Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par nigousse le Lun 29 Juil 2013 - 16:30

Bonjour, une question me taraude depuis un moment, est-il possible de vieillir dans ce métier? Je m'explique: je n'ai " que" 37 ans mais après une journée de cours je suis épuisée nerveusement vu la débauche d'énergie nécessaire pour faire cours et je m'inquiète beaucoup pour l'avenir. Qu'en sera-t-il dans 10/15 ans et après 50 ans que je vois comme un cap fatidique dans mon seuil de tolérance. Je suis PLP Lettres-Histoire dans un LP plutôt tranquille de puis 4 ans après 8 ans en ZEP mais la fatigue reste la même. Je me pose depuis un moment la question d'une reconversion mais ayant fait des études d'histoire peu " rentables" ce n'est pas évident. Vous posez-vous aussi cette question? Aux collègues plus âgés comment gérez-vous la fatigue? Merci d'avance.

nigousse
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par abricotedapi le Lun 29 Juil 2013 - 16:34

Ma tutrice de stage en M2 avait 60 ans. Elle était dynamique et solide. Son conseil pour durer c'était se préserver de toute la fatigue que le métier peut apporter par le stress, les conflits, le déploiement d'énergie pour rien : ne pas se noyer dans le travail, ne pas se rendre malade pour ça, profiter aussi de sa vie personnelle. Elle avait une bonne forme physique aussi, elle faisait pas mal de randonnées.

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par nigousse le Lun 29 Juil 2013 - 16:46

Merci pour la réponse; C'est vrai que cela m'inquiète beaucoup, avec l'allongement de la durée de cotisations et du départ à la retraite j'en ai pour jusqu'à 67 ans minimum et je ne me vois pas à cet âge-là devant les élèves. J'aime toujours l'enseignement mais avec de petits effectifs, j'ai beaucoup de mal nerveusement avec les classes nombreuses. De plus, je trouve le métier trop répétitif, c'est ennuyeux de préparer des cours, les programmes le sont aussi de plus en plus et trop décalés pour moi des réalités. Je suis dans un LP très mal doté sur le plan informatique( c'est le cas en général pour les LP), ça fait 4 ans que je réclame un vidéoprojecteur( il y en 1 par étage) et on a une salle informatique de 16 places pour 500 élèves donc y accéder est très difficile ce qui n'aide pas à dynamiser ses cours. Malheureusement rien n'est prévu pour les profs comme possibilité de seconde carrière hormis passer d'autres concours mais cela nécessite des compétences autres que les miennes ( droit...).

nigousse
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par belodet le Lun 29 Juil 2013 - 17:05

@nigousse a écrit:Merci pour la réponse; C'est vrai que cela m'inquiète beaucoup, avec l'allongement de la durée de cotisations et du départ à la retraite j'en ai pour jusqu'à 67 ans minimum et je ne me vois pas à cet âge-là devant les élèves. J'aime toujours l'enseignement mais avec de petits effectifs, j'ai beaucoup de mal nerveusement avec les classes nombreuses. De plus, je trouve le métier trop répétitif, c'est ennuyeux de préparer des cours, les programmes le sont aussi de plus en plus et trop décalés pour moi des réalités. Je suis dans un LP très mal doté sur le plan informatique( c'est le cas en général pour les LP), ça fait 4 ans que je réclame un vidéoprojecteur( il y en 1 par étage) et on a une salle informatique de 16 places pour 500 élèves donc y accéder est très difficile ce qui n'aide pas à dynamiser ses cours. Malheureusement rien n'est prévu pour les profs comme possibilité de seconde carrière hormis passer d'autres concours mais cela nécessite des compétences autres que les miennes ( droit...).

Je trouve qu'en lettres ce qui fait la richesse de notre métier, c'est de pouvoir toujours se renouveler en changeant d'oeuvre ou simplement en en abordant une d'une autre manière. C'est pourquoi, je ne suis pas tellement d'accord avec ce que tu dis.

Je compatis cependant pleinement; c'est tellement usant de devoir lutter pour des questions d'organisation liées à l'informatique notamment...

belodet
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Robin le Lun 29 Juil 2013 - 17:05

Il n'y a pas de cas généraux, comme le montre le témoignage d'abricotedapi sur sa tutrice. j'ai pris ma retraite à 60 ans, l'année où c'était encore possible. J'étais en collège sur deux établissements, dont un en ZEP. Je n'aurais pas pu, personnellement, continuer. Le problème, c'est que je n'avais pas mes annuités et je suis donc "obligé" de continuer à travailler (cours particuiers et aide aux devoirs dans un organisme de formation privé). J'arrive à peu près à retrouver mon salaire antérieur, sauf évidement pendant les vacances d'été et je suis impatient de reprendre le 19 août. Dans les conditions actuelles, c'est très difficile, en tout état de cause, de tenir face à des élèves de collège en classe entière au-delà de 60 ans.

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par nigousse le Lun 29 Juil 2013 - 17:15

Merci pour ces quelques réponses. En ce qui me concerne quand je dis que préparer les cours c'est ennuyeux c'est surtout car cela me parait vain ce qu'on nous demande d'enseigner, à quoi sert d'enseigner les philosophes des Lumières à des bac pro esthétique? J'ai l'impression de perdre mon temps et mon énergie vu le peu d'intérêt des élèves. J'interviens également sur une classe de BTS dans un Greta et là cela me plait davantage, je souhaiterais faire de la formation pour adultes mais pour l'instant il n'y a plus de possibilité d'un poste gagé. D'ailleurs au Greta j'ai connu une collègue d'anglais retraitée qui a arrêté avant 60 ans car elle n'en pouvait plus ( elle était en lycée général) et continuait à travailler pour compléter sa retraite.

nigousse
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par philann le Lun 29 Juil 2013 - 17:18

Personnellement je ne me vois pas prof jusqu'à la fin de ma carrière professionnelle.

D'abord, parce que c'est extrêmement usant physiquement et nerveusement.
Ensuite parce que j'ai besoin de varier les plaisirs (j'ai vécu à l'étranger, enseigné différentes matières etc... ça laisse des traces).
En revanche, je n'ai pas envie de changer à terme de milieu professionnel (enseignement, recherche...)

Je me vois peut-être passer les concours de perdir ou autres... Bref continuer à être utile, à oeuvrer dans le même sens mais à une autre place sur le bateau...Very Happy 

Et dire que je ne serai que stagiaire cette année! Razz Razz 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par JPhMM le Lun 29 Juil 2013 - 17:25

@abricotedapi a écrit:Son conseil pour durer c'était se préserver de toute la fatigue que le métier peut apporter par le stress, les conflits, le déploiement d'énergie pour rien : ne pas se noyer dans le travail, ne pas se rendre malade pour ça, profiter aussi de sa vie personnelle.
La sagesse même.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par nigousse le Lun 29 Juil 2013 - 17:31

En fait, j’aurais du mettre après 60 ans en titre voire dans mon cas 65 ans!! J'espère que le numérique gagnera rapidement le maximum de terrain et que la majeure partie des cours seront à distance, dématérialisés!!

nigousse
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Al le Lun 29 Juil 2013 - 17:33

Ma tutrice également : footing et randonnées tous les week end, elle est en acier inoxydable !

D'ici à tes 67 ans, tu as plein de possibilités, notamment voir du côté des cours particuliers, rejoindre des boites privées qui essaimeront à mon avis un peu partout... personne ne peut prédire l'avenir (dans le bon sens comme le mauvais). Je ne parle même pas des reconversions dans des domaines complètement différents.

Et comme le souligne Philann, pourquoi pas devenir inspecteur ou proviseur même si cela représente aussi une grande charge de travail, mais c'est différent (notamment côté usure de préparer les cours, problème d'un public peu intéressé...).

Une collègue fatiguée par les lycéens envisage de se spécialiser pour enseigner aux élèves handicapés. Ca peut aussi être une direction.

Bref je ne dirais pas qu'il y a l'embarras du choix mais ce qui compte c'est l'énergie de ne pas laisser le boulot avoir ta peau fleurs 

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Invité le Lun 29 Juil 2013 - 17:35

Quand on devient CDE ou IPR, il faut aussi se préparer à affronter un public non intéressé: les profs...Razz Razz 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par nigousse le Lun 29 Juil 2013 - 17:43

Merci pour les conseils mais avec ma pov licence d'histoire et mon PLP Lettres-Histoire les possibilités ne sont pas légion. De plus, je n'ai pas l’énergie physique de reprendre de longues études. J'ai pensé au concours de perdir mais bosser 60heures par semaine ça me semble insurmontable, être inspecteur repose sur le cooptation principalement et je ne suis pas dans les petits papiers du mien. Pour les cours particuliers ça m'intéressait, je pensais à une auto-entreprise mais les dernières réformes de Normal 1ier ont aussi fermé cette porte. J'ai aussi pensé au concours d'AEDENES ( attaché dans l'éducation ) mais dans la majorité des cas on est envoyé sur un poste de gestionnaire sans aucune formation et je me vois mal gérer la compta d'un bahut sans en avoir jamais fait!! Travailler avec des élèves handicapés j’y ai aussi pensé mais je doute de ma patience et les postes sont rares.

nigousse
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Al le Lun 29 Juil 2013 - 17:45

Ah oui là effectivement, mais quand tu auras 60 ans le régime fiscal ou des autoentrepreneur aura encore changé 10 fois !! Pour les élèves handicapés ça peut être drôlement gratifiant, j'imagine qu'on s'habitue à leur "lenteur" (relative). On accueillait une classe comme ça au lycée, ben zétaient meilleurs que les nôtres supposés "normaux"... Rolling Eyes Quel boulet (au pluriel) ^^

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par nigousse le Lun 29 Juil 2013 - 18:05

J'ai aussi pensé à CPE ça me permettrait de ne plus avoir de cours à préparer ni de copies à corriger tout en gardant un relationnel avec les élèves ( qui n'est pas un problème pour moi, ce qui me fait vraiment suer c'est les préparations et les corrections), avec un emploi du temps fixe ( dans le métier de perdir je trouve l'amplitude horaire effrayante). Si des CPE passent par là je suis preneuse de témoignage sur le quotidien d'un CPE...

nigousse
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Celadon le Lun 29 Juil 2013 - 18:27

J'ai davantage enseigné après cinquante ans qu'avant. Mais il était temps que ça s'arrête ! Wink 

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par C-3PO le Lun 29 Juil 2013 - 18:32

Une de mes tutrices avait pris la décision de travailler moins (mi-temps). Elle était proche de la retraite et pouvait se permettre de baisser son salaire car son époux gagnait bien sa vie.

Elle parvenait ainsi à garder ce plaisir d'enseigner (c'est d'ailleurs, une excellente enseignante !). Mais je doute que tout le monde puisse faire ce choix...

La spécialisation dans un domaine de l'enseignement, comme l'indique Aletheia, est une bonne solution !

C-3PO
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Abraxas le Lun 29 Juil 2013 - 18:54

Je me régale en cours.
Et cela fait bientôt 40 ans que ça dure. Je me suis toujours régalé — en collège, en ZEP, en lycée technique — aujourd'hui en prépas.
Je n'envisage de partir à la retraite que contraint et forcé.
Nous avons tous des moments de doute et de découragement — nous serions de sales c**s autrement. Il faut aller au-delà.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Lorine le Lun 29 Juil 2013 - 18:55

CDE : surement pas un bon plan!Tu bosses de 8h à 20 heures  , tu n'as pas beaucoup de vacances et peu de week end. Tu a beaucoup plus de stress .
inspecteur : pas mal je pense

J'aimerai pouvoir enseigner en BTS ou en prépa mais avec seulement un CAFEP : peu probable...


Lorine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Infiniment le Lun 29 Juil 2013 - 18:59

Demander un temps partiel (16/18e, par exemple, pour un certifié) permet d'alléger un peu la charge de travail et d'éviter les heures supplémentaires (sans pour autant réduire beaucoup son "train de vie").

Quand je pense à une de mes amies, qui a bénéficié de la CPA... Mi-temps, 80 % du salaire, durant les quatre (ou cinq, peut-être) dernières années de sa carrière. Et un départ à 60 ans, bien sûr ! C'étaient des années dorées.

_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !

Infiniment
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par doublecasquette le Lun 29 Juil 2013 - 19:04

Quand on a quinze ans, on pense qu'à trente ans on est vieux.
Quand on a trente ans, on pense qu'à cinquante ans on est vieux.
A cinquante ans, toujours en pleine forme et pleine possession de ses moyens, on envisage parfois avec un peu d'angoisse ses soixante-dix ans.
Et à soixante-dix ans, on se sent jeune et en pleine forme.
D'après mes constatations de terrain, c'est vers  les quatre-vingts qu'on commence souvent à se sentir vraiment vieux, et encore y-a-il des exceptions. Le fait est qu'on commence à avoir un peu moins la pêche mais bon, ça le fait encore !

Exception faite des malades, bien sûr, mais un malade de vingt ans n'est pas non plus très tonique.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Lorine le Lun 29 Juil 2013 - 19:04

@Infiniment a écrit:Demander un temps partiel (16/18e, par exemple, pour un certifié) permet d'alléger un peu la charge de travail et d'éviter les heures supplémentaires (sans pour autant réduire beaucoup son "train de vie").

Quand je pense à une de mes amies, qui a bénéficié de la CPA... Mi-temps, 80 % du salaire, durant les quatre (ou cinq, peut-être) dernières années de sa carrière. Et un départ à 60 ans, bien sûr ! C'étaient des années dorées.

ma mère a bénéficié de cette CPA en effet.
J'aimerai bosser à temps partiel. J'ai une collègue qui a craqué à cause d'une classe,à 52 ans. Elle fait 14 heures de cours et n'a que 2 classes.

Lorine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Lorine le Lun 29 Juil 2013 - 19:07

@doublecasquette a écrit:Quand on a quinze ans, on pense qu'à trente ans on est vieux.
Quand on a trente ans, on pense qu'à cinquante ans on est vieux.
A cinquante ans, toujours en pleine forme et pleine possession de ses moyens, on envisage parfois avec un peu d'angoisse ses soixante-dix ans.
Et à soixante-dix ans, on se sent jeune et en pleine forme.
D'après mes constatations de terrain, c'est vers  les quatre-vingts qu'on commence souvent à se sentir vraiment vieux, et encore y-a-il des exceptions. Le fait est qu'on commence à avoir un peu moins la pêche mais bon, ça le fait encore !

Exception faite des malades, bien sûr, mais un malade de vingt ans n'est pas non plus très tonique.

Laughing  entièrement d'accord.
Sauf que faire le même métier pendant 40 ans je trouve ça triste et lassant. Ce n'est pas forcément ,pour ma part de la fatigue physique, mais nerveuse .On n'aura pas pu expérimenter ( professionnellement bien sur) d'autres métiers.A moins de se reconvertir .

Lorine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Calipsa le Lun 29 Juil 2013 - 19:25

Les classes actuelles sont mêmes fatigantes pour beaucoup de jeunes (vu le nombre qui quittent le métier...).



Dernière édition par Calipsa le Dim 25 Aoû 2013 - 22:50, édité 1 fois

Calipsa
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Calipsa le Lun 29 Juil 2013 - 19:26

Message envoyé 2 fois


Dernière édition par Calipsa le Lun 29 Juil 2013 - 19:27, édité 1 fois (Raison : Message envoyé 2 fois)

Calipsa
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par nigousse le Lun 29 Juil 2013 - 19:38

Encore merci pour les réponses; Pour ce qui est de varier les supports, je voudrais bien mais comme je l'ai dit pas de vidéoprojecteur, très peu d'accès à la salle info ( en plus 16 postes avec des classes de 30...), une vieille télé et un lecteur DVD payé sur mes deniers personnels...Ma lassitude provient surtout du fait que je ne trouve pas d'intérêt à ce que j'enseigne, je trouve les programmes vains et les contenus inutiles pour mes élèves. Je n'ai pas envie de passer un capès ( je suis PLP Lettres-histoire) car j'ai très peur de me retrouver en collège. J'ai envisagé l'agrèg interne en Histoire ( ma formation originelle) mais c'est très aléatoire et les programmes ne sont pas vraiment intéressants. Mon problème est que je n'arrive plus à préparer de cours donc je fonctionne avec des manuels et très souvent j'improvise le cours? Bon j'ai pu constaté que pour les élèves ça ne faisait pas de différence d’avec un cours fignolé dans les moindres détails!!

nigousse
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum