Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

quelle est la proportion de vos terminales à qui vous confieriez une arme chargée ?

84 - 89%
2 - 2%
0 - 0%
0 - 0%
8 - 9%
 
Total des votes: 94
LaMaisonQuiRendFou
Fidèle du forum

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par LaMaisonQuiRendFou le Mer 27 Juin 2018 - 0:18
@Poupoutch a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
Flaure a écrit:Une journée de JAPD pour leur promotion patriotique, c'était mon maximum.
C'est la JDC maintenant.
Et d'ailleurs, ça va toujours exister ou bien ?
Oui mais ça durera un mois. Un mois à lire le programme télé en bouffant du poulet frites, c'est sur que ça va nous faire du bon petit citoyen...

Je suggère d'ajouter de la salade au menu et 2 heures de sport entre les séances de TV, parce que sinon on va se retrouver avec une armée de petits gros. professeur
Poupoutch
Poupoutch
Esprit éclairé

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Poupoutch le Mer 27 Juin 2018 - 0:26
Blague à part, ça serait un bon objectif : de petits Homer Simpson bien dressés à aimer le pouvoir... Je vois déjà la fameuse dystopie qu'on pourrait écrire...

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Fesseur Pro le Mer 27 Juin 2018 - 16:32
@Poupoutch a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
Flaure a écrit:Une journée de JAPD pour leur promotion patriotique, c'était mon maximum.
C'est la JDC maintenant.
Et d'ailleurs, ça va toujours exister ou bien ?
Oui mais ça durera un mois. Un mois à lire le programme télé en bouffant du poulet frites, c'est sur que ça va nous faire du bon petit citoyen...
Merci mais je repose la question.
Sait-on si ce service d'un mois va annuler la journée de JDC obligatoire qui se faisait durant l'année des 17 ans ?

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Fesseur Pro le Mer 27 Juin 2018 - 23:09
La réponse est oui.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
Olympias
Olympias
Prophète

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Olympias le Mer 27 Juin 2018 - 23:15
Soupirs devant tant de sottise gouvernementale.
Ajonc35
Ajonc35
Niveau 9

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Ajonc35 le Mer 27 Juin 2018 - 23:19
@Olympias a écrit:Soupirs devant tant de sottise gouvernementale.
Itou
avatar
archeboc
Sage

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par archeboc le Mer 27 Juin 2018 - 23:38

Il me semble que c'était une qualité de Sarkozy, de savoir oublier certaines de ses promesses les plus stupides.
Condorcet
Condorcet
Oracle

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Condorcet le Jeu 28 Juin 2018 - 0:45
@Ajonc35 a écrit:
@Olympias a écrit:Soupirs devant tant de sottise gouvernementale.
Itou

Avec ce gouvernement, on atteint le fond et on creuse.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Daphné
Daphné
Dieu de l'Olympe

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Daphné le Jeu 28 Juin 2018 - 10:42
Au départ il s'agissait si mes souvenirs sont bons d'un service… militaire !
Et là qui entend-on pour en parler ? Le Ministre de l'EN  diable
Ça devait durer six mois, et là c'est un mois, à un âge où les jeunes sont scolarisés, et qui seraient logés en internat ??
Kisékivasicolé ??
avatar
Cath
Bon génie

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Cath le Jeu 28 Juin 2018 - 12:32
Sans compter que 15 jours en collectivité, bonjour le brassage social de la mort !
Isis39
Isis39
Bon génie

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Isis39 le Jeu 28 Juin 2018 - 12:37
En plus, de l'éducation civique et la formation aux premiers secours, c'est ce qui se fait déjà à l'école.
Ils réinventent l'eau chaude...
avatar
meskiangasher
Niveau 9

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par meskiangasher le Jeu 28 Juin 2018 - 13:07
https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/contenu/piece-jointe/2018/06/rapport_du_groupe_de_travail_snu.pdf
Honchamp
Honchamp
Expert

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Honchamp le Jeu 28 Juin 2018 - 14:12
Le problème est que les finalités ne sont pas clairement définies...
Elles ne sont pas militaires, l'armée refusant de s'y coller, arguant que les militaires ne sont ni des baby-sitter ni des éducateurs spécialisés.
Peut-être quelques conférences du type "trinôme académique". Avec des officiers de réserve, dont les interventions vont du "passionnant" au "soporifique".

J'espère surtout que les 15 jours en internat ne donneront pas lieu à des brimades nocturnes sur les jeunes "différents".
Qui sera là pour s'en assurer ?

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
Paleoprof
Paleoprof
Habitué du forum

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Paleoprof le Jeu 28 Juin 2018 - 14:23
C'est du grand n'importe quoi, autant dans les intentions (quelles sont-elles, précisément?) que dans les modalités d'organisation. D'ailleurs une partie des enseignements est déjà dispensée (PSC1). Pour le reste, rien n'est défini. Et puis c'est vrai que nos élèves sont tous d'un tel niveau scolaire que manquer deux semaines de cours supplémentaires au début du cycle terminal,  ça ne porte aucun préjudice, tant en terme d'apprentissage que de message subliminal sur l'importance de la scolarité. Pour ce qu'on y apprend, au lycée, hein….

Franchement, qui va organiser et surveiller ce bousin? Où et avec quels moyens? Les places d'internat manquent déjà pour les élèves pendant l'année scolaire. Je ne vois pas mon beau-fils tolérer un inconnu dans sa chambre d'internat lorsque lui-même sera en vacances, il y laisse toutes ses affaires !

Non mais là, il faut le débrancher, ce gouvernement, ce n'est pas possible, là. Il faut que notre président fasse un deuil de ses souvenirs émus chez les scouts !

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 3201648960   pingouin
Jacq
Jacq
Vénérable

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Jacq le Jeu 28 Juin 2018 - 22:35
Outre la débilité qui consiste à prétendre que le service militaire contribuait à la constitution de la citoyenneté de chacun (une illusion totale) demeurent des problèmes.  En internat, ok, pour favoriser la mixité, ok. La Mixité où ? Les élèves de Seine-St-Denis vont aller dans les internats de Seine-St-Denis ? Où sont les internats ? Où sera la mixité s'ils sont dans le même secteur ? C'est du pipeau.

Dans des internats...  lesquels ? surveillés par qui ? Entretenus par qui ? Sous la responsabilité de qui ? Du chef d'établissement ?  C'est "son" établissement ! Qui va faire à manger le soir ? Ou alors ils vont aller au kebab du coin ?  Qui va faire le ménage (à l'armée, les appelés faisaient le ménage) ?  Quel personnel d'entretien va être présent pour tous les problèmes que connaissent les établissements avec ou sans internat ? On va donc "utiliser" "nos" personnels" ? Ah oui, mais leur emploi du temps hebdomadaire est annualisé, donc nous allons embaucher de nouveaux personnels ou alors embaucher pour ré-annualiser leur temps de travail (moins d'heures sur la semaine pour qu'ils travaillent durant les vacances) ?
Dans des internats mixtes ou non mixtes (bon courage dans ce cas là, vous avez comme moi accompagné des élèves en sortie scolaire.... personne ne dort, surtout pas les prof, le temps de courir après les élèves) ?  
Quid de l'entretien des locaux durant les vacances ? Quid de l'attitude des "internés". Lorsque vous êtes interne vous respectez vaguement vos lieux de vie (avec en plus la sanction potentielle si vous le ne faites pas). Si vous êtes là pour deux semaines ? Ben vous n'en avez rien à faire ! Dégradations !  J'ai discuté avec nos collègues d'entretien qui m'ont indiqué que chaque fois que l'internat avait été "loué" ou "prêté", il y avait eu des dégradations bien plus importantes que celles qui étaient constatées avec nos internes à l'année.

Qui pour surveiller ? Des militaires ? des CPE ? Des enseignants ?
Quelle autorité ? Aucune !
Lorsque vous étiez à l'armée, un *** d'adjudant passait réveiller tout le monde, hurlant comme un ..., et si dans la chambrée cela ne bougeait pas, tout le monde était foutu dehors et le lendemain vous étiez sûrs d'être réveillés à deux heures du mat pour aller faire des pompes sur la place d'arme. Là je peux vous dire que cela vous motivait pour vous lever à l'heure et pour faire votre lit au carré le matin.  Lorsqu'un gars ne se levait pas le matin pour prendre sa garde, les appelés eux-mêmes lui faisaient comprendre "délicatement" qu'il avait tort. Lorsque dans une chambrée personne ne se lavait et que cela puait dans tout le couloir, ou bout d'un moment tout le monde rentrait dans la chambrée, on prenait tout le monde et on les foutait sous la douche et ils comprenaient que le matin on se lavait. C'était absurde, mais on apprenait à vivre en collectivité et on devenait solidaires pour les mois à venir. Mais là, rien ! Le plaisir de ces gamins sera de dégrader le lieu de résidence de nos internes qui devraient retirer toutes leurs affaires pour les vacances.

Mais là ? Rien ! Ce sera la grande rigolade ! "Allez vous coucher les enfants" ! On va bien rire, et surtout nous retrouverons nos internats dégradés pour rien du tout !

Comme indiqué plus haut, les annonces faites par le gouvernement ne répondent qu'à une posture médiatique (les premiers secours, l'EMC ridicule qu'on nous impose!).

Combien dans leur gouvernement, d'ailleurs, combien ont fait leur service militaire ?  En premier, leur président, non !
Combien dans leur gouvernement ont été confrontés à la mixité sociale ? Leur président, non !
Combien dans leur gouvernement nous parlent de "civisme" ou de "citoyenneté"  tout en supprimant les heures liées au civisme et la citoyenneté, Blanquer en premier !
LaMaisonQuiRendFou
LaMaisonQuiRendFou
Fidèle du forum

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par LaMaisonQuiRendFou le Jeu 28 Juin 2018 - 23:03
@Jacq a écrit:Outre la débilité qui consiste à prétendre que le service militaire contribuait à la constitution de la citoyenneté de chacun (une illusion totale) demeurent des problèmes.  En internat, ok, pour favoriser la mixité, ok. La Mixité où ? Les élèves de Seine-St-Denis vont aller dans les internats de Seine-St-Denis ? Où sont les internats ? Où sera la mixité s'ils sont dans le même secteur ? C'est du pipeau.

Dans des internats...  lesquels ? surveillés par qui ? Entretenus par qui ? Sous la responsabilité de qui ? Du chef d'établissement ?  C'est "son" établissement ! Qui va faire à manger le soir ? Ou alors ils vont aller au kebab du coin ?  Qui va faire le ménage (à l'armée, les appelés faisaient le ménage) ?  Quel personnel d'entretien va être présent pour tous les problèmes que connaissent les établissements avec ou sans internat ? On va donc "utiliser" "nos" personnels" ? Ah oui, mais leur emploi du temps hebdomadaire est annualisé, donc nous allons embaucher de nouveaux personnels ou alors embaucher pour ré-annualiser leur temps de travail (moins d'heures sur la semaine pour qu'ils travaillent durant les vacances) ?
Dans des internats mixtes ou non mixtes (bon courage dans ce cas là, vous avez comme moi accompagné des élèves en sortie scolaire.... personne ne dort, surtout pas les prof, le temps de courir après les élèves) ?  
Quid de l'entretien des locaux durant les vacances ? Quid de l'attitude des "internés". Lorsque vous êtes interne vous respectez vaguement vos lieux de vie (avec en plus la sanction potentielle si vous le ne faites pas). Si vous êtes là pour deux semaines ? Ben vous n'en avez rien à faire ! Dégradations !  J'ai discuté avec nos collègues d'entretien qui m'ont indiqué que chaque fois que l'internat avait été "loué" ou "prêté", il y avait eu des dégradations bien plus importantes que celles qui étaient constatées avec nos internes à l'année.

Qui pour surveiller ? Des militaires ? des CPE ? Des enseignants ?
Quelle autorité ? Aucune !
Lorsque vous étiez à l'armée, un *** d'adjudant passait réveiller tout le monde, hurlant comme un ..., et si dans la chambrée cela ne bougeait pas, tout le monde était foutu dehors et le lendemain vous étiez sûrs d'être réveillés à deux heures du mat pour aller faire des pompes sur la place d'arme. Là je peux vous dire que cela vous motivait pour vous lever à l'heure et pour faire votre lit au carré le matin.  Lorsqu'un gars ne se levait pas le matin pour prendre sa garde, les appelés eux-mêmes lui faisaient comprendre "délicatement" qu'il avait tort. Lorsque dans une chambrée personne ne se lavait et que cela puait dans tout le couloir, ou bout d'un moment tout le monde rentrait dans la chambrée, on prenait tout le monde et on les foutait sous la douche et ils comprenaient que le matin on se lavait. C'était absurde, mais on apprenait à vivre en collectivité et on devenait solidaires pour les mois à venir. Mais là, rien ! Le plaisir de ces gamins sera de dégrader le lieu de résidence de nos internes qui devraient retirer toutes leurs affaires pour les vacances.

Mais là ? Rien ! Ce sera la grande rigolade ! "Allez vous coucher les enfants" ! On va bien rire, et surtout nous retrouverons nos internats dégradés pour rien du tout !

Comme indiqué plus haut, les annonces faites par le gouvernement ne répondent qu'à une posture médiatique (les premiers secours, l'EMC ridicule qu'on nous impose!).

Combien dans leur gouvernement, d'ailleurs, combien ont fait leur service militaire ?  En premier, leur président, non !
Combien dans leur gouvernement ont été confrontés à la mixité sociale ? Leur président, non !
Combien dans leur gouvernement nous parlent de "civisme" ou de "citoyenneté"  tout en supprimant les heures liées au civisme et la citoyenneté, Blanquer en premier !

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 3284587592

Il est en forme le Jacq ce soir, ça fait plaisir.

Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Fesseur Pro le Jeu 28 Juin 2018 - 23:23
@Cath a écrit:Sans compter que 15 jours en collectivité, bonjour le brassage social de la mort !
Et je n'ose imaginer des jeunes "difficiles" à gérer pendant 15 jours.
Et comme évoqué au dessus, on va droit vers du harcèlement ou pire à brasser ainsi.
On n'est pas dans le monde des Bisounours.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
LaMaisonQuiRendFou
LaMaisonQuiRendFou
Fidèle du forum

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par LaMaisonQuiRendFou le Jeu 28 Juin 2018 - 23:40
@Honchamp a écrit:J'espère surtout que les 15 jours en internat ne donneront pas lieu à des brimades nocturnes sur les jeunes "différents".
Qui sera là pour s'en assurer ?

Le Sergent Hartman (ou pas) !

Jacq
Jacq
Vénérable

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Jacq le Ven 29 Juin 2018 - 0:23
[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 3284587592

Il est en forme le Jacq ce soir, ça fait plaisir.

[/quote]

Non il n'est pas en forme, le Jacq, car voir des mesures débiles sans intérêt masquer des  mesures funestes qui passent tranquillement pendant que tout le monde s'en tape, non je ne suis pas en forme !
Par contre, nous avons eu notre "Baleine" (bien sûr, pas traité ainsi - comme dans F M J - au contraire, on le protégeait) et ensuite notre "Forest".  Par contre c'est notre "Forest" à qui j'ai failli casser la gueule parce qu'il s'est pointé avec deux heures de retard pour la relève (c'est la seule fois où j'ai failli taper un mec). C'est aussi lui et ses potes qu'on a foutu habillés sous la douche, car ils puaient à trois chambres de distance et qu'on n'en pouvait plus (les chambrées voisines).
Et pourtant, dans la Marine, nous étions au Club Med ^^.  Nous à 16h environ on était sur la plage....
Par contre nous étions sur dix mois, et en paix... Faut pas idéaliser, en dix mois j'ai lu, lu, et encore lu.  En deux semaines, ils feraient quoi ?où sera la solidarité ? La fête ?
Par contre ce qui était sympa c'était vraiment la symbiose entre le mec qui avait un brevet raté ou celui qui avait un bac plus cinq... ça c'était génial. Un véritable mélange, et de retour en fac ensuite je ne voyais les choses de la même façon. J'avais appris dans la connerie militaire, mais aussi à propos de la connerie étudiante élitiste.
Le brassage culturel a été bon pour moi, je pense que cela a ancré en moi une vocation pour le LP (pour les classes populaires).

Les mesures actuelles et ridicules ne pourront pas remplacer cela. C'est du   pipeau,  c'est utiliser de vieilles rengaines médiatiquement rentables sous couvert d'éducation citoyenne. Vous voulez de l'éducation citoyenne, moutons de la République en Marche, alors commencez par ne pas les supprimer des horaires officiels !
Verdurette
Verdurette
Modérateur

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Verdurette le Ven 29 Juin 2018 - 5:25
On répartit  tout l'effectif par ordre alphabétique pour assurer la mixité sociale, les garçons d'un côté les filles de l'autre pour ne pas avoir de soucis, et on les envoie en "camp de survie" dans un département désert et enclavé, encadrés par des retraités de l'armée.
Ainsi, pas de problème de logement, un peu de vie à la dure ça fait le caractère, pas de problème avec les smartphones puisqu'il n'y a pas de réseau, pas de problème filles/garçons puisqu'ils sont séparés et qu'il n'y a personne à  des kilomètres à la ronde  ça fait des sous pour le département paupérisé, et vous partez en vacances.  On peut même prévoir de leur faire faire  des travaux d'utilité publique, genre défricher des pare-feu...

Quel dommage que je ne sois pas ministre.
Daphné
Daphné
Dieu de l'Olympe

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Daphné le Ven 29 Juin 2018 - 9:25
@Verdurette a écrit:On répartit  tout l'effectif par ordre alphabétique pour assurer la mixité sociale, les garçons d'un côté les filles de l'autre pour ne pas avoir de soucis, et on les envoie en "camp de survie" dans un département désert et enclavé, encadrés par des retraités de l'armée.
Ainsi, pas de problème de logement, un peu de vie à la dure ça fait le caractère, pas de problème avec les smartphones puisqu'il n'y a pas de réseau, pas de problème filles/garçons puisqu'ils sont séparés et qu'il n'y a personne à  des kilomètres à la ronde  ça fait des sous pour le département paupérisé, et vous partez en vacances.  On peut même  prévoir de leur faire faire  des travaux d'utilité publique, genre défricher des pare-feu...

Quel dommage que je ne sois pas ministre.

Pas sûre qu'ils en aient envie…

C'est un peu facile de décider de la disponibilité des autres. Et puis à quel titre leur confèrerait-on une autorité quelconque ? [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 1665347707
Jacq
Jacq
Vénérable

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Jacq le Ven 29 Juin 2018 - 9:34
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:
@Honchamp a écrit:J'espère surtout que les 15 jours en internat ne donneront pas lieu à des brimades nocturnes sur les jeunes "différents".
Qui sera là pour s'en assurer ?

Le Sergent Hartman (ou pas) !


Il n'y aura personne.

Le service militaire ou civique n'a jamais créé de citoyens, il créait juste des gars solidaires pendant dix mois (ou plus) car ils en bavaient (ou pas) ensemble et qui ensuite s'en fichaient totalement et ne repensaient qu'aux bières qu'ils avaient bues ensemble. C'était sympa de se retrouver mélangés, , c'est vrai, de voir autre chose. Je pense que finalement c'était plus éclairant pour les étudiants qui sortaient ainsi de leur petit monde bien gentil de la réussite entre eux en oubliant les autres catégories sociales largement oubliées.
Pour penser qu'un service militaire créé des citoyens il faut être c.. ou homme politique, ou journaliste ou les trois en même temps, ou ne jamais avoir fait de service militaire et rêver, ou avoir effectué son service et rester dans un passé idéalisé dont il ne reste en réalité que les bières. Bref, c'est du pipeau.
Nous sommes dans une mesure médiatique qui coûtera cher et ne servira à rien.
C'est sûr que donner une éducation correcte à nos élèves, par contre, cela n'apporte rien !
avatar
Rosanette
Expert

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Rosanette le Ven 29 Juin 2018 - 9:35
(Accessoirement, je ne suis pas sûre que l'ordre alphabétique à l'échelle nationale soit garant d'une mixité sociale et géographique, même si les Bretons et les particules y trouveraient probablement leur compte).
Jacq
Jacq
Vénérable

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Jacq le Ven 29 Juin 2018 - 9:36
@Daphné a écrit:
@Verdurette a écrit:On répartit  tout l'effectif par ordre alphabétique pour assurer la mixité sociale, les garçons d'un côté les filles de l'autre pour ne pas avoir de soucis, et on les envoie en "camp de survie" dans un département désert et enclavé, encadrés par des retraités de l'armée.
Ainsi, pas de problème de logement, un peu de vie à la dure ça fait le caractère, pas de problème avec les smartphones puisqu'il n'y a pas de réseau, pas de problème filles/garçons puisqu'ils sont séparés et qu'il n'y a personne à  des kilomètres à la ronde  ça fait des sous pour le département paupérisé, et vous partez en vacances.  On peut même  prévoir de leur faire faire  des travaux d'utilité publique, genre défricher des pare-feu...

Quel dommage que je ne sois pas ministre.

Pas sûre qu'ils en aient envie…

C'est un peu facile de décider de la disponibilité des autres. Et puis à quel titre leur confèrerait-on une autorité quelconque ? [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 1665347707

Déjà, actuellement, les préparations militaires sont encadrées en majorité par des "militaires" qui n'ont jamais fait l'armée ! C'est grand non ?
Jacq
Jacq
Vénérable

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par Jacq le Ven 29 Juin 2018 - 9:36
"Il ne faut pas désespérer des imbéciles. Avec un peu d'entraînement, on peut arriver à en faire des militaires."
Pierre Desproges
avatar
archeboc
Sage

[Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"  - Page 2 Empty Re: [Le Point] "Vers un service national universel... minimum ?"

par archeboc le Ven 29 Juin 2018 - 10:11
@Jacq a écrit:"Il ne faut pas désespérer des imbéciles. Avec un peu d'entraînement, on peut arriver à en faire des militaires."
Pierre Desproges

Il ne faut pas désespérer des imbéciles, il n'y a même pas besoin d'entraînement pour en faire des amateurs de Desproges.

On se plaint suffisamment sur ce forum des clichés sur les enseignants. On pourrait éviter ceux sur les autres catégories d'agents publics, en particulier sur ceux qui exposent leur vie pour notre sécurité.

https://www.huffingtonpost.fr/2017/12/30/en-10-ans-plus-de-150-militaires-francais-sont-morts-sur-des-theatres-doperations-exterieures_a_23320317/
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum