Saut de classe: risques et bienfaits

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Saut de classe: risques et bienfaits

Message par CHOUCROUTE le Ven 20 Jan 2012 - 19:11

Bonsoir,

je reviens vers vous pour avoir des avis sur le saut de classe en milieu d'année.
Quelles sont les "choses" à prendre en compte pour avoir un minimum de garanties pour que le saut de classe en primaire soit bénéfique?
Comment ne pas se tromper?

Je me doute que chaque cas est différent, qu'il faut voir en fonction de l'enfant, sa maturité, les tests effectués ... Mais j'ai besoin de vos avis ... car, si l'école accepte un saut de classe fin janvier, je ne veux pas prendre la mauvaise décision et mettre mon enfant en difficultés (arrivera-t-elle à rattrapper les cours manquants et les connaissances ... ?).

Après tout, le saut de classe ... est-ce une chance pour un enfant de "Haute potentialité intellectuelle"?

Bon ... nutella

CHOUCROUTE
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Jane le Ven 20 Jan 2012 - 19:17

Le premier saut de classe de fiston (CE2) s'est fait à la rentrée (il avait été programmé: il a fini son CE1) et s'est formidablement bien passé.
Il a sauté sa 5° au moment des vacances de la Toussaint: il a été frappé toute l'année.
humhum

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par MelanieSLB le Ven 20 Jan 2012 - 19:31

Je suis passée du CP au CE1 aux vacances de Pâques, ça s'était bien passé au niveau social, ma maman m'avait appris tout ce que j'avais besoin de savoir en grammaire française pendant les vacances, sur conseil de l'institutrice de CE1, mais ça a été dur au niveau moteur: j'écrivais bien mais TRÈS lentement, donc mes institutrices de CE1 et de CE2, et même encore de CM1, me reprochaient d'être trop lente.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Tinsel le Ven 20 Jan 2012 - 19:33

@Jane a écrit:Le premier saut de classe de fiston (CE2) s'est fait à la rentrée (il avait été programmé: il a fini son CE1) et s'est formidablement bien passé.
Il a sauté sa 5° au moment des vacances de la Toussaint: il a été frappé toute l'année.
humhum
Oula! Charmant! Mais il avait 2 ans de moins que ses camarades aussi.

Moi j'ai une petite CP qui est passée en CE1 aux vacances de Noël, ça va super bien. Pendant une période elle allait en CE1 pour la lecture, et la période suivante elle y est restée toute la journée. Ça n'a choqué personne, c'était logique pour tout le monde vu qu'elle savait lire.
Au niveau de travail en retard, elle sautait la classe car justement elle était en avance. elle avait compris la multiplication, la lecture etc... Donc elle n'avait pas vraiment de retard par rapport aux CE1. Et surtout elle comprend tout ce qu'on lui dit dès la première fois, donc elle a pris le train immédiatement.
Par contre officiellement elle est toujours en CP, on officialisera en fin d'année. On lui a présenté en lui disant que là elle est mieux en CE1, et l'année prochaine on verra si elle fait son CE1 normal, ou si elle va en CE2.

_________________
Koala + bassine

Tinsel
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par neomath le Ven 20 Jan 2012 - 19:34

@CHOUCROUTE a écrit:si l'école accepte un saut de classe
J'en conclus que l'idée viens de toi ?

L'instit de CE1 d'une de mes filles parlait de lui faire sauter une classe. J'ai clairement répondu que je n'étais pas intéressé, elle n'a pas insisté.

Mes motifs ?

1) L'école n'est pas seulement un lieu d'apprentissage mais aussi un lieu de socialisation. Les enfants qui ont trop d'avance par rapport à leur classe n'ont aucune vie sociale. Et sont malheureux comme les pierres.

2) Pour les enfants brillants l'école est de toute façon d'un ennui profond. Le programme et les méthodes de la classe au-dessus ne sont en rien fondamentalement différents de ceux de sa classe actuelle. Alors à quoi bon.

Le résultat, bien des années après ?
Je me félicite tous les jours de la décision que j'ai prise à l'époque. Ma fille a eu une enfance heureuse avec toute une bande de copains-copines qu'elle a suivi du CP jusqu'au lycée. Et fait de très bonnes études sans trop se fouler. Que demande le peuple ?

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Nita le Ven 20 Jan 2012 - 19:34

J'ai sauté une classe en mon jeune temps, et je l'ai payé jusqu'en fac. Pas scolairement (mes rares résultats affligeants étant dus à la douceur de mon caractère et à un entêtement peu commun - chance, ma progéniture m'a épargné ça), mais affectivement. Très seule, et désespérement en demande auprès de mes camarades.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Clarinette le Ven 20 Jan 2012 - 19:41

J'étais très opposée au saut de classe (de GS au CE1) pour ma fille de 5 ans, mais quand j'ai réalisé qu'elle possédait toutes les compétences requises, qu'elle lisait comme un livre, maîtrisait la numération jusqu'aux milliers, était structurée dans le temps, écrivait vite et bien, et qu'elle risquait vraiment de s'ennuyer mortellement au CP, j'ai finalement accepté.

Bien m'en a pris, parce qu'elle s'y est tellement bien adaptée que sa maîtresse a proposé un passage anticipé vers le CE2 à la fin du premier trimestre. Là, j'ai dit non. Le saut du CP lui a permis de souffler un peu, de se sentir moins extra-terrestre, mais il faut faire attention, surtout pour plus tard, à l'adolescence, parce que précocité intellectuelle ne signifie pas forcément, loin s'en faut, maturité affective.

En résumé, un saut de classe n'est à envisager que lorsqu'il s'impose comme une évidence, sans que l'on ait poussé à la roue, et quand il permet à un enfant de se sentir moins mal dans sa peau.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Tinsel le Ven 20 Jan 2012 - 19:55

@Clarinette a écrit:En résumé, un saut de classe n'est à envisager que lorsqu'il s'impose comme une évidence, sans que l'on ait poussé à la roue, et quand il permet à un enfant de se sentir moins mal dans sa peau.
yesyes

Tinsel
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par doublecasquette le Ven 20 Jan 2012 - 20:02

Quand cela est possible, il vaut mieux faire sauter la classe à la rentrée, mais si les instits sont d'accord, cela peut aussi se faire en cours d'année.
Ça a l'air de se faire de plus en plus en novembre ou même en janvier, c'est donc que cela doit fonctionner.

Ce que je favoriserais plutôt, ce serait le "deux années en une", c'est-à-dire que l'enfant avance à son rythme en grammaire-conjugaison-orthographe-vocabulaire et en mathématiques, dans les manuels du CE1 qu'il finit et qu'il entame, ensuite ou parallèlement, les manuels de CE2 tout en restant avec la même maîtresse et les mêmes camarades de classe et, comme pour l'élève de Tinsel, on ne dit rien et on n'officialise qu'en juin, quand l'essai est transformé !

Une petite phrase d'une vieille collègue à l'époque où j'étais débutante, que j'ai toujours vérifiée ensuite : "On donne une année d'avance à un enfant seulement quand on est sûr qu'il sera dans le groupe de tête dans sa nouvelle classe."
Dans ces cas-là, il est faux que l'enfant souffre de son année d'avance. En tout cas, je ne l'ai jamais constaté.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Nita le Ven 20 Jan 2012 - 20:12

@Tinsel a écrit:
@Clarinette a écrit:En résumé, un saut de classe n'est à envisager que lorsqu'il s'impose comme une évidence, sans que l'on ait poussé à la roue, et quand il permet à un enfant de se sentir moins mal dans sa peau.
yesyes

+1 (parce que, réflexion faite, mon message était ptêt' un poil décourageant) !

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Sapotille le Ven 20 Jan 2012 - 20:39



Rien de bien intéressant là dedans ...

J'édite.


Dernière édition par Sapotille le Ven 20 Jan 2012 - 21:27, édité 1 fois

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par CHOUCROUTE le Ven 20 Jan 2012 - 21:11

[quote="neomath"]
@CHOUCROUTE a écrit:si l'école accepte un saut de classe
J'en conclus que l'idée viens de toi ?

quote]

Non, le "problème" a été soulevé par la psy clinicienne qui a testé ma fille ... et moi, je m'interroge.

CHOUCROUTE
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Tinsel le Ven 20 Jan 2012 - 21:13

Oui mais l'idée ne vient pas des instits, ce qui est toujours un peu étonnant.

_________________
Koala + bassine

Tinsel
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par CHOUCROUTE le Ven 20 Jan 2012 - 21:16

Tout à fait.
Ma fille est très mature, et recherche tjs la compagnie de plus grands et non de "ses pairs"; elle estrès sociable, loquace, pleinre d'énergie ... bref, ce n'est pas une enfant renfermée, repliée sur elle-même ...

CHOUCROUTE
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Dhaiphi le Ven 20 Jan 2012 - 21:58

@doublecasquette a écrit:Ce que je favoriserais plutôt, ce serait le "deux années en une", c'est-à-dire que l'enfant avance à son rythme en grammaire-conjugaison-orthographe-vocabulaire et en mathématiques, dans les manuels du CE1 qu'il finit et qu'il entame, ensuite ou parallèlement, les manuels de CE2 tout en restant avec la même maîtresse et les mêmes camarades de classe et, comme pour l'élève de Tinsel, on ne dit rien et on n'officialise qu'en juin, quand l'essai est transformé !
Valable pour les cours doubles.
@Tinsel a écrit:Oui mais l'idée ne vient pas des instits, ce qui est toujours un peu étonnant.
Déjà qu'on est mal payé et mal considéré, si en plus il faut qu'on ait des idées ! Rolling Eyes Razz Laughing

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Sauter une classe

Message par bang le Jeu 26 Jan 2012 - 10:53

Bonjour,
J'ai fait toute ma scolarite avec 2 ans d avance de meme que ma soeur, et je n en ai pas vraiment souffert, mais etant actuellement a l etranger j ai du mal a voir que ca puisse etre la seule reponse possible a apporter a un enfant "en avance" (de meme que le redoublement qui est une pratique exclusivement francaise ou presque). Ma fille a 4 ans et demi et lit tres couramment (en anglais). Elle est de plus trilingue et connait toutes les lettres de l alphabet thai. Mais ce n est pas exceptionnel dans l ecole ou elle se trouve d une part ou les parents et les enseignants poussent beaucoup. Personne ne saute de classe ici. Ils trouvent beaucoup d autres moyens de differencier et de stimuler ou de soutenir les enfants qui en ont besoin. Quand je vois que ma fille lit beaucoup mieux que la plupart des enfants francais en CP ou meme CE1 il est assez evident qu on m aurait propose un passage anticipe si elle etait scolarisee en France. Eh bien je suis ravie que la question ne se pose pas. Les Grade 1 ici commencent 1 heure plus tot, c est deja en soi redhibitoire car ma pitchoune a du mal a se reveiller le matin. De plus, l enseignement est differenciee (la lecture se fait suivant un Leveled reading program) et comme elle sait tres bien lire, elle passe plus de temps a ecrire ou a etendre son vocabulaire. Si l enseignant est bon, il n y a pas vraiment besoin de sauter ou de redoubler de classe. Bon evidemment, ils ne sont que 12 par classe, le prof principal ne fait que maths/anglais, le reste des matieres (thai, art, natation, yoga, sport, informatique, musique, ballet, piano) est assure par des profs specialistes donc les conditions ne sont pas comparables...

bang
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Tinsel le Jeu 26 Jan 2012 - 17:51

bangcoquine ça laisse reveur.
Mais concrètement jusqu'où peuvent ils aller en ayant un parcours très différencié en anglais et maths? Par exemple s'il y a un examen (genre brevet, bac), ils ne le passent pas tous en même temps?
C'est formidable ce que tu décris mais pour les enfants en avance comment on fait quand on a atteint la fin du programme?

_________________
Koala + bassine

Tinsel
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par caribouc le Jeu 26 Jan 2012 - 20:36

Ma puce a eu la chance de faire 2 années en une grâce à un cours double : MS jusqu'en octobre, puis elle a suivi la GS "non officiellement" jusqu'en janvier où le saut de classe s'est imposé. La maîtresse avait peur d'un essouflement, d'où la période de "test" chez les GS. Mais c'est elle qui menait la classe en phono et en maths et elle se sentait super bien avec ses copains plus grands. Elle a vécu ça comme quelque chose de super naturel cheers
3 ans plus tard, elle continue d'être à sa place avec les plus grands, fait un super CE2 : c'était le bon choix.

Je pense que malheureusement, on ne sait si c'est un "bon" choix que plus tard.

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par freche le Jeu 26 Jan 2012 - 21:05

@Tinsel a écrit:Oui mais l'idée ne vient pas des instits, ce qui est toujours un peu étonnant.

oui, enfin, mon fiston parlait très bien à 2 ans, lisait en MS et cette année là, son instit disait que son langage était limité. L'instit ne s'était rendu compte de rien. Il a sauté la GS après avis de la psy sco et est en tête de classe 10 ans plus tard, avec de nombreux amis et une vie sociale très développée.

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

parcours differencie

Message par bang le Ven 27 Jan 2012 - 0:54

@Tinsel a écrit:bangcoquine ça laisse reveur.
Mais concrètement jusqu'où peuvent ils aller en ayant un parcours très différencié en anglais et maths? Par exemple s'il y a un examen (genre brevet, bac), ils ne le passent pas tous en même temps?
C'est formidable ce que tu décris mais pour les enfants en avance comment on fait quand on a atteint la fin du programme?

Bonjour,
je ne sais pas trop car ma fille n'est qu en maternelle.
Je sais simplement qu ils profitent du cours d'informatique pour tester les enfants des le primaire en anglais et en maths avec les programmes DORA et ALEKS et reperent les difficultes et les enfants en avance tres vite.
Il y a une ado de 14 ans qui est en 3e mais qui a le niveau universitaire en maths et en sciences. Ils lui ont donne des bourses pour participer a des programmes pour enfants precoces l ete aux USA.
Je ne sais pas tout du systeme ici sauf que oui, on peut passer les examens quand on veut/peut.
Si on souhaite entrer dans une universite americaine,on passe le SAT et on s y inscrit normalement en terminale mais avant c est tout a fait possible. Si on veut rester dans le systeme thai, on peut passer des sortes d "UV" pour le bac thailandais quand on veut et donc oui, finir avant.
Attention, je decris des conditions d ecoles internationales bien particulieres (max 18 par classe toute la scolarite). Dans les ecoles publiques thailandaises, ils peuvent etre 50-60 par classe (et pourtant le silence regne....).

bang
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Lecture en MS

Message par bang le Ven 27 Jan 2012 - 5:07

@freche a écrit:
@Tinsel a écrit:Oui mais l'idée ne vient pas des instits, ce qui est toujours un peu étonnant.

oui, enfin, mon fiston parlait très bien à 2 ans, lisait en MS et cette année là, son instit disait que son langage était limité. L'instit ne s'était rendu compte de rien. Il a sauté la GS après avis de la psy sco et est en tête de classe 10 ans plus tard, avec de nombreux amis et une vie sociale très développée.

Certains enfants n'ont pas forcement envie de faire du show-off, de montrer ce qu'ils connaissent. Ma fille lit certainement beaucoup mieux que les autres (elle lit facilement 15 pages assez denses et avec du vocabulaire non repetitif en 15 minutes pour vous donner une idee), mais son prof ne s'en est apercu que la semaine derniere, quand ils ont officiellement commence le "Leveled Reading Program" pour savoir d'ou l'enfant partait et pour pouvoir differentier. J'ai eu un mot dans le cahier de liaison comme quoi son niveau de lecture etait "awesome" et qu il allait se debrouiller pour la "challenger" autrement. Ce qui me suffit. J'admire enormement ces profs qui doivent composer avec des primo-arrivants japonais ou coreens dont les parents parlent souvent tres mal l'anglais et donc les niveaux sont forcement tres disparates, ils sont obliges de differentier mais avec des enfants du type de ma fille, reservee par nature, les capacites n'apparaissent pas forcement du premier coup. En gros l ecole de ma fille a des caracteristiques de ZEP en France par le cote multilingue et multiculturel, sauf que le milieu des enfants est tres favorise, et les parents extremement impliques, ce qui fait que les enfants rattrapent tres vite leur "retard" du depart.

bang
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Asie

Message par bang le Ven 27 Jan 2012 - 7:21

Bonjour,

je voudrais insister sur le fait que le contexte asiatique est extremement different du contexte occidental.

1) les enfants apprennent tout plus tot. C'est possible parce qu ils sont murs beaucoup plus tot. Je n ai jamais vu d enfant ici avec une tetine ou un doudou meme en "Nursery". Ils sont aussi propres plus tot. En fait j'ai l'impression qu ils n ont pas eu l equivalent d une Francoise Dolto et de theories occidentales respectant le rythme individuel de l enfant etc.

2) L'ecole est tres serieuse. Quelques exemples: le bulletin de ma fille fait 5 pages, il y a des notes tres precises et des tampons officiels partout. On m'a forcee a lui faire prendre une langue asiatique car son niveau d anglais etait largement suffisant (on m a appelee pour m empresser de choisir entre le japonais, le mandarin, le thai, l hindi ou le coreen). Comme certains parents ont demande plus, il y a maintenant aussi des cours de mandarin propose le samedi matin (8.30-12.00 des 3 ans !!!).

3) Comme au Japon ou en Coree, il y a des myriades d'academies, d'ecole apres l ecole. Gymboree et Kumon pour ne citer que les plus connues.
Les rues fourmillent de panneaux publicitaires sur le kids brains development etc. On peut penser ce qu on veut de tout ce systeme, mais tout n est pas a jeter. Kumon est fantastique par exemple. Ils ont developpe des dizaines de milliers de worksheets en maths, anglais et japonais du niveau de Nursery jusqu au niveau universitaire de telle maniere que l enfant ne puisse jamais se tromper. L enfant commence a son niveau et passe a la worksheet suivante des que la worksheet actuelle est 100% correcte avec un temps de reponse tres rapide. Les enfants travaillent donc individuellement dans les centres Kumon apres l ecole, les adultes ne sont la que pour mesurer les temps de reponse, expliquer les erreurs, et donner les worksheets suivante

Quand je suis arrivee ici avec ma fille sortant d une creche francaise et ne parlant ni anglais ni thai et n ayant jamais tenu un crayon de sa vie, jamais vu aucune lettre de l alphabet, le choc a ete tres tres rude.

Premier jour d ecole, premiere ligne de A, ma fille a fait un embryon de A, appreciation de la maitresse: "Incomplete".

J avoue avoir eu "peur". Finalement 1 an et demi plus tard j ai une fille super bien dans ses pompes, trilingue, qui sait parfaitement lire, qui a plein d amis du monde entier, qui adore tous ses profs ... seule difference, elle a toujours ses doudous!!!


bang
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par mdd le Lun 27 Jan 2014 - 20:52

Bonsoir,
Je suis confrontée à cette proposition de la part de la maitresse de mon fils. Il est en CE2-CM1 (double niveau) dans le niveau CE2 et la maitresse dit qu'il serait mieux niveau CM1 .
Elle a me semble-t-il de bons arguments(il est presque toujours en concurrence avec les CM1 et pas les CE2, il termine toujours très très vite, il lit beaucoup, etc.... Elle a peur qu'il s'ennuie), mais je ne veux pas faire une erreur.
Mon fils a envie de le faire. Je lui ai fait faire une liste des pour/contre le fait de passer en CM1, et rien de grave n’apparaît dans sa liste contre.

Avez-vous des conseils de choses à vérifier avant d'accepter ou de refuser ?

Merci

mdd
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par CHOUCROUTE le Mar 28 Jan 2014 - 7:46

Finalement, ma fille n'a sauté de classe. Et cette école aime bien faire sauter des classes un peu comme ça mais pas vraiment lorsque c'est vraiment justifié ... bref ...
Ma fille ne souhaitait pas sauter de classe; elle préférait rester avec ses 2 copines.
Et moi ... j'avoue que je préfère qu'elle soit bien dans ses baskets et dans la tête de classe que stressée par les résultats et moyenne dans la classe du niveau supérieur. J'ai le 2 cas de préscolaires dans ma classe.
Vois surtout avec le caractère de ton fils!

CHOUCROUTE
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par mdd le Mar 28 Jan 2014 - 8:41

Merci Choucroute. Je suis bien 'accord avec ton raisonnement. Mais mon fils n'a pas l'air stressé, et il est très motivé. Dans la colonne des "pour passer en CM1" il a mis : "je veux avancer".

Bref je suis un peu dans la position où je ne vois pas de bonne raison de refuser, mais ça me stresse pour le futur...

mdd
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum