Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jacq
Guide spirituel

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Jacq Mer 23 Nov 2022 - 1:04
Enna a écrit:
dandelion a écrit:Tu sais, quand je regarde les offres d’emploi dans le domaine de l’éducation supérieure privée, je vois des postes de secrétariat qui sont mieux payés que ceux des enseignants. C’est très rare que dans les offres concernant les enseignants on offre des primes, un treizième mois, des tickets restaurants et autres avantages.Pour un secrétaire à bac +2, par contre… On va transposer dans l’EN le système de la formation continue, avec des enseignants auto-entrepreneurs. Il y a bien des contractuels à l’hôpital après tout.
De toute façon, ce qui a le vent en poupe c’est l’ingénierie pédagogique (et on voit des offres de concepteur de scénarios pédagogiques qui ne viennent pas du domaine de l’enseignement, parce qu’on peut apparemment séparer le fond et la forme). Je vois beaucoup d’offres passer, y compris dans le secteur public d’ailleurs. L’idée semble bien de remplacer une partie des enseignants par des cours tout-faits en ligne.
Ce que tu écris est sidérant et effrayant Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 2790680366 Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 2790680366

Oui, cas de ce jour, mieux payée dans le privé en  crèche (RH direction) qu'en tant qu'enseignante contractuelle depuis des années, avec de véritables contrats et respectés. 
Mais heureusement,  nous aurons "le pacte" !!!!!!!!!!!!!!!
e-Wanderer
e-Wanderer
Sage

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par e-Wanderer Mer 23 Nov 2022 - 6:41
Iphigénie a écrit:j'ajouterais: "cranter des primes": sens non défini dans le dictionnaire, action qui reste à définir.
Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 1665347707
Il doit y avoir une contrepèterie, mais "tremper des crimes", "mentir des crêpes" ou "cramer des tripes" n'ont pas beaucoup de sens non plus. On sent confusément qu'il va falloir faire appel à un aruspice pour interpréter ce charabia, mais c'est bien tout.

_________________
« Profitons du temps qui nous reste avant la définitive invasion de la grande muflerie du Nouveau Monde » (Huysmans)
mimi
mimi
Niveau 8

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par mimi Mer 23 Nov 2022 - 6:58
Le pacte... A se demander si le terme n'est pas inconsciemment choisi. Parce que Celui avec lequel on le passe généralement, il a avant tout en tête de bien rouler profond dans la farine sa victime.
Caspar
Caspar
Enchanteur

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Caspar Mer 23 Nov 2022 - 7:00
mimi a écrit:Le pacte... A se demander si le terme n'est pas inconsciemment choisi. Parce que Celui avec lequel on le passe généralement, il a avant tout  en tête de bien rouler profond dans la farine sa victime.

Il me.semble que ce terme a été abandonné et ne fait plus partie des "éléments de langage" du ministre. Aucun des collègues à qui j'en ai parlé n'était au courant de toute façon, c'est désespérant.
Iphigénie
Iphigénie
Devin

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Iphigénie Mer 23 Nov 2022 - 8:39
e-Wanderer a écrit:
Iphigénie a écrit:j'ajouterais: "cranter des primes": sens non défini dans le dictionnaire, action qui reste à définir.
Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 1665347707
Il doit y avoir une contrepèterie, mais "tremper des crimes", "mentir des crêpes" ou "cramer des tripes" n'ont pas beaucoup de sens non plus. On sent confusément qu'il va falloir faire appel à un aruspice pour interpréter ce charabia, mais c'est bien tout.
Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 682370931 ( c’est peut-être plus clair quand même, ces contrepèteries, en effet!)
EdithW
EdithW
Expert

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par EdithW Mer 23 Nov 2022 - 9:17
Qu’il soit Faustien ou germano-soviétique en effet, ça ne présage rien de bon.
Baldred
Baldred
Neoprof expérimenté

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Baldred Mer 23 Nov 2022 - 13:33
EdithW a écrit:Qu’il soit Faustien ou germano-soviétique en effet, ça ne présage rien de bon.

Encore que... Le pacte germano-soviétique a été rompu, et à la fin Faust n'est pas damné.
Iwiwon46
Iwiwon46
Niveau 1

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Iwiwon46 Mer 23 Nov 2022 - 14:10
Une mission parlementaire envisage de modifier le mode de recrutement des PE: concours en 3 ans puis travail en alternance, rémunéré, pendant 2 ans dans les écoles, pour avoir un master et une formation de terrain. Elle propose aussi de revoir les règles de mutation, pour rendre le métier plus attractif.
Article dans le Monde.
https://www.lemonde.fr/education/article/2022/11/23/une-mission-parlementaire-veut-faire-evoluer-le-concours-de-professeur-des-ecoles_6151226_1473685.html
dandelion
dandelion
Doyen

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par dandelion Mer 23 Nov 2022 - 14:27
Pub à la radio incitant à passer les concours, entre des informations qui parlent du fonctionnaire des impôts assassiné, et de leur conditions de travail dégradées, avec les nombreuses suppressions de postes qui ont affecté leur profession, le quotidien d’un juge qui finit ses audiences « tôt » maintenant (20h), et des alertes sur la situation à l’hôpital. Tous des métiers utiles et qui ont un sens, mais dont les conditions de travail vont de difficiles à mortelles. C’est vrai que ça fait envie.
A Tuin
A Tuin
Doyen

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par A Tuin Mer 23 Nov 2022 - 15:19
dandelion a écrit:Pub à la radio incitant à passer les concours, entre des informations qui parlent du fonctionnaire des impôts assassiné, et de leur conditions de travail dégradées, avec les nombreuses suppressions de postes qui ont affecté leur profession, le quotidien d’un juge qui finit ses audiences « tôt » maintenant (20h), et des alertes sur la situation à l’hôpital. Tous des métiers utiles et qui ont un sens, mais dont les conditions de travail vont de difficiles à mortelles. C’est vrai que ça fait envie.

Pour ma part,.j'ai entendu des pubs pour inciter à devenir surveillant pénitentiaire.."pour étre au coeur de l'action" ou une autre formule de ce genre.
Laugarithme
Laugarithme
Habitué du forum

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Laugarithme Mer 23 Nov 2022 - 15:33
Ma fille, inscrite au CAPES, vient de me raconter que leur prof de " culture commune" , qui concerne tous les inscrits au CAPES,  leur a envoyé un mail en insistant pour que les étudiants viennent. Ces derniers ayant tendance à négliger ce cours. "C'est important, il y aura le recteur,  blabla blabla..." . Résultat : . Le recteur  est venu une petite heure , il y  avait la tv , c'était du grand n'importe quoi, du cirage de pompes, une pub éhontée.  Le prof était degouté d'avoir du modifier son programme pour ça.
Les copines de ma fille (absente car covidée) lui on dit " Ça donnait plutôt envie de se désinscrire ! ". "Ça craint d'en arriver là  ! " . Pourtant,  elles ne sont pas naïves et se tiennent au courant des problèmes de recrutement dans  l'EN mais là,  c'était le bouquet !
Illiane
Illiane
Érudit

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Illiane Mer 23 Nov 2022 - 16:01
dandelion a écrit:Pub à la radio incitant à passer les concours, entre des informations qui parlent du fonctionnaire des impôts assassiné, et de leur conditions de travail dégradées, avec les nombreuses suppressions de postes qui ont affecté leur profession, le quotidien d’un juge qui finit ses audiences « tôt » maintenant (20h), et des alertes sur la situation à l’hôpital. Tous des métiers utiles et qui ont un sens, mais dont les conditions de travail vont de difficiles à mortelles. C’est vrai que ça fait envie.

On a dû entendre la même chose sur France Inter, c'était absolument ridicule (et émétisant) ; j'essaie de la trouver (sans succès pour le moment) sur internet pour partager avec vous ce moment de franche poilade Rolling Eyes...

Mais en cherchant, je suis tombée là-dessus (cela a peut-être déjà été posté cela dit) - en direct de https://www.devenirenseignant.gouv.fr/cid137417/le-parcours-de-preprofessionnalisation.html :

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 2022_c10

Personne pour se dire au ministère que toucher à peine 100 euros de plus au bout de 10 ans de carrière (de leur propre aveu !) pourrait potentiellement expliquer la désaffection pour le métier (en plus de tout ce qui ne tourne pas rond dans l'EN) ?

Edit : en revanche, j'ignorais qu'il y avait eu des précédents :
Waterlily
Waterlily
Niveau 7

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Waterlily Mer 23 Nov 2022 - 16:12
Dans la pub, le collègue a surtout besoin de se défouler quand il a entendu que son ancien élève en chaudronnerie gagnait bien plus que lui, non? 🫤
Jenny
Jenny
Médiateur

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Jenny Mer 23 Nov 2022 - 16:14
La semaine dernière, mes stagiaires SOPA ont compris que les 2000 euros ne concernaient pas l'année de stage, les pauvres étaient démotivés. pale
Txia
Txia
Niveau 6

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Txia Mer 23 Nov 2022 - 16:22
Illiane a écrit:
Personne pour se dire au ministère que toucher à peine 100 euros de plus au bout de 10 ans de carrière (de leur propre aveu !) pourrait potentiellement expliquer la désaffection pour le métier (en plus de tout ce qui ne tourne pas rond dans l'EN) ?
100€...c'est trop. Il me semble que c'est 32€ au bout de 10 ans.
Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 3124307355 Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 3124307355 Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 3124307355
Ils sont déconnectés de la réalité.
Illiane
Illiane
Érudit

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Illiane Mer 23 Nov 2022 - 16:25
Txia a écrit:
Illiane a écrit:
Personne pour se dire au ministère que toucher à peine 100 euros de plus au bout de 10 ans de carrière (de leur propre aveu !) pourrait potentiellement expliquer la désaffection pour le métier (en plus de tout ce qui ne tourne pas rond dans l'EN) ?
100€...c'est trop. Il me semble que c'est 32€ au bout de 10 ans.
Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 3124307355 Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 3124307355 Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 3124307355
Ils sont déconnectés de la réalité.

Effectivement, à partir de la rentrée 2023 au moins 2000 euros nets par mois (enfin, s'ils tiennent leurs promesses), donc si on ne réévalue pas par ailleurs, ça donne 32 euros de plus au bout de 10 ans...
A Tuin
A Tuin
Doyen

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par A Tuin Mer 23 Nov 2022 - 17:39
Illiane a écrit:
Txia a écrit:
Illiane a écrit:
Personne pour se dire au ministère que toucher à peine 100 euros de plus au bout de 10 ans de carrière (de leur propre aveu !) pourrait potentiellement expliquer la désaffection pour le métier (en plus de tout ce qui ne tourne pas rond dans l'EN) ?
100€...c'est trop. Il me semble que c'est 32€ au bout de 10 ans.
Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 3124307355 Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 3124307355 Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 3124307355
Ils sont déconnectés de la réalité.

Effectivement, à partir de la rentrée 2023 au moins 2000 euros nets par mois  (enfin, s'ils tiennent leurs promesses), donc si on ne réévalue pas par ailleurs, ça donne 32 euros de plus au bout de 10 ans...

Lol. Et avec l'inflation 10 ans plus tard tu gagnes moins que 10 ans plus tôt. C'est.bon, ça.
Quant à l'engagement initial,. très conséquent (préparation concours, préparation Master) pas sûr que ce soit évident de se dire qu'il faudra le brader 10 ans plus tard pour recommencer toute une formation dans un autre domaine pour se reconvertir.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Lefteris Mer 23 Nov 2022 - 17:51
Très cohérent pour un métier à faire quelques années : un salaire supposé décent quelques années, avant le départ vers d'autre cieux, enfin si l'on trouve. Il n'y aura aucune revalorisation globale des carrières, qu'on se le dise. Pap a été mis là pour promener un peu tout le monde avec un petit air tranquille qui indispose moins que le prédécesseur, c'est tout. Au mieux quelques bouts de gras pour ceux qui accepteront de passer leur vie dans l'établissement à tout faire. Et encore même pas certain, le sac à dos va peut-être se voir alourdi, on attend le nouveau statut qui va sortir de la pochette surprise après la traditionnelle déculottée des élections pros. Le but est de dégraisser la fonction publique, pas de faire plaisir aux enseignants.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"(F. Robine , expliquant sans fard la stratégie du puzzle)

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Crapaud
Crapaud
Niveau 5

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Crapaud Mer 23 Nov 2022 - 18:53
Toute la classe politique s'attache à casser le système éducatif depuis longtemps.
Mon intime conviction est que ce processus est idéologique. D'un point de vue très grossier, j'y vois l'expression du libéralisme, pour tendre vers un système à l'américaine.
Un de mes amis avec qui j'en discutais n'était pas vraiment de cet avis: il n'y voyait que les conséquences de l'incompétence crasse de nos dirigeants. Cette vision, bien qu'elle me seduise, ne me paraît pas correcte. Qu'en pensez vous ?

_________________
Ex-prof de Physique-Chimie,
Détachement : Inspecteur de l'environnement en DREAL (Ministère de la transition écologique) - via concours TSPEI
Enna
Enna
Niveau 9

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Enna Mer 23 Nov 2022 - 19:02
Il y a des deux, non?😆

_________________
Enna
Caspar
Caspar
Enchanteur

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Caspar Mer 23 Nov 2022 - 19:26
Crapaud a écrit:Toute la classe politique s'attache à casser le système éducatif depuis longtemps.
Mon intime conviction est que ce processus est idéologique.  D'un point de vue très grossier, j'y vois l'expression du libéralisme, pour tendre vers un système à l'américaine.
Un de mes amis avec qui j'en discutais n'était pas vraiment de cet avis:  il n'y voyait que les conséquences de l'incompétence crasse de nos dirigeants. Cette vision, bien qu'elle me seduise, ne me paraît pas correcte. Qu'en pensez vous ?

Probablement un peu des deux et n'oublions pas le corps enseignant: nous pouvons être nos pires ennemis.
Ilona
Ilona
Habitué du forum

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Ilona Mer 23 Nov 2022 - 19:48
Illiane a écrit:Effectivement, à partir de la rentrée 2023 au moins 2000 euros nets par mois  (enfin, s'ils tiennent leurs promesses), donc si on ne réévalue pas par ailleurs, ça donne 32 euros de plus au bout de 10 ans...

Prenons une inflation de 4 % par an dans les dix prochaines années (ce qui est possible étant donné l'augmentation du bilan de la BCE, ces derniéres années), cela fait une perte de pouvoir d'achat en 10 ans de 49% ( (1,0 4) exp 10 = 1,49 ) due à l'inflation versus une augmentation faciale de 32 euros.

Lol comme disent les djeun's.
youpeka
youpeka
Niveau 9

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par youpeka Mer 23 Nov 2022 - 22:01
Crapaud a écrit:Toute la classe politique s'attache à casser le système éducatif depuis longtemps.
Mon intime conviction est que ce processus est idéologique.  D'un point de vue très grossier, j'y vois l'expression du libéralisme, pour tendre vers un système à l'américaine.
Un de mes amis avec qui j'en discutais n'était pas vraiment de cet avis:  il n'y voyait que les conséquences de l'incompétence crasse de nos dirigeants. Cette vision, bien qu'elle me seduise, ne me paraît pas correcte. Qu'en pensez vous ?

Imho, ils sont très tres intelligents, donc c'est que en fait ils font exprès car si ils mettaient cette intelligence au service de la bonne cause, ils serraient aussi très compétents.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par Lefteris Mer 23 Nov 2022 - 22:07
Crapaud a écrit:Toute la classe politique s'attache à casser le système éducatif depuis longtemps.
Mon intime conviction est que ce processus est idéologique.  D'un point de vue très grossier, j'y vois l'expression du libéralisme, pour tendre vers un système à l'américaine.
Un de mes amis avec qui j'en discutais n'était pas vraiment de cet avis:  il n'y voyait que les conséquences de l'incompétence crasse de nos dirigeants. Cette vision, bien qu'elle me seduise, ne me paraît pas correcte. Qu'en pensez vous ?
Je pense comme toi, et je suis déjà bien au-delà de l'intime conviction, sans doute l'âge et une vieille observation. Je trace depuis un moment cette idéologie, qui est celle de l'OCDE, reflétant le voeu des possédants mondialisés qui tiennent dans leurs mains les social-démocraties  financiarisées, et qui se répercute en effet de domino sur les institutions européennes, et donc les orientations nationales. C'st tout simplement la fameuse  théorie des 80/20% qui est en train de s'appliquer, que relayait naguère P. Lamy en personne.  Il n'y a  strictement aucune incompétence, bien au contraire une grande compétence managériale ( détruire en même temps les diplômes nationaux, le statut des personnels, le droit du travail qu est lié à ces diplômes, bourrage de crâne organisé et "bashing"...stratégie du puzzle, et aussi dite du "cliquet" systémique : on serre, mais on ne peut revenir en arrière) pour appliquer un plan social de cette ampleur. Leur seule maladresse, c'est dans le "timing", ça crée des secousses, c'est mal harmonisé, et trop rapide pour la France car  tout le monde n'est pas encore d'accord. Moi-même je le voyais moins rapide, je pensais que l'inertie mammouthesque   ralentirait la casse plus qu'ailleurs,   sans quoi je ne serais jamais devenu enseignant,puisque j'avais le choix (le chemin inverse est moins facile, foi d'animal). Ils y vont vraiment fort  depuis quelques années,et  j'ai vraiment l'impression de courir devant un incendie dévorant qui me crame le derche, si tu vois la métaphore.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"(F. Robine , expliquant sans fard la stratégie du puzzle)

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
dandelion
dandelion
Doyen

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par dandelion Mer 23 Nov 2022 - 23:04
Je suis surprise aussi par la rapidité de la casse. Celle-ci est tout de même rendue possible par l’accord de la population, qui somme toute n’aime ni les juges, ni les inspecteurs des impôts, ni les profs, et ne soutient guère ses soignants autrement que par des concerts de casseroles. Bien entendu, supprimer des inspecteurs des impôts empêche les enquêtes sur les détournements de fonds complexes. C’est d’ailleurs ce qui a protégé Trump aux Etats-Unis. De sorte qu’on a beau jeu de dire qu’il n’y a plus d’argent dans les caisses pour justifier les suppressions de postes de fonctionnaires. L’argent n’y est de fait plus, mais il n’est pas perdu pour tout le monde. Aux Etats-Unis, j’ai été très surprise par l’état de délabrement des infrastructures (nids-de-poule si volumineux qu’on y risquait ses pneus, ponts croulants, etc). La réalité, c’est que quand on a un SUV, on peut s’en accommoder. De même pour les écoles, il suffit d’autoriser les dons aux écoles, et les écoles publiques des quartiers riches s’en sortent tout de suite mieux. En plus, quelle satisfaction de pouvoir faire la charité et d’avoir son nom au fronton d’institutions vénérables. En France, tu paies des impôts et personne ne t’offre la plus petite plaque commémorative.
Mais le Covid a aussi montré qu’il y avait une vraie difficulté à anticiper les développements imprévus, et une croyance à la possibilité de solutions technologiques pour se sortir de toutes les situations.
PrCosinus
PrCosinus
Niveau 6

Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement - Page 15 Empty Re: Pénurie d’enseignants : les candidats boudent l’inscription au concours de recrutement

par PrCosinus Mer 23 Nov 2022 - 23:31
Ilona a écrit:
Prenons une inflation de 4 % par an dans les dix prochaines années (ce qui est possible étant donné l'augmentation du bilan de la BCE, ces derniéres années), cela fait une perte de pouvoir d'achat en 10 ans de 49% ( (1,0 4) exp 10 = 1,49 ) due à l'inflation versus une augmentation faciale de 32 euros.
.
perte de 33% et non 49% avec 1€ on peut peut payer 67% de 1,49€

_________________
"Plus j'aime mon métier et moins je supporte ma profession." (J-L Godard).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum