Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs ?

Message par bizaliso le Mer 12 Juin 2013 - 13:54

""Dans un contexte où la crise du recrutement des enseignants et des conseillers principaux d’éducation (CPE) ne fait de doute pour personne et où l’OCDE montre depuis de nombreuses années que les enseignants débutants français sont payés 10 % de moins que la moyenne des pays de l’OCDE, le ministre propose dans le cadre de sa réforme de la formation des enseignants de diminuer la rémunération brute des enseignants de 20 %.
En effet, un projet de décret soumis au Comité Technique Ministériel (CTM) du 17 juin prévoit que les enseignants et CPE débuteront leur carrière à 1 600 euros bruts au lieu des 2 000 euros actuels.
Pour le SNES-FSU, la décision de diminuer la rémunération des nouveaux enseignants si elle était confirmée par le ministre, irait à l’encontre des engagements du ministre lui-même et ne pourrait que conduire à une forte réaction de tous les personnels.
Nous exigeons que la rémunération des nouveaux enseignants au lieu d’être diminuée, soit élevée rapidement à la moyenne de l’OCDE, condition nécessaire pour permettre de lutter contre la crise de recrutement. Nous demandons au ministre de revoir sans délai son projet.
Dans le cadre des négociations catégorielles qui s’ouvriront dans le courant du mois, le SNES-FSU portera l’ambition d’une revalorisation des débuts de carrières, mais aussi de l’ensemble de la carrière des enseignants, CPE et Co-Psy.""

D'après le SNES 5 juin 2013


Ah Bon ? C'est nouveau ça ? Ça concerna quels "nouveaux profs" ? Stagiaire 2013? 2014 ?

bizaliso
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Roumégueur Ier le Mer 12 Juin 2013 - 16:55

Communiqué FO sur ce sujet :

"
Communiqué du mercredi 12 juin 2013 - Fédération Nationale de l'Enseignement, la Culture et la Formation Professionnelle
LE MINISTRE VEUT BAISSER DE 316 EUROS MENSUELS LE SALAIRE DES ENSEIGNANTS DÉBUTANTS!


Les mesures dites catégorielles dans l’Education nationale, toutes dérisoires (enseignants et administratifs) et l’annonce d’une remise en cause du statut et des missions sont confirmées.

Le ministre de l'Education nationale a décidé de présenter au Comité Technique Ministériel du 17 juin prochain un projet de décret qui fixe les conditions de recrutement et de rémunération des futurs lauréats des concours de recrutement des enseignants.

Ce projet découle de la mise en place des écoles supérieures de Professorat et d'Education (ESPE) et du Master des Métiers d'Education et de Formation, créés par la loi dite de refondation de l'école.

Sous prétexte que le concours sera organisé à la fin de l'année de M1 les lauréats, futurs PLP, certifiés, CPE, Professeurs des Ecoles seraient payés 316 euros nets de moins (420 euros de moins pour les agrégés) que les actuels lauréats. Ce qui représente un salaire net 1.332 euros nets en début de carrière. Les professeurs débutants, après 4 années d'études universitaires, seront donc payés 150 euros de plus que le minimum de la fonction publique!

La refondation de l'école rime donc avec la dévalorisation des enseignants.

Cela éclaire d'un jour cru les mesures catégorielles annoncées par le ministre pour les titulaires, présentées comme des mesures de revalorisation.

Elles représentent 7 euros en moyenne par agent du ministère de l'Education Nationale, soit bien moins que les baisses de traitement effectuées depuis janvier 2011.

On est loin de l'indemnité de 1.200 euros (équivalente à l'ISOE) pour les professeurs d'école et de mesures d'amélioration des carrières pour tous (par attribution de points d'indice), revendiquées par Force Ouvrière.

L’annonce de mesures pour les catégories C (les personnels administratifs notamment) ne servent qu’à cacher la smicardisation généralisée qui concerne non seulement les catégories C mais aussi les catégories B.

Seules trois organisations syndicales, l'UNSA et la CFDT, ainsi que le SNALC ont signé le protocole présenté par le ministre de l'Education Nationale qui avalise ce cadre. Ce même protocole demande en plus, aux organisations syndicales d'approuver la refondation de l'école et de s'engager en conséquence dans une refonte des missions et statuts des enseignants.

Les fonctionnaires du ministère de l'Education Nationale comme tous les fonctionnaires sont victimes de plein fouet de la politique d'austérité qui notamment se traduit par la volonté gouvernementale de bloquer la valeur du point d'indice pour la quatrième année consécutive. Le rattrapage du pouvoir d'achat perdu est la première des revendications.

C'est pourquoi avec la Fédération Générale des Fonctionnaires-FO nous revendiquons:

- 5% d'augmentation tout de suite;

- 44 points d'indice pour tous au titre du rattrapage depuis 2000

La FNEC FP-FO informe les personnels du communiqué des six organisations de la fonction publique FO, CGT, FSU, Solidaires, CFTC, CGC du 3 juin qui exige ensemble l'augmentation immédiate de la valeur du point d'indice et «rappellent leur attachement au Code des pensions civiles et militaires et elles n'accepteront aucun nouveau recul (maintien du calcul des pensions sur l’indice détenu 6 mois avant le départ,durée de cotisation et report de l’âge de départ…)»

La FNEC FP-FO invite les personnels à participer aux réunions syndicales organisées par les syndicats Force Ouvrière de l’enseignement et à se regrouper pour faire valoir ces revendications."

http://www.force-ouvriere.fr/fd.asp?id=6193&utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Sikelia le Mer 12 Juin 2013 - 17:25

affraid affraidaffraid

_________________
sunny Sikelia

Sikelia
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Leclochard le Mer 12 Juin 2013 - 17:41

@bizaliso a écrit:""Dans un contexte où la crise du recrutement des enseignants et des conseillers principaux d’éducation (CPE) ne fait de doute pour personne et où l’OCDE montre depuis de nombreuses années que les enseignants débutants français sont payés 10 % de moins que la moyenne des pays de l’OCDE, le ministre propose dans le cadre de sa réforme de la formation des enseignants de diminuer la rémunération brute des enseignants de 20 %.
En effet, un projet de décret soumis au Comité Technique Ministériel (CTM) du 17 juin prévoit que les enseignants et CPE débuteront leur carrière à 1 600 euros bruts au lieu des 2 000 euros actuels.
Pour le SNES-FSU, la décision de diminuer la rémunération des nouveaux enseignants si elle était confirmée par le ministre, irait à l’encontre des engagements du ministre lui-même et ne pourrait que conduire à une forte réaction de tous les personnels.
Nous exigeons que la rémunération des nouveaux enseignants au lieu d’être diminuée, soit élevée rapidement à la moyenne de l’OCDE, condition nécessaire pour permettre de lutter contre la crise de recrutement. Nous demandons au ministre de revoir sans délai son projet.
Dans le cadre des négociations catégorielles qui s’ouvriront dans le courant du mois, le SNES-FSU portera l’ambition d’une revalorisation des débuts de carrières, mais aussi de l’ensemble de la carrière des enseignants, CPE et Co-Psy.""

D'après le SNES 5 juin 2013


Ah Bon ? C'est nouveau ça ? Ça concerna quels "nouveaux profs" ? Stagiaire 2013? 2014 ?



 Le Snes découvre que les politiques mentent et ne tiennent pas leurs paroles. chat
 Quant à la réaction très forte: j'ai hâte de voir les stagiaires se mettre en grève, parce que les autres.. on n'y croit pas trop. Gardez vos forces pour les manifs contre la réforme des retraites, a-t-on envie de leur dire.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par abricotedapi le Mer 12 Juin 2013 - 18:02

Ça ne concerne que les stagiaires qui vont être recrutés en fin de M1, pas les autres ?
Et quand ils seront titulaires, ils seront payés normalement ?

Désolée pour mes questions mais je veux être sûre de comprendre.

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Celeborn le Mer 12 Juin 2013 - 18:11

@abricotedapi a écrit:Ça ne concerne que les stagiaires qui vont être recrutés en fin de M1, pas les autres ?
Et quand ils seront titulaires, ils seront payés normalement ?

Désolée pour mes questions mais je veux être sûre de comprendre.

C'est tout à fait ça.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Celeborn le Mer 12 Juin 2013 - 18:15

@Roumégueur Ier a écrit:Communiqué FO sur ce sujet :
d'approuver la refondation de l'école et de s'engager en conséquence dans une refonte des missions et statuts des enseignants.

Ah oui, c'est effectivement la semaine de la désinformation dans les communiqués de presse.

Peut-on savoir dans quelle partie de la loi de refondation on a une refonte des statuts des enseignants ?

En tous les cas, c'est pratique, comme positionnement « boule de cristal » :

- si ça se produit : « on vous l'avait bien dit »
- si ça ne se produit pas : « c'est grâce à notre lutte, vive nous »

À tous les coups on gagne ; ce serait dommage de se priver. 

En attendant, en influant sur le référentiel de compétences des enseignants (par exemple), nous on les a vraiment défendus, les statuts. Mais ça fait moins « fin du monde » : c'est moins vendeur. Snif Sad.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Jacq le Mer 12 Juin 2013 - 18:19

C'est un retour sur les mesures de Chatel pour revaloriser le salaire des débutants tout en dévalorisant le reste de la profession ?
Si c'est bien cela, j'étais contre cette mesure médiatique donc le but était au final de ne pas augmenter les prof.

Est-ce que cela correspond au fait que les stagiaires devraient faire moins d'heures d'enseignement aux prochaines rentrées ?  Dans ce cas là ce n'est pas totalement illogique.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Celeborn le Mer 12 Juin 2013 - 18:56

@Jacq a écrit:C'est un retour sur les mesures de Chatel pour revaloriser le salaire des débutants tout en dévalorisant le reste de la profession ?
Si c'est bien cela, j'étais contre cette mesure médiatique donc le but était au final de ne pas augmenter les prof.

Est-ce que cela correspond au fait que les stagiaires devraient faire moins d'heures d'enseignement aux prochaines rentrées ?  Dans ce cas là ce n'est pas totalement illogique.

Ça correspond à l'année de stage post-M1 (et post-concours), à 9h d'enseignement par semaine, et formation en ESPE les autres jours. Pour faire vit, ça ressemble à ce qui existait avant la suppression de la formation, avec les échelons 1 et 2 l'année de stage.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par John le Mer 12 Juin 2013 - 19:00

en influant sur le référentiel de compétences des enseignants (par exemple)
Ca se voit d'autant moins qu'on n'a aucune idée de ce à quoi ressemble ce référentiel après discussion.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Jacq le Mer 12 Juin 2013 - 19:24

@Celeborn a écrit:
@Jacq a écrit:C'est un retour sur les mesures de Chatel pour revaloriser le salaire des débutants tout en dévalorisant le reste de la profession ?
Si c'est bien cela, j'étais contre cette mesure médiatique donc le but était au final de ne pas augmenter les prof.

Est-ce que cela correspond au fait que les stagiaires devraient faire moins d'heures d'enseignement aux prochaines rentrées ?  Dans ce cas là ce n'est pas totalement illogique.



Ça correspond à l'année de stage post-M1 (et post-concours), à 9h d'enseignement par semaine, et formation en ESPE les autres jours. Pour faire vit, ça ressemble à ce qui existait avant la suppression de la formation, avec les échelons 1 et 2 l'année de stage.
Sachant qu'on passait rapidement échelon 3. POur ceux avec un peu d'ancienneté (moi, ancienneté non prof, j'étais échelon 3 au 1er septembre) on passait presque tout de suite, et je crois que tous les autres étaient passés 3 vers décembre ou janvier.
S'il y a diminution d'heures ce n'est pas illogique.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Aurore le Mer 12 Juin 2013 - 19:26

@Celeborn a écrit:
@Jacq a écrit:C'est un retour sur les mesures de Chatel pour revaloriser le salaire des débutants tout en dévalorisant le reste de la profession ?
Si c'est bien cela, j'étais contre cette mesure médiatique donc le but était au final de ne pas augmenter les prof.

Est-ce que cela correspond au fait que les stagiaires devraient faire moins d'heures d'enseignement aux prochaines rentrées ?  Dans ce cas là ce n'est pas totalement illogique.







Ça correspond à l'année de stage post-M1 (et post-concours), à 9h d'enseignement par semaine, et formation en ESPE les autres jours. Pour faire vit, ça ressemble à ce qui existait avant la suppression de la formation, avec les échelons 1 et 2 l'année de stage.




Oui, mais dans ce cas, il y a tout de même de l'entubage dans l'air : avant, on avait de 4 à 6h seulement d'enseignement, et non pas 9. Et la paie était d'environ 1350 euros, et non pas 1200.
De plus, on se tape une année de Master enseignement avec des sienseduk alors qu'avant, on pouvait passer le concours en candidat libre.
J'ai bon ?

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par InvitéeSS le Mer 12 Juin 2013 - 19:37

Tu as bon Aurore. D'autant plus qu'il faut avoir niveau Bac + 4 pour passer un concours qui était avant Bac +3 ! Mais bon, selon certains, il ne faut pas jouer les Cassandre ! Je n'en reviens pas comme il est facile de jeter de la poudre aux yeux et que ceux qui voient ce qui est en train de se produire se font passer pour ceux qui désinforment ! Je devrais poster dans j'hallucine mais bon Shocked

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Aurore le Mer 12 Juin 2013 - 19:40

supersoso a écrit:Tu as bon Aurore. D'autant plus qu'il faut avoir niveau Bac + 4 pour passer un concours qui était avant Bac +3 ! Mais bon, selon certains, il ne faut pas jouer les Cassandre ! Je n'en reviens pas comme il est facile de jeter de la poudre aux yeux et que ceux qui voient ce qui est en train de se produire se font passer pour ceux qui désinforment ! Je devrais poster dans j'hallucine mais bon Shocked
C'est bien ce que j'avais écrit d'abord mais j'ai fini par éditer, de peur d'avoir tout mélangé (il faut dire qu'une chatte n'y retrouverait pas ses petits !)...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Leclochard le Mer 12 Juin 2013 - 19:55

supersoso a écrit:Tu as bon Aurore. D'autant plus qu'il faut avoir niveau Bac + 4 pour passer un concours qui était avant Bac +3 ! Mais bon, selon certains, il ne faut pas jouer les Cassandre ! Je n'en reviens pas comme il est facile de jeter de la poudre aux yeux et que ceux qui voient ce qui est en train de se produire se font passer pour ceux qui désinforment ! Je devrais poster dans j'hallucine mais bon Shocked

 Tu perds une année de cotisation pour la retraite. Par les temps qui courent, commencer au mieux à 24 (voire 25 ans ou plus), c'est pas terrible. Ca va faire la retraite à 68 ou 69 ans. humhum Et puis, il faut la financer cette année. 
Bon courage, les nouveaux ! C'est pour votre bien. Les syndicats l'ont dit: il fallait recruter avec une année d'étude supplémentaire. Le ministre était d'accord: là, ils auraient dû sentir l'entourloupe.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Presse-purée le Mer 12 Juin 2013 - 20:11

@Celeborn a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:Communiqué FO sur ce sujet :
d'approuver la refondation de l'école et de s'engager en conséquence dans une refonte des missions et statuts des enseignants.



Ah oui, c'est effectivement la semaine de la désinformation dans les communiqués de presse.

Peut-on savoir dans quelle partie de la loi de refondation on a une refonte des statuts des enseignants ?

En tous les cas, c'est pratique, comme positionnement « boule de cristal » :

- si ça se produit : « on vous l'avait bien dit »
- si ça ne se produit pas : « c'est grâce à notre lutte, vive nous »

À tous les coups on gagne ; ce serait dommage de se priver. 

En attendant, en influant sur le référentiel de compétences des enseignants (par exemple), nous on les a vraiment défendus, les statuts. Mais ça fait moins « fin du monde » : c'est moins vendeur. Snif Sad.

Question de profane: C'était spécifié dans le protocole, ça, que ceux qui signaient s’engageaient à négocier uniquement dans le cadre de la refondation et pour une refonte des statuts? Ou, pour le formuler plus clairement, la "refonte des statuts" était spécifiée dans le cadre de la négo?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Jacq le Mer 12 Juin 2013 - 22:39

@Aurore a écrit:
@Celeborn a écrit:









Ça correspond à l'année de stage post-M1 (et post-concours), à 9h d'enseignement par semaine, et formation en ESPE les autres jours. Pour faire vit, ça ressemble à ce qui existait avant la suppression de la formation, avec les échelons 1 et 2 l'année de stage.










Oui, mais dans ce cas, il y a tout de même de l'entubage dans l'air : avant, on avait de 4 à 6h seulement d'enseignement, et non pas 9. Et la paie était d'environ 1350 euros, et non pas 1200.
De plus, on se tape une année de Master enseignement avec des sienseduk alors qu'avant, on pouvait passer le concours en candidat libre.
J'ai bon ?





C'est un détail (mais avec un détail JMLP refait l' histoire Evil or Very Mad) mais c'était 6h-9h dans mon AC  et pas 4-6h.

 POur la masterisation "siensdeduk", merci encore monsieur Chatel ! Maintenant faut pas non plus rêver, ce n'est pas avec un master qu'on est mieux formé qu'avec l'ancienne licence plus deux années d'IUFM (nous arrivons dans les deux cas avec une licence dévalorisée et bac +5 à la fin - donc moins - , le reste c'est du pipeau). Je ne comprends toujours pas pourquoi il n'y a pas eu une plus forte mobilisation chez les étudiants.  Peut être une liaison entre les syndicats étudiants et les syndicats EN ? Un manque d'information par les syndicats de l'EN ? un manque de liaison, un manque de mobilisation étudiante ?

Pour répondre par avance à une question qui pourrait m'être posée : pourquoi je n'ai pas fait grève contre la masterisation (rien que le nom, c'est déjà un programme !).
Réponse : en LP nous étions à l'époque massacrés (et cela a duré) par la réforme du bac pro trois ans et par le "resserrement de l'offre éducative" (politique affichée de Darcos-Chatel) et donc déjà en grève tout le temps.  Mes grèves ont été noyées au milieu d'un ensemble, et la suppression d'un tiers des effectifs de mes élèves nécessitait plus ma mobilisation car "eux" ne pouvaient pas se défendre.
Et nous mesurons aujourd'hui les conséquences de ce "resserrement de l'offre éducative" de Chatel-Darcos.

Une mobilisation conséquente étudiante aurait pu à mon avis modifier les choses.
Il y a eu mobilisation étudiante, avec des gens qui ont lutté, mais pas assez suivie.
Nous (vous) en payons (ez) le prix actuellement.
Et je le regrette.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Leclochard le Mer 12 Juin 2013 - 22:57

Pourquoi du regret ? Certains syndicats enseignants importants comme le SNES étaient favorables à la mastérisation (oui, je sais avec d'autres modalités mais n'empêche, ils ont ouvert la boite de Pandore). Vous auriez échoué de toute façon. Tu n'as rien à regretter.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Jacq le Mer 12 Juin 2013 - 23:03

Peut être que je n'aurais pas gagné, mais cela n'empêche pas de regretter.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Celeborn le Jeu 13 Juin 2013 - 0:58

@Presse-purée a écrit:

Question de profane: C'était spécifié dans le protocole, ça, que ceux qui signaient s’engageaient à négocier uniquement dans le cadre de la refondation et pour une refonte des statuts? Ou, pour le formuler plus clairement, la "refonte des statuts" était spécifiée dans le cadre de la négo?


Mais absolument pas. Il n'y a pas une virgule du protocole qui parle des statuts des enseignants, de leur refonte, de leur casse ou de quoi que ce soit de cet ordre. Il y a un texte d'introduction type « note école doit permettre la réussite de tous, et donc on met en place des trucs dans le cadre d'une refondation », et c'est suivi des points de négo qui effectivement sont dans ce cadre, mais qui sont très spécifiques, et, une fois encore, ne remettent à aucun moment en cause les statuts ni ne proposent une quelconque refonte, pas plus qu'il ne propose une variante de la quiche lorraine. Le texte est court et très simple à comprendre, pourtant.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Karine B. le Jeu 13 Juin 2013 - 18:27

@Leclochard a écrit:Pourquoi du regret ? Certains syndicats enseignants importants comme le SNES étaient favorables à la mastérisation (oui, je sais avec d'autres modalités mais n'empêche, ils ont ouvert la boite de Pandore). Vous auriez échoué de toute façon. Tu n'as rien à regretter.

Dans la mesure où 70 % des étudiants qui passaient le concours à l'époque avaient déjà un M2, l'augmentation du niveau de recrutement n'était qu'une reconnaissance d'un état de fait, qui s'est accompagnée d'une hausse des salaires des débutants

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Leclochard le Jeu 13 Juin 2013 - 19:53

@Karine B. a écrit:
@Leclochard a écrit:Pourquoi du regret ? Certains syndicats enseignants importants comme le SNES étaient favorables à la mastérisation (oui, je sais avec d'autres modalités mais n'empêche, ils ont ouvert la boite de Pandore). Vous auriez échoué de toute façon. Tu n'as rien à regretter.



Dans la mesure où 70 % des étudiants qui passaient le concours à l'époque avaient déjà un M2, l'augmentation du niveau de recrutement n'était qu'une reconnaissance d'un état de fait, qui s'est accompagnée d'une hausse des salaires des débutants

 Tant bien même ce pourcentage serait-il vrai, pourquoi ne pas avoir laissé aux 30% le choix ? Pour des raisons personnelles (désir d'entrer dans la vie active par ex) ou financières, ces étudiants avaient de bonnes raisons de tenter le concours avec un bac+3 dans la mesure où seul le concours sanctionne un réel niveau de connaissances. Tout ça est parfaitement idéologique. 
 Maintenant, je sais que la stratégie consistait à donner un coup de pouce aux débutants pour que les plus anciens en profitent. Pas de bol le ministre n'avait pas prévu cela. Il faut être naïf ou mauvais en maths pour croire qu'on sera augmentés massivement de toute façon. 

 Faisons une simple hypothèse : il y a 850000 enseignants. Si on désire leur donner -disons - 100 euros de plus par mois. Tu reconnaîtras que c'est un minimum. Eh bien, ça revient à dépenser 1 milliard (et 20 millions). Et encore, je n'inclus pas les charges (200 millions ?) et le personnel non-enseignant (170000 personnes) dans ce calcul. Le problème dans l'éducation nationale, c'est que la moindre augmentation devient rapidement énorme budgétairement.
 Quand on connaît la situation économique du pays, il est donc illusoire qu'on sera augmentés sans contrepartie.
 A titre de comparaison, au ministère des Finances, les fonctionnaires sont 28 fois moins nombreux. Cela facilite la distribution de primes et d'augmentations.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Jacq le Jeu 13 Juin 2013 - 23:30

@Karine B. a écrit:
@Leclochard a écrit:Pourquoi du regret ? Certains syndicats enseignants importants comme le SNES étaient favorables à la mastérisation (oui, je sais avec d'autres modalités mais n'empêche, ils ont ouvert la boite de Pandore). Vous auriez échoué de toute façon. Tu n'as rien à regretter.



Dans la mesure où 70 % des étudiants qui passaient le concours à l'époque avaient déjà un M2, l'augmentation du niveau de recrutement n'était qu'une reconnaissance d'un état de fait, qui s'est accompagnée d'une hausse des salaires des débutants

Quel est le niveau d'un "M2" ?
Le niveau du recrutement correspond-il à une hausse de la qualification ?
Pouvons-nous être satisfaits du recrutement à M2 ? et constater qu'il y a une amélioration du niveau de recrutement ?
Est-ce qu'il ne s'agit pas seulement d'éléments de langage balancés par l'UMP à l'époque ?
S'agissait-il d'une revalorisation en adéquation avec ce pseudo niveau de recrutement ou d'une simple farce électoraliste ?
La hausse du salaire des débutants n'avait-elle pas comme unique but de masquer la stagnation voire la réduction des revenus des autres personnels  auprès de l'opinion publique ?

...

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 13 Juin 2013 - 23:32

En histoire, le niveau d'un M2, a fortiori si c'est un master enseignement, est d'un niveau disciplinaire très inférieur à l'ancien DEA (fin des séminaires, multiplication des cours de niveau licence et des certificats, de moins en moins d'exigences sur la qualité de la recherche inédite produite dans le mémoire, etc.)

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Igniatius le Jeu 13 Juin 2013 - 23:34

Je crois malheureusement que c'est le cas dans toutes les disciplines...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snes, FO, l'Huma... : Peillon décide de baisser le salaire des nouveaux profs (CTM du 17 juin)

Message par Jacq le Jeu 13 Juin 2013 - 23:35

@Marcel Khrouchtchev a écrit:En histoire, le niveau d'un M2, a fortiori si c'est un master enseignement, est d'un niveau disciplinaire très inférieur à l'ancien DEA (fin des séminaires, multiplication des cours de niveau licence et des certificats, de moins en moins d'exigences sur la qualité de la recherche inédite produite dans le mémoire, etc.)


Des amis qui bossent à l'université ou aux archives de mon département m'indiquent même qu'en histoire on est loin du niveau de beaucoup de maîtrises...

 [EDIT : je parle ici des "masters" de recherche]
what else ?

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum