Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Enaeco
Fidèle du forum

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par Enaeco le Sam 4 Juin 2016 - 13:25
@Tamerlan a écrit:Conseil d'une seconde très faible hier. On a refusé d'envoyer les gens à 5 ou 6 de moyenne en bac technologique.  La commission d'appel invalidera bien sûr mais ce n'était pas possible de cocher ça.

Ca marchera cette année. Et si jamais votre chef décide d'aller au bout de la démarche (c'est à dire en ne laissant rien passer lors du rendez-vous préalable à la procédure d'appel) on lui expliquera qu'il est tenu de proposer une orientation dans une filière générale ou technologique.
avatar
mamieprof
Expert

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par mamieprof le Sam 4 Juin 2016 - 13:34
@lisette83 a écrit: Vous avez de la chance que votre CDE agisse ainsi.
Dans l'immense majorité des établissements, les CDE accordent dans leur bureau ce qui avait été refusé en conseil de classe et comme ils sont décisionnaires...

Ca se passe exactement ainsi chez nous... No No No
avatar
mamieprof
Expert

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par mamieprof le Sam 4 Juin 2016 - 13:36
@lisette83 a écrit:Cela dénature totalement notre mission, il y a effectivement de quoi se rendre malade.

Nous on est malade pour les futurs profs de ces gamins également...
Certains prof ont hurlé à la mascarade et ont quitté les conseils...
avatar
mamieprof
Expert

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par mamieprof le Sam 4 Juin 2016 - 13:41
@Enaeco a écrit:
@Tamerlan a écrit:Conseil d'une seconde très faible hier. On a refusé d'envoyer les gens à 5 ou 6 de moyenne en bac technologique.  La commission d'appel invalidera bien sûr mais ce n'était pas possible de cocher ça.

Ca marchera cette année. Et si jamais votre chef décide d'aller au bout de la démarche (c'est à dire en ne laissant rien passer lors du rendez-vous préalable à la procédure d'appel)  on lui expliquera qu'il est tenu de proposer une orientation dans une filière générale ou technologique.

Exactement... mais va t on créer de nouvelles classes de STMG partout ? Nous nous n avons pas cette série techno et les lycées du bassin vont déborder de demandes...
eleonore69
Fidèle du forum

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par eleonore69 le Sam 4 Juin 2016 - 13:50
@mamieprof a écrit:
@Enaeco a écrit:
@Tamerlan a écrit:Conseil d'une seconde très faible hier. On a refusé d'envoyer les gens à 5 ou 6 de moyenne en bac technologique.  La commission d'appel invalidera bien sûr mais ce n'était pas possible de cocher ça.

Ca marchera cette année. Et si jamais votre chef décide d'aller au bout de la démarche (c'est à dire en ne laissant rien passer lors du rendez-vous préalable à la procédure d'appel)  on lui expliquera qu'il est tenu de proposer une orientation dans une filière générale ou technologique.

Exactement... mais va t on créer de nouvelles classes de STMG partout ? Nous nous n avons pas cette série techno et les lycées du bassin vont déborder de demandes...


Ce nouveau système est ridicule!
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par Jane le Sam 4 Juin 2016 - 13:53
@eleonore69 a écrit:
@mamieprof a écrit:
@Enaeco a écrit:
@Tamerlan a écrit:Conseil d'une seconde très faible hier. On a refusé d'envoyer les gens à 5 ou 6 de moyenne en bac technologique.  La commission d'appel invalidera bien sûr mais ce n'était pas possible de cocher ça.

Ca marchera cette année. Et si jamais votre chef décide d'aller au bout de la démarche (c'est à dire en ne laissant rien passer lors du rendez-vous préalable à la procédure d'appel)  on lui expliquera qu'il est tenu de proposer une orientation dans une filière générale ou technologique.

Exactement... mais va t on créer de nouvelles classes de STMG partout ? Nous nous n avons pas cette série techno et les lycées du bassin vont déborder de demandes...

Ce nouveau système est ridicule!

Pas plus ridicule que d'envoyer en 2de générale des élèves qui ont 3 ou 4 de moyenne générale au prétexte que désormais, ce sont les familles qui décident. C'est du vécu, tout frais, ça date de jeudi et vendredi Sad

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)
avatar
Danska
Modérateur

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par Danska le Sam 4 Juin 2016 - 14:17
@mamieprof a écrit:
@Enaeco a écrit:
@Tamerlan a écrit:Conseil d'une seconde très faible hier. On a refusé d'envoyer les gens à 5 ou 6 de moyenne en bac technologique.  La commission d'appel invalidera bien sûr mais ce n'était pas possible de cocher ça.

Ca marchera cette année. Et si jamais votre chef décide d'aller au bout de la démarche (c'est à dire en ne laissant rien passer lors du rendez-vous préalable à la procédure d'appel)  on lui expliquera qu'il est tenu de proposer une orientation dans une filière générale ou technologique.

Exactement... mais va t on créer de nouvelles classes de STMG partout ? Nous nous n avons pas cette série techno et les lycées du bassin vont déborder de demandes...

Et puis, sans même parler des (in)compétences des élèves qui vont se retrouver en STMG par défaut, qu'est-ce que va devenir tout ce beau monde dans quelques années ? On leur offrira en même temps que leur diplôme un aller direct pour Pôle emploi, faute de postes en nombre suffisant dans les entreprises ? Rolling Eyes
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par amalricu le Sam 4 Juin 2016 - 14:23
On vit peut-être un tournant majeur du système éducatif fondé sur la sélection au nom de l'Egalité républicaine : désormais le collège/lycée forme un bloc de garderie jusqu'au baccalauréat. Les professeurs perdent la main dans l'orientation désormais confiée au choix plus ou moins responsable des parents. C'est une demande sociale avalisée par l'Education nationale.

Certains professeurs, souvent d'anciens premiers de la classe dans leurs disciplines respectives au prix d'efforts conséquents, vivent cela comme une trahison : voir le passage d'aimables (?) glandeurs à des niveaux jadis interdits est d'une ironie cruelle. En tant que fonctionnaires, nous sommes tenus d'avaler les couleuvres. Certaines sont bel et bien indigestes.

Quant à moi, ancien élève en réelle difficulté en 3ème et seconde, je me souviens souvent des avis péremptoires et cassants de professeurs balancés à mes parents....on me promettait le lycée professionnel comme le bagne de Cayenne (bonjour la mentalité !!!). J'ai sauvé la mise en Terminale L et j'ai même été l'un des rares de ma classe à avoir des points d'avance en français et à obtenir mon bac du premier coup (sans rattrappage). Bref, à cet âge, peut-on insulter l'avenir ?

Du haut de son estrade et de ses certitudes assassines, ma PP me promettait une carrière de raté : je suis devenu professeur..
A vous de juger.
avatar
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par VicomteDeValmont le Sam 4 Juin 2016 - 14:28
@amalricu a écrit:On vit peut-être un tournant majeur du système éducatif fondé sur la sélection au nom de l'Egalité républicaine : désormais le collège/lycée forme un bloc de garderie jusqu'au baccalauréat. Les professeurs perdent la main dans l'orientation désormais confiée au choix plus ou moins responsable des parents. C'est une demande sociale avalisée par l'Education nationale.

C'est encore pire que ce que tu crois, selon moi: l'objectif affiché est non pas de faire un bloc collège-lycée mais deux blocs primaire-collège et lycée-bac+3 (le fameux objectif "bac -3 bac +3).
avatar
Zenxya
Doyen

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par Zenxya le Sam 4 Juin 2016 - 17:07
@roxanne a écrit:Mais ils vont devenir quoi tous ces gamins qui passent d'année en année sans rien savoir avec des notes minables? L'EN  aura bien camouflé, leur aura donné leur dû, un diplôme en bois, mais après? A un moment, ça va s'arrêter, et le choc va être brutal. Ils vont se fracasser. C'est un massacre organisé. Je ne veux pas en être. Ca me rend folle, je crois.

Ils reviennent dans les LP, via le Gréta et pôle emploi, passer un CQPM de niveau V (CAP) à près de 25 ans. Mais ils ne sont plus dans les stats de lEN.
avatar
roxanne
Devin

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par roxanne le Sam 4 Juin 2016 - 18:41
@amalricu a écrit:On vit peut-être un tournant majeur du système éducatif fondé sur la sélection au nom de l'Egalité républicaine : désormais le collège/lycée forme un bloc de garderie jusqu'au baccalauréat. Les professeurs perdent la main dans l'orientation désormais confiée au choix plus ou moins responsable des parents. C'est une demande sociale avalisée par l'Education nationale.

Certains professeurs, souvent d'anciens premiers de la classe dans leurs disciplines respectives au prix d'efforts conséquents, vivent cela comme une trahison : voir le passage d'aimables (?) glandeurs à des niveaux jadis interdits est d'une ironie cruelle. En tant que fonctionnaires, nous sommes tenus d'avaler les couleuvres. Certaines sont bel et bien indigestes.

Quant à moi, ancien élève en réelle difficulté en 3ème et seconde, je me souviens souvent des avis péremptoires et cassants de professeurs balancés à mes parents....on me promettait le lycée professionnel comme le bagne de Cayenne (bonjour la mentalité !!!). J'ai sauvé la mise en Terminale L et j'ai même été l'un des rares de ma classe à avoir des points d'avance en français et à obtenir mon bac du premier coup (sans rattrappage). Bref, à cet âge, peut-on insulter l'avenir ?

Du haut de son estrade et de ses certitudes assassines, ma PP me promettait une carrière de raté : je suis devenu professeur..
A vous de juger.
Non, rien à voir.
Effectivement, à mon époque, dans les années 80 pour aller au lycée, il fallait avoir la moyenne partout et c'est comme ça que j'ai eu droit à des cours de maths particuliers toute mon année de 3e malgré un 17 en français. Et, c'est vrai que j'ai vu des camarades orientés en BEP avec des notes qui passeraient sans problèmes aujourd'hui. Il y a eu des erreurs, ça manquait de souplesse. Cependant, après un BEP réussi, on pouvait intégrer une première d'adaptation (j'en ai eu il y a douze ans) ou un bac pro, puis un BTS, puis rejoindre un cursus en fac et y faire des études. J'ai plusieurs cas en tête de gens devenus cadres, prof en fac même par ce cursus là. Aujourd'hui, tout le monde va au lycée, y passe d'année en année. Et on voit des gamins que ça n'intéresse pas , qui auraient fait d'excellents élèves de LP quitte à reprendre un cursus supérieur après, glander, prendre des habitudes de sales notes et de fainéantise sans perspective derrière. Et d'autres, qui pourraient faire des trucs pas mal en étant secoués, perdre toute ambition, toute habitude de travail. Et d'ailleurs, comment leur donner tort? Ils ont 16 ans, ça parait si facile. Sauf que la suite va être effroyable pour beaucoup d'entre eux. Oui, certains rebondiront. Mais c'est quand même un gâchis humain. Et ce n'est pas à moi que je pense. Mais à eux, à ce mensonge dont on nous rend complices en plus.
avatar
mamieprof
Expert

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par mamieprof le Sam 4 Juin 2016 - 19:08
Avez-vous vu Génération quoi ? sur France 2 mercredi dernier dans la nuit ? J ai enregistré les 3 films sur captvty c est très bien fait et c est très triste de voir la vie de tous les jeunes qui sont sortis avant le bac et ceux pour lesquels les familles s'endettent après le bac pour un avenir encore incertain. Ils ont encore des rêves mais sont très lucides cependant...
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par amalricu le Sam 4 Juin 2016 - 19:20
@mamieprof a écrit:Avez-vous vu Génération quoi ? sur France 2 mercredi dernier dans la nuit ?  J ai enregistré les 3 films sur captvty  c est très bien fait et c est très triste de voir la vie de tous les jeunes qui sont sortis avant le bac et ceux pour lesquels les familles s'endettent après le bac pour un avenir encore incertain. Ils ont encore des rêves mais sont très lucides cependant...

Oui....froid dans le dos....ces jeunes (20 à 30 ans), plus ou moins diplômés, qui surnagent dans le sous-emploi et la précarité, alors que leurs parents baby boomers (plein emploi, immobilier accessible) ronronnent leurs vieux jours. Il y avait vraiment un clivage générationnel qui sautait aux yeux. Les parents en étaient désolés pour leur progéniture.
lisette83
Expert

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par lisette83 le Sam 4 Juin 2016 - 21:08
Surtout que les parents avaient pour certains payé très cher pour des études qui n'ont mené leurs enfants nulle part...
Une impression d'avoir été bernés à tous les niveaux.
avatar
Honchamp
Expert

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par Honchamp le Sam 4 Juin 2016 - 22:16
@mamieprof a écrit:
@Enaeco a écrit:
@Tamerlan a écrit:Conseil d'une seconde très faible hier. On a refusé d'envoyer les gens à 5 ou 6 de moyenne en bac technologique.  La commission d'appel invalidera bien sûr mais ce n'était pas possible de cocher ça.

Ca marchera cette année. Et si jamais votre chef décide d'aller au bout de la démarche (c'est à dire en ne laissant rien passer lors du rendez-vous préalable à la procédure d'appel)  on lui expliquera qu'il est tenu de proposer une orientation dans une filière générale ou technologique.

Exactement... mais va t on créer de nouvelles classes de STMG partout ? Nous nous n avons pas cette série techno et les lycées du bassin vont déborder de demandes...

Vu une copine prof de maths au lycée ce matin.
Au 2ème trimestre, les conseils de classe de seconde ont mis 40 % d'avis défavorables sur les voeux de 1ère ES.
Le proviseur vient de leur dire qu'il était hors de question de refuser la ES à 40 % des élèves, et de devoir créer une STMG supplémentaire.
En clair, l'objectif est d'accepter un grand nombre de demandes vers ES.

Ma copine me dit aussi que dans sa TS, plusieurs vont aller en médecine, avec des chances très faibles d'y réussir. Mais ils ne doutent de rien, on ne leur a pas refusé grand chose avant !

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
archeboc
Esprit éclairé

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par archeboc le Sam 4 Juin 2016 - 22:38
@Forster a écrit:J'ai reçu un mail hier soir, le CDE souhaite réunir l'équipe enseignante après le bac pour nous demander de faire la constitution des classes de première pour l'an prochain (chose qui ne s'est jamais faite dans ce lycée). Objectif officiel: faire une classe par série réunissant les plus faibles avec un peu moins d'élèves, message entre les lignes => on va créer une classe poubelle par série avec tous les gros cas pour ne pas pourrir les autres classes. Voilà la solution chez nous:
- se débarrasser sur le lycée REP+ spécialisé dans le techno de la ville d'à-côté
- parquer ceux qui restent dans des classes poubelles.

Je comprends que le CDE cherche à préserver le lycée et à contourner le problème mais bon... sur le long terme, on va pas réussir à tenir comme ça.

Vous tiendrez tant que le CDE tiendra. Le jour où il se fait donner sur les doigts, ou bien le jour où il s'en va, patatras.

Nous sommes dans un système qui ne tient que par la vertu des personnels de terrain. On ne construit pas un pays si elle manque. On ne construit pas un pays non plus s'il n'y a qu'elle.


@Little a écrit:Bin comme nous avec le Brevet depuis 4/5 ans (quand les sujets sont devenus nationaux) :

- des sujets vides de contenus - me suis amusée une fois à donner un sujet de Brevet de français à une bonne classe de 6ème et ils ont super bien réussi !

Le jour où les syndicats enseignants discuteront avec les fédérations de parents, ils s'entendront pour faire passer le DNB en 4e ou en 5e. Avec de jolis taux de réussites, l'absurdité du système éclatera au grand jour.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
ritta68
Niveau 7

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par ritta68 le Jeu 17 Mai 2018 - 17:35
Est-ce que le conseil de classe de seconde peut imposer un redoublement à un élève? Si les parents ne l’ont pas demandé?
avatar
Hélips
Modérateur

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par Hélips le Jeu 17 Mai 2018 - 18:01
Je n'ai pas les textes sous la main, mais il me semble que oui, sous condition de pouvoir prouver qu'un accompagnement au cours de l'année a été mis en place pour tenter d'éviter ce redoublement. Sans garantie aucune, et surtout, de mémoire, les conditions pour pouvoir considérer que l'établissement a bien tout mis en place sont telles que le redoublement ne peut qu'être annulé en commission d'appel.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
ritta68
Niveau 7

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par ritta68 le Jeu 17 Mai 2018 - 18:39
Merci hélips Laughing
avatar
ritta68
Niveau 7

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par ritta68 le Jeu 17 Mai 2018 - 19:17
Est ce que vous auriez le texte ?
Cleroli
Fidèle du forum

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par Cleroli le Jeu 17 Mai 2018 - 19:31
Le nouveau décret est là : http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=126832
et le post que j'avais ouvert ici : http://www.neoprofs.org/t116495-redoublement-nouvelles-dispositions-connues
avatar
ritta68
Niveau 7

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par ritta68 le Jeu 17 Mai 2018 - 19:38
Merci cleroli
Je vais consulter.
Contenu sponsorisé

Re: Fin du redoublement en Seconde.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum