L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Collier de Barbe le Mar 10 Avr 2012 - 17:46

Cripure a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:
@Schéhérazade a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:Oui l'idée sotte de demander aux élèves ce qu'ils pensent du cours...
C'est le premier pas vers le gouffre

Heu...vous avez honnêtement lu ce qui précède, et la distinction que nous faisons entre une évaluation institutionnelle par les élèves, refusée, et une demande informelle d'avis, envisagée et pratiquée par plusieurs?
"Car nous voulons la nuance encore"...
Qu'est-ce que cette manière de caricaturer pour discréditer ceux qui sont en désaccord avec vous?

Oh non vous faites ça très bien par vous mêmes!
Ce fil transpire la peur (le péril néolibéral nous guette) et le mépris (des élèves)
Donc vos T STG, leur avis sur vos cours vous intéresse vraiment ? Vous accepteriez d'être évalué par des gamins avec lesquels vous avez failli vous battre physiquement ? Il y a quelque chose que je ne comprends pas. Moi, je vais demander à mes élèves, en fin d'année, de façon informelle, par écrit anonyme, de me dire sur quoi ils ont peiné plus que de raison, ce qu'ils ont aimé, ce qu'ils pensent que je peux tenter de changer pour leurs cadets. Leur regard ne me gêne pas. Mais qu'ils m'évaluent ? Sur quoi ?

Si ça devenait la règle je m'y plierai.
Pour l'heure, on en est pour la moitié d'entre eux a la haine pure et simple donc la consultation n'est plus vraiment nécessaire: je pense que ce sont des dégénérés et eux pensent que je suis un boloss ou un vice ou un bâtard...
Mais pour le reste de la classe leur avis m'intéresse puisque c'est à eux que je m'adresse.

Entre l'avis de mon andouille de proviseur et celui de élèves, je n'hésite pas longtemps...

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par sharon le Mar 10 Avr 2012 - 18:02

Pour , mais ça dépend quels élèves ...

_________________
'' Qui donne ne doit jamais s'en souvenir ; qui reçoit ne doit jamais oublier ''

sharon
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Aurore le Mar 10 Avr 2012 - 18:09

@Collier de Barbe a écrit:
@Aurore a écrit:
@Babayaga a écrit:Lene : mes deux nièces sont scolarisées aux USA, c'est une catastrophe (enfin, elles sont dans des écoles privées, la catastrophe est surtout dans le public). Ceci-dit leur école n'échappe pas à la tendance des évaluations systématiques sous forme de QCM. On apprend peu et on est évalué en permanence dessus?

Provence : je pense que sous prétexte d'être allé soi-même à l'école, tout le monde se croit permis de juger le travail d'un enseignant, car il pense le connaître, parfois en toute bonne foi (et parfois non).

La catastrophe est aussi dans le privé, y compris le privé le plus élitiste à 25 000 dollars l'année. C'est juste la fréquentation des établissements qui n'est pas la même.

Les QCM, les "projets" les plus fumeux et la religion des TICE y règnent sans partage.

Vous avez oublié les enfants en surpoids, le ghetto et les armes à feu
Et aussi les chapeaux de cow-boys

Manquez-vous à ce point d'arguments ?

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par roxanne le Mar 10 Avr 2012 - 18:21

Cripure a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:il y a des insupportables qui vont essayer de mettre le bazar même si le prof est aussi brillant que Cripure quand il parle de lui.
Ben oui. Sauf que Cripure, en 24 ans de métier, n'a pas demandé le silence une seule fois. C'est ainsi. Et d'ailleurs, ça l'effraie chaque 2 septembre à 7h59. Mais il est rassuré chaque 2 septembre à 8h02. C'est ainsi. Doit-il mourir ?
De toute façon, ça pose les imites de cette "idée" : qui met le bazar en cours ? les élèves qui va "évaluer" les profs ? les élèves , les mêmes..qui vont donc mal évaluer un prof en raison de leur mauvais comportement à eux ... heu
Spoiler:
sinon, Cripure, c'est quoi le secret ?

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Collier de Barbe le Mar 10 Avr 2012 - 18:29

Cripure a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:il y a des insupportables qui vont essayer de mettre le bazar même si le prof est aussi brillant que Cripure quand il parle de lui.
Ben oui. Sauf que Cripure, en 24 ans de métier, n'a pas demandé le silence une seule fois. C'est ainsi. Et d'ailleurs, ça l'effraie chaque 2 septembre à 7h59. Mais il est rassuré chaque 2 septembre à 8h02. C'est ainsi. Doit-il mourir ?

La consultation en fin d'année, c'est ça?

Smile
Fichiers joints
reception_roi_de_perse.jpg Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(13 Ko) Téléchargé 25 fois

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par lilith888 le Mar 10 Avr 2012 - 18:32

Bon, sinon, pour répondre à la question de base, hein, quand même...

J'ai utilisé pendant quelques années les fameux "sondages" de fin d'année auprès de mes classes en collège. Points positifs ? Il est vrai que, avec une des mes classes avec laquelle ça ne se passait pas bien, le "sondage" a permis d'amorcer la discussion, de désamorcer les problèmes et de passer un troisième trimestre beaucoup plus apaisé que les précédents. J'ai compris certaines de mes erreurs de débutantes (pas assez autoritaire) et eux ont pris conscience de leurs propres errements de comportement.

Autre point positif : certains retours sur des éléments de ma pédagogie que je sentais moi-même bancals (comme trop de questions par texte par exemple ou des activités pas assez variées), là également ça m'a permis de m'améliorer avec le temps.

Point négatif : il faut faire le tri entre les critiques constructives et le néant... la majorité des élèves s'en fichent du questionnaire et se contentent de monosyllabes tirées du nez aux forceps.

Bilan ? J'ai arrêté depuis deux ans. Au début de ma carrière, ça m'a permis, je pense, de faire un retour sur ma pratique. Maintenant que je me sens plus aguerrie, plus à l'aise, j'estime que ce n'est plus nécessaire. Je réutiliserai peut être la méthode en cas de "crise" avec une classe, sinon, pas la peine.

Mais, DANS TOUS LES CAS, ces questionnaires sont propres à une situation donnée, à une classe donnée, à un professeur donné. Ils ne sont pas interchangeables, et surtout, cela doit venir d'une initiative personnelle du prof.

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par lilith888 le Mar 10 Avr 2012 - 18:34

Je précise : je bosse dans le privé avec des élèves qui ne posent aucun souci majeur de comportement. Pas d'insolence, très peu de bavardages, élèves sérieux, bon niveau général.

Je ne pense pas que l'expérience soit possible avec un public immature.

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par victor44 le Mar 10 Avr 2012 - 18:39

Dans tous les stages MAFPEN, il y a un questionnaire à remplir à la fin afin que le module soit éventuellement corrigé, maintenu, dévelloppé.
Donc cette logique existe déjà à l'EN non? Le stagiaire pourtant par définition n'est pas en situation d'évaluer le formateur.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par lilith888 le Mar 10 Avr 2012 - 18:41

Ben, personnellement, à chaque fois que je fais un stage, ça me gave prodigieusement ces feuilles à remplir, et moi aussi, je mets le strict minimum. Je ne pense pas que cela soit réellement utile

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Invité le Mar 10 Avr 2012 - 18:45

Pareil, ces feuilles à la fin de stage me gonflent, d'autant plus quand on sent durant la formation qu'on n'a pas le droit de dévier de la pensée unique ambiante sous peine de passer pour un paria.
Mais bon, encore une fois, des démarches individuelles comme celles de lilith ou presse-purée me paraissent intéressantes.
Mais pas question d'imposer cela à tous, c'est le moyen de faire d'une démarche personnelle une daube institutionnelle qui ne servira à personne, en plus d'être inique sur le principe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par User5899 le Mar 10 Avr 2012 - 19:18

@Collier de Barbe a écrit:
Cripure a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:
@Schéhérazade a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:Oui l'idée sotte de demander aux élèves ce qu'ils pensent du cours...
C'est le premier pas vers le gouffre

Heu...vous avez honnêtement lu ce qui précède, et la distinction que nous faisons entre une évaluation institutionnelle par les élèves, refusée, et une demande informelle d'avis, envisagée et pratiquée par plusieurs?
"Car nous voulons la nuance encore"...
Qu'est-ce que cette manière de caricaturer pour discréditer ceux qui sont en désaccord avec vous?

Oh non vous faites ça très bien par vous mêmes!
Ce fil transpire la peur (le péril néolibéral nous guette) et le mépris (des élèves)
Donc vos T STG, leur avis sur vos cours vous intéresse vraiment ? Vous accepteriez d'être évalué par des gamins avec lesquels vous avez failli vous battre physiquement ? Il y a quelque chose que je ne comprends pas. Moi, je vais demander à mes élèves, en fin d'année, de façon informelle, par écrit anonyme, de me dire sur quoi ils ont peiné plus que de raison, ce qu'ils ont aimé, ce qu'ils pensent que je peux tenter de changer pour leurs cadets. Leur regard ne me gêne pas. Mais qu'ils m'évaluent ? Sur quoi ?

Si ça devenait la règle je m'y plierais.
Pour l'heure, on en est pour la moitié d'entre eux a la haine pure et simple donc la consultation n'est plus vraiment nécessaire: je pense que ce sont des dégénérés et eux pensent que je suis un boloss ou un vice ou un bâtard...
Mais pour le reste de la classe leur avis m'intéresse puisque c'est à eux que je m'adresse.

Entre l'avis de mon andouille de proviseur et celui de élèves, je n'hésite pas longtemps...
Un avis est intéressant lorsqu'on a décidé qu'il l'est. Chacun de nous est assez grand pour savoir s'il décide ou pas de recueillir ces avis. Pour ma part, ça varie selon les classes. Mes T L, qui ne lisent pas les oeuvres, peu me chaut de savoir ce qu'ils pensent de mes cours, ils n'y comprennent rien parce qu'ils ne savent pas de quoi je cause. Ils ont tous de 1 à 7 de moyenne, la classe a une moyenne de 4, ils arrivent à 5 en philo, mais ils ont 14 en anglais : qu'ai-je besoin de leur avis ?

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par User5899 le Mar 10 Avr 2012 - 19:20

@victor44 a écrit:Dans tous les stages MAFPEN, il y a un questionnaire à remplir à la fin afin que le module soit éventuellement corrigé, maintenu, développé.
Donc cette logique existe déjà à l'EN non? Le stagiaire pourtant par définition n'est pas en situation d'évaluer le formateur.
Vous savez, des sottises à l'EN, on en a déjà vu...
J'ai été formateur IUFM pendant trois ans, les stagiaires ont rempli ces fameuses feuilles, mais en trois ans, je n'en ai jamais eu le moindre écho.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Loubdalou le Mar 10 Avr 2012 - 19:22

Mes 3° qui mettent les souk, n'apprennent rien, contestent tout, franchement ça ne me viendrait même pas à l'esprit de prendre en compte leur avis. Qu'ils respectent mon travail avant que je respecte leur avis.

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par User5899 le Mar 10 Avr 2012 - 19:22

@Collier de Barbe a écrit:
Cripure a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:
@Schéhérazade a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:Oui l'idée sotte de demander aux élèves ce qu'ils pensent du cours...
C'est le premier pas vers le gouffre

Heu...vous avez honnêtement lu ce qui précède, et la distinction que nous faisons entre une évaluation institutionnelle par les élèves, refusée, et une demande informelle d'avis, envisagée et pratiquée par plusieurs?
"Car nous voulons la nuance encore"...
Qu'est-ce que cette manière de caricaturer pour discréditer ceux qui sont en désaccord avec vous?

Oh non vous faites ça très bien par vous mêmes!
Ce fil transpire la peur (le péril néolibéral nous guette) et le mépris (des élèves)
Donc vos T STG, leur avis sur vos cours vous intéresse vraiment ? Vous accepteriez d'être évalué par des gamins avec lesquels vous avez failli vous battre physiquement ? Il y a quelque chose que je ne comprends pas. Moi, je vais demander à mes élèves, en fin d'année, de façon informelle, par écrit anonyme, de me dire sur quoi ils ont peiné plus que de raison, ce qu'ils ont aimé, ce qu'ils pensent que je peux tenter de changer pour leurs cadets. Leur regard ne me gêne pas. Mais qu'ils m'évaluent ? Sur quoi ?

Si ça devenait la règle je m'y plierai.
Pour l'heure, on en est pour la moitié d'entre eux a la haine pure et simple donc la consultation n'est plus vraiment nécessaire: je pense que ce sont des dégénérés et eux pensent que je suis un boloss ou un vice ou un bâtard...
Mais pour le reste de la classe leur avis m'intéresse puisque c'est à eux que je m'adresse.

Entre l'avis de mon andouille de proviseur et celui de élèves, je n'hésite pas longtemps...
Au fait, je ne l'ai pas dit explicitement, mais 1) merci pour votre franchise et 2) votre intérêt me semble tout à fait défendable et compréhensible. Vous savez, j'ai un peu plus de bouteille que vous, je crois que dans l'EN, moins un truc est institutionnel, mieux il fonctionne.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Condorcet le Mar 10 Avr 2012 - 19:27

Cripure a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:
Cripure a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:
@Schéhérazade a écrit:

Heu...vous avez honnêtement lu ce qui précède, et la distinction que nous faisons entre une évaluation institutionnelle par les élèves, refusée, et une demande informelle d'avis, envisagée et pratiquée par plusieurs?
"Car nous voulons la nuance encore"...
Qu'est-ce que cette manière de caricaturer pour discréditer ceux qui sont en désaccord avec vous?

Oh non vous faites ça très bien par vous mêmes!
Ce fil transpire la peur (le péril néolibéral nous guette) et le mépris (des élèves)
Donc vos T STG, leur avis sur vos cours vous intéresse vraiment ? Vous accepteriez d'être évalué par des gamins avec lesquels vous avez failli vous battre physiquement ? Il y a quelque chose que je ne comprends pas. Moi, je vais demander à mes élèves, en fin d'année, de façon informelle, par écrit anonyme, de me dire sur quoi ils ont peiné plus que de raison, ce qu'ils ont aimé, ce qu'ils pensent que je peux tenter de changer pour leurs cadets. Leur regard ne me gêne pas. Mais qu'ils m'évaluent ? Sur quoi ?

Si ça devenait la règle je m'y plierai.
Pour l'heure, on en est pour la moitié d'entre eux a la haine pure et simple donc la consultation n'est plus vraiment nécessaire: je pense que ce sont des dégénérés et eux pensent que je suis un boloss ou un vice ou un bâtard...
Mais pour le reste de la classe leur avis m'intéresse puisque c'est à eux que je m'adresse.

Entre l'avis de mon andouille de proviseur et celui de élèves, je n'hésite pas longtemps...
Au fait, je ne l'ai pas dit explicitement, mais 1) merci pour votre franchise et 2) votre intérêt me semble tout à fait défendable et compréhensible. Vous savez, j'ai un peu plus de bouteille que vous, je crois que dans l'EN, moins un truc est institutionnel, mieux il fonctionne.

Je le crois aussi.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Ruthven le Mar 10 Avr 2012 - 20:05

Cripure a écrit:
J'ai été formateur IUFM pendant trois ans, les stagiaires ont rempli ces fameuses feuilles, mais en trois ans, je n'en ai jamais eu le moindre écho.

La vie secrète et la face obscure de Cripure ... lol! vache

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Ronin le Mar 10 Avr 2012 - 20:12

Ah Ah démasqué, à la question !!! lol! lol! lol!

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Collier de Barbe le Mar 10 Avr 2012 - 20:18

Merci Cripure de ces remarques aimables. Ça sent les chutes de neige demain.

Quand je dis l'avis j'entendais le scénario catastrophe dans lequel c'est bien le proviseur qui nous évaluerait.

Sinon, même avec des fumistes (et les Tle L c'est souvent comme ça malheureusement) leur avis peut être intéressant pour ensuite remettre les choses au point. Quand je lis sous la plume de certaines élèves qui pourtant envisagent des études longues, que mon cours est trop long ou que j'emploie des mots trop compliqués, ça appelle une mise au point...

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par lene75 le Mar 10 Avr 2012 - 20:40

@Collier de Barbe a écrit:Quand je lis sous la plume de certaines élèves qui pourtant envisagent des études longues, que mon cours est trop long ou que j'emploie des mots trop compliqués, ça appelle une mise au point...

Tu veux dire qu'il faut que tu fasses des cours plus courts avec des mots plus simples ? Non parce que le but d'une évaluation des profs par les élèves, c'est que LE PROF modifie son comportement, pas les élèves...

Sinon franchement, je crois que tout le monde prend la température de ses élèves à un moment ou à un autre, pas besoin de questionnaire pour savoir quand ils ont du mal à prendre des notes, quand un cours leur paraît plus difficile qu'un autre (de toute manière, ils le disent spontanément, même pas la peine de poser la question). En revanche, les échos que j'ai eus autour de moi des questionnaires donnés aux élèves (y compris ma propre expérience) font souvent état de dérapages.

PS : les TL sont certes des fumistes, mais on ne peut pas leur enlever qu'ils posent rarement de réels problèmes de discipline (insolence, provocations, etc.) et ne sont pas les plus enclins au lynchage.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Mama le Mar 10 Avr 2012 - 21:15

Je suis contre, car nous savons tous que parfois on n'aime pas du tout la manière d'être / la méthode d'un prof, qu'on le trouve ennuyeux voire paralysant, trop strict, etc., pour se rendre compte qu'il nous a beaucoup enseigné / apporté, et ce dans le secondaire comme dans le supérieur, des mois voire des années plus tard.
(vécu dans mon collège cette année avec un remplaçant : on est passés en quelques mois d'élèves/parents se plaignant de lui en r-v toutes les semaines parce que ses cours étaient trop exigeants à des supplications pour qu'il reste)
(vécu encore dans ma fac avec un prof qui ne mâche pas ses mots -voire fait pleurer les étudiants- en début de prépa concours sur leur nullité de jeunes licenciés qui se croient spécialistes, mais qui donne un coup de fouet, une prise de conscience et une méthode en béton, avec des taux de réussite énormes aux épreuves qu'il prépare)
(vécu pour moi avec un prof de maths qui m'a fait royalement suer tout le collège, mais alors suer !, mais je me rends compte qu'après 11 ans sans maths, je connais toujours tous mes théorèmes, mes raisonnements, mes règles algébriques de (bon) collège par coeur ; et qui c'est qui épate les élèves en soutien maintenant ? Very Happy )
En revanche, j'adore l'idée de pratiquer un "feed-back" en fin d'année avec les classes correctes et de bonne foi, et depuis que je le fais (stage et T1), j'y ai toujours trouvé un grand respect, et matière à réflexion/idées, plus sûre de ce que je veux continuer à faire (ils confirment) et de ce que j'avais bien senti comme étant mauvais... En fin d'année ils ont quand même un peu de recul sur leurs progrès, et on se rend compte des séquences qui leur ont vraiment plu (c'est-à-dire celles qui n'ont pas sombré définitivement dans les limbes de leur conscience...)
Et puis les questions portent moins sur une évaluation de ma personne que sur les méthodes/supports qui leur paraissent efficaces / plaisants, et des suggestions d'organisation, de fonctionnement...

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Mama le Mar 10 Avr 2012 - 21:19

Et certains élèves timides (et souvent intéressants dans leurs réponses) osent écrire à la veille des vacances ce qu'ils n'ont jamais osé faire remarquer en classe / à l'oral. Le but n'est pas qu'ils critiquent systématiquement, mais fassent un bilan de ce qui est bien et de ce qui pourrait être mieux, et de l'impression qu'ils ont d'avoir appris des choses ou non.

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Mama le Mar 10 Avr 2012 - 21:22

Mais pour rejoindre Cripure effectivement ça marche parce que c'est informel, et je m'oppose à une évaluation institutionnalisée... Au moment même où le monde des psys lance l'alerte ultra-super-rouge sur l'errance des enfants rois, on se demande si nos hommes politiques et énarques lisent autre chose qu'Automagazine...

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Presse-purée le Mar 10 Avr 2012 - 21:29

mamamanette a écrit:
En revanche, j'adore l'idée de pratiquer un "feed-back" en fin d'année avec les classes correctes et de bonne foi, et depuis que je le fais (stage et T1), j'y ai toujours trouvé un grand respect, et matière à réflexion/idées, plus sûre de ce que je veux continuer à faire (ils confirment) et de ce que j'avais bien senti comme étant mauvais... En fin d'année ils ont quand même un peu de recul sur leurs progrès, et on se rend compte des séquences qui leur ont vraiment plu (c'est-à-dire celles qui n'ont pas sombré définitivement dans les limbes de leur conscience...)

Je n'aime pas le terme de "feed-back", mais c'est dans cet esprit que je pratique le truc, chaque année avec des 3èmes.

Par ailleurs, une remarque au passage: il y a un raccourci que j'ai vu dans un post que j'ai trouvé un peu tendu, celui qui rapproche le fait que les élèves peuvent donner des avis peu intéressants avec la montée du vote LP fifille chez les jeunes (qui connaissent mal leur histoire par ailleurs...). Si c'est bien comme cela que le raccourci a été envisagé, je trouve cela un poil tendu.

PP

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par User5899 le Mar 10 Avr 2012 - 21:31

@Ruthven a écrit:
Cripure a écrit:J'ai été formateur IUFM pendant trois ans, les stagiaires ont rempli ces fameuses feuilles, mais en trois ans, je n'en ai jamais eu le moindre écho.
La vie secrète et la face obscure de Cripure ... lol! vache
Tout à fait. Je sais de quoi je parle et pourquoi j'ai pris la fuite Very Happy

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par User5899 le Mar 10 Avr 2012 - 21:34

@Collier de Barbe a écrit:Merci Cripure de ces remarques aimables. Ça sent les chutes de neige demain.

Quand je dis l'avis j'entendais le scénario catastrophe dans lequel c'est bien le proviseur qui nous évaluerait.

Sinon, même avec des fumistes (et les Tle L c'est souvent comme ça malheureusement) leur avis peut être intéressant pour ensuite remettre les choses au point. Quand je lis sous la plume de certaines élèves qui pourtant envisagent des études longues, que mon cours est trop long ou que j'emploie des mots trop compliqués, ça appelle une mise au point...
Certes.

NB Pour les chutes de neige... Je crois être honnête la plupart du temps. Je me considérais naguère comme agressé en premier, mais je ne pense pas être rancunier, et de toutes façons, ici, ça n'aurait pas d'intérêt. Ce que vous défendez concernant vos élèves, je le pratique aussi souvent : pourquoi ne pas le dire ?

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par JPhMM le Mar 10 Avr 2012 - 21:50

Cripure a écrit:J'ai été formateur IUFM pendant trois ans
Mince, moi qui vous trouvais sympathique... lol!

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum