Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par Alexandre 06 le Mar 22 Jan 2013 - 12:50

Bonjour,

Petite question : d'après vous les "emplois d'avenir professeur" mis en place pour la prochaine rentrée par notre cher Ministre, peuvent-ils avoir des conséquences sur les heures postes de notre discipline ?

Je suis en poste fixe (9h) mais avec un complément de service et je me demande si mon poste fixe n'est pas menacé par l'arrivée de ces emplois d'avenir. Ca fait un peu égoïste :-), mais bon, c'est juste pour savoir à quoi m'attendre avant la DGH.

Merci

Alexandre 06
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par pop-corn le Mar 22 Jan 2013 - 13:42

@Alexandre 06 a écrit:Bonjour,

Petite question : d'après vous les "emplois d'avenir professeur" mis en place pour la prochaine rentrée par notre cher Ministre, peuvent-ils avoir des conséquences sur les heures postes de notre discipline ?

Je suis en poste fixe (9h) mais avec un complément de service et je me demande si mon poste fixe n'est pas menacé par l'arrivée de ces emplois d'avenir. Ca fait un peu égoïste :-), mais bon, c'est juste pour savoir à quoi m'attendre avant la DGH.

Merci

C'est quoi exactement ces "emplois d'avenir professeur"?

pop-corn
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par Employé oxymorique le Dim 27 Jan 2013 - 21:45

Je me permets de remonter cette discussion.
Les emplois d'avenir ne menacent absolument pas les postes de professeurs, dans la mesure où ils sont un tremplin pour pré-recruter des enseignants dès la L2.
Dans mon cas, je fais de l'"observation active" et je participe aux "activités pré-scolaires", je n'ai en aucun cas le droit d'être en situation d'enseignement, on ne me confie pas une classe.

_________________
Cymbale en chef au concert des immobiles.
« Il faudra résister à la dissolution programmée de l’enseignement, de la recherche scientifique, des classiques et des biens culturels. Car saboter la culture et l’instruction, c’est saboter le futur de l’humanité. Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de lire une phrase simple, mais pleine de sens, qui était inscrite sur un panneau signalétique dans une bibliothèque de manuscrits au milieu d’une oasis perdue du Sahara ; « La connaissance est une richesse qu’on peut donner sans s’appauvrir. » Seul le savoir peut perturber la logique dominante du profit en étant partagé sans appauvrir, et même, bien au contraire, en enrichissant à la fois celui qui le transmet et celui qui le reçoit.»
L’Utilité de l’Inutile. Manifeste, Nuccio Ordine, éditions des Belles-Lettres.

Employé oxymorique
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par alanne le Dim 27 Jan 2013 - 21:48

euh à part le statut c est quoi la différence avec un assistant pédagogique ?

_________________
Wait and see

alanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par C'est pas faux le Dim 27 Jan 2013 - 22:20

Voici ce que, pour ma part, je peux en dire.
J'ai été sollicité par mon inspection pour en accueillir un. Je n'étais pas très chaud, mais on me l'a demandé comme un service. Alors comme on m'a ait dit que c'était pour douze heures, si ça peut rendre service...
Sauf que je n'ai appris qu'une fois engagé que c'était douze heures... Par semaine.
Mais bon. L'EAP que je recevrai à partir de demain sera là, comme cela à été dit, avant tout pour observer le métier sous toutes ses facettes. Il pourra tout faire, mais jamais seul et en situation de responsabilité. C'est je crois la grande différence avec les AP.
Il s'agit d'étudiants boursiers de moins de 25 ans qui se destinent à passer le concours.
Ils viennent donc éventuellement concurrencer les AP, mais pas les profs.
Le risque que j'ai senti lors de la réunion à l'IA à leur sujet est qu'ils servent de bonne à tout faire aux titulaires peu scrupuleux qui ont toute latitude.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par alanne le Dim 27 Jan 2013 - 22:29

euh comme les avs ? Rolling Eyes non mais t'imagine dans le primaire ntre l'instit , l'avs le prof spécialisé ...et l'EAP

_________________
Wait and see

alanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par C'est pas faux le Dim 27 Jan 2013 - 22:34

Je suis dans le primaire. Quoiqu'en RAR, les profs spécialisés sont réservés au cycle 2 faute de moyens. Je n'ai pas d'avs, et compte-tenu de cette situation inédite, je laisserai mon "crédit" d'ap à mes petits camarades.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par Employé oxymorique le Dim 27 Jan 2013 - 22:35

@alanne a écrit:euh à part le statut c est quoi la différence avec un assistant pédagogique ?
Je crois qu'il n'y en a pas, c'est d'ailleurs ce qu'à fait remarquer la CPE du lycée quand elle m'a rencontré. Il me semble toutefois que l'EAP est davantage un pré-recrutement, voire un accompagnement de l'étudiant pendant ses études vers le concours.

_________________
Cymbale en chef au concert des immobiles.
« Il faudra résister à la dissolution programmée de l’enseignement, de la recherche scientifique, des classiques et des biens culturels. Car saboter la culture et l’instruction, c’est saboter le futur de l’humanité. Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de lire une phrase simple, mais pleine de sens, qui était inscrite sur un panneau signalétique dans une bibliothèque de manuscrits au milieu d’une oasis perdue du Sahara ; « La connaissance est une richesse qu’on peut donner sans s’appauvrir. » Seul le savoir peut perturber la logique dominante du profit en étant partagé sans appauvrir, et même, bien au contraire, en enrichissant à la fois celui qui le transmet et celui qui le reçoit.»
L’Utilité de l’Inutile. Manifeste, Nuccio Ordine, éditions des Belles-Lettres.

Employé oxymorique
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par C'est pas faux le Dim 27 Jan 2013 - 22:43

D'après ce qu'on m'a dit, accompagnement vers le concours, oui, pré recrutement, non : ça ne dispense nullement de passer le concours, mais c'est un atout certain pour l'oral.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par Employé oxymorique le Dim 27 Jan 2013 - 22:49

On s'engage à se présenter aux épreuves d'un concours d'enseignement. Après ce n'est pas une préparation à proprement parler, c'est juste qu'on est payé pendant 3 ans pour être sûrs de pouvoir étudier jusqu'au concours...

_________________
Cymbale en chef au concert des immobiles.
« Il faudra résister à la dissolution programmée de l’enseignement, de la recherche scientifique, des classiques et des biens culturels. Car saboter la culture et l’instruction, c’est saboter le futur de l’humanité. Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de lire une phrase simple, mais pleine de sens, qui était inscrite sur un panneau signalétique dans une bibliothèque de manuscrits au milieu d’une oasis perdue du Sahara ; « La connaissance est une richesse qu’on peut donner sans s’appauvrir. » Seul le savoir peut perturber la logique dominante du profit en étant partagé sans appauvrir, et même, bien au contraire, en enrichissant à la fois celui qui le transmet et celui qui le reçoit.»
L’Utilité de l’Inutile. Manifeste, Nuccio Ordine, éditions des Belles-Lettres.

Employé oxymorique
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par InviteeF le Dim 27 Jan 2013 - 22:59

Je me demande comment, en 3eme année d'EAP (donc l'année du concours) il va être possible de conjuguer
a. les 12h d'observation hebdomadaires
b. les cours du Master II MEF
c. la préparation et la présentation du C2I2E
d. pour les non-linguistes, la préparation et la présentation du CLES2
e. la rédaction du mémoire
f. la préparation pour le concours

Ceci dit, si l'on enlève les 12h d'observation, l'étudiant "lambda", selon les prévisions du gouvernement actuel, si admissible, devrait ajouter à cela 6h hebdomadaires de cours "en responsabilité" (plus la préparation et les corrections, cela revient au moins à 12h hebdo, on est bien d'accord, donc rebelote)

d'où mes questions: y-a-t-il une génération de surhommes née dans les années 90? (Tchernobyl ?)
Que consomment-ils là-haut dans les hautes sphères de l'Educ' Nat' ?
Et : En ont-ils en rab, car franchement, vus les effets provoqués, j'en veux !

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par BlackMail le Dim 27 Jan 2013 - 23:10

Voli vola: On est beaucoup d'étudiants à être obligés de travailler pour survivre de toute manière...
Et j'ai vu qu'ils proposaient les EAP pour les étudiants en L2 principalement, en L3 (mon cas) et en M1 mais pas en M2... On ne sait pas trop à quelle sauce nous allons être mangés.
Pour ce qui est de l'observation, il est normal que les étudiants de L2 soient plus passifs que ceux qui ont un niveau supérieur.

C'est d'ailleurs ce qui est expliqué ici (http://www.education.gouv.fr/cid61330/les-emplois-d-avenir-professeur.html), mais dans les faits, je ne sais pas ce que ça va donner....

Les missions d’appui éducatif qui vous seront confiées seront en lien direct avec votre projet professionnel et évolueront au fil du temps afin de se rapprocher progressivement des compétences exigées par le métier d’enseignant.

Vous êtes inscrit(e) en licence 2 :
observation active des différents niveaux d’enseignement, des différentes fonctions de l’école ou de l’établissement scolaire ;
accompagnement d’activités périéducatives complémentaires aux enseignements, notamment dans le domaine des sciences, des langues vivantes ou pour les activités culturelles, artistiques ou sportives.
Vous êtes inscrit(e) en licence 3 ou en master 1 :
pratique accompagnée intégrant une prise en charge progressive de séquences pédagogiques en présence et sous la responsabilité d’un enseignant ;
éventuellement, participation à l’évaluation d’activités (en master 1).
Quel que soit votre niveau d’études, vous participerez aux activités de soutien et d’aide ou d’accompagnement individualisés organisées dans l’école ou l’établissement scolaire.


Pour ma part, j'ai normalement été acceptée pour les EAP et j'attends que la principale du collège où je vais bosser me donne rendez-vous... On verra bien ce que ça donnera !

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par Jenny le Dim 27 Jan 2013 - 23:13

Effectivement, ce n'est pas très différent de la situation des étudiants salariés...

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par C'est pas faux le Dim 27 Jan 2013 - 23:14

@Employé oxymorique a écrit:On s'engage à se présenter aux épreuves d'un concours d'enseignement. Après ce n'est pas une préparation à proprement parler, c'est juste qu'on est payé pendant 3 ans pour être sûrs de pouvoir étudier jusqu'au concours...

Voilà, c'est ça.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par C'est pas faux le Dim 27 Jan 2013 - 23:17

@BlackMail a écrit:Voli vola: On est beaucoup d'étudiants à être obligés de travailler pour survivre de toute manière...
Et j'ai vu qu'ils proposaient les EAP pour les étudiants en L2 principalement, en L3 (mon cas) et en M1 mais pas en M2... On ne sait pas trop à quelle sauce nous allons être mangés.
Pour ce qui est de l'observation, il est normal que les étudiants de L2 soient plus passifs que ceux qui ont un niveau supérieur.

C'est d'ailleurs ce qui est expliqué ici (http://www.education.gouv.fr/cid61330/les-emplois-d-avenir-professeur.html), mais dans les faits, je ne sais pas ce que ça va donner....

Les missions d’appui éducatif qui vous seront confiées seront en lien direct avec votre projet professionnel et évolueront au fil du temps afin de se rapprocher progressivement des compétences exigées par le métier d’enseignant.

Vous êtes inscrit(e) en licence 2 :
observation active des différents niveaux d’enseignement, des différentes fonctions de l’école ou de l’établissement scolaire ;
accompagnement d’activités périéducatives complémentaires aux enseignements, notamment dans le domaine des sciences, des langues vivantes ou pour les activités culturelles, artistiques ou sportives.
Vous êtes inscrit(e) en licence 3 ou en master 1 :
pratique accompagnée intégrant une prise en charge progressive de séquences pédagogiques en présence et sous la responsabilité d’un enseignant ;
éventuellement, participation à l’évaluation d’activités (en master 1).
Quel que soit votre niveau d’études, vous participerez aux activités de soutien et d’aide ou d’accompagnement individualisés organisées dans l’école ou l’établissement scolaire.


Pour ma part, j'ai normalement été acceptée pour les EAP et j'attends que la principale du collège où je vais bosser me donne rendez-vous... On verra bien ce que ça donnera !

On nous a dit que les recrutés étaient surtout des L2, et quelques L3. Sur 200 postes proposés, seuls 70 ont été pourvus, faute de candidats.
On nous a aussi demandé de la souplesse, l'idée étant d'aider à conduire vers le succès. Donc ne pas être trop regardant sur les horaires en période de partiels, par exemple.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par piesco le Dim 27 Jan 2013 - 23:18

J'ai été AP, on travaille seuls avec des groupes, sous notre responsabilité. Les AP (au moins au début du dispositif, quand j'ai exercé) préparaient des concours de l'enseignement. On avait 100h de décharge prévues à cet effet.

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par InviteeF le Dim 27 Jan 2013 - 23:18

@BlackMail a écrit:Voli vola: On est beaucoup d'étudiants à être obligés de travailler pour survivre de toute manière...
Et j'ai vu qu'ils proposaient les EAP pour les étudiants en L2 principalement, en L3 (mon cas) et en M1 mais pas en M2... On ne sait pas trop à quelle sauce nous allons être mangés.
Pour ce qui est de l'observation, il est normal que les étudiants de L2 soient plus passifs que ceux qui ont un niveau supérieur.

J'imagine qu'en M2, c.a.d après les résultats d'admissibilité et en préparant l'admission, les 12h d'observation laissent place aux 6h de responsabilité.
Bref....

Sinon moi aussi je travaillais pour manger... Je ne critique pas le principe de donner un revenu aux étudiants, au contraire, j'aurais aimé, avant d'être contractuelle, pouvoir avoir un pied dans l'EN au lieu de faire des ménages, de la restauration (dont rapide) et garder des enfants. C'eût été bien plus enrichissant (et mieux payé affraid)

Je pointais surtout du doigt les nombreux pré-requis pour le concours : MASTER (dont mémoire) + C2I2E + CLES2 + EPREUVES DU CONCOURS + BOULOT concentrés en une année. ça ne vous semble pas colossal ?
Et bien pour avoir vécu une année de concours à un rythme équivalent à celui-ci, JE le dis : c'est infernal. Et c'est un scandale de l'imposer.

M'est avis que ce n'est pas comme ça qu'ils vont enrayer la pénurie d'admissibles - admis. Ou alors les stats de burn out au cours de l'année de stage qui suit l'obtention du concours vont faire péter le plafond.
Mais bon... Qui vivra verra.

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par C'est pas faux le Dim 27 Jan 2013 - 23:23

Il n'est pas prévu d'EAP en M2, probablement pour ces raisons.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par InviteeF le Dim 27 Jan 2013 - 23:25

Bon, je crois que j'abandonne là....

Juste une dernière tentative : tu n'as pas lu ce qui attend les admissibles au cours de l'année de M2 ?

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par BlackMail le Dim 27 Jan 2013 - 23:25

C'est pas faux: D'accord, je suppose de toute manière que comme pour les stagiaires, notre sort réside entre les mains de notre tuteur. Si celui-ci a envie de nous en faire voir de toutes les couleurs pour nous décourager, ce ne doit pas être très difficile Very Happy.

Voli vola: Si si, c'est colossal. C'est pour cela qu'il serait profitable pour tout le monde qu'ils enlèvent leurs diplômes d'une stupidité sans nom tels que le CLES ou le C2I (personnellement, le C2I me fait très peur, j'ai raté déjà le premier niveau... pale ), histoire d'alléger un peu les étudiants.
On peut rêver, je sais !

_________________
Spoiler:

I'm watching you.

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par InviteeF le Dim 27 Jan 2013 - 23:26

Pas profitable : indispensable.
C'est du délire, là....

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par Dame Tartine le Dim 27 Jan 2013 - 23:28

@Alexandre 06 a écrit:Bonjour,

Petite question : d'après vous les "emplois d'avenir professeur" mis en place pour la prochaine rentrée par notre cher Ministre, peuvent-ils avoir des conséquences sur les heures postes de notre discipline ?

Je suis en poste fixe (9h) mais avec un complément de service et je me demande si mon poste fixe n'est pas menacé par l'arrivée de ces emplois d'avenir. Ca fait un peu égoïste :-), mais bon, c'est juste pour savoir à quoi m'attendre avant la DGH.

Merci
Pas de conséquences en ce qui concerne les emplois d'avenir. Par contre l’absorption des admissibles de la session avancée du CAPES 2014 en juin 2013 pourra avoir des répercussions sur les postes.
Ils se verront proposer des postes de contractuels en tiers temps payé mi-temps afin de pouvoir préparer les épreuves d'admission (juin 2014) et continuer en parallèle le master pour ceux qui ne l'auraient pas puisque le concours sera ouvert aux L3.

_________________
 J'peux pas, j'ai piscine ! 

Dame Tartine
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par Jenny le Dim 27 Jan 2013 - 23:32

Le concours est ouvert aux M1 et non aux L3, il me semble.

Voli Vola : Je suis d'accord pour le rythme infernal. C'est juste que c'est plus intéressant et moins fatiguant de faire 12h d'observation que certains jobs...

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par BlackMail le Dim 27 Jan 2013 - 23:32

Voli vola: Je vous avoue que les années qui viennent me font très peur.

@Dame Tartine a écrit:puisque le concours sera ouvert aux L3.

Gnh ? Je crois que je n'ai pas bien compris, les L3 pourraient passer les premières épreuves du CAPES ? Suspect

Edit: Jenny: l'observation durant toute l'année (ou ce qu'il en reste) ne vaut que pour les L2 apparemment. Enfin, c'est ce que je comprends en lisant leur site.


Dernière édition par BlackMail le Dim 27 Jan 2013 - 23:36, édité 2 fois

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étudiants en emplois d'avenir professeur vont-ils être affectés en concurrence avec les stagiaires et titulaires ?

Message par C'est pas faux le Dim 27 Jan 2013 - 23:33

Voli vola a écrit:Bon, je crois que j'abandonne là....

Juste une dernière tentative : tu n'as pas lu ce qui attend les admissibles au cours de l'année de M2 ?

Il y a quelque chose que je n'ai pas compris ? Je ne demande qu'à le faire. Et je ne fais que rapporter humblement ce qu'on m'a expliqué, je n'ai rien à défendre.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum