Jégo et le temps de présence des enseignants

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par thierry75 le Jeu 4 Nov 2010 - 21:59

Mais comment peut-on mettre en équivalence une heure de cours et une heure par ex dans un bureau ou à corriger des copies ? Cette "logique " strictement quantitative n'a rigoureusement aucun sens.

thierry75
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Dinaaa le Jeu 4 Nov 2010 - 22:01

@Chocolat a écrit:

Il oublie tout de même que nous sommes payés 10 mois/12...


Ecoute, y'a déjà eu de nombreuses discussions à ce sujet, et la conclusion a toujours été non, non, non, nous ne sommes pas payés 10 mois /12, c'est une légende urbaine.
Nous sommes bel et bien payés 12 mois /12, il n'y a jamais eu d'abattement pour les mois d'été.
Nous sommes juste mal payés, bien plus mal payés que les autres fonctionnaires de catégorie A.
Sans aucune justification liée à un abattement de salaire.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Chocolat le Jeu 4 Nov 2010 - 22:17

@Dinaaa a écrit:

Ecoute, y'a déjà eu de nombreuses discussions à ce sujet, et la conclusion a toujours été non, non, non, nous ne sommes pas payés 10 mois /12, c'est une légende urbaine.
Nous sommes bel et bien payés 12 mois /12, il n'y a jamais eu d'abattement pour les mois d'été.
Nous sommes juste mal payés, bien plus mal payés que les autres fonctionnaires de catégorie A.
Sans aucune justification liée à un abattement de salaire.

scratch

http://www.marianne2.fr/Salaire-des-profs-les-vacances-ont-bon-dos_a194120.html


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Daphné le Jeu 4 Nov 2010 - 23:29

Je vous conseille le communiqué de presse du SNALC de ce jour intitulé "consensus pour un massacre" sur www.snalc.fr

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Chocolat le Jeu 4 Nov 2010 - 23:45

fleurs


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Aurore le Ven 5 Nov 2010 - 7:33

@Chocolat a écrit:Non.
Qu'il commence par aligner les salaires des enseignants à ceux des autres cadres catégorie A, qu'il les rapproche des salaires des autres enseignants d'Europe, qu'il nous fournisse un bureau avec le matériel nécessaire + un ordi puis nous pourrons commencer à discuter.

Il oublie tout de même que nous sommes payés 10 mois/12...

Ah non ! Il n'y a même pas matière à discuter là-dessus : l'occasion est trop belle de nous assigner définitivement à résidence en nous imposant les 35h en étb à la Ségo !
Et celui qui souhaite travailler en bibliothèque, il fait comment ? Et le développement de la culture personnelle indispensable à l'élaboration de cours de qualité ?
Non, il est toujours bon de rappeler que nous exerçons une profession intellectuelle, et nous avions jusqu'à présent une liberté d'organisation appréciable. Alors que ce que souhaitent nos politiques et les syndicats pédagos, c'est nous transformer en petits employés de bureau comme les autres... furieux

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Aurore le Ven 5 Nov 2010 - 7:34

@Daphné a écrit:Je vous conseille le communiqué de presse du SNALC de ce jour intitulé "consensus pour un massacre" sur www.snalc.fr

Il fallait que ce fût écrit ! topela

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Daphné le Ven 5 Nov 2010 - 7:55

@Aurore a écrit:
@Chocolat a écrit:Non.
Qu'il commence par aligner les salaires des enseignants à ceux des autres cadres catégorie A, qu'il les rapproche des salaires des autres enseignants d'Europe, qu'il nous fournisse un bureau avec le matériel nécessaire + un ordi puis nous pourrons commencer à discuter.

Il oublie tout de même que nous sommes payés 10 mois/12...

Ah non ! Il n'y a même pas matière à discuter là-dessus : l'occasion est trop belle de nous assigner définitivement à résidence en nous imposant les 35h en étb à la Ségo !
Et celui qui souhaite travailler en bibliothèque, il fait comment ? Et le développement de la culture personnelle indispensable à l'élaboration de cours de qualité ?
Non, il est toujours bon de rappeler que nous exerçons une profession intellectuelle, et nous avions jusqu'à présent une liberté d'organisation appréciable. Alors que ce que souhaitent nos politiques et les syndicats pédagos, c'est nous transformer en petits employés de bureau comme les autres... furieux

Exactement !
Le seul et dernier avantage qui reste dans ce métier c'est une certaine liberté pédagogique et une organisation dans son tavail, libertés qui tendent d'ailleurs de plus en plus à disparaître ne serait-ce que pas des EDT plus ou moins pourris et une caporalisation rampante !!
Alors garderie pendant 35 h pour moi c'est niet !!
Et peu me chaut ce que ces imbéciles qui nous gouvernent en pensent.
C'est incroyable d'aligner tant de bêtises sur un sujet qu'on ne connait pas furieux furieux

édité pour cause de fotdefrap.


Dernière édition par Daphné le Ven 5 Nov 2010 - 7:58, édité 2 fois

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Daphné le Ven 5 Nov 2010 - 7:55

@Aurore a écrit:
@Daphné a écrit:Je vous conseille le communiqué de presse du SNALC de ce jour intitulé "consensus pour un massacre" sur www.snalc.fr

Il fallait que ce fût écrit ! topela

topela

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Reine Margot le Ven 5 Nov 2010 - 7:58

je crois qu'il vaut mieux éviter les justifications, là c'est de la démagogie qu'il fait. le snalc a justement dénoncé le mépris des profs, je pense que le Snes a dû se fendre d'un article similaire.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Aurore le Ven 5 Nov 2010 - 8:01

@Daphné a écrit:
@Aurore a écrit:
@Chocolat a écrit:Non.
Qu'il commence par aligner les salaires des enseignants à ceux des autres cadres catégorie A, qu'il les rapproche des salaires des autres enseignants d'Europe, qu'il nous fournisse un bureau avec le matériel nécessaire + un ordi puis nous pourrons commencer à discuter.

Il oublie tout de même que nous sommes payés 10 mois/12...

Ah non ! Il n'y a même pas matière à discuter là-dessus : l'occasion est trop belle de nous assigner définitivement à résidence en nous imposant les 35h en étb à la Ségo !
Et celui qui souhaite travailler en bibliothèque, il fait comment ? Et le développement de la culture personnelle indispensable à l'élaboration de cours de qualité ?
Non, il est toujours bon de rappeler que nous exerçons une profession intellectuelle, et nous avions jusqu'à présent une liberté d'organisation appréciable. Alors que ce que souhaitent nos politiques et les syndicats pédagos, c'est nous transformer en petits employés de bureau comme les autres... furieux

Exactement !
Le seul et dernier avantage qui reste dans ce métier c'est une certaine liberté pédagogique et une d'organisation dans son tavail, libertés qui tendent d'ailleurs de plus en plus à disparaître ne serait-ce que pas des EDT plus ou moins pourris et une caporalisation rampante !!
Alors garderie pendant 35 h pour moi c'est niet !!
Et peu me chaud ce que ces imbéciles qui nous gouvernent en pensent.
C'est incroyable d'aligner tant de bêtises sur un sujet qu'on ne connait pas furieux furieux

Daphné, topela topela topela !!!!
Non mais, qu'ils arrêtent de nous prendre pour ce que nous ne sommes pas !
D'ailleurs, le fait que le SNALC soit si seul à marteler de telles évidences sur les programmes des deux grands partis ne peut qu'interpeller. Suivez mon regard... Pourtant, il en va de la survie pure et simple de notre métier, comme de l'avenir de nos élèves.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Daphné le Ven 5 Nov 2010 - 8:04

Et pour en rajouter une louche, il faudrait bien qu'on arrête de comparer ce qui n'est pas comparable et qu'on prenne en compte la fatigue et la tension nerveuse du métier.
Une heure de cours ou même une heure d'aide aux devoirs avec des gamins plus ou moins agités, selon les établissements, c'est épuisant.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Reine Margot le Ven 5 Nov 2010 - 8:06

Non, le Snalc n'est pas le seul, dans l'US mag, le snes dénonce régulièrement le mépris des professeurs par le gouvernement et s'oppose au programme du PS également.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Aurore le Ven 5 Nov 2010 - 8:21

marquisedemerteuil a écrit:Non, le Snalc n'est pas le seul, dans l'US mag, le snes dénonce régulièrement le mépris des professeurs par le gouvernement et s'oppose au programme du PS également.

Tu aurais un lien, Marquise ?
Cela dit, je ne voudrais pas raviver la plaie béante de l'Appel de Bobigny...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Reine Margot le Ven 5 Nov 2010 - 8:25


_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Aurore le Ven 5 Nov 2010 - 8:30


Merci !

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Chocolat le Ven 5 Nov 2010 - 8:54

@Aurore a écrit:
Ah non ! Il n'y a même pas matière à discuter là-dessus : l'occasion est trop belle de nous assigner définitivement à résidence en nous imposant les 35h en étb à la Ségo !
Et celui qui souhaite travailler en bibliothèque, il fait comment ? Et le développement de la culture personnelle indispensable à l'élaboration de cours de qualité ?
Non, il est toujours bon de rappeler que nous exerçons une profession intellectuelle, et nous avions jusqu'à présent une liberté d'organisation appréciable. Alors que ce que souhaitent nos politiques et les syndicats pédagos, c'est nous transformer en petits employés de bureau comme les autres... furieux

Dis, ils ont tous des bureaux et des ordis, eux, sans qu'ils soient de petits employés de bureau, et sans que l'on compte leurs heures.
Mais ne t'inquiète pas, il n'y a aucune chance pour que nous en ayons, nous - on est trop nombreux, et ils ne vont pas réaménager les établ. scol. pour nos beaux yeux; il faut se rappeler du fait que même à la cantine, nous sommes juste tolérés.

Nous sommes d'accord sur l'aspect "profession intellectuelle" qui exige une liberté d'organisation; c'est d'ailleurs l'un des aspects les plus intéressants de notre métier; le seul, pour beaucoup d'entre nous; je n'ai clairement pas fait prof pour assurer un travail à la chaîne, ni pour pointer, et encore moins pourt rester enfermée dans un bureau en train de pondre de jolis tableaux sur ENT.

Je crois qu'il faut que l'on rappelle à M. Jégo ainsi qu'à tant d'autres, que nous travaillons (encore) avec des êtres humains et que nous avons (pour l'instant) une obligation de moyens, et non pas de résultats. ET pour cause: c'est un travail épuisant et à responsabilité importante.
Ils s'en prennent à nous parce que nous faisons partie de ceux qui conservent un regard critique sur la société actuelle, parce que nous incitons les élèves à réfléchir, à prendre du recul; alors ils s'arrangent pour que l'on puisse le faire de moins en moins!
A la place, de petits enseignants mouton, qui fonctionnent, et qui (dé)forment des élèves à leur image, ça, ce serait très cool!

Ca me furieux


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Daphné le Ven 5 Nov 2010 - 8:59

Chocolat, c'est bien vu topela


Dernière édition par Daphné le Ven 5 Nov 2010 - 9:04, édité 1 fois

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par LM le Ven 5 Nov 2010 - 9:04

@Daphné a écrit:
@Aurore a écrit:
@Chocolat a écrit:Non.
Qu'il commence par aligner les salaires des enseignants à ceux des autres cadres catégorie A, qu'il les rapproche des salaires des autres enseignants d'Europe, qu'il nous fournisse un bureau avec le matériel nécessaire + un ordi puis nous pourrons commencer à discuter.

Il oublie tout de même que nous sommes payés 10 mois/12...

Ah non ! Il n'y a même pas matière à discuter là-dessus : l'occasion est trop belle de nous assigner définitivement à résidence en nous imposant les 35h en étb à la Ségo !
Et celui qui souhaite travailler en bibliothèque, il fait comment ? Et le développement de la culture personnelle indispensable à l'élaboration de cours de qualité ?
Non, il est toujours bon de rappeler que nous exerçons une profession intellectuelle, et nous avions jusqu'à présent une liberté d'organisation appréciable. Alors que ce que souhaitent nos politiques et les syndicats pédagos, c'est nous transformer en petits employés de bureau comme les autres... furieux

Exactement !
Le seul et dernier avantage qui reste dans ce métier c'est une certaine liberté pédagogique et une organisation dans son tavail, libertés qui tendent d'ailleurs de plus en plus à disparaître ne serait-ce que pas des EDT plus ou moins pourris et une caporalisation rampante !!
Alors garderie pendant 35 h pour moi c'est niet !!
Et peu me chaut ce que ces imbéciles qui nous gouvernent en pensent.
C'est incroyable d'aligner tant de bêtises sur un sujet qu'on ne connait pas furieux furieux

édité pour cause de fotdefrap.

topela veneration yesyes

J'aime le Snalc bisous

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Daphné le Ven 5 Nov 2010 - 9:05

Merci LM fleurs2

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Aurore le Ven 5 Nov 2010 - 9:06

Chocolat, je ne saurais mieux dire. topela

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par musa le Ven 5 Nov 2010 - 9:33


Sans vouloir polémiquer, je la trouve bien modérée Mme Rolet sur la question des compétences... Les objections qu'elle fait sont des objections de forme et pas de fond. Après l'avoir écoutée, on a l'impression que le Snes déplore qu'il n'y ait pas assez d'outils donnés aux enseignants, pas assez de concertation pour cette nouvelle forme d'évaluation transdiciplinaire ("révolution silencieuse" dit Blanquer Rolling Eyes )
Mais ce qu'il faudrait dire surtout c'est que c'est une foutaise totale et qu'il ne faut surtout pas se réunir pendant des heures autour de ce document foireux: comment peut-on prétendre que l'évaluation par compétences soit plus précise que les notes quand on voit les items du socle!!!
Il faudrait dire aussi une bonne fois que la transdisciplinarité ça ne peut marcher qu'une fois les disciplines un minimum maîtrisées: bref, ça n'a aucun intérêt au collège. Non là encore la connerie de cette réforme ne vient pas du manque de moyens qu'on lui donne pour la mettre en place. Mais bon je m'énerve c'est pas bon pour ma tension Neutral

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Daphné le Ven 5 Nov 2010 - 9:53

@musa a écrit:

Sans vouloir polémiquer, je la trouve bien modérée Mme Rolet sur la question des compétences... Les objections qu'elle fait sont des objections de forme et pas de fond. Après l'avoir écoutée, on a l'impression que le Snes déplore qu'il n'y ait pas assez d'outils donnés aux enseignants, pas assez de concertation pour cette nouvelle forme d'évaluation transdiciplinaire ("révolution silencieuse" dit Blanquer Rolling Eyes )
Mais ce qu'il faudrait dire surtout c'est que c'est une foutaise totale et qu'il ne faut surtout pas se réunir pendant des heures autour de ce document foireux: comment peut-on prétendre que l'évaluation par compétences soit plus précise que les notes quand on voit les items du socle!!!
Il faudrait dire aussi une bonne fois que la transdisciplinarité ça ne peut marcher qu'une fois les disciplines un minimum maîtrisées: bref, ça n'a aucun intérêt au collège. Non là encore la connerie de cette réforme ne vient pas du manque de moyens qu'on lui donne pour la mettre en place
.
Mais bon je m'énerve c'est pas bon pour ma tension Neutral

Musa fleurs2 fleurs2

Et ne t'énerve pas trop............. dit celle qui ne fait que ça !!

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par musa le Ven 5 Nov 2010 - 10:01

Hé hé merci Daphné, je vais aller me préparer une petite verveine et t'exhorte à en faire autant! topela

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Daphné le Ven 5 Nov 2010 - 10:05

@musa a écrit:Hé hé merci Daphné, je vais aller me préparer une petite verveine et t'exhorte à en faire autant! topela

A cette heure ci c'est thé à la vanille Wink

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jégo et le temps de présence des enseignants

Message par Lornet le Ven 5 Nov 2010 - 15:08

Jégo, Ségo, ça ne vaut pas un légo !

Bégo...deau non plus ! scratch

La malédiction de l'ego ?

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum