Collège : absence de références culturelles des élèves

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par User5899 le Sam 9 Fév - 10:48

Honnêtement, au collège, je ne connaissais pas grand-chose, à part ce qu'on m'avait montré en classe que je retenais très bien. Je me suis mis à la musique un peu plus tard, et en BD, je ne connaissais qu'Astérix et Tintin (et en 4e, je ne comprenais pas tout, loin de là).
D'où l'importance de ce que l'école leur apporte, et l'importance de ne pas gaspiller le temps.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par InvitéO le Sam 9 Fév - 10:56

@micaschiste a écrit:
@John a écrit:
Ca ne me choque pas qu'on ne connaisse pas Deneuve en 3eme, ni Goldman ou Gainsbourg en 4eme.
Si on n'avait rien à leur apprendre, on ne servirait à rien.

Goldman, avec les resto du coeur, ils ont forcément dû en entendre parler, non ?
Deneuve et Gainsbourg, cela paraît plus vraisemblable.

Quand même, elle a tourné dans une tapée de classiques, non? C'est un peu comme si l'on disait que c'était normal pour nous de ne pas connaître Miou Miou ou Annie Girardot.

Embarassed Je ne connais pas le commodore, c'est qui le commodore?

_________________
Il n'est pas de vent favorable pour qui ne connait pas son port.
Faut qu'ça s'sache! professeur[center]

InvitéO
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par fanette le Sam 9 Fév - 10:59

Quand j'étais en 3ème, le prof de français/hist-géo nous demandait chaque lundi : "que s'est-il passé en France et dans le monde cette semaine ?". C'était un rituel. Pour ne pas avoir l'air stupide (je ne suis pas sûre que cela dérange nos élèves actuels ...), nous jetions un coup d'oeil aux infos ... J'ai beaucoup appris cette année-là.

_________________
affraid Les légendes japonaises relatent que les samouraïs ingurgitaient une rasade de bile d’ours avant de partir au combat pour s’assurer de leur quasi invincibilité Very Happy diable  ... Sad

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par cléo le Sam 9 Fév - 11:00

Moi ce qui me choque c'est la réaction de certains élèves face à l'apprentissage justement, face à la découverte de connaissances nouvelles. On leur apprend un mot nouveau, et ils disent : "bah madame personne ne l'utilise ce mot, personne ne parle comme ça !" Ce genre de réaction me laisse pantoise : en gros, ce qu'ils ne connaissent pas, c'est tout ce qui est inutile/pas utilisé...Avec ce raisonnement, pas la peine de venir à l'école...

cléo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par User5899 le Sam 9 Fév - 11:14

@cléo a écrit:Moi ce qui me choque c'est la réaction de certains élèves face à l'apprentissage justement, face à la découverte de connaissances nouvelles. On leur apprend un mot nouveau, et ils disent : "bah madame personne ne l'utilise ce mot, personne ne parle comme ça !" Ce genre de réaction me laisse pantoise : en gros, ce qu'ils ne connaissent pas, c'est tout ce qui est inutile/pas utilisé...Avec ce raisonnement, pas la peine de venir à l'école...
+1

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par leyade le Sam 9 Fév - 11:43

@Dinaaa a écrit:
@roxanne a écrit:
On habite à une petite heure de Clermont-Ferrand où chaque année a lieu le festival international du court-métrage, un seul de mes 3° en avait entendu parler..

Je travaille et habite à 8mn en métro de Paris (porte Maillot), à 18mn en métro du Louvre.
Chaque année, j'y emmène des élèves de différentes classes.
Chaque année, j'ai des élèves ébahis qui, dans leur gentille naïveté, me disent "c'est la première fois que je vais à Paris !
Ca se met dans quel sens le tiket de métro ?"
La première fois, j'ai répondu, dans ma gentille naïveté : "Ah bon, tu as grandi loin d'ici ?", mais quand le premier m'a répondu "ben non, j'ai toujours habité là !", je me suis promis de ne plus jamais poser de question idiote à un élève.

No No No No No No No

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par Amaliah le Sam 9 Fév - 13:04

Au collège, excellente élève que j'étais, très grande lectrice, je ne connaissais pas grand-chose non plus. J'ai découvert Gainsbourg quand il est mort, j'avais presque 12 ans, quant aux acteurs, je ne suis pas sûre aujourd'hui de reconnaître Miou-Miou!
En revanche, j'ai le souvenir de ma mère m'autorisant à me relever en cachette de ma soeur pour voir un concert de Brel qui repassait à la télé : I love you .

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par Catalunya le Sam 9 Fév - 13:36

Cela ne m'étonne plus, alors que j'étais ébahi lors de mon année de stage!!

En espagnol par exemple, PERSONNE (sur des centaines d'élèves) ne connaissent Liz Taylor, Pedro Almodovar, le Che (même en ayant un t-shirt Rolling Eyes )... Et je parle même pas des Pinochet, Videla ou autres Franco.
J'ai des term bac pro cette année et j'aime faire le parallèle avec mes cours d'espagnol quand j'étais en term. On parlait de dictatures militaires, de politique internationale, de positionnement de l'Espagne d'Aznar (pleine guerre de l'Iraq à l'époque), de la Movida, de la transition démocratique... Mes élèves ont du mal à saisir le sens d'un dessin humoristique au sens pourtant évident alors...

On voyait avec des 2ndes les communautés autonomes (les régions pour les non hispanophones) cette semaine. Je leur dis "quel héros de la littérature espagnole vient de la Mancha?". (je pose la question en sachant qu'ils ne savent pas d'ailleurs, juste par amusement). Don...? Certains disent Don Juan. APrès je leur dis Don Quichotte, et (c'est ça le pire) personne ne dit "ah oui c'est vrai!". Non, jamais entendu parler. Il se bat contre des moulins à vent! Mdr

Autre exemple édifiant. On voit les îles Baléares. "Quelle célèbre île connaissez-vous, où on fait la fête?". Mykonos!! répond une élève. AU moins là les autres élèves se sont moqués d'elle, sans se rendre compte que leur manque de culture est pourtant tout aussi comique...

Enfin je passe sur mes traditionnelles "cual es la capital de Brazil" (tout le monde répond Rio au mieux). Récemment, sur quel continent se trouve le Guatemala? AVant d'avoir Amérique (j'attendais naivement Amérique centrale), j'ai eu Asie, Afrique et Océanie, avant qu'une élève réponde "l'Espagne? D'ailleurs c'est quoi un continent?".
Pour les "c'était mieux avant", perso j'avais appris les capitales avec mon album de joueurs de foot de la CDM 94 (y'avait la capitale de tous les pays participants), j'avais pas encore 9 ans.

Et dans mon lycée (certes très bon lycée privé), on avait d'autres références que les Ch'tis à Mykonos et que les films comme Marsupilami (dont m'a parlé un élève hier, je lui ai répondu qu'on n'avait pas les mêmes références hautement culturelles, même s'ils ne comprennent jamais l'ironie que j'utilise pourtant constamment).

Désolé pour la ponctuation, j'ai écrit un peu comme ça venait...

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par doubledecker le Sam 9 Fév - 13:46

@iphigénie a écrit:Doubledecker,ou L'Optimiste Very Happy

ouais, à fond, ça m'évite les aigreurs d'estomac Laughing

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par doubledecker le Sam 9 Fév - 13:49

Oriane a écrit:
@micaschiste a écrit:
@John a écrit:
Ca ne me choque pas qu'on ne connaisse pas Deneuve en 3eme, ni Goldman ou Gainsbourg en 4eme.
Si on n'avait rien à leur apprendre, on ne servirait à rien.

Goldman, avec les resto du coeur, ils ont forcément dû en entendre parler, non ?
Deneuve et Gainsbourg, cela paraît plus vraisemblable.

Quand même, elle a tourné dans une tapée de classiques, non? C'est un peu comme si l'on disait que c'était normal pour nous de ne pas connaître Miou Miou ou Annie Girardot.

Embarassed Je ne connais pas le commodore, c'est qui le commodore?

le commodore c'est ça

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par camille31 le Sam 9 Fév - 15:01

Mes élèves ont de moins en moins de culture, ne regardent aucun documentaire et ont souvent comme référence un épisode des Simpson !
L'an passé j'avais une élève de 3ème qui regardait des documentaires sur Arte, avait lu quelques ouvrages comme "Le journal d'Anne Frank" ou "la liste de Schindler". Alors que ses camarades, parfois bons élèves, pouvaient demander "mais qui a gagné cette 2nde guerre mondiale ?"

camille31
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par Cowabunga le Sam 9 Fév - 17:04

Personnellement, j'ai grandi dans un foyer où il y avait cinq postes de télé, dont un allumé en permanence. Mes parents ne lisent pas, mon frère non plus. Les seuls livres se trouvaient dans ma chambre.
J'ai souvenir, à l'école et au collège, de ce sentiment persistant d'être une totale inculte. Et pourtant, au lieu de regarder le Club Dorothée, le samedi matin, je suis devant "Cinéma de quartier" sur Canal. Du coup, je connais bien le cinéma chinois... qui n'a aucune valeur à l'époque ! C'est grâce aux Simpson que je vais acquérir bon nombre de mes références culturelles sur les USA. Alors je ne jette pas la pierre à mes élèves quand ils connaissent des répliques par coeur.
Mes parents détestent la musique française : Brel, Ferré, Brassens, jamais entendu parler à la maison. Je suis bien placée pour savoir que la culture populaire est rarement enseignée à l'école, et quand elle ne l'est pas non plus à la maison...
Aujourd'hui, j'enseigne des élèves dont l'absence de culture est un fait reconnu par l'institution elle-même. Je comprends comment ils en sont arrivés là. Et je cherche des solutions pour eux, parce que moi, j'ai eu la chance d'avoir des camarades pour m'apporter la culture qui me manquait. Eux ne l'ont pas.


Dernière édition par Cowabunga le Sam 9 Fév - 17:37, édité 1 fois

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par C'est pas faux le Sam 9 Fév - 17:31

Cripure a écrit:
@cléo a écrit:Moi ce qui me choque c'est la réaction de certains élèves face à l'apprentissage justement, face à la découverte de connaissances nouvelles. On leur apprend un mot nouveau, et ils disent : "bah madame personne ne l'utilise ce mot, personne ne parle comme ça !" Ce genre de réaction me laisse pantoise : en gros, ce qu'ils ne connaissent pas, c'est tout ce qui est inutile/pas utilisé...Avec ce raisonnement, pas la peine de venir à l'école...
+1

Petite anecdote : cette semaine, avec mes CM1, nous avons travaillé sur les niveaux de langue. S'entraîner à distinguer mots, expressions et tournures familers, courants ou soutenus. Arrivent les mots avare et radin. Eh bien, avare, ça n'existe pas, et radin, c'est soutenu. En langage courant, c'est crevard. Dont acte.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par Marie Laetitia le Sam 9 Fév - 17:34

@doubledecker a écrit:
@BritLéty a écrit:
Ils restent dans leur monde. Ce n'est pas la 1ère fois que j'en fais le constat. Sans forcément regarder avec ferveur le JT tous les soirs, au moins se dire: tiens c'est vrai, j'ai entendu de parler de ceci ou cela... mais non, rien...

la question sincère que je me pose c'est : "et nous à leur âge étions-nous vraiment tellement différents?". Je pense que nous sommes parfois bien pessimistes. J'ai une classe de 4è segpa, en novembre on a parlé des élections US. J'ai commencé par leur demander s'il savait ce qui allait se passer aux etats unis, 3 m'ont parlé des élections, ils ont pu me citer obama.

topela J'étais d'une inculture crasse, surtout en histoire. Enfin on pouvait sans doute trouver pire parce que j'étais curieuse.

On ne peut pas leur reprocher de ne pas savoir, seulement de ne pas vouloir apprendre - et encore, cela dépend de tellement de choses, notamment de l'environnement familial.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par Marie Laetitia le Sam 9 Fév - 17:37

@cléo a écrit:Moi ce qui me choque c'est la réaction de certains élèves face à l'apprentissage justement, face à la découverte de connaissances nouvelles. On leur apprend un mot nouveau, et ils disent : "bah madame personne ne l'utilise ce mot, personne ne parle comme ça !" Ce genre de réaction me laisse pantoise : en gros, ce qu'ils ne connaissent pas, c'est tout ce qui est inutile/pas utilisé...Avec ce raisonnement, pas la peine de venir à l'école...

sous un certain angle, est-ce étonnant? Est-ce que tu t'intéresserais forcément au mouvement naturaliste dans la peinture chinoise des années 1350-1360? Moi, euh... Jocker. Et pourtant je raffole de l'art chinois, au moins de certaines périodes.
Eux, c'est pareil. Tant qu'ils n'ont pas compris l'intérêt, ils ne risquent pas d'accrocher, d'autant moins que la curiosité n'est pas quelque chose de positif dans leur environnement culturel. Et ça n'a rien d'inné, ça, "être curieux"...

La seule chose, c'est que l'on doit leur faire intégrer qu'il faut capitaliser des savoirs, que ça ne servira pas forcément tout de suite, mais ce n'est pas grave, il faut savoir être patient en la matière.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par C'est pas faux le Sam 9 Fév - 17:42

La curiosité est la clé, je crois.
En ce qui me concerne, j'étais très ignare de tout, jusqu'à ce qu'à l'occasion d'un stage sportif, je découvre le vieux Tours. Ca a été pour moi une révélation qui a engendré une appétence pour tout ce qui concernait le patrimoine et les paysages, et par ricochet, l'histoire et la géographie, puis l'art et la littérature, etc.
Sans ce déclic, dont je me souviens précisément de l'instant, j'ignore qui je serais.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par Lux_ le Sam 9 Fév - 17:43

@Marie Laetitia a écrit:On ne peut pas leur reprocher de ne pas savoir, seulement de ne pas vouloir apprendre - et encore, cela dépend de tellement de choses, notamment de l'environnement familial.

+ 1 !

Lux_
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par Aemilia le Sam 9 Fév - 17:49

@C'est pas faux a écrit:
Cripure a écrit:
@cléo a écrit:Moi ce qui me choque c'est la réaction de certains élèves face à l'apprentissage justement, face à la découverte de connaissances nouvelles. On leur apprend un mot nouveau, et ils disent : "bah madame personne ne l'utilise ce mot, personne ne parle comme ça !" Ce genre de réaction me laisse pantoise : en gros, ce qu'ils ne connaissent pas, c'est tout ce qui est inutile/pas utilisé...Avec ce raisonnement, pas la peine de venir à l'école...
+1

Petite anecdote : cette semaine, avec mes CM1, nous avons travaillé sur les niveaux de langue. S'entraîner à distinguer mots, expressions et tournures familers, courants ou soutenus. Arrivent les mots avare et radin. Eh bien, avare, ça n'existe pas, et radin, c'est soutenu. En langage courant, c'est crevard. Dont acte.

Oui ! à chaque fois que je parle des niveaux de langue, je tombe des nues...
cette semaine, mes 4e ne voulaient pas me croire quand je leur ai dit qu'il ne devait pas utiliser "ça" à l'écrit, que c'était familier...
mes 6e me soutenaient que le terme "fringale" ne pouvait pas être familier, pour eux c'était soutenu (bin oui, "familier" c'est ce qu'ils utilisent... comme ils ne connaissaient pas le mot, cela ne pouvait être que "soutenu").

Ce qui me choque le PLUS, c'est qu'à chaque fois que je lance des noms comme VICTOR HUGO, GEORGE SAND (et pourtant, on est dans le Berry...) ou ARTHUR RIMBAUD, il n'y a AUCUN élève qui n'en a ne serait-ce qu'entendu parler... parfois l'un ou l'autre me dit "ah oui, y'a un arrêt de bus qui s'appelle comme ça" ou "je connais ! c'est le nom du collège de mon cousin"... Je pourrais très bien leur dire "la semaine prochaine on va étudier un roman de Bernard Dupont" ça leur ferait le même effet...

_________________
Professeur de lettres classiques déclassée

Mon blog "culture et humeurs, humour et coups de coeur" : https://fortyfiveweeks.wordpress.com/

Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par Invité le Sam 9 Fév - 17:54

Je vais sans doute passer pour une ravie de la crèche, mais j'ai souvent été, au contraire, très surprise de la culture de mes petits collégiens de ZEP sur certains aspects, et plus particulièrement d'un de mes perturbateurs qui n'allume la télé que pour regarder des émissions comme .... Karambolage.
De même, un de mes term STG a tout récemment, puisque je travaille en ce moment avec eux sur la notion de mythes et héros, été capable de me raconter en large et en travers La chanson de Roland, ou au moins le résumé qu'on en fait souvent, avec force détails.
Le problème, ce n'est pas qu'ils ne sont pas curieux (l'immense majorité des loulous l'est, même s'ils prennent volontiers un air blasé pour nous casser les pieds et que certaines matières, c'est bien naturel, les intéressent moins) ou qu'ils ne savent rien (bon, parfois, on s'en rapproche vraiment. J'ai eu une première de l'angoisse l'an dernier, et ce n'était drôle ni pour eux, ni pour moi), mais qu'ils n'apprennent plus rien, parce que travailler, c'est chiant. C'est là-dessus qu'il faut mettre le paquet...
Sinon, n'oublions pas que ce sont des enfants: à 14 ans, je lisais certes Dostoïevski mais je considérais aussi que France Culture était une radio de vieux cons.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par C'est pas faux le Sam 9 Fév - 18:01

Au passage, Karambolage, qu'est-ce que c'est bien !

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par Invité le Sam 9 Fév - 18:03

Ah oui! Et les élèves adorent, sans exception...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par User5899 le Sam 9 Fév - 18:11

@leyade a écrit:
@Dinaaa a écrit:
@roxanne a écrit:
On habite à une petite heure de Clermont-Ferrand où chaque année a lieu le festival international du court-métrage, un seul de mes 3° en avait entendu parler..

Je travaille et habite à 8mn en métro de Paris (porte Maillot), à 18mn en métro du Louvre.
Chaque année, j'y emmène des élèves de différentes classes.
Chaque année, j'ai des élèves ébahis qui, dans leur gentille naïveté, me disent "c'est la première fois que je vais à Paris !
Ca se met dans quel sens le tiket de métro ?"
La première fois, j'ai répondu, dans ma gentille naïveté : "Ah bon, tu as grandi loin d'ici ?", mais quand le premier m'a répondu "ben non, j'ai toujours habité là !", je me suis promis de ne plus jamais poser de question idiote à un élève.

No No No No No No No
A Marseille, dans ses dernières années d'enseignement il y a 10-17 ans, ma mère avait plein d'élèves de CM2 qui n'avaient jamais vu la mer. Notre quartier est à 10 minutes en voiture, 15 min en bus Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par User5899 le Sam 9 Fév - 18:14

@C'est pas faux a écrit:
Cripure a écrit:
@cléo a écrit:Moi ce qui me choque c'est la réaction de certains élèves face à l'apprentissage justement, face à la découverte de connaissances nouvelles. On leur apprend un mot nouveau, et ils disent : "bah madame personne ne l'utilise ce mot, personne ne parle comme ça !" Ce genre de réaction me laisse pantoise : en gros, ce qu'ils ne connaissent pas, c'est tout ce qui est inutile/pas utilisé...Avec ce raisonnement, pas la peine de venir à l'école...
+1

Petite anecdote : cette semaine, avec mes CM1, nous avons travaillé sur les niveaux de langue. S'entraîner à distinguer mots, expressions et tournures familers, courants ou soutenus. Arrivent les mots avare et radin. Eh bien, avare, ça n'existe pas, et radin, c'est soutenu. En langage courant, c'est crevard. Dont acte.
Ben, le niveau monte Very Happy

Mais vous avez tout à fait raison selon moi : la clé de tout, c'est la curiosité.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par lapetitemu le Sam 9 Fév - 18:36

@gnafron2004 a écrit:moi, c'est pour ces gamins là que j'ai voulu faire ce métier...c'est à ceux-là qu'on est utiles, même indispensables !
cette semaine, mes 4è ont appris qu'on avait réussi à creuser un tunnel sous la manche, et qu'avant les euros, il y avait autre chose. Je suis utile.

Je suis d'accord avec ce qu'on dit, en substance, beaucoup d'autres : peut-on vraiment leur être utile quand, la plupart du temps, ils refusent de s'intéresser à autre chose que ce qu'ils connaissent déjà ?
Être patient, je veux bien, mais s'ils attendent leurs 18 ans pour s'ouvrir un peu au monde, présent et passé, ce sera bien tard.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par Condorcet le Sam 9 Fév - 18:44

Oriane a écrit:
@micaschiste a écrit:
@John a écrit:
Ca ne me choque pas qu'on ne connaisse pas Deneuve en 3eme, ni Goldman ou Gainsbourg en 4eme.
Si on n'avait rien à leur apprendre, on ne servirait à rien.

Goldman, avec les resto du coeur, ils ont forcément dû en entendre parler, non ?
Deneuve et Gainsbourg, cela paraît plus vraisemblable.

Quand même, elle a tourné dans une tapée de classiques, non? C'est un peu comme si l'on disait que c'était normal pour nous de ne pas connaître Miou Miou ou Annie Girardot.

Embarassed Je ne connais pas le commodore, c'est qui le commodore?

Un ordinateur des années 1980.
http://oldcomputers.net/c64.html

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

Message par roxanne le Sam 9 Fév - 18:45

Je parlais plutôt de gamins dont les parents ont un bon niveau social, qui ont de bons résultats , qui envisagent des études longues.Je leur parle de la BD "Maus" dans le cadre de l'autobio, je la leur présente en insistant sur ^l'intérêt historiquie et leur dis qu'elle est au collège en 3 exemplaires, que je peux la prêter à qui veut.Sur mes deux 3°,UNE élève l'a prise.Quand elle me l'a rendue, enchantée, elle fait une petite présentation aux autres.Ben, rien, personne ne l'a demandée...Et c'est des gamins, qui pour certains sont félicités..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum