Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par User5899 le Lun 18 Fév 2013 - 21:40
@Zorglub a écrit:Souvenez vous (et répétez en boucle avant de dormir) :
"On s'en fout, c'est pas nos gosses ! Les nôtres savent lire, écrire et calculer.
C'est pas par hasard : c'est parce qu'on leur a appris pendant les vacances et les WE"
Merci Zorglub pour m'avoir fait franchement rire Very Happy
avatar
Dinaaa
Esprit éclairé

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par Dinaaa le Lun 18 Fév 2013 - 21:43
Quand ce sont des élèves sérieux, qui travaillent, je déploie des trésors d'imagination pour valoriser leurs efforts : je rajoute des points à ceux qui recopient sans faute la correction d'une dictée, je distribue des contrôles de grammaire avec une partie des réponses déjà marquées, je sais qu'ils aiment la conjugaison donc j'en use et abuse pour leur montrer qu'ils savent faire quelque chose de bien, j'accepte les réponses de questions sur texte sous forme d'un seul mot au lieu d'une phrase, des rédactions plus courtes, plus simples...

Honnêtement, j'ai 5 PAI en 6e cette année, et ça ne me prend pas un temps fou. Ce sont des aménagements à la marge. Je viens de compter, j'ai 10 élèves sous PAI en tout (2 en 4e et 3 en 3e), et je n'ai pas l'impression d'y passer beaucoup de temps : c'est plus une façon de penser et de concevoir les activités et les évaluations. Une fois que le pli est pris...

Quand les dys sont des fainéants enfants de contestataires, je suis capable d'autant d'imagination pour contrecarrer un PAI. Pas d'exemple avouable. Twisted Evil

Edit : Zorglub : merci pour la tranche de rire. Laughing
avatar
Olympias
Prophète

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par Olympias le Lun 18 Fév 2013 - 21:45
Issu du site internet de la formation des cadres EducNat

PAI : Projet d'Accueil Individualisé






Calendrier

--------------------------------------------------------------------------------

Version PDF

--------------------------------------------------------------------------------


Aménagement scolaire en réponse à la situation personnelle de l'élève


Mise à jour : 19 mars 2012 - Actualisation prévue : mars 2013
Mots-clés : santé / handicap / intégration / partenariat / PAI / maladie / allergie / troubles




Le Projet d'Accueil Individualisé s'applique aux élèves à besoins spécifiques (maladie signalée, pathologie chronique, dyslexie, …).

Il a pour objectif de définir la prise en charge dans le cadre scolaire de l'élève au regard de ses spécificités et d'assurer la communication avec la communauté éducative de l'établissement.


Le PAI est un protocole établi par écrit entre les parents, l'établissement scolaire (chef d'établissement, médecin, infirmier, assistante sociale, conseiller d'orientation psychologue, équipe éducative — enseignant, conseiller principal d'éducation, ...) et des partenaires extérieurs, pour permettre l'accueil d'un élève souffrant d'un handicap ou d'une maladie.




Initiative

Ces aménagements sont engagés à la demande de la famille et/ou de l'équipe éducative et du chef d'établissement.




Concertation médecin/famille

Le médecin scolaire rencontre l'élève et/ou sa famille afin de cerner les difficultés de l'élève. À partir des informations recueillies auprès de la famille et du médecin, il déterminera les aménagements susceptibles d'être mis en place.




Élaboration

Ce document organise, dans le respect des compétences de chacun et compte tenu des besoins spécifiques de l'élève, les modalités particulières de la vie quotidienne à l'école et fixe les conditions d'intervention des partenaires.


Afin de respecter le code de déontologie, aucun diagnostic médical ne peut apparaître sur ce document.


Avec l'accord de la famille, toutes informations pouvant être utiles à la prise en charge de l'élève pourront être jointes au projet. Les symptômes visibles, les mesures à prendre pour assurer la sécurité de l'élève, les médecins à joindre doivent y figurer.




Signature du protocole

Le projet d'accueil individualisé est signé par les différents partenaires convoqués au préalable par le chef d'établissement.




Diffusion

Elle se fait au sein de la communauté éducative et auprès de tous les partenaires concernés.

Le respect du secret professionnel est une obligation générale et absolue qui s'impose aux médecins et aux infirmiers. Aussi, si certains aspects médicaux sont évoqués, ce doit être avec l'accord des familles et sous contrôle du personnel médical.


Il importe, dans l'intérêt même de l'élève, de rappeler le devoir de confidentialité auquel tous les membres de la communauté éducative sont soumis.




Durée de validité

Le PAI est lié à la pathologie ou au trouble constaté pendant l'année scolaire. Il peut donc être établi pour une période allant de quelques jours à une année scolaire. Il peut également être reconduit d'une année sur l'autre (réactualisation).





Remarques
Des modifications peuvent être apportées en cours d'année selon l'évolution de la santé de l'élève, à la demande de la famille ou de l'équipe éducative ;
un élève atteint de trouble de la santé doit être considéré de la même manière qu'un élève en bonne santé, c'est l'objectif central du processus d'intégration ;
un protocole d'urgence peut être constitué et diffusé auprès de la communauté scolaire ;
des aménagements des conditions de passage d'examens peuvent être accordés : utilisation d'un ordinateur, passage seul(e) dans une salle, temps compensé, utilisation de documents agrandis, exercices aménagés (comme la dictée au DNB), présence d'un auxiliaire de vie scolaire (AVS), etc. Sur l'aménagement des examens, se reporter à la rubrique "Pour aller plus loin" ci-après ;
en année d'examen, ne pas hésiter à anticiper la demande d'aménagement du temps, notamment dans le cadre du contrôle en cours de formation (CCF).



Textes officiels en vigueur


Code de l'éducation

Article D 351-4 (parcours de formation des élèves présentant un handicap, organisation de la scolarité , modalités de son déroulement, établissement scolaire de référence) ;
article D 351-9 (aménagement de la scolarité en raison d'un trouble de la santé invalidant, élaboration d'un projet d'accueil individualisé).

Autres textes
Circulaire n° 2003-135 du 8 septembre 2003 : accueil en collectivité des enfants et adolescents atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période (pdf 111 Ko) ;
circulaire n° 92-194 du 29 juin 1992 : accueil des enfants porteurs du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) dans les établissements d'enseignement publics et privés sous contrat des premier et second degrés (pdf 28 Ko).


Pour aller plus loin

Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) et Projet d'Accueil Individualisé (PAI) sur le site Adaptation scolaire et scolarisation des élèves handicapés (ASH) du Vaucluse (académie d'Aix Marseille) ;
"Les DYS... une présentation" (DYS : dyslexie, dysorthographie, dyspraxie, ...) sur le site de l'institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) de Poitou Charentes, par le Dr. Alain POUHET, médecin de rééducation fonctionnelle au centre hospitalier universitaire (CHU) de Poitiers, document de 33 pages, 2008 (pdf 2,2 Mo) ;
deux guides édités par l'INPES (institut national de prévention et d'éducation pour la santé) :
l'un de 2010, destiné aux parents, "Troubles "dys" de l'enfant" (58 pages) (pdf 1,3 Mo) ;
l'autre de 2009, destiné aux professionnels, "L'évolution du langage de l'enfant : de la difficulté au trouble" (90 pages) (pdf 1,1 Mo) ;

site de l'association des parents d'enfants Dys , qui propose notamment un tableau synthétique intitulé "comment choisir entre un PPS, un PAI ou un Programme Personnalisé de Réussite Éducative (PPRE) ?" ;
le PAI et la scolarisation à l'école des enfants malades sur le site associatif "Intégration scolaire et partenariat" ;
pour ce qui concerne les examens et les aménagements dont peuvent bénéficier les candidats en situation de handicap :l'essentiel sur le site Éduscol :les aménagements possibles pour tous les examens ;
les aménagements possibles spécifiques au baccalauréat général et technologique ;

ou sur le site de l'ONISEP (office national d'information sur les enseignements
et les professions) ;un recueil des textes officiels relatifs à l'aménagement des examens, classés par ordre chronologique, par discipline, par type de handicap et par diplôme (pdf 572 Ko, mis à jour en avril 2012), à consulter sur le site de l'INS HEA (institut national supérieur de formation et de recherche pour l'éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés) ;
les procédures et démarches pour l'aménagement des évaluations et des examens sur le site associatif Intégrascol.



Boîte à outils


1. Guides et modèles généraux :
en format "doc", le modèle de projet d'accueil individualisé qui figure en annexe 2 de la circulaire n° 2003-135 citée dans les textes officiels en vigueur, et qu'il convient d'adapter à chaque pathologie (doc 38 Ko) ;
présentation du PAI sur le site de l'inspection académique de Savoie, académie de Grenoble, et qui propose 3 documents de formalisation et de suivi du PAI (volet médical, adaptations pédagogiques, champs disciplinaires) ;
document de juin 2011 de l'inspection académique du Finistère, académie de Rennes, intitulé "Scolarisation des enfants et adolescents atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période", traitant du PAI (méthodologie et mise en œuvre), puis de l'hospitalisation (pdf 82 Ko) ;
mémento d'octobre 2011 de l'académie de Versailles, "L'enfant ou l'adolescent malade : aménager sa scolarité", traitant des certificats médicaux, de la maladie et du PAI (pdf 158 Ko) ;
"Comment favoriser la scolarisation des élèves souffrant de troubles spécifiques des apprentissages ?" : pistes de prise en charge présentées par l'inspection académique des Alpes de Haute-Provence, académie d'Aix-Marseille (diaporama de 68 diapositives - PAI en pages 64 et 65) (pdf 942 Ko).


2. Pistes de PAI liées à des troubles spécifiques :
dossier très complet de 65 pages réalisé en janvier 2010 par un groupe de travail de l'inspection académique du Gard, académie d'Aix-Marseille, intitulé "Dys et matériel pédagogique adapté", présentant notamment de très nombreux logiciels utiles, gratuits pour la plupart (pdf 7,9 Mo) ;
exemple de protocole d'aménagements pédagogiques pour les élèves porteurs de troubles spécifiques des apprentissages, émanant de l'inspection académique des Bouches-du-Rhône, académie d'Aix-Marseille (pdf 1,1 Mo) ;
10 conseils pour le PAI lié à l'allergie alimentaire sur un site médical consacré aux allergies, qui propose également des modèles de PAI en téléchargement ;

un exemple de PAI collège/lycée pour élève souffrant de diabète, sur un site associatif.


User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par User5899 le Lun 18 Fév 2013 - 21:46
@Nouka a écrit:Ce que je refuse catégoriquement c'est justement ce que vous faites, je n'en ai ni le temps ni la volonté : ne pas avoir à préparer des choses spécifiques (je suis déjà bien chargée avec mes 4 classes, als tenir compte de tous les PAI dys dans toutes les classes vient à multiplier par 4 le travail), ne pas passer 2h à corriger une copie en ne tenant compte que ça, pas ça. Là pour le coup vous vous prenez bien la tête, ou c'est moi qui fais du mauvais esprit ?
+1
avatar
Nouka
Érudit

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par Nouka le Lun 18 Fév 2013 - 21:47
Je suis d'accord et ai conscience que je mets un peu (beaucoup) de mauvaise volonté. Ce qui me gêne (beaucoup !) c'est que la famille voit la fin des soucis et la solution dans ce PAI alors que ca va changer quoi ? Une meilleure prise en compte des difficultés, ok, mais finalement ? Un leurre non ? Le PAi ne les aide en rien à progresser, alors que c'est bien ça la finalité de toutes ces détections non ?

_________________
En disponibilité
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par User5899 le Lun 18 Fév 2013 - 21:49
@Salsepareille a écrit:Non, ça ne me fait pas perdre de temps.

Dictée: je souligne les mots à relire pendant que les autres se relisent seuls. Ensuite pour la correction, je ne regarde même pas les autres mots; ça va vite.
Rédac: je ne tiens plus compte de l'orthographe ni du soin. En gros: je lis la copie en me forçant à me détacher de l'orthographe (je lis à voix haute). Je note comme si c'était un oral. Ca va plus vite car je ne souligne pas l'orthographe et ne mets aucun conseil dessus.
Grammaire, lecture: pareil que rédac mais je retire un tiers des questions pour faire comme s'il y avait un tiers-temps.

Pas de prise de tête pour moi.
Mais les parents savent-ils que le seul aménagement pour un dys au lycée, ce sera d'avoir un tiers temps, mais que les travaux à rendre seront les mêmes ? Un correcteur de bac ne sait pas que le candidat est un dys ou pas...
avatar
Nouka
Érudit

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par Nouka le Lun 18 Fév 2013 - 21:51
Je ne me priverai pas de leur dire, même s'il n'est encore qu'en 5ème.

_________________
En disponibilité
avatar
littlemary
Vénérable

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par littlemary le Lun 18 Fév 2013 - 21:52
@Salsepareille a écrit:Ton argument de l'équité me semble facile à contester (pour les parents): tu ne dois pas chercher à être équitable, puisque leur enfant n'est pas tout à fait comme les autres. (Ouh là là, je me mets à parler comme ces parents). Tu dois appliquer tout un barême spécifique. Après tout, le PAI est là pour ça. Attention, je ne dis pas que les parents ont raison, hein...

Moi je vois vraiment la dyslexie comme un handicap. Mais les PAI ne sont pas adaptés: car avec les PAI, l'école prend en compte la dyslexie, OK, et donne l'illusion que l'élève pourra plus tard s'en sortir dans la société. Or, ça va être la douche froide quand l'élève sortira du système scolaire. Mais toi, tu ne pourras rien faire si le PAI vient de la direction + parents + méd sco. Alors... applique, applique, en te simplifiant la vie.

+1
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par User5899 le Lun 18 Fév 2013 - 21:52
@Dinaaa a écrit:Quand ce sont des élèves sérieux, qui travaillent, je déploie des trésors d'imagination pour valoriser leurs efforts : je rajoute des points à ceux qui recopient sans faute la correction d'une dictée, je distribue des contrôles de grammaire avec une partie des réponses déjà marquées, je sais qu'ils aiment la conjugaison donc j'en use et abuse pour leur montrer qu'ils savent faire quelque chose de bien, j'accepte les réponses de questions sur texte sous forme d'un seul mot au lieu d'une phrase, des rédactions plus courtes, plus simples...

Honnêtement, j'ai 5 PAI en 6e cette année, et ça ne me prend pas un temps fou. Ce sont des aménagements à la marge. Je viens de compter, j'ai 10 élèves sous PAI en tout (2 en 4e et 3 en 3e), et je n'ai pas l'impression d'y passer beaucoup de temps : c'est plus une façon de penser et de concevoir les activités et les évaluations. Une fois que le pli est pris...

Quand les dys sont des fainéants enfants de contestataires, je suis capable d'autant d'imagination pour contrecarrer un PAI. Pas d'exemple avouable. Twisted Evil

Edit : Zorglub : merci pour la tranche de rire. Laughing
10 PAI pour une seule année, c'est tout de même considérable, je trouve.
Ce qui m'interpelle, c'est qu'avec des traitements "à part", ces dys ou prétendus dys ne sauraient qu'augmenter avec les années, puisque rien n'est fait pour les décourager. Je suis assez pessimiste pour les années à venir.
avatar
littlemary
Vénérable

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par littlemary le Lun 18 Fév 2013 - 21:54
@Dinaaa a écrit:Quand ce sont des élèves sérieux, qui travaillent, je déploie des trésors d'imagination pour valoriser leurs efforts : je rajoute des points à ceux qui recopient sans faute la correction d'une dictée, je distribue des contrôles de grammaire avec une partie des réponses déjà marquées, je sais qu'ils aiment la conjugaison donc j'en use et abuse pour leur montrer qu'ils savent faire quelque chose de bien, j'accepte les réponses de questions sur texte sous forme d'un seul mot au lieu d'une phrase, des rédactions plus courtes, plus simples...

Honnêtement, j'ai 5 PAI en 6e cette année, et ça ne me prend pas un temps fou. Ce sont des aménagements à la marge. Je viens de compter, j'ai 10 élèves sous PAI en tout (2 en 4e et 3 en 3e), et je n'ai pas l'impression d'y passer beaucoup de temps : c'est plus une façon de penser et de concevoir les activités et les évaluations. Une fois que le pli est pris...

Quand les dys sont des fainéants enfants de contestataires, je suis capable d'autant d'imagination pour contrecarrer un PAI. Pas d'exemple avouable. Twisted Evil

Edit : Zorglub : merci pour la tranche de rire. Laughing

+1 aussi
avatar
dorémy
Esprit éclairé

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par dorémy le Lun 18 Fév 2013 - 21:54
Le médecin sco nous a bien dit que les remarques d'aménagement détaillées dans le PAI ne sont QUE des propositions : "vous ne pouvez pas tout mettre en place, chacun fait au mieux !" coeurs J'aime ce médecin sco !
avatar
Mélisande
Neoprof expérimenté

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par Mélisande le Lun 18 Fév 2013 - 21:56
@Nouka a écrit:Je suis d'accord et ai conscience que je mets un peu (beaucoup) de mauvaise volonté. Ce qui me gêne (beaucoup !) c'est que la famille voit la fin des soucis et la solution dans ce PAI alors que ca va changer quoi ? Une meilleure prise en compte des difficultés, ok, mais finalement ? Un leurre non ? Le PAi ne les aide en rien à progresser, alors que c'est bien ça la finalité de toutes ces détections non ?

Oui, c'est bien un leurre, mais si les parents insistent, tu devras aménager tes barèmes. Mais dans ce cas, tu suis bien les conseils qu'on t'a donnés précédemment et tu précises dans chacune des appréciations de bulletins que cet enfant a un barème aménagé et que sa moyenne ne reflète pas son niveau.

Et lors du rendez-vous avec les parents, tu leur dit clairement que s'ils ne veulent plus que tu aies un minimum d'exigence pour l'orthographe, l'enfant ne pourra pas suivre une seconde générale, tu leur demandes ce qu'ils envisagent comme orientation pour leur enfant à court terme, et tu insistes lourdement sur le fait que ton exigence sur l'apprentissage de l'orthographe est une "aide" pour leur enfant, et non une punition.
Après, s'ils restent sur leur position, ma foi... Tu t'en laves les mains.

avatar
dorémy
Esprit éclairé

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par dorémy le Lun 18 Fév 2013 - 21:58
@littlemary a écrit:
@Dinaaa a écrit:Quand ce sont des élèves sérieux, qui travaillent, je déploie des trésors d'imagination pour valoriser leurs efforts : je rajoute des points à ceux qui recopient sans faute la correction d'une dictée, je distribue des contrôles de grammaire avec une partie des réponses déjà marquées, je sais qu'ils aiment la conjugaison donc j'en use et abuse pour leur montrer qu'ils savent faire quelque chose de bien, j'accepte les réponses de questions sur texte sous forme d'un seul mot au lieu d'une phrase, des rédactions plus courtes, plus simples...

Honnêtement, j'ai 5 PAI en 6e cette année, et ça ne me prend pas un temps fou. Ce sont des aménagements à la marge. Je viens de compter, j'ai 10 élèves sous PAI en tout (2 en 4e et 3 en 3e), et je n'ai pas l'impression d'y passer beaucoup de temps : c'est plus une façon de penser et de concevoir les activités et les évaluations. Une fois que le pli est pris...

Quand les dys sont des fainéants enfants de contestataires, je suis capable d'autant d'imagination pour contrecarrer un PAI. Pas d'exemple avouable. Twisted Evil

Edit : Zorglub : merci pour la tranche de rire. Laughing

+1 aussi

Tu as exacerbé ma curiosité ... t'es vraiment sûre que c'est pas avouable parce que des dys fainéants j'en ai 3/4 cette année, et je manque un peu d'inspiration en ce moment......
avatar
Olympias
Prophète

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par Olympias le Lun 18 Fév 2013 - 21:58
@Dinaaa a écrit:Quand ce sont des élèves sérieux, qui travaillent, je déploie des trésors d'imagination pour valoriser leurs efforts : je rajoute des points à ceux qui recopient sans faute la correction d'une dictée, je distribue des contrôles de grammaire avec une partie des réponses déjà marquées, je sais qu'ils aiment la conjugaison donc j'en use et abuse pour leur montrer qu'ils savent faire quelque chose de bien, j'accepte les réponses de questions sur texte sous forme d'un seul mot au lieu d'une phrase, des rédactions plus courtes, plus simples...

Honnêtement, j'ai 5 PAI en 6e cette année, et ça ne me prend pas un temps fou. Ce sont des aménagements à la marge. Je viens de compter, j'ai 10 élèves sous PAI en tout (2 en 4e et 3 en 3e), et je n'ai pas l'impression d'y passer beaucoup de temps : c'est plus une façon de penser et de concevoir les activités et les évaluations. Une fois que le pli est pris...

Quand les dys sont des fainéants enfants de contestataires, je suis capable d'autant d'imagination pour contrecarrer un PAI. Pas d'exemple avouable. Twisted Evil

+ 10
Le problème est lorsque le préfixe dys et le PAI deviennent l'alibi pour certains élèves qui refusent de se conformer aux règles valables pour tout un chacun...Un de mes élèves de 1è a un PAI, nous sommes plusieurs à être convaincus qu'il joue de la pathologie (jamais précisée d'ailleurs...) car il ne respecte pas le PAI et continue à ne pas aller à certains cours (dont les miens, forcément je dois être méchante....), alors qu'il a déjà un EDT allégé.
Il est soi-disant claustrophobe (or, chez moi l'argument n'est pas recevable, car je fais cours la porte ouverte) mais ne l'est visiblement plus pour aller en sortie scolaire en car...
Il ne suis pas les cours, on ne peut pas l'évaluer. Je ne sais pas comment il passera le bac.
Certains élèves ont réellement besoin d'une aide et on ne peut qu'avoir envie de les aider car il sont, en dépit de leurs problèmes, sympas, avec envie d'apprendre et de bien faire. Pour ceux dont l'EDT m'empêche de donner un tiers temps, je raccourcis le devoir ou je donne des exercices au choix. Ca se gère facilement.
Après, il y a le problème de certains parents qui sont aussi persuadés que leur enfant est un surdoué, donc incompris et que c'est l'école qui est responsable de son absence de réussite...

Edit : Zorglub : merci pour la tranche de rire. Laughing
avatar
Loreleii
Neoprof expérimenté

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par Loreleii le Lun 18 Fév 2013 - 22:01
Pour le brevet, c'est comme pour le bac: ils sont corrigés comme les autres!
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par dandelion le Lun 18 Fév 2013 - 22:02
Cripure a écrit:
@Salsepareille a écrit:Non, ça ne me fait pas perdre de temps.

Dictée: je souligne les mots à relire pendant que les autres se relisent seuls. Ensuite pour la correction, je ne regarde même pas les autres mots; ça va vite.
Rédac: je ne tiens plus compte de l'orthographe ni du soin. En gros: je lis la copie en me forçant à me détacher de l'orthographe (je lis à voix haute). Je note comme si c'était un oral. Ca va plus vite car je ne souligne pas l'orthographe et ne mets aucun conseil dessus.
Grammaire, lecture: pareil que rédac mais je retire un tiers des questions pour faire comme s'il y avait un tiers-temps.

Pas de prise de tête pour moi.
Mais les parents savent-ils que le seul aménagement pour un dys au lycée, ce sera d'avoir un tiers temps, mais que les travaux à rendre seront les mêmes ? Un correcteur de bac ne sait pas que le candidat est un dys ou pas...
Et pas d'aménagement au Toeic pour avoir son diplôme d'ingénieur ou d'école de commerce du temps où j'y travaillais: c'est vraiment un mauvais service à rendre à ces enfants sur le long terme (sauf dyslexie sévère)... Bon, on m'a dit que la dyslexie comptait comme un handicap au même titre que le fait d'être paraplégique, le vrai bénéfice étant pour les patrons qui remplissent à bon compte leur quota de travailleurs handicapés (puisqu'il est trop difficile d'appliquer la loi, on élargit le concept de handicap - d'où les questionnaires reçus par les employés à qui on demandait de signaler le moindre handicap, surtout le moindre d'ailleurs). On oublie aussi qu'il y a des degrés dans la dyslexie et que certains s'en sortiront tout à fait bien en compensant (j'aurais bien aimé avoir un PAI en EPS moi... Sad ). Etrangement, beaucoup de parents semblent valorisés par un diagnostic de dyslexie qui rend leur enfant 'spécial', requiert d'y porter une attention particulière, etc...C'est juste une autre expression du narcissisme ambiant (je reprécise que je ne parle pas de dyslexie sévère, j'en ai vu de rares cas mais justifiant pour le coup une adaptation sérieuse, et non le saupoudrage qu'on nous propose). Ce que dit Zorglub est très drôle, mais aussi très vrai.
avatar
littlemary
Vénérable

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par littlemary le Lun 18 Fév 2013 - 22:04
@Loreleii a écrit:Pour le brevet, c'est comme pour le bac: ils sont corrigés comme les autres!

Justement j'ai une question : les élèves dys ont-ils l'autorisation de rédiger leurs épreuves via l'ordinateur, puis impression et collage de la copie sur une copie officielle ?
C'est la question soulevée par mes deux 3è...Parce que dans ce cas, les correcteurs comprendront, non ?
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par Celeborn le Lun 18 Fév 2013 - 22:05
@Nouka a écrit:Je n'ai pas fait attention quand je l'ai lu, mais a priori tout a été fait dans les règles.

je te dis ça parce que chez nous, on a découvert que les PAI « a priori faits dans les règles » n'étaient pas signés par le médecin. Ça demande du boulot supplémentaire, ces choses-là, alors autant que ce soit fait dans les règles.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
doubledecker
Expert spécialisé

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par doubledecker le Lun 18 Fév 2013 - 22:07
@Provence a écrit:
@Loreleii a écrit:Ne te complique pas trop la vie et explique aux parents qu'ils sont 27 (ou plus) dans la classe et que tu ne peux pas faire du sur-mesure.
D'ailleurs, s'il fallait faire du sur-mesure, l'élève ne relèverait pas de l'enseignement général mais de l'enseignement spécialisé.

eh non, plus depuis la loi de 2005 sur le handicap
Le BO c'est ici

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
avatar
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par Salsepareille le Lun 18 Fév 2013 - 22:11
Je sais bien qu'au brevet, au bac, aux concours etc, il n'y aura pas d'aménagements. Et les parents le savent aussi: je le leur ai dit (et les parents qui demandent un PAI sont des parents assez soucieux de la scolarité de leur enfant, donc ils se renseignent aussi de leur côté...).

Ces parents sont plus dans l'attitude du: "on fait au jour le jour, il y a déjà assez de problèmes comme ça. Cette année, c'est le PAI, ensuite on verra".

Evidemment que je sais que c'est envoyer le gamin au casse-pipe. Mais j'applique: on m'impose de l'envoyer au casse-pipe, et je n'ai plus l'énergie pour m'opposer seule à tout cela.

J'oubliais tout de même: je mets sur les copies et sur le bulletin que le barême est entièrement adapté.

(Vous savez, quand les parents vous prient de faire quelque chose, que la direction s'en mêle, que le médecin s'en mêle aussi, mais que vous, vous êtes persuadés que vous ne rendez pas service à l'élève... Vous avertissez les parents. VOus faites entendre votre voix aux commissions de PAI. Et puis... c'est tout. Vous avez donné votre avis, mais ensuite, vous appliquez. C'est un peu comme lorsqu'un élève coule, a de mauvaises notes, ne fait rien... Les parents ne viennent pas aux réunions parents-profs. Alors vous téléphonez aux parents, une fois, deux fois, trois fois. Rien. Vous proposez d'aider l'lélève sur des heures de perm. Mais l'élève sèche... Au bout d'un moment, on laisse tomber. )
avatar
Dinaaa
Esprit éclairé

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par Dinaaa le Lun 18 Fév 2013 - 22:13
@Nouka a écrit:Je suis d'accord et ai conscience que je mets un peu (beaucoup) de mauvaise volonté. Ce qui me gêne (beaucoup !) c'est que la famille voit la fin des soucis et la solution dans ce PAI alors que ca va changer quoi ? Une meilleure prise en compte des difficultés, ok, mais finalement ? Un leurre non ? Le PAi ne les aide en rien à progresser, alors que c'est bien ça la finalité de toutes ces détections non ?

N'oublie pas qu'ils sont sûrement désespérés par les difficultés d'apprentissage de leur gamin, et qu'ils s'accrochent à une bouée de sauvetage sans s'apercevoir que celle-ci ne les ramènera pas au rivage toute seule : c'est à eux de nager derrrière (ok, j'arrête ma métaphore).
Il faut aussi profiter de la signature du PAI pour dire que sa mise en place nécessitent de gros efforts de la part de l'élève, qu'il ne faudra ni se reposer sur les aménagements ni baisser les bras, et que ça, c'est dur. Que bénéficier d'un PAI ne signifie pas bénéficier de passe-droits.

J'ai donné une fable à apprendre à mes 6e pour Jeudi : ils ont eu 10 jours pour l'apprendre, après étude en classe.
Aujourd'hui, un petit dys² (il est multi dys !) vient me voir pour me dire qu'il y a passé plusieurs heures ce we, mais qu'il peine à apprendre.
Je lui ai fait réciter ce qu'il savait. J'ai constaté qu'effectivement, il avait bossé ce we, il avait anticipé son travail, il avait fourni des efforts.
Mais rien à faire, les mots se mélangent dans sa tête, à tel point que pour finir, c'est l'agneau qui va bouffer le loup !
J'ai réduit la longeur de la fable pour lui, parce que j'ai tenu compte de ses efforts, et que j'ai voulu l'encourager à les poursuivre.
Il est reparti rassuré, et je sais qu'il va y passer tout son mercredi.
Ca ne demande aucun travail d'aménagement particulier, juste une prise en compte de difficultés particulières.
De gros paresseux sans difficultés vont apprendre cette fable en 30mn, alors que lui va y passer des heures et des heures.
Il mérite au moins autant une note valorisante que les paresseux !
avatar
dorémy
Esprit éclairé

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par dorémy le Lun 18 Fév 2013 - 22:13
@littlemary a écrit:
@Loreleii a écrit:Pour le brevet, c'est comme pour le bac: ils sont corrigés comme les autres!

Justement j'ai une question : les élèves dys ont-ils l'autorisation de rédiger leurs épreuves via l'ordinateur, puis impression et collage de la copie sur une copie officielle ?
C'est la question soulevée par mes deux 3è...Parce que dans ce cas, les correcteurs comprendront, non ?

L'année dernière, j'ai surveillé deux élèves qui composaient via un ordinateur, à la fin de chaque épreuve (avec un 1/3 temps) il fallait vite amener la clé USB au principal pour qu'il imprime les copies, que je ramène les feuilles imprimées au secrétariat d'examen, que je retourne rendre la clé au gamin qui avait bien souvent commencé sa deuxième épreuve et que je n'oublie pas de lui dire de bien sauvegarder régulièrement son travail. cafe Par contre, si l'ordinateur n'est pas mis en place dans le PAI pendant le cours de l'année et sans doute avant la 3e, ils ne peuvent pas arriver la bouche en coeur le jour J avec un PC. Le CDE doit faire une demande d'aménagement lors de l'inscription de ses élèves au centre d'examen pour qu'ils bénéficient d'une salle à part à cause du 1/3 temps et de nécessité de prises électriques).
avatar
Provence
Bon génie

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par Provence le Lun 18 Fév 2013 - 22:14
@doubledecker a écrit:
@Provence a écrit:
@Loreleii a écrit:Ne te complique pas trop la vie et explique aux parents qu'ils sont 27 (ou plus) dans la classe et que tu ne peux pas faire du sur-mesure.
D'ailleurs, s'il fallait faire du sur-mesure, l'élève ne relèverait pas de l'enseignement général mais de l'enseignement spécialisé.

eh non, plus depuis la loi de 2005 sur le handicap
Le BO c'est ici

Au collège et au lycée : les unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS)
Dans le secondaire, lorsque les exigences d'une scolarisation individuelle ne sont pas compatibles avec leurs troubles, les élèves présentant un handicap peuvent être scolarisés dans une unité localisée pour l'inclusion scolaire (ULIS). Encadrés par un enseignant spécialisé, ils reçoivent un enseignement adapté qui met en œuvre les objectifs prévus par le projet personnalisé de scolarisation. Il inclut autant qu'il est possible des plages de scolarisation dans la classe de référence de l'établissement.

À la rentrée 2011, on comptait 2 297 Ulis. L'implantation de ces unités pour l'inclusion scolaire est organisée de façon à ne laisser aucun territoire hors d'accès des élèves, en tenant compte des contraintes raisonnables de transport. Ce mouvement se poursuit particulièrement dans les lycées professionnels. Les Ulis sont incitées à fonctionner en réseau, notamment pour répondre aux besoins de formation professionnelle des élèves handicapés.
avatar
littlemary
Vénérable

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par littlemary le Lun 18 Fév 2013 - 22:15
Ok merci...les demandes ont été faites mais je ne savais pas si elles pouvaient être acceptées !
avatar
dorémy
Esprit éclairé

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par dorémy le Lun 18 Fév 2013 - 22:16
@doubledecker a écrit:
@Provence a écrit:
@Loreleii a écrit:Ne te complique pas trop la vie et explique aux parents qu'ils sont 27 (ou plus) dans la classe et que tu ne peux pas faire du sur-mesure.
D'ailleurs, s'il fallait faire du sur-mesure, l'élève ne relèverait pas de l'enseignement général mais de l'enseignement spécialisé.

eh non, plus depuis la loi de 2005 sur le handicap

Le BO c'est ici

+ 1 (je suis PP d'un élève dont la dyslexie est tellement forte qu'il est reconnu handicapé par la MDPH).
avatar
Loreleii
Neoprof expérimenté

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par Loreleii le Lun 18 Fév 2013 - 22:18
Je n'ai jamais corrigé de copies tapées à l'ordi (ni mes collègues d'aileurs). Ca doit être assez rare.
Contenu sponsorisé

Re: Rdv parents : PAI pour dyslexie

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum