Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Lefteris le Mar 4 Mar 2014 - 20:19

suzette14 a écrit:J ai fais le chemin inverse ; j etais cadre dans l industrie et un beau jour j ai tout claqué pour mille et une raison...
Malgré un salaire intéressant, un boulot passionnant d'un point de vue technique,  je ne me voyais pas poursuivre dans ce milieu où les relations humaines sont totalement artificielles... les coups bas, les mensonges entre collègues étaient monnaie courante ... et plus on monte dans l'echelle plus on se tire dans les pattes.
Puis quand la société va mal, on n'hesitera pas à vous faire revenir la nuit ou le weekend...

J ai donc fais le choix de rentrer dans l'EN ... pour le moment je ne regrette pas mon choix car je me sens libre.
Espérons que je ne déchante pas d'ici peu...  Very Happy 

Si cela ne me convient plus, je n'hesiterai pas à faire autre chose !

Bon courage pour la suite

Comme toi, j'ai quitté un métier mieux payé, intéressant, mais où j'ai fait les frais de coups bas. L'EN est un "second choix" (pas ma matière, qui est depuis longtemps un vrai centre d'intérêt personnel). C'est vrai que je me sens plus libre, c'est le point incontestable quand on a bossé dans des structures plus hiérarchisées et où l'on dépend des autres. A titre personnel, je n'ai pas à me plaindre outre mesure : vie professionnelle de légume certes, mais relative tranquillité, avec boulot à côté, pas de soucis matériels même si je gagne moins bien ma vie, parce qu'une bonne partie de ma carrière de fonctionnaire est derrière.

Ceci-dit vu la dégradation à la vitesse grand V à laquelle j'assiste (et j'ai moins de dix ans d'EN  Shocked ) , la mise au second plan de ce qui fait l'intérêt du métier (sa matière, les savoirs, la transmission) je comprends les plus jeunes qui attendent mieux , sont à la fois déçus et anxieux, ou se détournent des concours, d'autant cette dégradation est promise à une accélération, et que ça va faire très mal.
Pour ma part n'étant pas dans une matière scientifique, (+ l'âge  humhum ), je resterai jusqu'au bout, mais avec la perspective des TICE, des compétences, de l'esprit caporaliste qui se profile grâce aux pouvoirs accrus de petits chefs, j'avoue que je ne me verrais pas me lancer dans 5 ou 6 ans d'études pour faire ça. Ca va en reconversion , à l'heure actuelle, mais l'investissement de base est surdimensionné pour un jeune...

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par DH le Mar 4 Mar 2014 - 20:25

je donne des nouvelles. je bouquine à mort pour être prête pour mes.futurs entretiens. là je.bloque sur lq façon de faire. je souhaite.demander une dispo. de droit si j'ai un enfant de moins de huit ans ? c'est ça? il y a une date? je suis dans l'académie de Lille. dois-je dire que c'est.pour me reconvertir ou faire.comme si cetait pour élever un enfant ? on peut poser une date.? du style février de.l'année pro ou c'est obligatoirement en septembre ? si on me la refuse ?
c'est vraiment.le truc qui coince. comment on fait ? quelles sont les étapes?

merciiiiiii. courage à toutes et tous.

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Gryphe le Mar 4 Mar 2014 - 20:32

Il y a plusieurs sortes de dispo et en fonction de la dispo demandée, tu as le droit ou pas de travailler pendant ta dispo.
Elles ne sont pas automatiquement accordées (j'avais demandé il y a une quinzaine d'années : refus, au motif que personne ne voulait enseigner vers chez moi).
Donc à mon sens dans ta situation, il faudrait essayer de demander une dispo de droit dans laquelle tu aies le droit de travailler en même temps. Je ne sais pas si ça existe... mais c'est ça qu'il faudrait viser.
Vous pourriez rester dans votre belle maison dans ton projet, pas besoin de déménager à perpette ?

Bonne chance !!!  trefle

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Invité N le Mar 4 Mar 2014 - 20:32

Chère DH,

Je suis très touché par ton message et te souhaite de réussir pleinement ta reconversion. Néanmoins, je ne pense pas qu'il soit bon de dénigrer le salaire des jeunes collègues comme moi qui gagnent sans avoir été contractuel et lors de leur année de stage autour de 1730€ nets/mois. Je trouve d'ailleurs ce salaire assez faible étant donné la dureté du métier et les diplômes et le concours que l'on nous demande d'obtenir pour l'exercer... Oui, nous ne sommes pas bien payés, mais cela est général et touche tous les professeurs de ce pays. Restons unis et ne nous tapons pas dans les pattes. Ce sont ces divisions qui affaiblissent nos revendications salariales.

Bonne chance pour la suite.

L.


Dernière édition par Nonancourt le Mar 4 Mar 2014 - 20:42, édité 1 fois

Invité N
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par DH le Mar 4 Mar 2014 - 20:41

je comprends. mais je gagne cela pour jnh bac +5 et 12 ans de service... so.....

sinon non je bosserai à 40 km max. a priori en cas de plus trois éloignement genre une heure de route indemnité assez intéressante.

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Invité N le Mar 4 Mar 2014 - 20:42

@DH a écrit:je comprends. mais je gagne cela pour jnh bac +5 et 12 ans de service... so.....

sinon non je bosserai  à 40 km max. a priori en cas de plus trois éloignement genre une heure de route indemnité assez intéressante.

Je comprends également ta remarque, ne t'en fais pas. Elle est légitime. Smile

Invité N
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par InvitéeSS le Mar 4 Mar 2014 - 20:56

@DH a écrit:je donne des nouvelles. je bouquine à mort pour être prête pour mes.futurs entretiens. là je.bloque sur lq façon de faire. je souhaite.demander une dispo. de droit si j'ai un enfant de moins de huit ans ? c'est ça?  il y a une date? je suis dans l'académie de Lille. dois-je dire que c'est.pour me reconvertir ou faire.comme si cetait pour élever un enfant ? on peut poser une date.? du style février de.l'année pro ou c'est obligatoirement en septembre ?  si on me la refuse ?
c'est vraiment.le truc qui coince. comment on fait ? quelles sont les étapes?

merciiiiiii. courage à toutes et tous.

Si tu demandes une dispo pour élever ton enfant, tu ne pourras travailler qu'à la seule condition que ton travail te permette d'élever ton enfant, donc en gros si tu bosses chez toi comme nounou par exemple. Pour bosser il te faut une dispo pour rapprochement de conjoint ou convenance personnelle, mais seule la première est de droit. Par contre, tu seras obligée de demander l'accord de l'IA pour bosser. Pour nous, dans le primaire, il faut les prendre pour l'année entière (sauf dans le cas d'un changement de situation et pour les dispo de droit : j'ai pu prendre une dispo pour suivi de conjoint en cours d'année parce que la mutation de mon conjoint s'est faite après le début de l'année scolaire) et les demandes sont à faire tôt dans l'année (je devais envoyer ma demande de dispo pour l'année 2014-2015 avant le 15 janvier).
Si c'est une dispo de droit, ils ne peuvent te la refuser. Par contre, si elle est pour convenance perso, tu n'as pas beaucoup de recours, il me semble.

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par loc le Mar 4 Mar 2014 - 22:18

supersoso a écrit: Par contre, tu seras obligée de demander l'accord de l'IA pour bosser.

J'étais en disponibilité l'an dernier pour suivre mon conjoint et je n'ai pas demandé l'accord de l'IA pour travailler. (Mais je n'avais pas trouvé d'activité au moment où j'ai déposé ma demande de disponibilité)

_________________
"I am a wanderer : offer me a trip to a city, a country, and I'm off"

loc
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par InvitéeSS le Mar 4 Mar 2014 - 23:02

@loc a écrit:
supersoso a écrit: Par contre, tu seras obligée de demander l'accord de l'IA pour bosser.

J'étais en disponibilité l'an dernier pour suivre mon conjoint et je n'ai pas demandé l'accord de l'IA pour travailler. (Mais je n'avais pas trouvé d'activité au moment où j'ai déposé ma demande de disponibilité)

Et bien dans le 95 nous sommes tenus d'avoir l'accord de l'IA. ça doit dépendre des départements, donc.

Cela étant sur le site education.gouv.fr, il est bien écrit qu'on doit informer l'IA :

L'exercice d'une activité privée lucrative pendant la mise en disponibilité est soumis aux règles déontologiques prévues à l'article 87 de la loi n° 93-122 du 29 janvier 1993 et par le décret n° 2007-611 du 26 avril 2007. L'activité ne doit pas porter atteinte à la dignité des fonctions précédemment exercées et ne doit pas risquer de compromettre le fonctionnement normal, l'indépendance et la neutralité du service. L'inspecteur d'académie ou le recteur, qui doivent être tenus informés un mois au plus tard avant le début de la mise en disponibilité de tout projet d'activité envisagé par l'agent, peut saisir la commission de déontologie.

http://www.education.gouv.fr/cid58017/vie-professionnelle-et-situation-personnelle-disponibilite.html


Dernière édition par supersoso le Mar 4 Mar 2014 - 23:10, édité 2 fois

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Daphné le Mar 4 Mar 2014 - 23:08

supersoso a écrit:
@loc a écrit:
supersoso a écrit: Par contre, tu seras obligée de demander l'accord de l'IA pour bosser.

J'étais en disponibilité l'an dernier pour suivre mon conjoint et je n'ai pas demandé l'accord de l'IA pour travailler. (Mais je n'avais pas trouvé d'activité au moment où j'ai déposé ma demande de disponibilité)

Et bien dans le 95 nous sommes tenus d'avoir l'accord de l'IA. ça doit dépendre des départements, donc.

Ça c'est pour les PE.
Dans le secondaire nous ne dépendons pas de l'IA mais du recteur.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Lefteris le Mar 4 Mar 2014 - 23:08

supersoso a écrit:
@loc a écrit:
supersoso a écrit: Par contre, tu seras obligée de demander l'accord de l'IA pour bosser.

J'étais en disponibilité l'an dernier pour suivre mon conjoint et je n'ai pas demandé l'accord de l'IA pour travailler. (Mais je n'avais pas trouvé d'activité au moment où j'ai déposé ma demande de disponibilité)

Et bien dans le 95 nous sommes tenus d'avoir l'accord de l'IA. ça doit dépendre des départements, donc.
Je prends ça au vol, mais l'IA ne peut pas décider n'importe quoi. On ne peut exercer n'importe quel métier en dispo , s'il est incompatible avec la fonction, soit, mais encore faut-il l'étayer. Afin d'éviter l'arbitraire, toute décision est susceptible de recours devant le juge administratif , et en l'espèce en référé s'il y a urgence (d'ailleurs une décision ne peut émaner que de l'autorité administrative ayant pouvoir de nomination -le recteur, je pense, l'IA donne un avis). Le mieux est quand même de voir un syndicat, voire un syndicat extérieur à l'EN et plus indépendant (une union locale ou départementale, ou son service juridique, ou son union de fonctionnaires).

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par yogi le Mar 4 Mar 2014 - 23:10

supersoso a écrit:
@DH a écrit:je donne des nouvelles. je bouquine à mort pour être prête pour mes.futurs entretiens. là je.bloque sur lq façon de faire. je souhaite.demander une dispo. de droit si j'ai un enfant de moins de huit ans ? c'est ça?  il y a une date? je suis dans l'académie de Lille. dois-je dire que c'est.pour me reconvertir ou faire.comme si cetait pour élever un enfant ? on peut poser une date.? du style février de.l'année pro ou c'est obligatoirement en septembre ?  si on me la refuse ?
c'est vraiment.le truc qui coince. comment on fait ? quelles sont les étapes?

merciiiiiii. courage à toutes et tous.

Si tu demandes une dispo pour élever ton enfant, tu ne pourras travailler qu'à la seule condition que ton travail te permette d'élever ton enfant, donc en gros si tu bosses chez toi comme nounou par exemple. Pour bosser il te faut une dispo pour rapprochement de conjoint ou convenance personnelle, mais seule la première est de droit. Par contre, tu seras obligée de demander l'accord de l'IA pour bosser. Pour nous, dans le primaire, il faut les prendre pour l'année entière (sauf dans le cas d'un changement de situation et pour les dispo de droit : j'ai pu prendre une dispo pour suivi de conjoint en cours d'année parce que la mutation de mon conjoint s'est faite après le début de l'année scolaire) et les demandes sont à faire tôt dans l'année (je devais envoyer ma demande de dispo pour l'année 2014-2015 avant le 15 janvier).
Si c'est une dispo de droit, ils ne peuvent te la refuser. Par contre, si elle est pour convenance perso, tu n'as pas beaucoup de recours, il me semble.

C'est valable aussi pour rapprochement de conjoint à l'étranger?

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par InvitéeSS le Mar 4 Mar 2014 - 23:11

@Daphné a écrit:
supersoso a écrit:
@loc a écrit:

J'étais en disponibilité l'an dernier pour suivre mon conjoint et je n'ai pas demandé l'accord de l'IA pour travailler. (Mais je n'avais pas trouvé d'activité au moment où j'ai déposé ma demande de disponibilité)

Et bien dans le 95 nous sommes tenus d'avoir l'accord de l'IA. ça doit dépendre des départements, donc.

Ça c'est pour les PE.
Dans le secondaire nous ne dépendons pas de l'IA mais du recteur.


Oui pour l'IA pour les PE, mais si tu regardes ce que j'ai édité, dans le secondaire vous êtes aussi tenu d'en informer le recteur. Vous n'avez pas besoin de l'accord de la même personne mais dans les faits vous n'êtes quand même pas plus libres que nous.

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par InvitéeSS le Mar 4 Mar 2014 - 23:12

@Lefteris a écrit:
supersoso a écrit:
@loc a écrit:

J'étais en disponibilité l'an dernier pour suivre mon conjoint et je n'ai pas demandé l'accord de l'IA pour travailler. (Mais je n'avais pas trouvé d'activité au moment où j'ai déposé ma demande de disponibilité)

Et bien dans le 95 nous sommes tenus d'avoir l'accord de l'IA. ça doit dépendre des départements, donc.
Je prends ça au vol, mais l'IA ne peut pas décider n'importe quoi. On ne peut exercer n'importe quel métier en dispo , s'il est incompatible avec la fonction, soit, mais encore faut-il l'étayer.  Afin d'éviter l'arbitraire, toute décision est susceptible de recours devant le juge administratif , et en l'espèce en référé s'il y a urgence (d'ailleurs une décision ne peut émaner que de l'autorité administrative ayant pouvoir de nomination -le recteur, je pense, l'IA donne un avis). Le mieux est quand même de voir un syndicat, voire un syndicat extérieur à l'EN et plus indépendant  (une union locale  ou départementale, ou son service juridique, ou  son union de fonctionnaires).

Oui mais dans le cas de DH, si elle demande une disponibilité pour élever un enfant, elle sera bloquée pour bosser.

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par InvitéeSS le Mar 4 Mar 2014 - 23:14

@yogi a écrit:
supersoso a écrit:
@DH a écrit:je donne des nouvelles. je bouquine à mort pour être prête pour mes.futurs entretiens. là je.bloque sur lq façon de faire. je souhaite.demander une dispo. de droit si j'ai un enfant de moins de huit ans ? c'est ça?  il y a une date? je suis dans l'académie de Lille. dois-je dire que c'est.pour me reconvertir ou faire.comme si cetait pour élever un enfant ? on peut poser une date.? du style février de.l'année pro ou c'est obligatoirement en septembre ?  si on me la refuse ?
c'est vraiment.le truc qui coince. comment on fait ? quelles sont les étapes?

merciiiiiii. courage à toutes et tous.

Si tu demandes une dispo pour élever ton enfant, tu ne pourras travailler qu'à la seule condition que ton travail te permette d'élever ton enfant, donc en gros si tu bosses chez toi comme nounou par exemple. Pour bosser il te faut une dispo pour rapprochement de conjoint ou convenance personnelle, mais seule la première est de droit. Par contre, tu seras obligée de demander l'accord de l'IA pour bosser. Pour nous, dans le primaire, il faut les prendre pour l'année entière (sauf dans le cas d'un changement de situation et pour les dispo de droit : j'ai pu prendre une dispo pour suivi de conjoint en cours d'année parce que la mutation de mon conjoint s'est faite après le début de l'année scolaire) et les demandes sont à faire tôt dans l'année (je devais envoyer ma demande de dispo pour l'année 2014-2015 avant le 15 janvier).
Si c'est une dispo de droit, ils ne peuvent te la refuser. Par contre, si elle est pour convenance perso, tu n'as pas beaucoup de recours, il me semble.

C'est valable aussi pour rapprochement de conjoint à l'étranger?

Normalement, c'est pour tous les fonctionnaires de l'EN. Par contre, à l'étranger il y a peu de chance que ça pose problème, non. Dans le pire des cas, vérifie avec ton académie d'origine.

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par yogi le Mar 4 Mar 2014 - 23:17

supersoso a écrit:
@yogi a écrit:
supersoso a écrit:

Si tu demandes une dispo pour élever ton enfant, tu ne pourras travailler qu'à la seule condition que ton travail te permette d'élever ton enfant, donc en gros si tu bosses chez toi comme nounou par exemple. Pour bosser il te faut une dispo pour rapprochement de conjoint ou convenance personnelle, mais seule la première est de droit. Par contre, tu seras obligée de demander l'accord de l'IA pour bosser. Pour nous, dans le primaire, il faut les prendre pour l'année entière (sauf dans le cas d'un changement de situation et pour les dispo de droit : j'ai pu prendre une dispo pour suivi de conjoint en cours d'année parce que la mutation de mon conjoint s'est faite après le début de l'année scolaire) et les demandes sont à faire tôt dans l'année (je devais envoyer ma demande de dispo pour l'année 2014-2015 avant le 15 janvier).
Si c'est une dispo de droit, ils ne peuvent te la refuser. Par contre, si elle est pour convenance perso, tu n'as pas beaucoup de recours, il me semble.

C'est valable aussi pour rapprochement de conjoint à l'étranger?

Normalement, c'est pour tous les fonctionnaires de l'EN. Par contre, à l'étranger il y a peu de chance que ça pose problème, non. Dans le pire des cas, vérifie avec ton académie d'origine.

Enfin je veux dire ,si je suis mon mari à l'étranger et que je trouve du taf là-bas,dois-je le signifier à mon rectorat?

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par InvitéeSS le Mar 4 Mar 2014 - 23:20

Sur le papier, oui, comme tout le monde. Après, ils n'iront pas vérifier, donc c'est à toi de voir.

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par yogi le Mar 4 Mar 2014 - 23:23

supersoso a écrit:Sur le papier, oui, comme tout le monde. Après, ils n'iront pas vérifier, donc c'est à toi de voir.

Merci.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par DH le Dim 23 Mar 2014 - 20:45

coucou

des nouvelles. À priori j'ai mon entretien en juin pour un poste en septembre.
j'envisage.donc sérieusement la démission. je ne retournerai pas enseigner. comme faire ? j'attends quand même septembre au cas où mais je ne peux être à deux endroits au même moment. comment faire ? poser un préavis me.semble dangereux .... bref selon vous ?
je suis très heureuse de ce changement qui s'annonce. j'y pense plusieurs heures par jour. je ne suis déjà plus prof.......
c'est bien triste même.


_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par arcenciel le Dim 23 Mar 2014 - 20:46

Et te mettre en dispo d'abord?

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par ysabel le Dim 23 Mar 2014 - 20:47

ce n'est pas de droit...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Mona Lisa Klaxon le Dim 23 Mar 2014 - 20:47

Super, DH! ça va vite! (je ne te serai d'aucune aide, je n'y connais rien...)
Spoiler:
et on peut savoir vers quel domaine tu t'orientes ou c'est encore secret?

Mona Lisa Klaxon
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par InvitéeSS le Dim 23 Mar 2014 - 20:48

Dh il me semble que la démission doit être envoyée 4 mois avant. Par ailleurs, si tu es sûre de ta décision, pourquoi ne pas faire une demande d'IDV ?

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par InvitéeSS le Dim 23 Mar 2014 - 20:50

@ysabel a écrit:ce n'est pas de droit...

La démission non plus malheureusement. Elle peut être refusée par le recteur (je crois que Littlemary nous avait fait part d'un collègue qui se l'était vu refusée).

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par arcenciel le Dim 23 Mar 2014 - 20:50

@ysabel a écrit:ce n'est pas de droit...
Certes mais elle peut toujours demander...

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Yazilikaya le Dim 23 Mar 2014 - 20:51

Bravo à toi.
Je suis toutes ces aventures de reconversion. Je sais que d'ici 10 ans, je ne serai plus PE

Yazilikaya
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum