Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Call_BB5A
Niveau 5

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Call_BB5A le Jeu 22 Fév 2018 - 0:15
@Prezbo a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:https://www.ish-lyon.cnrs.fr/sites/www.ish-lyon.cnrs.fr/files/page/fichier/Zighed_2013_HumanitesNumeriquesSHS.pdf
Extraits du rapport : [...]

Extraits de la page 12 du rapport :

Des enquêtes américaines et françaises montrent que les diplômés des SHS qui sont au chômage sont deux fois plus nombreux par rapport au taux national moyen. [...]

Les débouchés pour les SHS restent l’enseignement primaire et secondaire suivis des professions liées aux médias et à l’édition. [...]

En France, selon un rapport d’étape remis à Valérie Pécresse par le Conseil pour le développement des Humanités et Sciences Sociales , l’enseignement reste le principal débouché des SHS alors que les taux de réussite au CAPES varient entre 3% et 12%.


avatar
Vididi
Niveau 5

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Vididi le Sam 24 Fév 2018 - 10:54
@Prezbo a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:Je l'ai posté ailleurs, une définition des humanités numériques en histoire mais en lisant, on voit clairement que c'est surtout un outil pour la recherche. Je ne vois pas trop l'intérêt au lycée. Contrairement à ce que raconte Blanquer, cela n'a rien à voir avec le codage en fait...
https://www.ish-lyon.cnrs.fr/sites/www.ish-lyon.cnrs.fr/files/page/fichier/Zighed_2013_HumanitesNumeriquesSHS.pdf

Extraits du rapport :

Résumé.
Les Humanités Numériques sont en train de transformer l’univers des SHS tant du point de vue de la recherche que de l’enseignement. En fait, cet évolution va bien au-delà de ces deux espaces .


Comment tant de vide peut-il peser aussi lourd ? cafe

N'y a-t-il qu'à moi que cela arrache les yeux?
Un rapport officiel, tout ça, tout ça, ça ne mériterait pas une relecture soigneuse, voire l'usage d'un correcteur orthographique de base?

Pour être plus sérieuse, quand j'ai appris la création de cet enseignement, ma première réflexion a été de me dire que c'était créé tout exprès pour recaser les profs de techno qui ont perdu beaucoup d'heures avec la réforme du collège et dont on ne sait plus que faire...
avatar
ProfDoc
Niveau 2

Le professeur documentaliste en première ligne

par ProfDoc le Mar 27 Fév 2018 - 8:29
Bonjour,
Quid de cet enseignement ? Qui va s'y plier ?

Le professeur documentaliste, titulaire d'un Capes, est en première ligne pour cet enseignement.
Expert dans l'information, il connait les enjeux liés aux connaissances et aux compétences des Digital Natives ou naïv c'est selon.

Cath
Bon génie

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Cath le Mar 27 Fév 2018 - 9:38
Bien sûr, et le prof de français, qui par définition aime lire des livres, est en première ligne pour remplacer la doc au CDI pendant qu'elle enseignera, ça va de soi.
Julie Pie 2
Niveau 1

Point de vue

par Julie Pie 2 le Mar 27 Fév 2018 - 11:38
https://educationenquestionblog.wordpress.com/2018/02/21/humanites-scientifiques-et-numeriques/
avatar
Honchamp
Expert

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Honchamp le Mar 27 Fév 2018 - 12:22
@Julie Pie 2 a écrit:https://educationenquestionblog.wordpress.com/2018/02/21/humanites-scientifiques-et-numeriques/

Merci pour ce lien, article très argumenté et très riche, à aller lire.

J'ai regardé qui était à l'origine de ce blog : une" parent d'élève" qui s'intéresse de très près aux réformes,  et qui n'est pas le 1er parent venu à mon avis. (Ce qui n'est pas méprisant pour le parent d'élève "de base", il faut aussi des parents "spécialistes" et très affutés pour appréhender notre grande maison ).

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
lene75
Empereur

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par lene75 le Mer 28 Fév 2018 - 17:16
@Honchamp a écrit:
@Julie Pie 2 a écrit:https://educationenquestionblog.wordpress.com/2018/02/21/humanites-scientifiques-et-numeriques/

Merci pour ce lien, article très argumenté et très riche, à aller lire.

+1

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Aiôn
Niveau 6

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Aiôn le Jeu 1 Mar 2018 - 15:31
Dans ma génération, je ne connais personne en difficulté avec l'informatique, si l'on excepte les difficultés comme l'addiction et la dépression évidemment. À l'inverse nombreux sont ceux qui ne savent pas repriser une chaussette, s'occuper d'un potager ou rempailler une chaise... Ils ne voudraient pas plutôt faire une spécialité Humanités décroissantes et grands enjeux de la sobriété ? Vu les effets de l'informatique sur la planète il me paraîtrait plus pertinent d'enseigner aux élèves comment moins utiliser ces outils, pas plus... titanic
avatar
lene75
Empereur

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par lene75 le Jeu 1 Mar 2018 - 16:14
@Aiôn a écrit:Dans ma génération, je ne connais personne en difficulté avec l'informatique

C'est toujours ce que je me dis quand on nous parle d'apprendre l'informatique aux élèves (surtout qu'en général il ne s'agit pas de leur apprendre l'informatique mais l'utilisation de logiciels privés qui seront périmés dans 5 ans...) : ce sont d'autres bases qui nous ont permis de nous adapter. Même ceux qui bossent aujourd'hui dans l'informatique, qui programment, etc., n'avaient bien souvent pas d'ordinateur chez eux en terminale. Et dans 20 ans nos ordinateurs actuels paraîtront certainement aussi ridicules que les antiquités que certains avaient chez eux quand nous étions petits.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Vididi
Niveau 5

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Vididi le Jeu 1 Mar 2018 - 17:42
@lene75 a écrit:
@Aiôn a écrit:Dans ma génération, je ne connais personne en difficulté avec l'informatique

C'est toujours ce que je me dis quand on nous parle d'apprendre l'informatique aux élèves

C'est marrant, moi je me dis toujours le contraire.
Nos collégiens ne sont pas nous, ils ne sont pas non plus nos jeunes collègues et ces soit-disant digital natives, dont font partie mes enfants, ne connaissent en fait pas grand chose à l'informatique, pas plus qu'à l'utilisation de certains logiciels basiques. Il y a un net recul depuis 5 ans, et les programmes de technologie n'arrangent rien. Tout le monde part du principe qu'ils savent et personne ne leur enseigne.
Ils savent utiliser une tablette, un smartphone, mais ils n'utilisent le PC à la maison que pour jouer. Alors ils font un peu de Scratch mais pas grand chose d'autre, en bureautique, ils ignorent tout du traitement de texte, ne savent pas faire de présentation, une grande partie ne sait pas envoyer de courriel, ils utilisent les réseaux sociaux pour communiquer, mais leur utilisation de l'informatique est bien moins développée que nous ne le supposons souvent, et je le répète, cet usage s'est vraiment réduit (en diversité, pas en quantité!). Clairement, mes deux puînés savent faire bien moins de choses que leur aîné au même âge et je fais le même constat devant mes classes...

Après, les "humanités numériques", j'attends de voir le contenu pour me faire une opinion.


avatar
Babarette
Grand sage

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Babarette le Jeu 1 Mar 2018 - 17:46
Je suis d'accord avec toi Vididi. Mon père me disait que j'allais souffrir de la concurrence des plus jeunes que moi, "digitals natives" et forcément à l'aise avec les outils informatiques. Pour ce que j'ai pu observer de mes anciens sixièmes (et ce que m'ont dit des collègues), non, les élèves ne savent pas utiliser un ordinateur. Une copine me disait que ses Sixièmes, pour aller à la ligne, appuyaient sur "espace" autant de fois que nécessaire, ils n’utilisaient pas le bouton "entrer".

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
ben2510
Neoprof expérimenté

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par ben2510 le Jeu 1 Mar 2018 - 17:57
Classique et toujours pertinent (et très drôle) : https://nicolaslegland.wordpress.com/2013/08/15/les-enfants-ne-savent-pas-se-servir-dun-ordinateur/

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
avatar
Olympias
Prophète

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Olympias le Jeu 1 Mar 2018 - 17:57
@Vididi a écrit:
@lene75 a écrit:
@Aiôn a écrit:Dans ma génération, je ne connais personne en difficulté avec l'informatique

C'est toujours ce que je me dis quand on nous parle d'apprendre l'informatique aux élèves

C'est marrant, moi je me dis toujours le contraire.
Nos collégiens ne sont pas nous, ils ne sont pas non plus nos jeunes collègues et ces soit-disant digital natives, dont font partie mes enfants, ne connaissent en fait pas grand chose à l'informatique, pas plus qu'à l'utilisation de certains logiciels basiques. Il y a un net recul depuis 5 ans, et les programmes de technologie n'arrangent rien. Tout le monde part du principe qu'ils savent et personne ne leur enseigne.
Ils savent utiliser une tablette, un smartphone, mais ils n'utilisent le PC à la maison que pour jouer. Alors ils font un peu de Scratch mais pas grand chose d'autre, en bureautique, ils ignorent tout du traitement de texte, ne savent pas faire de présentation, une grande partie ne sait pas envoyer de courriel, ils utilisent les réseaux sociaux pour communiquer, mais leur utilisation de l'informatique est bien moins développée que nous ne le supposons souvent, et je le répète, cet usage s'est vraiment réduit (en diversité, pas en quantité!). Clairement, mes deux puînés savent faire bien moins de choses que leur aîné au même âge et je fais le même constat devant mes classes...

Après, les "humanités numériques", j'attends de voir le contenu pour me faire une opinion.


Ça, je peux confirmer ce que tu dis. On confond utiliser un smartphone et utiliser un pc autrement que pour jouer.
avatar
Jenny
Modérateur

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Jenny le Jeu 1 Mar 2018 - 18:04
Pour utiliser des ordinateurs en classe de temps en temps, je peux confirmer. Quelques élèves sont très à l'aise, mais d'autres ne savent pas utiliser un traitement de texte ou faire une recherche sur internet.
wilfried12
Niveau 8

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par wilfried12 le Jeu 1 Mar 2018 - 18:06
Je ne sais pas ce que vous pensez qu'on puisse apprendre en informatique, mais c'est très certainement pas du tout ça si vous pensez que les élèves le maitrise.
avatar
Mcready1
Habitué du forum

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Mcready1 le Jeu 1 Mar 2018 - 18:14
@ben2510 a écrit:Classique et toujours pertinent (et très drôle) : https://nicolaslegland.wordpress.com/2013/08/15/les-enfants-ne-savent-pas-se-servir-dun-ordinateur/

Je m'apprétais à poster ce billet. ;-)

Et je plussoie : de ce que je vois avec mes collégiens ET lycéens, très peu de "digital natives" maîtrisent l'outil informatique.
avatar
Prezbo
Niveau 10

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Prezbo le Jeu 1 Mar 2018 - 18:19
@Jenny a écrit:Pour utiliser des ordinateurs en classe de temps en temps, je peux confirmer. Quelques élèves sont très à l'aise, mais d'autres ne savent pas utiliser un traitement de texte ou faire une recherche sur internet.

Non seulement c'est vrai, mais j'ajouterai que savoir faire une recherche sur internet ou utiliser un traitement de texte n'est pas non plus "maîtriser l'informatique".

(Plus anecdotiquement, je ne sais pas non plus repriser une chaussette ni rempailler une chaise, mais qui le sait sur néoprof et est-ce encore des savoirs utiles aujourd'hui ? Chez moi, par exemple, je n'ai aucune chaise paillée.)
avatar
Jenny
Modérateur

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Jenny le Jeu 1 Mar 2018 - 18:25
@Prezbo a écrit:
@Jenny a écrit:Pour utiliser des ordinateurs en classe de temps en temps, je peux confirmer. Quelques élèves sont très à l'aise, mais d'autres ne savent pas utiliser un traitement de texte ou faire une recherche sur internet.

Non seulement c'est vrai, mais j'ajouterai que savoir faire une recherche sur internet ou utiliser un traitement de texte n'est pas non plus "maîtriser l'informatique".

Evidemment.
C'est une base nécessaire, rien de plus.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par JPhMM le Jeu 1 Mar 2018 - 18:28
@Olympias a écrit:
@Vididi a écrit:
@lene75 a écrit:
@Aiôn a écrit:Dans ma génération, je ne connais personne en difficulté avec l'informatique

C'est toujours ce que je me dis quand on nous parle d'apprendre l'informatique aux élèves

C'est marrant, moi je me dis toujours le contraire.
Nos collégiens ne sont pas nous, ils ne sont pas non plus nos jeunes collègues et ces soit-disant digital natives, dont font partie mes enfants, ne connaissent en fait pas grand chose à l'informatique, pas plus qu'à l'utilisation de certains logiciels basiques. Il y a un net recul depuis 5 ans, et les programmes de technologie n'arrangent rien. Tout le monde part du principe qu'ils savent et personne ne leur enseigne.
Ils savent utiliser une tablette, un smartphone, mais ils n'utilisent le PC à la maison que pour jouer. Alors ils font un peu de Scratch mais pas grand chose d'autre, en bureautique, ils ignorent tout du traitement de texte, ne savent pas faire de présentation, une grande partie ne sait pas envoyer de courriel, ils utilisent les réseaux sociaux pour communiquer, mais leur utilisation de l'informatique est bien moins développée que nous ne le supposons souvent, et je le répète, cet usage s'est vraiment réduit (en diversité, pas en quantité!). Clairement, mes deux puînés savent faire bien moins de choses que leur aîné au même âge et je fais le même constat devant mes classes...

Après, les "humanités numériques", j'attends de voir le contenu pour me faire une opinion.


Ça, je peux confirmer ce que tu dis. On confond utiliser un smartphone et utiliser un pc autrement que pour jouer.
Comme si être capable de commander un Big Mac chez McDo impliquait de savoir cuisiner, ou avoir vu cinq épisodes de Dr House donnait un diplôme de médecin. Pourtant, le nombre de bas du bulbe qui ont pu me dire : "ils savent utiliser Facebook donc ils sont meilleurs en informatique que nous".
Cette époque de bras cassés me fatigue... n'importe quel trocoolattitude peut dire n'importe quelle ânerie avec aplomb, et il y aura cent mille débiles pour reprendre à leur compte et applaudir au génie.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par JPhMM le Jeu 1 Mar 2018 - 18:29
@Jenny a écrit:C'est une base nécessaire, rien de plus.
Non. Même pas.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
lene75
Empereur

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par lene75 le Jeu 1 Mar 2018 - 18:34
Vous avez quand même très largement modifié mes propos. Je n'ai jamais dit que les jeunes étaient meilleurs que nous en informatique, à part 2-3 élèves de SI passionnés par la chose, j'ai juste dit qu'ils ne pouvaient pas être plus mauvais que nous à leur âge puisque nous, à leur âge, n'avions jamais touché un ordinateur (ou alors juste vaguement 3 fois dans notre vie avec un ordi pour 4 lors d'un cours de techno dont nous n'avons rien retenu).
Ce que je dis, c'est que nous non plus, à leur âge, ne savions pas le faire et que ça n'a visiblement pas empêché que nous puissions apprendre. Pourquoi ? parce que nous avons appris le français, les maths, la logique, etc.
L'ordinateur n'est qu'un outil, qui, qui plus est, se périme à une vitesse incroyable, la raison, elle, est l'outil à forger les outils : apprenons à nos élèves à raisonner. Inutile de mettre la charrue avant les boeufs, surtout pour des gens qui n'utiliseront plus ni charrue ni boeufs...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par JPhMM le Jeu 1 Mar 2018 - 18:37
@lene75 a écrit:Vous avez quand même très largement modifié mes propos. Je n'ai jamais dit que les jeunes étaient meilleurs que nous en informatique
Je ne parlais pas de toi, mais de ce que j'ai déjà entendu cent fois.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Laverdure
Grand sage

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Laverdure le Jeu 1 Mar 2018 - 18:44
Je ferais une différence entre savoir utiliser un ordinateur et maîtriser l'informatique : je sais utiliser un ordinateur comme un outil de travail (recherche sur internet, bureautique, etc.) mais je connais strictement rien en science informatique. Nos élèves, comme nous à leur âge et encore aujourd'hui, ne savent pas utiliser l'ordinateur comme un outil mais peuvent apprendre (on est d'ailleurs là pour ça) et apprendrons peut-être plus rapidement que nous. Ils n'ont pas de connaissances en informatique non plus, pour la plupart, mais certains apprendront dans la spécialité dédiée.

_________________
avatar
lene75
Empereur

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par lene75 le Jeu 1 Mar 2018 - 19:00
@Laverdure a écrit:Je ferais une différence entre savoir utiliser un ordinateur et maîtriser l'informatique

Oui, c'est vrai. Mon argument était général : ceux de notre génération en étaient tous grosso modo au même point de nullité à l'âge du lycée, certains ont juste appris à se servir d'un ordinateur et d'autres sont devenus informaticiens.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Laverdure
Grand sage

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Laverdure le Jeu 1 Mar 2018 - 19:02
Vraie question (peut-être déjà posée, d'ailleurs) : a-t-on nécessairement besoin d'un ordinateur pour apprendre l'informatique ? Au moins au début ?

_________________
avatar
lene75
Empereur

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par lene75 le Jeu 1 Mar 2018 - 19:04
@Laverdure a écrit:Vraie question (peut-être déjà posée, d'ailleurs) : a-t-on nécessairement besoin d'un ordinateur pour apprendre l'informatique ? Au moins au début ?

Encore une fois ça dépend ce qu'on appelle "informatique".
À la fac j'ai appris à coder sur papier... et passé les exams sur papier, mais c'était vraiment du pur codage.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Contenu sponsorisé

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum