Bilan de la réforme de la voie technologique, par l'IGEN et l'IGAENR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bilan de la réforme de la voie technologique, par l'IGEN et l'IGAENR

Message par Lefteris le Jeu 26 Jan - 14:03

Juste survolé, sans y connaître grand chose. Je ne cite pas car c'est un PDF.
Il y a un bilan global, des propositions, et beaucoup de statistiques .

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/174000045.pdf

J'ajoute le Recensement des bonnes pratiques pédagogiques dans l'enseignement professionnel
Là j'avoue que c'est au-dessus de mes forces la phraséologie pédago managériale que l'on lit partout et sur tous sujets me fait reculer ("leviers" "bonnes pratiques",  "numérique", "classe inversée" "îlots bonifiés", "pilotage", indicateurs" ).


http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/174000026.pdf



Dernière édition par Lefteris le Jeu 26 Jan - 19:20, édité 1 fois

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan de la réforme de la voie technologique, par l'IGEN et l'IGAENR

Message par fanette le Jeu 26 Jan - 18:21

Lefteris, je crois que tu as fait une erreur, je tombe sur le rapport "plus de maîtres que de classes" Smile
Merci au passage pour toutes les infos que tu publies !

_________________
affraid Les légendes japonaises relatent que les samouraïs ingurgitaient une rasade de bile d’ours avant de partir au combat pour s’assurer de leur quasi invincibilité Very Happy diable  ... Sad
avatar
fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan de la réforme de la voie technologique, par l'IGEN et l'IGAENR

Message par Lefteris le Jeu 26 Jan - 19:21

fanette a écrit:Lefteris, je crois que tu as fait une erreur, je tombe sur le rapport "plus de maîtres que de classes" Smile
Merci au passage pour toutes les infos que tu publies !
Merci de me le signaler, je me suis en effet emmêlé dans ces liens.
C'est rectifié sur le lien initial.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan de la réforme de la voie technologique, par l'IGEN et l'IGAENR

Message par JEMS le Jeu 26 Jan - 19:39

Merci...
Et bim... une belle brique lancée...

L’appréhension du sens des apprentissages par les élèves suppose que les enseignements ne soient
pas cloisonnés, mais qu’ils puissent s’articuler dans le respect de leurs apports parfois distincts à la
formation d’ensemble des élèves. Cette mise en avant de la complémentarité joue dans les
démarches comme dans les contenus, pour articuler les différentes activités, mais aussi les apports
disciplinaires. Sur ce point, l’une des questions les plus récurrentes de la voie professionnelle
concerne les liens entre enseignements généraux et enseignements professionnels. Loin d’une
complémentarité heureuse, c’est trop souvent sous la forme d’une ignorance réciproque ou d’une
rivalité plus ou moins avouée que les deux domaines s’envisa
gent, les enseignements professionnels déplorant dans les projets qu’ils portent les résistances et l’isolement de disciplines générales, qui craignent de leur côté l’instrumentalisation de leurs contenus spécifiques et de leurs ambitions culturelles. La tension entre l’objectif d’insertion professionnelle immédiate et celui de la poursuite
d’études se fait ici clairement lisible. Il n’est cependant pas le seul facteur d’une dysharmonie
relevant aussi de cultures différentes, et de contraintes didactiques spécifiques: c’est à juste titre qu’un professeur de mathématiques sciences par exemple ne peut envisager son enseignement dans la seule perspective de la numération ou du calcul, et qu’il aspire à développer des compétences moins directement perceptibles par les élèves, prompts à préférer la visibilité immédiate des activités d’ordre professionnel. Réciproquement, les enseignements généraux minorent trop souvent la contribution des enseignements professionnels à la construction de compétences qui les concernent.

_________________
avatar
JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan de la réforme de la voie technologique, par l'IGEN et l'IGAENR

Message par JEMS le Jeu 26 Jan - 19:48

Ahhhhh, je plussoie à ceci :

3.2.1.
Des fragilités dans la formation des professeurs
La fragilité scientifique, liée à la fois au manque de formation bivalente et aux
difficultés de recrutement dans certaines disciplines, forme le premier obstacle, tant il faut de maîtrise scientifique
et didactique pour élaborer puis réaliser les bonnes pratiques ici analysées.
La connaissance par l’ensemble des professeurs, et tout particulièrement ceux qui ont la charge des
enseignements professionnels, en matière d’analyse de l’activité et des modalités de la
professionnalisation de leurs élèves, réclame d’être renforcée.

_________________
avatar
JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum