Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Isis39
Bon génie

Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes... - Page 6 Empty Re: Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes...

par Isis39 le Lun 12 Nov 2018 - 16:14
@Provence a écrit:Donc il faudrait dire aux collègues de certaines écoles que ce serait bien d'apprendre correctement à lire à leurs élèves? Et d'arrêter d'enseigner n'importe quoi (comme le prédicat) en grammaire? Ambiance chaleureuse assurée! Et sans résultat autre que la création de tensions.

Expliquer "diplomatiquement" (pas facile, je sais) pourquoi certains de leurs élèves sont en échec au collège ?
Provence
Provence
Enchanteur

Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes... - Page 6 Empty Re: Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes...

par Provence le Lun 12 Nov 2018 - 16:18
@Isis39 a écrit:

Expliquer "diplomatiquement" (pas facile, je sais) pourquoi certains de leurs élèves sont en échec au collège ?

Comment dit-on diplomatiquement que tous les élèves de la même école rencontrent les mêmes problèmes?
tiptop77
tiptop77
Oracle

Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes... - Page 6 Empty Re: Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes...

par tiptop77 le Lun 12 Nov 2018 - 16:23
@William Foster a écrit:
@Elyas a écrit:Le principal problème qui rend ces réunions inefficaces, ce sont les collègues qui disent que c'est inefficace et ne font rien (et ne respectent pas les PE obligés de venir et qui aimeraient qu'au moins ça serve). Le dernier conseil école-collège chez moi a été la preuve absolue du mépris d'une partie de ma salle des professeurs pour les PE et la réputation de notre collège en a pris un énorme coup qu'on va sans doute payer en perdant quantité d'élèves.

C'est une généralisation abusive. Et peut-être une tentative de culpabilisation inefficace.

Après 3 CEC rendus complètement inutiles par les encadrants, j'ai cessé d'y assister. Le principal a tenté le même argument de mon prétendu manque de respect vis-à-vis des PE, puis a dit aux PE que nous refusions de travailler avec eux. PE que nous côtoyons presque quotidiennement et qui savent toute l'admiration que nous leur vouons.

Quand les cadres sont nazes, il faut faire sans les cadres.

Ah tiens nous aussi on a eu le droit à un " Non mais dites-le si vous ne voulez pas travailler avec vos collègues du premier degré" craché par la CDE devant les PE et l'inspectrice ( imbuvable!) du premier degré il y a deux ans. Evidemment on n'avait absolument rien contre les PE bien au contraire. Quand j'ai demandé " sur quel temps la préparation des projets se ferait-elle?", la CDE n'a pas du tout apprécié non plus. L'inspectrice n'a pas eu d'autre choix que de parler des mercredis après-midis et " après 16h ou 17h" mais les collègues du collège et des écoles ont une vie aussi et ne sont pas forcément dispos! La cde a proposé de banaliser des mercredis matins, ah on ne ferait pas cours aux élèves du collège pour travailler pour et avec ceux qui n'y sont pas encore Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes... - Page 6 2164541516


Le nouveau chef sait qu'il y a des projets CM2 6e en lettres et en EPS mais il veut aussi des projets en LV. L'ipr des LV allait dans ce sens aussi donc des profs et des PE ont été inscrits à un stage cycle 3. J'ai reçu une convocation officielle alors que je n'avais jamais été mise au courant de quoi que ce soit. Ca n'a pas raté. J'ai été embarquée dans un gros projet avec la collègue d'allemand et les PE d'une école du secteur. Le chef voudrait qu'on aille à la réunion école collège pour présenter notre beau projet et qu'en plus on fasse le même projet avec une autre école du secteur! Sachant qu'une bonne partie du projet concerne les fêtes de Noël, tout ce travail en même temps que les bulletins, conseils de classe, réunions parents profs, etc... On va accumuler la fatigue mais on s'en fout! Ce qui compte c'est de montrer aux IPR et conseillers pédagogiques présents à la réunion tout le boooooo travail mis en place pour la liaison CM2 6e Evil or Very Mad

_________________
May the force be with us!
musa
musa
Fidèle du forum

Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes... - Page 6 Empty Re: Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes...

par musa le Lun 12 Nov 2018 - 16:24
Je ne suis pas persuadée non plus de l'utilité du truc. Je pense même que c'est souvent contre productif. Je me demande si on ne doit pas à ce genre de mélange entre degrés encore plus de confusion. Exemple: mon fils a depuis le CE2 un énorme classeur avec moult intercalaires histoire/géographie/ sciences etc, un cahier de français grand format, un cahier de maths grand format, des porte-vues en veux-tu en voilà etc là où de mon temps Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes... - Page 6 2289946511, j'avais un simple cahier du jour petit format et peut-être quelques pochettes pour les matières d'éveil. C'est assez compliqué à gérer pour les petits. Je verrais assez bien qu'une telle inflation pourrait dériver de réunions école-collège et de la vertueuse intention de préparer les élèves à la séparation des matières en 6è.
Un peu le même raisonnement peut-être que quand on a introduit les TPE pour préparer les élèves à faire de la recherche dans le supérieur alors qu'il serait bien plus pertinent d'envoyer dans le supérieur des élèves qui savent écrire en français.
Résultat, on fait de la philo en maternelle et on ressort le Bescherelle en L2.
En ce moment, pas mal de profs de 2nde me démarchent pour faire une liaison 3è-2nde en latin (et inciter les élèves à continuer). D'un côté, je ne veux pas jouer les rabat-joie et d'un autre, ça me gave de perdre encore des heures (et je n'en ai pas beaucoup) pour des projets chronophages et qui n'ont souvent rien à voir avec la langue. (moi je voulais proposer un concours de version mais ça n'a pas l'air de faire l'unanimité Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes... - Page 6 248604097)
Bref, j'irais presque jusquà dire que toutes ces liaisons me semblent dans une certaine mesure, dangereuses. Smile
Hirondelle
Hirondelle
Niveau 6

Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes... - Page 6 Empty Re: Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes...

par Hirondelle le Lun 12 Nov 2018 - 16:31
Moi je n'irai pas à celui du réseau REP collège-Primaire. Je suis trop en colère contre les enseignantes de primaire qui ont falsifié les dossiers des élèves de la classe où je suis PP.
Des bulletins avec une majorité de "à renforcer" avec un post it collé au fond du dossier d'inscription, indiquant "niveau CE1". On avait même oublié de nous signaler qu'un élève n'a qu'une seule main ! C'est peut-être un détail important, non ?

Mais mince quoi, on a dû faire les classes à l'aveugle ! Qui regarde les micro post-it collés au fond des dossiers ?!
New Zealand
New Zealand
Niveau 8

Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes... - Page 6 Empty Re: Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes...

par New Zealand le Lun 12 Nov 2018 - 16:46
@menerve a écrit:
@New Zealand a écrit:
@menerve a écrit:C'est exactement ce que je fais déjà !  Mais voilà au CEC, il y a un inspecteur de primaire et il faut se faire mousser...

Quel(s) type(s) de projets mets-tu en place entre l'école et le collège ? Coordonner avec un autre établissement ne doit pas être évident/doit être chronophage, je suis donc curieuse de la réponse.

Et bien il y a quelques années j'invitais les primaires à venir voir les expositions au CDI quand ces expositions étaient accessibles.

J'ai également fait un projet lecture sur toute l'année avec un groupe de 6e et une classe de CM2: j'avais prêté à l'instit des exemplaires de plusieurs romans, les 6e lisaient les mêmes. Chacun rédigeait des questions de son côté. Je récoltais toutes les questions et cela a abouti à un jeu de trivial poursuite. En fin d'année: rencontre des CM2 et des 6e au CDI pour jouer ensemble au jeu. J'avais tiré le jeu en 5 exemplaires et on avait composé des équipes mixtes 6e-CM.  Effectivement ce projet était très chronophage.

Cette année j'ai emprunté une malle pédagogique au service archéologique départemental et je propose de venir faire une animation dans la classe de CM. La malle comprend des outils d'écriture et des supports, un diaporama et des idées de manipulation....c'est clé en mains, il n'y a qu'à suivre les explications. J'ai utilisé cette malle une fois il y a 2 ou 3 ans et cela avait beaucoup plu aux CM et à l'instituteur. Là ce n'est pas chronophage vu que l'outil est entièrement fourni "clé en mains" et les séances déjà réfléchies par le service archéologique. Je passe deux heures avec les CM et le temps de transport pour me rendre dans les écoles de village.

Avec mes collègues d'EPS et l'infirmière scolaire, nous organisions aussi le parcours du coeur scolaire où les CM étaient invités . Cette année nous avons décidé d'arrêter car il nous faut trouver des idées d'ateliers autour de "bien manger", "Lutter contre la sédentarité" et "Lutte contre le tabac". Chaque année nous nous retrouvons à 3 à faire les ateliers, le planning, envoyer les courriers, prévenir la presse etc.... Bref nous avons envie de changer un peu.


J'oubliais aussi: il y a des années j'invitais le service archéologique au collège. CElui-ci installait une exposition et proposait des animations et dans ce cadre j'invitais aussi les primaires. Mais cela ne se fait plus car le service archéo a vu son budget réduit donc il se déplace beaucoup moins et d'autre par les collègues du collège n'étant pas intéressés refusaient parfois d'aller voir l'expo avec leurs élèves.

J'ai aussi prêté des livres du CDI à certains profs des écoles qui pouvaient avoir besoin de livres sur tel ou tel thème.

Quel est l'objectif visé ? Faciliter l'intégration des élèves de 6ème au collège ? Si tel est le cas, as-tu constaté une amélioration de leur intégration ? Je me souviens que NVB souhaitait que les 6ème aient une seule salle justement pour cette raison.

@Isis39 a écrit:
@Provence a écrit:Donc il faudrait dire aux collègues de certaines écoles que ce serait bien d'apprendre correctement à lire à leurs élèves? Et d'arrêter d'enseigner n'importe quoi (comme le prédicat) en grammaire? Ambiance chaleureuse assurée! Et sans résultat autre que la création de tensions.

Expliquer "diplomatiquement" (pas facile, je sais) pourquoi certains de leurs élèves sont en échec au collège ?

Comme toi, Isis, je trouverais intéressant de faire un retour aux PE sur leurs pratiques. Je souhaite devenir PE et je pense que ça m'aiderait à identifier ce qui ne fonctionne pas dans ma pratique et de travailler en équipe pour tenter de remédier à ce problème, que ce soit avec les profs de collège ou entre PE. Quand je lis certains profs de collège sur ce forum qui expliquent que leurs élèves sont de plus en plus nombreux à ne pas savoir tenir un stylo/ ne pas savoir écrire de phrases syntaxiquement correctes/ etc., j'aimerais bien être mise au courant pour changer mes pratiques, le cas échéant. Quand c'est récurrent voire en augmentation, c'est lié à une formation défaillante. Par exemple, répéter qu'apprendre par cœur ne sert à rien, c'est répéter ce qu'on a appris à l'ESPE. Ça permettrait de lutter contre des dogmes néfastes.
menerve
menerve
Prophète

Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes... - Page 6 Empty Re: Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes...

par menerve le Mar 13 Nov 2018 - 19:03
L'objectif visé: déjà rendre service à des instits de campagne qui ont peu de moyens...j'ai des documents, pourquoi ne pourrait-il pas servir à tous? Ensuite que les élèves de primaire me connaissent un peu avant, pourquoi pas? Enfin quand nous avons fait le projet lecture, cela motivait les élèves de 6e à lire attentivement, et il y avait un challenge! Enfin lors du parcours du coeur nos élèves avaient des responsabilités: ils encadraient les CM, expliquaient les consignes et évaluaient. Du coup on travaillait l'autonomie.

Ceci dit la liaison école/collège est faisable car nous sommes un petit établissement avec quelques écoles de village autour.

Mais je précise qu'à chaque fois que j'ai fait une action avec des primaires, cela ne m'a pas été imposé et ce n'était pas non plus imposé aux instits: je propose, ils disposent ou déclinent si l'action ne les intéressent pas ou si ça ne colle pas avec leur calendrier!
sifi
sifi
Neoprof expérimenté

Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes... - Page 6 Empty Re: Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes...

par sifi le Mer 14 Nov 2018 - 7:14
Il n'y a pas que du négatif, c'est sûr. Mais il faut bien reconnaître que le ratio "temps passé dans des réunions stériles/ réussite des élèves" est bien maigre....

Un autre phénomène auquel on assiste depuis quelques années: à force de gommer les différences entre le collège et le lycée, de tout faire pour que les élèves ne stressent pas à la rentrée en 6ème, on remarque de plus en plus d'élèves qui arrivent au collège "comme chez eux": on prend la parole sans lever le doigt, on s'adresse au prof comme à un copain, on se permet de râler contre telle ou telle contrainte... Ils ne stressent tellement plus qu'il n'y a plus vraiment de temps d'adaptation, de mise en place des règles.
Les petits timides resteront terrorisés, mais beaucoup d'entre eux se croient à la maison!
Ombredeloup
Ombredeloup
Niveau 7

Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes... - Page 6 Empty Re: Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes...

par Ombredeloup le Mer 14 Nov 2018 - 9:46
Certains parmi vous ont-ils entendu parler d'école du socle de 2 à 15 ans? Notre prochain conseil pédagogique abordera ce thème...
Sophie 37
Sophie 37
Niveau 8

Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes... - Page 6 Empty Re: Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes...

par Sophie 37 le Sam 17 Nov 2018 - 18:22
@New Zealand a écrit:
Comme toi, Isis, je trouverais intéressant de faire un retour aux PE sur leurs pratiques. Je souhaite devenir PE et je pense que ça m'aiderait à identifier ce qui ne fonctionne pas dans ma pratique et de travailler en équipe pour tenter de remédier à ce problème, que ce soit avec les profs de collège ou entre PE. Quand je lis certains profs de collège sur ce forum qui expliquent que leurs élèves sont de plus en plus nombreux à ne pas savoir tenir un stylo/ ne pas savoir écrire de phrases syntaxiquement correctes/ etc., j'aimerais bien être mise au courant pour changer mes pratiques, le cas échéant. Quand c'est récurrent voire en augmentation, c'est lié à une formation défaillante. Par exemple, répéter qu'apprendre par cœur ne sert à rien, c'est répéter ce qu'on a appris à l'ESPE. Ça permettrait de lutter contre des dogmes néfastes.
J'espère surtout pour toi que tu t'en rendras compte par toi même ! C'est quand même assez facile à réaliser pour peu que tu regardes tes élèves et leurs productions.
Contenu sponsorisé

Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes... - Page 6 Empty Re: Conseil école-collège : vos témoignages, réflexions, inquiétudes...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum