Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par Durruti le Sam 11 Juin 2011 - 18:53

JACQ veneration

Entièrement d'accord avec toi.

Durruti
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par Jim Thompson le Sam 11 Juin 2011 - 20:43

@Jacq a écrit:Une réponse peu longue pour prouver que "non" je ne suis pas énervé.

Je ne suis pas en colère contre le Front de gauche, il a même bien souvent ma sympathie dans certains domaines. Mais simplement, Mélenchon, au moment où nous (enseignants) nous sommes adressés à lui : rien. Pas un mot. Or justement, un tribun comme lui aurait eu un écho ! Pour répondre à ta question sur les autres élus. Des maires ont écrit, ont protesté (de droite comme de gauche), le Psdt de la région lui (de gauche) n'a strictement rien fait. Tout cela avec le silence absolu des médias nationaux (car les médiaux locaux ont fait leur boulot).

Et une fois de plus, le problème n'est plus celui du bac prof 3 ans ou 4 ans, mais celui des places offertes aux élèves sortant de 3e et entrant en LP (CAP ou Bac prof). Or le nombre de ceux qui entrent s'effondre dans certains département et dans certains LP. Le Gvt ne parle que du nombre total des élèves de LP qui reste stable ou parfois augmente, mais cette stabilité n'est due qu'à une chose : actuellement nous avons des doublons de classe entre les bac prof trois ans qui entrent et les anciens quatre ans qui sont encore là. Mais si nous prenons ceux qui entrent dans notre LP (élèves actuels de 3e), leur nombre diminue du 1/4 ! Un élève sur quatre n'aura plus sa place ! Pour l'instant cela ne se voit pas car il y a les doublons entre les anciens bac pro et les nouveaux, mais dans deux ans (une fois que les anciens bac prof seront partis) l'effectif de mon LP (et des autres du département) aura diminué du 1/4 ! 1/4 d'élèves, je ne parle même pas des profs ! Et pas parce qu'il y aura moins d'élèves, mais simplement parce que nous serons obligés de les refuser. Et d'en refuser plus, puisque nous en refusons déjà !

ALors pardonnez moi, mais que la droite s'en tape, cela ne m'étonne nullement (objectifs : privatisation et apprentissage), mais que la gauche (allant des extrêmes au centre gauche), qui se veut sociale, ne s'émeuve pas de ce saccage pur et simple de la formation destinée en écrasante majorité aux classes populaires, cela le fiche à terre ! Que la gauche soit restée muette à tout cela ! C'est incroyable pour des gens qui prétendent défendre les classes populaires.

Dernière chose. Lorsqu'on supprime des postes (profs) au collège, au lycée général, en primaire (attention pas de concurrence déloyale, je suis contre c'est une évidence), les élèves on les prend toujours. On les entasse, dans des conditions d'enseignements qui s'aggravent et qui sont catastrophiques, tant pour les élèves que pour les profs, et chez nous c'est pareil, mais chez nous lorsque les sections sont supprimées, les élèves ne sont pas pris ! Tout simplement pas pris ! Ils vont ailleurs ou nulle part ! A la rentrée 2009 nous étions la deuxième pire académie concernant les élèves sans affection en sortant de 3e ! Nous n'en sommes pas au nombre d'élèves pas classe qui augmente, nous en sommes aux nombre de sections qu'on supprime et on nombre d'élèves qu'on ne prendra jamais !

Alors Mélenchon peut faire le chef, le défenseur, le tribun, c'est trop tard ! IL a une guerre entière de retard. Je ne parle même pas du PS qui nous ressort Jack Lang et ses éternelles complaintes.

Qui à gauche connaît le LP ? (merde, je suis encore parti pour en faire une tartine). Luc Chatel vient de déclarer que dans les LP nous avions en moyenne des classes de 18 élèves ! Qui à gauche a relevé cette énormité ? Personne ! Il y a certes des classes de CAP à 15, mais cela veut dire, par exemple, qu'il y a une classe de chaudronniers à 15 et une classe de tourneur fraiseurs (j'invente) à 15, mais qu'ils forment deux classes à 15 regroupées à 30 dans toutes les matières sauf professionnelles ! Donc en réalité c'est une classe à 30 dédoublée en matières professionnelles ! Dans mon établissement toutes les classes à 24 (car en réseau d'éducation prioritaires) viennent d'être passées à 30 ou 32 ! Chez moi ce n'est pas 2 élèves en plus, c'est du plus 8 par classes ! Je n'ai entendu aucun des supposés spécialistes de l'éducation nationale (ceux dont on attendait une réaction, à gauche) s'émouvoir de cela.

Nous sommes en train de saccager totalement la formation de ces gamins ! Alors désolé pour notre ami Mélenchon, mais j'aurai souhaité le voir réagir concernant les LP avec autant de pugnacité qu'il l'a fait concernant les fermetures d'usines ! Et bien il ne l'a pas fait.

Pourquoi ? Parce que ces élèves ne sont pas rentables électoralement ! Parce que les médias ne font même pas la différence entre LP, Lycée Techno, apprentissage, alternance... C'est le foutoir pour les médias. Les parents sont issus de classes tellement défavorisées qu'ils ne forment aucun groupe de pression, souvent ne parlent pas deux mots de Français, et ne votent guère. Une classe qui ferme dans un département en primaire ? tout le monde est sensibilisé (revoyez l'actualité dernière... cela fait depuis décembre que nous protestons en LP, rien, cela fait un mois qu'on braille en primaire, et hop le gouvernement agit -médiocrement certes, mais fait des promesses). En LP : tout le monde s'en tape, sauf les profs de 3e qui voient augmenter le nombre de leurs élèves rejetés.

Donc : nous sommes la branche que l'on peut couper, tout le monde s'en tape !

Bye. JACQ.

Bnon moi je m'en tape pas
ça m'enrage même
il faudrait une vraie riposte massive des profs face à nos problèmes que l'on soit prof du primaire, du secondaire ou de LP

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par Invité le Sam 11 Juin 2011 - 20:50

le LP n'a jamais passionné les foules...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par e1654d le Dim 12 Juin 2011 - 21:19

Il ne faut pas croire qu'on peut aller traiter du sujet de son choix dans les médias. C'est déjà une petite victoire quand on arrive à faire dévier l'émission du conducteur qui détermine non seulement de ce dont on parle, mais aussi de la manière dont on l'évoque.

Mélenchon dénonce d'ailleurs régulièrement ce « verrouillage » sur son blog, de diverses manières.

Dans un registre annexe, le PG tente de ne pas avoir Mélenchon pour seule figure médiatique ; c'est aussi dans cette optique de Mélenchon est "co-président" du PG, avec également Martine Billard. Mais impossible de faire inviter Billard sur les grands médias : ils veulent Mélenchon ou rien, et sur tel sujet.

Sur le sujet du bac pro en 3 ans. Ce n'est pas une question que j'ai étudiée, mais si ma mémoire ne me trompe pas, Mélenchon en a parlé à plusieurs reprises et de longue date sur son blog. Il ne s'est donc pas réveillé hier, ni d'ailleurs le PG dans son ensemble. (à la relecture, il est possible que je confonde avec des documents de la Commission Éducation du PG)

Cela dit, vous pouvez prendre langue avec le PG et sa Commission Éducation (je ne sais pas si on a le droit de mettre des liens, mais c'est trouvable par moteur de recherche).

e1654d
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum