Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par verdurin le Mer 31 Aoû 2011 - 22:16

@Thijk a écrit:Mes chiffres dataient de quelques années, c'est vrai. La stagnation des salaires enseignants en France depuis si longtemps a probablement permis le chassé-croisé au classement avec la Finlande, la Norvège, le Danemark. Pour la Suède, c'est moins vrai, et en Islande c'est faux. De plus, dans tous ces pays, le coût de la vie est considérablement plus élevé qu'en France.
En ce qui concerne le coût de la vie, j'espère que tu as remarqué qu'en principe les données sont corrigées suivant le pouvoir d'achat.
Je sais bien qu'il y a un différence entre les données de l'OCDE et une révélation divine. Mais si je crois l'OCDE fort capable de biais idéologiques, j'ai une confiance certaine en ses statisticiens : des données orientées, certes, mais pas fausses.
@Thijk a écrit: Enfin, voici ce qui leur plaît vraiment dans les systèmes d'éducation nordiques : ils disposent d'hommes et de femmes à tout faire (ou presque!).
Sur ce point je crois, sans certitude, que tu as raison. Néanmoins ils sont mieux payés.
Et le cas de l'Islande me semble atypique.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Pierre_au_carré le Mer 31 Aoû 2011 - 23:35

@marc44 a écrit:aie aie aie, pas d'élite. Résultat, le pouvoir est tenu par des gens presque ordinaires, qui ont même fait la fac, quel drame. Alors, si pas d'élite, pas de science po, d'institut montaigne, de terra nova ? Mais comment peut-on vivre ?

Comme je l'ai écrit, ce sont eux qui s'en "plaignent"...

Tu es pro-Hollande, pour les gens "normaux" ? Very Happy
C'est quand même difficile de créer des entreprises innovantes etc. quand on est "ordinaire".

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par verdurin le Mer 31 Aoû 2011 - 23:54

@Pierre_au_carré a écrit:[...]
C'est quand même difficile de créer des entreprises innovantes etc. quand on est "ordinaire".
Mais c'est encore plus difficile quand les gens au pouvoir se croient extraordinaires.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Aurore le Jeu 1 Sep 2011 - 8:16

@marc44 a écrit:Plus sérieusement, ici 143 pages pour le projet Montebourg pour l'école.

http://www.desideesetdesreves.fr/content/mon-projet-pour-lecole

Il y a des choses plus précises que dans les articles du Monde (ça n'aurait pas pu être moins précis, j'en conviens). Des bricoles aussi sur les blogs de Claude Lelièvre, mais pas bien précis non plus....

Ah oui, comme ça on fait en douce de la pub pour l'ami Monte-Bourre ? Very Happy



Mercredi, Arnaud Montebourg a
présenté ses propositions en faveur de l'Education nationale. Il va bien
au-delà des propositions de son parti. « L'Education nationale fournit
une sorte de Smic scolaire, le complément étant assuré par les parents !
». Le député de Saône-et-Loire, veut instaurer une « école commune »
de 6 à 15 ans
, « assumant l'hétérogénéïté des publics ». Il « assume la
nécessité de la mixité scolaire » et veut supprimer le redoublement. Il
souhaite que les rythmes biologiques soient mieux respectés et veut
allonger la durée de l'année scolaire de 15 jours afin de réduire les
horaires quotidiens.

Autre mesure phare de son projet : « la
pédagogie différenciée
» (dédoublement, cours en petits groupes...) qui
doit être institué sur le quart du temps scolaire. « On va me dire :
combien ça coûte ? !, s'est-il amusé. Moins cher que l'abaissement du
taux de TVA sur la restauration ! La nation doit réinvestir dans
l'éducation. La part du PIB consacrée à l'éducation a baisser de 1 point
entre 1997 et 2008. Il faudra remettre à niveau l'investissement. » Il
compte également « recréer les 80.000 postes supprimés par la droite,
mais pas en les utilisant de la même manière ». Il le dit lui-même, «
mes propositions sont audacieuses et seront difficiles à mettre en
oeuvre. Il faudra convaincre les Français ».

(extrait d'un publi-reportage du Monde)

Au fait, mise à part la question des postes - qui sera aussitôt enterrée le moment venu, quand il ne sera plus utile de faire croire aux gogos que demain on rasera gratis -, en quoi ce tissu de banalités les unes plus affligeantes que les autres se distingue-il de la douceâtre prose meiriolo-châtelienne ?

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Aurore le Jeu 1 Sep 2011 - 8:18

@marc44 a écrit:aie aie aie, pas d'élite. Résultat, le pouvoir est tenu par des gens presque ordinaires, qui ont même fait la fac, quel drame. Alors, si pas d'élite, pas de science po, d'institut montaigne, de terra nova ? Mais comment peut-on vivre ?

Imaginez le ministre, aller laver ses tapis au bord du lac le dimanche, en survêtement, comme tout finlandais digne de ce nom..

Je reviens à Montebourg, je cite Les Echos à l'instant : "Il compte également « recréer les 80.000 postes supprimés par la droite, mais pas en les utilisant de la même manière ». ". Voilà du précis.

il était question là d'élite intellectuelle, non ?

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Aurore le Jeu 1 Sep 2011 - 8:22

@Pseudo a écrit:

Mais, au risque de déclencher les foudres, je crois aussi que les choses doivent évoluer (je reste vague sur mes idées là-dessus, pas envie qu'on tape trop fort sur ma tête Laughing )

Tu en dis trop ou pas assez...
Gare à toi, Pseudo, je me tiens prête ! Very Happy

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Aliceinwonderland le Jeu 1 Sep 2011 - 8:29

Ce qui est affolant c'est l'unanimité de la classe politique à ce sujet.

Parmi tous ces gens, aucun ne se rend compte que c'est ruiner définitivement la profession que de transformer les profs en animateurs corvéables à merci, et qui plus est que cela contribuera encore plus à perpétuer les inégalités?

En même temps, là où je me demande si ça peut passer, c'est que s'ils touchent au temps de travail, la crise des recrutements (qui existe déjà) va s'accentuer encore car qui voudrait encore faire ce travail dans ces conditions?

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Abraxas le Jeu 1 Sep 2011 - 8:39

Vous trouvez que Hollande ne se mouille pas ?
Mais son conseiller pour l'Education (Vincent Peillon — on n'est jamais trahi que par les siens) se mouille pour lui : synthèse des projets des candidats aux primaires du PS sur
http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0201601501587-ecole-ce-que-proposent-les-candidats-a-la-primaire-ps-212793.php

Et Aurore a raison, comme toujours : le projet de Montebourg est une resucée (beurk…) des vieilles lunes pédagos.

Mince ! Pas vu que John avait ouvert un fil sur le sujet
http://www.neoprofs.org/t37214-les-propositions-des-candidats-socialistes-pour-l-education

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Fourseasons le Jeu 1 Sep 2011 - 8:43

@Aliceinwonderland a écrit:Ce qui est affolant c'est l'unanimité de la classe politique à ce sujet.

Parmi tous ces gens, aucun ne se rend compte que c'est ruiner définitivement la profession que de transformer les profs en animateurs corvéables à merci, et qui plus est que cela contribuera encore plus à perpétuer les inégalités?

En même temps, là où je me demande si ça peut passer, c'est que s'ils touchent au temps de travail, la crise des recrutements (qui existe déjà) va s'accentuer encore car qui voudrait encore faire ce travail dans ces conditions?

Certainement pas les meilleurs !

Enseignant, le métier le plus avantageux du monde, que presque plus personne, pour rien au monde, ne veut faire. Punching-ball de la population ! Au bûcher ! Place à l'utilisateur stricto sensu du livre scolaire et son livret du professeur avec des classes de 40 élèves, 35h par semaine, catégorie C de la focntion publique payé au smic. Voilà le problème de la dette publique est résolu !

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Ramoneur le Jeu 1 Sep 2011 - 9:14

@Aliceinwonderland a écrit:
Parmi tous ces gens, aucun ne se rend compte que c'est ruiner définitivement la profession que de transformer les profs en animateurs corvéables à merci, et qui plus est que cela contribuera encore plus à perpétuer les inégalités?

Le crois-tu vraiment ?
Plus ça va, et plus je pense que cette lente et inexorable descente aux enfers de l'EN a été planifiée, orchestrée, de manière à avoir les citoyens les plus débiles possibles. L'arrivée de notre "chère vieille Europe" dans le paysage, qui finira par avoir le dernier mot sur un modèle éducatif global (n'est-ce pas déjà le cas?) axé sur les compétences et non les savoirs n'est pas faite pour me rassurer. L'impossibilité (voire l'interdiction) de voter contre ce monstre bruxellois qui ronge peu-à-peu nos chères différences (car elles sont là, nos différences, elles ne sont pas logées dans quelques travaux maladroits et démagogiques vus dans certains établissements) va finir par transformer les bulletins de vote, y compris ceux des enseignants, en bombe.

Ceci dit, bonne rentrée à tous ! Very Happy


_________________
Si ton ennemi te sodomise, ne bouge surtout pas. Tu risquerais de le faire jouir...
San Antonio

Ramoneur
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par ayo le Jeu 1 Sep 2011 - 9:39

Est-ce que quelqu'un peut m'éclairer?
Pourquoi veulent-ils absolument nous faire rester 35h dans l'établissement? J'imagine que le but est qu'on fasse de "l'animation" (mais quoi d'ailleurs? des ateliers cuisine? poterie?) Moi je veux bien rester 35h dans l'établissement mais alors je travaille évidemment (préparation de cours, corrections...) et donc je n'ai pas le temps d'animer des ateliers, et donc (2e conséquence) je ne travaille pas le week end ni le soir en rentrant chez moi?? (comme l'immense majorité des salariés en entreprise)

Mais alors quel intérêt? Est-ce que j'ai raté quelque chose?

Ou alors, c'est parce que je suis néo titulaire cette année que je pense que 35h pour faire cours + les prépas + les corrections + les réunions diverses + les rdv avec les parents, c'est à peine suffisant??

ayo
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Aurore le Jeu 1 Sep 2011 - 10:09

Il n'y a qu'une vraie raison à toute cette agitation, et elle est d'ordre comptable.
Les 35h en établissement permettraient de supprimer des milliers de postes... mais de manière invisible et indolore politiquement, sans devoir le justifier et l'assumer ouvertement face au grand public. Le PS croit pouvoir ainsi jouer sur deux tableaux : continuer à dégraisser le mammouth comme le demandent l'OCDE et Bruxelles (et, en passant, moucher une bonne fois pour toutes ces intellos de profs qui "s'arc-boutent sur leurs certitudes" et s'opposent à la "réussite de tous"), tout en se posant comme une alternative crédible face à la brutalité du gouvernement actuel (la bonne blague !).
Comme quoi, la démagogie est encore et toujours une valeur sûre au PS...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Dame Tartine le Jeu 1 Sep 2011 - 10:13

@Ramoneur a écrit:
Le crois-tu vraiment ?
Plus ça va, et plus je pense que cette lente et inexorable descente aux enfers de l'EN a été planifiée, orchestrée, de manière à avoir les citoyens les plus débiles possibles.
C'est aussi ce que je commence à penser : des citoyens plus débiles pour leur faire avaler n'importe quoi et exercer un pouvoir accru, sans compter que ces mêmes citoyens sont divisés comme jamais, ce qui contribue à faire leur malheur Crying or Very sad
Pour me consoler je me dis que nous sommes parmi les derniers remparts contre cette entreprise de décérébration massive et que c'est pour cette raison que notre rôle est essentiel, mais bon, étant donné le contexte, suffirons-nous ?

Dame Tartine
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par User5899 le Jeu 1 Sep 2011 - 14:59

Après le procureur Pinard au XIXe, v'la Pochard.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par frankenstein le Jeu 1 Sep 2011 - 15:07

@Dame Tartine a écrit:
@Ramoneur a écrit:
Le crois-tu vraiment ?
Plus ça va, et plus je pense que cette lente et inexorable descente aux enfers de l'EN a été planifiée, orchestrée, de manière à avoir les citoyens les plus débiles possibles.
C'est aussi ce que je commence à penser : des citoyens plus débiles pour leur faire avaler n'importe quoi et exercer un pouvoir accru, sans compter que ces mêmes citoyens sont divisés comme jamais, ce qui contribue à faire leur malheur Crying or Very sad
Pour me consoler je me dis que nous sommes parmi les derniers remparts contre cette entreprise de décérébration massive et que c'est pour cette raison que notre rôle est essentiel, mais bon, étant donné le contexte, suffirons-nous ?
Même pas certain...Beaucoup de collègues ou de nos syndicats sont tout à fait d'accord avec les lubies pédagogistes et ce n'est pas nouveau. Rolling Eyes

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par deroute le Jeu 1 Sep 2011 - 15:23

Loise a écrit:
@Aliceinwonderland a écrit:Ce qui est affolant c'est l'unanimité de la classe politique à ce sujet.

Parmi tous ces gens, aucun ne se rend compte que c'est ruiner définitivement la profession que de transformer les profs en animateurs corvéables à merci, et qui plus est que cela contribuera encore plus à perpétuer les inégalités?

En même temps, là où je me demande si ça peut passer, c'est que s'ils touchent au temps de travail, la crise des recrutements (qui existe déjà) va s'accentuer encore car qui voudrait encore faire ce travail dans ces conditions?

Certainement pas les meilleurs !

Enseignant, le métier le plus avantageux du monde, que presque plus personne, pour rien au monde, ne veut faire. Punching-ball de la population ! Au bûcher ! Place à l'utilisateur stricto sensu du livre scolaire et son livret du professeur avec des classes de 40 élèves, 35h par semaine, catégorie C de la focntion publique payé au smic. Voilà le problème de la dette publique est résolu !


Et avec l'augmentation du taux de suicide, moins de retraites à payer Twisted Evil

deroute
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Ruthven le Jeu 1 Sep 2011 - 16:52

Et en ce moment c'est la joie sur les médias : antenne ouverte sur "Les enseignants doivent-ils travailler plus ?" ... Qu'ils aillent se faire f... (cela pourrait d'ailleurs être un mot d'ordre fédérateur).

PS. Cela doit se sentir que je suis légèrement excédé. furieux :colere:

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Fourseasons le Jeu 1 Sep 2011 - 16:58

@Ruthven a écrit:Et en ce moment c'est la joie sur les médias : antenne ouverte sur "Les enseignants doivent-ils travailler plus ?" ... Qu'ils aillent se faire f... (cela pourrait d'ailleurs être un mot d'ordre fédérateur).

PS. Cela doit se sentir que je suis légèrement excédé. furieux :colere:

Oui ! Et c'est insupportable d'être la cible permanente. En cette période de rentrée, dans les médias, l'enseignant est le responsable des maux de l'EN et la feignasse à mettre enfin au travail ! Neutral

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Ellena le Jeu 1 Sep 2011 - 17:11

Ca ne changera rien, ça ne fera pas avancer le débat mais ça va me faire du bien:
furieux furieux furieux :colere: :colere: :colere: :marteau: :marteau: :marteau: :bangbang: :bangbang: :bangbang: :bangbang: :bangbang: :bangbang: :bangbang: :bangbang: :bangbang: :bangbang:

Ellena
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par User5899 le Jeu 1 Sep 2011 - 18:02

@Ruthven a écrit:Et en ce moment c'est la joie sur les médias : antenne ouverte sur "Les enseignants doivent-ils travailler plus ?" ... Qu'ils aillent se faire f... (cela pourrait d'ailleurs être un mot d'ordre fédérateur).
Ca ressemble d'ailleurs au slogan d'un candidat. Oui, faisons de ce slogan le mot d'ordre de la journée de grève : des banderoles avec "PS-UMP, allez vous faire foutre". Je vote pour.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Jacq le Dim 4 Sep 2011 - 12:17


Très bon, à lire.

Bonne rentrée à tous, et surtout aux stagiaires... bon courage.
Jacq.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Jacq le Dim 4 Sep 2011 - 12:21

Pour en revenir aux 35h dans l'établissement. L'année passée j'avais 21 heures de cours, cela donnait au minimum 35 heures dans l'établissement. Minimum car c'était sans compter les réunions, les CA... le soir...
Donc on veut que je fasse quoi en plus ?
Si mon emploi du temps de cette année est confirmé demain (lundi) ce seront 30h environ sur place !

Donc 30-35h sur place ? C'est déjà le cas !

Jacq.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Abraxas le Dim 4 Sep 2011 - 12:43

C'est tout à fait vrai. De même que la plupart des enseignants que j'ai côtoyés se concertaient sans cesse de façon informelle — "et l'autre petit con de Kevin, qu'est-)ce que tu en penses ?" — inutile d'ancrer la concertation dans une plage précise des emplois du temps. C'est de la pensée unique, de vouloir tout codifier.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Invité31 le Dim 4 Sep 2011 - 12:49

Ce qu'on va exiger de nous, à tous les coups, ce sera ce qu'il est attendu des profs dans certains pays comme l'Ecosse: qu'on surveille la récré, la cantine, qu'on remplace les collègues absents.... les 35h en établissement serviront à ça, pas à nous permettre de préparer nos cours -la place manque de toute façon dans la plupart des collèges.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par thrasybule le Dim 4 Sep 2011 - 13:09

@Melody Nelson a écrit:Ce qu'on va exiger de nous, à tous les coups, ce sera ce qu'il est attendu des profs dans certains pays comme l'Ecosse: qu'on surveille la récré, la cantine, qu'on remplace les collègues absents.... les 35h en établissement serviront à ça, pas à nous permettre de préparer nos cours -la place manque de toute façon dans la plupart des collèges.
Voilà! C'est exactement ça; idem pour l'orientation , les remplacements au pied levé, et tout le reste..

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum