Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par Paddy le Jeu 28 Avr 2016 - 17:38

http://www.libertepolitique.com/Convaincre/Dossiers-thematiques/Reforme-du-college-le-prive-pris-au-piege

EXCLUSIF MAG - Saluée par les instances nationales de l’Enseignement catholique, l’autonomie promise par la ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, n’est pas au rendez-vous de la réforme du collège.

À quelques mois de son entrée en vigueur en septembre 2016, les chefs d’établissements découvrent concrètement les conséquences d’une réforme qui va changer le visage du collège. Outre la suppression de nombreuses options de langues anciennes, classes bilangues et autres sections européennes, l’introduction des EPI (Enseignements pratiques interdisciplinaires) et d’heures consacrées à l’accompagnement personnalisé (AP) dans le socle des enseignements obligatoires fait mécaniquement diminuer les heures d’enseignement dans les disciplines classiques. Tous les niveaux (de la sixième à la troisième) vont changer d’un coup : du jamais vu. Chacun fait ses calculs, en cherchant à sauver ses dispositifs pédagogiques et les postes de ses enseignants d’anglais renforcé, d’allemand ou de langues anciennes. Et tous se plaignent que l’autonomie tant espérée ne soit pas au rendez-vous…

Laughing


Dernière édition par Thalia de G le Jeu 28 Avr 2016 - 21:25, édité 1 fois (Raison : Insertion d'un extrait de l'article.)

Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par Ronin le Jeu 28 Avr 2016 - 17:49

C'est pas faute de les avoir prévenus. Qu'ils assument maintenant.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par Fesseur Pro le Jeu 28 Avr 2016 - 17:55

Bien fait !
Le privé avec nous. cheers

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par Zenxya le Jeu 28 Avr 2016 - 18:00

Faut-il envoyer cet article au SNPDEN ?

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par may68 le Jeu 28 Avr 2016 - 18:10

Isabelle Dignocourt suggère une explication : « La facilité avec laquelle la réforme des rythmes scolaires n’a pas été appliquée dans les écoles primaires de l’Enseignement catholique a pu laisser croire qu’il en serait de même pour celle du collège. Le sentiment diffus qu’on s’en sortira toujours a fait qu’on découvre seulement maintenant ce qui va nous arriver. La prise de conscience n’en est que plus douloureuse. »

Razz Laughing

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par Laverdure le Jeu 28 Avr 2016 - 18:12

@may68 a écrit:
Isabelle Dignocourt suggère une explication : « La facilité avec laquelle la réforme des rythmes scolaires n’a pas été appliquée dans les écoles primaires de l’Enseignement catholique a pu laisser croire qu’il en serait de même pour celle du collège. Le sentiment diffus qu’on s’en sortira toujours a fait qu’on découvre seulement maintenant ce qui va nous arriver. La prise de conscience n’en est que plus douloureuse. »

Razz Laughing

Au moins est-ce honnête.

_________________

Laverdure
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par Dalva le Jeu 28 Avr 2016 - 18:25

Et il serait malhonnête de prétendre qu'il ne s'est pas passé exactement la même chose dans le public.
Qui ici n'a pas rencontré un collègue qui, entre janvier et mars 2016, s'est soudain avisé que l'AP ne serait pas en plus des heures disciplinaires ?

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par henriette le Jeu 28 Avr 2016 - 18:45

@Dalva a écrit:Et il serait malhonnête de prétendre qu'il ne s'est pas passé exactement la même chose dans le public.
Qui ici n'a pas rencontré un collègue qui, entre janvier et mars 2016, s'est soudain avisé que l'AP ne serait pas en plus des heures disciplinaires ?
Je viens de l'expliquer à une collègue pas plus tard que ce matin... cafe cafe cafe

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par totoro le Jeu 28 Avr 2016 - 18:45

@Fesseur Pro a écrit:Bien fait !
Le privé avec nous. cheers

On est quand même un certain nombre à s'être rendu compte que le privé était tout autant la mouise que le public.

Et beaucoup de collègues du public (même sur ce forum...) ont assuré que le privé était à l'abri ou pour le moins s'en sortirait beaucoup mieux...

Je suis ravie que ça fasse plaisir de voir que nous sommes tous dans le même bateau, mais ça fait un moment que nous, profs du privé, vous le disons.

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par totoro le Jeu 28 Avr 2016 - 18:47

@henriette a écrit:
@Dalva a écrit:Et il serait malhonnête de prétendre qu'il ne s'est pas passé exactement la même chose dans le public.
Qui ici n'a pas rencontré un collègue qui, entre janvier et mars 2016, s'est soudain avisé que l'AP ne serait pas en plus des heures disciplinaires ?
Je viens de l'expliquer à une collègue pas plus tard que ce matin... cafe cafe cafe

Une collègue d'allemand semble s'être aperçue qu'elle perdait beaucoup beaucoup d'heures en janvier dernier... Rolling Eyes

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par Balthamos le Jeu 28 Avr 2016 - 18:53

Bien fait.

  quelques mois de son  entrée en vigueur en septembre 2016, les chefs d’établissements découvrent concrètement les conséquences d’une réforme qui va changer le visage du collège.


Quelle découverte tardive...

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par dita le Jeu 28 Avr 2016 - 18:59

Qu'ils coulent avec nous ! Ils sont sous contrat avec l'Etat, non  ? Ils pensaient attirer les meilleurs élèves chez eux ? Lol ! Modéré


Dernière édition par henriette le Jeu 28 Avr 2016 - 19:11, édité 1 fois (Raison : Les grossièretés, même masquées par des ***, ne sont pas admises sur le forum.)

dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par micaschiste le Jeu 28 Avr 2016 - 19:01

@Balthamos a écrit:Bien fait.

  quelques mois de son  entrée en vigueur en septembre 2016, les chefs d’établissements découvrent concrètement les conséquences d’une réforme qui va changer le visage du collège.


Quelle découverte tardive...

Il est temps qu'ils ouvrent les yeux. professeur

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par Mélisande le Jeu 28 Avr 2016 - 19:04

@dita a écrit:Qu'ils coulent avec nous ! Ils sont sous contrat avec l'Etat, non  ? Ils pensaient attirer les meilleurs élèves chez eux ? Lol ! [Modéré]

C'est très sympathique, comme message... Rolling Eyes

Mélisande
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par Dalva le Jeu 28 Avr 2016 - 19:07

@dita a écrit:Qu'ils coulent avec nous ! Ils sont sous contrat avec l'Etat, non  ? Ils pensaient attirer les meilleurs élèves chez eux ? Lol ! [Modéré]
Quelle hargne !

Au moins les directeurs interrogés ne font-ils pas semblant de trouver encore la réforme formidable, et tiennent un discours qui montre qu'ils savent ce que c'est qu'enseigner. Ce n'est pas ce que j'observe chez la majorité des CdE du public, qui se contentent de nous demander d'appliquer sans se soucier de savoir comment nous ferons.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par Franck059 le Jeu 28 Avr 2016 - 19:12

" Nous nous retrouvons dans l’obligation de fonctionner exactement de la même manière que dans le public. »


Franck059
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par ycombe le Jeu 28 Avr 2016 - 19:14



Elle constate une forte pression au niveau du rectorat qui « fait très peur », car lors des réunions d’information sur la réforme, certains émissaires se permettent de proférer des menaces sur les contrats d’associations des collèges qui n’appliqueraient pas la réforme à la lettre. À une question sur l’autonomie dont disposerait l’Enseignement catholique, une de ses collègues du privé s’est entendue répondre : « Le recteur a été catégorique : le privé sera inspecté dès la rentrée. L’établissement qui n’appliquera pas la réforme perdra son contrat d’association immédiatement et si c’est le prof, eh bien, la note, le rapport, vous connaissez… » Ambiance…

Cette réforme est tellement formidable qu'il faut menacer les établissements pour la faire appliquer. Même les établissements privés. C'est dire.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par Balthamos le Jeu 28 Avr 2016 - 19:17

@ycombe a écrit:


Elle constate une forte pression au niveau du rectorat qui « fait très peur », car lors des réunions d’information sur la réforme, certains émissaires se permettent de proférer des menaces sur les contrats d’associations des collèges qui n’appliqueraient pas la réforme à la lettre. À une question sur l’autonomie dont disposerait l’Enseignement catholique, une de ses collègues du privé s’est entendue répondre : « Le recteur a été catégorique : le privé sera inspecté dès la rentrée. L’établissement qui n’appliquera pas la réforme perdra son contrat d’association immédiatement et si c’est le prof, eh bien, la note, le rapport, vous connaissez… » Ambiance…

Cette réforme est tellement formidable qu'il faut menacer les établissements pour la faire appliquer. Même les établissements privés. C'est dire.


Question: si un établissement perd son contrat, que deviennent les personnels payés par l'état?

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par ycombe le Jeu 28 Avr 2016 - 19:17

Cela dit je trouve que le privé est tout de même pas mal culotté de se plaindre. Ils vont pouvoir, un peu plus, récupérer les meilleurs élèves qui n'auront plus de raison de rester dans des classes où l'ambiance ne permet pas de travailler.



_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par totoro le Jeu 28 Avr 2016 - 19:21

@ycombe a écrit:Cela dit je trouve que le privé est tout de même pas mal culotté de se plaindre. Ils vont pouvoir, un peu plus, récupérer les meilleurs élèves qui n'auront plus de raison de rester dans des classes où l'ambiance ne permet pas de travailler.



Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par Dalva le Jeu 28 Avr 2016 - 19:23

@ycombe a écrit:Cela dit je trouve que le privé est tout de même pas mal culotté de se plaindre. Ils vont pouvoir, un peu plus, récupérer les meilleurs élèves qui n'auront plus de raison de rester dans des classes où l'ambiance ne permet pas de travailler.
Soit je ne comprends pas la phrase, soit je ne vois pas pourquoi le privé récupèrerait davantage les élèves qu'actuellement. Le tri sera-t-il plus féroce en raison de la réforme ?
C'est même plutôt l'inverse à mon avis : puisqu'il n'y aura rien de mieux dans le privé, pourquoi ne pas rester dans le public, qui a l'avantage d'être gratuit ?

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par Verdurette le Jeu 28 Avr 2016 - 19:24

Je doute que l'Etat puisse se passer des classes du privé sous contrat... où mettrait-on des milliers d'élèves qui resteraient sur le carreau suite à une mesure de fermeture ? Najat joue les père Fouettard, mais ça restera de la menace.

Quant à la solution d'ajouter les heures et disciplines en plus hors contrat, je ne vois pas du tout pourquoi ils auraient de scrupules tant que les familles sont d'accord (et si elles peuvent suivre financièrement). Les parents qui mettent leurs enfants dans le privé ne sont pas tous des bourgeois friqués qui veulent uniquement des parcours d'excellence, beaucoup font un gros effort financier pour une "vie scolaire" avec certaines valeurs. J'en fais partie et je ne roule pas sur l'or.

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par Ilse le Jeu 28 Avr 2016 - 19:30

@Dalva a écrit:
@ycombe a écrit:Cela dit je trouve que le privé est tout de même pas mal culotté de se plaindre. Ils vont pouvoir, un peu plus, récupérer les meilleurs élèves qui n'auront plus de raison de rester dans des classes où l'ambiance ne permet pas de travailler.
Soit je ne comprends pas la phrase, soit je ne vois pas pourquoi le privé récupèrerait davantage les élèves qu'actuellement. Le tri sera-t-il plus féroce en raison de la réforme ?
C'est même plutôt l'inverse à mon avis : puisqu'il n'y aura rien de mieux dans le privé, pourquoi ne pas rester dans le public, qui a l'avantage d'être gratuit ?

Le privé d'à côté proposera Bilangue, euros (5h d'anglais par semaine !), latin, ...
Plusieurs de nos élèves iront l'an prochain, pour ces raisons.

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par Tamerlan le Jeu 28 Avr 2016 - 19:33

@Balthamos a écrit:
@ycombe a écrit:


Elle constate une forte pression au niveau du rectorat qui « fait très peur », car lors des réunions d’information sur la réforme, certains émissaires se permettent de proférer des menaces sur les contrats d’associations des collèges qui n’appliqueraient pas la réforme à la lettre. À une question sur l’autonomie dont disposerait l’Enseignement catholique, une de ses collègues du privé s’est entendue répondre : « Le recteur a été catégorique : le privé sera inspecté dès la rentrée. L’établissement qui n’appliquera pas la réforme perdra son contrat d’association immédiatement et si c’est le prof, eh bien, la note, le rapport, vous connaissez… » Ambiance…

Cette réforme est tellement formidable qu'il faut menacer les établissement pour la faire appliquer. Même les établissements privés. C'est dire.


Question: si un établissement perd son contrat, que deviennent les personnels payés par l'état?

C'est une excellente question ça. Les professeurs du privé sont contractuels.. Ils sont couvert par des accords nationaux passés entre les employeurs et l'Etat et il y a des différences :  si le contrat est simple, aucun contrat avec l’État pour l'agent. S'il y a contrat d'association les professeurs ont un contrat de droit public avec l’État. En principe ceux-là devraient être recasés je crois dans des conditions plus ou moins faciles... Quelqu'un connait-il un exemple de ce genre de situation?


Dernière édition par Tamerlan le Jeu 28 Avr 2016 - 19:35, édité 1 fois

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement privé : "Najat m'a berner"

Message par Hestia le Jeu 28 Avr 2016 - 19:35

Toujours cette animosité de la part de certains... J'ai fait les grèves de 2015 et je peux vous dire que mon chef ne "découvre" absolument pas maintenant les impacts de cette réforme : nous aussi nous perdons des heures. Mais je crois qu'il n'y a pas lieu de se réjouir particulièrement... Rolling Eyes

Hestia
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum