Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
kero
Grand sage

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par kero le Lun 22 Déc 2014 - 17:36
tetelleriv, ce que tu écris ne fait que me conforter dans mon opinion. Il est illusoire d'espérer que les professeurs dans des classes normales peuvent accorder toute l'attention nécessaire à des élèves ayant ce genre de difficultés. Je ne sais pas si t'en a conscience mais tout ce que tu demandes aux enseignants de ton fils est considérable, eu égard à la gestion déjà complexe d'une classe. Imagine seulement qu'il y en ait plus d'un comme ton fils, avec des besoins éventuellement différents. Imagine qu'on en ait un par classe.
avatar
sansara
Modérateur

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par sansara le Lun 22 Déc 2014 - 17:51
@kero a écrit:tetelleriv, ce que tu écris ne fait que me conforter dans mon opinion. Il est illusoire d'espérer que les professeurs dans des classes normales peuvent accorder toute l'attention nécessaire à des élèves ayant ce genre de difficultés. Je ne sais pas si t'en a conscience mais tout ce que tu demandes aux enseignants de ton fils est considérable, eu égard à la gestion déjà complexe d'une classe. Imagine seulement qu'il y en ait plus d'un comme ton fils, avec des besoins éventuellement différents. Imagine qu'on en ait un par classe.

Je suis malheureusement d'accord avec kero. Toutes ces demandes sont certes légitimes, mais on ne peut pas, matériellement, adapter tous nos cours, nos documents, nos évaluations, à trois, quatre ou cinq élèves souffrant de troubles différents...
avatar
Primura
Niveau 9

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par Primura le Lun 22 Déc 2014 - 17:57
Pareil que Kero.
eleonore69
Fidèle du forum

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par eleonore69 le Lun 22 Déc 2014 - 18:02
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Bonsoir,

J'aimerais connaître les textes qui rendent ces choses là obligatoires. Il s'agirait notamment de répondre aux questions suivantes :
- Quel texte nous oblige à adapter nos évaluations ? Est-ce bien du moment qu'il y a PAI ?
- A partir de quand, selon la loi, est-on dans l'adaptation ? Suffit-il d'une légère différence dans le barème ?

(Oui, je viens de me faire taper sur les doigts parce que j'ai négligé d'adapter mes évaluations en 6e ; au départ, j'ai voulu voir le niveau réel de tous mes élèves, et puis j'ai oublié...)


Je fais comme au bac: un 1/3 temps dans la mesure du possible... mais je ne fais pas de barème adapté.. Ce qui m'a valu un véritable psychodrame avec un élève de seconde l'année dernière... Il pensait que sa soi-disant dyslexie lui permettrait d'avoir un barème adapté et surtout dce bonnes notes !(bien que n'étant pas une professionnelle de ce trouble, je trouve qu'il écrit parfaitement bien, il est un peu lent, c'est tout .Alors que l'année dernière j'avais un véritable dyslexique et c'était un autre problème!!)
avatar
Hélips
Modérateur

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par Hélips le Lun 22 Déc 2014 - 18:06
@tetelleriv : plus que la lettre que tu proposes en tant que parent, j'aimerai (vraiment) que tu nous expliques comment, en tant que professeur, tu gères 3 ou 4 PAP dans une classe de 35.

C'est une vraie question, moi je veux bien faire des efforts, mais comme kero l'a fait remarqué, les journées n'ont que 24h. Et je n'ai pas le temps, ni l'envie soyons honnête, de me plonger dans de la théorie, je ne suis plus à l'IUFM ni à l'ESPE. Donc fais nous part d'expérience concrète.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
Primura
Niveau 9

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par Primura le Lun 22 Déc 2014 - 18:10
Par ailleurs, merci de te présenter ici : http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation
C'est mieux de se connaitre un peu pour discuter Smile
avatar
Balthamos
Grand sage

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par Balthamos le Lun 22 Déc 2014 - 18:12
@kero a écrit:tetelleriv, ce que tu écris ne fait que me conforter dans mon opinion. Il est illusoire d'espérer que les professeurs dans des classes normales peuvent accorder toute l'attention nécessaire à des élèves ayant ce genre de difficultés. Je ne sais pas si t'en a conscience mais tout ce que tu demandes aux enseignants de ton fils est considérable, eu égard à la gestion déjà complexe d'une classe. Imagine seulement qu'il y en ait plus d'un comme ton fils, avec des besoins éventuellement différents. Imagine qu'on en ait un par classe.

Exactement.
Je comprend les parents et les élèves mais certains cas sont lourds pour être gérés en classe, et la multiplication des cas légers rend aussi cette gestion difficile.


avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par Thalia de G le Lun 22 Déc 2014 - 18:12
Pareil que Kero. Et j'ai un collègue dyspraxique. Bien sûr cela lui a posé des problèmes (il a une écriture étrange) mais il a fait prépa.
Quand on nous met dans des classes chargées des élèves en situation de handicaps différents, on se moque du monde : et des élèves et des enseignants, d'autant plus qu'il peut s'agir de troubles cognitifs sévères.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
eleonore69
Fidèle du forum

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par eleonore69 le Lun 22 Déc 2014 - 18:27
@Thalia de G a écrit:Pareil que Kero. Et j'ai un collègue dyspraxique. Bien sûr cela lui a posé des problèmes (il a une écriture étrange) mais il a fait prépa.
Quand on nous met dans des classes chargées des élèves en situation de handicaps différents, on se moque du monde : et des élèves et des enseignants, d'autant plus qu'il peut s'agir de troubles cognitifs sévères.


Quelle matière enseigne-t-il ?
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par Rendash le Lun 22 Déc 2014 - 18:46
C'est très intéressants, tetelleriv. Je regarderai les vidéos plus tard (tu les avais déjà données sur un autre fil, je les ai téléchargées du coup).
Même question que les collègues ci-dessus. Certaines choses sont facilement réalisables, d'autres paraissent plus compliquées, surtout si on a plusieurs élèves présentant plusieurs types de troubles à gérer en même temps.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
288
Niveau 10

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par 288 le Lun 22 Déc 2014 - 18:55
Je trouve la lettre de tetelleriv aux professeurs très déplacée. Tant sur la forme (avec les mots en gras et soulignés), la taille (il ne faut pas surestimer la capacité de concentration des collègues, quand même) que sur le fond. Depuis quand les parents nous dictent ce qu'on a à faire ?
De plus, il n'a rien été dit sur ce fil sur les élèves en particulier. Le point de départ en était nos obligations légales.
tetelleriv
Niveau 5

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par tetelleriv le Lun 22 Déc 2014 - 18:57
Je comprends que tous ces aménagements puissent faire peur, mais à l'heure actuelle, avec tous les moyens numériques, c'est tout à fait possible. Mon fils maitrise parfaitement l'ordi et ses logiciels, en quoi est ce compliqué de donner les évaluations sur clé USB? Que les devoirs soient notés sur l'ent? D'autoriser mon fils à utiliser sa souris scanner pour répondre directement sur l'ordi? Quels sont les aménagements qui vous semblent les plus difficiles pour vous ?
avatar
kero
Grand sage

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par kero le Lun 22 Déc 2014 - 19:00
@288 a écrit:Je trouve la lettre de tetelleriv aux professeurs très déplacée. Tant sur la forme (avec les mots en gras et soulignés), la taille (il ne faut pas surestimer la capacité de concentration des collègues, quand même) que sur le fond. Depuis quand les parents nous dictent ce qu'on a à faire ?
De plus, il n'a rien été dit sur ce fil sur les élèves en particulier. Le point de départ en était nos obligations légales.

Oui, il y a un gros côté "lettre de mission" qui, si j'en étais le destinataire, susciterait probablement chez moi des réactions qui ne seraient pas des plus conciliantes. "Merci de privilégier une part importante de l’évaluation sur la participation active et l’attitude face à l’apprentissage", "merci de lui laisser un tiers de temps supplémentaire ou de lui supprimer un tiers du travail", "je vous invite à contacter l’infirmière pour pouvoir le lire s’il ne vous a pas été distribué", "Je pense qu’il serait intéressant de se rencontrer rapidement et avant la 1ère réunion parents-professeurs"...
avatar
kero
Grand sage

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par kero le Lun 22 Déc 2014 - 19:02
@tetelleriv a écrit:Je comprends que tous ces aménagements puissent faire peur, mais à l'heure actuelle, avec tous les moyens numériques, c'est tout à fait possible. Mon fils maitrise parfaitement l'ordi et ses logiciels, en quoi est ce compliqué de donner les évaluations sur clé USB? Que les devoirs soient notés sur l'ent? D'autoriser mon fils à utiliser sa souris scanner pour répondre directement sur l'ordi? Quels sont les aménagements qui vous semblent les plus difficiles pour vous ?

Évidemment, chaque chose prise isolément ne semble être rien de plus qu'un détail. Mais - comme toutes les mères d'élèves très prévenantes pour leur fils - tu ne vois pas le tableau d'ensemble que cela représente pour nous.

(Une chose + une chose + une chose + une chose + une chose) * nombre d'élèves dys + gestion normale déjà lourde de plusieurs classes.

La hiérarchie passe déjà son temps à nous rajouter de nouvelles tâches (dans l'intérêt des enfants, bien sûr). Or, en ce qui me concerne en tout cas, je ne suis pas mère Teresa.


Dernière édition par kero le Lun 22 Déc 2014 - 19:10, édité 1 fois
avatar
sansara
Modérateur

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par sansara le Lun 22 Déc 2014 - 19:04
@tetelleriv a écrit:Je comprends que tous ces aménagements puissent faire peur, mais à l'heure actuelle, avec tous les moyens numériques, c'est tout à fait possible. Mon fils maitrise parfaitement l'ordi et ses logiciels, en quoi est ce compliqué de donner les évaluations sur clé USB? Que les devoirs soient notés sur l'ent? D'autoriser mon fils à utiliser sa souris scanner pour répondre directement sur l'ordi? Quels sont les aménagements qui vous semblent les plus difficiles pour vous ?

Noter les devoirs sur l'ENT, quand on n'a pas d'ordi dans sa salle, c'est pénible et fastidieux (surtout si en plus on utilise un logiciel pourri du genre viescolaire.net et si le réseau de l'établissement est très mauvais).
Devoir retaper les documents avec une mise en page, une police et une taille spécifiques, c'est pénible aussi, surtout pour les matières où l'on distribue beaucoup de documents aux élèves.

Certes, il faudrait pouvoir mettre en place ces aménagements. Mais entre ceux à qui il faut envoyer le travail par mail, ceux pour qui il faut faire des textes à trous, ceux pour qui il faut changer la mise en page etc... Il ne faut pas oublier qu'on a des classes de 35 élèves, et qu'avec 3 ou 4 dys + des hyperactifs, ben on ne s'en sort pas toujours.
avatar
kero
Grand sage

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par kero le Lun 22 Déc 2014 - 19:06
Accessoirement, j'vais peut-être paraître dur, mais cet endroit est censé être un lieu d'échange entre professeurs...
avatar
288
Niveau 10

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par 288 le Lun 22 Déc 2014 - 19:12
Tetelleriv, ce ne sont pas ces tâches effectivement simples qui me gênent, c'est la lettre interminable. Vous savez quoi ? J'ai eu un élève aveugle d'un œil, une fois. Il n'a jamais bénéficié du moindre PAI. Il m'avait signalé son problème et était tellement de bonne volonté que je me suis plié en quatre pour lui rendre la vie plus facile.
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par ycombe le Lun 22 Déc 2014 - 19:32
@tetelleriv a écrit:En effet, contrairement au PPS, le PAI et PAP ne sont pas des obligations face à la loi mais de fortes recommandations pour l'aide à l'apprentissage de ces enfants. Vous semblez dire que ces aménagements ne sont pas utiles, dans ce cas, je vous remercie d'enlever aussi les lunettes de vos élèves, d'obliger les enfants handicapés moteurs de pratiquer le 100m haie et de les noter et d'ôter les prothèses auditives de vos élèves malentendants, ce ne sera que plus égalitaire.
Remarque d'une rare stupidité. Les élèves dys sont de types divers et variés, et leurs problèmes ne sont pas les mêmes dans toutes les matières. Un tiers temps est accordé pour toutes les matières, même s'il n'y en a pas besoin partout. Nous avons le droit de juger de la pertinence du dispositif proposé pour notre matière. Je n'ai pas dit que ces dispositifs étaient inutile, j'ai dit que parfois, dans ma matière, ils pouvaient ne pas l'être, et qu'en conséquence je me réservais le droit d'en juger.

Et un élève qui a un handicap apprécie aussi d'être parfois un élève comme les autres. J'ai appris ça à l'adolescence, en fréquentant un handicapé: ne pas proposer de l'aide, laisser le handicapé se débrouiller seul et n'aider que s'il y a une demande. La plupart des handicapés mettent un point d'honneur à faire sans aide le plus possible, à faire le plus possible comme tout le monde.

J'ai un élève dyspraxique MDPH avec avs et ordi à qui j'ai demandé de faire quelques travaux seul. Et on est à 100% sur la même longueur d'onde avec la mère. Il a une avs. Il apprend à s'en passer. Donc il progresse. Je l'y oblige, parce que je mets une limite au dispositif. Si ça passe mal, on repartira en arrière. Aucun problème. Son ergothérapeute lui interdit d'essayer d'apprendre à utiliser le clavier à dix doigts: «avec son handicap il n'y arrivera jamais.» S'il n'essaye pas c'est sûr qu'il n'y arrivera jamais. Tout ce qu'on fait avec ce genre de dispositif fermé, c'est de l'enfermer dans un dispositif et de lui ôter toute chance de progresser. Le cerveau est malléable, il peut apprendre malgré les handicaps, mais il ne faut pas renoncer avant d'essayer.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Hélips
Modérateur

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par Hélips le Lun 22 Déc 2014 - 19:34
@tetelleriv a écrit:Je comprends que tous ces aménagements puissent faire peur, mais à l'heure actuelle, avec tous les moyens numériques, c'est tout à fait possible. Mon fils maitrise parfaitement l'ordi et ses logiciels, en quoi est ce compliqué de donner les évaluations sur clé USB? Que les devoirs soient notés sur l'ent? D'autoriser mon fils à utiliser sa souris scanner pour répondre directement sur l'ordi? Quels sont les aménagements qui vous semblent les plus difficiles pour vous ?

Tu n'as pas répondu à ma question : comment fais-tu concrètement EN TANT QUE PROFESSEUR pour gérer 4 PAP parmi 35 élèves ?

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par Thalia de G le Lun 22 Déc 2014 - 19:35
@eleonore69 a écrit:
@Thalia de G a écrit:Pareil que Kero. Et j'ai un collègue dyspraxique. Bien sûr cela lui a posé des problèmes (il a une écriture étrange) mais il a fait prépa.
Quand on nous met dans des classes chargées des élèves en situation de handicaps différents, on se moque du monde : et des élèves et des enseignants, d'autant plus qu'il peut s'agir de troubles cognitifs sévères.


Quelle matière enseigne-t-il ?
Histoire-géo éducation civique.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par ycombe le Lun 22 Déc 2014 - 19:37
@tetelleriv a écrit:Messieurs, Dames, informez vous sur ce que sont les troubles de l'apprentissage, inscrivez vous dans les groupes facebook, demandez des formations, demandez au documentaliste d'acheter des livres sur le sujet, consultez les sites d'associations, vous pourrez ensuite juger sur ce que demande ce chef d'établissement.
Quand on nous dégagera du temps pour ça, pas de problème. Mais j'en ai un peu ras-le-bol qu'on nous demande de passer nos nuits et nos weekends à nous former bénévolement pour des questions qui devraient relever de la formation continue (prise sur le temps de travail).

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
288
Niveau 10

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par 288 le Lun 22 Déc 2014 - 19:44
@ycombe a écrit:
@tetelleriv a écrit:Messieurs, Dames, informez vous sur ce que sont les troubles de l'apprentissage, inscrivez vous dans les groupes facebook, demandez des formations, demandez au documentaliste d'acheter des livres sur le sujet, consultez les sites d'associations, vous pourrez ensuite juger sur ce que demande ce chef d'établissement.
Quand on nous dégagera du temps pour ça, pas de problème. Mais j'en ai un peu ras-le-bol qu'on nous demande de passer nos nuits et nos weekends à nous former bénévolement pour des questions qui devraient relever de la formation continue (prise sur le temps de travail).

Perso, ce n'est même pas une question de temps. Ça ne m'intéresse pas et ce n'est pas le métier que j'ai choisi.
avatar
Balthamos
Grand sage

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par Balthamos le Lun 22 Déc 2014 - 19:45
L'enseignant reste le seul à décider comment évaluer et tenir son cours, à choisir sa position face aux élèves.
Il faut prendre les consignes comme celles - ci comme des conseils et des éclairages, auxquels s'ajoute la compétence de l'enseignant à choisir.
J'assure de ne pas suivre toutes ces demandes par choix pédagogique assumé.
On peut ajouter aussi le manque de temps, de compétence et d'équipement.
L'inclusion et la personnalisation servent à amener l'élève à un certain niveau et non de le laisser avec ses aides. Et personnalisation ne veut pas dire individualisation.

@tetelleriv a écrit:Je comprends que tous ces aménagements puissent faire peur, mais à l'heure actuelle, avec tous les moyens numériques, c'est tout à fait possible. Mon fils maitrise parfaitement l'ordi et ses logiciels, en quoi est ce compliqué de donner les évaluations sur clé USB? Que les devoirs soient notés sur l'ent? D'autoriser mon fils à utiliser sa souris scanner pour répondre directement sur l'ordi? Quels sont les aménagements qui vous semblent les plus difficiles pour vous ?

outre les problèmes logisitiques, Je rappelle que les classes de REP sont de 25 élèves maximum, plus pour les collèges sans label.
La dernière évaluation que j'ai donné à mes sixièmes se résumait à la photocopie d'un manuels et de consignes manuscrites.
Après le cours, je ne me précipite pas sur l'ENT.

@tetelleriv a écrit:Messieurs, Dames, informez vous sur ce que sont les troubles de l'apprentissage, inscrivez vous dans les groupes facebook, demandez des formations, demandez au documentaliste d'acheter des livres sur le sujet, consultez les sites d'associations, vous pourrez ensuite juger sur ce que demande ce chef d'établissement.

Je suis enseignant dans un collège général. Si les élèves sont dans ma classe, c'est qu'ils peuvent suivre. A moi de trouver des méthodes pour prendre en compte les différents cas. Pour les cas trop lourds, il y a des aménagements (AVS, équipement, etc. ) et des établissements spécialisés.
Je ne suis pas formé pour ça. Je suis seulement (peu) formé pour mon métier.
avatar
Isis39
Bon génie

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par Isis39 le Lun 22 Déc 2014 - 19:48
J'ai assisté à deux stages établissement sur les "dys".
Les deux fois on nous a expliqué les différents handicaps. JAMAIS on ne nous a expliqué quoi faire en classe, quels aménagements nous pouvions mettre en place, etc. On nous a mis par groupe et c'était à nous de trouver quoi faire !!!
avatar
Balthamos
Grand sage

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par Balthamos le Lun 22 Déc 2014 - 19:52
Mon ancien principal m'a fait remarqué sur un ton léger qu'il y a quelques années, l'échec de certains élèves s'expliquaient pas le fait qu'ils étaient surdoués, précoces. Aujourd'hui, c'est la faute d'un dys.

Et le plus dramatique dans cette fuite ou justification de l’échec, c'est qu'ils décrédibilisent et cachent les véritables cas.
avatar
288
Niveau 10

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par 288 le Lun 22 Déc 2014 - 19:54
@Isis39 a écrit:J'ai assisté à deux stages établissement sur les "dys".
Les deux fois on nous a expliqué les différents handicaps. JAMAIS on ne nous a expliqué quoi faire en classe, quels aménagements nous pouvions mettre en place, etc. On nous a mis par groupe et c'était à nous de trouver quoi faire !!!

Oui, les stages établissement ne servent à rien, quelque soit le thème.
Contenu sponsorisé

Re: Évaluation différenciée, barème adapté : que dit la loi ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum