Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par thrasybule le Dim 4 Sep - 11:09

@Melody Nelson a écrit:Ce qu'on va exiger de nous, à tous les coups, ce sera ce qu'il est attendu des profs dans certains pays comme l'Ecosse: qu'on surveille la récré, la cantine, qu'on remplace les collègues absents.... les 35h en établissement serviront à ça, pas à nous permettre de préparer nos cours -la place manque de toute façon dans la plupart des collèges.
Voilà! C'est exactement ça; idem pour l'orientation , les remplacements au pied levé, et tout le reste..

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Pryneia le Dim 4 Sep - 11:14

Cripure a écrit:
@Ruthven a écrit:Et en ce moment c'est la joie sur les médias : antenne ouverte sur "Les enseignants doivent-ils travailler plus ?" ... Qu'ils aillent se faire f... (cela pourrait d'ailleurs être un mot d'ordre fédérateur).
Ca ressemble d'ailleurs au slogan d'un candidat. Oui, faisons de ce slogan le mot d'ordre de la journée de grève : des banderoles avec "PS-UMP, allez vous faire foutre". Je vote pour.

+1

_________________
"Leave me alone and let me go to hell by my own route." Calamity Jane

« Nicht ein Wolf ist der Mensch dem Menschen. Er ist ihm Produkt, die totale Ware ist er ihm. » E. Palmetshofer
(« L’homme n’est pas un loup pour l’homme. Il est un produit pour lui, une marchandise, rien de plus. »)

Pryneia
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Abraxas le Dim 4 Sep - 11:15

Ah, mais comme c'est la gauche qui mettra en place toutes ces belles choses, il y en aura qui applaudiront. Une khonnerie de droite, c'est une khonnerie, une khonnerie de gauche vaut toutes les indulgences.
Enfin, je crois que ça a passé à bon nombre d'enseignants, ce genre de raisonnement. Mais il en reste…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Abraxas le Dim 4 Sep - 11:16

@Pryneia a écrit:
Cripure a écrit:
@Ruthven a écrit:Et en ce moment c'est la joie sur les médias : antenne ouverte sur "Les enseignants doivent-ils travailler plus ?" ... Qu'ils aillent se faire f... (cela pourrait d'ailleurs être un mot d'ordre fédérateur).
Ca ressemble d'ailleurs au slogan d'un candidat. Oui, faisons de ce slogan le mot d'ordre de la journée de grève : des banderoles avec "PS-UMP, allez vous faire foutre". Je vote pour.

+1

Le problème, c'est que ça ressemble furieusement au discours sur "l'UMPS" du FN…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par frankenstein le Dim 4 Sep - 11:22


Le problème, c'est que ça ressemble furieusement au discours sur "l'UMPS" du FN…
Oui, c'est exactement l'impression que dégage ce slogan. Rolling Eyes

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par User5899 le Dim 4 Sep - 11:23

@Abraxas a écrit:
@Pryneia a écrit:
Cripure a écrit:
@Ruthven a écrit:Et en ce moment c'est la joie sur les médias : antenne ouverte sur "Les enseignants doivent-ils travailler plus ?" ... Qu'ils aillent se faire f... (cela pourrait d'ailleurs être un mot d'ordre fédérateur).
Ca ressemble d'ailleurs au slogan d'un candidat. Oui, faisons de ce slogan le mot d'ordre de la journée de grève : des banderoles avec "PS-UMP, allez vous faire foutre". Je vote pour.

+1

Le problème, c'est que ça ressemble furieusement au discours sur "l'UMPS" du FN…
Ben oui, je sais. C'est LE problème. Parce que pour la pertinence du propos, elle me semble avérée.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par carolette le Dim 4 Sep - 11:31

@Melody Nelson a écrit:Ce qu'on va exiger de nous, à tous les coups, ce sera ce qu'il est attendu des profs dans certains pays comme l'Ecosse: qu'on surveille la récré, la cantine, qu'on remplace les collègues absents.... les 35h en établissement serviront à ça, pas à nous permettre de préparer nos cours -la place manque de toute façon dans la plupart des collèges.

Pas que la place, les outils aussi (et je pense que c'est pire en primaire, où j'enseigne, que dans le secondaire) : comme tous, j'ai un bureau à la maison, j'ai payé moi-même mon ordinateur, l'imprimante et le scanner (et je ne parle pas du coût des cartouches d'encre)... quelle autre profession accepterait cela ?!

Enfin moi c'est réglé : si on m'impose 35h pour faire de l'"animation" ou de la garderie, à la maison, ce sera service très minimum...

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par marc44 le Dim 4 Sep - 11:44

oui, ça ressemble à une dénonciation de l'UMPS. Reste ensuite à se déterminer : juge t-on ces partis équivalents pour la grande majorité des politiques publiques ? Dans ce cas, allons pour l'UMPS et à la pêche. Sinon, on peut tout à fait dire au PS que sur cette question précise, UMP et PS se rejoignent et que c'est critique. C'est ce que je fais, via des élus, depuis maintenant 2 ans que j'ai senti que ce point précis serait une bombe à retardement. En s'en tenant aux propositions et non aux personnes, on parvient à se faire entendre, mais il faut que beaucoup de personnes participent à faire remonter les messages.

Tout ce que vous dénoncez collectivement dans ce fil de discussion était sur la table depuis au moins 2 ans. Comment est-ce possible qu'en 2 ans, le dossier n'ait pas avancé sur les détails de mise en oeuvre ? On ne sait toujours pas qui fait quoi, qui paie quoi...

L'expérience Montebourg (je ne parle pas de l'éducation) suggère, même si c'est un peu tôt, qu'on peut faire monter des voix dans le PS contre la voie dominante. Il grimpe doucement. Beaucoup de gens que je fréquente se demandent s'ils vont modifier leur vote Aubry en Montebourg. Il y a maintenant peu de profs dans la direction du PS et, comme le dit justement Abraxas, des gens comme Peillon qui racontent toujours leur même expérience, maintenant antique, consistant en quelques semaines de lycée à Nanterre. Certes, on peut aller dans une réunion de Peillon et se faire virer...

Les partis sont également ce que chacun d'entre nous en fait. Chacun pèse peu, c'est le jeu démocratique, mais collectivement, les choses avancent.

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Abraxas le Dim 4 Sep - 13:30

J'ai personnellement prévenu Guillaume Bachelay, qui est presque un ami, il y a trois ans. Mais il s'occupe de l'industrie — et du destin de Fabius. Il a parfaitement compris, et m'a dit qu'il ne pouvait rien contre Julliard, qui était là en fonction des équilibrages de tendances. C'est désolant, ce parti.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Marcel Pochard, et la question du statut des enseignants.

Message par Condorcet le Dim 4 Sep - 13:36

@Abraxas a écrit:J'ai personnellement prévenu Guillaume Bachelay, qui est presque un ami, il y a trois ans. Mais il s'occupe de l'industrie — et du destin de Fabius. Il a parfaitement compris, et m'a dit qu'il ne pouvait rien contre Julliard, qui était là en fonction des équilibrages de tendances. C'est désolant, ce parti.

+ 1000.
Dix ans passés dans l'opposition parlementaire (mais dans la majorité de nombreux conseils régionaux et départementaux conquis durant ce laps de temps) ne leur ont rien appris.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum