Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Page 4 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Ergo le Sam 24 Jan 2015 - 15:12

@linotte a écrit:En collège.

( les sciences perdent aussi tous leurs groupes ...)
Oh, oh...C'était quel type de groupes ? Dédoublements ? Alignements ?

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Celeborn le Sam 24 Jan 2015 - 15:32

@linotte a écrit:En collège.

( les sciences perdent aussi tous leurs groupes ...)

Dans ces cas-là, ils ont le droit à 1h de décharge

Dans les collèges où il n'y a pas de personnels techniques exerçant dans les laboratoires, les maxima de service des enseignants qui assurent au moins huit heures d'enseignement en sciences de la vie et de la Terre ou en sciences physiques sont réduits d'une heure.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par V.Marchais le Sam 24 Jan 2015 - 15:33

@Jacq a écrit:
@prof1202 a écrit:
@Celeborn a écrit:
La réponse est assez simple : il suffit dans ce cas de ne plus exercer ces missions.

Certes, mais encore au détriment de la réussite des élèves et de l'image de la profession.


topela

Oui, enfin, ça va deux minutes la culpabilisation des profs.
Les parents ne sont pas contents parce que des services disparaissent ? Qu'ils marchent avec nous pour réclamer la rémunération décente de ces services, et pas du bénévolat. Sinon, qu'ils ne se plaignent pas.
Nos indices sont gelés, nos pensions augmentent, notre salaire baisse tous les ans, notre charge de travail ne cesse d'augmenter, et certains voudraient qu'on fasse du bénévolat ?
Les collègues qui accepteraient pareille honte participeraient activement à la paupérisation du métier et à la dégradation de nos conditions de travail.
Marre à la fin, il n'y a pas que les élèves qui ont des droits ! Et eux ont des parents pour les défendre, des millions et des millions de personnes. Nous, qui nous défendra si nous ne le faisons pas nous-mêmes ?

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Guillaume le Grand le Sam 24 Jan 2015 - 15:35

Question, en toute bonne foi et peut-être naïve: est-ce que cette suppression est la conséquence du nouveau statut des enseignants?
Chez nous aussi, suppression de l'AE...

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus

Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Jacq le Sam 24 Jan 2015 - 15:37

@V.Marchais a écrit:
@Jacq a écrit:
@prof1202 a écrit:

Certes, mais encore au détriment de la réussite des élèves et de l'image de la profession.


topela

Oui, enfin, ça va deux minutes la culpabilisation des profs.
Les parents ne sont pas contents parce que des services disparaissent ? Qu'ils marchent avec nous pour réclamer la rémunération décente de ces services, et pas du bénévolat. Sinon, qu'ils ne se plaignent pas.
Nos indices sont gelés, nos pensions augmentent, notre salaire baisse tous les ans, notre charge de travail ne cesse d'augmenter, et certains voudraient qu'on fasse du bénévolat ?
Les collègues qui accepteraient pareille honte participeraient activement à la paupérisation du métier et à la dégradation de nos conditions de travail.
Marre à la fin, il n'y a pas que les élèves qui ont des droits ! Et eux ont des parents pour les défendre, des millions et des millions de personnes. Nous, qui nous défendra si nous ne le faisons pas nous-mêmes ?

Oui, ce n'est pas ce que j'ai indiqué et encore moins "prof1202". La culpabilisation des prof va justement arriver puisque par cette belle réforme on nous retire des moyens et qu'on nous met devant ce choix : assumer gratuitement ce qu'on faisait avant en étant rémunéré d'une certaine façon, ou ne plus le faire.
Ce ne sont pas les prof qui sont coupables.


Dernière édition par Jacq le Sam 24 Jan 2015 - 15:38, édité 1 fois

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Celeborn le Sam 24 Jan 2015 - 15:37

@Guillaume le Grand a écrit:Question, en toute bonne foi et peut-être naïve: est-ce que cette suppression est la conséquence du nouveau statut des enseignants?
Chez nous aussi, suppression de l'AE...

Il n'y aucun lien avec le décret d'août 2014, vu que l'accompagnement éducatif ne dépendait pas des décrets de 50 (et pour cause). Il faudrait voir à ne pas tout mélanger.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Jacq le Sam 24 Jan 2015 - 15:39

@Celeborn a écrit:
@Guillaume le Grand a écrit:Question, en toute bonne foi et peut-être naïve: est-ce que cette suppression est la conséquence du nouveau statut des enseignants?
Chez nous aussi, suppression de l'AE...

Il n'y aucun lien avec le décret d'août 2014, vu que l'accompagnement éducatif ne dépendait pas des décrets de 50 (et pour cause). Il faudrait voir à ne pas tout mélanger.

Si tu es à Paris vous n'avez peut-être pas encore vos DHG.... tu vas voir ce que cela donne la rémunération des missions pour lesquelles nous étions jusqu'à maintenant rémunérés. Et si, il y a un lien mon ami, un fort lien, même si cela ne concerne peut être pas l'AE, mais tu vas voir pour le reste ce que cela donne.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Celeborn le Sam 24 Jan 2015 - 15:41

@Jacq a écrit:
Si tu es à Paris vous n'avez peut-être pas encore vos DHG.... tu vas voir ce que cela donne la rémunération des missions pour lesquelles nous étions jusqu'à maintenant rémunérés.

Je suis à Versailles, on a la DGH, et suffisamment d'IMP pour couvrir les décharges qui existaient auparavant et pour rémunérer d'autres coordinations disciplinaires (et je ne suis pas dans l'éducation prioritaire). Je crois que dans cette affaire, la question centrale est celle de la politique de chaque rectorat. Apparemment, à Lille, il se passe absolument n'importe quoi, par exemple.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par prof1202 le Sam 24 Jan 2015 - 15:46

Loin de moi l'idée du bénévolat pour moi-même ou pour les autres.
Malheureusement, beaucoup de parents ne regardent que le service rendu sans se préoccuper de ce qui se passe en amont.

Je dis juste que, encore une fois, les élèves et notre profession vont souffrir de cette réforme dont le but est de toutes façons de faire des économies.




prof1202
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Thalie le Sam 24 Jan 2015 - 15:48

Nous, on n'a plus d'AP depuis deux ans déjà. Il reste un petit volant d'HSE qui je crois sont les 1 ou 2 HSA que le chef garde sous le coude et qu'il transforme en cours d'année selon les besoins.
On a 18IMP. On va pouvoir à peu près tout garder (mais bon on n'avait pas grand chose) à la condition que l'on accepte de perdre encore une classe pour être un établissement étalonné à 20 divisions.
Pour l'A.P en 6e par ex. c'est obligatoire les deux h. non ? impossible de les faire sauter ?

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Guillaume le Grand le Sam 24 Jan 2015 - 15:50

@Celeborn a écrit:
@Guillaume le Grand a écrit:Question, en toute bonne foi et peut-être naïve: est-ce que cette suppression est la conséquence du nouveau statut des enseignants?
Chez nous aussi, suppression de l'AE...

Il n'y aucun lien avec le décret d'août 2014, vu que l'accompagnement éducatif ne dépendait pas des décrets de 50 (et pour cause). Il faudrait voir à ne pas tout mélanger.
Vous lisez les questions non? ''Ne pas voir à tout mélanger''. je pose une question justement pour éviter de tout mélanger

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus

Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par V.Marchais le Sam 24 Jan 2015 - 15:53

@Thalie a écrit:Nous, on n'a plus d'AP depuis deux ans déjà. Il reste un petit volant d'HSE qui je crois sont les 1 ou 2 HSA que le chef garde sous le coude et qu'il transforme en cours d'année selon les besoins.
On a 18IMP. On va pouvoir à peu près tout garder (mais bon on n'avait pas grand chose) à la condition que l'on accepte de perdre encore une classe pour être un établissement étalonné à 20 divisions.
Pour l'A.P en 6e par ex. c'est obligatoire les deux h. non ? impossible de les faire sauter ?

Et une grande inconnue reste : le taux de ces IMP, qui, si j'ai bien compris, pourra être extrêmement variable. Rien ne garantit que ce sera le même que celui d'une HSE, a fortiori d'une HSA. Ouvrez l'oeil, ceux qui pensent continuer des travaux avec élèves dans ce cadre. Faire la même chose (voire davantage) pour une rémunération moindre serait tout simplement inacceptable.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Celeborn le Sam 24 Jan 2015 - 15:55

@Guillaume le Grand a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Guillaume le Grand a écrit:Question, en toute bonne foi et peut-être naïve: est-ce que cette suppression est la conséquence du nouveau statut des enseignants?
Chez nous aussi, suppression de l'AE...

Il n'y aucun lien avec le décret d'août 2014, vu que l'accompagnement éducatif ne dépendait pas des décrets de 50 (et pour cause). Il faudrait voir à ne pas tout mélanger.
Vous lisez les questions non? ''Ne pas voir à tout mélanger''. je pose une question justement pour éviter de tout mélanger

J'ai été maladroit. La 2e phrase ne t'était pas destinée, en fait, mais était plus générale car sur ce sujet a été posté une propagande syndicale qui justement visait à tout mélanger.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Wilde le Sam 24 Jan 2015 - 15:55

Sur notre DHG, pas de changement majeur à cause des imp si j'ai bien compris. On a toujours le même taux d'hsa et le même taux d'heures postes, ce qui m'inquiète d'ailleurs : 55HSA à absorber pour 20 profs à temps plein (il y a énormément de temps partiels chez nous, gros baby boom ces dernières années), ça coince. En plus de ça, la principale voudrait nous en rajouter avec des dispositifs de soutien pour les 3e (tout en réaffectant le soutien que l'on faisait en 6e à autre chose, voilà, voilà ).
Mais il faut dire que l'on n'avait déjà plus grand chose: plus de dédoublement en sciences ou en langue, pas d'idd... On a 6h d'imp pour environ 570 élèves.
La disparition à terme de l'AE, ce n 'est pas une surprise malheureusement. Grand classique.


Ca me fatigue, mais ça me fatigue de devoir batailler chaque année cafe

Wilde
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par prof1202 le Sam 24 Jan 2015 - 16:23

@celeborn a écrit: Il n'y aucun lien avec le décret d'août 2014, vu que l'accompagnement éducatif ne dépendait pas des décrets de 50 (et pour cause). Il faudrait voir à ne pas tout mélanger.?

Je précise que c'est une question sans arrière-pensées de propagande de fausses idées.
Chez nous, l'accompagnement éducatif se fait sous plusieurs formes dont l'aide aux devoirs et la méthodologie pour les Sixièmes.
Juridiquement l'article 2 ne peut-il pas nous être opposé pour ce type d'accompagnement ?  

"II. - Les missions liées au service d'enseignement qui comprennent les travaux de préparation et les recherches personnelles nécessaires à la réalisation des heures d'enseignement, l'aide et le suivi du travail personnel des élèves, leur évaluation, le conseil aux élèves dans le choix de leur projet d'orientation en collaboration avec les personnels d'éducation et d'orientation, les relations avec les parents d'élèves, le travail au sein d'équipes pédagogiques constituées d'enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d'élèves ou exerçant dans le même champ disciplinaire. Dans ce cadre, ils peuvent être appelés à travailler en équipe pluriprofessionnelle associant les personnels de santé, sociaux, d'orientation et d'éducation."


prof1202
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Roumégueur Ier le Sam 24 Jan 2015 - 16:26

@V.Marchais a écrit:
@Thalie a écrit:Nous, on n'a plus d'AP depuis deux ans déjà. Il reste un petit volant d'HSE qui je crois sont les 1 ou 2 HSA que le chef garde sous le coude et qu'il transforme en cours d'année selon les besoins.
On a 18IMP. On va pouvoir à peu près tout garder (mais bon on n'avait pas grand chose) à la condition que l'on accepte de perdre encore une classe pour être un établissement étalonné à 20 divisions.
Pour l'A.P en 6e par ex. c'est obligatoire les deux h. non ? impossible de les faire sauter ?

Et une grande inconnue reste : le taux de ces IMP, qui, si j'ai bien compris, pourra être extrêmement variable. Rien ne garantit que ce sera le même que celui d'une HSE, a fortiori d'une HSA. Ouvrez l'oeil, ceux qui pensent continuer des travaux avec élèves dans ce cadre. Faire la même chose (voire davantage) pour une rémunération moindre serait tout simplement inacceptable.

Ce ne sont pas des taux qui seront appliqués à l'ancienneté ou au grade de l'agent mais 5 possibilités (une somme qui sera la même pour tous en fait) :
Un projet dʼarrêté fixe 5 taux : 312,50 € ; 625 € ; 1 250 € ; 2500 € ou 3750 €.
Ces IMP ne rentrent pas dans le calcul des retraites.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par V.Marchais le Sam 24 Jan 2015 - 16:31

@Roumégueur Ier a écrit:
Ces IMP ne rentrent pas dans le calcul des retraites.

Rien que ça, ça devrait être suffisant pour qu'on refuse d'être payés sous cette forme.
Comment nos ministres, avec la retraite qu'ils ont, osent-ils nous sortir un truc pareil ? Ils sont vraiment sans vergogne !

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Roumégueur Ier le Sam 24 Jan 2015 - 16:33

@Jacq a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Guillaume le Grand a écrit:Question, en toute bonne foi et peut-être naïve: est-ce que cette suppression est la conséquence du nouveau statut des enseignants?
Chez nous aussi, suppression de l'AE...

Il n'y aucun lien avec le décret d'août 2014, vu que l'accompagnement éducatif ne dépendait pas des décrets de 50 (et pour cause). Il faudrait voir à ne pas tout mélanger.

Si tu es à Paris vous n'avez peut-être pas encore vos DHG.... tu vas voir ce que cela donne la rémunération des missions pour lesquelles nous étions jusqu'à maintenant rémunérés. Et si, il y a un lien mon ami, un fort lien, même si cela ne concerne peut être pas l'AE, mais tu vas voir pour le reste ce que cela donne.

Ah bon, il n'y aucun lien avec le nouveau statut? Cela signifierait que les IMP dont le nom est Indemnité pour Missions Particulières ne sont pas liées à notre nouveau statut alors que c'est très exactement l'intitulé de nos troisièmes missions :
1. Les missions d'enseignement (les heures de cours)
2. Les missions liées
3. Les missions particulières (rémunérées par IMP)
Drôle de conception de dire qu'il ne faut pas tout mélanger. Imaginez-vous qu'avec notre ancien statut ces DGH seraient présentées sous cette forme? Diantre non, les missions particulières n'existaient pas.
L'AE ou l'Ap n'en sont que des victimes collatérales dans de nombreux établissements, mais leur sort est bien lié au nouveau statut et aux 'nouvelles missions'.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par prof1202 le Sam 24 Jan 2015 - 16:34

@Roumégueur Ier a écrit:
Ces IMP ne rentrent pas dans le calcul des retraites.

Cela ne sera pas pris en compte dans le RAFP ?

prof1202
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par miss sophie le Sam 24 Jan 2015 - 16:40

Chez nous, les heures de chorale (inscrites à l'emploi du temps des collègues de musique) vont être à moitié payées par cette IMP : deux heures de chorale = une heure poste + une IMP. Concrètement, puisque nous avons 16 divisions, le collègue n'aura plus officiellement un temps plein dans l'établissement, on pourrait lui demander d'assurer une heure en plus de ce qu'il fait déjà, soit chez nous sur du soutien, soit en musique dans un autre établissement, pourquoi pas ? Bref, il s'agit bien de nous faire travailler plus pour la même rémunération...

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Roumégueur Ier le Sam 24 Jan 2015 - 16:42

@prof1202 a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:
Ces IMP ne rentrent pas dans le calcul des retraites.

Cela ne sera pas pris en compte dans le RAFP ?

Je copie l'extrait du dossier Snfolc sur ce point :
"Les HSA étaient indexées sur la valeur du point dʼindice. Ce nʼest pas le cas pour lʼindemnité pour missions particulières qui nʼest pas prise en compte dans le calcul de la retraite.
Un projet dʼarrêté fixe 5 taux : 312,50 € ; 625 € ; 1 250 € ; 2500 € ou 3750 €.
Dans un tel cadre, une circulaire dʼaccompagnement ne peut apporter de garanties, ni rétablir les décharges des décrets de 1950.
Le montant perçu des indemnités ne tient pas compte des statuts particuliers."

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Roumégueur Ier le Sam 24 Jan 2015 - 16:43

@miss sophie a écrit:Chez nous, les heures de chorale (inscrites à l'emploi du temps des collègues de musique) vont être à moitié payées par cette IMP : deux heures de chorale = une heure poste + une IMP. Concrètement, puisque nous avons 16 divisions, le collègue n'aura plus officiellement un temps plein dans l'établissement, on pourrait lui demander d'assurer une heure en plus de ce qu'il fait déjà, soit chez nous sur du soutien, soit en musique dans un autre établissement, pourquoi pas ? Bref, il s'agit bien de nous faire travailler plus pour la même rémunération...

Chez nous on parle même de décréter des 1/4 de HSA pour telle ou telle mission, je n'avais jamais entendu de telles énormités. Comme quoi, tout arrive.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Jacq le Sam 24 Jan 2015 - 16:44

@Roumégueur Ier a écrit:
@Jacq a écrit:
@Celeborn a écrit:

Il n'y aucun lien avec le décret d'août 2014, vu que l'accompagnement éducatif ne dépendait pas des décrets de 50 (et pour cause). Il faudrait voir à ne pas tout mélanger.

Si tu es à Paris vous n'avez peut-être pas encore vos DHG.... tu vas voir ce que cela donne la rémunération des missions pour lesquelles nous étions jusqu'à maintenant rémunérés. Et si, il y a un lien mon ami, un fort lien, même si cela ne concerne peut être pas l'AE, mais tu vas voir pour le reste ce que cela donne.

Ah bon, il n'y aucun lien avec le nouveau statut? Cela signifierait que les IMP dont le nom est Indemnité pour Missions Particulières ne sont pas liées à notre nouveau statut alors que c'est très exactement l'intitulé de nos troisièmes missions :
1. Les missions d'enseignement (les heures de cours)
2. Les missions liées
3. Les missions particulières (rémunérées par IMP)
Drôle de conception de dire qu'il ne faut pas tout mélanger. Imaginez-vous qu'avec notre ancien statut ces DGH seraient présentées sous cette forme? Diantre non, les missions particulières n'existaient pas.
L'AE ou l'Ap n'en sont que des victimes collatérales dans de nombreux établissements, mais leur sort est bien lié au nouveau statut et aux 'nouvelles missions'.

Il me semble déceler chez toi le ton d'un affreux propagandiste topela

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Roumégueur Ier le Sam 24 Jan 2015 - 16:50

Nan, je suis surtout blasé : que les enseignants soient perdants avec les nouveaux statuts, eh bien tant pis, ils sont grands, responsables et éduqués; que de manière indirecte les élèves trinquent et que des dispositifs essentiels disparaissent par manque de moyens affectés aux nouvelles missions, c'est inacceptable.
Et encore, on n'a pas touché le fond : la ministre a bien dit qu'elle allait diminuer les moyens des académies qui ont de bons résultats pour les redistribuer aux autres. Là le tableau sera complet.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Aurevilly le Sam 24 Jan 2015 - 16:55

je trouve ce titre bien tendancieux... Ce n'est pas "l'accompagnement éducatif" qui est supprimé, c'est sa rémunération, nuance! Debout les bénévoles! Smile

Aurevilly
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par MUTIS le Sam 24 Jan 2015 - 16:57

Il ne faut pas se tromper de cible Roumégueur Ier.
Les enseignants ne sont pas les responsables des nouvelles dispositions.
Tout le monde va y perdre : les élèves et les enseignants (en termes d'encadrement et de salaire). Inutile d'accuser les uns et de taper sur tel syndicat. Il faut plutôt informer (les collègues, les représentants des parents aussi) et fédérer les mécontentements pour agir.
Merci tout de même pour les analyses que tu proposes et les informations précises.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum