le rapport de mon d'inspecteur est très élogieux. Au CP, j'utilise Papyrus. Il n'y a pas plus syllabique que cette méthode et elle n'a posé aucun problème.
*Ombre*
*Ombre*
Esprit éclairé

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par *Ombre* Mer 2 Nov 2022 - 18:59
Hermiony a écrit:
Matteo a écrit:C'est vraiment utilisé l'argument de "ce n'est pas assez enrichissant" ? [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 2790680366 Je n'ai pas assez remercié mon institutrice qui a utilisé un manuel classé dans la catégorie "Préhistoire et antiquité pédagogique" d'une étude.

Oui, j'avais lu que le reproche fait à la méthode syllabique, c'était la pauvreté des textes du début d'année.
C'est certainement mieux d'avoir à lire dès septembre "Le Petit Chaperon Rouge se promène dans la forêt" comme mon neveu a eu à le faire... Il y arrivait livre fermé, signe qu'il savait bien lire sans doute.

C'est un reproche d'autant plus idiot que des études menées sur différents manuels ont conduit à la conclusion suivante : les manuels alphabétiques présentent une richesse lexicale bien plus importante, ne serait-ce que parce que, quand on ne veut utiliser que des sons déchiffrables par l'élève, il faut bien choisir ses mots, et ce qui aurait été, dans un autre manuel, L'oiseau vole dans l'arbre, devient, dans Léo et Léa : La pie vole dans le lilas. Et hop, on apprend "pie", on apprend "lilas". Dès la leçon 7, il y a de petits albums aux phonèmes limités, mais au vocabulaire riche et précis. Ma fille a appris pas mal de mots nouveaux quand, pour compenser le désastre de son CP, je l'ai fait travailler avec Léo et Léa.
VinZT
VinZT
Doyen

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par VinZT Mer 2 Nov 2022 - 19:04
e-Wanderer a écrit:Quintilien , L'Institution oratoire, I, 1, § 8-9 :


Lorsque l'enfant commence à écrire, il sera bon de faire graver les lettres le mieux qu'on pourra sur une tablette, dont les sillons servent à guider leur style.  

Les ravages du digital numérique, déjà ! abi

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Enna
Enna
Niveau 9

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Enna Mer 2 Nov 2022 - 19:06
😅🤣

_________________
Enna
trompettemarine
trompettemarine
Grand Maître

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par trompettemarine Mer 2 Nov 2022 - 19:19
Le test de fluence de sixième de cette année (je sais qu'il s'agit du même texte) a mis en lumière que toutes les écoles du secteurs sauf une apprenaient correctement à lire. Tous les élèves en échec, quelle que soit la catégorie sociale des parents, viennent de la même école  (méthode globale). Impossible de contacter l'IEN de cette école, heureusement petite.
Sapotille
Sapotille
Empereur

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Sapotille Mer 2 Nov 2022 - 19:29
Alexa a écrit:Bonjour Sapotille
J'utilise pour mon CP et pour mon petit groupe de CE1 essentiellement des manuels SLECC. J'ai eu mon RV de carrière en début d'année et le rapport de mon d'inspecteur est très élogieux. Au CP, j'utilise Papyrus. Il n'y a pas plus syllabique que cette méthode et elle n'a posé aucun problème.

aai
Il y a 55 ans, j'étais suppléante éventuelle et j'ai dû faire un remplacement dans une classe dont l'enseignante était partie en congé de maternité.
Quand je suis arrivée dans cette classe de la banlieue parisienne, j'étais la 3 ème suppléante à être nommée après la fuite éperdue des 2 premières nommées pour ce remplacement !

J'ai trouvé des gamins déchaînés, debouts sur les tables, se battant ...   enfin tout ce qu'il faut pour avoir envie de fuir !
Je n'avais pas l'intention de me laisser faire et ils l'ont très vite compris.
Dès le lendemain, nous avons ouvert le livre de lecture que chacun avait à sa disposition : et les gamins commençaient déjà à bien lire !!!
La Maîtresse titulaire utilisait "La méthode Boscher" !!!
CQFD  !!!   [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 1482308650
Alexa
Alexa
Niveau 1

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Alexa Mer 2 Nov 2022 - 22:07
Mettre les enfants au travail ! Voilà le secret Very Happy
Néanmoins, on n'a plus besoin de cacher nos manuels de lecture depuis le guide orange. Il y a une dizaine d'années, j'utilisais Léo et Léa et je n'aurais jamais osé le sortir lors d'une inspection.
PurpleBanner
PurpleBanner
Niveau 7

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par PurpleBanner Mer 2 Nov 2022 - 22:41
Je pense qu’on peut quand même partir du principe que tous les enseignants de CP ont pour objectif sincère d’apprendre à lire à leurs élèves.
À partir de là quelques petites remarques.

Concernant les élèves « devineurs » :
- En CP cette année, j’utilise une méthode syllabique dite « graphémique » (on apprend à lire ce qu’on écrit/ on apprend à écrire ce qu’on lit – « Je lis, j’écris »)
- 2 élèves dans mon effectif, tentent de « deviner » au lieu de lire. Ce n’est donc pas, ici, la méthode qui les y incite.

Concernant l’alerte du Csen (origine de l’article du Figaro)
- J’ai utilisé cette même méthode (Je lis, j’écris) pour la 1ère fois en prenant mon 1er CP, il y a 12 ans.
- Je l’ai utilisée avec chaque classe de CP depuis (4ème fois). Je suis donc bien convaincue par l’évidence de l’abord des méthodes syllabiques (ou associées).

Depuis : Blanquer est passé, les programmes ont changé, un guide orange a été publié et Stanislas Dehaene a été sanctifié.
Depuis : la méthode syllabique est devenue un hit et Le journal d’une institutrice clandestine  de Rachel Boutonnet furieusement has been.
Depuis : des formations obligatoires pour les PE de CP ont fleuri, des évaluations obligatoires ont été imposées, des injonctions pour commander les « bons manuels » ont été lancées.

Au regard de tout cela, la question que soulève, pour moi, la lettre d’alerte du Csen c’est plutôt : pourquoi ça ne passe pas ?


Voici leurs préconisations :
Spoiler:


Si je résume :
- Un contrôle sur les commandes des PE de CP
- 2 mails injonctifs (pdf) à envoyer aux PE de CP
- Une formation obligatoire pour tout PE devant prendre un CP
- Un suivi cornaquage par l’IEN des PE de CP
- 2 évaluations hors contexte de classe, obligatoires

Bon. Il y a peut-être, ici aussi, un problème de méthode non ?
frimoussette77
frimoussette77
Guide spirituel

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par frimoussette77 Mer 2 Nov 2022 - 22:53
EdithW a écrit:La Méthode Boscher est rééditée à 50000 ex tous les ans… pas un hasard. Je ne suis pas compétente pour juger du contenu, les PE pourront nous éclairer mais ça montre bien l’investissement des familles dans l’apprentissage de la lecture.
C'est la méthode que j'ai utilisée pour mon aîné. Il a appris à lire sur le livre qui avait servi à sa grand-mère. Très efficace mais le vocabulaire est un peu désuet. "La charrette a versé dans le fossé" ou "le cheval est rétif." J'avais anticipé parce que mon fils était demandeur. J'ai commencé à avoir peur avec les étiquettes des prénoms en grande section. Il savait lire à son entrée en CP.
Enna
Enna
Niveau 9

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Enna Mer 2 Nov 2022 - 23:15
Idem pour moi:,en mélangeant Boscher et mes propres trouvailles. Ils avaient lire en GS et la maitresse s'occupait des autres. Trop de dégâts autour de moi,j'ai anticipé.

_________________
Enna
Enna
Enna
Niveau 9

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Enna Mer 2 Nov 2022 - 23:16
Idem pour moi:,en mélangeant  Boscher et mes propres trouvailles. Ils savaient lire en GS et  la maitresse  s'occupait des autres.  Trop de dégâts autour de moi,j'ai anticipé.
Sapotille
Sapotille
Empereur

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Sapotille Jeu 3 Nov 2022 - 0:06
frimoussette77 a écrit:
C'est la méthode que j'ai utilisée pour mon aîné. Il a appris à lire sur le livre qui avait servi à sa grand-mère. Très efficace mais le vocabulaire est un peu désuet. "La charrette a versé dans le fossé" ou "le cheval est rétif." J'avais anticipé parce que mon fils était demandeur. J'ai commencé à avoir peur avec les étiquettes des prénoms en grande section.  Il savait lire à son entrée en CP.

C'est parfait pour les petits CP de la campagne !
Autrefois, notre pays était majoritairement rural, et on apprenait à lire avec "la mumu de riri !"
(la mumu, c'était la vache, et riri un petit gamin tout rond !
Et le livre s'appelait"La lecture en riant !"
Elyas
Elyas
Esprit sacré

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Elyas Jeu 3 Nov 2022 - 0:09
C'est là où c'est marrant au sens tragique. Les professeurs enseignent à leurs enfants à lire avant d'entrer à l'école pour éviter la catastrophe. Il y a là dedans un sentiment de l'absurde incroyable.

Mon fils savait lire avant d'entrer en CP. Sa sœur a résisté mais savait lire dès décembre. Son frère a appris avec Boscher, sa sœur avec son père qui reprenait Ribambelle le soir (oui, Ribambelle...). J'ai dû faire comprendre à ma fille qu'elle se trompait une fois sur deux quand elle essayait de deviner. C'était horrible mais on s'en est sorti.
NLM76
NLM76
Vénérable

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par NLM76 Jeu 3 Nov 2022 - 0:11
Attention. Tout ne se joue pas au CP. La catastrophe commence en maternelle, avec les étiquettes-prénoms, pratiquées à peu près dans toutes les petites sections de France, quand bien même les institutrices sont de grande qualité professionnelle en soi, qui entraînent dès le début les enfants à faire des activités sans les comprendre, à jouer à la devinette.
Ils s'entraînent à recopier leur prénom en capitale sans savoir tenir leur crayon, sans savoir dans quel sens on forme les lettres, sans comprendre ce "que font" les lettres, en les copiant comme des dessins. Nous reprenions tout cela à la maison, en essayant de nous y prendre d'avance, pour avoir le moins possible à corriger de mauvaises habitudes. La confusion entre majuscules et minuscules est entretenue dès le départ, en faisant découvrir quasi en même temps les deux graphies, comme si elles étaient équivalentes, au moment où l'enfant ne peut pas encore comprendre la fonction d'une majuscule.
Il y a aussi le dogme de ne pas considérer les syllabes avec un -e- caduc comme des syllabes. Ce qui fait que dans "lec-ture" en deux syllabes, on a une syllabe qui s'écrit en quatre lettres, "ture", l'-e étant dans la syllabe, à la fin de la syllabe, mais ne s'entendant pas. Dans "pierre" par exemple, on a alors une seule syllabe, qui s'écrit en cinq lettres. Pff.
Etc.
Tous ces dogmes pernicieux ont déjà produit leurs effets pendant la maternelle.

@Elyas : il y a a méthode mixte et méthode mixte. J'ai appris à lire avec Daniel et Valérie qui était une méthode mixte, qui tenait la route. Mais aujourd'hui, les méthodes mixtes sont mixtes entre de l'idéovisuelle (qui est bien pire que la globale) et du code pur. Et puis les détails qu'évoquait à juste titre @Maikreeesse sont hyper importants. Apprendre l'écriture "normale" d'un son d'abord, de sorte que les élèves comprennent quand on leur dit "ça s'écrit comme ça se prononce. Mes élèves ne comprennent pas quand je leur dis cela. Ils se disent que pour écrire le son [o], ils ont le choix indifférent entre -o-, -ô-, -au-, -eau-... Rares sont ceux qui savent qu'un -y- représente normalement deux -i-.


Dernière édition par NLM76 le Jeu 3 Nov 2022 - 0:19, édité 1 fois

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Elyas
Elyas
Esprit sacré

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Elyas Jeu 3 Nov 2022 - 0:15
Il y a l'écriture essayée. Je ne sais qu'en penser. C'est en maternelle.
NLM76
NLM76
Vénérable

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par NLM76 Jeu 3 Nov 2022 - 0:22
Elyas a écrit:Il y a l'écriture essayée. Je ne sais qu'en penser. C'est en maternelle.
Je ne connais pas. De quoi s'agit-il ?
En revanche, je sais bien que 90% de mes lycéens ne savent pas tenir leur stylo, écrire lisiblement et vite et longtemps sans avoir mal.
Et qu'une très grande partie a subi un long entraînement très efficace pour être capable de ne pas comprendre ce qu'ils écrivent.

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
avatar
Randoschtroumf
Niveau 8

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Randoschtroumf Jeu 3 Nov 2022 - 1:06
Mes enfants ont subi Ribambelle. Ils ont appris autrement.

J'ai eu l'auteur de d'une des méthodes citées précédemment comme formateur à l'IUFM.
Faut donner du sens et construire le projet de lecteur. La méthode alphabétique, ne répondant pas à ces 2 items, est à bannir. La méthode "..." (la sienne) est à privilégier. Fin de la formation.
Bref, j'ai fait "oui, oui", fait l'inverse surtout, pendant que divers collègues notaient religieusement ses propos.
Ce formateur a pu faire du dégât pendant de longues et nombreuses années (le tout sans jamais avoir enseigné au CP).
Sapotille
Sapotille
Empereur

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Sapotille Jeu 3 Nov 2022 - 1:21
Randoschtroumf a écrit:
Bref, j'ai fait "oui, oui", fait l'inverse surtout,

C'était la bonne attitude !
Mais il faut avoir du caractère et de fortes convictions pour ramer ainsi à contre courant ! veneration
avatar
Randoschtroumf
Niveau 8

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Randoschtroumf Jeu 3 Nov 2022 - 1:27
Toutes les semaines, je "préparais" ma journée de classe avec un PEMF, enseignant dans une école hyper privilégiée à petits effectifs, dans laquelle les mômes ne bronchaient pas. Je lui demandais des conseils, lui faisais un retour la semaine suivante... Et faisais strictement autre chose en classe.
Entre celui-ci, et le tuteur agrégé de lettres spécialiste de la méthode globale expliquant comment enseigner la lecture, j'étais vernie.
C'était l'époque des 2 visites pendant le stage filé (et des 2 stages massés) par un 3e formateur qui n'avait aucune idée de ce que je faisais à l'IUFM. Personne n'a jamais su que je me foutais totalement d'eux et que je me contentais de faire cocher les cases "attitude réflexive" en vue de ma titularisation.
Sapotille
Sapotille
Empereur

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Sapotille Jeu 3 Nov 2022 - 1:34
Randoschtroumf a écrit:Toutes les semaines, je "préparais" ma journée de classe avec un PEMF, enseignant dans une école hyper privilégiée à petits effectifs, dans laquelle les mômes ne bronchaient pas. Je lui demandais des conseils, lui faisais un retour la semaine suivante... Et faisais strictement autre chose en classe.
Entre celui-ci, et le tuteur agrégé de lettres spécialiste de la méthode globale expliquant comment enseigner la lecture, j'étais vernie.
C'était l'époque des 2 visites pendant le stage filé (et des 2 stages massés) par un 3e formateur qui n'avait aucune idée de ce que je faisais à l'IUFM. Personne n'a jamais su que je me foutais totalement d'eux et que je me contentais de faire cocher les cases "attitude réflexive" en vue de ma titularisation.

Pourquoi as-tu ainsi résisté à toutes ces pressions et cette surveillance serrée ?
Qu'est-ce qui l'a motivée ?
avatar
Randoschtroumf
Niveau 8

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Randoschtroumf Jeu 3 Nov 2022 - 2:13
La surveillance sur ce que je faisais en classe RÉELLEMENT n'était pas très serrée. Rien à voir avec les multiples visites des PES aujourd'hui.
J'ai eu 2 visites sur mon stage filé et 1 sur chacun de mes stages massés.

Il y avait en plus des PEMF qui nous accueillaient toutes les semaines pour nous aider à préparer la classe. C'est ce PEMF avec lequel j'échangeais toutes les semaines et à qui je racontais n'importe quoi. Pourquoi ? Il était absolument convaincu que ses méthodes extraordinaires donneraient de merveilleux résultats. Et donc s'assurait fort gentiment que ce que je préparais allait dans le "bon" sens. J'ai rapidement compris qu'avec ma classe de la vraie vie, pas du tout allégée ni modèle en école d'application, avec plusieurs élèves en grosse difficulté scolaire et comportementale (ultérieurement classée en attention éducative particulière puisque le collège n'était pas REP), j'allais au casse-pipe sur les apprentissages comme sur la gestion de classe.

Comme nos relations étaient cordiales et que j'échangeais religieusement avec lui, je n'ai jamais eu le moindre souci.

L'agrégé de lettres spécialiste du manuel de lecture global ne venait pas faire de visite en classe. Il s'est contenté de me suivre pour mon mémoire.

Je n'aurais pas tenu l'année face à mes zigotos avec les méthodes de l'IUFM. Ils auraient ravagé la classe avant (et j'aurais eu beaucoup de mal à appliquer des méthodes totalement vérolées).
Mais afficher ouvertement mes choix m'auraient mis en danger pour la titularisation. J'ai donc raconté ce qu'on attendait de moi. C'est aussi bête que ça.

J'avais également une expérience professionnelle antérieure (et des connaissances passées par le monde merveilleux des IUFM qui m'avaient conseillé de faire profil bas).
Sapotille
Sapotille
Empereur

[Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP - Page 3 Empty Re: [Le Figaro] Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

par Sapotille Jeu 3 Nov 2022 - 2:40
Pour ma part, la résistance a été guidée par mon propre apprentissage catastrophique avec une méthode totalement globale qui m'a empêchée d'apprendre à lire.
Donc quand j'ai été nommée dans une classe de CP-CE1-CE2, j'ai juste décidé que jamais je ne ferais subir à des gamins ce que j'avais subi !
J'ai donc choisi une méthode syllabique et je l'ai utilisée avec la peur de voir débarquer un inspecteur !
L'inspecteur n'est venu que tous les 9 ans parce que mon école était située à l'extrémité de la circonscription et qu'en hiver les routes étaient enneigées !
Cela donnait une grande liberté dont nous avons bien profité !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum