un exercice un peu provocateur sur la réforme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par prof2maths le Mar 19 Avr 2016 - 12:16

Bonjour. Après les vacances, je réfléchis à la chose suivante : donner le devoir maison suivant à mes élèves de 3ème (chapitre proba).

Dans une nouvelle volonté de « réussite pour tous » et pour mettre fin à l’élitisme, le ministre de l’Éducation décide de donner le bac à 80% des enfants dès la naissance. Pour chaque nouveau-né, on tire un numéro au hasard compris entre 1 et 10.
- si c’est un multiple de cinq, le bébé est recalé,
- si c’est un sept, il obtient la mention « très bien »,
- si c'est un multiple de quatre, il obtient la mention « bien »,
- si c'est un multiple de trois, il obtient la mention « assez bien »,
- sinon, il obtient la mention « passable ».
a) Vérifier que cette procédure égalitariste attribue 80% de bachelier.
b) Calculer la probabilité pour un nouveau-né d'obtenir le bac avec la mention « très bien ».
c) Calculer la probabilité pour un nouveau-né d'obtenir le bac avec la mention « bien ».
d) Calculer la probabilité pour un nouveau-né d'obtenir le bac avec la mention « assez bien ».
e) Calculer la probabilité pour un nouveau-né d'obtenir le bac avec la mention « passable ».
f) La famille Péïba deux enfants. Calculer la probabilité qu’au moins un des deux soit bachelier.

Cet exercice est librement inspiré d'un exercice de Gérard Frugier ("petits problèmes quotidiens de probabilités")

Que pensez-vous de cette méthode pour faire passer un message?

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par ycombe le Mar 19 Avr 2016 - 12:23

Que c'est à la limite de la faute professionnelle. Professionnellement, tu dois garder une stricte neutralité politique et syndicale et ne pas mettre en cause le gouvernement ou la hiérarchie. Si tu veux tracter devant le collège, c'est possible mais pas pendant tes heures de travail.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par prof2maths le Mar 19 Avr 2016 - 12:29

@ycombe a écrit:Que c'est à la limite de la faute professionnelle. Professionnellement, tu dois garder une stricte neutralité politique et syndicale et ne pas mettre en cause le gouvernement ou la hiérarchie. Si tu veux tracter devant le collège, c'est possible mais pas pendant tes heures de travail.

Je reconnais que c'est très limite. Merci de ta réponse

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par Ingeborg B. le Mar 19 Avr 2016 - 12:48

@prof2maths a écrit:
@ycombe a écrit:Que c'est à la limite de la faute professionnelle. Professionnellement, tu dois garder une stricte neutralité politique et syndicale et ne pas mettre en cause le gouvernement ou la hiérarchie. Si tu veux tracter devant le collège, c'est possible mais pas pendant tes heures de travail.

Je reconnais que c'est très limite. Merci de ta réponse
C'est une faute professionnelle qui peut valoir sanction.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par Balthazaard le Mar 19 Avr 2016 - 12:55

Un jour lointain j'étais en colle avec un camarade, celui-ci écrit une méga affirmation pleine de quantificateurs, le colleur lui demande "êtes vous sur que cela a un sens?"...pourriez vous m'écrire la négation? mon camarade s'exécute montrant qu'il maitrisait bien le langage qu'il utilisait. D'où ma question: pourriez vous me citer un exemple de faute dans le service qui ne soit pas "professionnelle" ?

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par prof2maths le Mar 19 Avr 2016 - 12:57

Si je conserve l'exercice en enlevant les expressions "Dans une nouvelle volonté de « réussite pour tous » et pour mettre fin à l’élitisme" et "égalitariste", l'exercice ne peut plus être accusé de manque de neutralité politique. Même s'il garde un sous-entendu certain, je pense qu'il reste dans les limites autorisées. Qu'en pensez-vous?

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par Balthazaard le Mar 19 Avr 2016 - 13:06

Moi je ne me lancerais pas là dedans...ou alors je changerais totalement le contexte et je reformulerais cela dans un cadre style anticipation dans une société à la Orwell...
C'est même faisable en gardant le cadre du roman avec un ministère de la réussite  (dans le roman il y a celui de l'abondance je crois)

A y réfléchir cela ferait un super epi de lycée... maths et littérature

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par Zenxya le Mar 19 Avr 2016 - 15:11

@Balthazaard a écrit:Moi je ne me lancerais pas là dedans...ou alors je changerais totalement le contexte et je reformulerais cela dans un cadre style anticipation dans une société à la Orwell...
C'est même faisable en gardant le cadre du roman avec un ministère de la réussite  (dans le roman il y a celui de l'abondance je crois)

A y réfléchir cela ferait un super epi de lycée... maths et littérature

Très bonne idée, en plus cela leur donnera peut-être envie de lire le livre.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par Rendash le Mar 19 Avr 2016 - 15:20

C'est casse-gueule, et complètement inutile. La seule portée que pourrait avoir cet exercice serait de te torpiller, elle n'en peut avoir aucune autre.

Et puis, ce n'est pas parce que nous sommes dirigés par des menteurs et/ou des incompétents qu'on doit s'abaisser à faire pareil Razz On doit être neutre, alors restons neutres. Publie l'exercice sur un tract et distribue-le en dehors des cours Laughing

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par prof2maths le Mar 19 Avr 2016 - 16:55

@Rendash a écrit:C'est casse-gueule, et complètement inutile. La seule portée que pourrait avoir cet exercice serait de te torpiller, elle n'en peut avoir aucune autre.

Et puis, ce n'est pas parce que nous sommes dirigés par des menteurs et/ou des incompétents qu'on doit s'abaisser à faire pareil Razz On doit être neutre, alors restons neutres. Publie l'exercice sur un tract et distribue-le en dehors des cours Laughing

Excellente idée ! Je vais suivre ton conseil.

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par User5899 le Mar 19 Avr 2016 - 17:03

@Ingeborg B. a écrit:
@prof2maths a écrit:
@ycombe a écrit:Que c'est à la limite de la faute professionnelle. Professionnellement, tu dois garder une stricte neutralité politique et syndicale et ne pas mettre en cause le gouvernement ou la hiérarchie. Si tu veux tracter devant le collège, c'est possible mais pas pendant tes heures de travail.

Je reconnais que c'est très limite. Merci de ta réponse
C'est une faute professionnelle qui peut valoir sanction.

C'est drôle, mais bon... Vu la triste époque où nous sommes...

Un copain donnait, il y a 20 ans : "Un maire touche 100.000 francs de pots-de-vin à chaque rond-point qu'il fait construire, et dispose d'un budget communal qui..." etc., etc. Razz
On ne lui a jamais rien dit. Il y avait même un livre entier de problèmes de cette farine Laughing
attention : 80% de bacheliers Wink

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par Carnyx le Mar 19 Avr 2016 - 17:43

Après le passage d’Allègre comme ministre, je donnais comme exercice en SES : un ministre baisse le montant de l’heure supplémentaire de 17 %. De combien son successeur doit-il augmenter le montant de l’heure sup pour revenir à la valeur de départ ?

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par Ingeborg B. le Mar 19 Avr 2016 - 18:37

Cripure a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
@prof2maths a écrit:
@ycombe a écrit:Que c'est à la limite de la faute professionnelle. Professionnellement, tu dois garder une stricte neutralité politique et syndicale et ne pas mettre en cause le gouvernement ou la hiérarchie. Si tu veux tracter devant le collège, c'est possible mais pas pendant tes heures de travail.

Je reconnais que c'est très limite. Merci de ta réponse
C'est une faute professionnelle qui peut valoir sanction.

C'est drôle, mais bon... Vu la triste époque où nous sommes...

Un copain donnait, il y a 20 ans : "Un maire touche 100.000 francs de pots-de-vin à chaque rond-point qu'il fait construire, et dispose d'un budget communal qui..." etc., etc. Razz
On ne lui a jamais rien dit. Il y avait même un livre entier de problèmes de cette farine Laughing
attention : 80% de bacheliers Wink
Je donnais une réponse purement factuelle......

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par doubledecker le Mar 19 Avr 2016 - 19:36

Bof, c'est surtout que ce genre de truc ne fera marrer que le prof. Je ne vois pas bien l'intérêt de qualifier un exo d'un rien provocateur alors que la dite provocation ne peut être perçue par les intéressés.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par prof2maths le Mar 19 Avr 2016 - 19:57

@doubledecker a écrit:Bof,  c'est surtout que ce genre de truc ne fera marrer que le prof.  Je ne vois pas bien l'intérêt de qualifier un exo d'un rien provocateur alors que la dite provocation ne peut être perçue par les intéressés.  

C'est vrai.
Mais après les manifs, les tracs devant le collège, les grèves, les explications au CA, etc. Après tout cela, j'ai toujours le sentiment que nous ne sommes pas entendus ou compris. Alors j'en viens à chercher un peu un peu tout et n'importe quoi. Cela dit, c'est vrai que cet exercice ça m'a bien fait marrer de le créer.

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par prof2maths le Mar 19 Avr 2016 - 19:59

Cripure a écrit: attention : 80% de bacheliers Wink

oups... Serais-je en avance de plusieurs réformes de l'orthographe?

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par Segna le Mer 20 Avr 2016 - 18:42

@Rendash a écrit:C'est casse-gueule, et complètement inutile. La seule portée que pourrait avoir cet exercice serait de te torpiller, elle n'en peut avoir aucune autre.

Et puis, ce n'est pas parce que nous sommes dirigés par des menteurs et/ou des incompétents qu'on doit s'abaisser à faire pareil Razz On doit être neutre, alors restons neutres. Publie l'exercice sur un tract et distribue-le en dehors des cours Laughing


Publie l'exercice sur un tract et distribue-le en dehors des cours : yesyes yesyes yesyes

Segna
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par leskhal le Ven 22 Avr 2016 - 9:53

Je donne volontiers ce genre d'exercice en les décontextualisant, en les localisant dans des pays imaginaires soumis à des dictatures. Chacun est libre de lire entre les lignes : ne sommes nous pas censés, avant tout, à apprendre à réfléchir ? En tout cas, c'est dans ce sens que je travaille.
Je ne me prive pas de critiquer l'institution en classe, oralement, en expliquant les dérives des programmes et les aberrations auxquelles nous sommes souvent contraints. Cela fait partie pour moi du devoir d'information, de l'éveil à l'esprit critique. C'est de la politique ? C'est interdit ?

_________________
pingouin Dans consensus, la première syllabe prend trop de place. pingouin

leskhal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par Cleroli le Ven 22 Avr 2016 - 11:45

@Carnyx a écrit:Après le passage d’Allègre comme ministre, je donnais comme exercice en SES : un ministre baisse le montant de l’heure supplémentaire de 17 %. De combien son successeur doit-il augmenter le montant de l’heure sup pour revenir à la valeur de départ ?
Pas mal Laughing

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par Dr Raynal le Ven 22 Avr 2016 - 12:56

@Rendash a écrit:Et puis, ce n'est pas parce que nous sommes dirigés par des menteurs et/ou des incompétents qu'on doit s'abaisser à faire pareil Razz On doit être neutre, alors restons neutres.

C'est une blague ? Neutres ? Mais alors, le simple fait de faire grève montre qu'on ne l'est pas, neutre.
Dernièrement, j'ai été en formation dans un lycée : les tracts et affiches au mur de la salle de classe où se déroulait notre "formation" semblaient tout droit sortis d'une cellule du PCF des années 60 (et ce n'était pas un exposé, ou des documents destinés à une étude). Mais on est "neutre", hein ?

Personnellement, je suis "neutre" (sauf quand une élève vient me chanter que le monde a été créé en six jours, enfin, passons...), mais il faut reconnaitre que ce n'est pas une attitude très répandue. Et qu'il faudrait aussi distinguer la neutralité de la soumission.

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par prof2maths le Ven 22 Avr 2016 - 23:15

en reprenant les idées de Balthazaard et de leskhal, l'exercice pourrait être rédigé ainsi :

L'Eurasia est un pays fictif, présent dans le roman « 1984 » de George Orwell. Ce pays est dirigé par un régime totalitaire, s'appuyant sur une idéologie nommée l’« égalitaro-nivelisme ». C’est pourquoi le ministre de la « réussite pour tous » a décidé de donner le bac à 80% des enfants dès la naissance. Ainsi, pour chaque nouveau-né, on tire un numéro au hasard compris entre 1 et 10.
- si c’est un multiple de cinq, le bébé est recalé,
- si c’est un sept, il obtient la mention « très bien »,
- si c'est un multiple de quatre, il obtient la mention « bien »,
- si c'est un multiple de trois, il obtient la mention « assez bien »,
- sinon, il obtient la mention « passable ».
a) Vérifier que cette procédure attribue 80% de bacheliers
b) Calculer la probabilité pour un nouveau-né d'obtenir le bac avec la mention « très bien ».
c) Calculer la probabilité pour un nouveau-né d'obtenir le bac avec la mention « bien ».
d) Calculer la probabilité pour un nouveau-né d'obtenir le bac avec la mention « assez bien ».
e) Calculer la probabilité pour un nouveau-né d'obtenir le bac avec la mention « passable ».
f) Le gouvernement de l’Eurasia estime que l’objectif égalitaro-niveliste est atteint lorsqu’une famille ayant deux enfants en a au moins un des deux qui est bachelier avec une probabilité supérieure à 95%. Vérifiez que l’objectif est atteint.

prof2maths
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: un exercice un peu provocateur sur la réforme

Message par verdurin le Sam 23 Avr 2016 - 0:21

@prof2maths a écrit:en reprenant les idées de Balthazaard et de leskhal, l'exercice pourrait être rédigé ainsi :

L'Eurasia est un pays fictif, présent dans le roman « 1984 » de George Orwell. Ce pays est dirigé par un régime totalitaire, s'appuyant sur une idéologie nommée l’« égalitaro-nivelisme ». C’est pourquoi le ministre de la « réussite pour tous » a décidé de donner le bac à 80% des enfants dès la naissance. Ainsi, pour chaque nouveau-né, on tire un numéro au hasard compris entre 1 et 10.
- si c’est un multiple de cinq, le bébé est recalé,
- si c’est un sept, il obtient la mention « très bien »,
- si c'est un multiple de quatre, il obtient la mention « bien »,
- si c'est un multiple de trois, il obtient la mention « assez bien »,
- sinon, il obtient la mention « passable ».
a) Vérifier que cette procédure attribue 80% de bacheliers
b) Calculer la probabilité pour un nouveau-né d'obtenir le bac avec la mention « très bien ».
c) Calculer la probabilité pour un nouveau-né d'obtenir le bac avec la mention « bien ».
d) Calculer la probabilité pour un nouveau-né d'obtenir le bac avec la mention « assez bien ».
e) Calculer la probabilité pour un nouveau-né d'obtenir le bac avec la mention « passable ».
f) Le gouvernement de l’Eurasia estime que l’objectif égalitaro-niveliste est atteint lorsqu’une famille ayant deux enfants en a au moins un des deux qui est bachelier avec une probabilité supérieure à 95%. Vérifiez que l’objectif est atteint.
Je dirais que la question a) est mal posée, voire sous-entend une idée fausse.
Du genre : de la probabilité de réussite on peut déduire exactement la proportion de réussite.
Et la question f) telle quelle, n'a pas de sens. Je  le devine, mais la question devrait-être mieux rédigée.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum