La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La première journée de pré-rentrée, pour vous, c'est...

12% 12% 
[ 64 ]
31% 31% 
[ 163 ]
28% 28% 
[ 145 ]
20% 20% 
[ 105 ]
7% 7% 
[ 38 ]
1% 1% 
[ 7 ]
 
Total des votes : 522

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par Isis39 le Lun 26 Aoû 2013 - 14:48

@Babayaga a écrit:
@Isis39 a écrit:
holderfar a écrit:Ah mais il ne s'agit pas de dire que les collègues bavards sont de mauvais enseignants: c'est juste que le paradoxe entre leur comportement et leurs exigences est amusant...
Pour l'avoir testé, je peux dire que le public de profs est pire que les élèves...
Moui, enfin ça t'est déjà arrivé un prof qui t'insulte et qui éventuellement t'agresse Wink?
Moi je pense que je préfère un public de profs, même bavards Wink
Ben parfois, c'est limite...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par Anaxagore le Lun 26 Aoû 2013 - 16:10

C'est un public qui ne reste pas indifférent.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par abricotedapi le Lun 26 Aoû 2013 - 16:15

holderfar a écrit:J'aime beaucoup la journée de prérentrée, pour la convivialité, la stupeur de constater que les collègues qui râlent à cause des élèves bavards font eux-même un boucan d'enfer pendant la réunion, les échanges d'EDT... C'est à la fois utile et agréable: une bonne transition avant les choses sérieuses, quoi.
C'est encore plus surprenant en formation des futurs enseignants : les étudiants assistent à des cours de gestion de classe et bavardent/écrivent des textos pendant que l'intervenant parle (pour leur dire, entre autre, qu'ils devront exiger de leurs élèves de ne pas bavarder) Rolling Eyes 

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par Iphigénie le Lun 26 Aoû 2013 - 16:18

@abricotedapi a écrit:
holderfar a écrit:J'aime beaucoup la journée de prérentrée, pour la convivialité, la stupeur de constater que les collègues qui râlent à cause des élèves bavards font eux-même un boucan d'enfer pendant la réunion, les échanges d'EDT... C'est à la fois utile et agréable: une bonne transition avant les choses sérieuses, quoi.
C'est encore plus surprenant en formation des futurs enseignants : les étudiants assistent à des cours de gestion de classe et bavardent/écrivent des textos pendant que l'intervenant parle (pour leur dire, entre autre, qu'ils devront exiger de leurs élèves de ne pas bavarder) Rolling Eyes 
professeur  c'est que l'intervenant gère mal sa classe Laughing Laughing Wink 

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par abricotedapi le Lun 26 Aoû 2013 - 16:21

La question "Les formations à l'IUFM sur la gestion de classe sont-elles utiles ?" sera traitée dans un autre sujet Laughing 

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par Isis39 le Lun 26 Aoû 2013 - 16:22

@iphigénie a écrit:
@abricotedapi a écrit:
holderfar a écrit:J'aime beaucoup la journée de prérentrée, pour la convivialité, la stupeur de constater que les collègues qui râlent à cause des élèves bavards font eux-même un boucan d'enfer pendant la réunion, les échanges d'EDT... C'est à la fois utile et agréable: une bonne transition avant les choses sérieuses, quoi.
C'est encore plus surprenant en formation des futurs enseignants : les étudiants assistent à des cours de gestion de classe et bavardent/écrivent des textos pendant que l'intervenant parle (pour leur dire, entre autre, qu'ils devront exiger de leurs élèves de ne pas bavarder) Rolling Eyes 
professeur  c'est que l'intervenant gère mal sa classe Laughing Laughing Wink 
Si l'intervenant pouvait agir comme dans sa classe.... yesyes 

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par InviteeF le Lun 26 Aoû 2013 - 16:26

@iphigénie a écrit:
@abricotedapi a écrit:
holderfar a écrit:J'aime beaucoup la journée de prérentrée, pour la convivialité, la stupeur de constater que les collègues qui râlent à cause des élèves bavards font eux-même un boucan d'enfer pendant la réunion, les échanges d'EDT... C'est à la fois utile et agréable: une bonne transition avant les choses sérieuses, quoi.
C'est encore plus surprenant en formation des futurs enseignants : les étudiants assistent à des cours de gestion de classe et bavardent/écrivent des textos pendant que l'intervenant parle (pour leur dire, entre autre, qu'ils devront exiger de leurs élèves de ne pas bavarder) Rolling Eyes 
professeur  c'est que l'intervenant gère mal sa classe Laughing Laughing Wink 
J'allais l'insinuer : quand en formation gestion de classe, le problème des bavardages est évoqué, il y a TOUJOURS un collègue (ou un CPE, ou un CDE, etc.) pour dire "oui mais en même temps, si ce n'est pas intéressant ?"
Et là, l'animateur explique, qu'en effet, il faut
* un contenu adapté au public et à ses besoins, donc oui, il faut que ce soit intéressant (ce qui est rarement le cas en formation),
* mais aussi une présentation du contenu bien construite ET bien mise en oeuvre, mais... ça veut dire quoi ? On fait un petit tour de table et on en déduit (merci la lumière !) que c'est une présentation du contenu qui est vivante, dans laquelle l'élève est ACTEUR, il réfléchit, il PARTICIPE, il PROPOSE, il CONSTRUIT SON SAVOIR...
* enfin, une gestion de classe s'appuyant sur des règles de vie strictes mais réalistes, établies en "contrat" avec la classe.
Et il glisse que si les deux premiers éléments ne sont pas là, le 3e ne peut pas fonctionner, etc. etc., petite culpabilisation au passage

Mais en fait, quand il assure une formation, cet animateur de génie, tous ces jeunes profs, il les bassine, sérieusement... (parce qu'il n'a pas bien intégré ses propres préceptes ? Laughing )

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par nath65 le Lun 26 Aoû 2013 - 16:38

@gelsomina31 a écrit:
Voli vola a écrit:
@Celeborn a écrit:Et impolitesse pour impolitesse, je trouve impoli de faire perdre du temps à des professionnels en réunions oiseuses.
Oui, oui, oui.
J'ai connu un bahut avec une préparation de rentrée sur 2 jours début juillet + 2 journées de pré-rentrée consécutives avant la reprise des élèves + les réunions traditionnelles entre septembre et octobre. Sur le papier, ça peut sembler l'horreur ? Et bien pas du tout, c'était là un véritable travail d'équipe, utile, et solidement préparé en amont par les chefs. Concentration maximale, très peu voire 0 bavardage, grande efficacité et excellent début d'année avec des équipes pédagogiques sur les bons rails, ayant eu le temps d'échanger, etc.
Dans ces conditions-là, je signe de suite (ça n'engage que moi) car je n'ai pas l'impression de perdre mon temps alors que j'ai fort à faire pour le lendemain ou le sur-lendemain. Or, ce sentiment qu'on se fout de ma gueule et qu'on me garde en otage (en sachant pertinemment que j'ai du boulot par dessus la tête) pour me faire comprendre que les vacances sont finies et que je n'ai pas le pouvoir, il est insupportable et est très loin de me donner envie de m'investir (je l'ai également ressenti en formation sur des thèmes à la c*, alors que j'avais une journée de 7h le lendemain...)
+ 1000 topela
Entièrement ok avec vous !!! On attend l'EDT et nos listes d'élèves. Si tout tourne bien, on est dans le cas de ton 1er paragraphe, sinon ..... Oui on discute avec le collègues... chez nous c'est tout le monde sur le pont à 8 h pour le petit déjeuner...pendant 1 h, voire 1 h 30 ...sachant que la majorité déjeune avant de venir .L'apéro dure le même temps et comme on doit manger sur place ensemble pour la convivialité (dixit CDE)... j'en ressors toujours vers 17 h avec un mal au crâne............

 Ce qui m'énerve au plus au point, ce sont les 1001 réunions qu'on va nous mettre dans l'année pour tout régler en 1h au bout de laquelle on nous dit "donc c'est bien, on a avancé ! Nous somme d'accord pour mettre en commun le fruit de nos réflexions en nous réunissant le ......." et pas de bol ce jour là, à 17 h 30 (hors temps scolaire), j'avais éventuellement quelque chose de prévu dans MA vie privée.... si tout était bien cadré, on perdrait tellement moins de temps...

nath65
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par Isis39 le Lun 26 Aoû 2013 - 16:48

Voli vola a écrit:
@iphigénie a écrit:
@abricotedapi a écrit:C'est encore plus surprenant en formation des futurs enseignants : les étudiants assistent à des cours de gestion de classe et bavardent/écrivent des textos pendant que l'intervenant parle (pour leur dire, entre autre, qu'ils devront exiger de leurs élèves de ne pas bavarder) Rolling Eyes 
professeur  c'est que l'intervenant gère mal sa classe Laughing Laughing Wink 
J'allais l'insinuer : quand en formation gestion de classe, le problème des bavardages est évoqué, il y a TOUJOURS un collègue (ou un CPE, ou un CDE, etc.) pour dire "oui mais en même temps, si ce n'est pas intéressant ?"
Et là, l'animateur explique, qu'en effet, il faut
* un contenu adapté au public et à ses besoins, donc oui, il faut que ce soit intéressant (ce qui est rarement le cas en formation),
* mais aussi une présentation du contenu bien construite ET bien mise en oeuvre, mais... ça veut dire quoi ? On fait un petit tour de table et on en déduit (merci la lumière !) que c'est une présentation du contenu qui est vivante, dans laquelle l'élève est ACTEUR, il réfléchit, il PARTICIPE, il PROPOSE, il CONSTRUIT SON SAVOIR...
* enfin, une gestion de classe s'appuyant sur des règles de vie strictes mais réalistes, établies en "contrat" avec la classe.
Et il glisse que si les deux premiers éléments ne sont pas là, le 3e ne peut pas fonctionner, etc. etc., petite culpabilisation au passage

Mais en fait, quand il assure une formation, cet animateur de génie, tous ces jeunes profs, il les bassine, sérieusement... (parce qu'il n'a pas bien intégré ses propres préceptes ? Laughing )
C'est vrai que des fois il faut écouter et se concentrer, exactement ce qu'on demande à nos élèves.
Une formation ce n'est pas toujours Disneyland....

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par Méréthide le Lun 26 Aoû 2013 - 17:18

Cette année j'ai une double pré-rentrée, mardi et mercredi (oui oui !). Donc le 3, c'est comme pour tous (enfin en retard) et le mercredi ... on a les pompiers qui viennent nous faire une formation premiers secours.
Je crois que je ne serais jamais aussi contente d'aller le mercredi au lycée Very Happy

Méréthide
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par invitéW le Lun 26 Aoû 2013 - 17:21

@Méréthide a écrit:Cette année j'ai une double pré-rentrée, mardi et mercredi (oui oui !). Donc le 3, c'est comme pour tous (enfin en retard) et le mercredi ... on a les pompiers qui viennent nous faire une formation premiers secours.
Je crois que je ne serais jamais aussi contente d'aller le mercredi au lycée Very Happy
Petite veinarde Very Happy 

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par InviteeF le Lun 26 Aoû 2013 - 17:25

@Isis39 a écrit:
Voli vola a écrit:
@iphigénie a écrit:professeur  c'est que l'intervenant gère mal sa classe Laughing Laughing Wink 
J'allais l'insinuer : quand en formation gestion de classe, le problème des bavardages est évoqué, il y a TOUJOURS un collègue (ou un CPE, ou un CDE, etc.) pour dire "oui mais en même temps, si ce n'est pas intéressant ?"
Et là, l'animateur explique, qu'en effet, il faut
* un contenu adapté au public et à ses besoins, donc oui, il faut que ce soit intéressant (ce qui est rarement le cas en formation),
* mais aussi une présentation du contenu bien construite ET bien mise en oeuvre, mais... ça veut dire quoi ? On fait un petit tour de table et on en déduit (merci la lumière !) que c'est une présentation du contenu qui est vivante, dans laquelle l'élève est ACTEUR, il réfléchit, il PARTICIPE, il PROPOSE, il CONSTRUIT SON SAVOIR...
* enfin, une gestion de classe s'appuyant sur des règles de vie strictes mais réalistes, établies en "contrat" avec la classe.
Et il glisse que si les deux premiers éléments ne sont pas là, le 3e ne peut pas fonctionner, etc. etc., petite culpabilisation au passage

Mais en fait, quand il assure une formation, cet animateur de génie, tous ces jeunes profs, il les bassine, sérieusement... (parce qu'il n'a pas bien intégré ses propres préceptes ? Laughing )
C'est vrai que des fois il faut écouter et se concentrer, exactement ce qu'on demande à nos élèves.
Une formation ce n'est pas toujours Disneyland....
Et bien, quel sous-entendu agréable et élégant à mon égard Laughing 

Je ne peux ni infirmer ni confirmer hélas... Avant d'avoir droit aux super formations dès 8h30 du matin à l'autre bout de l'académie ou presque, en plein milieu de la semaine, en finissant à 17h30 la veille et commençant à 8h le lendemain, pour entendre l'éloge des compétences, tout ça en plus d'un temps horaire quasi complet devant élèves, j'ai fait 8 ans d'études post-bac sans redoubler (je me suis donc concentrée un peu au moins quelques fois, enfin j'en ai eu l'impression) mais en revanche il me manque un paramètre très important : je n'ai jamais été à Disneyland ni dans aucun autre parc d'attraction Crying or Very sad 
Disons donc que je te crois sur parole, Disneyland doit être très différent des formations "IUFM mais pas dispensées par l'IUFM"!!

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par Babayaga le Lun 26 Aoû 2013 - 17:35

@Méréthide a écrit:Cette année j'ai une double pré-rentrée, mardi et mercredi (oui oui !). Donc le 3, c'est comme pour tous (enfin en retard) et le mercredi ... on a les pompiers qui viennent nous faire une formation premiers secours.
Je crois que je ne serais jamais aussi contente d'aller le mercredi au lycée Very Happy
Ouah la classe ! Je suis jalouse ! Des pompiers bisous 

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par Méréthide le Lun 26 Aoû 2013 - 17:39

Bon attention ne nous excitons pas trop ... Y a pompiers et pompiers comme disent les élèves (huhu).
Mais bon, j'ai du me retenir de sautiller sur ma chaise quand la directrice me l'a annoncé.

Méréthide
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par Isis39 le Lun 26 Aoû 2013 - 17:43

Voli vola a écrit:
@Isis39 a écrit:
Voli vola a écrit:J'allais l'insinuer : quand en formation gestion de classe, le problème des bavardages est évoqué, il y a TOUJOURS un collègue (ou un CPE, ou un CDE, etc.) pour dire "oui mais en même temps, si ce n'est pas intéressant ?"
Et là, l'animateur explique, qu'en effet, il faut
* un contenu adapté au public et à ses besoins, donc oui, il faut que ce soit intéressant (ce qui est rarement le cas en formation),
* mais aussi une présentation du contenu bien construite ET bien mise en oeuvre, mais... ça veut dire quoi ? On fait un petit tour de table et on en déduit (merci la lumière !) que c'est une présentation du contenu qui est vivante, dans laquelle l'élève est ACTEUR, il réfléchit, il PARTICIPE, il PROPOSE, il CONSTRUIT SON SAVOIR...
* enfin, une gestion de classe s'appuyant sur des règles de vie strictes mais réalistes, établies en "contrat" avec la classe.
Et il glisse que si les deux premiers éléments ne sont pas là, le 3e ne peut pas fonctionner, etc. etc., petite culpabilisation au passage

Mais en fait, quand il assure une formation, cet animateur de génie, tous ces jeunes profs, il les bassine, sérieusement... (parce qu'il n'a pas bien intégré ses propres préceptes ? Laughing )
C'est vrai que des fois il faut écouter et se concentrer, exactement ce qu'on demande à nos élèves.
Une formation ce n'est pas toujours Disneyland....
Et bien, quel sous-entendu agréable et élégant à mon égard Laughing 

Je ne peux ni infirmer ni confirmer hélas... Avant d'avoir droit aux super formations dès 8h30 du matin à l'autre bout de l'académie ou presque, en plein milieu de la semaine, en finissant à 17h30 la veille et commençant à 8h le lendemain, pour entendre l'éloge des compétences, tout ça en plus d'un temps horaire quasi complet devant élèves, j'ai fait 8 ans d'études post-bac sans redoubler (je me suis donc concentrée un peu au moins quelques fois, enfin j'en ai eu l'impression) mais en revanche il me manque un paramètre très important : je n'ai jamais été à Disneyland ni dans aucun autre parc d'attraction Crying or Very sad 
Disons donc que je te crois sur parole, Disneyland doit être très différent des formations "IUFM mais pas dispensées par l'IUFM"!!
Disons que c'est un peu pénible ces insinuations sur le fait que le formateurs sont tous ch....
Par contre je veux bien comprendre la difficulté de suivre des formations quand on est stagiaire à temps complet, quand on est loin des lieux de stage....
Juste pour remettre un peu les choses en place : on m'a demandé l'an dernier d'intervenir auprès des neo titulaires sur un logiciel de cartes mentales. Avertie une semaine à l'avance et je n'ai appris que 4 jours avant que ce n'était pas des profs de ma matière mais de toutes, dont l'EPS. Donc, j'ai fait du mieux que j'ai pu. Il faut comprendre aussi les conditions dans lesquelles les profs interviennent parfois en tant que formateurs.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par InviteeF le Lun 26 Aoû 2013 - 17:57

@Isis39 a écrit:
Voli vola a écrit:
@Isis39 a écrit:C'est vrai que des fois il faut écouter et se concentrer, exactement ce qu'on demande à nos élèves.
Une formation ce n'est pas toujours Disneyland....
Et bien, quel sous-entendu agréable et élégant à mon égard Laughing 

Je ne peux ni infirmer ni confirmer hélas... Avant d'avoir droit aux super formations dès 8h30 du matin à l'autre bout de l'académie ou presque, en plein milieu de la semaine, en finissant à 17h30 la veille et commençant à 8h le lendemain, pour entendre l'éloge des compétences, tout ça en plus d'un temps horaire quasi complet devant élèves, j'ai fait 8 ans d'études post-bac sans redoubler (je me suis donc concentrée un peu au moins quelques fois, enfin j'en ai eu l'impression) mais en revanche il me manque un paramètre très important : je n'ai jamais été à Disneyland ni dans aucun autre parc d'attraction Crying or Very sad 
Disons donc que je te crois sur parole, Disneyland doit être très différent des formations "IUFM mais pas dispensées par l'IUFM"!!
Disons que c'est un peu pénible ces insinuations sur le fait que le formateurs sont tous ch....
Par contre je veux bien comprendre la difficulté de suivre des formations quand on est stagiaire à temps complet, quand on est loin des lieux de stage....
Juste pour remettre un peu les choses en place : on m'a demandé l'an dernier d'intervenir auprès des neo titulaires sur un logiciel de cartes mentales. Avertie une semaine à l'avance et je n'ai appris que 4 jours avant que ce n'était pas des profs de ma matière mais de toutes, dont l'EPS. Donc, j'ai fait du mieux que j'ai pu. Il faut comprendre aussi les conditions dans lesquelles les profs interviennent parfois en tant que formateurs.
Je n'ai jamais dit (pour ma part, en tout cas) que tous les formateurs et toutes les formations étaient ch...
J'ai employé le terme "formations sur des thèmes à la con" dans mon premier message (je crois), parce que oui, dans le panel, il y a des formations sur des thèmes à la con. Et qu'on s'en passerait bien.

Je comprends aisément que cela puisse être difficile à concevoir pour les collègues qui interviennent en formation, mais ma position est qu'on peut trouver que le système de formation est beaucoup trop lourd, que le volume horaire est extrêmement conséquent e tde fait, épuisant, que certains contenus sont inintéressants pour le plus grand nombre des collègues qui constituent le public, et que du coup, arriver en s'étant levé aux aurores pour faire un tour de table, puis écouter une conférence soporifique très théorique et éloignée de la réalité qui nous rattrapera fatalement quand on rentrera avec une migraine (montagne de copies - tuteur qui vient le lendemain - cours à préparer) et avoir la sensation bien plus qu'amère de se faire prendre pour des c*illons (parce que je t'assure que c'est le cas parfois), ce sans être pour autant un gugusse incapable de se concentrer et qui croit que travailler = Disneyland.

On peut être parfaitement courtois, silencieux, voire même agréable et participatif (c'était mon cas) tout en étant lucide / désillusionné / blasé. On peut déplorer les choix qui ont été faits par les responsables de formation quant à la pertinence de l'ordre de la programmation des formations hebdo (exemple typique : construire une séquence au mois d'avril..... ou bien les bases de l'usage des TICE en mai... ou qu'est-ce que l'histoire des arts avec UNE HEURE de lecture du BO.... en juin !!!!) ou quant au contenu (trucs très spécifiques ou doublons, etc.) sans être comparable ou comparé à Brian, Kévin ou Kimberley.

On a le droit de l'avoir franchement mauvaise quand on vous planifie 2 séances sur comment corriger des copies en vous demandant de venir avec 1 paquet de chaque classe minimum qui soit tel type de sujet, et "ah ben finalement non, on n'aura pas le temps de les corriger ensemble comme j'avais prévu, donc je finis mon exposé parce que ce sont des notions importantes" et après avoir passé X heures à concevoir des sujets après, tu te fades les 6 paquets de copies en même temps.
Personnellement, je n'ai JAMAIS traité mes élèves, ni même mes ennemis, d'ailleurs comme ça.

On a le droit d'avoir les boules quand on serre les dents dans son heure de train en tentant de faire 3 copies après avoir passé une journée à faire des jeux de rôle pour re-créer des situations de conflit avec des élèves ou entre élèves et qu'on a reçu aucun conseil concret, aucune référence bibliographique, RIEN.

Mais bon, ça n'engage que mon imparfaite personne Smile

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par John le Lun 26 Aoû 2013 - 18:09

le mercredi ... on a les pompiers qui viennent nous faire une formation premiers secours.
cheers 

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par LisaZenide le Lun 26 Aoû 2013 - 18:52

Voli vola a écrit:[...]Mais bon, ça n'engage que mon imparfaite personne Smile
J'aime bien ton imparfaite personne. topela 

@Merethide. nutella 

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par User5899 le Lun 26 Aoû 2013 - 19:02

@Babayaga a écrit:
@Isis39 a écrit:
holderfar a écrit:Ah mais il ne s'agit pas de dire que les collègues bavards sont de mauvais enseignants: c'est juste que le paradoxe entre leur comportement et leurs exigences est amusant...
Pour l'avoir testé, je peux dire que le public de profs est pire que les élèves...
Moui, enfin ça t'est déjà arrivé un prof qui t'insulte et qui éventuellement t'agresse Wink?
Ah oui, et plus souvent qu'un élève Razz
Et la réciproque est tout aussi vraie... Embarassed

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par A Tuin le Lun 26 Aoû 2013 - 19:02

@iphigénie a écrit:
@abricotedapi a écrit:
holderfar a écrit:J'aime beaucoup la journée de prérentrée, pour la convivialité, la stupeur de constater que les collègues qui râlent à cause des élèves bavards font eux-même un boucan d'enfer pendant la réunion, les échanges d'EDT... C'est à la fois utile et agréable: une bonne transition avant les choses sérieuses, quoi.
C'est encore plus surprenant en formation des futurs enseignants : les étudiants assistent à des cours de gestion de classe et bavardent/écrivent des textos pendant que l'intervenant parle (pour leur dire, entre autre, qu'ils devront exiger de leurs élèves de ne pas bavarder) Rolling Eyes 
professeur  c'est que l'intervenant gère mal sa classe Laughing Laughing Wink 
+10.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par A Tuin le Lun 26 Aoû 2013 - 19:07

Voli vola a écrit:
Je n'ai jamais dit (pour ma part, en tout cas) que tous les formateurs et toutes les formations étaient ch...
J'ai employé le terme "formations sur des thèmes à la con" dans mon premier message (je crois), parce que oui, dans le panel, il y a des formations sur des thèmes à la con. Et qu'on s'en passerait bien.

Je comprends aisément que cela puisse être difficile à concevoir pour les collègues qui interviennent en formation, mais ma position est qu'on peut trouver que le système de formation est beaucoup trop lourd, que le volume horaire est extrêmement conséquent e tde fait, épuisant, que certains contenus sont inintéressants pour le plus grand nombre des collègues qui constituent le public, et que du coup, arriver en s'étant levé aux aurores pour faire un tour de table, puis écouter une conférence soporifique très théorique et éloignée de la réalité qui nous rattrapera fatalement quand on rentrera avec une migraine (montagne de copies - tuteur qui vient le lendemain - cours à préparer) et avoir la sensation bien plus qu'amère de se faire prendre pour des c*illons (parce que je t'assure que c'est le cas parfois), ce sans être pour autant un gugusse incapable de se concentrer et qui croit que travailler = Disneyland.

On peut être parfaitement courtois, silencieux, voire même agréable et participatif (c'était mon cas) tout en étant lucide / désillusionné / blasé. On peut déplorer les choix qui ont été faits par les responsables de formation quant à la pertinence de l'ordre de la programmation des formations hebdo (exemple typique : construire une séquence au mois d'avril..... ou bien les bases de l'usage des TICE en mai... ou qu'est-ce que l'histoire des arts avec UNE HEURE de lecture du BO.... en juin !!!!) ou quant au contenu (trucs très spécifiques ou doublons, etc.) sans être comparable ou comparé à Brian, Kévin ou Kimberley.

On a le droit de l'avoir franchement mauvaise quand on vous planifie 2 séances sur comment corriger des copies en vous demandant de venir avec 1 paquet de chaque classe minimum qui soit tel type de sujet, et "ah ben finalement non, on n'aura pas le temps de les corriger ensemble comme j'avais prévu, donc je finis mon exposé parce que ce sont des notions importantes" et après avoir passé X heures à concevoir des sujets après, tu te fades les 6 paquets de copies en même temps.
Personnellement, je n'ai JAMAIS traité mes élèves, ni même mes ennemis, d'ailleurs comme ça.

On a le droit d'avoir les boules quand on serre les dents dans son heure de train en tentant de faire 3 copies après avoir passé une journée à faire des jeux de rôle pour re-créer des situations de conflit avec des élèves ou entre élèves et qu'on a reçu aucun conseil concret, aucune référence bibliographique, RIEN.

Mais bon, ça n'engage que mon imparfaite personne Smile
Je suis bien d'accord.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par seahala le Lun 26 Aoû 2013 - 19:17

La pré rentrée pour moi, c'est :
-l'occasion de retrouver mes collègues, faire connaissance avec les nouveaux
-le moment de faire toutes mes photocopies de début d'année (règlement, consignes etc...)
-vérifier ma salle, mon matos
Point barre! Les idées et le travail qu'on a pu fournir dans le passé à propos des différents thèmes qu'on nous a proposé, on n'en a jamais vu la couleur, pour le CDE l'essentiel c'est qu'on brasse de l'air et qu'on soit occupé pour la journée... Au pire, elle se demande la veille ce qu'on pourrait faire le lendemain, va voir sur internet pour piocher une idée ( véridique !) nous laisse nous dépatouiller tout seuls, donc à part mon intérêt personnel évoqué plus haut, la pré rentrée n'a aucune utilité véritabelemnt professionnelle....

seahala
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par Malaga le Mar 27 Aoû 2013 - 8:27

@Méréthide a écrit:Cette année j'ai une double pré-rentrée, mardi et mercredi (oui oui !). Donc le 3, c'est comme pour tous (enfin en retard) et le mercredi ... on a les pompiers qui viennent nous faire une formation premiers secours.
Je crois que je ne serais jamais aussi contente d'aller le mercredi au lycée Very Happy
On avait eu cela il y a deux ou trois ans: un moment très instructif (et bien agréable) ! Very Happy 

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par Lo le Mar 27 Aoû 2013 - 8:56

@nuages a écrit:
@Carrie7 a écrit:   dans mon établissement, on a les EDT courant juillet !
la chance!!! non seulement je n'ai pas mon EDT (qui me serait bien utile pour m'organiser car je vais travailler en train) mais il est mentionné que les classes qui m'étaient en théorie attribuées fin juillet peuvent changer à la rentrée scratch Je ne sais pas non plus avec quels collègues je fais équipe pour "littérature et société", pour l'AP...
Moi aussi, courant juillet!

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par Hermiony le Mar 27 Aoû 2013 - 9:32

@Celeborn a écrit:Je serais personnellement tout à fait favorable à ce que le discours soit très court (quitte à envoyer des statistiques et autres joyeusetés par e-mail) et qu'on se serve de ce temps pour réellement travailler.
@Celeborn a écrit:

Et impolitesse pour impolitesse, je trouve impoli de faire perdre du temps à des professionnels en réunions oiseuses.
+100 pour tout cela.

Il y a encore un an, nous avions notre emploi du temps la dernière semaine d'août, ce qui nous permettait de nous organiser, en sachant, bien sûr, qu'il pourrait y voir des modifications de dernière minute. Au moins, on savait globalement à quoi s'attendre. Un EDT, ce n'est pas rien : c'est l'organisation qui va déterminer le déroulement d'une grosse partie de l'année.
A partir de cette année, il nous faudra attendre la fin du discours du CDE (qui dure 3 heures) pour l'avoir. Si au moins les 3 heures servaient à quelque chose...Mais non : réussite du brevet, passage en seconde, redites des réunions de juin...Bref, une synthèse rapide à envoyer par mail.
Que de temps perdu ! C'est simple : arrivée à 8h15 - pot (alors que j'ai déjà mangé) -9h15 discours -12h repas -et l'aprèm : réunions, projets, blabla...(qu'en général on écourte pour partir avant 17h). Je parie sur le fait que le matin, la seule préoccupation des collègues ce sera leur EDT et pas ce que dit le chef, ce qui est contre-productif au possible...A croire qu'on doit nous occuper à tout prix, vilaines feignasses que nous sommes.

Seuls points positifs de la réunion de pré-rentrée :
-discuter avec les collègues
-récupérer clefs / codes / listes d'élèves /matériel divers
-faire mes photocops

Honnêtement, les réunions de pré-rentrée de ce genre pourraient durer une matinée seulement si elles étaient organisées plus efficacement...

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La première journée de pré-rentrée est-elle utile ?

Message par InvitéMA le Dim 1 Sep 2013 - 12:31

@seahala a écrit:La pré rentrée pour moi, c'est :
-l'occasion de retrouver mes collègues, faire connaissance avec les nouveaux
-le moment de faire toutes mes photocopies de début d'année (règlement, consignes etc...)
-vérifier ma salle, mon matos
Point barre!  Les idées et le travail qu'on a pu fournir dans le passé à propos des différents thèmes qu'on nous a proposé, on n'en a jamais vu la couleur, pour le CDE l'essentiel c'est qu'on brasse de l'air et qu'on soit occupé pour la journée... Au pire, elle se demande la veille ce qu'on pourrait faire le lendemain, va voir sur internet pour piocher une idée ( véridique !) nous laisse nous dépatouiller tout seuls, donc à part mon intérêt personnel évoqué plus haut, la pré rentrée n'a aucune utilité véritabelemnt professionnelle....
on est dans le même établissement?!Je vois la rentrée exactement comme toi!

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum