Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Page 1 sur 38 1, 2, 3 ... 19 ... 38  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par InvitéTNW le Ven 11 Mar 2016 - 11:59

@Iphigénie a écrit:De tout ça , je retiens ça:
C'était très cohérent et pas excessivement jargonnant. J'ai trouvé son discours honnête: ils ont bien conscience que la réforme mettra quelques années à se mettre en place.
donc elle ne sera enfin en place qu'au moment où on en changera: et si on faisait l'économie de ce coup-là? ça nous reposerait.
Spoiler:
Bon, je laisse les thuriféraires à leur enthousiasme.

Comme toutes les réformes.
Habby en 1975 - qui aujourd'hui remet en cause le collège unique ? Oui, je sais, je connais des professeurs qui pensent que "c'est le faute du collège unique". Et pourtant, ils sont entrés dans l'EdNat au début des années 2000 et sont eux-mêmes le fruit de cette réforme.
Autre remarque : j'ai passé le bac en 1997. Mon professeur de philosophie : "Le bac ne vaut plus rien. On fait de vous des abrutis." Idem pour les prof' de collège de l'époque. Oui, déjà à l'époque, les mêmes discours.
"C'était tellement mieux avant."
TNW

InvitéTNW
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par DesolationRow le Ven 11 Mar 2016 - 12:06

thenastywizard a écrit:
@Iphigénie a écrit:De tout ça , je retiens ça:
C'était très cohérent et pas excessivement jargonnant. J'ai trouvé son discours honnête: ils ont bien conscience que la réforme mettra quelques années à se mettre en place.
donc elle ne sera enfin en place qu'au moment où on en changera: et si on faisait l'économie de ce coup-là? ça nous reposerait.
Spoiler:
Bon, je laisse les thuriféraires à leur enthousiasme.

Comme toutes les réformes.
Habby en 1975 - qui aujourd'hui remet en cause le collège unique ?

Bien des gens. Mais on ne touche pas à un dogme, j'imagine.

thenastywizard a écrit:
Oui, je sais, je connais des professeurs qui pensent que "c'est le faute du collège unique". Et pourtant, ils sont entrés dans l'EdNat au début des années 2000 et sont eux-mêmes le fruit de cette réforme.

En tout cas, le collège unique ne vous a pas formé à la logique. Votre raisonnement n'a aucun sens.

thenastywizard a écrit:
Autre remarque : j'ai passé le bac en 1997. Mon professeur de philosophie : "Le bac ne vaut plus rien. On fait de vous des abrutis." Idem pour les prof' de collège de l'époque. Oui, déjà à l'époque, les mêmes discours.
"C'était tellement mieux avant."
TNW

On va former des abrutis encore plus abrutis qu'avant, c'est tout.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Iphigénie le Ven 11 Mar 2016 - 12:22

j'ai passé le bac en 1997
Ben oui, on était déjà bien descendu.
C'est ballot d'avoir de la mémoire.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par prof2maths le Ven 11 Mar 2016 - 12:39

thenastywizard a écrit:
@Iphigénie a écrit:De tout ça , je retiens ça:
C'était très cohérent et pas excessivement jargonnant. J'ai trouvé son discours honnête: ils ont bien conscience que la réforme mettra quelques années à se mettre en place.
donc elle ne sera enfin en place qu'au moment où on en changera: et si on faisait l'économie de ce coup-là? ça nous reposerait.
Spoiler:
Bon, je laisse les thuriféraires à leur enthousiasme.

Comme toutes les réformes.
Habby en 1975 - qui aujourd'hui remet en cause le collège unique ? Oui, je sais, je connais des professeurs qui pensent que "c'est le faute du collège unique". Et pourtant, ils sont entrés dans l'EdNat au début des années 2000 et sont eux-mêmes le fruit de cette réforme.
Autre remarque : j'ai passé le bac en 1997. Mon professeur de philosophie : "Le bac ne vaut plus rien. On fait de vous des abrutis." Idem pour les prof' de collège de l'époque. Oui, déjà à l'époque, les mêmes discours.
"C'était tellement mieux avant."
TNW

Je pense que tu réagirais autrement si la réforme vidait ta discipline de son contenu propre comme c'est le cas pour les maths et le français. à partir de l'année prochaine, les injonctions de nos IPR porte-parole de cette réforme est de cesser de faire des mathématiques sérieuses pour faire du ludique (par exemple faire déplacer un petit chat sur une ligne brisée sur un ordinateur...). Que tu le veuilles ou non, même les réformes précédentes n'osaient pas faire cela. Mais j'imagine que tu trouves ça bien, innovant, et moderne...

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par prof2maths le Ven 11 Mar 2016 - 12:41

@benjy_star a écrit:
@zouz a écrit:On peut donc vous faire faire n'importe quoi...
Quel est le rapport de cause à effet ?

A pardon, c'était un troll ?

cela en a tout l'air

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par InvitéTNW le Ven 11 Mar 2016 - 13:00

Eh bien, si le métier ne vous plait plus ...

InvitéTNW
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Carnyx le Ven 11 Mar 2016 - 13:10

Des collègues du LP et du lycée général sont convoqués pour servir à la formation collège de l'an 3000 2016 !

Et pourquoi moi j'y vais pas ? Very Happy
C'est vrai ça, pour le collège de l'an 3000 : "comprendre un document", "géographie prospective", des trucs si utiles !
Quand je pense que je ne fais plus lire les docs à haute voix par mes lycéens : ils sont en grande partie incapables de le faire !


Dernière édition par Carnyx le Ven 11 Mar 2016 - 13:12, édité 2 fois

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Anaxagore le Ven 11 Mar 2016 - 13:11

Mais le métier nous plaît. C'est sa destruction qui nous révolte.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Fesseur Pro le Ven 11 Mar 2016 - 13:13

@Carnyx a écrit:Quand je pense que je ne fais plus lire les docs à haute voix par mes lycéens : ils sont en grande partie incapables de le faire !
C'est effectivement un souci qui s'étend de plus en plus dans nos classes.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par VanGogh59 le Ven 11 Mar 2016 - 13:24

thenastywizard a écrit:
Autre point qui fait fait du bien : dans le collège où j'enseigne, j'entends de plus en plus de collègues qui essaient de différencier (en classe entière) qui proposent des docs en plus, des docs plus compliqués, qui créent des groupes de travail, etc.

Encore faudrait-il que cela soit utile... Va en parler au Québécois et aux Finlandais qui ont régressé au classement PISA avec ces "belles" méthodes révolutionnaires... Rolling Eyes  MODERE

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par prof2maths le Ven 11 Mar 2016 - 13:31

thenastywizard a écrit:Eh bien, si le métier ne vous plait plus ...

Bravo la rhétorique! C'est donc ça l'argument ultime de ceux qui n'en ont pas!

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par InvitéTNW le Ven 11 Mar 2016 - 13:34

@VanGogh59 a écrit:
thenastywizard a écrit:
Autre point qui fait fait du bien : dans le collège où j'enseigne, j'entends de plus en plus de collègues qui essaient de différencier (en classe entière) qui proposent des docs en plus, des docs plus compliqués, qui créent des groupes de travail, etc.

Encore faudrait-il que cela soit utile... Va en parler au Québécois et aux Finlandais qui ont régressé au classement PISA avec ces "belles" méthodes révolutionnaires... Rolling Eyes  MODERE
Je ne vois pas en quoi la différenciation pédagogique est néfaste : elle permet juste à plus d'élèves de progresser. Mais bien évidement, ne changeons surtout rien. Faisons comme d'habitude.
Enfn, les pays dont vous parlez n'ont rien à nous apprendre à ce niveau ...

InvitéTNW
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par InvitéTNW le Ven 11 Mar 2016 - 13:37

@Anaxagore a écrit:Mais le métier nous plaît. C'est sa destruction qui nous révolte.

Comme tous les métiers, il évolue et doit évoluer.
Arrêtez de parler de destruction.

InvitéTNW
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par henriette le Ven 11 Mar 2016 - 13:41

thenastywizard a écrit:
@Anaxagore a écrit:Mais le métier nous plaît. C'est sa destruction qui nous révolte.

Comme tous les métiers, il évolue et doit évoluer.
Arrêtez de parler de destruction.
Alors disons peut-être que cette évolution-là qu'on nous impose nous consterne, comme on peut l'être devant une belle plante qu'on aime et qu'on voit subitement dégénérer, moins fleurir, s'étioler, ne plus porter de fruits. Wink

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par musa le Ven 11 Mar 2016 - 13:42

thenastywizard a écrit:
@Anaxagore a écrit:Mais le métier nous plaît. C'est sa destruction qui nous révolte.

Comme tous les métiers, il évolue et doit évoluer.
Arrêtez de parler de destruction.

Quand ta discipline disparaît purement et simplement (cf lettres classiques), je ne vois pas comment on peut parler d'évolution. Quant à la tronche des programmes de français et de maths, il faudrait être aveugle pour ne pas voir le massacre.

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par zouz le Ven 11 Mar 2016 - 13:43

C'est bien pour cette raison que je ne comprends pas pourquoi il n'y a pas eu une opposition en bloc...

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Anaxagore le Ven 11 Mar 2016 - 13:44

thenastywizard a écrit:
@Anaxagore a écrit:Mais le métier nous plaît. C'est sa destruction qui nous révolte.

Comme tous les métiers, il évolue et doit évoluer.
Arrêtez de parler de destruction.

Je désigne les choses avec le mot idoine.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Invité El le Ven 11 Mar 2016 - 13:48

thenastywizard a écrit:
@Anaxagore a écrit:Mais le métier nous plaît. C'est sa destruction qui nous révolte.

Comme tous les métiers, il évolue et doit évoluer.
Arrêtez de parler de destruction.
La mauvaise foi, pourquoi pas. Mais là, thenastywizard, tu t'égares, et ça confine à la bêtise. Une évolution ne peut donc être que croissante?

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Daphné le Ven 11 Mar 2016 - 13:50

thenastywizard a écrit:
@Anaxagore a écrit:Mais le métier nous plaît. C'est sa destruction qui nous révolte.

Comme tous les métiers, il évolue et doit évoluer.
Arrêtez de parler de destruction.

On parle comme on veut avec les mots qui conviennent !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Elyas le Ven 11 Mar 2016 - 13:51

thenastywizard a écrit:Eh bien, si le métier ne vous plait plus ...

Cette réponse est insupportable. Elle n'a pas à être utilisée. C'est un terrible manque de respect envers des gens qui se sentent en souffrance.

@VanGogh59 a écrit:
thenastywizard a écrit:
Autre point qui fait fait du bien : dans le collège où j'enseigne, j'entends de plus en plus de collègues qui essaient de différencier (en classe entière) qui proposent des docs en plus, des docs plus compliqués, qui créent des groupes de travail, etc.

Encore faudrait-il que cela soit utile... Va en parler au Québécois et aux Finlandais qui ont régressé au classement PISA avec ces "belles" méthodes révolutionnaires... Rolling Eyes  MODERE

La différenciation pédagogique n'est pas une nouveauté. Elle n'est pas présente en Finlande (qui opte pour des remédiations où on sort des élèves du cours) ni au Québec comme éléments du discours de réussite et d'excellence scolaires. La différenciation pédagogique est le retour des méthodes de travail des CEG des années 60-70 et des enseignements primaires supérieurs des années d'avant-guerre, pratiques qui ont été perdues avec l'arrivée du collège unique. La réforme introduit des concepts analogues aux pratiques québecoises et finlandaises que tu cites mais pas pour la différenciation.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Duplay le Ven 11 Mar 2016 - 13:53

@Daphné a écrit:
thenastywizard a écrit:
@Anaxagore a écrit:Mais le métier nous plaît. C'est sa destruction qui nous révolte.

Comme tous les métiers, il évolue et doit évoluer.
Arrêtez de parler de destruction.

On parle comme on veut avec les mots qui conviennent !

NON ! furieux

Spoiler:







Spoiler:


Razz  Razz  Razz


_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Duplay le Ven 11 Mar 2016 - 13:58

thenastywizard a écrit:
@Anaxagore a écrit:Mais le métier nous plaît. C'est sa destruction qui nous révolte.

Comme tous les métiers, il évolue et doit évoluer.
Arrêtez de parler de destruction.

Le métier "doit évoluer" ?

Vous référez-vous à un dogme de la religion bougiste ?
Où bien êtes-vous en mesure de justifier cette affirmation ?

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Anaxagore le Ven 11 Mar 2016 - 13:59

Mais la souffrance va être collective. Et nous ne serons pas ceux qui souffriront le plus.

L'ignorance n'est bonne pour personne.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par Elyas le Ven 11 Mar 2016 - 14:01

@Anaxagore a écrit:Mais la souffrance va être collective. Et nous ne serons pas ceux qui souffriront le plus.

L'ignorance n'est bonne pour personne.

Evidemment, tu ne prends aucun risque avec ce genre de prophétie. Razz

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions-digressions autour des retours sur les formations à la réforme du collège

Message par doctor who le Ven 11 Mar 2016 - 14:02

@Elyas a écrit:
thenastywizard a écrit:Eh bien, si le métier ne vous plait plus ...

Cette réponse est insupportable. Elle n'a pas à être utilisée. C'est un terrible manque de respect envers des gens qui se sentent en souffrance.

@VanGogh59 a écrit:
thenastywizard a écrit:
Autre point qui fait fait du bien : dans le collège où j'enseigne, j'entends de plus en plus de collègues qui essaient de différencier (en classe entière) qui proposent des docs en plus, des docs plus compliqués, qui créent des groupes de travail, etc.

Encore faudrait-il que cela soit utile... Va en parler au Québécois et aux Finlandais qui ont régressé au classement PISA avec ces "belles" méthodes révolutionnaires... Rolling Eyes  MODERE

La différenciation pédagogique n'est pas une nouveauté. Elle n'est pas présente en Finlande (qui opte pour des remédiations où on sort des élèves du cours) ni au Québec comme éléments du discours de réussite et d'excellence scolaires. La différenciation pédagogique est le retour des méthodes de travail des CEG des années 60-70 et des enseignements primaires supérieurs des années d'avant-guerre, pratiques qui ont été perdues avec l'arrivée du collège unique. La réforme introduit des concepts analogues aux pratiques québecoises et finlandaises que tu cites mais pas pour la différenciation.
Ouh là ! Il faut que tu m'expliques d'où vient cette analyse ?Première fois que je la rencontre. Elle est pour le moins iconoclaste...

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 38 1, 2, 3 ... 19 ... 38  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum