Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Page 18 sur 18 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Invité le Mer 23 Nov 2011 - 13:41

moi je suis pour que les pouvoirs publics récupèrent les cotisations sociales non payées par le patronat, et pour la suppression des jours de carence, des franchises et de tout ce qui est censé "responsabiliser" les malades.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Chocolat le Mer 23 Nov 2011 - 13:43

@Leclochard a écrit:
@roxanne a écrit:Tout à fait, la preuve, on la retire.

Les députés doivent en contrepartie trouver 200 millions ailleurs, sinon retour à la proposition initiale.

Ce qui m'étonne dans ce débat, c'est l'incroyable nombre de réactions. Je n'ai pas souvenir que pour la réforme des retraites, on ait eu un débat aussi fort. Manifestement, on touche à quelque chose de très sensible.
J'ai eu du mal à me rendre compte de l'importance de cette mesure car je n'ai été arrêté qu'une journée en dix ans mais c'est vrai qu'en se mettant à la place de ceux qui sont malades et absents de façon récurrente (maux de tête,angines à répétition, allergie...), je comprends leur colère car il y a gros à perdre.

Je suis sensiblement dans la même situation (trois jours en quatorze ans), et cette mesure me met hors de moi.
(et dans le privé, c'est tout pareil - un ou deux jours max sur plusieurs années...)

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par roxanne le Mer 23 Nov 2011 - 13:48

C'est surtout que ce qu'il y a de sous-jacent, ou même d'explicite d'ailleurs, c'est qu'on considère a p^riori la personne malade comme un fraudeur potentiel.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Leclochard le Mer 23 Nov 2011 - 13:49

Dr Housette a écrit:je trouverais plus "juste" qu'il y ait une une sorte de nombre de jours d'absence. Genre on ne compte un jour de carence au bout du cinquième "premier jour". Parce qu'il y a pas mal de maux qui ne nécessite qu'une journée. On compte un jour de carence losqu'on a "épuisé" sa réserve de droit d'absence. C'est nul mais c'est moins dégueu comme système

Si on appliquait ce principe, tu aurais des gens qui iraient jusqu'à utiliser ce quotas "comme un droit".

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Chocolat le Mer 23 Nov 2011 - 14:02

@roxanne a écrit:C'est surtout que ce qu'il y a de sous-jacent, ou même d'explicite d'ailleurs, c'est qu'on considère a p^riori la personne malade comme un fraudeur potentiel.

Oui, moi aussi, j'en ai ras le bol que l'on généralise à cause de quelques cas extrêmes.
Ils n'ont qu'à mettre en place des systèmes de contrôle efficaces (dans le public et dans le privé).


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par DH le Mer 23 Nov 2011 - 14:07

et alors? Pourquoi doit-on SYSTEMATIQUEMENT payer parce qu'il y a des fraudeurs? et alors? c'est meiux que ce qu'ils proposent

zut! quan on voit que beaucoup de nos politiques sont de fins truands et à une échelle bien plus conséquente en terme d'argent...

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par roxanne le Mer 23 Nov 2011 - 14:09

Bien sûr, mais là on flatte les mauvais sentiments, le fraudeur c'est toujours le voisin, le collègue.Relisons certains messages sur ce post, même entre collègues, on soupçonne(Lui, on l'a vu dans la rue, ça avait l'air d'aller bien)...les uns contre les autres..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Leclochard le Mer 23 Nov 2011 - 14:21

Dr Housette a écrit:et alors? Pourquoi doit-on SYSTEMATIQUEMENT payer parce qu'il y a des fraudeurs? et alors? c'est meiux que ce qu'ils proposent

zut! quan on voit que beaucoup de nos politiques sont de fins truands et à une échelle bien plus conséquente en terme d'argent...

Le vol, le triche et la délinquance ont un coût. Si tout le monde respectait le code de la route, tu n'aurais pas de policiers au bord des routes ou de radars; si personne ne fraudait le fisc, tu n'aurais plus d'inspecteurs; dans les supermarchés, le coût du vol est intégré aux produits...etc..
En l'occurence, je crois que ce n'est pas tant pour lutter contre la fraude (sinon autant passer à 3 jours de carence) que pour faire une petite économie qu'on prend cette mesure (d'où les 200 millions à trouver pour le 4ème jour dans le privé). Politiquement, ce n'est pas trop risqué pour l'UMP. Quand il faudra prochainement augmenter les impôts, ça le sera beaucoup plus.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Pierre_au_carré le Mer 23 Nov 2011 - 16:11

@roxanne a écrit:C'est surtout que ce qu'il y a de sous-jacent, ou même d'explicite d'ailleurs, c'est qu'on considère a p^riori la personne malade comme un fraudeur potentiel.

Ah. Pourtant depuis le temps que c'est le cas dans le privé, on ne parle pas tout le temps de "suspicion de fraude"...
C'est surtout des sousous dans la popoche...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Durruti le Mer 23 Nov 2011 - 17:04

Perso je suis pour le vol dans les supermarchés en raison de la faim.

Mais n'oubliez que NOUS sommes les responsables de la crise. Et que les vilains fraudeurs euh pardon...voleurs sont des méchants pas gentils, vilains. Il faut les mettre en prison.

En plus la France est un pays en voie de développement qui entre en récession. Nous allons devoir rendre l'école payante car nous ne pouvons plus supporter l'éducation de millions d'ignorants surtout ceux de nos faubourgs. Nous allons devoir aussi rendre la santé payante car trop de voleurs percent le trou de la sécu avec des marteaux piqueurs en faisant exprès de tomber malades tous les jours. Il y a des profs qui ne travaillent jamais, ils sont toujours malades. Et en plus il y a des gens qui attrapent des cancers. Ce n'est pas normal. C'est scandaleux. Et puis on va mettre une police privée parce que vraiment dans les quartiers populaires où l'insécurité existe on a baissé le nombre de policiers pour qu'ils soient plus efficaces (avant ils faisaient des foots avec les jeunes et c'était pas cool) et ça marche! L'insécurité disparaît en France!

Non il va falloir se serrer la ceinture on va baisser la part du travail dans la valeur ajoutée afin d'augmenter celle du capital, car du capital jaillit la lumière. Le capital c'est l'avenir.

On va supprimer les assedics aussi car il y a trop de fainéants en France, enfin des fainéants voleurs, qui volent le peu de richesses que la France crée. Et le pire ce sont ceux qui touchent le RSA. Heureusement on a réussi à les faire travailler 7h par semaine. Ouf!!! Il faut que tout le monde travaille, le mieux serait d'abolir l'âge légal de départ à la retraite, pour laisser la LIBERTE à chacun de partir quand il le veut. Le plus tard étant le mieux car plus on travaille plus on gagne plus on profite ensuite, car on arrive en pleine forme à la retraite.

On va devoir passer au 40h voir 48h mais doucement car ces fainéants de français responsables de la récession et du déclassement de la France se sont habitués au fléau que sont les 35h. Nous voulons travailler plus pour gagner plus et pour vivre plus. Plus est la pierre angulaire de notre politique. Car plus +plus = plus, c'est mathématique, c'est beau, c'est bon, c'est français! Car travailler plus c'est vivre plus et vivre mieux car le travail c'est la santé. Et le travail à haute dose c'est l'assurance d'une santé de fer ne nécessitant aucune sécurité sociale.

Bref insurgeons nous tels des esturgeons contre le vol, la fraude, la fainéantise de centaines de millions de français coupables de notre entrée en récession.

Vive la France vive la République des honnêtes gens

Very Happy Very Happy Very Happy


_________________
"Le péché de pratiquement tous les gens de gauche à partir de 1933 est d'avoir voulu être antifasciste sans être antitotalitaire"

Georges Orwell

Durruti
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Albator le Mer 23 Nov 2011 - 17:22

Lorica a écrit:moi je suis pour que les pouvoirs publics récupèrent les cotisations sociales non payées par le patronat, et pour la suppression des jours de carence, des franchises et de tout ce qui est censé "responsabiliser" les malades.

+1 C'est sur que si l'on commençait par là

Albator
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Jacq le Mer 23 Nov 2011 - 17:23

@Chocolat a écrit:
@roxanne a écrit:Ce qu'il y a , c'est que le résumé populaire qui reste c'est : un jour contre quatre, maintenant trois, et les fonctionnaires râlent.
Il n'y a qu"à écouter les radios où l'auditeur parle (genre rmc)...
C'est une manoeuvre politique, et ça marche, Sarko remonte..

Je soupçonne d'ailleurs nos têtes pensantes d'avoir sorti cette quatrième journée de carence du chapeau en guise de prétexte, afin de pouvoir en instaurer une dans la fonction publique sans que personne ne réagisse de manière négative ! Rolling Eyes

La version que j'ai entendue d'un membre du gvt (je ne sais plus lequel) était :
- on a mis un jour de carence au public pour pouvoir ensuite en mettre un quatrième au privé (les mesures ont d'ailleurs été présentées dans cet ordre là). Après, reste à savoir si nous croyions les gens de ce gvt.

Mais comme cela grogne, et que cela n'est pas populaire avant les élections et bien on supprime pour le privé.
Mais pourquoi "supprimer ce jour ajouté" pour les fonctionnaires, puisque par contre c'est rentable électoralement de taper sur les fonctionnaires, en associant en plus l"idée de fraude.

Nous nous pouvons gronder (?), tout le monde s'en fiche car :
- nous sommes des privilégiés
- et nous sommes les rois des fraudeurs puisque, tout le monde le sait, le pourcentage des absences dans le public est BIEN supérieur à celui du privé (c'est obligatoirement vrai, puisque le gouvernement ne cesse de le marteler) !

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Marcorèle le Jeu 24 Nov 2011 - 23:28

@Jacq a écrit:

Excellent lien.
Hélas très peu repris par les médias les plus influents et surtout par les partis politiques prétendus de gauche.

Marcorèle
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 18 sur 18 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum