Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
JPhMM
Demi-dieu

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par JPhMM le Sam 15 Sep - 22:59
@Marimekko a écrit:Donc, par exemple, prévenir le CDE que le professeur de sport entre un peu trop souvent de manière inappropriée dans le vestiaire des filles (situation qui m'a été contée par une mère récemment), c'est douteux ? Je prends note.
Sérieusement ? Serais-tu en train de comparer la complicité de diffamation et le signalement en vertu de l'Article 434-3 du Code Pénal ?


Dernière édition par JPhMM le Sam 15 Sep - 23:00, édité 1 fois
Olympias
Olympias
Prophète

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Olympias le Sam 15 Sep - 22:59
Ce fil est absolument hallucinant.
Elaïna
Elaïna
Empereur

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Elaïna le Sam 15 Sep - 23:00
@Philomène87 a écrit:Elaïna,
Ton chef a fait preuve de lâcheté, tout de même.
Mince, on a assez de boulot comme ça, c'est pas à nous de nous ériger en chefs des collègues. Un peu facile. Et bonjour les dérives.

Je pense surtout qu'il s'en foutait un peu. Il n'hésitait pas à recevoir les parents cela dit. Mais à sa décharge il était à quelques semaines de la retraite et je pense qu'il n'avait plus envie de se coltiner des ragots sur une collègue contractuelle partie en congé maternité qui de toute façon ne reviendrait pas l'année d'après. De ce point de vue, je comprends qu'il m'ait refilé le bébé.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
Philomène87
Philomène87
Expert

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Philomène87 le Sam 15 Sep - 23:04
@Olympias a écrit:Ce fil est absolument hallucinant.

Parfois je me demande s'il n'y a pas une part de troll, tellement certains posts sont affraid
henriette
henriette
Médiateur

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par henriette le Sam 15 Sep - 23:05
Je me pose la même question à dire vrai.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Marimekko
Marimekko
Niveau 6

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Marimekko le Sam 15 Sep - 23:18
@JPhMM a écrit:
@Marimekko a écrit:Donc, par exemple, prévenir le CDE que le professeur de sport entre un peu trop souvent de manière inappropriée dans le vestiaire des filles (situation qui m'a été contée par une mère récemment), c'est douteux ? Je prends note.
Sérieusement ? Serais-tu en train de comparer la complicité de diffamation et le signalement en vertu de l'Article 434-3 du Code Pénal ?

Ben oui mais tu comprends, "les faits ne sont pas avérés". Je m'en voudrai terriblement de "porter préjudice à quelqu'un".

Bref : @Hugo78 : "Que me conseillez-vous de faire ?"

De relater de manière factuelle le déroulé de la réunion au CDE (certains le font lorsque quelque chose d'inhabituel s'y déroule)


-De conseiller à la mère de se plaindre à qui de droit.
Philomène87
Philomène87
Expert

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Philomène87 le Sam 15 Sep - 23:24
Eh bien moi je ne conseille pas, pour la raison expliquée plus haut. C'est le meilleur moyen de passer pour un fayot, ou quelqu'un qui cherche à obtenir des faveurs, ou que sais-je encore.
Quant aux parents, ils sont quand même assez grands pour savoir à qui s'adresser : ils ont bien contacté le PP, pourquoi n'arriveraient-ils pas à contacter le cde ?
Will.T
Will.T
Prophète

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Will.T le Sam 15 Sep - 23:25
@Marimekko a écrit:
Bref : @Hugo78 : "Que me conseillez-vous de faire ?"

-De conseiller à la mère de se plaindre à qui de droit.
C'est à dire au collègue lui même.

Ou si, c'est vraiment plus général, demander aux représentants des parents d'aller discuter avec ton collègue.

Toi tu es PP de la classe, c'est tout, tu ne peux rien faire, donc mieux vaut ne hien promettre que tu ne pourrais tenir.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par JPhMM le Sam 15 Sep - 23:28
@Marimekko a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Marimekko a écrit:Donc, par exemple, prévenir le CDE que le professeur de sport entre un peu trop souvent de manière inappropriée dans le vestiaire des filles (situation qui m'a été contée par une mère récemment), c'est douteux ? Je prends note.
Sérieusement ? Serais-tu en train de comparer la complicité de diffamation et le signalement en vertu de l'Article 434-3 du Code Pénal ?

Ben oui mais tu comprends, "les faits ne sont pas avérés". Je m'en voudrai terriblement de "porter préjudice à quelqu'un".
Je comprends surtout autre chose .........................................

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Poupoutch
Poupoutch
Expert spécialisé

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Poupoutch le Sam 15 Sep - 23:29
Oui alors Marimekko, parfois la bêtise me fait rire. Là non. J'arrête avant de devenir vraiment désagréable, mais franchement,  je crois que des collègues comme vous, personne ne les mérite, même pas les gens comme vous. J'attends avec impatience que vous soyez victime de rumeurs et qu'un de vos collègues éthiques et responsables applique vos bons conseils. Ne vous croyez pas à l'abri, vous ne l'êtes pas...

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
Philomène87
Philomène87
Expert

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Philomène87 le Sam 15 Sep - 23:31
Quand même, avoir des collègues qui vont faire un compte-rendu au cde de tes pratiques (ou de tes supposées pratiques), convaincus de servir le droit et la morale, c'est spécial. Bonjour la confiance... D'ailleurs, je ne sais pas ce qu'ils espèrent avec ça : le reliquat d'HSE en juin ? un bon emploi du temps l'année prochaine ? A la place du cde, je me méfierais de ce genre de personnes.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par RogerMartin le Sam 15 Sep - 23:40
@Marimekko a écrit:Sans aller jusqu'à ne rien faire, car que tu le veuilles ou non, tu seras la première personne à qui les parents s'adresseront en cas de pépin (et c'est bien normal, c'est à cela que sert, entre autre, un PP), tu peux exhorter les parents à se plaindre à l'inspection et aviser ton chef d'établissement que des parents se sont plaints.

Et bien évidemment, ne surtout pas interférer dans la pédagogie du collègue, tu ne peux rien faire à ce niveau là, si ce n'est remonter les informations qui te sont transmises au CDE.

Bon courage.

Ce n'est nullement une obligation, il me semble.

Edit : en lisant les pages qui ont suivi, je vois que je ne suis pas la seule à pencher vers l'immobilisme en la matière. Razz


Dernière édition par RogerMartin le Sam 15 Sep - 23:50, édité 1 fois

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Delia
Delia
Érudit

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Delia le Sam 15 Sep - 23:48
J'en ai connu un qui encourageait ce genre de pratiques. Il m'a même demandé pourquoi je ne me rendais jamais dans son bureau, à quoi j'ai répondu que j'irais quand j'aurais des choses à lui dire.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
Marimekko
Marimekko
Niveau 6

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Marimekko le Sam 15 Sep - 23:58
@Philomène87 a écrit:Eh bien moi je ne conseille pas, pour la raison expliquée plus haut. C'est le meilleur moyen de passer pour un fayot, ou quelqu'un qui cherche à obtenir des faveurs, ou que sais-je encore.
Quant aux parents, ils sont quand même assez grands pour savoir à qui s'adresser : ils ont bien contacté le PP, pourquoi n'arriveraient-ils pas à contacter le cde ?
"fayot", "lèche-cul". On n'est pas dans une cours de récréation, en fait. Je pense pouvoir affirmer sans trop de problèmes qu'il est possible d'avoir une conversation professionnelle avec son supérieur hiérarchique sans "chercher à obtenir des faveurs ou que sais-je encore"
@Poupoutch a écrit:Oui alors Marimekko, parfois la bêtise me fait rire. Là non. J'arrête avant de devenir vraiment désagréable, mais franchement,  je crois que des collègues comme vous, personne ne les mérite, même pas les gens comme vous. J'attends avec impatience que vous soyez victime de rumeurs et qu'un de vos collègues éthiques et responsables applique vos bons conseils. Ne vous croyez pas à l'abri, vous ne l'êtes pas...
Oui, effectivement, si vous êtes incapable de concevoir que parler à son chef (qui a quand même bien le droit de savoir ce qu'il se passe dans SON établissement) ce n'est pas nécessairement de la délation vaut mieux qu'on s'arrête là. En l'occurrence, faire état d'une situation qui nous dépasse (parce-qu'on n'est pas le supérieur hiérarchique dudit collègue), en précisant qu'il ne s'agit que de plaintes qui se basent uniquement pour le moment sur les dires d'élèves mais que dans le doute il faudrait vérifier, ne me paraît pas hallucinant.

Vous pouvez attendre longtemps. Certains CDE sont venus me voir à propos de plaintes qui circulaient à mon encontre (qu'elles soient relayées par les parents ou par l'intermédiaire des collègues ne change rien à l'affaire) pour savoir ce qu'il en était. Je me suis donc expliquée et tout s'est arrangé.
Il n'y a eu ni procès d'intentions ni suspicions ni ambiance délétère, simplement un CDE qui a fait son boulot suite à des plaintes. Et ça me paraît tout à fait sain, en fait.

Quand vos enfants seront concernés de près ou de loin par ce genre d'huluberlus, on en reparlera.

@Philomène87 a écrit:Quand même, avoir des collègues qui vont faire un compte-rendu au cde de tes pratiques (ou de tes supposées pratiques), convaincus de servir le droit et la morale, c'est spécial. Bonjour la confiance... D'ailleurs, je ne sais pas ce qu'ils espèrent avec ça : le reliquat d'HSE en juin ? un bon emploi du temps l'année prochaine ? A la place du cde, je me méfierais de ce genre de personnes.
 Mais rassurez-moi, vous vous contentez de répondre en vrac sans lire le contenu des discussions ? Suspect

@RogerMartin a écrit:Ce n'est nullement une obligation, il me semble.

Edit : en lisant les pages qui ont suivi, je vois que je ne suis pas la seule à pencher vers l'immobilisme en la matière.  Razz


Je n'ai jamais dit qu'il s'agissait d'une obligation, je me contentais juste d'énumérer les possibilités en pareil cas. Chacun faisant bien évidemment comme il souhaite.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par JPhMM le Dim 16 Sep - 0:00
Un peu comme si me venait l'idée de dénoncer auprès d'une entreprise une personne qui utilise son nom commercial comme pseudo dans un forum...

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 558662839

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Rendash
Rendash
Bon génie

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Rendash le Dim 16 Sep - 0:03
@Hugo78 a écrit:

Deux parents m'ont déjà interpellé sur le sujet.

Que me conseillez-vous de faire ? De calmer les élèves et les parents et de voir comment ça se passe dans l'avenir, ou bien d'en toucher un mot à la direction pour que le collègue en question puisse au moins bénéficier d'une formation ?

Merci.

De suggérer aux parents en question d'aller voir directement le collègue concerné, de prévenir ledit collègue, et basta. Ton rôle s'arrête là ; tu n'as aucun moyen de démêler le vrai du faux, et tu n'es pas cotent pour juger de la qualité de la pédagogie d'un collègue d'anglais.

@Philomène87 a écrit:
@Olympias a écrit:Ce fil est absolument hallucinant.

Parfois je me demande s'il n'y a pas une part de troll, tellement certains posts sont affraid

Ce n'est pas nouveau, c'était la même chose avec le compte précédent. Aucun intérêt, y'a qu'à ignorer.

_________________
Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Marimekko
Marimekko
Niveau 6

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Marimekko le Dim 16 Sep - 0:03
Qui tire son nom elle même d'une plante que l'on fait infuser pour faire du thé.

Se renseigner sur ce dont on cause avant d'en causer, ça peut être bien, aussi.

Édit: je répondais à Jph
Philomène87
Philomène87
Expert

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Philomène87 le Dim 16 Sep - 0:14
@Rendash a écrit:

Ce n'est pas nouveau, c'était la même chose avec le compte précédent. Aucun intérêt, y'a qu'à ignorer.

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 3795679266 J'ai raté un épisode ?
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par JPhMM le Dim 16 Sep - 0:14
La mekko d'Armi s'appelle Marimekko à cause de feuilles de thé...

Mais bien sûûûûûûûûûûûûûr.

Bref.

Bye.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Kimberlite
Kimberlite
Neoprof expérimenté

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Kimberlite le Dim 16 Sep - 0:24
Oh la vache...

Chez nous, on peut en ce moment voir l'effet de ce genre de pratiques... parce qu'elle avait une un peu plus grande gueule que les autres et aime faire des blagues un peu en dessous de la ceinture entre collègues (ce qui a été décrit comme "propos inappropriés"), une de nos collègues se voit embarquée dans une histoire peu sympathique (plainte de collègues à l'ancien principal, avec remontée de ceci au rectorat, convocations cette année suite à la "plainte"...). Je pourrais en écrire un roman (ça ferait un bon début pour un polar, ça).

Quand on sait que tout ceci vient d'histoires personnelles et d'inimitiés qui n'ont pas grand chose à voir avec le travail lui-même, ça fait froid dans le dos.
Le pire étant qu'une des plaignantes ferait mieux de se regarder dans un miroir (gestion de classe assez désastreuse, l'an dernier mes élèves, même les plus "mimis" voulaient me relater ses exploits chaque semaine, et j'avais beau insister que, non, je n'étais pas son supérieur hiérarchique, ils réussissaient régulièrement à me raconter que machin avait été puni pour rien, et que la prof avait insulté bidule... ce que je n'ai pas cru jusqu'à ce que des collègues me confirment avoir entendu les insultes... ceci dit, il ne me serait pas venu à l'idée d'aller en référer à mon chef).

K

_________________
Spoiler:
Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
Babarette
Babarette
Vénérable

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Babarette le Dim 16 Sep - 0:33
@JPhMM a écrit:Un peu comme si me venait l'idée de dénoncer auprès d'une entreprise une personne qui utilise son nom commercial comme pseudo dans un forum...

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 558662839

Il me semble que le pseudo de Marimekko, pour le coup, est tiré d'une oeuvre littéraire.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
roxanne
roxanne
Prophète

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par roxanne le Dim 16 Sep - 7:10
@JPhMM a écrit:
@Marimekko a écrit:Donc, par exemple, prévenir le CDE que le professeur de sport entre un peu trop souvent de manière inappropriée dans le vestiaire des filles (situation qui m'a été contée par une mère récemment), c'est douteux ? Je prends note.
Sérieusement ? Serais-tu en train de comparer la complicité de diffamation et le signalement en vertu de l'Article 434-3 du Code Pénal ?
Oui, enfin, les histoires de prof d'EPS qui "touchent" les "élèves, qui rentrent dans les vestiaires, il y en a toujours eu, ça faisait déjà les ragots quand j'étais moi-même collégienne. Et quand ils ne rentrent pas, ça peut être vite le bordel, encore plus avec les portables et ça leur est reproché aussi. Donc, là aussi, prudence.
pogonophile
pogonophile
Fidèle du forum

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par pogonophile le Dim 16 Sep - 8:12
Je crois que chacun peut faire preuve de discernement selon la situation, partir d'un principe général de "c'est pas mes affaires, si j'en parle c'est de la délation" est dangereux : il y a des limites évidentes quand il s'agit d'un danger ou d'un délit, et des limites plus floues, quand c'est n'importe quoi comme décrit en début de thread.
Et chacun connaît la différence entre dénonciation et délation il me semble ?

A titre d'exemple, j'ai eu à plusieurs reprises à traiter de situations de professeurs d'EPS exposés à des ragots comme évoqués plus haut (rentre dans les vestiaires, fait faire des exercices gênants, laisse voir une érection... vous imaginez sans peine, ce sont les plus exposés à la calomnie de ce genre).
A chaque fois on a pu démêler le vrai du faux, et empêcher que ça prenne des proportions dangereuses pour l'enseignant, justement parce que j'ai été interpelé. L'enjeu pour la personne qui m'avait alerté était soit de protéger les élèves d'un enseignant mal positionné, soit de protéger l'enseignant de la malveillance. Quelle que soit la réalité, il n'était pas possible de laisser courir.
La solidarité professionnelle, elle s'exprime aussi comme ça.

Dans la situation décrite par @Hugo78, en mettant de côté son appétit de polémique et son agenda politique et en admettant qu'elle soit réelle (elle est plausible en tout cas), il appartient à chacun de se déterminer.
Qu'est-ce qui prime ? Une forme de solidarité professionnelle, qui peut équivaloir à "se taire c'est cautionner" ? La loyauté envers le service public d'éducation ? Le simple fait que le collègue qui aura ces élèves l'année suivante va bien s'amuser ?
Malaga
Malaga
Modérateur

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Malaga le Dim 16 Sep - 8:36
En tant que pp, cette situation m'est arrivée plusieurs fois. Je ne suis jamais allée voir mon CDE parce que j'estime que ce n'est pas mon rôle de professeur principal. De toute façon, certains élèves et/ou certains parents ont parfaitement réussi à discuter avec le proviseur de la situation (qui n'avait d'ailleurs aucune solution à apporter, tant qu'il y a un adulte devant les élèves, même si celui-ci ne respecte pas le programme, mange en classe..., cela convient à l'inspection).

_________________
Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Banana244   Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Banana244     Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
skindiver
skindiver
Érudit

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par skindiver le Dim 16 Sep - 9:06
Nous avons eu un collègue dans ce genre, le chef n'avait pas besoin qu'on lui remonte ce que racontait les élèves, il suffisait de passer dans le couloir pour le savoir.

Pour le coup ce n'est clairement pas à moi collègue d'aller en parler au proviseur.
Si il y a un problème avec un enseignant les parents prennent rendez vous avec l'enseignant, et si ça ne change rien ils prennent rendez vous avec le proviseur mais en quoi il faudrait répéter ce que racontent les élèves alors qu'il n'y a pas de mise en danger des élèves.

Dans tous les cas si ce type dysfonctionne à ce point, ça se saura très vite.
Panta Rhei
Panta Rhei
Neoprof expérimenté

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Panta Rhei le Dim 16 Sep - 9:26
Ce fil est effectivement hallucinant.

Comme tous les autres, je dirai qu'en aucun cas il vous incombe de d'informer le chef qui soit a déjà connaissance de la chose soit le sera très vite.

En tant que PP, vous dîtes aux élèves que ce qui se passe dans le cours de M. X est du ressort de M. X , que vous n'êtes pas dans la classe de M. X en même temps qu'eux et que vous n'avez de toutes façons aucune preuve de la véracité de leurs dires et que quand bien même, M X est votre collègue (voir étymologie) et qu'à ce titre vous n'avez rien à dire sur sa manière d'enseigner. Point barre.

Les élèves ont des parents. Et vous n'êtes que le professeur principal de vos élèves.

PS / HS

Effectivement au vu du mépris institutionnel que je subis depuis 1995, il y a des fois où j'aurais bien envie de passer des séries en VOSTFR en classe. Je bois de l'eau en classe. Il m'est arrivé de boire du café tôt le matin ou à 15h00 quand j'avais déjà fait 4h + 2 et que je finissais à 17h00.

Le seul truc qui me choque c'est la clope; ça ne le fait pas.

_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 F,perso,2018-01-24,,,,En%20retraite,,annees,26,118,4,2033-09-23,003300
Contenu sponsorisé

Collègue d'anglais qui pose problème - Page 4 Empty Re: Collègue d'anglais qui pose problème

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum