Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Inhumaine
Niveau 6

[lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par Inhumaine le Mar 25 Sep 2018 - 17:17
Bonjour,

Nouvelle arrivée (TZR à l'année) dans un lycée qui accueille des élèves de familles plutôt favorisées en Bretagne, me voilà déjà prête à crier mon désespoir, au bout de trois semaines.
Certes, les élèves sont respectueux, font à peu près ce qu'on leur demande, travaillent à la maison pour certains.
Mais, venue l'heure de la première lecture cursive, mes idées préconçues s'écroulent.

1ES :
Pour compléter l'étude du Discours de la servitude volontaire faite en classe, je leur demande de lire 1984 d'Orwell. Je me disais alors : c'est bien de démarrer l'année avec un roman attrayant, quelque chose qui soit assez proche d'eux, qui puisse les capter aisément...

Mal m'en a pris. Une semaine après le début de la lecture, j'ai déjà quelques retours (d'élèves étiquetés "sérieux") :
- J'arrive pas à lire parce que :
-> Il y a trop de descriptions (!!)
-> Je n'arrive pas à me concentrer, je lis une phrase sans la comprendre, un chapitre de 10 pages me demande plus d'une heure de lecture.
-> Je ne comprends pas les phrases, trop compliquées (!!!)
-> Je m'endors sur tous les livres, et je n'ai pas le temps de lire avant le soir (élèves sportifs de haut niveau, ceci explique cela).

Leur ayant dit de venir me voir s'ils avaient des difficultés de compréhension, je me retrouve avec ce type de questions :
-> Je ne comprends pas l'histoire, pourquoi l'auteur décrit-il un monde bizarre ? C'était pas comme ça en 1948 non ? (je leur ai présenté le contexte d'écriture du roman et le fait que c'est une dystopie).
-> C'est quoi un "télécran" ? Ils n'arrêtent pas d'en parler.

Face à mon air abasourdi, ils conviennent avec moi qu'ils n'y arrivent pas "probablement parce qu'on lit jamais, on n'a plus l'habitude" et quand je leur parle de leurs (non) capacités de concentration avec leurs écrans multiples, ils acquiescent.

Mais cela ne résout pas mon problème : autant au collège on peut se permettre de lire un peu avec eux en classe, mais en 1e ??

J'ai proposé à certains d'écouter le roman en livre audio (oh chouette ! s'écrient-ils, comme si c'était plus facile...). Je leur ai proposé un travail enthousiasmant me semble-t-il à partir de leur lecture. Je ne vois pas quoi faire de plus.

Mes collègues me disent que c'est "trop long" comme roman, que je devrais abandonner.

A quoi bon faire des lettres alors ?
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par Anaxagore le Mar 25 Sep 2018 - 17:25
Où l'on voit que la fable des CSP+ à l'abri de toute baisse de niveau ne tient pas. Pas une seconde.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par Lilypims le Mar 25 Sep 2018 - 17:31
Une année, l'une de mes collègues, confrontée au même problème en 1re S (quand même), avait imposé des mini-contrôles au fil de la lecture (50 ou 100 pages) chaque semaine. Chronophage mais efficace et très apprécié des élèves. Je crois que cette série d'échéances à très court terme avec correction systématique et donc bilan et guide de lecture les avait motivés et aidés. Je précise que je ne parle pas d'élèves véritablement en difficulté mais d'élèves qui n'ont jamais pris l'habitude de lire des oeuvres un peu conséquentes.
Je ne le fais pas car je ne veux pas évaluer leurs lectures ; je préfère les guider par des études d'ensemble en espérant qu'ils lisent ensuite.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
avatar
ysabel
Devin

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par ysabel le Mar 25 Sep 2018 - 21:13
Clairement, 1984 est trop compliqué pour nos élèves actuels. Je me contente de faire lire Le Meilleur des mondes est encore, beaucoup ne le comprennent pas.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Olympias
Prophète

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par Olympias le Mar 25 Sep 2018 - 21:53
M. Olympias fait étudier Le meilleur des mondes en troisième.
En première, il y a dix ans, je faisais lire Le Monde d'hier ou Le maître et Marguerite. Aujourd'hui c'est très difficile à faire.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par JPhMM le Mar 25 Sep 2018 - 23:53
Le sujet du brevet 2019 sera la retranscription de trente secondes d’un  épisode de Ninjago.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
capucine42
Érudit

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par capucine42 le Mer 26 Sep 2018 - 7:17
Mes premières S sont en train de me dire qu'ils n'arrivent pas à lire La princesse de Clèves. L'année va être compliquée...

_________________
Age des enfants
avatar
roxanne
Devin

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par roxanne le Mer 26 Sep 2018 - 7:27
Et encore, ils veulent progresser, s'en inquiètent.
avatar
Leclochard
Empereur

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par Leclochard le Mer 26 Sep 2018 - 9:23
Qu'est-ce que tu appelles des "familles plutôt favorisées en Bretagne " ? A quelles professions penses-tu ? Je suis un peu curieux parce que dans la région, les salaires ne sont pas super élevés et les cadres peu nombreux.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Elaïna
Empereur

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par Elaïna le Mer 26 Sep 2018 - 11:32
Ben j'ai le même problème chez mes bourgeois yvelinois. L'an dernier chez mes TES une phrase dépassant le sujet-verbe-complément était difficile pour une bonne partie de la classe. Certains se sont accrochés, d'autres pas.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Ajonc35
Niveau 6

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par Ajonc35 le Mer 26 Sep 2018 - 11:55
@Leclochard a écrit:Qu'est-ce que tu appelles des "familles plutôt favorisées en Bretagne " ? A quelles professions penses-tu ? Je suis un peu curieux parce que dans la région, les salaires ne sont pas super élevés et les cadres peu nombreux.
Je te rappelle
1- Que l'académie de Rennes fait partie du peloton de tête depuis X années en ce qui concerne les résultats aux examens
2- Que dans cette même académie il y a des familles d'enseignants, d'ingénieurs, de professions libérales ( médecins, avocats,...), de hauts fonctionnaires dans les administrations, des militaires, des entrepreneurs bien installés voire fortunés,etc... donc des cadres il y a en a et de plus en plus car ils délaissent la RP à l'image de nombre de camarades de mes enfants ( eux , cadres aussi sont en Pays de Loire avec d'autres amis qui ont aussi quitté la RP) et de manière plus lointaine d'amis actuels.
3 - Par contre oui salaires moins élevés dans le privé, mais coût de la vie moindre aussi.
avatar
Leclochard
Empereur

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par Leclochard le Mer 26 Sep 2018 - 12:35
@Ajonc35 a écrit:
@Leclochard a écrit:Qu'est-ce que tu appelles des "familles plutôt favorisées en Bretagne " ? A quelles professions penses-tu ? Je suis un peu curieux parce que dans la région, les salaires ne sont pas super élevés et les cadres peu nombreux.
Je te rappelle
1- Que l'académie de Rennes fait partie du peloton de tête depuis X années en ce qui concerne les résultats aux examens
2- Que dans cette même académie il y a des familles d'enseignants, d'ingénieurs, de professions libérales ( médecins, avocats,...), de hauts fonctionnaires dans les administrations, des militaires, des entrepreneurs bien installés voire fortunés,etc... donc des cadres il y a en a et de plus en plus car ils délaissent la RP à l'image de nombre de camarades de mes enfants  ( eux , cadres aussi sont en Pays de Loire avec d'autres amis qui ont aussi quitté la RP) et de manière plus lointaine d'amis actuels.
3 - Par contre oui salaires moins élevés dans le privé, mais coût de la vie moindre aussi.

1- Je ne sais pas pourquoi tu t'énerves. Smile
2- Je ne vois pas le rapport entre CSP+ et les bons résultats de notre belle région/académie qui n'est pas très pourvue en cadres/ingénieurs (mis à part à Rennes et Brest). A mon humble avis, les facteurs de réussite sont ailleurs (côté traditionnel de la société, bonne qualité du recrutement des PE, forte proportion du privé..) Juste une précision: les enseignants ne sont pas classés dans les CSP+, mais les professions intermédiaires (sauf les professeurs d'université).
3- Pour terminer: le fait d'être enfant de cadres, médecins etc n'impliquent pas un bon niveau scolaire. Jusqu'à l'an dernier, j'enseignais à des enfants très favorisés. Je peux t'affirmer que beaucoup étaient "largués" sur le plan scolaire car délaissés le soir ou trop exposés aux écrans par ex.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par Caspar le Mer 26 Sep 2018 - 14:21
Ce qui est un peu effrayant en effet c'est que pour moi 1984 n'est pas un roman difficile à lire du tout.
avatar
Cleroli
Neoprof expérimenté

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par Cleroli le Mer 26 Sep 2018 - 14:38
@Leclochard a écrit:Juste une précision: les enseignants ne sont pas classés dans les CSP+, mais les professions intermédiaires (sauf les professeurs d'université).
Les professeurs du secondaire sont classés parmi les cadres (les PE sont en revanche rattachés aux professions intermédiaires).
INSEE, nomenclature niveau 3 a écrit:
341a Professeurs agrégés et certifiés de l'enseignement secondaire
la source est ici
avatar
Manu7
Niveau 7

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par Manu7 le Mer 26 Sep 2018 - 14:50
Quand j'étais à Lannion dans les années 90, le taux d'ingénieurs et de chercheurs était très important...
avatar
Leclochard
Empereur

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par Leclochard le Mer 26 Sep 2018 - 15:21
@Cleroli a écrit:
@Leclochard a écrit:Juste une précision: les enseignants ne sont pas classés dans les CSP+, mais les professions intermédiaires (sauf les professeurs d'université).
Les professeurs du secondaire sont classés parmi les cadres (les PE sont en revanche rattachés aux professions intermédiaires).
INSEE, nomenclature niveau 3 a écrit:
341a Professeurs agrégés et certifiés de l'enseignement secondaire
la source est ici

Merci de la précision. Bizarre que les PE soient distincts.

On avait eu la discussion:
http://www.neoprofs.org/t14882-enseignant-cadre-sup-moyen-profession-intermediaire

Manu7: c'était une autre époque.

Sinon, j'ai trouvé ça sur les nouveaux arrivants dans le Morbihan: sur dix personnes qui s'installent dans le département une seule est CSP+... Les postes et les opportunités sont rares. Il y a les retraités mais surtout des ouvriers, des employés et des professions intermédiaires.


https://csem.morbihan.fr/dossiers/atlas_env/etat/occupation_territoire.php

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Ajonc35
Niveau 6

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par Ajonc35 le Mer 26 Sep 2018 - 16:17
@Leclochard a écrit:
@Ajonc35 a écrit:
@Leclochard a écrit:Qu'est-ce que tu appelles des "familles plutôt favorisées en Bretagne " ? A quelles professions penses-tu ? Je suis un peu curieux parce que dans la région, les salaires ne sont pas super élevés et les cadres peu nombreux.
Je te rappelle
1- Que l'académie de Rennes fait partie du peloton de tête depuis X années en ce qui concerne les résultats aux examens
2- Que dans cette même académie il y a des familles d'enseignants, d'ingénieurs, de professions libérales ( médecins, avocats,...), de hauts fonctionnaires dans les administrations, des militaires, des entrepreneurs bien installés voire fortunés,etc... donc des cadres il y a en a et de plus en plus car ils délaissent la RP à l'image de nombre de camarades de mes enfants  ( eux , cadres aussi sont en Pays de Loire avec d'autres amis qui ont aussi quitté la RP) et de manière plus lointaine d'amis actuels.
3 - Par contre oui salaires moins élevés dans le privé, mais coût de la vie moindre aussi.

1- Je ne sais pas pourquoi tu t'énerves. Smile
2- Je ne vois pas le rapport entre CSP+ et les bons résultats de notre belle région/académie qui n'est pas très pourvue en cadres/ingénieurs (mis à part à Rennes et Brest). A mon humble avis, les facteurs de réussite sont ailleurs (côté traditionnel de la société, bonne qualité du recrutement des PE, forte proportion du privé..) Juste une précision: les enseignants ne sont pas classés dans les CSP+, mais les professions intermédiaires (sauf les professeurs d'université).
3- Pour terminer: le fait d'être enfant de cadres, médecins etc n'impliquent pas un bon niveau scolaire. Jusqu'à l'an dernier, j'enseignais à des enfants très favorisés. Je peux t'affirmer que beaucoup étaient "largués" sur le plan scolaire car délaissés le soir ou trop exposés aux écrans par ex.
Je ne suis pas énervée. Je voulais juste apporter des précisions sur cette académie et plus généralement de la région. Il n'y a pas que des paysans ( attention mon père, mes grand-pères, mes arrière, etc étaient à 95 % des paysans - et je suis gentille, je dois être plus proche de 98 %) ni des ouvriers de l'agro-alimentaire illettrés ( Ca je ne le pense pas, mais il y a quelqu'un qui l'a dit) et il y a de plus en plus de cadres qui amènent avec eux leurs enfants  donc enfant de CSP+.
Je suis même d'accord avec toi sur ce qui est en gras.
Moi aussi j'enseigne depuis des lustres et je sais qu'un enfant de CSP- peut réussir, et heureusement, malgré les embuches qu'il peut rencontrer. Alors que des enfants de CSP+, pour des raisons diverses, n'ont pas acquis les bons outils.
Pour le reste enseignants certifiés, je me fie aux informations des autres néo.
avatar
Ajonc35
Niveau 6

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par Ajonc35 le Mer 26 Sep 2018 - 16:26
@Leclochard a écrit:
@Cleroli a écrit:
@Leclochard a écrit:Juste une précision: les enseignants ne sont pas classés dans les CSP+, mais les professions intermédiaires (sauf les professeurs d'université).
Les professeurs du secondaire sont classés parmi les cadres (les PE sont en revanche rattachés aux professions intermédiaires).
INSEE, nomenclature niveau 3 a écrit:
341a Professeurs agrégés et certifiés de l'enseignement secondaire
la source est ici

Merci de la précision. Bizarre que les PE soient distincts.

On avait eu la discussion:
http://www.neoprofs.org/t14882-enseignant-cadre-sup-moyen-profession-intermediaire

Manu7: c'était une autre époque.

Sinon, j'ai trouvé ça sur les nouveaux arrivants dans le Morbihan: sur dix personnes qui s'installent dans le département une seule est CSP+... Les postes et les opportunités sont rares. Il y a les retraités mais surtout des ouvriers, des employés et des professions intermédiaires.


https://csem.morbihan.fr/dossiers/atlas_env/etat/occupation_territoire.php
J'ai de nombreux neveux et nièces, des amis de mes enfants qui n'ont jamais quitté la Bretagne et plus largement le grand ouest et sont médecin, ingénieur ( informatique, chimie), ostéopathe, architecte, avocat, chef d'entreprise, etc... Ils ne peuvent pas arrivés puisqu'ils ne sont pas partis! Par contre oui, mes enfants et nombre d'autres neveux et nièces ont quitté la région ( grand ouest) et piaffent d'y revenir, surtout les enseignants du secondaire.
avatar
Inhumaine
Niveau 6

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par Inhumaine le Mer 26 Sep 2018 - 17:07
Merci de vos retours, je vois que mon constat est loin de surprendre.

Je crois en effet que ce qui fait la différence avec mes élèves, c'est ce semblant, ce reste, de volonté de s'améliorer. Espérons que je pourrai compter dessus.

@Leclochard : je ne présume pas que la Bretagne soit particulièrement CSP+, en revanche la ville dans laquelle j'enseigne (dans le 35) est connue pour être particulièrement privilégiée avec de nombreux ingénieurs et professions libérales qui s'y logent... Je te laisse deviner où elle se trouve.
En revanche, il ne me semble pas aberrant de corréler classes sociales et réussite scolaire, et ce n'est pas moi qui le dis, comme tu dois déjà le savoir.

D'après mes collègues, on ne peut déjà plus faire lire ce que l'on faisait il y a 10 ans. Certains ajoutent que le fossé entre un élève né en 98 et un autre en 2002 est impressionnant car "en 2000 ils sont nés avec Youtube".

Bon, je l'avoue, je m'étais fait une joie égoïste d'imaginer dans ma carrière quelques îlots de repos, de satisfaction, lorsque je rencontrerais des élèves plutôt favorisés avec qui je pourrais, pensais-je, faire de la littérature comme je l'aime.
Je me disais que ces années dans de bons lycées seraient comme une parenthèse nécessaire au milieu de tous les collèges REP+ que j'aurais traversés. Etablissements où l'on fait, il faut bien le dire, un métier différent (que je ne méprise pas, au contraire, mais qui m'épuise).
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par RogerMartin le Mer 26 Sep 2018 - 17:22
@Caspar a écrit:Ce qui est un peu effrayant en effet c'est que pour moi 1984 n'est pas un roman difficile à lire du tout.
Oui, c'est dingue d'imaginer des personnes de 16 ans qui ne comprennent pas ce récit. On n'est pas sortis des ronces.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
thierry75
Niveau 8

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par thierry75 le Mer 26 Sep 2018 - 17:33
Comprendre vraiment 1984 n'est pas si évident. Je fais étudier UN passage en première et leur en conseille vivement la lecture (sait-on jamais, n'y en aurait-il qu'un...).

_________________
All animals are equal, but some are more equal than others.
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par RogerMartin le Mer 26 Sep 2018 - 17:37
Mais que sont-ils censés lire d'autre, si ce roman est trop compliqué ???

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
thierry75
Niveau 8

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par thierry75 le Mer 26 Sep 2018 - 17:52
Vaste question, mais là, bon, on parlait de 84.

_________________
All animals are equal, but some are more equal than others.
avatar
colombane
Habitué du forum

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par colombane le Mer 26 Sep 2018 - 18:11
1984, je l'ai lu bien avant 1984...

Plus difficile à imaginer un avenir qui en fait se situe dans le passé actuel ?

Mais bon, ce sont des élèves de 1ère !

_________________

  Le site des cistes
N'allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace (R. W. Emerson)
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par JPhMM le Mer 26 Sep 2018 - 18:37
@RogerMartin a écrit:
@Caspar a écrit:Ce qui est un peu effrayant en effet c'est que pour moi 1984 n'est pas un roman difficile à lire du tout.
Oui, c'est dingue d'imaginer des personnes de 16 ans qui ne comprennent pas ce récit. On n'est pas sortis des ronces.
Faudrait leur mettre de l'Alexandre Kojève entre les mains.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Contenu sponsorisé

Re: [lettres, lycée] Au secours ! Des élèves "CSP+" qui ne savent pas lire.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum