Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Poupoutch
Esprit éclairé

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Poupoutch le Mer 4 Sep 2019 - 19:36
Ha ben c'est sûr qu'avec un kebab par mois, on va pouvoir partir deux mois en vacances. Tout va bien...
Mat'him
Mat'him
Niveau 1

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Mat'him le Mer 4 Sep 2019 - 19:59
Bien sûr il y a la paie. Mais il y a des vacances qui vous permettent une qualité de vie. Quand vous partez deux mois en vacances, vous avez le temps de voyager, vous enrichir culturellement et humainement. Ce n’est pas dans la grille de salaire, mais ce n’est pas rien"

Remarque très pertinente cependant il faudrait qu'on m'explique pourquoi de nombreux pays moins riche que le notre choisissent de payer davantage les enseignants et pas qu'un peu (rappelons que nous sommes la 5e ou 6e puissance mondiale) alors que les enseignants ne passent pas énormément plus de temps à enseigner.

D'ailleurs la France est dans la moyenne basse au niveau de longueur des congés d'été contrairement aux idées reçues : Les congés d'été souvent plus longs en Europe qu'en France

En fait il faudrait lui écrire que nous avons raison de nous plaindre car nous avons moins de vacances d'été que d'autres tout en étant moins payé !


Dernière édition par Mat'him le Mer 4 Sep 2019 - 20:02, édité 1 fois
madu
madu
Niveau 6

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par madu le Mer 4 Sep 2019 - 20:01
Ancienne directrice d’école maternelle.
Elle avait VRAIMENT les moyens de partir deux mois à l’époque ?
gnafron2004
gnafron2004
Grand sage

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par gnafron2004 le Mer 4 Sep 2019 - 20:03
Ben, mes parents qui ont 78 ans louaient une maison sur l'île de Ré un mois entier dans les années 80 et ils n'avaient pas l'impression de se sacrifier pour ça. Je pense que plusieurs facteurs ont bien changé: nos revenus, le prix des locations, et... la durée des vacances (on partait tout le mois de juillet)
Delia
Delia
Érudit

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Delia le Mer 4 Sep 2019 - 20:09
... et, je me répète, on ne rentrait qu'en octobre.
Une blague circulait :
« Dites-moi les trois raisons qui vous ont fait choisir l'enseignement. — Juillet, août, septembre. »

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
Benfeu
Benfeu
Niveau 2

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Benfeu le Mer 4 Sep 2019 - 21:55
C'est tellement hallucinant. Et dire que c'est une ancienne PE, une opportuniste qui doit tenter de se faire bien voir pour... continuer de profiter des deniers publics encore quelques années avec l'étiquette du moment. A vomir!
Fenrir
Fenrir
Niveau 10

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Fenrir le Mer 4 Sep 2019 - 21:59
@Zagara a écrit:A mon époque on jetait des gantelets de plates complètes à la tronche.

Ah mais mois ça me va, on prend chacun une épée bâtarde et on règle ça sur le champ de foire.

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
TFS
TFS
Niveau 6

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par TFS le Mer 4 Sep 2019 - 23:35
@Prosper de Barante a écrit:Et puis on devrait imposer aux profs de se former pendant leurs longues vacances...

Tais-toi donc malheureux ! Tu vas leur donner des idées !

Aïe, on me dit dans l'oreillette que c'est déjà fait ! Trop tard !
Robin54
Robin54
Niveau 7

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Robin54 le Jeu 5 Sep 2019 - 7:27
Faudrait p't'être songer à penser à imaginer de lui écrire à cette charmante représentante de citoyens, comme on a pu le faire pour le triste sire M.Malhuret...
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Zagara le Jeu 5 Sep 2019 - 8:32
@Robin54 a écrit:Faudrait p't'être songer à penser à imaginer de lui écrire à cette charmante représentante de citoyens, comme on a pu le faire pour le triste sire M.Malhuret...

Ça sert à quoi d'écrire à une des abeilles de la ruche ?
Pire : à la secrétaire d'une des abeilles de la ruche.
avatar
pseudo-intello
Neoprof expérimenté

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par pseudo-intello le Jeu 5 Sep 2019 - 9:04
A elle, rien.

A la rigueur, si les twitteux et autres résosocieurs la tournent en ridicule avec ses déclarations, ses vacances parlementaires et ses émoluments opurtant bien différents des nôtes, un peu comme, en son temps Nadine Morano Claire 'O' Machin avec ses 5 euros d'APL et en font un badbeuze, la madame pensera peut-être à fermer sa bouche la prochaine fois.
Daphné
Daphné
Dieu de l'Olympe

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Daphné le Jeu 5 Sep 2019 - 10:21
Il faut dire qu'au niveau argumentaire ça ne se renouvelle pas !

Ma mère, jeune professeur au début des années 50, s'entend demander, stupéfaite :

- Mais vous allez être payée pendant les vacances ?
- Oui.
- C'est honteux ! Des gens qui n'ont rien fait de toute l'année !

Elle a cru s'étouffer : il y avait à cette époque les deux bachots qui ressemblaient à quelque chose, un BEPC aussi, elle n'avait eu que des classes d'examen et avait passé son année en HG à se lever à 5h et se coucher à minuit pour préparer ses cours…

Mais elle n'a pas réagit plus que ça, la c....asse qui lui avait posé la question était une vieille bique épouse d'un supérieur de mon père, le genre de dinde élevée au couvent des oiseaux à jacasser dans des thés l'après-midi et à ne surtout pas gagner sa vie.
Sapotille
Sapotille
Empereur

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Sapotille le Jeu 5 Sep 2019 - 10:43
@Agrippina furiosa a écrit:J'ai l'impression qu'en ce moment, on nous aime bien Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 1665347707 C'est quand qu'on tape sur un autre corps de métier ? Juste pour changer un peu ...

On tape aussi beaucoup sur les paysans, en ce moment !!!
Leroy86
Leroy86
Niveau 8

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Leroy86 le Jeu 5 Sep 2019 - 13:29
@Zagara a écrit:Souvenez-vous de la campagne médiatique contre les cheminots juste avant de casser en deux la SNCF.

J'en suis à me demander ce qu'ils prévoient: la réforme de la FP nous a bien rogné les droits même si les effets sont différés ou flous pour le "vulgum pecus", la réforme des retraites risque de se passer de la même façon. Nous sommes des proies tellement faciles qu'il serait idiot de se priver, tant qu'on peut tirer sur la corde, pourquoi s'arrêter?

@pseudo-intello a écrit:A elle, rien.

A la rigueur, si les twitteux et autres résosocieurs la tournent en ridicule avec ses déclarations, ses vacances parlementaires et ses émoluments opurtant bien différents des nôtes, un peu comme, en son temps Nadine Morano Claire 'O' Machin avec ses 5 euros d'APL et en font un badbeuze, la madame pensera peut-être à fermer sa bouche la prochaine fois.

Vu son audience, ce serait lui faire de la pub.

_________________
"On ne peut pas plier la réalité à ses désirs." Thomas A. Anderson
"Ça rapporterait des milliers de milliers de dollars." "Ça s'appelle des millions."
avatar
edu_cation
Niveau 1

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par edu_cation le Jeu 5 Sep 2019 - 16:40
Je trouve que la sénatrice a raison ; c'est vrai que nous avons la chance de bénéficier de bien plus de congés qu'une personne travaillant dans le secteur privé ; elle a oublié de préciser que c'est également un grand avantage pour s'occuper de ses enfants (ce qui revient à faire des économies en été ou toutes les six semaines). Elle n'a pas insinué que les enseignants n'avaient aucune raison de se plaindre. Nous avons tout de même beaucoup de chance d'exercer ce métier, pour ce motif également.
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Mathador le Jeu 5 Sep 2019 - 17:05
@edu_cation a écrit:Je trouve que la sénatrice a raison ; c'est vrai que nous avons la chance de bénéficier de bien plus de congés qu'une personne travaillant dans le secteur privé ;
Pas beaucoup plus, si on compare à quelqu'un du secteur privé qui travaille 42h53 par semaine et qui accumule de ce fait une montagne de RTT. De plus le travailleur du privé, lui, n'est pas obligé de prendre ses congés lorsque tout coûte une blinde.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
kaktus65
kaktus65
Niveau 6

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par kaktus65 le Jeu 5 Sep 2019 - 17:26
@Mathador a écrit:
@edu_cation a écrit:Je trouve que la sénatrice a raison ; c'est vrai que nous avons la chance de bénéficier de bien plus de congés qu'une personne travaillant dans le secteur privé ;
Pas beaucoup plus, si on compare à quelqu'un du secteur privé qui travaille 42h53 par semaine et qui accumule de ce fait une montagne de RTT. De plus le travailleur du privé, lui, n'est pas obligé de prendre ses congés lorsque tout coûte une blinde.

Tout à fait. D'autre part, le salarié, quand il quitte son poste, il n'est vraiment plus au travail. Ce n'est pas vraiment le cas des enseignants !
Elle aime
Elle aime
Expert

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Elle aime le Jeu 5 Sep 2019 - 18:30
C'est confirmé. J'en ai plus qu'assez. Je me sens salie par tous ces propos. Marre.

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
Poupoutch
Poupoutch
Esprit éclairé

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Poupoutch le Jeu 5 Sep 2019 - 18:35
@edu_cation a écrit:Je trouve que la sénatrice a raison ; c'est vrai que nous avons la chance de bénéficier de bien plus de congés qu'une personne travaillant dans le secteur privé ; elle a oublié de préciser que c'est également un grand avantage pour s'occuper de ses enfants (ce qui revient à faire des économies en été ou toutes les six semaines). Elle n'a pas insinué que les enseignants n'avaient aucune raison de se plaindre. Nous avons tout de même beaucoup de chance d'exercer ce métier, pour ce motif également.
C'est vrai, ne réclamons rien et ne prêtons pas de mauvaises intentions aux politiques... cafe

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Habitué du forum

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Pourquoi 3,14159 le Jeu 5 Sep 2019 - 19:12
furieux

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
Aliceinwonderland
Aliceinwonderland
Fidèle du forum

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Aliceinwonderland le Jeu 5 Sep 2019 - 19:17
@edu_cation a écrit:Je trouve que la sénatrice a raison ; c'est vrai que nous avons la chance de bénéficier de bien plus de congés qu'une personne travaillant dans le secteur privé ; elle a oublié de préciser que c'est également un grand avantage pour s'occuper de ses enfants (ce qui revient à faire des économies en été ou toutes les six semaines). Elle n'a pas insinué que les enseignants n'avaient aucune raison de se plaindre. Nous avons tout de même beaucoup de chance d'exercer ce métier, pour ce motif également.

Alors pourquoi le métier est-il déserté? Je tombe encore ce matin sur un article du Monde je crois sur le recours croissant aux contractuels à cause du manque de professeurs.
Bien sûr les vacances sont un grand avantage, particulièrement pour élever ses enfants, n'étant plus prof c'est ce que je regrette le plus même si je parviens quand même à en prendre plus qu'un salarié moyen. Si les vacances sont rognées, avec la dégradation des conditions de travail et des programmes de plus en plus vides il n'y aura bientôt plus personne si ce n'est des personnes sous qualifiées (et cela a déjà commencé).


Dernière édition par Aliceinwonderland le Jeu 5 Sep 2019 - 19:19, édité 1 fois (Raison : orthographe!)
henriette
henriette
Médiateur

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par henriette le Jeu 5 Sep 2019 - 19:20
En effet, avec les RTT, je connais pas mal de gens, souvent fonctionnaires ou assimilés dans d'autres ministères ou organismes d'État (justice, ONF par exemple) qui ont quasiment autant de vacances que nous, avec en plus la souplesse de pouvoir en placer une bonne partie comme ils le veulent. Et pour beaucoup des primes en plus, que nous n'avons pas.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Manu7
Manu7
Niveau 9

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Manu7 le Jeu 5 Sep 2019 - 19:35
Moi je n'aime pas tellement les vacances (et c'est vrai en plus). Donc je peux être augmenté, par exemple je souhaite avoir les mêmes revenus qu'une Sénatrice, voire la moitié, cela devrait être suffisant...
Leroy86
Leroy86
Niveau 8

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Leroy86 le Jeu 5 Sep 2019 - 19:38
@henriette a écrit:En effet, avec les RTT, je connais pas mal de gens, souvent fonctionnaires ou assimilés dans d'autres ministères ou organismes d'État (justice, ONF par exemple) qui ont quasiment autant de vacances que nous, avec en plus la souplesse de pouvoir en placer une bonne partie comme ils le veulent. Et pour beaucoup des primes en plus, que nous n'avons pas.

Si tous les profs le savaient, la proportion des défections serait telle que la revalorisation serait effective.

_________________
"On ne peut pas plier la réalité à ses désirs." Thomas A. Anderson
"Ça rapporterait des milliers de milliers de dollars." "Ça s'appelle des millions."
Lefteris
Lefteris
Empereur

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Lefteris le Jeu 5 Sep 2019 - 21:51
@henriette a écrit:En effet, avec les RTT, je connais pas mal de gens, souvent fonctionnaires ou assimilés dans d'autres ministères ou organismes d'État (justice, ONF par exemple) qui ont quasiment autant de vacances que nous, avec en plus la souplesse de pouvoir en placer une bonne partie comme ils le veulent. Et pour beaucoup des primes en plus, que nous n'avons pas.
C'était mon cas : jamais moins de 12 semaines par an. Il faut compter en jours ouvrables : 25 jours de congés. RTT 24 jours à l'époque dans mon ministère, jusqu'à trois jours de fractionnement, et récupérations (je bossais souvent le WE, ou tard, mais beaucoup d' enseignants aussi et ça se) , et les jours fériés qu'on ne décompte pas quand on pose les congés. Au bas mot soixante jours donc, strict minimum (sans copies et préparations).
Pour être honnête, il faut aussi dire qu'il est impossible de prendre plus de 31 jours consécutifs l'été (la jalousie anti-profs vient probablement de là : deux mois d'été automatiques , enfin pas tout à fait désormais), et que pour les autres congés et récupérations, il faut s'arranger avec les collègues et les nécessités du service. Bon, je sautais dans un avion au dernier moment et j'allais en Grèce en mai par exemple, avec un billet trois fois moins cher, et tout à l'avenant. Mais aussi un traitement à multiplier par 1,30 environ du fait des indemnités, à catégorie égale.
Enseignant est en effet un métier qui a vécu, entre le saccage des disciplines qui fondent le métier, le management de plus en plus brutal qui s'y introduit, le déclassement financier et social. L'Etat employeur le sait, et il envisage un nouveau statut au rabais, à accès facilité, tout comme le dégagement ( contractuels, nouveaux professeurs de collège après 2022...)

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
Ascagne
Ascagne
Érudit

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 2 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Ascagne le Jeu 5 Sep 2019 - 22:15
Les vacances un grand avantage... moui.
Je n'aurais pas survécu s'il n'y avait pas eu les vacances scolaires de deux semaines pour ma première année. Je veux dire par là que j'aurais été forcé de prendre un arrêt longue durée, ou de démissionner. Cette année-là, j'ai à peine pu récupérer durant ces vacances, donc ça me fait un peu rire. Les congés scolaires constituent le moment où on peut revoir les proches, si cela nous importe (et dans le cas de ceux qui sont éloignés de leurs enfants et de leur conjoint(e), ça me semble essentiel).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum