Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par V.Marchais le Mar 15 Avr 2014 - 17:27

Encore une fois, c'est quoi le rapport avec les contenus enseignés à l'école ?

Y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

Ne dites pas que vous voulez être rassurée : vous adorez vous faire peur, et quelque chose me dit que vous ne seriez pas mécontente si vous pouviez en effrayer quelques autres avec vous.


V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par PauvreYorick le Mar 15 Avr 2014 - 17:32

Bon. Il a été tenté de vous répondre courtoisement, mais je crois que le ton de votre blog montre suffisamment que c'était une mauvaise idée.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par Cincinnata le Mar 15 Avr 2014 - 17:32

Pourquoi venez-vous sur ce forum, pour entendre l'avis des profs ou - qui sont les premiers concernés - ou pour les traiter de béotiens ?

_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
"Pousse selon ton espèce ! "

Cincinnata
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par V.Marchais le Mar 15 Avr 2014 - 17:34

Elle connaît ce mot, "béotien" ?  Razz 

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par V.Marchais le Mar 15 Avr 2014 - 17:38

Plusieurs personne vous ont demandé de citer des cas précis de mise en application des théories du genre dans les contenus enseignés à l'école.
Vous semblez en peine de le faire.
Et cela n'ébranle pas le moins du monde vos certitudes ? Aucun fait ne corrobore votre thèse, mais vous continuez de l'alimenter en faisant feu de tout bois, en ramassant à droite et à gauche n'importe quel discours sans rapport avec le sujet, en dépit de toute cohérence ? Vous savez que c'est l'illustration même du préjugé ?

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par Cincinnata le Mar 15 Avr 2014 - 17:39

@V.Marchais a écrit:Elle connaît ce mot, "béotien" ?  Razz 

C'est l'occasion de s'instruire  Very Happy 

_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
"Pousse selon ton espèce ! "

Cincinnata
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par V.Marchais le Mar 15 Avr 2014 - 17:43

De la manière dont tu disais ça, j'ai cru que c'était elle qui avait employé ce mot sur son blog. Pour quelqu'un qui ne maîtrise ni la syntaxe, ni la ponctuation, ni vraiment l'orthographe, je trouvais ça étonnant. À part ça, nous avons affaire à une grande philosophe qui entend nous apprendre à raisonner.  Rolling Eyes 

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par Tristana le Mar 15 Avr 2014 - 20:17

Dalathée2 a écrit:
@myriame a écrit:J'ai regardé des documentaires ou judith Butler parle du genre, j'ai visité des sites LGBT, j'ai regardé une conférence féministe (le genre et après)
j' ai lu certains propos d'éric Fassin (sociologue), regardé différents documentaires pour et contre, suivi le débat mot croisé et multiple débats etc
Judith Butler (l'une des grandes références en matière de gender studies) "trouble dans le genre". Je suis d'accord lorsqu'elle dit que le corps biologique n'est pas concevable en dehors des représentations sociales qu'on s'en fait, moins lorsqu'elle l'efface quasiment en disant que le corps, c'est encore du genre. Ca passe pas trop. Leur vision du monde me fait bien peur.
D'accord. Mais concrètement, vous n'avez pas été confrontée à quoi que ce soit qui vous chiffonne (en rapport avec le "genre") dans l'enseignement dispensé à vos enfants ?

Sinon, ce que dit Butler est un peu plus subtil que simplement "efface[r] quasiment [le corps] en disant que le corps, c'est encore du genre". J'ai un peu de mal à voir à quoi vous faites référence exactement, mais je peux d'ors et déjà faire deux commentaires. Le premier, c'est que le corps est effectivement modelé par des injonctions sociales. Le fait que de très nombreuses femmes se sentent obligées d'être minces pour être belles, par exemple, ça n'est pas le produit de la biologie. C'est dû à des normes sociales, des visions de ce qu'est une femme. Or l'étude de ces visions sociales qu'on vient calquer sur un sexe relève justement du "genre". Donc, dans ce sens, on peut affirmer que "le corps, c'est du genre", parce que le corps est soumis à des normes qui n'ont parfois rien de biologique, mais sont entièrement dues à la société dans laquelle il évolue.

Le second commentaire que je ferai concerne les mesures biologiques destinées à déterminer si la personne est un homme ou une femme. Je pense par exemple au cas de cette sportive qui avait dû subir une batterie de test car ses concurrentes l'accusaient d'être en réalité un homme. Ce que disent certains chercheurs, c'est que les indicateurs utilisés pour déterminer si quelqu'un est homme ou femme sont déjà influencé par la société et des stéréotypes. Par exemple, le fait de mesurer la masse musculaire d'une sportive, c'est déjà partir de l'idée qu'un homme se définit par la possession d'une masse musculaire supérieure à celle de la femme. Or, ça n'est pas nécessairement vrai. Un exemple idiot le prouve aisément : des hommes très âgés ont, la plupart du temps, une masse musculaire inférieure à celle d'une jeune femme. Il en va de même pour les mesures de taux d’œstrogène ou de testostérone. Donc, en ce sens également, "le corps, c'est du genre", parce que la façon dont on examine le corps n'est pas totalement indépendante de la façon dont on envisage l'homme et la femme socialement.

Vous voyez que ça n'est pas forcément aussi inquiétant qu'il n'y paraît. Et, encore une fois, ce dont vous parlez (et sur quoi je vous réponds) relève de la recherche universitaire. Des chercheurs cherchent, débattent, écrivent, contredisent, affirment, soutiennent, réfutent... C'est leur métier, et rien n'est définitif.

En revanche, au niveau des écoles, les professeurs enseignent simplement la base, le strict minimum, à savoir que les garçons et les filles sont absolument égaux, et que par conséquent, leurs choix d'orientation, de carrière, de vie ne doivent pas être basés sur leur sexe mais sur leurs préférences. Pour le dire autrement et prendre un exemple, une fille doit savoir qu'elle a (a priori) autant de chances qu'un garçon de réussir en mathématiques si c'est quelque chose qui lui plaît et qu'elle a envie de faire. Mais aucun enseignant ne force vos enfants à quoi que ce soit. A nouveau, vous l'avez constaté vous-même avec vos enfants et ceux de votre entourage : aucun professeur n'est venu leur dicter quoi que ce soit de scandaleux.

(Pardon pour le pavé...  Embarassed )

Ah non, ne t'excuse pas : c'est clair, limpide et précis. Merci ! veneration 

@VicomteDeValmont a écrit:
Dalathée2 a écrit:
@myriame a écrit:

je ne suis pas dans la carricature,  je ne suis pas contre le fait d'expliquer à un enfant cela, mais la société à évolué heureusement, quand même
tout cela est pratiquement révolu (la femme au foyer et l'homme au travail) faut pas exagérer, le débat c'est pas cela. Si dans les écoles on ne parle pas d'identité de genres c'est très bien. On verra bien dans le futur. Je ne suis qu' une toute petite éducatrice dans une petite ville, pour cette raison j'écouterais attentivement les parents. bonsoir

Hélas, la société n'a pas tellement évolué que cela :
- 17% des femmes en temps parti subi contre 7% des hommes (source)
- 31% d'écarts de salaire entre hommes et femme (source)
- 80% d'hommes dans les conseils d'administration des groupes du CAC 40 (source)
- 92,5% d'hommes dans les comités exécutifs des groupes du CAC 40 (source)
Sans parler des 200 viols par jour dont 92% ne feront pas l'objet d'un dépôt de plainte (source), des 20% d'étudiantes souffrant de troubles du comportement alimentaire (source)...

Mais oui, écoutez les parents, de préférence ceux qui en des enfants scolarisés, pas ceux qui répandent des rumeurs sans être directement concernés. Et écoutez les enseignants, qui savent quand même ce qu'ils enseignent au quotidien.

Je ne vois pas vraiment le rapprochement entre le sujet et ces statistiques...
Mais ces inégalités hommes/femmes ne sont pas toujours en faveur des hommes:
- 3/4 des victimes de suicides sont des hommes (quoique 65% des tentatives soient féminines). (source)
- Les jugements prononcés contre les femmes semblent plus cléments. (source)
- Lors d'un divorce, la garde des enfants est donnée à la mère dans 71% des situations contre 12% pour le père (source)
- Les hommes sont davantage exposés aux accidents du travail que les femmes (29,7 contre 16,3 pour un million d'heures travaillées) (source)

Le rapport entre le sujet et les statistiques, c'est que le genre est une source de discrimination. Et vos statistiques à vous le prouvent, également : les discriminations liées au genre ne touchent pas que les femmes mais bien également les hommes.
D'où l'importance d'apprendre aux enfants le respect de l'autre et de leur permettre de comprendre que notre sexe ne doit pas définir toute notre personnalité, et qu'il n'y a pas de comportement normal ou normé à adopter pour correspondre à son sexe.

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par Reine Margot le Mar 15 Avr 2014 - 20:28

@V.Marchais a écrit:Elle connaît ce mot, "béotien" ?  Razz 

Pourquoi ne pas utiliser ce mot au féminin ici ? encore une discrimination de genre, tiens!  araignée 

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par florestan le Mar 15 Avr 2014 - 20:40

@myriame a écrit:Ce qui inquiètent beaucoup de parents c'est qu'on puisse expliquer à un enfant que son sexe biologique ne correspondrait pas avec son ressenti, son identité sexuelle. Sur le premier lien que j'ai cité je parle de genre (s) et non de théories du genre. Inutile de me citer Civitas ou autre, moi même maman je suis très inquiète comme toutes les autres mamans en France donc inutile d'être péjoratif avec vos rapprochements rapides.  

Je n'en dors plus la nuit  mdr mdr mdr petitdrapeau Gné 

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par Thalia de G le Mar 15 Avr 2014 - 21:11

@Reine Margot a écrit:
@V.Marchais a écrit:Elle connaît ce mot, "béotien" ?  Razz 

Pourquoi ne pas utiliser ce mot au féminin ici ? encore une discrimination de genre, tiens!  araignée 
Veux-tu faire tourbillonner les cendres d'Épaminondas ?  Razz 

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par InvitéeD2 le Mar 15 Avr 2014 - 21:25

@myriame a écrit:Je constate que la ministre des droits des femmes à une vision plus large que vous sur l éducation des enfants à l'école, elle ne se cantonne pas à la déconstruction des stéréotypes , mais elle élargit à l'orientation sexuelle et à l'identité de genre.
Définition du concept de genre (ou théorie)

Le sexe désigne communément le sexe biologique qui nous est assigné à la naissance (mâle ou femelle), le rôle ou le comportement sexuels qui sont censés lui correspondre (le genre), et, enfin, la sexualité.
Les théories féministes s’attachent aux problèmes de ces trois acceptions mêlées du sexe. Elles travaillent à la fois sur les distinctions historiquement établies entre le sexe, le genre et la sexualité, sur leurs constructions et leurs relations. S’agit-il d’une relation de causalité : le sexe biologique détermine-t-il le genre et la sexualité ? D’une relation de simultanéité non contraignante entre le sexe biologique, d’une part, et l’identité sexuelle (de genre et de sexualité), d’autre part ? S’agit-il d’une relation de normalisation ? L’hétérosexualité reproductrice est-elle la norme légale, sociale, mais aussi médicale, à l’aune de laquelle les catégories de sexe comme de genre peuvent être déconstruites, voire contestées et bouleversées ?
Dans ce cas là on ne parle plus de supprimer le stéréotype de la poupée pour les filles mais cela va beaucoup plus loin. Voir son discours.   genrergenre
Myriame, je vais vous dire ce que je dis à mes élèves quand ils recopient bêtement internet sur leurs copies : est-ce que vous comprenez ce que vous écrivez ? Si oui, vous devez être en mesure de comprendre que ce discours n'a rien d'alarmant puisque, d'une part il ne fait que reprendre des questionnements, sans y apporter de réponse ferme et définitive, et d'autre part le discours cité porte sur les théories féministes. Myriame, avez-vous lu les programmes scolaires récemment ? Avez-vous vu l'enseignement des théories féministes figurer quelque part ? Allez, je vous épargne une chasse : la réponse est non.

Enfin, l'identité de genre, ça n'est ni plus ni moins que ce que mes camarades néos vous répètent depuis le début de ce fil. Ce sont les caractéristiques sociales attachées à un sexe. Exemple : une femme est douce, met du rouge à lèvres et porte des jupes. C'est directement lié à l'orientation sexuelle. En effet, un garçon qui serait doux, jouerait avec un rouge à lèvre et des jupes serait immédiatement qualifié d'homosexuel au moyen d'insultes sympathiques (ironie inside). Vous voyez que tout est lié : stéréotype, identité de genre, orientation sexuelle. Toujours rien de choquant.

Comme l'a dit carolette, ce serait bien que vous lisiez vraiment ce qu'on vous écrit. Si vous êtes venue vous informer, ce qui vous a été répondu doit pouvoir apaiser vos craintes. Maintenant, si votre but est de vous faire peur, il vaut mieux continuer à surfer sur les sites de la Manif Pour Tous et Civitas. Ici, on ne peut rien vous répondre d'autre que ce qui a été écrit, et on ne peut certainement pas inventer des choses qu'on n'enseigne pas.

Tristana :  topela 
 Wink


Dernière édition par Dalathée2 le Mar 15 Avr 2014 - 21:48, édité 1 fois

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par skindiver le Mar 15 Avr 2014 - 21:41

Encore certains qui ont peur que la femme soit l'égale de l'homme.... Certes elle a des nibards un vagin et pas de pénis... et alors? En gros le problème c'est ça, le besoin qu'ont certaines femmes d'être soumises à l'homme et le besoin de certains hommes de dominer les femmes....

Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas l'école qui rendra vos enfants gays..


Dernière édition par Serge le Mar 15 Avr 2014 - 21:58, édité 1 fois (Raison : Vulgarité)

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par skindiver le Mar 15 Avr 2014 - 21:43

Désolé d'être vulgaire mais ça me rend fou ce genre d'inepties...

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par John le Mar 15 Avr 2014 - 23:01

@myriame a écrit:Je constate que la ministre des droits des femmes à une vision plus large que vous sur l éducation des enfants à l'école, elle ne se cantonne pas à la déconstruction des stéréotypes , mais elle élargit à l'orientation sexuelle et à l'identité de genre.
Mais tu ne te fatigues donc jamais ? Suspect

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par User5899 le Mar 15 Avr 2014 - 23:09

osteoboy a écrit:Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas l'école qui rendra vos enfants gays..
En revanche, ce serait bien que ce ne soit pas à l'école qu'ils apprennent à en ressentir de la honte, voire du désespoir, et qu'ils s'en donnent la mort. La majorité des suicides dans notre pays concernent les adolescents et sur ce nombre, une majorité concerne de jeunes gays. C'est bon à savoir, non, quand on est une maman très très inquiète furieux

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par skindiver le Mar 15 Avr 2014 - 23:19

13 fois plus de suicides chez les adolescents homosexuels il me semble....

Les pauvres ados qui sont en train de se découvrir gay et qui tombent sur tous ces discours vont se sentir tellement épanouis et des gens comme vous en êtes responsables.

Quand on peut lire sur certains forum que des parents préféraient voir leurs enfants morts qu'homosexuels...

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par Écusette de Noireuil le Mar 15 Avr 2014 - 23:20

Cripure: + 1000

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)

Écusette de Noireuil
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par myriame le Jeu 17 Avr 2014 - 2:21

j'ai le mérite de faire des recherches, et de m'informer donc le terme béotien ne me concerne pas, de plus La pensée unique ne m'interresse pas non plus. Il y a du bon dans les études du genre surement toutefois ce théme n'a rien à faire en primaire. j'ai lu le dossier Suipp lutte contre l'homophobie ainsi que la fameuse convention égalité filles/garçons, je constate que ces documents parle orientations sexuelle et identités de genre. Alors ce que je reproche c'est que l'état passe sous silence ce sujet houleux. Bonsoir

myriame
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par John le Jeu 17 Avr 2014 - 2:28

j'ai lu le dossier Suipp lutte contre l'homophobie ainsi que la fameuse convention égalité filles/garçons, je constate que ces documents parle orientations sexuelle et identités de genre. Alors ce que je reproche c'est que l'état passe sous silence ce sujet houleux.
Il faudrait savoir : ce thème est partout, mais il est passé sous silence... il faudrait choisir.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par carolette le Jeu 17 Avr 2014 - 7:21

@myriame a écrit:j'ai le mérite de faire des recherches, et de m'informer donc le terme béotien ne me concerne pas, de plus La pensée unique ne m'interresse pas non plus. Il y a du bon dans les études du genre surement toutefois ce théme n'a rien à faire en primaire. j'ai lu le dossier Suipp lutte contre l'homophobie ainsi que la fameuse convention égalité filles/garçons, je constate que ces documents parle orientations sexuelle et identités de genre. Alors ce que je reproche c'est que l'état passe sous silence ce sujet houleux. Bonsoir

MAIS ENFIN, ON VOUS DIT QU'ON N'EN PARLE PAS A L'ECOLE PRIMAIRE !

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par Thalia de G le Jeu 17 Avr 2014 - 7:29

@carolette a écrit:
@myriame a écrit:j'ai le mérite de faire des recherches, et de m'informer donc le terme béotien ne me concerne pas, de plus La pensée unique ne m'interresse pas non plus. Il y a du bon dans les études du genre surement toutefois ce théme n'a rien à faire en primaire. j'ai lu le dossier Suipp lutte contre l'homophobie ainsi que la fameuse convention égalité filles/garçons, je constate que ces documents parle orientations sexuelle et identités de genre. Alors ce que je reproche c'est que l'état passe sous silence ce sujet houleux. Bonsoir

MAIS ENFIN, ON VOUS DIT QU'ON N'EN PARLE PAS A L'ECOLE PRIMAIRE !

@ myriame : carolette, prof des écoles de son état est vraiment énervée de cette stérile insistance puisqu'elle écrit en majuscules.

@ carolette : tu crois qu'elle va comprendre ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par carolette le Jeu 17 Avr 2014 - 8:04

Je crois qu'il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.
Et je parie même que Myriame va bientôt déserter ce forum parce que nous n'adhérons pas à ses thèses farfelues...

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par Pseudo le Jeu 17 Avr 2014 - 8:23

D'un point de vue de la connaissance du monde, je serais curieuse de savoir quels sont les ressorts qui poussent un certains nombre de gens à vouloir croire absolument à l'existence de ce qui les terrorisent, en dépit des preuves quotidiennes que cela n'existe pas plus que le grand barbu.
Je suppose qu'il s'agit d'un déplacement, principe psychologique classique. Pour lutter contre une grande angoisse (et dans ces histoires liées au genre on retrouve des peurs bien archaïques, celle de la castration par exemple, ou des angoisses liés à l'identité, peut-être aussi une peur de fantasmes homosexuels) on trouve une personne ou un sujet sur lequel projeter tout ça.
Et je crains que les explications rationnelles (on n'étudie pas ça à l'école, et on n'en trouve d'ailleurs pas trace) ne serviront à rien.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par Tristana le Jeu 17 Avr 2014 - 11:37

@myriame a écrit:j'ai le mérite de faire des recherches, et de m'informer donc le terme béotien ne me concerne pas, de plus La pensée unique ne m'interresse pas non plus. Il y a du bon dans les études du genre surement toutefois ce théme n'a rien à faire en primaire. j'ai lu le dossier Suipp lutte contre l'homophobie ainsi que la fameuse convention égalité filles/garçons, je constate que ces documents parle orientations sexuelle et identités de genre. Alors ce que je reproche c'est que l'état passe sous silence ce sujet houleux. Bonsoir

Ma curiosité n'a pas été satisfaite : pourquoi taper précisément sur les Pays de la Loire ?

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Signature convention égalité fille/garçon en Pays-de-la-Loire : la preuve du genre dans les écoles !

Message par Serge le Jeu 17 Avr 2014 - 13:29

@carolette a écrit:Je crois qu'il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.
Et je parie même que Myriame va bientôt déserter ce forum parce que nous n'adhérons pas à ses thèses farfelues...

Surtout qu'elle ne vient pour poster que sur ce seul et unique sujet ...  Wink 
Il se pourrait même qu'elle soit finalement déçue, voire contrariée, que ce sujet ne soit pas abordé en primaire, si le but de ces associations est juste de chercher de pseudos scandales pour créer des polémiques de toutes pièces et pouvoir agiter des épouvantails. Certains doivent avoir un vrai problème avec la remise en question des stéréotypes archaïques, avec l'acceptation des différences, l’avènement de l'égalité, pour jouer ainsi à se faire peur, et à faire peur aux autres.

Bref, une fois les renseignements pris ici auprès de la source, c'est étonnant -pour ne pas dire suspect- cet entêtement face à l'absence de faits en ce sens et face à l'ensemble des témoignages des premiers intéressés.  Shocked Surtout pour quelqu'un qui disait juste vouloir être "rassuré". Vous devriez donc l'être. Mais ça ne semble pas vous convenir.  scratch

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum