Un chauffeur de bus au tribunal

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par superheterodyne le Dim Jan 27 2013, 21:17

Victor, si vous aviez le permis E et si vous aviez ne serait-ce qu'un commencement de compréhension de ce que peut être le stress d'un agent de transport en commun confronté à une telle situation, vous n'enfileriez pas autant d'incantations dans vos posts.

superheterodyne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par dandelion le Dim Jan 27 2013, 21:34

@superheterodyne a écrit:Victor, si vous aviez le permis E et si vous aviez ne serait-ce qu'un commencement de compréhension de ce que peut être le stress d'un agent de transport en commun confronté à une telle situation, vous n'enfileriez pas autant d'incantations dans vos posts.
+1000 Les conducteurs de bus subissent toutes sortes d'incivilités et de violence pour un salaire plus que modeste. Et en cas d'accident, ils risquent fort de perdre leur travail.
Sur la violence, mon père m'a fait un jour remarquer que quand il était jeune, n'importe qui pouvait intervenir, de façon même un peu brusque, quand un gamin mettait les autres ou se mettait lui-même en danger. Il revenait de la plage et il était intervenu car des jeunes voulaient plonger à un endroit où la profondeur était insuffisante. Il est âgé mais il a été le seul à intervenir. Sa réflexion a été qu'on préférait risquer de voir les gamins se tuer ou se blesser gravement plutôt que de 'prendre le risque' de leur dire quelque chose. On en arrive à une situation d'anarchie, où les gamins peuvent tout faire jusqu'à un seuil limite où là ils se retrouvent chez les flics, il n'y a plus aucune gradation dans les sanctions. C'est ça le Far-West, pas quand un chauffeur de bus se comporte avec un gamin en bon père de famille (je ne frappe jamais mes enfants, mais s'ils se mettaient en danger, je n'aurais pas d'hésitation).

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par victor44 le Dim Jan 27 2013, 21:41

@dandelion a écrit:
@superheterodyne a écrit:Victor, si vous aviez le permis E et si vous aviez ne serait-ce qu'un commencement de compréhension de ce que peut être le stress d'un agent de transport en commun confronté à une telle situation, vous n'enfileriez pas autant d'incantations dans vos posts.
+1000 Les conducteurs de bus subissent toutes sortes d'incivilités et de violence pour un salaire plus que modeste. Et en cas d'accident, ils risquent fort de perdre leur travail.
Sur la violence, mon père m'a fait un jour remarquer que quand il était jeune, n'importe qui pouvait intervenir, de façon même un peu brusque, quand un gamin mettait les autres ou se mettait lui-même en danger. Il revenait de la plage et il était intervenu car des jeunes voulaient plonger à un endroit où la profondeur était insuffisante. Il est âgé mais il a été le seul à intervenir. Sa réflexion a été qu'on préférait risquer de voir les gamins se tuer ou se blesser gravement plutôt que de 'prendre le risque' de leur dire quelque chose. On en arrive à une situation d'anarchie, où les gamins peuvent tout faire jusqu'à un seuil limite où là ils se retrouvent chez les flics, il n'y a plus aucune gradation dans les sanctions. C'est ça le Far-West, pas quand un chauffeur de bus se comporte avec un gamin en bon père de famille (je ne frappe jamais mes enfants, mais s'ils se mettaient en danger, je n'aurais pas d'hésitation).

arretez une fois pour toutes, je ne parle pas des chauffeurs de bus, retraitée et reine margot non plus.

Dire n'est pas risqué et je pense qu'il est nécessaire d'intervenir dans ce cas, maintenant contraindre physiquement non!!


victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par User5899 le Dim Jan 27 2013, 21:43

@Ronin a écrit:Ah ben si sur ce coup là désolé de vous contredire mais qui dit dyslexie dit obligatoirement dysorthographie, ça fait même partie de la définition.
Je sais, mais ce n'est pas du tout ce que j'ai dit Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par retraitée le Dim Jan 27 2013, 21:43

Et surtout dans un bus scolaire, c'est infernal parfois.
J'ignore si les enfants sont censés porter des ceintures, mais en principe, ils doivent rester assis à leur place.


retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par philann le Dim Jan 27 2013, 21:45

contraindre physiquement est parfois nécessaire, pas souhaitable mais nécessaire!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par victor44 le Dim Jan 27 2013, 21:49

@retraitée a écrit:Et surtout dans un bus scolaire, c'est infernal parfois.
J'ignore si les enfants sont censés porter des ceintures, mais en principe, ils doivent rester assis à leur place.


On a qu'à leur filer des tasers aux chauffeurs...

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par Invité le Dim Jan 27 2013, 21:53

Ce n'est pas ce qui a été dit. C'est juste que, sous le coup de la peur (combien de parents ont mis une baffe à leur gosse après un comportement dangereux ou une chute consécutive à ça? Je ne dis pas que c'est bien hein, mais bon...), parfois ça part, sans qu'on ait besoin d'encombrer les tribunaux pour autant. Le chauffeur a eu tort. Mais la plainte est assez scandaleuse...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par superheterodyne le Dim Jan 27 2013, 22:00

Victor, pouvez-vous éviter les réductions à l'absurde? Qui a parlé de Taser ? Personne, alors quelle est la valeur ajoutée de votre post ? Nulle, voire négative.

_________________
« Tout agent, quelle que soit sa fonction, doit obéissance passive et immédiate aux signaux le concernant. »

superheterodyne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par victor44 le Dim Jan 27 2013, 22:00

holderfar a écrit: Le chauffeur a eu tort. Mais la plainte est assez scandaleuse...

Avec ça je suis d'accord et le gamin devrait être interdit de bus scolaire.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par victor44 le Dim Jan 27 2013, 22:02

@superheterodyne a écrit:Victor, pouvez-vous éviter les réductions à l'absurde? Qui a parlé de Taser ? Personne, alors quelle est la valeur ajoutée de votre post ? Nulle, voire négative.

Si une baffe est une réponse admissible et proportionnée à un gamin de 11ans qui refuse de s'assoir, que proposer aux chauffeurs qui conduisent de nuit au clos saint lazare à stains?

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par victor44 le Dim Jan 27 2013, 22:04

@philann a écrit:contraindre physiquement est parfois nécessaire, pas souhaitable mais nécessaire!

pas dans le cas décrit sur ce topic

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par archeboc le Dim Jan 27 2013, 22:07

@victor44 a écrit:masi quand on me fait une remarque sur l'orthographe, il est assez caucasse que l'auteur écrive avec de nombreuses fautes.
Moi aussi j'ai mon petit passé de dysorthographie. Mais j'essaye d'apprendre. Plus précisément : si quelqu'un essaye de m'apprendre quelque chose, je lui dit merci (et donc je vous remercie de m'avoir appris qu'on écrit "pas de pot" et non "pas de peau") et j'essaye d'appliquer ce que j'ai appris. Et si vous essayiez, vous, de pratiquer la double négation ?

La double négation, ce n'est pas de l'orthographe, c'est du français.

@victor44 a écrit:alors quand je vois certains se permettre certaines remarques j'avoue que je vois rouge.
Vous ne voyez sans doute pas suffisamment rouge pour apercevoir le liseré de cette couleur, sous les mots dont l'orthographe est probablement mauvaise. Exemples dans votre dernier message : "Ca ne m'a pas empeché", "caucasse". Exemple dans un message précédent : "mome", sauf qu'en plus, sur ce coup-là, vous avez essayé de me le mettre sur le dos.

Donc vous ne vous relisez pas, vous postez vos fautes sans complexe. A ce niveau-là, ce n'est pas de la dysorthographie, c'est plus simplement du mépris.

@victor44 a écrit:Non je ne veux pas jouer, mais c'est toujours pareil, dès que quelqu'un est à cour d'arguments, il m'attaque sur l'orthographe.
Parce que face à votre mépris, on se dit que la forme est un reflet du fond.

@victor44 a écrit:Ca ne m'a pas empeché de devenir prof
Si vous avez un jour mon fils comme élève (ce qu'à Dieu ne plaise), et que vous oubliez la double négation, il vous reprendra systématiquement sur ce genre de cuir. Tiens, je me demande si Cripure lui donnerait raison.

Pour le reste de la discussion, +1 à tous vos contradicteurs.

@victor44 a écrit:Heureusement j'habite dans un pays ou il n'y a pas de milice, où un citoyen ne peut contraindre un autre par la force. C'est la mission de la police que de gérer ce type de conflit si le bon sens ne l'emporte pas.
J'habite un pays qui a du mal à payer ses enseignants et ses policiers, qui connaît de nombreuses zones où ses forces de l'ordre échouent à faire respecter la loi, où les habitants n'ont même pas le courage de s'organiser en milice, et où la force des gangs s'imposent à tous les habitants. Il ne me semble pas malsain de concentrer la police sur ces zones problématiques, de la dispenser de faire respecter les consignes dans les transports scolaires, et d'habiliter le chauffeur à prendre quelques mesures énergiques pour qu'y règne la sécurité de tous.

Vous dites que les transporteurs peuvent débarquer les perturbateurs. Vous citez la note d'un transporteur du lycée Renoir. Ce document indique que pour les enfants constituants un danger, les chauffeurs auront consigne de "ne plus les accepter à bord". Pas de les débarquer. Si le chauffeur s'avisait de faire débarquer un enfant, il aurait des ennuis, et pas l'enfant.

En conclusion, vous vous êtes construit un monde chimérique, conforme à votre idéologie, parce que vous y tenez trop pour la faire bouger.


Dernière édition par archeboc le Dim Jan 27 2013, 22:17, édité 1 fois

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par GD le Dim Jan 27 2013, 22:15

@victor44 a écrit:
@superheterodyne a écrit:Victor, pouvez-vous éviter les réductions à l'absurde? Qui a parlé de Taser ? Personne, alors quelle est la valeur ajoutée de votre post ? Nulle, voire négative.

Si une baffe est une réponse admissible et proportionnée à un gamin de 11ans qui refuse de s'assoir, que proposer aux chauffeurs qui conduisent de nuit au clos saint lazare à stains?

On peut faire la même réflexion avec votre idée d'appeler la police.

Si appeler la police est une réponse admissible et proportionnée à un gamin de 11ans qui refuse de s'assoir, que proposer aux chauffeurs qui conduisent de nuit au clos Saint Lazare à Stains?

Je crois que personne n'a affirmé que mettre une gifle à un gamin était une idée géniale. Mais de là à envoyer ce chauffeur au tribunal correctionnel...


Dernière édition par GD le Dim Jan 27 2013, 22:16, édité 1 fois

GD
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par superheterodyne le Dim Jan 27 2013, 22:15

@victor44 a écrit:
@superheterodyne a écrit:Victor, pouvez-vous éviter les réductions à l'absurde? Qui a parlé de Taser ? Personne, alors quelle est la valeur ajoutée de votre post ? Nulle, voire négative.

Si une baffe est une réponse admissible et proportionnée à un gamin de 11ans qui refuse de s'assoir, que proposer aux chauffeurs qui conduisent de nuit au clos saint lazare à stains?

Un accompagnement du GPSR.

_________________
« Tout agent, quelle que soit sa fonction, doit obéissance passive et immédiate aux signaux le concernant. »

superheterodyne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par victor44 le Dim Jan 27 2013, 22:21

@archeboc a écrit:
@victor44 a écrit:masi quand on me fait une remarque sur l'orthographe, il est assez caucasse que l'auteur écrive avec de nombreuses fautes.
Moi aussi j'ai mon petit passé de dysorthographie. Mais j'essaye d'apprendre. Plus précisément : si quelqu'un essaye de m'apprendre quelque chose, je lui dit merci (et donc je vous remercie de m'avoir appris qu'on écrit "pas de pot" et non "pas de peau") et j'essaye d'appliquer ce que j'ai appris. Et si vous essayiez, vous, de pratiquer la double négation ?

La double négation, ce n'est pas de l'orthographe, c'est du français.

@victor44 a écrit:alors quand je vois certains se permettre certaines remarques j'avoue que je vois rouge.
Vous ne voyez sans doute pas suffisamment rouge pour apercevoir le liseré de cette couleur, sous les mots dont l'orthographe est probablement mauvaise. Exemples dans votre dernier message : "Ca ne m'a pas empeché", "caucasse". Exemple dans un message précédent : "mome", sauf qu'en plus, sur ce coup-là, vous avez essayé de me le mettre sur le dos.

Donc vous ne vous relisez pas, vous postez vos fautes sans complexe. A ce niveau-là, ce n'est pas de la dysorthographie, c'est plus simplement du mépris.

@victor44 a écrit:Non je ne veux pas jouer, mais c'est toujours pareil, dès que quelqu'un est à cour d'arguments, il m'attaque sur l'orthographe.
Parce que face à votre mépris, on se dit que la forme est un reflet du fond.

@victor44 a écrit:Ca ne m'a pas empeché de devenir prof
Si vous avez un jour mon fils comme élève (ce qu'à Dieu ne plaise), et que vous oubliez la double négation, il vous reprendra systématiquement sur ce genre de cuir. Tiens, je me demande si Cripure lui donnerait raison.

Pour le reste de la discussion, +1 à tous vos contradicteurs.

@victor44 a écrit:Heureusement j'habite dans un pays ou il n'y a pas de milice, où un citoyen ne peut contraindre un autre par la force. C'est la mission de la police que de gérer ce type de conflit si le bon sens ne l'emporte pas.
J'habite un pays qui a du mal à payer ses enseignants et ses policiers, qui connaît de nombreuses zones où ses forces de l'ordre échouent à faire respecter la loi, où les habitants n'ont même pas le courage de s'organiser en milice, et où la force des gangs s'imposent à tous les habitants. Il ne me semble pas malsain de concentrer la police sur ces zones problématiques, de la dispenser de faire respecter les consignes dans les transports scolaires, et d'habiliter le chauffeur à prendre quelques mesures énergiques pour qu'y règne la sécurité de tous.

Vous dites que les transporteur peuvent débarquer les perturbateurs. Vous citez la note d'un transporteur du lycée Renoir. Ce document indique que pour les enfants constituants un danger, les chauffeurs auront consigne de "ne plus les accepter à bord". Pas de les débarquer. Si le chauffeur s'avisait de faire débarquer un enfant, il aurait des ennuis, et pas l'enfant.

En conclusion, vous vous êtes construit un monde chimérique, conforme à votre idéologie, parce que vous y tenez trop pour la faire bouger.

Contrairement à vous j'ai grandit dans un de ces quartiers et y retourne encore sans ressentir le moindre danger ni la moindre peur. Par contre si un zorro de conducteur de bus s'en prend à un petit, certains réagissent comme vous et décident de recourir à la violence plutot qu'au dépot de plainte.

Le chauffeur a eu de la chance.

Je passe ma vie à convaincre le gens que les réponses violentes sont toujours mauvaises et que le recours au juge est préférable. Ca vaut aussi pour les parents du petit à qui le juge aurait mieux fait d'épargner un procès et leur expliquer que leur démarche était déplacée.

Je n'ai jamais justifié l'attitude du gosse, je trouve juste lamentable que certains réclament un droit à la baffe.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par Presse-purée le Dim Jan 27 2013, 22:33

@victor44 a écrit:

Si une baffe est une réponse admissible et proportionnée à un gamin de 11ans qui refuse de s'assoir, que proposer aux chauffeurs qui conduisent de nuit au clos saint lazare à stains?

Oh, Victor est un copain du 9.3.?

Pour les chauffeurs du 253, il faut au moins, proportionnellement, un bazooka.

Sinon le châtiment corporel ne me paraît pas défendable quand on est agent de l'Etat. On peut trouver cela idéaliste, mais franchement, ça la fout mal...

De ce que je sais, le chauffeur devait effectivement s'arrêter, faire une sommation du type "Je ne redémarre pas tant que tout le monde n'est pas assis, et si ce n'est pas fait, j'appelle les autorités" puis effectivement, signifier aux parents qu'il ne reprendra pas l'enfant dans son bus.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par victor44 le Dim Jan 27 2013, 22:36

@Presse-purée a écrit:De ce que je sais, le chauffeur devait effectivement s'arrêter, faire une sommation du type "Je ne redémarre pas tant que tout le monde n'est pas assis, et si ce n'est pas fait, j'appelle les autorités" puis effectivement, signifier aux parents qu'il ne reprendra pas l'enfant dans son bus.

Merci ballon ballon

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par Invité le Dim Jan 27 2013, 22:38

Et là, les gamins, rompus aux TICE, lancent le jeu "Vazy le chauffeur" pour qu'il démarre... pingouin pingouin

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par archeboc le Dim Jan 27 2013, 22:41

@victor44 a écrit:Contrairement à vous j'ai grandit dans un de ces quartiers et y retourne encore sans ressentir le moindre danger ni la moindre peur. Par contre si un zorro de conducteur de bus s'en prend à un petit, certains réagissent comme vous et décident de recourir à la violence plutot qu'au dépot de plainte.

Le chauffeur a eu de la chance.

Cela ressemble à un syndrome de Stockholm.

Il est évident que dans une zone de non-droit où les forces de police ne sont pas les bienvenues, il ne serait pas raisonnable de donner un pouvoir de police à un chauffeur de bus tout seul dans son véhicule. Mais il me semble que dans ces zones-là, il n'y a pas de transports scolaires. Les transports publiques suffisent.

@victor44 a écrit:Je passe ma vie à convaincre le gens que les réponses violentes sont toujours mauvaises et que le recours au juge est préférable. Ca vaut aussi pour les parents du petit à qui le juge aurait mieux fait d'épargner un procès et leur expliquer que leur démarche était déplacée.

Gné
Le lien logique entre les deux phrases me semble étrange. J'ai beau lire et relire, c'est toujours Gné

Bon, reste le plus important : pour la double négation, c'est bon, vous ferez un effort ?

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par philann le Dim Jan 27 2013, 22:43

ce post est surréaliste!!! Suspect

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par victor44 le Dim Jan 27 2013, 22:45

@archeboc a écrit:
Il est évident que dans une zone de non-droit où les forces de police ne sont pas les bienvenues, il ne serait pas raisonnable de donner un pouvoir de police à un chauffeur de bus tout seul dans son véhicule. Mais il me semble que dans ces zones-là, il n'y a pas de transports scolaires. Les transports publiques suffisent.


C'est surtout évident que vous n'y connaissez rien, ce n'est pas parcequ'il n'y a pas de transport scolaire que les chauffeurs du 93 ne sont pas confrontés aux incivilités des collègiens... Les sociétés de bus évitent d'y affecter des cow-boys aux horaires scolaires...

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par Presse-purée le Dim Jan 27 2013, 22:47

@philann a écrit:ce post est surréaliste!!! Suspect

+1.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par Volubilys le Dim Jan 27 2013, 22:50

@victor44 a écrit:
@archeboc a écrit:
Il est évident que dans une zone de non-droit où les forces de police ne sont pas les bienvenues, il ne serait pas raisonnable de donner un pouvoir de police à un chauffeur de bus tout seul dans son véhicule. Mais il me semble que dans ces zones-là, il n'y a pas de transports scolaires. Les transports publiques suffisent.


C'est surtout évident que vous n'y connaissez rien, ce n'est pas parcequ'il n'y a pas de transport scolaire que les chauffeurs du 93 ne sont pas confrontés aux incivilités des collègiens... Les sociétés de bus évitent d'y affecter des cow-boys aux horaires scolaires...
Non, on les laisse faire les 400 coups dans le bus, on se moque royalement que les collégiens mettent en danger les autres usagers, le chauffeur reste bien à sa place de peur de se faire tabasser aussi...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par victor44 le Dim Jan 27 2013, 22:58

@Volubilys a écrit:
@victor44 a écrit:
@archeboc a écrit:
Il est évident que dans une zone de non-droit où les forces de police ne sont pas les bienvenues, il ne serait pas raisonnable de donner un pouvoir de police à un chauffeur de bus tout seul dans son véhicule. Mais il me semble que dans ces zones-là, il n'y a pas de transports scolaires. Les transports publiques suffisent.


C'est surtout évident que vous n'y connaissez rien, ce n'est pas parcequ'il n'y a pas de transport scolaire que les chauffeurs du 93 ne sont pas confrontés aux incivilités des collègiens... Les sociétés de bus évitent d'y affecter des cow-boys aux horaires scolaires...
Non, on les laisse faire les 400 coups dans le bus, on se moque royalement que les collégiens mettent en danger les autres usagers, le chauffeur reste bien à sa place de peur de se faire tabasser aussi...

C'est quoi faire les 400 coups dans le bus, vous avez jamais foutu le bordel dans un bus après le collège ou en colo? Je suis plus inquiet avec les chauffeurs qui lachent jamais leur portables qu'avec certains loulous qui crient un peu fort. Un bus scolaire c'est jamais calme par définition. On a plus 13 ans dieu merci, donc forcément leurs blagues lourdes et débiles ça use mais c'est de leur age. Si ils abusent, le chauffeur stoppe et ça se calme.
Vous avez vu des gens se faire tabasser dans votre bus? des chauffeur se faire menacer? Que certains collègiens se lachent après la journée c'est inévitable.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chauffeur de bus au tribunal

Message par Provence le Dim Jan 27 2013, 22:59

@victor44 a écrit:

C'est quoi faire les 400 coups dans le bus, vous avez jamais foutu le bordel dans un bus après le collège ou en colo?

Non.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum